Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Booster blister Disney Lorcana Deuxième ...
Voir le deal

Partagez
 

 Journée familière ♦ Erwin foster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 540
Âge : 20 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Styliste a MPYSewing
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyMar 10 Aoû - 12:54


Journée familièreEsther & Erwin Le bal avait été pour le moins atypique, et si Esther pouvait toujours clamer haut et fort que les fêtes et autres soirées officielles n'était pas son truc, celle-ci avait été moins dure a supporté. Déjà, c'était bon d'avoir sa Lola avec elle pour une fois, elle l'obligeait par sa présence seule à être moins guindée et puis c'était sa Lola. Les soirées réservées aux sangs purs étaient bien mignonnes pendant 5 minutes, mais passé ce délai, Esther avait déjà envie de rentrer chez elle et de lire un livre. Ensuite, Oscar et Edward avaient vraiment facilité le reste de la soirée, et malgré les mots qu'elle avait eu avec Mary, elle n'avait rien contre la blonde. Au final, elle était quand même bien contente de rentrer. Elle s'était perdue dans sa conversation avec Sean, comme ça lui arrive, mais sa Lola avait besoin de rentrer, malgré ses protestations, et Edward avait fuit avec elles, profitant de l'excuse pour rentrer à son tour.

Le seul problème dans l'équation en fait, était bel et bien une Lola qui avait trop bu. Il était complètement hors de question pour la rousse de lâcher le rouge et or chez son père avec assez d'alcool dans le sang pour en faire un nouveau type de cocktail. Esther avait donc du extirper Lola des bras du brun et la porta sur son propre dos jusqu'à l'auberge, sous les protestations d'Edward. Une fois à l'auberge, Edward avait bien proposer à Esther de laisser une chambre a Lola, mais la rousse n'avait que très peu confiance en une Lola alcoolisée, alors elle l'avait laissée dormir dans son lit, passant une grand partie de la nuit à lire. Le matin venu, elle ramena Lola chez elle et s'excusa auprès du père de cette dernière, lui assurant cependant qu'il ne lui était rien arrivée. Ensuite, elle était rentée à l'auberge, avait remercié Edward pour son aide avec Lola et était partie se coucher.

Il était bien 13h quand la rousse se réveilla, ce qui, heureusement pour elle, lui laissait le temps de s'habiller et continuer son planning sans anicroches. Elle avait un après-midi à passer avec son frère, pour lui prouver qu'elle restait toujours avec lui, même si elle ne vivait plus avec sa mère et certains des achats qu'elle avait prévu allait sûrement surprendre son frère. Elle ignorait encore si la surprise serait bonne ou mauvaise, mais elle avait hâte de voir la tête d'Erwin. Enfilant une salopette short noir et un t-shirt rayé noir et blanc, la rousse attacha ses cheveux dans une queue-de-cheval haute. C'était plutôt inhabituel pour Esther de s'attacher les cheveux, mais avec la longueur qu'elle avait ajouté pour le bal, et le manque de temps pour les raccourcir, elle n'avait que très peu de choix. En ouvrant l'une dès ses valises encore intouchée, elle tomba sur sa paire de converses noires et arc-en-ciel et la licorne d'Oscar se rappela tout de suite à son bon souvenir. Esther ne faisait pas grand cas de sa sexualité, en fait, elle y pensait assez rarement, mais il y avait deux choses dont elle était sûre. Un, elle soutiendrait n'importe lequel de ses proches, peu importe sa sexualité, et deux, elle n'était pas hétérosexuelle. Cela dit, elle ne savait pas ce qu'elle était pour autant, alors en attendant, elle pouvait au moins soutenir les autres.

Dévalant les escaliers de l'auberge à toute vitesse, la rousse arriva dans l'entrée sous le regard d'Oscar, un sourcil levé et un sourire amusé. -"T'as de la chance qu'Edward ne soit pas là, il t'aurait tué pour ça." -"Qu'il essaie. Bonjour a toi aussi, au passage. Tu m'excuseras par contre, je suis un peu pressée." -"Je vois ça. Sympa les baskets, au fait." Elle lui lança un clin d'œil avant de s'éloigner, mais il n'avait pas fini. "Tu ne pourras pas toujours fuir la conversation, sœurette." Il n'allait vraiment pas la lâcher avec ça, pas vrai? Et étrangement, cette phrase lui donnait vraiment l'impression de parler avec Erwin et non pas avec Oscar. Au moins, elle pouvait fuir encore quelque temps. Passant son casque sur les oreilles pour lui montrer qu'elle l'ignorait, elle passa la porte.

La rousse n'eut pas à chercher très longtemps après son frère, car ce dernier avait pris leur conversation au pied de la lettre et l'attendait, adossé contre le mur de Fleury & Bott. Le prenant directement dans ses bras, sans vraiment en avoir quelque chose a cirer du regard de la masse, elle serra un peu son frère contre elle. Peut-être était-ce tout aussi difficile pour elle d'être loin de lui, et qu'elle était juste très douée pour s'occuper l'esprit. Avec la plupart de ces proches, elle avait beau les aimer, elle arrivait quand même a oublié leur existence quand ils n'étaient pas autour d'elle, mais pas avec son frère, c'était, à ce jour, la seule exception d'ailleurs, puisque même le reste de sa famille ou Oscar arrivait facilement a échapper à son attention plutôt facilement. Ça n'avait rien de méchant, elle était juste... Prise dans d'autres choses.

-"Tu a déjà déjeuner? On pourrait manger un peu avant de fouiller cette boutique de fond en comble, si ce n'est pas le cas." À vrai dire, elle n'avait pas encore mangé de la journée, sa journée avait été trop pressée pour qu'elle puisse faire une pause pour manger.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Indépendant

Parchemins : 115
Âge : 18 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : Adulte
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyVen 10 Sep - 18:15




Journée Familière


C'est sans surprise un Erwin frustré qui se réveille ce matin. Seul à la maison avec sa mère, il essaie de la voir le moins possible, ce qui a pour effet de la rendre encore plus présente. Mais par chance, aujourd'hui est un jour où il va passer du temps avec sa grande sœur. Esther lui a promis de passer du temps avec lui et... Elle respecte ça. Pas qu'il a eu des doutes quelconques, mais elle avait un travail, une vie nouvelle, et c'est normal qu'elle trouve moins de temps pour lui. Pourtant, malgré cette perspective d'une bonne après-midi, il n'en ai pas moins énervé par la nouvelle pression de sa mère. Les études. Ta dernière année, blabla, irréprochable blabla, Bonnes notes aux ASPIC's... Il lève les yeux au ciel en soupirant. Oui, vraiment les vacances s'annoncent géniales. Par chance, son père avait accepté de le recevoir pour une journée, il allait passer quelques jours chez Jason et son piano l'attend toujours sagement dans la cave d'un inconnu.

Après une douche, il prend un de ses jeans noir, sa chemise blanche avant de glisser ses mains dans les cheveux pour faire une coiffure décoiffée.

-Tu vois ta sœur ? Tu as mangé ?
-Oui.
"non. J'ai envie de manger avec elle." signe t'il avec un regard sombre.

Et Erwin coupe la conversation a ce niveau en partant dans la cuisine prendre un fruit et quelques gâteaux. S'installant sur la table il s'amuse à faire l'éviter un des biscuits à l'aide de sa baguette. Sort facile qu'il a assimilé il y a bien longtemps mais il aime observer les objets dans les airs.

Après avoir terminé, il embrasse sa mère, se glisse dans sa veste en cuir qu'il a ensorcelée pour éviter de mourir de chaud. Sautant dans ses baskets noires, il attend d'être dehors pour enfoncer son casque sur sa tête. Sa musique classique envahie ses oreilles et il soupire. Rien dans sa dégaine n'indique que c'est Beethoven qui accompagne ses pas. Sa tenue montre plutôt un adolescent émo et associable. Il préfère marcher, qu'il n'en déplaise à ce qu'il le pense flemmard. L'idée de la poudre de cheminette ne l'enchante guère car il n'aime pas se retrouver plein de suie.

Il avance parmi les moldus, presque parfaitement comme eux. Pour tous ces gens ignorant, il est juste un peu atypiques. Mais dans le monde sorcier, il ressemble à un de ces êtres inférieurs qu'il méprise. Mais c'est sa tenue passe-partout et qui explique qu'il n'est pas vraiment une bonne idée de lui parler.

Sur le chemin de traverse, Erwin garde son casque sur la tête. C'est une nouveauté qui mérite d'être précisée. Il porte un objet de ses personnes dont il se croit supérieur. L'appellation "sans pur" lui monte souvent à la tête...

Au loin, il voit la devanture de l'auberge ou loge sa sœur. Il ne veut pas vraiment s'approcher davantage aujourd'hui. Par flemme déjà, mais pour être sûr de ne pas tomber sur l'autre-là. Le faux frère. Il s'adosse au mur de la librairie sorcière et regarde la foule. C'est très peu de temps après qu'il voie sa sœur se dévoiler aux milieux des fourmis magiques... Son visage s'illumine pour la première fois de la matinée et c'est sans rechigner qu'il se laisse prendre dans les bras de son aînée. Malgré les regards possibles des autres, il s'autorise à la serrer elle aussi. Les yeux fermés, il profite de ses retrouvailles. Pourtant, ça ne fait que quelques jours qui ne se sont pas vus.

Quand ils se lâchent, frère et sœur se rendent compte de quelques choses d'inhabituel sur l'autre. Erwin penche la tête sur le côté.

-Tes cheveux ?

Inconsciemment, son regard tombe jusqu'aux chaussures d'Esther et il ose un sourire amusé. Ça lui ressemble assez bien il faut l'avoué. Et chose assez comique, ils sont assez bien assortis. Même s'il lui manque effectivement une touche colorée comme les chaussures de sa sœur.

-Ça te va bien tout ça, tu sais ? Je n'ai pas vraiment mangé. On va dire que j'ai grignoté, mais sans plus. Je voulais manger avec toi. Enfin, si tu n'as pas mangé non plus.

Il laisse son casque tomber sur sa nuque et éteint sa musique avant de sourire à sa sœur.

feat. Esther & Erwin


KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 540
Âge : 20 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Styliste a MPYSewing
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptySam 23 Oct - 19:02


Journée familièreEsther & Erwin Son frère de sang lui fait remarquer ses cheveux et la rousse muse. Évidemment, qu'il allait le remarquer, il passait le plus clair de sa vie avec elle. La rousse pourrait mettre du vernis à ongles que son frère le verrait sans doute avant n'importe qui, tant il était habitué et attentif. Ce n'était pas toujours du goût de la jeune femme, car cela impliquait souvent qu'il pouvait lire en elle comme dans un livre ouvert. Il inspecte sa sœur avant de la complimenter et elle le remercie en souriant. -"Merci, je sais. C'est terminé pour moi, les uniformes obligatoires cinq jours sur sept! Comprends moi bien, j'adore Serpentard, mais je suis ravie de ne plus avoir de tenue imposée. Je suis libre!" Sans vraiment crier, la rousse hausse un peu le ton en tendant les bras loin d'elle. Bien sûr, elle n'avait aucune envie de passer autant de mois sans son frère ou Lola, et Poudlard manquait à une partie de la jeune femme, mais la plus grande partie d'elle était juste ravie de ne plus avoir à subir les ragots et autres interruptions intempestives.

Erwin lui fait savoir qu'il n'a pas mangé beaucoup plus qu'elle, et Esther peut comprendre pourquoi. En ce moment, le brun est seul au manoir avec leur mère, et ce ne doit pas être de tout repos. Eulalie ne s'attend pas forcément a ce que tout le monde fasse des pieds et des mains, dans la maison, mais elle attend que certaines taches soient faites, surtout les taches qu'Esther a tendance à faire sans vraiment y penser, ou y mettre trop d'efforts. La rousse est parfaitement au courant que si son frère le voulait, il pourrait sans doute s'atteler à ses tâches sans même se fatiguer, mais entre ses habitudes à ne pas montrer quand il travaille et le comportement de leur mère ces derniers temps, elle ne peut qu'imaginer que le jeune homme se sent seul et frustré. Habituée à faire plaisir à son frère quand il n'est pas de la meilleure des humeurs, Esther sourit, une lueur familière dans le regard. -"Je n'ai pas encore eu le temps, non. Je suppose qu'on pourrait être responsables et manger un repas raisonnable, ou alors... On va faire un tour chez Florian Fortarôme et on prend une crêpe au chocolat avec une boule de glace chaque? On pourra toujours voir après si on a encore un creux, le cas échéant?"

Dire qu'elle n'était pas déjà en train de faire un ou deux pas vers la boutique de glaces serait un mensonge, mais en même temps, elle ne s'attendait pas vraiment a ce que son frère refuse. Une glace pour Erwin était l'équivalent d'un chocolat chaud pour Esther, a moins d'être vraiment mal, aucun des deux ne refusais, ce même quand la saison ne s'y prêtait pas. Les deux n'étaient peut-être pas étranges à ces réconforts alimentaires, d'ailleurs. À l'époque où Esther était encore une enfant, elle avait vu une scène d'un film où quelqu'un mangeait de la glace en pleurant, et quelque part, elle en avait déduit que la glace aidait à être moins triste. Après tout, on ne pouvait pas vraiment pleurer tout en mangeant de la glace, si? Des années plus tard, bien sûr, la brune est bien consciente que la glace n'est pas un aliment magique qui fait aller mieux, pourtant, encore aujourd'hui, son premier réflexe reste de proposer une glace à une personne qui n'est pas au mieux de sa forme. Tendant le bras vers son frère, sans pour autant le toucher, elle attend qu'il avance ou lui prenne la main. Bien entendu, il peut refuser, ou proposer quelque chose, mais il faut bien se mettre à avancer.
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Indépendant

Parchemins : 115
Âge : 18 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : Adulte
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyLun 1 Aoû - 21:08




Journée Familière


Erwin sourit à sa sœur quand celle-ci expose sa liberté de manière théâtrale. Il la préfère comme ça que torturé par les agissements de leurs parents. Et puis, ça lui fait du bien à lui également.

-Pourtant, elle t'allait bien cette cravate aux couleurs de notre maison ! Mais c'est vrai que le reste de la tenue correspondait guère à ton style vestimentaire. Et je te préfère comme ça. dit en la désignant d'une main.

Erwin de son côté, avait un style plus simple qu'elle et il pourrait totalement garder sa tenue scolaire sans que cela ne lui pose de vrai problème de bien être. Il l'a trouvé confortable et sobre, et cette touche verte et argent, il l'a toujours apprécié. Mais il est presque convaincu que Jay lui mettrait une baffe s'il enfilait son uniforme en dehors de Poudlard. Cette idée le fait sourire. Mais il n'est pas là pour penser à son meilleur ami. Il est avec sa sœur.

La question nourriture arrive vite sur le tapis et il lui répond qu'il n'a pas mangé. Passer le temps du repas seul avec leur mère n'est pas quelque chose qu'il à envie de faire tous les jours. Alors pour une fois qu'il peut passer ce moment avec sa grande sœur, il ne va pas s'en priver. Surtout avec la proposition qu'elle lui fait.

-Tu sais comment me parler, hein. Va pour Fortarôme, ça me fera plaisir de manger là-bas avec toi. Dit-il, pensif.

Il fixe un cours instant le dos d'Esther, avant de la suivre et de la rattraper en deux grandes enjambées. Il se cale ensuite sur le rythme de sa sœur. Il sait très bien qu'elle fait ça pour lui et pour lui remonter le moral, mais il espère qu'elle, elle va bien. Erwin n'a jamais été quelqu'un de loquace bien au contraire. Il en a toujours voulu à sa petite sœur de ne pas parler, alors que lui-même est quelque peu laconique. Même si ça lui arrive de prendre des chemins tortueux dans une conversation pour éviter d'être trop franc.

Une main se présente à lui et Erwin hésite quelque seconde avant de la prendre la sienne. Il n'est pas collé à sa sœur, mais ce contact léger l'apaise alors qu'il serre délicatement la main d'Esther en souriant. Certes, le contact en public lui a toujours été difficile, mais il n'est pas idiot et sait très bien que c'est l'un des rares moments seul avec elle lorsqu'il aura repris les cours.

Sur le chemin, Erwin ne parle pas beaucoup. Il marche et écoute les bruits autour de lui. Mais il ne parle qu'une fois arrivé chez Florian Fortarôme alors qu'il s'apprête à commander. Les deux Foster s'installe à une table isolée et tranquille. Erwin laisse sa sœur demander ce qu'elle veut en premier, puis il commande à son tour.

-Je vous prendrais une crêpe au chocolat et deux parfums de glace, sorbet cassis et  poire...

Quand le serveur part avec leur commande, Erwin regarde Esther avec un sourire. Il n'avait pas vraiment eu l'occasion de discuter de quelque chose avec elle.

-Alors, comment tu vois la suite hors Poudlard ?

KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 540
Âge : 20 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Styliste a MPYSewing
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyLun 26 Sep - 9:06


Journée familièreEsther & Erwin La rouquine hausse les sourcils, un air enjoué sur le visage alors que son frère plaisante. -"J'ai toujours les cravates et l'écharpe, ils sont au fond d'une malle quasiment pas défaite." Ris la demoiselle. Sa malle de Poudlard était pour le moment toujours dans le manoir familial, mais cela ne devait durer que le temps qu'elle se trouve un appartement. Sans doute Eulalie pensait-elle que son ainée reviendrait sagement à la maison faute de mieux, elle n'avait pas eu d'objection a ce que la rousse laisse les affaires dont elle n'avait pas besoin.

À l'instar de son frère, Esther avait la couleur de sa maison en couleur fétiche, et elle ne s'en cachait pas le moins du monde, encore moins quand elle avait les cheveux tout feu, tout flamme. Elle trouvait le mélange roux-vert-argent parfait à tous les niveaux, au point où il y avait plus de vert dans sa garde-robe que n'importe quelle autre couleur. Pendant des années, ils fuyaient la maison quand ça devenait trop oppressant et passait leurs journées à dévaliser une boutique ou l'autre, avant d'allez manger et de passer la soirée a chercher un coin isolé des humains et aujourd'hui ne ferait sans doute pas vraiment exception. Elle posa son coude sur l'épaule de son frère pour l'embêter un peu quand il accepta l'idée du déjeuner. -"J'y peux rien, j'te connais par cœur et je sais m'en servir à mon avantage." Il était bien le seul avec qui elle se permettait ce genre de paroles. Bien que totalement vrai, les gens ne réagissaient jamais bien à ce genre d'idées. Non pas que ça l'empêchait de se servir de ce qu'elle savait, loin de là.

Une fois arrivé devant Fortarome, les deux s'installent à une table de terrasse et la rousse pose ses affaires au pied de la table ronde, veillant a ce que personne ne puisse y accéder facilement. Les deux attendent patiemment un serveur et quand celui-ci s'arrête à leur table, Erwin fait signe à sa sœur de commander en premier. -"Je pense qu'un thé froid au Jasmin et une crêpe au chocolat avec une boule de glace à la vanille serait parfait, alors je prendrais cela." Le serveur la dévisagea légèrement, mais la rouquine ne se laissa pas démonter, alors il se tourna vers son frère. Oui, un thé froid, en Angleterre, c'était à la limite du sacrilège, mais les étés à Londres n'était pas doux, même dans le Londres sorcier, et il était hors de question qu'elle se force à avaler une boisson chaude pour faire plaisir à des quidams. Le serveur prend la commande de son frère et les quitte et Erwin lance la discussion.

La rousse hausse les épaules avec un sourire. -"Mon entretient avec Sean Murphy est proche, à partir de là, on verra si j'ai un boulot ou pas, mais je pense que si je n'ai pas ce travail, je ferais des études en plus, ou des cours particuliers. J'ai jamais eu l'occasion de suivre Alchimie pendant cette dernière année, puisque la demande était trop faible, alors ce serait le moment parfait." Son thé arriva très rapidement, alors elle remercia le serveur quand il le posa sur la table, plus pas politesse habituelle qu'autre chose, et repris à son départ. "Si je trouve un travail rapidement, je chercherai un appartement, comme ça, j'aurais pas à rester à l'auberge indéfiniment. Et puis il faut que je récupère mes affaires avant que Maman se mette dans l'idée de faire de ma chambre un mausolée. Et toi, tu prévois quoi, pour ta dernière année?" Connaissant Erwin, il n'avait probablement pas envie de changer toutes ses habitudes à l'école, mais avec des amis et sa sœur absente, peut-être voulais-t 'il faire peau neuve? Où au moins s'occuper le temps que cette prochaine année ne s'écoule.

Les crepes arrivèrent rapidement et la fratrie se regarda avec un sourire complice, n'ayant pas besoin de se souhaiter un bon appétit, avant de commencer a dévorer manger. Par habitude, on ne parlais pas beaucoup en mangeant, chez les Foster, alors une grande partie de la conversation se faisait entre des pauses dans les crêpes. Puis, Esther déclara qu'elle allait payer et fit un rapide saut dans l'établissement avant de revenir vers son frère et ses affaires. Elle tendit une bouteille d'eau à son frère, qu'elle avait acheté en quittant la caisse avant de mettre la sienne dans son sac. La rue commençait à être un peu trop bondée a son goût et la rouquine accéléra le pas vers leur point d'origine, la librairie. En chemin, elle vit Oscar sortir de l'auberge pour prendre quelque chose et lui fit un signe de la main, qu'il rendit en souriant, puis, elle disparut dans la librairie.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Indépendant

Parchemins : 115
Âge : 18 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : Adulte
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyDim 19 Fév - 15:46




Journée Familière


La plaisanterie d'Erwin cachait une petite pointe de "j'aurais aimé qu'on fasse notre dernière année ensemble" mais il n'avait pas vraiment envie de lui reprocher quelque chose qu'elle ne pouvait pas contrôler. Ce n'était pas sa faute s'il était venu sur terre un an trop tard. Quand Esther exprime sa fierté de le connaître, Erwin hausse les épaules avec un sourire proche du rire. Elle est bien l'unique personne sur cette terre qui peut sortir cette certitude avec autant de simplicité. Certitude qui est essentiellement une vérité.

-Par Salazar, qu'ai-je donc fais pour avoir une sœur qui se sert de ce qu'elle sait de moi à des fins personnelles ? Ironise le garçon, histoire de ne pas rester silencieux et de s'amuser un peu. Il lui lance un regard taquin avec un large sourire.

Ils sont assez vite chez Fortarome et ils s'installent à l'extérieur. Erwin retient un rire face à l'air du serveur quand sa sœur demande un thé froid. Après sa commande, il fronce un instant les sourcils en repensant ce qu'il vient de dire. Il manque une boisson dans sa commande. Avant que le serveur s'en aille, il rajoute

-Avec un jus de citrouille frais mais sans glaçons s'il vous plaît.

Erwin n'aime pas l'idée du glaçon. Ils en mettent généralement trop ce qui abaisse le niveau de boisson tout en la coupant avec de l'eau. Il regarde le dos du serveur qui retourne à l'intérieur avant de se concentrer de nouveau sur sa sœur. Sa curiosité le démange grandement il a besoin de savoir ce qu'elle a prévu pour la suite. Sa réponse ne le surprend pas beaucoup, mais s'il se souvient bien, ce Sean est un ami proche à leur père.

-Encore un Murphy !? Je devrais me méfier qu'il ne te vole pas à moi. Murmure Erwin avec un certain sérieux vite couper par un rire amusé. Il ne connaît vaguement Sean par le biais des fêtes mondaines auxquelles il ne participe que le strict minimum quant à l'autre, il ne fera aucun commentaire, même à lui-même. Il ne voulait pas se sentir désagréable.

En même temps que le thé arrive son jus de citrouille. Il remercie également le serveur mais de manière tout bonnement automatique. Il attend la suite de la réponse d'Esther. Il hoche la tête, rassuré qu'elle ne partira pas trop loin, oubliant presque que la distance pour eux n'est pas très problématique.

Quand elle termine en lui retournant la question, Erwin s'étire et s'affale sur sa chaise. Il passe une main derrière sa tête pour la maintenir et regarde le ciel. Il savait déjà ce qu'il allait faire.

-Ne plus me cacher quand je veux jouer du piano déjà. Mes notes... Je ne vais plus les restreindre au strict minimum comme je le faisais jusqu'à maintenant. Je me suis bien amusé à faire croire au monde que j'étais un flemmard de première. Mais j'ai toujours aimé étudier. En secret. Seul, dans mon coin pour qu'on me fiche la paix. Chaque fois qu'on me prend pour un idiot qui ne sait rien m'amuse beaucoup. Mais beaucoup moins depuis quelque temps. J'ai envie de clouer le bec à toutes ses personnes qui se sont foutu de moi sans savoir qu'en fait... C'était l'inverse. J'ai vraiment hâte de voir la tête de ceux qui me pensent incapable d'avoir mes examens...

Les crêpes arrivent et le silence se fait à table. Il hésite entre déguster et engloutir son assiette avant d'opter pour la première solution. Il arrête un instant de manger et regarde la foule en grimaçant un peu.

-Je n'ai jamais donné l'impression de prendre ma scolarité au sérieux. Et l'idée d'avoir berné l'école et même nos parents... C'est exaltant.

Avant même qu'il est pu la retenir, elle se lève en décidant qu'elle allait payer. Il soupire et reste donc là à attendre qu'elle revienne. Il la remercie en prenant la bouteille d'eau qu'elle lui tend en revenant puis ils se dirigent vers la librairie. Il ignore le faux frère qu'elle vient de saluer et la suit dans librairie. L'odeur des livres fait fermer les yeux d'Erwin un instant.

-C'est quoi la suite ?

Car, globalement, autant elle que lui pourrait rester ici jusqu'à la fermeture s'ils ne se mettent pas une limite.

KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 540
Âge : 20 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Styliste a MPYSewing
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyVen 17 Mar - 8:32


Journée familièreEsther & Erwin La rousse finit par lâcher le garçon a sa remarque, son sourire ne la quittant pas. Ils n'étaient jamais aussi libres et taquins que quand ils n'étaient qu'eux deux, bien trop crispés autour de la famille et peu a l'aise avec les amis de l'autre, voir, dans certains cas, vaguement assassins. -"Pas personnelles, alimentaire. Personnelles, ça viendra plus tard." Ajouta-t-elle. Esther était habituée à avoir réponse a tout, même avec Erwin, bien qu'en général, cela ne semblait pas gêner ce dernier. Techniquement, elle ne mentait pas vraiment, elle avait vraiment envie de faire quelque chose qui n'était pas sur la liste prévue, mais ils pouvaient bien manger, avant.

Elle secoue la tête quand Erwin parle de se faire voler sa sœur. Même s'il ris, ce n'est qu'une blague en apparence. Esther sait très bien a quel point il tient a elle, et a quel point il a peur de la perdre. Non pas que qui que ce soit puisse voler la place d'Erwin. Il est son petit frère, son confident et le premier qui l'a toujours soutenu, et personne ne pourrait jamais lui prendre ça. Encore moins au profit de Sean ou Edward, car l'interessée se voyait bien incapable de les imaginer en grand frères. Seul Oscar était son frère choisi, et sa relation avec Oscar était bien différente de celle qu'elle avait avec Erwin a tout les égards. Si elle ne verbalise rien, elle ne sourit pas non plus a la tentative de legèrté de son frère, elle se contente de le regarder dans les yeux en secouant la tête, tout a fait serieuse.

Esther n'avait jamais doutée des talents de son frère, c'était bien l'un des rares points qu'elle partageais avec Eustache et lui seul. Tout les autres, à la maison, comme à l'école, le considérait comme un sang pur qui ne faisait aucun effort. Pourtant, Erwin était plus doué qu'elle dans plusieurs domaine, peut importe a quel point elle se démenait. Ironiquement, elle était sur que même lui ne voyait pas son potentiel a sa juste valeur. Il lui parla du piano, et le matin lui revint en tête. -"J'ai contacté un professeur de violon ce matin, j'espère que je progresserait assez vite." Parce que connaissant son frère, il voudrais probablement jouer avec elle, et qu'elle n'était pas du tout contre l'idée, mais pour cela, elle devait progresser plus rapidement que la moyenne. Elle hocha la tête sans pour autant partager son avis sur l'envie de se prouver aux autres. Elle qui ne cherchais souvent qu'a se prouver a elle-même, mais son frère avait bien le droit de faire ce qu'il souhaitait, tant qu'il ne jugeais pas de sa valeur a travers les yeux des autres.

~~~

-"On peut en profiter pour déjà prendre tes livres de cours, si tu veux." Les deux dernières semaines de vacances étaient toujours plein de parents avec leurs progéniture, alors il valait toujours mieux de le faire bien avant eux. "Sinon on fait comme d'habitude et on regarde les nouveautés et on demande les avants premières a Raphael." Raphael était l'une des rares personnes dans la maison d'édition familiale qu'Esther pouvait supporter, car le seul à ne pas la traiter comme la fille du boss. Elle avait son numéro et lui demandait a l'occasion de se renseigner sur les entrées dans les autres maisons d'éditions.

La rousse marchait en observant les livres posées bien en évidence sur la table des nouveautés avant d'en attrapé un. Grimaçant devant un énième roman a l'eau de rose, elle regarda son frère comme si elle perdait une partie de sa foi en l'humanité. Il lui tendit un livre sur des dragons à la place, et elle le remercia, et en continuant a avancer, elle pris un livre et pencha la tête. Même les sorcier avaient des livres fantastiques, bien qu'ils soient bien different de ceux des moldus. Il arrivait parfois que quelqu'un mélangeait les deux genres, mais ce genre d'auteur étaient très peu connu, voir vilipendé par les puristes prétentieux. Après un moment a regarder le livre, et la réponse d'Erwin, elle hausse les épaules et ajoute le livre a sa pile. Quand ils arrivent a la fin de la table, Esther fond sur un livre qui a attirée son attention. Une édition unique d'alchimie écrite par Perenelle Flamel. Comment il avait atterris sur la table des nouveautés ou pourquoi l'édition était seule, toutes les deux étaient de bonnes questions, et Esther se les posaient, mais elle était aussi, et surtout, ravie de tomber sur le livre.

Esther paya ses livres et quitta la librairie avec Erwin, et envoya directement les livres dans sa chambre à l'auberge. -"J'ai encore une dernière course a faire, j'espère que ça te va. Après on fait ce qu'il te plait." Elle avança avec un regard en arrière a son frère, balaya la rue du regard, puis bifurqua vers l'allée des embrumes et entra dans une animalerie. -"Miss Foster?" La vendeuse la regarda avec surprise. "Je ne vous attendait que dans quelques jours." -"Vous me voyez navrée, le Bal a quelque peu changé mes plans et je ne voulais pas prendre de risques." La dite vendeuse hocha la tête avant de sourire crispée a Erwin. "Ne vous en faites pas, Edith, je vous présente mon frère."

La vendeuse s'excusa pour allez dans l'arrière boutique et Esther s'adressa a son frère. -"Désolée de pas t'avoir prévenue pour l'allée. Edith est douée pour se procurer des animaux magiques ou non qui sortent de la norme, mais elle ne ferais pas de mal a une mouche." Une petite salamandre atterris sur son épaule et le choque lui fit cracher des flammes sous le regard amusée de la rousse. Elle reposa la salamandre sur l'une des tables avant de finir avec un coupe de cheveux flambante, quand Edith revint. -"Si vous voulez bien me suivre." En passant dans l'arrière boutique, un phasme bleu vint embêter Erwin, mais fut récupérer en urgence par la vendeuse. C'était compréhensible, elle ne connaissait pas les Foster, après tout. Esther avait été mise en contacte par quelqu'un qui travaillais a la menagerie magique, mais elles n'avaient parler qu'une fois. Edith déposa le phasme bleu avant de tirer un rideau et Esther sentit immédiatement son cœur fondre comme neige au soleil. Une portée de renards étaient allongés sur une couverture.
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Indépendant

Parchemins : 115
Âge : 18 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : Adulte
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyDim 16 Juil - 11:33




Journée Familière


Erwin sourit face à la réplique de sa sœur mais ne cherche pas à en rajouter car il sait pertinemment que ça peut durer longtemps s'il commence à rentrer dans le jeu de celui qui a le dernier mot. Et puis, il ne gagne jamais à ça. Esther renchérie toujours avec une nouvelle idée. Comme si elle savait ce qu'il allait répondre et qu'elle avait déjà deux coups d'avance. Il aime bien ces petits jeux avec sa sœur, bien qu'aujourd'hui il préfère passer du temps avec elle autrement.

Erwin ne sait pas bien si c'est de la jalousie ou de la protection, mais lorsqu'elle lui parle d'hommes qui se rapprochent d'elle, il est souvent sur la défensive presque maladive. Il n'a pas le même problème lorsqu'elle lui parle de ses amies filles. Pourquoi les Murphy lui "voleraient" sa sœur ? Ça n'a pas vraiment de sens. Quant à son faux frère blondinet, bien qu'il ne l'aime pas, le Serpentard se voit mal aller le menacer avec un sortilège pour qu'il n'approche pas sa sœur. Est-ce un traumatisme causé par cet enlèvement lors qu'elle était petite ? Bien qu'il n'eût que 5 ans, il se souvient quand même de la peur, mais aussi de la colère de leur père.

- Tu leur fais confiance ?

Elle fait confiance à Oscar et Erwin sait qu'il fera jamais de mal à Esther. Il préfère donc l'éviter et faire comme s'il n'existait pas. L'idée de l'empêcher de la voir lui avait traversé l'esprit une fois. Mais elle ne lui aurait jamais pardonné et puis, il ne voulait pas être comme leur père. Alors il se contente de se plaindre qu'en elle lui parle de son faux frère et ça s'arrête là. Au fond, il est content qu'elle puisse compter sur d'autres gens.


Parler de piano semble avoir fait surgir un souvenir à Esther qui lui indique avoir pris rendez-vous avec un professeur de violon. Un grand sourire s'affiche sur le petit frère qui s'exclame:

- Mais c'est génial ! Il n'y a pas de raison que tu ne progresses pas vite.

Il se voit déjà jouer en duo avec elle. Le violon et le piano vont bien ensemble, ils se complètent merveilleusement bien. Il est même rare qu'Erwin écoute l'un sans l'autre sauf lorsqu'il veut apprendre un nouveau morceau. Il a tellement de choses de dire mais rien ne vient de manière fluide, il préfère garder le silence pour ne pas provoquer une réaction imprévue de sa part. Il reviendra sur le sujet quand ses pensées ne seront pas autant volatile et pénible.

- Je suis content, j'apprécie beaucoup le violon. Se contente t'il de dire pour ne pas se perdre dans ses questions ou remarques.

....

Erwin hoche la tête. Profiter d'être ici pour faire ses achats scolaires n'est pas du tout une mauvaise idée. C'est encore calme, il n'y a pas une multitude de gosses.

- On peut aussi très bien faire les deux.. J'ai la liste avec moi ça ne sera pas bien long.

Il récupère tout ce dont il a besoin assez vite. Il traîne assez ici pour savoir où sont rangés les livres et ceux d'apprentissage ne sont pas vraiment durs à trouver. Puis il retrouve avec sa sœur qu'il voit rapidement au coin des nouveautés. Elle se retourne vers lui et lui montre un livre. Il grimace, jette un œil sur la table et en attrape un sur les dragons qu'il donne à Esther sans dire un mot. Dans ce genre de moments, ils n'ont pas vraiment besoin d'échanger des paroles pour se comprendre. Il sourit puis ils continuent leurs découvertes en silence. Il se penche sur le livre qui intrigue sa sœur et lève un sourcil. C'est d'un perplexe "pourquoi pas ?" qu'il réagit et Esther hausse les épaules avant de l'ajouter à sa pile. De son coté, il en prend également un du même genre, curieux de ce que ça peut donner. Il sourit quand elle attrape un dernier livre. Lui n'en prend pas davantage puis ils finissent par passer à la caisse. Dehors, il fait comme Esther et envoie ses livres dans sa chambre.

- Bien sûr, je te suis.

D'abord curieux de leur destination de ce mystère autour de ça, il la suit sans rien dire. Mais il reconnaît vite l'allée dans laquelle elle semble s'engage. Avant qu'il puisse la retenir, elle est déjà loin. Son regard durci en fixant l'allée des embrumes et il reste planté devant un cours instant, dans l'incompréhension la plus totale. Qu'est-ce que sa sœur va faire là bas... Il jette un regard inquiet derrière lui. Personne. Il s'engouffre dans la rue malfamée et rattrape vite son aînée en silence. Espérant qu'elle a une bonne raison pour être rentrée ici. Ils passent la porte d'une animalerie. Incrédule, il assiste à cet échange sans rien dire. La femme le regarde, crispée, et il ne fait rien pour la rassurer. Au contraire, son regard est noir et ses traits sont sévères. Elle disparaît dans l'arrière-boutique et il se tourne vers sa sœur, ouvrant la bouche pour demander des explications mais en reçoit avant même qu'il puisse en placer une. Qu'elle ne fasse pas de mal à une mouche, il s'en fiche un peu. Est-ce que tout ça c'est légal ? signe t-il avec inquiétude.

Il sursaute quand des flammèches sortent de la bouche d'une salamandre venant de tomber sur l'épaule d'Esther. Son regard s'adoucit quand elle repose la petite créature. Il reprend une posture un peu défensive quand la vendeuse revient. Il s'avance quand elle invite sa sœur à la suivre. Il était hors de question qu'il laisse Esther aller toute seule à l'arrière-boutique. Que ça plaise ou pas à la femme.
Un phasme bleu vient s'amuser sur lui et il se surprend à sourire un petit peu. Mais il est vite récupéré et Erwin hausse les épaules.

Un rideau s’ouvre devant une portée de mini-boule de poils rousse et le garçon écarquille les yeux devant les bébés renards. Ok. C'est mignon. Encore un peu sous le choc de l'endroit où ils sont, il ne dit rien. Après qu'Esther a récupéré son nouveau compagnon, ils sortent enfin de là. En partant, Erwin se surprend à lancer un dernier regard derrière lui pour regarder la salamandre qui crache une nouvelle vague de flammèche. Il sourit. Mais n'arrive à se détendre qu'une fois de retour dans la rue principale.

- ... C'était quoi ça ? Comment tu as pris connaissance de l'existence de cet endroit...? Et... Oh, puis oublie, je ne sais pas si je veux savoir. C'était dangereux... Mais en même temps, je suis content que tu n'y sois pas allé seule... Je pense que cette aventure m'a un peu fatigué. Je te raccompagne au hibou enflammé ?

Il jette un regard au ciel avant de reprendre.

- Je comprends pourquoi tu n'as rien dit. Et je ne t'en veux pas. Mais s'il te plaît la prochaine fois qu'une idée aussi folle te traverse l'esprit, tien moi au courant. Hein ?

Il ne voulait pas que sa rencontre avec la personne la plus importante se termine avec un goût d'amertume alors il se reprend.

- Non, allons faire un truc avant. Ça te dit une promenade au parc ? Je pense que j'ai besoin de prendre l'air mais je n'ai pas envie de le faire seul.

KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 540
Âge : 20 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Styliste a MPYSewing
Points : 0


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyLun 31 Juil - 13:17


Journée familièreEsther & Erwin -"Non." La réponse est si tranchante qu'elle en serait presque drôle. Elle regarde son frère un instant avant de souffler du nez, signe d'amusement chez la rousse. "Je les connais a peine, Call', bien sûr que non, je ne leur fait pas confiance. Je les apprécie, mais c'est a mille lieux d'une confiance quelconque. Et puis, tu devrais savoir mieux que personne que je ne fait pas confiance a quelqu'un sans preuve." Elle finit sa tirade en buvant une gorgée de thé et pendant l'espace d'un instant, on pouvait apercevoir la sang-pur froide, polie et intéressée par le sort des autres. Une seconde, toute au plus, qui rappelait toutes les personnes a qui elle avait voulu faire confiance, et qui n'avaient été qu'une déception a tout les niveaux, a commencer par leur père.

Il n'était pas impossible de gagner la confiance de la rousse, bien sûr, ça s'était déjà vu, mais elle s'était toujours débrouillée majoritairement seule, et c'était de notoriété publique qu'Esther était têtue comme une mule, alors souvent, et ce même a 11 ans, cela pouvait prendre des mois, voir des années.

Le commentaire de son frère sur les cours de violon la fait rire alors qu'elle prit une bouchée de sa crepe. Evidemment qu'Erwin a toute confiance qu'elle y arrivera vite, mais elle-même n'est pas aussi sur que lui. Elle avait choisis l'instrument que tout le monde musicale moldu considérais comme l'un des plus difficile. Bien sûr, commencer avec l'un des instruments les plus compliqués, ça lui ressemblait bien.

---

A la question silencieuse de son frère, la rousse hésite et secoue la main. D'un point de vue purement légal, non, sans doute pas. Elle signe en retour cependant. C'est plus moral que légal. Elle ne risque pas grand chose à dire ça, et puis techniquement, elle ne risque rien, légalement, a être dans l'allée, la maisonnée ou a avoir adopté un animal.

La rousse regarde Edith quand elle vit la portée, la questionnant du regard. La vieille femme la regarde avec douceur. -"Tendez votre main vers eux." Esther obtempèrera et la plupart des renards le regardaient faire, avant de s'interesser a autre chose, d'autres continuait a dormir, imperturbable. Une petite boule de poils rousse, elle, se fraya un chemin vers Esther, renifla sa main, puis s'assit, juste devant elle. La rousse passa sa main sur la tête de la renarde avant de la prendre dans ses bras, et la renarde grimpa sur son épaule, sous le rire de la rousse. Pas sur qu'elle reste longtemps assez petite pour faire cela. -"Je suis ravie de voir qu'elle vous a choisis, vous devriez lui donner un nom avant de quitter la boutique." La rousse tourna la tête vers la renarde, qui lui donna un coup de tête contre le front, la faisant rire une fois de plus. -"Aube."

Une fois sortie de la boutique et de retour sur le chemin de traverse, son frère la réprimande un poil et Esther a au moins la présence d'esprit de prétendre se sentir un peu coupable. Elle ne l'est pas, pas vraiment, mais il a raison, il mérite des explications. Toutefois, il lui dit qu'il comprend et elle lui promets de le prévenir la prochaine fois qu'une idée tordue lui vient. La renarde éternue, ce qui aux oreilles de la rousse sonne plus comme un rire moqueur qu'un veritable éternuement. Si Esther devait vraiment le prévenir a chaque fois qu"une idée folle te traverse l'esprit", elle n'arreterais jamais, même si elle sait que ce n'est pas ce que son petit frère veut dire.

En marchant vers l'auberge, le brun s'arrete, change a nouveau d'avis et quand elle hoche la tête, elle le suit, en route vers le Londres moldu. Des passants regarde la rousse qui se balade avec un renard en harnais. -"St. James?" Demanda-t'elle pour la forme. C'était le parc le plus proche, après tout, mais Erwin pouvait bien preferer Green ou Hyde parc.

Aube courait partout pour se reposer, mais elle restais en vue et Esther proposa a Erwin de s'asseoir dans un coin du parc ou il n'y avait personne. -"Je suis désolée de ne pas t'avoir prévenu. A ma décharge, récupérer Aube n'était pas prévue pour aujourd'hui, mais il n'y avait personne, j'y ai vu une opportunité." Elle haussa une épaule, un sourire de politesse sur le visage. La renarde entendis son nom et courra vers la rousse, puis posa sa tête sur ses genoux. "Je n'avais pas envie d'acheter un animal, mais d'en adopter un, si tu vois ce que je veux dire. Acheter un animal comme on ferais ses courses..." Elle secoua la tête sans finir sa phrase.

-"L'adresse d'Edith est un refuge, pas un magasin, donc c'est different. Elle récupère autant d'animaux en danger que possible et tente de leur trouver une maison, mais certains ne sont pas référencer, comprend zones d'ombres légales." Esther se doutais que si Edith avait des problèmes, elle irait prendre un appartement ailleurs plutôt que d'arreter ses activités et la rousse s'était demandée si la femme était une magizoologue, tout comme elle savait qu'Erwin la comprendrais, peut-être même suivrait son example.
:copyright:️️ DABEILLE

Cloture pour Esther



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée familière ♦ Erwin foster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettres entre Esther Foster et Erwin Foster
» Erwin Foster, pour ne pas vous servir.
» Tâches tâchetées et rencontre familière [PV]
» Oh non, pas lui ! Ft Erwin
» La virée d'Erwin et Eurydice [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: