Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le jeu de société Mille Bornes – Version Luxe
9.95 € 19.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2707
Âge : 16 ans [10/05/2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 20
FACECLAIM: Austin Butler


[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Empty
Ξ Sujet: [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV]   [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] EmptyLun 9 Aoû - 11:07

[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ?  

ft. Alan + Tony

Prudence et Quino venaient de descendre de leur balais et se dirigeaient d'un pas lent vers les vestiaires de Poufsouffle c'est pas comme si aujourd'hui vous aviez brillé par votre vivacité, de toute façon ! Feignaaasses !. Alan les regarda faire quelques secondes, puis lança le souafle en l'air. Jouer seul n'était pas simple, mais ça n'était pas impossible : voilà bien longtemps qu'il avait accepté l'idée de s'entraîner seul Friendless, Teamless.
Voilà deux ans que Poufsouffle avait renoncé à la victoire de la coupe de Quidditch, alors que depuis le début de sa scolarité et durant trois ans, les deux amis de Galway, Prue et Alan, avaient gardé la coupe dans leur salle commune. Voilà qui donnait à réfléchir et forçait à la remise en question et à l'humilité, surtout même si on sait tous que les matchs se jouent au vif d'or.. Alan n'était pas obsédé par la victoire, il était cependant un peu inquiet d'un jour voir le niveau de l'équipe baisser.

Force était de constater, cependant que plus le rythme de travail d'Alan s'intensifiait, moins ses performances au Quidditch étaient bonnes. Certains diraient que ses performances ne faisaient et que croître et que les défaites étaient la faute à pas de chance, Alan n'en entendait rien. Travailleur acharné, il ne pouvait accepter de voir ses joueurs refuser des entraînements supplémentaires vous croyez quoi, que vous avez le droit d'avoir une vie ? Aha!. Lui aussi avait d'autres activités autour des cours et pourtant il était , sous la pluie bon là il fait beau mais ce n'est pas la question, par vents et marées. Pour preuve, cette année il ajoutait une autre distraction à la BAM, en la création du Club du Dragon oui la BAM est une distraction et malgré le Club de duels et les devoirs qui lui prenaient toujours autant de temps, il ne réduisait pas les entraînements de Poufsouffle.

- Ils auraient pu rester, quand même.

Voir Quino et Prue partir pour motif de devoirs le faisait toujours sourire. C'était une blague, c'est ça ? Une caméra cachée, peut-être ? A croire que tout arrivait, en fin de compte : lui qui jouait et ses amis qui travaillaient : le monde à l'envers.
Heureusement qu'il avait terminé son devoir de méta et d'histoire la veille, sinon jamais il n'aurait pu rester si longtemps sur le terrain. La 6ème année était pour lui une brève reprise de souffle dans sa vie d'étudiants : il ne relâchait pas ses efforts, mais après les bons résultats qu'il avait eu à ses BUSEs - et ce malgré l'année chaotique qu'il avait passé à cause d'Evan et de ses camarades  Gryffondor – il estimait avoir le droit de penser un peu à lui. Ça voulait dire ouvrir un club de passionnés des créatures magiques, déjà – chose qu'il voulait faire depuis longtemps – et aussi ne pas hésiter à se donner le moyen d'améliorer son niveau en Quidditch.

Après plus d'une heure supplémentaire passée à virevolter, looper, fuser et cracher ses poumons, Alan estima qu'il était temps de se poser : quand son tee-shirt était plus mouillé que ses cheveux, il était temps de prendre une douche. Le jaune et noir se dirigea vers la sortie du terrain : il savait de toute manière que Gryffondor l'avait réservé pour l'entraînement, ce n'était pas encore l'heure, mais il ne voulait pas s'amuser à chatouiller Victoire.

(589)
by beraberel


Alan
CARMICHAEL
FIND JOY IN THE ORDINARY


[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Ro5s
Revenir en haut Aller en bas

Tony O'Donnell
Tony O'Donnell
Gryffondor

Parchemins : 231
Âge : 17 ans - 5 avril 1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bradley Steven Perry


[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV]   [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] EmptyDim 15 Aoû - 17:07

Pouvez-vous répéter la question?

Feat. Alan
made by black arrow


La septième année n’était pas rigolote. On le haranguait incessamment pour savoir s’il avait des plans pour l’avenir. Par-là, il ne fallait pas comprendre s’il désirait un jour quitter l’archipel britannique pour passer des vacances en Corse, en Crête ou en Croatie, mais bien de la seule chose qui comptait, tant chez les sorciers que les moldus : son avenir professionnel. Sa carrière. Lorsque Tony avait exprimé que ce n’était un secret pour personne qu’il ferait de sa passion son gagne-pain, et deviendrait un joueur de quidditch mondialement réputé et adulé, on lui avait demandé quel était son plan de secours. O’Donnell ne l’avait pas particulièrement bien pris, et n’avait pas écouté le reste de la conversation, trop occupé à ruminer pour y porter attention. Lorsqu’une phrase lui titillait suffisamment les oreilles pour attirer son attention, quelque chose comme l’importance de prévoir une trajectoire professionnelle alternative, au cas où il subirait une blessure incapacitante, il s’engonçait de plus en plus dans sa mauvaise foi, se disant que si même les guérisseurs sorciers n’étaient pas suffisamment doués pour le remettre sur pied, à quoi bon passer des années dans une école de sorcellerie. Une part de lui se demandait également s’il ne toucherait pas une forme ou une autre d’assurance invalidité, advenant un incident aussi sordide. C’était sans compter qu’il lui faudrait idéalement trouver un mentor dans la ligue nationale de quidditch, ou encore attirer l’attention d’un recruteur qui pourrait lui dénicher un bon contrat.

Ce n’était toutefois pas tout. Il semblait que moins les apprentis-sorciers avaient de cours à leur horaire, moins ils avaient également de temps libre pour flâner, traîner, bavasser, jouer, etc. Tony passait excessivement trop de temps dans ses bouquins et ses parchemins à son goût, ce qui n’arrangeait pas son humeur. C’était comme s’ils étaient pris dans un sortilège qui ralentissaient les heures passer à bosser et bouffait les heures entre les devoirs et les cours. Même les nuits lui semblaient plus courtes, alors que son horaire de sommeil n’avait pas réellement changé. Si Zack n’agissait pas vraiment différemment, Tony avait la vague impression qu’il avait contaminé Lola avec le syndrome du premier de classe : elle lui semblait beaucoup moins encline aux bêtises cette année.

En ayant marre de vider son encrier en long traits inesthétiques sur un parchemin où ses idées se retrouvaient plus désordonnées que claires, Tony avait poussé un long soupir, ramassé son fouillis et quitté la salle commune où les plus vieux ordonnaient aux plus jeunes de faire moins de bruit, pour pouvoir se concentrer. C’était le monde à l’envers. Il était en avance pour la pratique de quidditch, mais ce n’était pas comme si Victoire allait lui reprocher son zèle. Et puis, voler avait cet avantage considérable de lui faire oublier ses tracas. Cela lui vidait l’esprit, en quelque sorte. Les mauvaises langues diraient certes qu’il y avait fort peu à vider, préférant méprendre la simplicité de mœurs pour de la stupidité, au risque de se retrouver rapidement à l’infirmerie.

C’était en traversant l’école, équipement en main, que Tony avait entendu la rumeur. Comme d’habitude, les ragots se répandaient comme une traînée de poudre, ou comme la puanteur d’une bombabouze, et il était toujours impressionnant d’en être témoin. Comme une vague sur laquelle les qu’en-dira-t-on surfaient, engloutissant les élèves sur son passage, le bruit du cadeau de Magicis Sacra engloutissait les autres conversations. Tony avait beaucoup trop hâte de quitter le plancher des veaudelune pour s’arrêter et se prêter à un autre de ses passe-temps : le potinage. De toute manière, il avait bien compris l’essentiel.

Tony n’avait pas fait deux pas sur le terrain qu’il vit le blond venant dans sa direction, à quelques mètres de lui. O’Donnell leva la main, le balai suivant le geste, pour le saluer, et se rapprocha dans la direction de son compatriote. Les rumeurs du château lui revinrent à l’esprit alors qu’il saluait, vocalement cette fois, le capitaine adverse.

« Yo Carmi-chara ! Ça roule? »

Sans faire de commentaire sur l’impression que l’irlandais avait fait un match de quidditch sous-marin, ni sur l’odeur que Tony ne s’aventura de toute manière pas à flairer, il écouta à peine la réponse et interrogea - sans tambours, trompettes, ni politesse - le poufsouffle d’un an son cadet.

« Nathan Symphonie, c’est qui rapport à Alex et Viska? »

S’il ne se trompait pas, Alan était issu de parents sorciers, et saurait donc forcément défricher mieux que lui les arbres généalogiques des familles de longues ascendances. À l’esprit de Tony, il s’agissait davantage de sacs de nœuds complexes, un peu à la manière d’une branchiflore, que d’arbres au ramage majestueux. Enfin, ça n’était qu’une humble impression, évidemment.

[809 mots]


Tony O'Donnell ~ Fièrement Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas

Alan Carmichael
Alan Carmichael
Capitaine de Poufsouffle

Parchemins : 2707
Âge : 16 ans [10/05/2000]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 20
FACECLAIM: Austin Butler


[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV]   [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] EmptyVen 20 Aoû - 8:10

Alors qu'il se dirigeait vers les vestiaires de son équipe, la vision d'un rouge et or de 7ème année fit manquer un battement de cœur à Alan. A jamais, et ce même s'ils avaient tous été renvoyés de l'école, Alan ne pourrait s'empêcher de voir des agresseurs potentiels dans les Gryffondor de son âge ou plus âgés que lui, qu'il croisait – Graham excepté, certes – et même si ça n'avait aucun sens. Il ne pouvait s'empêcher d'imaginer qu'Evan et ses petits copains s'enorgueillissaient jadis, dans leur dortoir le soir, d'avoir passé à tabac le petit sorcier qui aimait les garçons, à Poufsouffle. Et dans sa tête, tout le monde, sans avoir prit part à la boucherie, approuvait.
Le capitaine des blaireaux – efficacement aidé par tous ses amis – devait donc se faire violence à chaque fois pour se convaincre que des Tony, des Isaac et même des Emrys – de son âge - étaient de son côté. Sa seule certitude toutefois, était que Graham, en tant que préfet – et ami, accessoirement – n'aurait jamais laissé passer ça volontairement.
Ça aidait.

- Carmichael. Corrigea-il simplement, premier degré, sans avoir réellement compris que son nom n'avait pas été écorché par erreur. On repassera pour l'accroche sympathique. Ça va merci. Confia t-il, se rappelant qu'à l'instar de Victoire, Tony n'avait jamais voulu lui arracher les yeux après un match de Quidditch. Puis de loin, le lion avait plutôt l'air cool mais méfie toi des apparences, mon gars : ça n'empêchait toutefois pas le capitaine des Poufsouffle de rester sur ses gardes, comme toujours. A l'inverse de son camarade toutefois, il savait exactement à qui il parlait : Tony O'Donnell.

Sans ambages, toutefois, le lion qui s'apprêtait à le croiser lui lança une seconde question toute droit sortie de l'espace.
Que... gné ?
Celle-ci, toutefois, eut le mérite d'arrêter la fuite du sorcier et l'arrêta en face de son camarade de Quidditch. Adversaire, dirons-nous plutôt, interlocuteur dans tous les cas.

- Hein ? Il aurait volontiers demandé pourquoi il lui posait cette question, mais ça revenait à répondre à une question par une question et l'Irlandais savait que c'était très impoli et moi je ne suis pas un hippie Gryffondor, môssieur. Il s'aventura donc à répondre, curieux qu'on lui demande ça.

- Ben, Nathan, c'est le père biologique de Viska... Il n'y avait plus aucun secret à garder à présent, tout le monde était au courant. et Alex étant son cousin, il est son neveu. Le regard du blaireau ne laissait que peu d'équivoque : on y lisait clairement, sourcil arqué aidant, de l'interrogation : pourquoi parler de Nathan - un sujet qui fâcha a priori - alors qu'on avait pas entendu parler de lui depuis des lustres ? Pourquoi tu me demandes ça ? Au fond, Alan y voyait là une incompréhension assez ancienne du lion, interrogation qu'il n'avait pu taire plus longtemps en la présence d'un proche de la verte et argent.
C'était assez étrange, dans le fond, mais Alan pouvait comprendre.


Alan
CARMICHAEL
FIND JOY IN THE ORDINARY


[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Ro5s
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV]   [Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[Thème] Pardon, vous pouvez répéter ? [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] Vous n'aurez pas l'Alsace et la Lorraine [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch-
Sauter vers: