Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -30%
Maillot de Football de l’Équipe de France
Voir le deal
63 €

Partagez
 

 Journée familière ♦ Erwin foster

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 390
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyMar 10 Aoû - 12:54


Journée familièreEsther & Erwin Le bal avait été pour le moins atypique, et si Esther pouvait toujours clamer haut et fort que les fêtes et autres soirées officielles n'était pas son truc, celle-ci avait été moins dure a supporté. Déjà, c'était bon d'avoir sa Lola avec elle pour une fois, elle l'obligeait par sa présence seule à être moins guindée et puis c'était sa Lola. Les soirées réservées aux sangs purs étaient bien mignonnes pendant 5 minutes, mais passé ce délai, Esther avait déjà envie de rentrer chez elle et de lire un livre. Ensuite, Oscar et Edward avaient vraiment facilité le reste de la soirée, et malgré les mots qu'elle avait eu avec Mary, elle n'avait rien contre la blonde. Au final, elle était quand même bien contente de rentrer. Elle s'était perdue dans sa conversation avec Sean, comme ça lui arrive, mais sa Lola avait besoin de rentrer, malgré ses protestations, et Edward avait fuit avec elles, profitant de l'excuse pour rentrer à son tour.

Le seul problème dans l'équation en fait, était bel et bien une Lola qui avait trop bu. Il était complètement hors de question pour la rousse de lâcher le rouge et or chez son père avec assez d'alcool dans le sang pour en faire un nouveau type de cocktail. Esther avait donc du extirper Lola des bras du brun et la porta sur son propre dos jusqu'à l'auberge, sous les protestations d'Edward. Une fois à l'auberge, Edward avait bien proposer à Esther de laisser une chambre a Lola, mais la rousse n'avait que très peu confiance en une Lola alcoolisée, alors elle l'avait laissée dormir dans son lit, passant une grand partie de la nuit à lire. Le matin venu, elle ramena Lola chez elle et s'excusa auprès du père de cette dernière, lui assurant cependant qu'il ne lui était rien arrivée. Ensuite, elle était rentée à l'auberge, avait remercié Edward pour son aide avec Lola et était partie se coucher.

Il était bien 13h quand la rousse se réveilla, ce qui, heureusement pour elle, lui laissait le temps de s'habiller et continuer son planning sans anicroches. Elle avait un après-midi à passer avec son frère, pour lui prouver qu'elle restait toujours avec lui, même si elle ne vivait plus avec sa mère et certains des achats qu'elle avait prévu allait sûrement surprendre son frère. Elle ignorait encore si la surprise serait bonne ou mauvaise, mais elle avait hâte de voir la tête d'Erwin. Enfilant une salopette short noir et un t-shirt rayé noir et blanc, la rousse attacha ses cheveux dans une queue-de-cheval haute. C'était plutôt inhabituel pour Esther de s'attacher les cheveux, mais avec la longueur qu'elle avait ajouté pour le bal, et le manque de temps pour les raccourcir, elle n'avait que très peu de choix. En ouvrant l'une dès ses valises encore intouchée, elle tomba sur sa paire de converses noires et arc-en-ciel et la licorne d'Oscar se rappela tout de suite à son bon souvenir. Esther ne faisait pas grand cas de sa sexualité, en fait, elle y pensait assez rarement, mais il y avait deux choses dont elle était sûre. Un, elle soutiendrait n'importe lequel de ses proches, peu importe sa sexualité, et deux, elle n'était pas hétérosexuelle. Cela dit, elle ne savait pas ce qu'elle était pour autant, alors en attendant, elle pouvait au moins soutenir les autres.

Dévalant les escaliers de l'auberge à toute vitesse, la rousse arriva dans l'entrée sous le regard d'Oscar, un sourcil levé et un sourire amusé. -"T'as de la chance qu'Edward ne soit pas là, il t'aurait tué pour ça." -"Qu'il essaie. Bonjour a toi aussi, au passage. Tu m'excuseras par contre, je suis un peu pressée." -"Je vois ça. Sympa les baskets, au fait." Elle lui lança un clin d'œil avant de s'éloigner, mais il n'avait pas fini. "Tu ne pourras pas toujours fuir la conversation, sœurette." Il n'allait vraiment pas la lâcher avec ça, pas vrai? Et étrangement, cette phrase lui donnait vraiment l'impression de parler avec Erwin et non pas avec Oscar. Au moins, elle pouvait fuir encore quelque temps. Passant son casque sur les oreilles pour lui montrer qu'elle l'ignorait, elle passa la porte.

La rousse n'eut pas à chercher très longtemps après son frère, car ce dernier avait pris leur conversation au pied de la lettre et l'attendait, adossé contre le mur de Fleury & Bott. Le prenant directement dans ses bras, sans vraiment en avoir quelque chose a cirer du regard de la masse, elle serra un peu son frère contre elle. Peut-être était-ce tout aussi difficile pour elle d'être loin de lui, et qu'elle était juste très douée pour s'occuper l'esprit. Avec la plupart de ces proches, elle avait beau les aimer, elle arrivait quand même a oublié leur existence quand ils n'étaient pas autour d'elle, mais pas avec son frère, c'était, à ce jour, la seule exception d'ailleurs, puisque même le reste de sa famille ou Oscar arrivait facilement a échapper à son attention plutôt facilement. Ça n'avait rien de méchant, elle était juste... Prise dans d'autres choses.

-"Tu a déjà déjeuner? On pourrait manger un peu avant de fouiller cette boutique de fond en comble, si ce n'est pas le cas." À vrai dire, elle n'avait pas encore mangé de la journée, sa journée avait été trop pressée pour qu'elle puisse faire une pause pour manger.

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Journée familière ♦ Erwin foster Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 89
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Journée familière ♦ Erwin foster Empty
Ξ Sujet: Re: Journée familière ♦ Erwin foster   Journée familière ♦ Erwin foster EmptyVen 10 Sep - 18:15




Journée Familière


C'est sans surprise un Erwin frustré qui se réveille ce matin. Seul à la maison avec sa mère, il essaie de la voir le moins possible, ce qui a pour effet de la rendre encore plus présente. Mais par chance, aujourd'hui est un jour où il va passer du temps avec sa grande sœur. Esther lui a promis de passer du temps avec lui et... Elle respecte ça. Pas qu'il a eu des doutes quelconques, mais elle avait un travail, une vie nouvelle, et c'est normal qu'elle trouve moins de temps pour lui. Pourtant, malgré cette perspective d'une bonne après-midi, il n'en ai pas moins énervé par la nouvelle pression de sa mère. Les études. Ta dernière année, blabla, irréprochable blabla, Bonnes notes aux ASPIC's... Il lève les yeux au ciel en soupirant. Oui, vraiment les vacances s'annoncent géniales. Par chance, son père avait accepté de le recevoir pour une journée, il allait passer quelques jours chez Jason et son piano l'attend toujours sagement dans la cave d'un inconnu.

Après une douche, il prend un de ses jeans noir, sa chemise blanche avant de glisser ses mains dans les cheveux pour faire une coiffure décoiffée.

-Tu vois ta sœur ? Tu as mangé ?
-Oui.
"non. J'ai envie de manger avec elle." signe t'il avec un regard sombre.

Et Erwin coupe la conversation a ce niveau en partant dans la cuisine prendre un fruit et quelques gâteaux. S'installant sur la table il s'amuse à faire l'éviter un des biscuits à l'aide de sa baguette. Sort facile qu'il a assimilé il y a bien longtemps mais il aime observer les objets dans les airs.

Après avoir terminé, il embrasse sa mère, se glisse dans sa veste en cuir qu'il a ensorcelée pour éviter de mourir de chaud. Sautant dans ses baskets noires, il attend d'être dehors pour enfoncer son casque sur sa tête. Sa musique classique envahie ses oreilles et il soupire. Rien dans sa dégaine n'indique que c'est Beethoven qui accompagne ses pas. Sa tenue montre plutôt un adolescent émo et associable. Il préfère marcher, qu'il n'en déplaise à ce qu'il le pense flemmard. L'idée de la poudre de cheminette ne l'enchante guère car il n'aime pas se retrouver plein de suie.

Il avance parmi les moldus, presque parfaitement comme eux. Pour tous ces gens ignorant, il est juste un peu atypiques. Mais dans le monde sorcier, il ressemble à un de ces êtres inférieurs qu'il méprise. Mais c'est sa tenue passe-partout et qui explique qu'il n'est pas vraiment une bonne idée de lui parler.

Sur le chemin de traverse, Erwin garde son casque sur la tête. C'est une nouveauté qui mérite d'être précisée. Il porte un objet de ses personnes dont il se croit supérieur. L'appellation "sans pur" lui monte souvent à la tête...

Au loin, il voit la devanture de l'auberge ou loge sa sœur. Il ne veut pas vraiment s'approcher davantage aujourd'hui. Par flemme déjà, mais pour être sûr de ne pas tomber sur l'autre-là. Le faux frère. Il s'adosse au mur de la librairie sorcière et regarde la foule. C'est très peu de temps après qu'il voie sa sœur se dévoiler aux milieux des fourmis magiques... Son visage s'illumine pour la première fois de la matinée et c'est sans rechigner qu'il se laisse prendre dans les bras de son aînée. Malgré les regards possibles des autres, il s'autorise à la serrer elle aussi. Les yeux fermés, il profite de ses retrouvailles. Pourtant, ça ne fait que quelques jours qui ne se sont pas vus.

Quand ils se lâchent, frère et sœur se rendent compte de quelques choses d'inhabituel sur l'autre. Erwin penche la tête sur le côté.

-Tes cheveux ?

Inconsciemment, son regard tombe jusqu'aux chaussures d'Esther et il ose un sourire amusé. Ça lui ressemble assez bien il faut l'avoué. Et chose assez comique, ils sont assez bien assortis. Même s'il lui manque effectivement une touche colorée comme les chaussures de sa sœur.

-Ça te va bien tout ça, tu sais ? Je n'ai pas vraiment mangé. On va dire que j'ai grignoté, mais sans plus. Je voulais manger avec toi. Enfin, si tu n'as pas mangé non plus.

Il laisse son casque tomber sur sa nuque et éteint sa musique avant de sourire à sa sœur.

feat. Esther & Erwin


KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas
 
Journée familière ♦ Erwin foster
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Une journee en enfer [DVDRiP]Action

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: