Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
Voir le deal
77.97 €

Partagez
 

 PV • kitty cats & other floofs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 227
Âge : 16 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kiernan Shipka & Lucy Boynton


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyLun 9 Aoû 2021 - 0:03

Katarzyna & Leith.
I love my kitty cat, yes, I do. I love my kitty cat, oh, I do. And all I wanna do is to give her lots of love. Give her lots of love, and a kiss and a hug. I love my kitty cat, yes, I do. I love my kitty cat, oh, I do. And all I wanna do is to feed her lots of treats. Feed her lots of treats and kiss her little feets. No more waiting for a friend, she's my pal 'til the end.
Une fois n’est pas coutume, Katarzyna était dans la cour intérieure de l’école, confortablement assise près de la fontaine à siroter un thé vert genmaicha qu’elle avait préparé quelques temps plus tôt et qu’elle avait transféré dans son tumbler de voyage, un livre d’astronomie dans les mains, à étudier les différentes phases de la lune. Elle les connaissaient déjà pratiquement de long en large, mais un contrôle arrivait sous peu et elle préférait être cent pour-cent sûre et certaine de ce qu’elle avait en tête. Elle devait normalement retrouver Magdalena d’ici une bonne grosse demie-heure, comme à leur habitude. La rousse avait le don de la calmer et Kate ne pouvait qu’en être ravie depuis cet été. Elle évitait toujours les crises de justesse depuis qu’elle était de retour à Poudlard, en évitant sciemment de passer trop de temps au contact de Karen, qui avait le don de l’énerver rien qu’en respirant. Alors qu’elle était adossée a une colonne de la fontaine, elle porta son thé fumant à ses lèvres et en bu une gorgée alors que son gros matou venait de sauter sur la fontaine, s’approchant d’elle et ronronnant comme jamais. « Inari ! Où est-ce que tu étais ? Tu avais déjà disparu à mon réveil ! » Fronçant doucement les sourcils, alors qu’elle regardait son chat, la jeune sorcière avança sa main et gratouilla la tête de son félin. Elle avait l’habitude de trouver sa boule de poils -particulièrement imposante, il s’agissait d’un main coon quand même- au bout de son lit tous les matins et aujourd’hui, rien du tout. Sa boule de poils était aux abonnés absents. Sûrement un coup de cette peste de Karen, elle devait avoir quelque chose contre les chats, en plus de détester le Matcha !

Inari était avec elle depuis plusieurs années déjà. Le main coon roux l’avait presque accompagnée pendant toutes ses années à Mahoutokoro et il avait été plus que normal pour Kate que d’emmener son chat avec elle lorsqu’elle avait changé d’école. Elle n’aurait été pas du tout capable de la laisser à Reading, c’était tout simplement impensable. Alors que le chat se frottait encore davantage à elle, l’anglo-japonaise esquissa un sourire et posa son thermos rempli de thé à côté d’elle pour prendre le chat sur ses genoux, une main se glissant dans l’épaisseur de poils roux, l’autre cherchant son sac à dos, pour en sortir quelques petites friandises. « Tu as faim ? Ou tu as mangé une souris dans les cachots ? » Si l’idée même la dégoûtait et lui donnait volontiers la nausée, la blondinette n’était pas assez idiote pour penser que son chat ne mangeait que les croquettes ou la pâtée qu’on lui donnait.

Les friandises enfin attrapées, Kate les proposa au chat, qui les refusa après avoir passé un bon moment a les sentir. « Inari, tu plaisantes j’espère ?! Ce sont tes préférées ! » Et pourtant, son chat s’obstinait à tourner la tête dès qu’elle lui remettait les friandises sous le nez. Poussant un soupir, sentant son calme la perdre, Kate posa les friandises sur le bord de la fontaine et repris son thermos de thé. « Très bien, si tu n’en veux pas, tant pis pour toi. Mais je n’en n’ai pas d’autre, c’est ça ou rien ! » Ses yeux bleus croisèrent ceux du chat, qui bailla longuement, ronronnant toujours. « C’est ça, essaye de m’amadouer va… » Et bien sûr, ça allait fonctionner sans souci. Reprenant son livre, Kate le posa à moitié sur le bord de la fontaine, puisque le chat prenait désormais toute la place sur ses jambes croisées, continuant de le caresser de manière régulière.
acidbrain


• 596 mots •


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyDim 17 Oct 2021 - 17:01


kitty cats & other floofs

Comment tu t'appelles ? Elle fait la sourde. Est-ce que t'as un mec ? Elle laisse le doute. Rentrer dans sa tête, le chemin le plus court mais elle connaît les bails, elle laisse aucune faille. Elle hésite à parler mais elle tend son oreille j'lui dis qu'le miel attire l'abeille.
Leith & Katarzyna

Leith était dans tous ses états. Il avait perdu Machan. Son précieux chat n’avait pas dormi dans sa chambre et il n’était toujours pas revenu le matin. Leith ne s’inquiétait pas constamment dès lors que son maine coon disparaissait. Machan avait l’habitude de mener sa vie et de se promener un peu partout, y compris la nuit, qu’il soit à Bristol, à Aberdeen ou à Poudlard. Son chat était très câlin mais il était aussi, comme beaucoup d’animaux de sa race, farouchement indépendant et il n’était pas rare de ne pas l’apercevoir durant plusieurs heures. Mais là, ça faisait beaucoup trop longtemps que Leith ne l’avait pas vu. Machan finissait toujours par refaire son apparition dans la tour des Aigles lorsqu’il avait faim et même quand il avait chassé, il venait chercher ses friandises au poisson que son maître gardait dans un petit sac où il stockait toutes les affaires de son animal de compagnie.

Leith s’était donc mis à rechercher partout son chat avait demandé aux personnes que Machan adorait comme Thalia, ou ceux dont il avait du mal à s’approcher, comme Eurydice mais Leith suspectait que c’était parce que son maine coon n’aimait pas Flocon. Il avait accusé Chichi sa pire ennemie, qui devait sûrement haïr tous les animaux vu qu’elle n’avait pas de cœur, et McCrétin d’avoir kidnappé son chat et de le détenir dans un lieu qu’ils détenaient secret juste pour l’énerver mais son enquête n’avait rien donné et Leith commençait à s’impatienter.

Comme il avait inspecté chaque millimètre carré de son dortoir et de sa salle commune, Leith se décida à aller chercher Machan dans les couloirs du château. Au bout d’une heure de recherches, il n’avait toujours pas retrouvé le museau trop mignon de son compagnon à quatre pattes et commençait à désespérer. Mais c’est alors qu’il eut la brillante idée de jeter un coup d’œil dans la cour intérieure et qu’il aperçut son chat qui s’était allongé sur les genoux d’une jeune fille blonde. Ça, il reconnaissait bien son chat là, à se frotter contre les jambes des meufs et à les regarder de ses grands yeux pour les convaincre d’avoir des caresses ! Et ça marchait puisque la blonde lui donnait ce qu’il voulait. Avec un sourire, et profondément rassuré, Leith s’approcha de la fontaine, ses mains fourrées dans les moches de son jogging gris foncé, le torse redressé –de loin, la fille paraissait grave fraîche et il voulait faire bonne impression. « Wesh ! Mercé d’m’avoir gardé Machan. » Le chat avait posé ses yeux verts sur lui, semblant le reconnaître mais ne paraissait toutefois pas décidé à quitter ses genoux –qui devaient sûrement être très confortables, Leith en était sûr. « Ton visage…j’le connais… » Il fronça les sourcils. Pourtant la fille n’était pas dans sa maison, ni dans sa promotion, le garçon en était certain. Mais elle lui disait définitivement quelque chose. Une amie de Fiona ? Mais il doutait de l’avoir déjà vue avec sa sœur. Alors qu’il cherchait où il l’avait déjà aperçu, il remarqua des friandises pour chat qui dépassaient de son sac. « Donne pas n’importe quoi à Machan par contre, il est hyper difficile, il ne lui faut pas n’importe quelle friandise. » Sa mère disait tout le temps que c’était uniquement parce qu’il se la jouait et qu’il ne cherchait à ce qu’on lui donne que la nourriture la plus chère. Quoiqu’il en soit, il n’acceptait pas n’importe quel repas.




sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.




Dernière édition par Leith Thomson le Jeu 2 Déc 2021 - 21:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 227
Âge : 16 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kiernan Shipka & Lucy Boynton


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyLun 18 Oct 2021 - 21:09

Alors qu’elle avait reprit la lecture de son livre et qu’elle sirotait son thé à intervalles réguliers, Kate releva la tête quand elle entendit un fort accent écossais à proximité et posa ses yeux bleus sur un petit blond, lui aussi aux yeux bleus, qui parlait très bizarrement (« mercé » ?) et qui lui parlait d’un « Ma-Chan » dont elle ne savait rien. Surtout que son accent n’avait pas du tout eu d’intonation japonaise, donc elle avait du mal à saisir. « Ma-chan? » Répéta-t-elle, passant automatiquement au japonais, sans s’´en rendre compte. Le chat leva la tête vers elle, ses yeux verts se posant dans ses prunelles azurés, et Kate fronça les sourcils, comprenant que le jeune garçon parlait du félin. « Mais non, c’est mon chat, Inari. » Kate ne comprenait pas ce que le jeune garçon lui disait. Le fait qu’il ait presque le même accent que Jensen n’aidait pas, Kate avait du mal avec l’accent écossais. « Katarzyna Ells, cinquième année à Serpentard. Et toi ? » Elle se doutait qu’il ne parlait pas de son année ou de sa maison mais plutôt du fait que sa tête était placardée aux quatre coins du globe, mais elle se contenta d’un magnifique sourire qu’elle offrait généralement aux photographes lors de ses shootings.

Katarzyna adorait son chat. Pour rien au monde elle n’aurait échangé Inari pour un chien, encore qu’elle avait très envie d’avoir un Shiba ou un Akita. Cependant, tant qu’elle était à Poudlard, elle n’avait pas envie d’infliger cela à un pauvre toutou qui n’avait rien demandé. Elle savait bien qu’elle n’était pas la seule personne au monde à avoir un chat de type main coon roux avec les yeux verts, mais quand même ! Elle le saura s’il ne s’agissait pas de son chat, n’est-ce pas ? « Je ne comprends pas pourquoi tu dis qu’il s’agit de ton chat. J’ai un main coon roux aux yeux verts, et il dort toujours sur mes genoux, comme ça. » Inari avait d’ailleurs dormi au bout de son lit la nuit passée -elle évitait soigneusement celui de Karen, ce qui était préférable, elle était tellement imbuvable que son pauvre chaton n’aurait sûrement que très mal dormi. Elle fronça cependant les sourcils avant de reprendre les friandises qu’elle avait posé sur le côté. « Ce ne sont pas n’importe quelles  friandises, elles sont faites à la main par des artisans japonais ! » Et Inari les adoraient d’habitude. Elle en sortit deux trois du sachet et les rendit au chat, sur ses genoux. Qui ne bougea pas d’un poil, bien qu’il renifla vaguement la main de la blonde. « Pourquoi est-ce qu’il resterait avec moi, si c’est ton chat ? » Elle avait du mal à comprendre. Inari était du genre à la coller dès qu’elle arrivait dans la même pièce, venant lui passer sa queue touffue sous le nez et réclamer gratouilles et friandises. Or, là, il fallait avouer que le chat n’avait pas bougé d’une oreille. « Comment tu as dit qu’il s’appelait, si c’est le tien ? »
acidbrain


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyJeu 2 Déc 2021 - 22:11

Leith avait beau se vanter d’être plutôt bon en langues : que ce soit en french kiss comme on appelait les galoches, ou pour maîtriser les anciens langages écossais, en dehors de ce qu’il connaissait depuis la naissance, il n’avait jamais rien appris d’autre. Aussi, lorsque la blonde (carrément fraîche, il confirmait) prononça le prénom de son chat, le faisant ainsi réagir, avec un accent hyper zarbi, Leith fronça les sourcils. « Machan. Mon chat. Celui qui est sur tes genoux », répéta-t-il en prenant davantage le temps d’articuler, ce qu’il n’avait pas du tout l’habitude. Son débit était rapide, haché, nerveux, et son fort accent perçait bien souvent. « J’crois pas, nan. J’sais r’connaître mon chat, y’a aucun Maine Coon aussi beau que lui ! » Et surtout pas une bestiole du nom d’Enale ? Comment cette fille pouvait confondre ? Qu’avait-elle mis dans sa tasse qu’elle buvait avec une telle révérence -et ses manières lui firent désagréablement penser à Chiara Montgomery, ses manies agaçantes et sa manière de toujours tirer la gueule, mais avec arrogance. « Leith Thomson, j’suis à Serdaigle. J’suis sûr d’avoir d’jà vu ta tête quelque part. T’as l’genre de visage dont on se souvient. » Il lui sourit -sa mère lui avait appris à être aimable de temps en temps. Il avait omis son âge, sentant que cela le grillerait totalement d’avouer qu’ils avaient au moins deux années de différence.

Machan n’avait pas l’air pressé de quitter les genoux de Kata-mon nom est beaucoup trop compliqué, et dans un sens, Leith le comprenait bien. Mais cette attitude renforçait l’impression de la blonde qu’il s’agissait de son chat à elle. Car, apparemment, elle avait exactement la même race, avec le même pelage et les mêmes yeux que lui. Ça, pour une coïncidence ! Leith n’avait jamais vu un autre Maine Coon roux à Poudlard, et pourtant, il y avait un tas de chats qui furetaient dans les couloirs. En même temps, la fille et lui ne faisaient pas parti de la même maison aussi leurs chats avaient moins de chance de se croiser. « Machan aussi s’met posé comme ça ! J’sais comment est mon chat quand même ! Machan ! Hein Machan, montre que c’est toi ! » Il avait prononcé les deux dernières phrases en gaélique, langage qu’il avait l’habitude d’utiliser avec son félin, et le Maine Coon eut l’air de reconnaître les mots de son maître, sans toutefois bouger plus que les oreilles et le museau vers lui. Quel petit ingrat !, songea Leith avec un certain amusement.

« Chelou...C’est l’genre de trucs de luxe que Machan aimerait bien pourtant...Il vient p’t’être de bouffer une souris et il a pas faim... » Leith observa le chat, perplexe. Se pourrait-il… ? Mais en même temps, même Katarzyna ne semblait plus sure qu’il sache de Nali. « Ouais, j’l’ai d’jà vu avec d’autres gens comme ça. Même si c’est pas des inconnus normalement...mais s’il sent que t’aimes bien les chats...c’possible en vrai... » Il se passa la main dans ses cheveux blonds puis releva les manches de sa veste, se sentant soudainement nerveux. Si ce n’était pas Machan...cela voulait dire que son chat manquait toujours à l’appel et qu’il n’avait plus qu’à aller le rechercher dans le reste du château. « Machan. C’est écossais. Et l’tien ? J’suis pas sûr d’avoir bien capté son nom. » Elle avait prononcé le prénom de manière étrange, et Leith était certain que ce n’était pas un nom anglais.

581 mots



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.




Dernière édition par Leith Thomson le Mar 22 Fév 2022 - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 227
Âge : 16 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kiernan Shipka & Lucy Boynton


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyLun 13 Déc 2021 - 18:00

Kate n’aimait pas spécialement être dérangée pendant ses petites sessions thé, sauf s’il s’agissait d’Itachi, de Stef, de Magda ou encore de Finneas. Là, ça n’était aucun d’eux, et pire encore, le garçon lui reprochait de câliner son chat à lui, et non pas son chat à elle.  « Et bien si, il y a mon chat, Inari. » Et pour contredire le blondinet en face d’elle, elle pointa le chat sur ses genoux. Ce n’était pas possible qu’elle se trompe de chat, et encore moins qu’un chat qui n’était pas à elle se mette aussi à l’aise que cela sur ses genoux, si ? on ne saura jamais « Tu as un accent… Le même que Jensen, tu es écossais aussi ? » Si l’anglo-japonaise suivait les aventures de Magic Mix, en grande partie pour Erin d'abord, puis parce que Lucrecia en faisait partie également, elle était loin de se douter que le jeune garçon en face d’elle était le frère de Fiona. Il fallait dire qu’elle ne côtoyait pas trop la blonde, elle savait seulement qu’elle était amie avec Isaac, et ça s’arrêtait plus ou moins là. « Je suis mannequin, tu as déjà du voir des photos de moi dans la rue. » Comme pour illustrer ses propos, un groupe de première année passa près d’eux, et couinèrent en prononçant son prénom. Elle leur adressa un petit sourire et un signe de main, mais elle ne dit rien de plus. Elle était, après tout, déjà en train de discuter avec quelqu’un, même s’ils étaient plutôt en train de débattre sur l’identité du chat sur ses genoux.

Il fallait avouer que dans le genre buté, les deux blonds semblaient s’être particulièrement bien trouvés, puisqu’ils campaient tous les deux sur leurs positions. Cela étant, le chat n’y mettait clairement pas du sien, puis qu’autant il réagissait à la voix de Kate, autant il réagissait à celle, bien plus marquée, du Serdaigle. Il étira ses pattes et eu un large bâillement comme si la querelle de cours d’école des deux apprentis sorciers l’ennuyait plus qu’autre chose et Kate posa successivement ses yeux bleus sur le félin et sur le serdaigle. Ce dernier assura encore une fois qu’il s’agissait de « Ma-Chan », son chat à lui, puis prononça des mots dans une langue qu’elle ne connaissait pas. « Ça n’a pas l’air de beaucoup marcher… » Remarqua-t-elle, alors que le chat avait à peine tourné le regard vers le blondinet. « Si tu essayes dans une autre langue, alors moi aussi. » Après tout, il n’y avait pas de raison que seul le serdaigle s’essaye à amadouer le chat ! « Inari, montre lui que c’est bien toi et pas son chat. » Elle avait, bien entendu, parlé en japonais, puisqu’elle avait son chat lorsqu’elle était encore au Japon. Cependant, elle n’eut pas beaucoup plus de réaction. « Bon… raté aussi… »

Alors qu’elle montrait les friandises qu’elle avait proposé au chat à Leith, ce dernier lui affirma que s’il s’agissait de son chat, il les auraient mangé. L’histoire de la souris lui fit froncer les sourcils, bien qu’elle se doutait que cela arrive. Elle espérait seulement que les rats de compagnie n’étaient pas les cibles des félins. En même temps, qui serait assez bête pour laisser un rat en liberté ? Bah Ron « Bien sûr que j’aime les chats, j’étais à Shunraï à Mahoutokoro, ça coule de source. » Bon, d’accord, peut-être que le jeune garçon en face d’elle n’avait aucune idée de quoi elle parlait, surtout s’il était aussi écossais que Jensen… « Inari, c’est japonais. C’est la déesse des renards, et comme elle est rousse… » Ça tombait sous le sens donc. Sauf que cela ne les aidaient pas à savoir si le chat sur ses genoux était donc Machan -et pas Ma-Chan, elle avait bien compris maintenant- ou Inari. Et si il n’était aucun des deux chats, mais encore un autre ? Surtout qu’il était très peu probable que leurs deux chats viennent de la même portée, après tout, Kate avait eu le sien au Japon, et Leith devait sans doute l’avoir eu en Écosse. « Je ne sais pas quoi te dire… Parce qu’à ce rythme, on va être là encore longtemps. » Et s’ils partaient chacun dans leurs dortoirs respectifs pour voir si leur boule de poils s’y trouvait, celui-ci pouvait se carapater et ils ne seraient pas plus avancés. « Tu veux du thé ? » À défaut d’autre chose, elle pouvait au moins lui proposer une tasse de thé, c’était mieux que rien.
acidbrain


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyMar 22 Fév 2022 - 22:24

La fille en face de lui persistait à dire que le Maine Coon reposant sur ses genoux était le sien (Elee ? Leith ne comprenait toujours pas son nom, après on pouvait parler de son accent…), Leith persistait à penser qu’il s’agissait de Machan, son chat adoré qu’il était sûr et certain de reconnaître. Bon. Cette histoire avait l’air mal engagée. Comment persuader cette fille qu’elle se trompait totalement alors même que Machan ne semblait pas vouloir se déloger de ses genoux ? Si seulement son félin avait bien voulu l’écouter pour lui montrer qu’elle avait tort ! Mais tel maître, tel chat, et Machan avait tendance à affirmer son indépendance en ne respectant pas les ordres de Leith. « Ouais, j’ai grandi à Aberdeen, en Ecosse. Tu connais Jensen alors ? C’est un pote de ma reuss, Fiona. Enfin j’crois. J’les vois plus trop ensemble en vrai. » Fiona était allée l’an dernier au bal avec l’Ecossais qui avait trouvé grâce aux yeux de Leith principalement grâce à sa nationalité et au fait qu’il parlait gaélique écossais et scots. Et même si Leith n’était pas constamment fourré dans le giron de sa demi-sœur, il savait tout de même avec qui elle traînait. Il y avait d’abord Bishop, le préfet des lions, et un autre grand brun au teint mat dont il avait oublié le prénom, ainsi que la fille qui avait inventé les fameuses tablettes magiques, sans oublier le batteur des lions, pas Symphonie, l’autre, et celle qui avait un prénom qui ressemblait à celui de Chiara. Et il avait bien remarqué que Jensen McGowan ne faisait plus trop partie des fréquentations de Fiona, en tout cas ces derniers temps. Pour quelle raison ? Leith n’en avait absolument aucune idée.

La blonde lui disait vaguement quelque chose et elle l’informa qu’elle était mannequin à ses heures perdues. Leith lâcha un sifflement appréciateur, et peu importe ce qu’elle penserait de cela. « Chanmé ! C’est venu comment c’te carrière ? J’veux dire, t’es carrément canon mais toutes les meufs fraîches deviennent pas mannequins ! » Il n’avait pas pu s’empêcher. Avec son ton, redevenu assez rapide, il avait posé la question, en profitant pour lui jeter un compliment à la figure, mais vu que c’était une star, elle devait avoir l’habitude. D’ailleurs, des petites gloussèrent en la reconnaissant. Leith leva les yeux au ciel. Les meufs alors !  

Leith chercha à prouver que le Maine Coon était bien le sien en lui parlant avec l’un des dialectes écossais qu’il maîtrisait, mais ça ne fonctionna que moyennement, comme la jeune fille le fit remarquer –ce qui l’agaça, il n’avait pas besoin qu’elle pointe son échec en plus de cela. Cependant, Kate perdit vite son sourire satisfait en constatant qu’elle non plus, malgré son effort de parler dans une langue bizarre que Leith ne connaissait pas du tout, ne réussissait pas à faire réagir le félin. « C’comme s’il se foutait d’nous », ragea Leith. Si ce n’était pas Machan sur les genoux de la Vipère, il ne pouvait pas se permettre de perdre son temps à discuter, même si c’était agréable. Il devait retrouver son chat –sinon, il allait mourir d’angoisse au moins.

Kate lui assura qu’elle aimait bien les chats, avant de lui balancer un nom de maison qu’il ne connaissait pas. « Je n’ai rien compris. C’est quoi Mahoutoro ? » Leith connaissait certains noms d’écoles étrangères, celle de France, celle d’Europe de l’Est, celles d’Amérique du Nord, mais ses connaissances s’arrêtaient là. « T’es japonaise alors ? », s’étonna-t-il. Leith avait quelques préjugés en tête, et il ne s’attendait clairement pas à ce qu’une blonde aux yeux bleus ait passé une partie de sa vie au Japon –partie seulement, car elle était maintenant à Poudlard.

« Y a pas un truc qu’Inari aime bien ? Genre un truc que seule elle aime bien ? », soupira Leith. Il fallait un truc qui leur permettre de savoir –et rapidement- parce qu’il était sûr que si ce n’était pas Inari, Kate voudrait se lancer à sa recherche, comme lui avec son cher Machan. « Ouais…pourquoi pas, merci…C’est à quoi ton thé ? », demanda-t-il, prouvant, encore une fois, qu’il pouvait se montrer aimable et bien élevé quand il le voulait –sa mère n’aurait pas à le renier !



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 227
Âge : 16 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kiernan Shipka & Lucy Boynton


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptySam 26 Fév 2022 - 17:33

Kate ne compris pas tout le vocabulaire de Leith - et pas à cause de l’accent cette fpis- et fronça les sourcils à deux reprises au moins. Cependant, le petit blond ne semblait pas aussi mal poli que le lion qu’elle avait rencontré l’an dernier, elle voulait donc bien faire un effort. « Tout le monde le connaît à Serpentard. Oh, tu es le frère de Fiona ? J’aime beaucoup Magic Mix. C’est vrai qu’il n’est plus trop avec elle… Mais en même temps, il semble traîner seulement avec les autres Serpentards maintenant qu’il n’est plus avec Viska. » Même elle et Lucrecia ne passaient plus autant de temps avec le capitaine de Serpentard, contrairement à l’an dernier, et ce qu’elle avait appris s’appelait le « Poufsouffle Gate ». Il avait plus tendance à rester avec la sœur de Ramza et une autre qu’elle avait appris être la sœur d’une amie d’Aoi.

Le sifflement de Leith lui fit froncer le bout du nez, et même si elle comprit et accepta les compliments qu’il lui fit, elle ne pouvait s’empêcher qu’il manquait de certaines manières. « Ma mère est mannequin, donc c’est venu assez naturellement. Et au Japon, je ne suis pas vraiment dans les standards… » Blonde comme les blés, de grands yeux bleus, ce qui la rapprochait le plus de ses camarades japonais était sa peau laiteuse. Les petites filles qui gloussèrent en passant à côté d’eux continuèrent de la dévisager, alors elle leur adressa un petit signe de la main et elles partirent en courant, gloussant encore davantage.

Leith ne comprenant pas de quoi elle parlait, Kate répéta, en parlant un peu plus lentement. « Mahoutokoro, c’est l’école de sorcellerie du Japon. L’équivalent de Poudlard. Shunraï, c’est l’équivalent de vos maisons, sauf que c’est la maison du chat. ». Et la surprise se lut sur son visage et s’entendît dans sa voix, quand il lui demanda si elle était japonaise. « Oui et non. Officiellement oui, mon père a été naturalisé japonais avant ma naissance, donc j’en ai hérité automatiquement. Mais comme ma mère est restée britannique elle, je suis aussi anglaise. Et comme le Japon ne reconnaît pas la double nationalité, je devrais choisir une fois majeure. » Mais pour Katarzyna, le choix était fait depuis longtemps. Elle se déclarerait japonaise, et n’aurait plus rien à voir avec Poudlard. Elle savait que c’était un peu extrême, surtout qu’elle était amoureuse d’un irlandais, donc l’un dans l’autre, elle finirait quand même par se retrouver partager entre son pays natal et le Royaume-Uni.

Alors qu’ils ne savaient toujours pas si le chat sur ses genoux était bien Inari ou Machan, celui de Leith, ce dernier proposa de lui faire essayer quelque chose que seule Inari aimait. Kate fronça les sourcils, réfléchissant à la réponse. « Hm, les copeaux de bonite séchée, je dirais. Je n’ai vu aucun autre chat d’ici les aimer. » Peut-être parce que c’était une spécialité japonaise et normalement pas pour les chats mais pour ses plats à elle. Sauf qu’Inari n’était pas n’importe quel chat, c’était son bébé d’amour avant tout, alors forcément qu’elle pouvait manger des copeaux de bonite séchée si elle en avait envie ! « Accio Bonite. » Elle espérait que cela fonctionne, même si les copeaux de bonite séchée étaient au fin fond de la cuisine, dans une petite boîte que les elfes lui avait accepté. En attendant qu’ils arrivent, elle proposa un thé à Leith. Après tout, tant qu’il était là et qu’ils n’avaient toujours pas réussit à savoir s’il s’agissait de son chat a lui ou du sien à elle, autant passer le temps. « Du thé vert Sencha, du Japon. Tu verras, c’est assez herbacé. Rien à voir avec les thés que vous avez ici. » Ou ceux que cette gourde de Karen buvait. Beurk. Elle servit tasse à Leith tout en caressant la boule de poils. « J’espère que les copeaux vont vite arriver. Qu’est-ce que ton chat aime le plus ? » Après tout, si Inari raffolait des copeaux de bonite séchée, Machan devait bien avoir quelque chose qu’il aimait plus que tout !
acidbrain


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyMar 29 Mar 2022 - 3:55

La blonde avait l’air de connaître Fiona, surtout grâce au groupe de musique dans lequel sa demi-sœur performait. Leith savait que Fiona avait des projets de musique pour la suite après Poudlard et trouvait que ce groupe de fillettes était une bonne première expérience, même s’il n’aimait pas du tout le genre de musique qu’il proposait. « Ah ouais Magie Mixe. C’est grave le style de Fiona ce groupe de meufs. Moi j’préfère le style de la Serpentard qui change tous le temps de couleur de cheveux. J’sais pas son prénom », remarqua-t-il. En même temps, hormis Fiona, et la cousine de James, la très canon Victoire Weasley, il ne connaissait aucune des chanteuses de Magicis Métis. « En vrai, Fiona est pas ma vraie reuss. Sa daronne sort avec mon père depuis plusieurs années. » Aussi, et ce en dépit de ce qu’on pouvait croire au vu de leurs traits d’apparence en commun, il n’avait à proprement parler aucun lien de sang avec la Serdaigle. Mais il aimait beaucoup la blonde et il lui avait fallu très peu de temps pour la considérer comme sa grande sœur. Concernant Jensen, il s’était contenté d’écouter Kate lui en parler vu qu’elle avait l’air de connaître le capitaine. Elle lui confirma qu’il ne traînait plus trop avec Fiona, comme il l’avait constaté lui-même, et en attribua les raisons à sa rupture avec une autre blonde très mignonne, Viska quelque chose.

Kate lui apprit qu’elle était mannequin et Leith laissa échapper un sifflement admirateur –ce n’était quand même pas tous les jours qu’on rencontrait une célébrité ! Mais ce n’était pas très étonnant vu que la mère de la blonde était elle-même mannequin. La beauté était dans ses gênes ! « Ouais logique. Et ça fait longtemps que t’es mannequin ? », demanda-t-il. Ce devait tout de même être particulier d’être connu à un si jeune âge. Même au Royaume-Uni, des filles reconnaissaient Kate comme le prouvaient les filles qui gloussèrent en passant près d’eux. Ce n’était pas des dindes pareilles qui améliorerait l’avis de Leith sur les meufs en général même si Kate, en revanche, était plutôt d’une bonne compagnie –même si elle assurait que le chat sur ses genoux était le sien et non Machan !

La blonde venait donc du Japon, et cette information souleva beaucoup de questions dans la tête de Leith qui ne s’empêcha pas de les poser. « Et c’est quoi les autres maisons alors ? Ça se passe comment la répartition ? C’est les élèves qui choisissent ou c’est genre un chapeau comme ici ? » Il paraissait évident aux yeux de Leith, au vu de son lien avec les chats, qu’il aurait aussi été réparti dans la maison Shunraï, comme Kate, mais il se demandait à quoi ressemblaient les autres maisons. « Vous avez des uniformes avec des couleurs comme nous ? » Kate lui donna ensuite des détails sur sa nationalité. « C’est con qu’tu doives choisir ! Tu sais déjà celle que tu prendras ? » Choisir c’était forcément renoncer à l’une des deux et être donc considérée comme une touriste dans le pays qu’on avait pas choisi.

La discussion avait beau être sympathique, Leith n’en oubliait pas pour autant la disparition de Machan et la question de l’identité du chat roux qui se prélassait sur Kate. Leith proposa une solution pour réussir à déterminer s’il s’agissait du chat de la blonde ou du sien, au moins ils seraient fixés ! Restait à espérer que Machan n’était pas devenu fan de bonite séchée… « Si tu le dis. J’bois pas autant de thés que la plupart des Anglais mais j’aime bien essayer. » Leith n’était pas bien difficile niveau nourriture et boissons même si boire dans une tasse en porcelaine, il évitait. C'était genre pas du tout bon pour sa street cred ! « Machan mange de tout, comme moi, mais il aime bien les boîtes de sardines pimentées. Ma daronne dit toujours que c’est pas super bon pour lui, mais j’vais pas lui refuser ce qui lui plaît ! » Il voulait que son chat soit heureux, c’était le plus important pour lui.

Leith porta le breuvage à ses lèvres. Le thé était très spécial, mais pas mauvais et il le signala à Kate avant d’apercevoir un objet qui volait dans leur direction. « Tiens, c’est ton truc pour Inari. On va enfin savoir si ce chat est le tien ou le mien ! » Oui, ils allaient enfin avoir une réponse !

750 mots



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.




Dernière édition par Leith Thomson le Mer 6 Juil 2022 - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Katarzyna Ells
Katarzyna Ells
Serpentard

Parchemins : 227
Âge : 16 ans • 31.10.2000 - Tokyo, JP
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kiernan Shipka & Lucy Boynton


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyMer 6 Avr 2022 - 22:21

Comme ils parlaient de Magic Mix - honteusement écorché par le jeune sorcier alors que sa propre sœur en faisait partie - Leith lui dit qu’il préférait le style de la Serpentard qui « changeait de couleur de cheveux ». Plus vague, ce n’était pas possible. « Erin ? » Elle fronça les sourcils, se disant que quand bien même elle était une fan inconditionnelle de la fondatrice du groupe, Leith ne devait sans doute pas parler d’elle. Après tout, elle était blonde depuis un petit bout de temps. « Ou Aoi ? C’est une amie. Je pourrais te la présenter si tu veux. » Loin d’elle l’idée de lui mettre un garçon dans les pattes pour rire, mais il semblait avoir un caractère qui pourrait être compatible avec celui de la sœur d’Itachi. Les mots suivants furent plus compliqués à comprendre pour Kate, parce qu’en plus du fort accent écossais du jeune sorcier, il employait des mots qu’elle n’avait pas l’habitude d’entendre. Elle comprit cependant l’essentiel de la phrase. « Oh d’accord. Vous vous ressemblez beaucoup malgré tout en tout cas. Vous vous entendez bien ? » Comme elle était fille unique et qu’elle n’avait que des cousins bien plus vieux ou plus jeunes, elle n’avait pas vraiment ce genre de relation.

Alors qu’ils venaient à parler de son métier de mannequin, Kate hocha la tête de haut en bas. « Pratiquement depuis ma naissance, oui. » Elle avait grandit sous les feux des projecteurs, des flashs des appareils photos, aussi bien moldus que sorciers et le devait à sa mère. « C’est un peu plus compliqué depuis que je suis entrée à l’école de sorcellerie. On rentre bien plus tôt au Japon. » Elle se permit de le préciser car elle savait que ce n’était pas du tout le cas au Royaume-Uni et que le Japon était l’une des seules écoles - si ce n’est la seule - à accueillir ses élèves dès leurs sept ans révolus. Kate étant née après la rentrée scolaire, elle avait donc dû attendre un an de plus avant d’y entrer. Mais cela ne changeait rien, elle avait tout de même fait quatre ans de magie avant d’entrer à l’internat et d’être calée sur le rythme du reste du monde. « Il y a Seiran, Yosamu et Toppu. Mais il n’y a pas de compétition comme ici. Et c’est un papyrus qui désigne notre maison, suivant nos capacités et nos besoins. » Elle pouvait en parler pendant des heures, mais elle ne savait pas vraiment si Leith était si intéressé que cela ou s’il était plus poli qu’autre chose. Elle fit donc un résumé rapide, mais tout de même complet. « Pas tout à fait, nous avons tous le même, que nous recevons le jour où nous rentrons à l’école. Il va grandir avec nous au fil des ans, et change de couleur avec le temps et nos capacités magiques. Et si tu fais de la magie interdite ou que tu brises le secret magique, il devient blanc et tu seras jugé. » Kate avait gardé son uniforme de Mahoutokoro avec elle, et il était suspendu dans son armoire, quand bien même elle n’en n’avait pas l’utilité ici. Elle le passait de temps en temps et était toujours époustouflée par le fait qu’il lui allait comme un gant.

Alors qu’ils attendaient les copeaux de Bonite, le thé vint sur le tapis, bien évidement. « L’une de mes camarades de dortoir a horreur de l’odeur de mes thés, mais elle ne se rend pas compte que les siens sont une vraie puanteur… » Elle leva les yeux au ciel, exaspérée par le comportement de Karen. La brune ne savait vraiment pas ce qui était bon, parole de Ells ! Elle accueilli cependant avec un sourire l’avis de Leith, trouvant qu’il faisait déjà un bel effort pour quelqu’un qui n’avait pas l’habitude de ce type de thé. Quino l’avait fait aussi, lorsqu’ils étaient sortis ensemble, et elle avait fortement apprécié. « Hum, je suppose que si elles baignent dans l’huile ce n’est pas ce qu’il y a de mieux, mais un peu de temps en temps, ça ne peut pas lui faire de mal… » Les copeaux de bonite n’étaient pas une nourriture excellente pour les chats non plus, elle ne pouvait donc pas le blâmer ! « Ah, oui ! C’est l’heure de vérité. » Ouvrant le sachet, elle remarqua que la boule de poils avait déjà dressé les oreilles et esquissa un léger sourire. Elle prit cependant le temps d’en sortir une petite poignée, que le chat vint renifler rapidement, puis les dévora presque tous d’un coup, se dirigeant ensuite vers le paquet, que Kate rangea rapidement avant qu’il ne plante ses crocs dedans. « Tu vois ! Je t’avais dit que c’était Inari. Merci le tirage au sort. » Un petit sourire fier sur les lèvres, elle changea cependant rapidement d’émotion pour se soucier du chat du serdaigle. « Peut-être que Machan chasse une souris ? Tu veux qu’on aille le chercher ensemble ? » Il n’y avait sûrement aucune raison pour Leith de se faire un sang d’encre, mais Kate ne pouvait que compatir, elle aurait été dévastée si Inari venait à manquer à l’appel.
acidbrain


straight to hell. • What did you think I'd say to that? Does a scorpion sting when fighting back? They strike to kill, and you know I will. Every time you call me crazy, I get more crazy what about that? And when you say I seem angry, I get more angry. And there's nothing like a mad woman. What a shame she went mad. No one likes a mad woman. You made her like that.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. EmptyDim 10 Juil 2022 - 23:56

Leith n’était pas un garçon très doué pour retenir les prénoms, et les noms, et il s’amusait aussi énormément de déformer ceux qu’il connaissait, que ce soit pour faire rire les autres, pour énerver d’autres, comme ça pouvait être le cas de Fiona lorsqu’il écorchait tous les artistes pour fillettes qu’elle écoutait à longueur de temps. Mais, en l’occurrence, il ne se rappelait vraiment pas le prénom de la rappeuse de Mixe ta Magie –mais Kate avait l’air bien plus qualifiée que lui sur la question. « J’sais pas, j’t’ai dit qu’j’connaissais pas son blaze. Mais elle rappe pas trop mal pour une meuf », rajouta Leith à sa précédente description. Quant à rencontrer la dite meuf, pourquoi pas, il pourrait faire un battle de rap avec elle, ou en tout cas parler de ce genre de musique bien trop peu apprécié à son goût à Poudlard. Et comme il parlait du groupe de sa sœur, Leith précisa aussi à son interlocutrice que Fiona n’était pas en réalité sa sœur biologique. « Dis lui pas trop, elle câble quand des gens disent qu’on s’ressemblent grave alors qu’c’est vrai mais faut pas chercher ! », plaisanta le garçon. « Ouais, elle m’casse grave les oreilles avec sa zik de meuf mais ça va, elle est cool, j’l’aime bien. » En tant qu’enfant de parents divorcés, Leith avait depuis longtemps enterré l’idée de faire en sorte qu’ils soient de nouveau ensemble. Claire était parfaite pour son père, et il aurait vraiment pu tomber sur pire niveau famille recomposée. Il attendait de voir ce que ça donnait pour sa mère, même si elle ne semblait pas vouloir lui présenter son compagnon alors que cela faisait désormais plusieurs mois que c’était sérieux entre eux…

L’école du Japon semblait bien différente de l’écossaise. « Ah bon ? Vous rentrez à quel âge ? » Leith était partagé sur l’idée. Autant apprendre à contrôler la magie plus jeune semblait sympa comme idée, mais si ça signifiait se couper du monde moldu et se retrouver loin de tout encore plus tôt…ça ne paraissait pas idéal… « Un papyrus ? Chanmé ! Et ça veut dire quoi là les autres noms de maison ? », demanda-t-il. Les changements de couleur de l’uniforme étaient aussi stylés. « Mais du coup, l’uniforme grandit en fonction du sorcier ? » Pourquoi ce n’était pas le cas des robes de sorcier qu’ils devaient porter ? Leith n’aimait guère l’uniforme, et il appréciait encore moins de devoir se rendre tous les quatre matins chez Guipure –et il était loin d’avoir fini de grandir.

Attendant tranquillement, tout en buvant son thé, la friandise afin d’enfin savoir s’il s’agissait d’Inari ou de Machan qui était en leur présence, les deux blonds virent arriver le paquet. Kate le tendit au chat et Leith dut admettre que la Serpentard avait eu raison : il s’agissait bien de son animal de compagnie vu comment il se jetait sur la gourmandise. Mais ça n’arrangeait pas les affaires du Serdaigle, car il devait maintenant repartir chasser son chat comme lui chassait peut-être une souris… « Non, j’vais débrouiller, merci… » Il se leva, toujours la tasse dans la main, en soupirant. Pire à ce moment-là, un chat apparut dans la cour et vint se frotter contre ses jambes. 9]]« Machan ! Tu déconnes mec, t’étais où ?? »[/b], râla Leith pour la forme alors que Machan semblait s’intéresser soudainement à Inari. Il se rassit et adressa un sourire soulagé à Kate. Il pouvait savourer le reste de son breuvage maintenant !

Terminé pour Leith



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





PV • kitty cats & other floofs. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • kitty cats & other floofs.   PV • kitty cats & other floofs. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • kitty cats & other floofs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le journal de Kitty White

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: