Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-30%
Le deal à ne pas rater :
Dyson V11 Outsize + Station d’accueil – Aspirateur balai sans fil
579.99 € 824.01 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -29%
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – ...
Voir le deal
374.99 €

Partagez
 

 Thème • you can share your demons with me • Alexandre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 455
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Lucas Jade Zumann/Timothée Chalamet


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyMar 10 Aoû - 15:53


you can share your demons with me

When the lights go out and leave you standing in the dark. No one ever told you this would be so hard. I know you think your fire is burning out but I still see you shining through. You got it in you.
Ash & Alexandre

Dos contre le mur du couloir de l’infirmerie, Ash était plongé dans la lecture du Roi Lear. Alex était venu rendre visite à sa cousine après leur cours commun de Potions -le philtre que préparait Ash avait tourné à la couleur caca d’oie au bout d’une demi-heure de préparation intense caractérisée par son incapacité à écrabouiller correctement les ingrédients au mortier et son dos qui suait de plus en plus à mesure que les minutes passées, la professeure Gibson l’avait gratifié d’un regard insondable et il était à peu près sûr qu’elle se disait en son for intérieur qu’il ferait mieux de retourner en première année. Ash avait préféré l’attendre debout que de s’asseoir par terre : il risquait de salir sa robe d’uniforme et de ne jamais réussir à se relever correctement de cette position. Le choix de sa lecture n’avait rien d’étonnant, il s’agissait de la pièce de théâtre préférée de Dominique. Il entamait sa quatrième lecture -les autres n’ayant en réalité constituées que des tentatives avortées- et il avait toujours autant de mal. Il se sentait un peu coupable vis à vis de sa petite amie, mais il n’accrochait décidément pas à l’histoire et n’arrivait pas à compatir aux malheurs de l’héroïne principale, Cordélia et c’est ainsi que se termine son couple avec Dominique. Heureusement pour lui, il appréciait d’autres pièces de Shakespeare. Malgré son issue tragique, il préférait Roméo et Juliette. En tout cas, lui aurait certainement réussi à avaler une fiole de poison par erreur.

La raison de sa présence si près de l’infirmerie, lieu où il n’aimait guère se rendre même si l’infirmière en chef Pomfresh disposait d’une réserve de chocolats de qualité, était donc lié à Viska, la cousine d’Alexandre. La pauvre avait eu le malheur, le matin même, de devoir aller identifier son père biologique, celui là même qui l’avait enlevée l’an dernier, livré par Magicis Sacra aux portes du château. Le traumatisme qui en avait résulté l’avait conduite directement à l’infirmerie après que Peony l’ait retrouvée en sang dans leur salle de bain commune. Ash, comme tous les préfets, avaient été mis au courant de cette tragédie mais de toutes façons, la rumeur courait déjà dans l’école de sorcellerie. Ash avait également doublement été informé par sa sœur aînée mais aussi par son ami lion. Tout naturellement, le Poufsouffle avait proposé au brun de l’accompagner après le cours. Il ne voulait pas laisser seul Alexandre une fois qu’il aurait vu Viska. Connaissant Alex, il s’en voudrait de ne pas avoir pu aider sa cousine, de n’avoir pas perçu dans son intégralité son mal être. Ash aurait voulu lui dire qu’il n’y avait aucun moyen, même magique, hormis la Legilimancie, pour réellement savoir ce qui se passait dans la tête de quelqu’un, que même en prêtant attention, on manquait forcément des choses, mais il n’était pas sûr que cela réconforterait son ami. Il n’était pas sûr que quoique ce soit puisse le réconforter en réalité.

Ash tourna une page puis entendit que la porte de l’infirmerie se refermait. Il quitta son livre des yeux et porta son regard sur Alex. « Comment elle va ? », demanda-t-il d’un ton préoccupé. Au moins, Alex ne passerait pas sa soirée seul, il y aurait Stef pour lui tenir compagnie dans sa salle commune avec Victoire aussi peut-être et Vanellope, les deux filles étant des amies de Viska.

563 mots




I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 212
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyMar 10 Aoû - 22:37

You can share your demons with me
Ash + Alex
La colère est nécessaire ; on ne triomphe de rien sans elle, si elle ne remplit l'âme, si elle n'échauffe le coeur ; elle doit donc nous servir, non comme chef, mais comme soldat. (Aristote)
« Viska… s’il te plaît, regarde-moi. » Alex’ tenait la main droite de sa cousine et essayait d’accrocher son regard mais celle-ci fixait obstinément un point invisible sur le rideau en face d’elle. Il avait du mal à poser ses yeux ailleurs que sur le visage de la blonde, parce qu’il finissait immanquablement par voir les pansements et parce se rappeler ce qu’elle avait fait. Comme toutes les personnes autorisées à rendre visite à Viska, il avait tenté de la faire parler, de la pousser à manger quelque chose… et comme tout le monde, il avait échoué dans cette tâche. Il ne savait pas si les suivants sur la liste y arriveraient, en fait Alex avait la sensation que personne ne parviendrait à la faire aller mieux. Il luttait contre l’envie d’aller chercher Jensen pour le supplier de faire quelque chose avant que Viska ne se laisse pour de bon mourir de faim – mais s’il osait faire ça, plus jamais sa cousine ne lui adresserait la parole ! -. Dans l’immédiat, qu’elle ne veuille pas toucher à son assiette n’était pas critique, en tout cas pas plus que les semaines précédentes, mais ça allait finir par l’être si l’obstination de sa cousine durait dans le temps. Elle paraissait frêle dans ce lit d’infirmerie.  Peony lui avait apporté quelques unes de ses affaires, dont une chemise de nuit, à manche courte qu’Alex lui avait déjà vu porter pendant l’été. Elle était propre, lavée du sang qui la tâchait quand elle avait été amenée. Sa mère lui avait tout raconté. En apparence, on aurait pu croire qu’elle se montrait froide, mais en réalité Alex savait qu’elle essayait juste de camoufler ce qu’elle ressentait vraiment face au retour de son frère, l’amnésie de celui-ci et la tentative de suicide de Viska.

On lui avait dit qu’elle n’avait jamais été réellement en danger, qu’elle n’avait pas touché d’artère, mais Alex restait avec cette impression persistante que ça ne changeait rien et que sa cousine avait essayé d’attenter à ses jours sans qu’il remarque quoi que ce soit… Il avait été avec elle quasiment tout l’été, il savait combien elle était malheureuse depuis sa rupture avec Jensen, mais elle l’avait dit elle-même : on ne mourrait pas d’un chagrin d’amour. Il commençait à douter de cette assertion. Peut-être virait-il paranoïaque à force d’avoir peur de perdre sa cousine tous les trois mois, mais elle lui semblait encore moins vivante qu’après son enlèvement. À ce moment-là, bien qu’elle ait été recouverte de bandages, elle parlait ! « ‘Ska… je t’en supplie… dis quelque chose... » Viska finit par croiser son regard, lèvres pincées, avant d’articuler avec lenteur : « Quelque chose. » Il se leva du lit et se mit à faire les cent pas. « Bon sang, tu ne vois pas qu’on s’inquiète juste pour toi ? C’est quoi ton plan ? Repousser toutes les assiettes que ma mère va t’amener jusqu’à ce que tu tombes d’inanition ? 
- Je suis fatiguée.
- CE N’EST PAS UNE REPONSE VISKA ! PARLE-MOI BORDEL !
- Bonne nuit Alexandre. » Et là, sous ses yeux, alors qu’il venait de hurler, elle s’allongea, se mit le drap sur la tête et lui tourna le dos. Alex se passa la main sur le visage, se demandant si, finalement, aller chercher Jensen était une si mauvaise idée que ça : visiblement sa cousine lui faisait déjà la tête ! De guerre lasse, il s’approcha d’elle, caressa les quelques cheveux qui dépassaient du drap. « Je reviens demain, bonne nuit ‘Ska. »

Une fois hors de l’infirmerie, il retrouva Ash qui l’attendait un livre à la main. « Laisse tomber les tragédies… on a déjà tout ce qu’il faut par là. » lança-t-il d’un air aussi las que fatigué à son ami. Il passa néanmoins très rapidement à une colère violente quand Ash lui demanda comment elle allait, mais évidemment ce n’était pas contre son ami qu’il était fâché : « Elle va mal, et encore, ça paraît trop… faible… comme mot ! Elle ne parle plus, sauf pour nous envoyer bouler, elle a refusé de manger son dîner… je suis à deux doigt d’aller attraper mon cousin par la peau du cou pour qu’il lui parle ! Parce que si elle ne l’écoute pas lui… si elle ne l’écoute pas lui… elle… elle… » Alex tapa dans le mur de toutes ses forces mais, contrairement à l’année précédente, il protégea son poing avec une arcane et fit un une belle marque à l’endroit où il avait frappé. Il y avait assez de Viska pour s’exploser, il ne comptait pas en rajouter. Il remarqua néanmoins que ça ne le soulagea pas du tout. « Mais je peux pas faire ça, je peux pas aller demander de l’aide à Jensen, pas après ce qu’il lui a fait. » Alex essayait de ne pas prendre parti entre ses deux cousins, et croyez bien que ça n’avait rien de simple mais comme il était d’un naturel ouvert, qui communiquait facilement sur ses émotions, il ne comprenait pas pourquoi Jensen n’avait pas parlé à Viska, pourquoi la situation avait pourri comme ça… Il avait parfois la sensation que tout irait mieux pour eux s’ils s’asseyaient face à face et avaient une bonne discussion analyse très juste mais difficile à mettre en application.

Mais même s’il ne cautionnait pas le comportement de l’ex de la blonde, il n’était pas en colère contre lui dans mes persos, V suffit à elle toute seule de côté là. En revanche, il y avait quelqu’un dont il aimerait refaire le portrait, là, tout de suite… Nathan. Celui qui avait enlevé, torturé et attouché sa Viska, mais Myrielle aussi, et s’il n’avait pas perdu la mémoire, qui sait si Ayelet n’aurait pas été la suivante ? Il fallait mettre un terme à cette branche de la famille. Il fallait que Viska et sa mère obtienne vengeance pour tout ce qu’elles avaient enduré. Faussement calme mais mâchoire crispée, il se tourna lentement vers son ami : « Il faut que je tue Nathan. » Et malheureusement pour Ash, il était très sérieux.

1 022
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 455
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Lucas Jade Zumann/Timothée Chalamet


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyDim 15 Aoû - 18:13

Le ton employé par Alex ne disait rien qui vaille à Ash. La confrontation entre le Gryffondor et sa cousine n’avait pas dû bien se passer et Ash songea que son ami n’avait pas tort, Viska avait subi assez de tragédies pour toute une vie alors qu’elle n’avait pas encore dix-sept ans. Shakespeare lui-même aurait pu écrire plusieurs pièces à partir des souffrances de la blonde, des souffrances qui ne pouvaient qu’atteindre Alexandre et Ash avait rarement vu le garçon aussi remonté, triste et en colère. Enfin si, la dernière fois c’était aussi lié à Viska –Ash n’avait pas oublié qu’Alex s’était mis à massacrer des coups de poings des pauvres arbres innocents de Poudlard et à l’époque il n’avait même pas le droit d’utiliser les arcanes en public alors qu’est-ce que ça aurait été avec…D’ailleurs Ash, qui ne s’était pas inscrit aux cours ‘art martiaux mais en avait entendu le récit par Nathaniel, put de lui-même constater ce que donnait la force d’Alex couplée avec une arcane : le mur de l’infirmerie ne serait plus jamais le même après ce passage.

Même après l’an dernier, il était toujours très perturbant pour Ash de voir son ami en colère au vu de son tempérament mesuré et calme de tous les jours. Bien évidemment, sa colère était totalement légitime et il ne serait jamais venu à l’idée d’Ash de le calmer alors qu’une des membres de sa famille se faisait du mal en cachette depuis des semaines. « Il n’y a sûrement pas que Jensen qui peut réussir à lui parler…et puis, là elle doit se sentir mal que tout le monde sache qu’elle se scarifie, peut-être qu’elle finira par se montrer raisonnable. » Viska ne pouvait pas continuer à se sous-alimenter quand même Ash ne comprend pas qu’on refuse à manger ?! Elle avait besoin de fabriquer du nouveau sang en plus, et ce n’était pas en boudant son plateau repas qu’elle réussirait.

Ash tourna la tête vivement lorsqu’Alexandre affirme qu’il devait tuer son oncle. De n’importe qui, il l’aurait pris à la blague. Peut-être même en temps normal même venant Alexandre il l’aurait pris à la rigolade. Mais pas aujourd’hui, pas alors qu’Alex attribuait les pensées suicidaires de sa cousine à son père biologique, pas alors que le Gryffondor avait une formation d’assassin et qu’il était l’un des rares jeunes garçons à réellement pouvoir tuer quelqu’un, même quelqu’un de très entraîné. Le brun avait l’air si sérieux qu’Ash se demanda vaguement si tenter de le dissuader valait la peine. Ash avait nettement l’impression que peu importe ce qu’il dirait cela tomberait dans l’oreille d’un sourd. « Et quelle aide tu pourrais apporter à Viska en étant à Azkaban ? Ce n’est pas parce que Nathan est un sociopathe et un ancien Mangemort que tu peux le tuer sans en subir les conséquences…il y a sûrement un meilleur moyen d’aider ta cousine que d’assassiner quelqu’un qui a oublié tout ce qu’il avait fait de mal. » Ash n’avait certainement pas envie que son ami se retrouve enfermé à vie à cause de Nathan Symphonie, il ne le méritait pas, et il se doutait que Viska pensait la même chose. « Ta mère est là non ? Comment elle réagit à tout ça ? » Myrielle avait débarqué à Poudlard pour identifier son frère mais était restée au chevet de Viska même si Ash ignorait si elle reviendrait ans les prochains jours.

571 mots



I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 212
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyDim 15 Aoû - 19:35

Ash + Alex
Qui, en dehors de Jensen, pouvait faire parler Viska ? Cette question méritait d’être posée si Alex ne voulait pas voir sa cousine dépérir dans les prochains jours. Il ne croyait pas du tout à l’hypothèse de son ami comme quoi elle se montrerait plus raisonnable après un moment, certes, elle devait être mortifiée de voir son secret découvert, mais ce n’était pas la raison de son comportement borné. Elle refusait déjà de se nourrir régulièrement pendant les grandes vacances… Il aurait sûrement dû s’en inquiéter un peu plus à ce moment-là, mais ça paraissait être un symptôme plutôt banal après une rupture amoureuse… « Moi elle ne m’écoute pas… alors qui ? Flynn peut-être ? » Cette idée le fit un peu grimacer. Il n’avait pas envie de se mêler de trop près de la vie privée de sa cousine – d’autant qu’une partie de cette vie privée avait eu lieu avec un autre de ses cousins, ce qui avait fini par le mettre dans une position délicate -, cependant elle était assez proche du lion depuis quelques semaines. Ils avaient ce que Myrielle avait pudiquement appelé une « relation non conventionnelle », et Alex s’était très sérieusement demandé pendant l’été pourquoi on acceptait que le cinquième année vienne bruncher chez eux comme si de rien n’était… et fasse d’autres choses avec Viska auquel son cousin n’avait aucune envie de songer. Le fait était cependant qu’elle avait toujours mangé en présence de son camarade de maison, et il était un ami loyal de la blonde, alors peut-être qu’elle l’écouterait ? Peut-être qu’elle se laisserait persuadée si c’était Flynn qui lui demandait de manger ? « Je n’arrive pas à savoir si je peux lui faire confiance, est-ce qu’on peut vraiment compter sur un mec qui veut juste… » Il hésita, peu habitué à user de ce genre de vocabulaire, pour finalement cracher avec un peu de mauvaise humeur : « Qui veut juste coucher avec elle. » Jensen/Alex même combat, ils sont pas cousins pour rien!

La vie amoureuse ou sexuelle de Viska n’était cependant pas ce qui le préoccupait le plus. Certes, il voulait qu’elle mange et il espérait trouver la personne qui saurait lui faire entendre raison, mais c’était secondaire face à l’existence de Nathan Symphonie, de son retour, et de son amnésie bien trop pratique au goût d’Alexandre. Cet homme devait payer pour ce qu’il avait fait à sa mère et à sa cousine. « Vu ce qu’il a fait, j’arriverais sûrement à plaider les circonstances atténuantes. Ce n’est pas comme si le Ministère avait vraiment beaucoup protégé Viska… Il doit payer. C’est trop facile : après avoir passé toute sa vie à fuir la justice, il y échappe une fois de plus parce qu’il a oublié ? S’il ne peut pas avoir de procès, la seule solution pour les venger c’est de l’éliminer. » Bien qu’Alex n’ait pas de plan totalement déterminé sur comment le tuer, car il devait être surveillé malgré son amnésie, et le lion n’avait aucune intention de faire d’autres victimes que lui. Confronté à cet aspect pratique, il le gomma opportunément, se laissant envahir par des images dans lesquelles il démolissait le frère de sa mère de toutes ses forces. Face à un amnésique, cela n’aurait rien de difficile – alors que Nathan en pleine possession de ses moyens était probablement plus fort que lui… -.

Ne voulant pas s’éterniser sur ce macabre projet, il répondit à la question d’Ash, dos au mur mais l’air toujours sombre. « Oui, ma mère est là. » Et il doutait que toutes les forces conjuguées de Poudlard et du Ministère puissent la décider à partir tant que Viska n’irait pas mieux. Surtout que les parents moldus de la jeune fille ne pouvaient pas franchir les portes de l’école, pas cette fois… Il fallait croire que leurs dirigeants se sentaient moins coupables désormais d’avoir favorisé l’enlèvement de Viska. « Elle garde son sang froid, mais je crois qu’elle est plus perturbée qu’elle ne le laisse montrer. Elle… non… on ne comprend pas comment ça a pu nous… échapper. » Et il parlait là, non plus de Nathan, mais bien des scarifications de sa cousine. Comment n’avaient-ils pu ne rien voir ? Étaient-ils à ce point une mauvaise famille ? Alex s’en serait fichu des baffes… mais ça n’aurait servi à rien.

724
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 455
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Lucas Jade Zumann/Timothée Chalamet


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyDim 22 Aoû - 19:07

Ash eut une grimace lorsqu’Alex suggéra que Viska puisse écouter davantage Flynn Mulligan. Le brun n’était pas dans la même année que le lion, mais il en avait (beaucoup) entendu parler par Stef, et majoritairement pas en bien quelle garce cette Stefinou. Flynn faisait partie de cette catégorie de personnes confiantes en tout, sans respect pour personne, ce genre de personnes cools que ne serait jamais Ash et si le Poufsouffle n’appréciait pas son attitude avec les autres, il admirait en revanche son aisance et sa nonchalance. « Tu peux sûrement faire mieux que Flynn ! », protesta-t-il néanmoins. Alex était le cousin de Viska quand même, il la connaissait depuis plus longtemps, il avait vécu avec elle cet été. « Tu n'as peut-être pas adopté la bonne méthode là ? » Ce n’était que le premier soir, tous les amis de la blonde ne savaient encore comment gérer la situation, ne sachant comment agir. Ash avait bien vu que sa grande sœur était très affectée, mais comme d’habitude, Peony trouverait du réconfort auprès de sa jumelle.

Ash trébucha et faillit s’écrouler (sur un couloir au sol plat, banal) et rougit vivement alors que Alex mentionnait la relation sexuelle qu’entretenait sa cousine et Flynn. Il était loin d’être le frère de son frère sur le coup et se sentait extrêmement mal à l’aise dès que l’on arborait le sujet. « Tu crois que ça ne va pas plus loin entre eux ? Ils sont amis aussi ou non ? » Ils avaient été au bal de Poudlard et au bal du Ministère et s’ils avaient dansé de manière peu conventionnelle, ils ne s’étaient pas embrassés lors de ces deux événements, enfin de ce que savait Ash. « Tu as pu croiser les amis de ta cousine non ? Victoire aura sûrement un avis sur la question. » Ses lèvres se relevèrent en un sourire malin. La sœur de sa petite amie avait toujours un avis à donner, et semblait trouver que c’était son devoir de l’affirmer haut et fort.

L’état de Viska le préoccupait bien évidemment, en tant qu’ami d’Alex et en tant qu’être humain, tout simplement, mais il était aussi inquiet pour Alexandre. Que le lion affirme avec autant de sang froid et de détermination que son oncle devait mourir ne lui disait rien qui vaille. « Circonstances atténuantes ou pas, assassiner ton oncle c’est juste décrocher un ticket pour aller à Azkaban Alex ! Le Magenmagot est pas forcément hyper conciliant...même si le Ministère a ses torts. » Les aurors ne s’étaient clairement pas montré assez vigilants. Ce n’étaient même pas eux qui avaient réussi à trouver Viska ! « Je suis d’accord, il faut qu’il paye mais...pas si tu dois en subir les conséquences. Il a assez fait de mal comme ça, tu crois pas ? » Viska se retrouvait à l’infirmerie, des coupures sur les veines, principalement à cause de lui, Alex n’allait pas, en plus, se retrouver en prison !

« Tu sais combien de temps elle va rester ? » Ash trouvait que c’était bien pour Viska que sa tante soit présente au château, surtout que sa mère et son père ne pourraient entrer. Au moins pourrait-elle compter sur un autre membre de sa famille que son cousin. « Forcément, ce genre de découvertes, ça change tout. Mais...ce n’est pas facile à voir. Surtout si la personne ne parle pas et nie tout dès qu’on lui demande si ça va mal. » Il jeta un regard à Alex. Il aurait tant voulu pouvoir dégager son ami du poids de sa culpabilité, mais il se doutait que c’était impossible. Alex s’inquiétait pour sa cousine depuis des mois, essayait de la faire parler de ses soucis mais sans succès. Il se sentait impuissant et savoir qu’elle se scarifiait en cachette depuis des semaines lui avait porté un coup, un coup si fort qu’Ash se demandait s’il réussirait à s’en relever.


I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?


Dernière édition par Ash Lloyd le Lun 15 Nov - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 212
Âge : 14 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyMer 25 Aoû - 16:26

Ash + Alex
« Au vu de ces dernières semaines, je n’en suis pas certain. » admit Alex, un peu dépité par ce constat. Si ce n’était la journée qu’il avait passé avec les membres de son ancien club de danse – Ethel y compris même si ça ne faisait pas tellement plaisir à Stef -, le lion avait passé la majeure partie de l’été à surveiller sa cousine, y compris son alimentation. Il avait une fois fait appel à Victoire, sa capitaine ne remportant sur Viska qu’un forfait temporaire. Peony y avait mis du sien aussi pendant la durée de son stage. En dépit des bonnes volontés de chacun, Viska avait continué à s’épuiser à l’entraînement et à se sous-alimenter, des signes qu’ils avaient tous notés sans prendre la peine de s’y attarder. Ils y avaient vu – en tout cas c’était son interprétation – le signe assez classique d’un chagrin d’amour, un truc auquel ils devaient faire attention mais sur lequel personne ne s’était réellement attardé. Les rares conversations qu’Alex avait eu avec sa cousine à ce sujet avaient toutes fini de la même manière : elle acceptait de manger, une fois, et elle admettait aller mal tout en lui faisant admettre que ça n’avait de si extraordinaire après l’année qu’elle avait passé. À aucun moment, aussi loin qu’il s’en souvienne, Viska n’avait affirmé aller bien. Plus depuis la rupture avec Jensen. Elle leur disait qu’elle allait physiquement bien, ce qui à posteriori se révélait une différence majeure. Il n’avait pas écouté ce que sa cousine lui disait, pas vraiment, et c’était le cas d’à peu près tout le monde à son avis car, s’ils avaient vraiment pensé que Viska voulait se suicider, ils auraient agi. Il ne savait pas comment, mais ils auraient essayé, or la rentrée avait eu lieu dans une normalité presque surréaliste. « Je ne vois pas quelle méthode utiliser, je lui ai crié dessus tout à l’heure, ce qui n’a rien arrangé… mais même plus calmement, je n’ai aucune idée de ce qu’il faudrait lui dire. Cet été, quand j’abordais le sujet de son alimentation, nous tournions en rond. Même si je suis pour le moins… septique… concernant Flynn… elle paraît un peu plus elle-même quand il est là. » Et cela agaçait sincèrement le lion, sans vraiment qu’il sache si c’était parce qu’il était frustré qu’un quasi inconnu arrive mieux que lui à consoler sa cousine mais bon, vous avez pas les mêmes arguments à faire valoir non plus ou si c’était par conflit de loyauté vis à vis de Jensen. Encore que, pour ce dernier point, Alex ne savait même pas s’il y avait des raisons qu’il se sente coupable d’envisager de faire appel à Flynn, il avait un peu de mal à comprendre ce qui se passait dans la tête et le coeur du capitaine des Serpentard ces derniers mois.

Pour ce qui était de ses doutes concernant son camarade de maison, il y avait aussi la relation qu’il entretenait avec Viska. Même s’il était admis – surtout par Stef – que Flynn était un pénible, s’il était sorti avec sa cousine, la question de le solliciter ou non ne se serait même pas posée, cela aurait été de soi. En revanche, comment intégrait-on à une situation aussi grave un type qui n’était avec Viska que pour coucher ? Donc qui n’était pas vraiment avec Viska autrement dit. Alex en perdait un peu son latin, tout traditionnel qu’il était dans sa vision des relations hommes-femmes. S’il ne rougissait pas en évoquant ce qui liait Flynn à sa cousine, c’était uniquement car il était trop préoccupé pour se troubler. « Oui, ils sont amis aussi. Mais la simple amitié n’a rien donné pour la raisonner. Jensen y arrivait parce qu’elle était amoureuse de lui sauf qu’il a quitté le navire... » Et pour filer la métaphore, depuis, il prenait sévèrement l’eau. L’image des pansements sur le bras de Viska s’imprima de nouveau sur la rétine du brun qui fronça les sourcils, un tic nerveux crispant sa mâchoire. « C’est pour ça que je pensais à Mulligan, je ne crois pas qu’elle l’aime de la même façon qu’elle aimait Jensen – encore qu’en fait, je comprends rien à leur truc, donc va savoir -, mais il a quand même un peu d’influence sur elle… je crois… ou alors je me fais des idées… je ne sais plus du tout où j’en suis... » Au-delà du fait que la vie privée de Viska sortait un peu trop des sentiers battus pour qu’il arrive à la suivre, Alex venait d’être confronté au fait qu’il s’était leurré pendant trois mois sur l’état de la blonde, aussi n’avait-il plus aucune certitude d’aucune sorte à son sujet.

« Victoire a été la voir un peu plus tôt mais je ne lui ai pas encore parlé. Tout ce que je sais, c’est que Viska a refusé son dîner malgré les visites. » Malgré le fait que de toute évidence beaucoup de gens tenaient à elle. Même s’il y avait une liste de personnes autorisées à passer le bouclier qui l’entourait, il avait fallu demander à certains d’attendre le lendemain pour venir la voir. Viska comptait pour eux, alors pourquoi se faisait-elle du mal ? Alex était dans le brouillard…

Et comme il cherchait à se concentrer sur ce qui était à sa portée, il en était arrivé à la conclusion que Nathan devait être rayé de l’équation une bonne fois pour toute. « Le Ministère a complètement foiré, et maintenant ils vont probablement déclarer Nathan inapte à suivre un procès. On ne peut pas accepter qu’il s’en sorte alors que ma famille souffre à cause de lui. » Sa mère n’en parlait jamais mais Alex supposait qu’elle était encore hantée par les sévices de son adolescence, quant à Viska, il paraissait évident au vu des récents événements qu’elle souffrait. Puisqu’ils ne pouvaient pas effacer ce qui était arrivé, il fallait rendre la justice, et ce même si Nathan avait tout oublié. C’était trop pratique de devenir amnésique pour échapper à la sentence ! « Si ça peut aider ma cousine et ma mère à passer à autre chose, ça en vaut la peine. » signifia-t-il, buté, bien qu’encore une fois il n’ait aucune idée de comment mettre ce plan en pratique. Pas sans faire de dégâts collatéraux en tout cas.

« Jusqu’à ce que Viska aille mieux je pense, de toute façon on vit juste à côté. » Myrielle vivait à Pré-au-lard, pour peu qu’elle ait l’autorisation d’y entrer, venir à Poudlard n’était pas compliqué pour elle. « Elle m’a dit qu’elle réfléchissait aussi à ce que ‘Ska passe quelques jours à la maison, voire peut-être à Glasgow chez ses parents… Elle ne sait pas encore, ça va dépendre de comment son état évolue. » On en revenait au point de départ, à savoir que sa cousine n’irait pas mieux si elle se murait dans le silence en refusant de se nourrir. « Viska n’a jamais nié, elle a été plus maline que ça… elle a juste formulé ses réponses de façon à ce qu’on croit que ça lui passerait. » Car, maintenant qu’Alex y songeait, aller bien au vu des circonstances ça ne voulait pas dire aller bien tout court… mais il devait être trop Gryffondor pour saisir la subtilité de ce genre de ruse vipérine.
(c) princessecapricieuse



Mister Poudlard 2015

Alexandre Symphonie

Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 455
Âge : 14 ans (23 mai 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Lucas Jade Zumann/Timothée Chalamet


Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre EmptyLun 15 Nov - 21:39

En tant qu’être humain profondément complexé, qui avait déjà eu des pensées noires et tombait facilement dans des cycles de déprime, sans pour autant le crier à la face du monde, et encore moins à ses sœurs et à son frère qui le jugeaient assez sensible sans qu’il n'en rajoute, Ash pouvait en soi comprendre que Viska ait préféré garder son mal-être pour elle. Quand on allait mal, on avait l’impression persistante que personne ne pouvait nous comprendre, même pas les personnes les plus proches de nous. Néanmoins, ce qui préoccupait le Poufsouffle, c’était plutôt ce que la tentative de suicide de Viska avait pour conséquence sur Alexandre. Le lion se minait et culpabilisait et Ash se sentait désarmé. « Je ne suis pas sûr qu’il y ait forcément de bonnes ou de mauvaises choses à dire, c’est le genre de situation où on est complétement impuissant. Je dirais qu’il faut juste que tu montres que tu sois présent pour ta cousine, sans forcément la traiter différemment par rapport à d’habitude mais en même prêt à la soutenir au besoin. » C’était une position bien compliquée à trouver, Ash en avait bien conscient, et il n’aimerait clairement pas se retrouver dans la même position que son ami. Cela le faisait reconsidérer les moments les plus sombres de sa jeunesse, où il avait pensé que sa famille s’en sortirait forcément mieux sans le boulet qu’il était. Il imaginait Peony, Dahlia et Leopold à la place d’Alex et l’image lui brisait tellement le cœur qu’il se promit que la prochaine fois qu’il se sentirait accablé par le poids de lui-même, si profondément mal qu’il songerait à se faire du mal, qu’il repenserait à l’expression dévastée d’Alex après avoir découvert que sa cousine avait été retrouvée en sangs. Il faudrait d’ailleurs absolument qu’il voit Peony d’ici le couvre-feu. Sa sœur avait beau être un dragon autoritaire et vaguement tortionnaire lorsqu’il s’agissait de mode ou d’histoires de cœur, elle avait dû avoir un sacré choc en découvrant son amie dans un tel état.

Ash ne suivait pas trop les histoires de cœur de ses aînés, ou du moins en pointillé lorsqu’il s’agissait de personnes qui avaient des liens avec sa fratrie, mais il avait entendu parler de Viska et de Flynn par Alex et il avait été difficile de louper le duo tant ils s’étaient fait remarquer au bal du Ministère. « Ouais, enfin, c’est un peu léger de ne compter que sur un mec pour l’influencer. Je veux bien qu’elle se montre moins têtue avec Mulligan ou McGowan mais ce qu’il faudrait vraiment, c’est qu’elle se rende compte que se nourrir était bien pour elle et pas le faire pour faire plaisir au type dont elle est amoureuse. » Sinon, à la moindre rupture, c’était le retour à la case départ assuré. Viska n’avait-elle pas sombré après que McGowan l’ait plantée ?

« Elle n’a peut-être vraiment pas  faim ! Mais pourtant…avec le sang qu’elle a dû perdre…il a l’habitude de ce genre de situations vu son nombre de chutes, d’éraflures et de coupures. » Ash comprenait qu’Alex soit inquiet. Pour un garçon gourmand comme lui, il était tout à fait impensable de se priver de nourriture ! « Tu sais, je ne suis pas sûr qu’on puisse considérer qu’il s’en sorte alors qu’il ne se souvient de rien…Il va terminer sa vie sous haute garde à Sainte Mangouste j’attends la coloc Gilderoy-Nathan avec impatience », tempéra-t-il, se doutant d’avance que cet argument ne convaincrait pas Alexandre. Le lion pouvait se montrer très buté parfois, autant que sa cousine visiblement qui refusait les repas malgré ce que ses amis et proches lui disait. « Ta mère et ta cousine ne pourront pas passer à autre chose si tu te retrouves en prison Alex ! Tu te rends compte que tu vas gâcher ta vie si tu fais ça ? Pense un peu à ta sœur qui grandira sans toi, à tes parents, à la culpabilité de Viska qui s’en voudra, qui se ira que c’est à cause de ce qui lui est arrivé que tu as commis la pire erreur de ta vie ! Pense à Stef ! » C’était sans doute un peu petit d’essayer le levier sentimental, mais c’était la seule idée qu’Ash avait trouvé.

« C’est sans doute une bonne idée que Viska retourne un peu chez ses parents. Ça ne peut que lui faire du bien d'être entourée par eux, et eux ça les rassurera de la voir ! Ils ont été mis au courant ? » Les parents de la Vipère étaient moldus, aussi ne pouvaient-ils venir au château comme c’était le cas de la mère d’Alexandre. Il était évident, en tout cas, que cela prendrait du temps avant que Viska n’aille mieux. Ash espérait qu’Alex en ait conscience, et qu’il ne le prendrait pas trop personnellement car il ne pouvait pas forcer Viska à se remettre rapidement.


I'm a creep, I'm a weirdo
I've been slave for years a slave to my own doubt. There is life to live but I'm dying now. How am I too show you love when I can't love myself. I'm crying out but I can't find help. I need somebody to build me back up, hold me steady were here for the long sun. I'll spend my days locked away in this prison I built for myself can you hear me?
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty
Ξ Sujet: Re: Thème • you can share your demons with me • Alexandre   Thème • you can share your demons with me • Alexandre Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Thème • you can share your demons with me • Alexandre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: L'Infirmerie-
Sauter vers: