Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Partagez
 

 Explosion de paillettes imminente [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyMer 11 Aoû - 8:35

Explosion de paillettes imminente
« Thomé ! Viens avec moi, j’ai besoin d’un complice ! » Elle attrapa le bras de son camarade de maison et l’entraîna dans les cachots – sombres et frais en cette mi-octobre - jusqu’à un renfoncement dans un mur dans lequel elle se cacha en compagnie du brun pour lui montrer le piège qu’elle comptait tendre à sa voisine de chambre, Emeraude. « Emeraude doit arriver dans un petit quart d’heure, elle est obligée de passer par là pour se rendre à la salle commune, donc on n’a pas beaucoup de temps pour tout installer. Aide-moi. » Elle tendit au jeune homme un sac plein de ce qui ressemblait à des lumignons, mais loin d’être des petites bougies inoffensives, il s’agissait de bombes à paillettes odorantes – parfum crottin de cheval – et très collantes dont elle comptait recouvrir sa camarade. « Je pensais les mettre en cercle de façon à ce que, où qu’elle pose les pieds, elle se retrouve forcément en plein dans mon piège. Mais si on a du rab, on peut en mettre ailleurs. » Aoi s’affaira. La jeune fille n’était jamais en colère, ou très rarement, en revanche elle observait avec exactitude la loi du talion : œil pour œil, dent pour dent.

Emeraude n’était généralement qu’une fille qui existait dans son entourage parce que le hasard les avait placé dans le même dortoir en première année. Les deux filles ne se détestaient pas, elles ne s’aimaient pas non plus. La fille au nom de pierre précieuse avait une très forte tendance à éviter de parler à Aoi parce que cette dernière faisait parti de la plèbe, quant à l’orpheline, elle ne s’encombrait pas plus que nécessaire de la compagnie de sa camarade puisqu’elle avait d’autres amis et bien assez de centre d’intérêt pour vivre sans qu’Emeraude manque à sa vie.

Aujourd’hui, cependant, elle avait fait quelque chose d’inacceptable : Emeraude s’était ouvertement moqué d’Itachi en présence de sa petite sœur. La jeune fille avait traité le Poufsouffle de petit chienchien pathétique tout juste bon à lécher les bottes de Kate et Karen. Or, Aoi ne laissait personne se moquer de son grand frère, ni le rabaisser comme s’il n’était qu’un animal. Ils avaient déjà vécu tel des chiens – et pas des chiens bien traités – et c’était une insulte insupportable que de les ramener à cet état en parole comme en acte. Mais Aoi n’avait rien dit sur le moment, elle avait mûri son plan, et maintenant elle était prête à passer à l’exécution de sa vengeance. La prochaine fois qu’Emeraude serait prise de l’envie de se moquer de son frère (en plus, ce n’était pas comme si ce genre de remarque était très originale… d’autres s’y étaient déjà prêté avant Emeraude), elle y réfléchirait probablement à deux fois avant de parler. Surtout en présence d’Aoi.

« Parfait ! » dit-elle en posant le dernier élément de son piège. « Maintenant, il n’y a plus qu’à se cacher et à attendre qu’elle passe pour allumer la mèche, ensuite ce sera une superbe réaction en chaîne. J’ai hâte de voir ça ! Pas toi ? Emeraude va apprendre ce que c’est que de s’en prendre aux Summers. » Elle afficha un petit sourire et s’accroupit dans l’ombre, près de Thomé, surveillant le passage dans le couloir, mais ils avaient été plus vite que prévu et il restait encore quelques minutes avant que l’autre peste ne fasse son apparition.

563
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 107
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Asa Butterfield


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyJeu 19 Aoû - 23:21

▼Explosion de paillettes imminente▼
▼Aoi▼
Attrapé, le russe eut à peine le temps de comprendre ce qu'il lui arrivait. Entraîné vers un coin sombre, il allait se faire de drôle d'idée quand il fini par reconnaître Aoi. Oups, pas d'espoir, ce n'était pas Vanellope qui avait décidé de s'amuser avec lui. Loin de lui l'idée de profiter de son beau corps, mais l'idée lui avait plus que traversé l'esprit après ces courses de balais. C'était qu'elle savait s'y prendre pour qu'il soit totalement envouté. Surement parce qu'elle avait de l'expérience. Dure d'accepter les potins qu'il entendait et pire encore, les petits regards qu'elle échangeait souvent avec les autres garçons. Serait-il jaloux? Il n'avait pas le temps de se le demander qu'il attrapa le sac tendu vers lui et écouta, à peine, les paroles de la brune. Non qu'il discutait souvent avec elle, mais disons qu'il se limitait à ne pas s'impliquer dans les emmerdes des filles de son dortoir. Elles avaient tendance à n'être guère meilleurs qu'en Russie! Curieusement, ou pas, il trouvait le plan assez original, bien que peu évoluer. D'une main, il attrapa soigneusement une des petites boules qui fit arquer un sourcil au mage. Quelle mouche avait donc piqué si virulemment l'énergique chaton? "Attends une seconde. T'es sûr qu'elle va pas trainer ailleurs et qu'on va pas piéger la mauvaise personne?" Etait-ce vraiment la bonne question? Il se doutait bien que la dite Emeraude avait chier dans les basquettes d'Aoi mérité ce qui l'attendait. Le problème étant, que si quelqu'un comme Viska ou même pire: Jensen, ce prenait le piège, ça allait tourné vinaigre.

Puisque la miss était déjà au travail, il se hâta à la tâche, un peu prisonnier d'une vengeance qui lui retomberait peut-être dessus. Quoi que, le sorcier avait plus d'un tour dans sa manche, même s'il s'était dit qu'il serait moins farceurs cette année. Résultat, il plaçait méticuleusement les petites bombes qui n'attendaient rien pour exploser. Tout était en place, ou presque. Le mage sourit à la première affirmation avant de tirer la turbulente féline pour se cacher un peu. Un coin d'ombre qui ne permettait pas de les remarquer sans les chercher. Ses yeux verts se posèrent vers la jeune fille à ses côtés. "Si c'est pas assez, je dois pouvoir lui jeter un petit sortilège pour ne plus l'entendre. Parfait non? Elle sera incapable d'expliquer ce qui lui est arrivé." Si au début, il n'avait pas été motivé, il comprenait fort bien la raison de vengeance et il l'approuvait. Itachi, calme et gentil, n'avait pas du tout le droit à une telle critique. Quand bien Thomé n'avait que discuter une fois ou deux avec le jaune et noir, cela ne voulait pas dire qu'il ne l'appréciait pas pour autant. Que du contraire même, il y avait un certain respect pour ce grand-frère affectueux que le jeune homme comprenait et respectait beaucoup.

Un sourire au coin des lèvres, sa baguette dans sa main gauche, il observa le couloir avant d'entendre un bruit. Sans un mot, il plaça un doigt devant sa bouche pour faire signe de ne pas faire de bruit. Si quelqu'un venait, il valait mieux deviner qui avant d'activer le piège. Le vert et argent ne comptait pas voir quelqu'un saboter le petit plaisir d'Aoi. Attentionné le russe, il en aurait bien étonné, mais pas tant que cela en réalité.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyMar 31 Aoû - 22:08

Explosion de paillettes imminente
« Je suis sûre qu’elle va arriver, oui, je me suis arrangée pour poser un appât : je lui ai piqué son nécessaire de potions et son manuel, j’ai tout remis dans la salle commune, et jamais elle n’osera se pointer en cours sans ses affaires. Elle a dit aux autres qu’elle allait retourner les chercher, elle pense les avoir simplement oubliés. » Emeraude n’imaginait pas du tout que sa camarade de chambre ait prévu une vengeance de son crue à son intention. Aoi n’avait pas réagi sur le moment, elle devait croire que c’était oublié, que la petite sœur du Poufsouffle laissait passer. Après tout, Aoi n’était que rarement dans les embrouilles, elle se moquait trop de ce qui se passait autour pour être dans les affaires des autres filles… sauf que quand on touchait à sa famille, c’était différent. Elle ne laissait personne insulter son grand frère, encore moins de « chienchien » terme d’autant plus insultant dans le contexte de leur histoire personnelle. « Je ne promets rien concernant les dommages collatéraux par contre, tu sais comment sont les filles, elles ont tendance à se prendre pour des poissons et à n’avancer qu’en banc serrés. » Certes, Aoi était elle-même une fille, mais elle n’avait aucun problème avec la solitude. Elle était contente lorsqu’elle passait du temps avec ses amis ou avec sa fratrie, mais elle supportait très bien sa propre présence et se trouvait d’assez bonne compagnie pour ne pas avoir besoin d’être accompagnée entre deux cours. Elle trouvait ça d’autant plus discutable qu’à priori ils allaient tous au même endroit quand ils changeaient de classe – options exceptées – donc ils n’allaient pas se perdre en chemin et se retrouveraient forcément à la fin. Aoi détestait devoir rendre des comptes, ça valait aussi pour ses déplacements.

« Hum c’est une bonne idée… On va voir déjà comment elle réagit à notre petite farce. Cela dit, je ne compte pas lui cacher que c’est mon œuvre. Il faut qu’elle comprenne ce qu’elle a fait de mal pour ne plus recommencer, tu ne crois pas ? » murmura-t-elle à son complice tout en surveillant le couloir pour voir si sa camarade de chambre et ses amies arrivaient ou non. « Elle arrive ! » Patience, patience… Aoi attendit jusqu’au dernier moment pour actionner son piège. Des tas de paillettes colorées volèrent partout autour d’Emeraude et ses copines, se collant à elles, et si l’effet visuel n’était pas laid, en revanche la mauvaise odeur qui les imprégnaient commença à se répandre sous les cris d’orfraie des jeunes filles.

Une fois toutes les paillettes déposées, Aoi sortit de sa cachette : « Les chienchiens te saluent bien bas Emeraude ! » Puis, elle fit signe à Thomé : « On court ! » Et elle s’enfuit à toutes jambes pour éviter les représailles : c’était une chose de faire une farce pour se venger, mais il fallait aussi qu’ils se protègent à leur tour ! Une fois que les deux Serpentard furent en sécurité, elle reprit son souffle : « Sa tête, c’était terrible ! Je suis très satisfaite ! Même si je vais sûrement être collée pour ça, t’inquiète pas pour toi, je dirai que tu passais par là par hasard et que je t’ai entraîné, tu ne seras pas puni ! »
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 107
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Asa Butterfield


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyLun 6 Sep - 14:23

▼Explosion de paillettes imminente▼
▼Aoi▼
L'incertitude fut chassée à coup de stratégie bien pensée. Aoi méritait d'être félicité d'avoir non seulement piquer les affaires sans se faire prendre, mais en plus piégé le chemin. Au moins, tout était déjà pensé, il ne restait plus qu'à mettre en place et cela convenait très bien au Russe. Même si, il y aurait peut-être plus d'une personne prise dans le filet, cela ne dérangeait pas en outre mesure le sorcier qui se doutait bien que les dits poissons étaient responsables autant les uns que les autres de la bêtise d'un des leur. "Ho tu sais, si elles restent ensemble pour se moquer ouvertement, elles subiront bien ensemble leur karma." Philosophe d'un instant, Thomé ne connaissait que trop bien ces bancs de piranhas redoutables et sans pitiés. D'une certaine manière, il pouvait se dire que c'était la vengeance indirecte contre toutes ces pestes qui l'avaient persécutées par le passé.

Naturellement, le vert et argent proposa aussi de la passer au mutisme. Une idée plaisante qui rendrait la situation plutôt amusante. La jeune cheffe d'attaque approuvait l'idée, sans toutefois vouloir l'appliquer automatiquement. Aucun soucis, Thomé se voulait plutôt neutre concernant Emeraude, lui s'était pour le plaisir pur d'une vengeance sans le moindre sens contre un genre d'attitude. "Comme tu le sens, mais je n'ai aucune envie de l'entendre crier à tord et à travers." L'adepte du silence qui s'efforçait d'écouter de la musique pour apprendre à apprécier cette dernière, avait encore du mal avec les cris de cochons. Au moins, il fut avertit qu'il de l'arrivée de la peste. Ses yeux clairs observèrent, pas question de voler le petit plaisir malsain d'Aoi, Thomé ne s'impliquerait que dans la limite qui lui avait été demandé. L'explosion en chaîne fut plutôt agréable à admirer, cela pouvait même avoir un charme presque romantique, s'il n'y avait pas cette odeur atroce. Le gang se mit à piailler comme une armée d'oie. Désagréable au possible, le sorcier sortait sa baguette quand la redoutable demoiselle bondit pour lancer sa réplique de film. L'ironie étant sans doute la réaction de choc que cela fit sur la victime et sa bande, rien ne pouvait plus faire rire le russe.

La petite course les éloigna de l'air empestant le méfait. Thomé jeta un coup d'œil vers l'origine du piège en souriant. "J'avoue que cela valait la peine." Même s'il n'avait pas tout compris à l'épique problème des Chienchiens en question, le vert se doutait bien qu'Aoi ne faisait pas cadeau de paillettes pour tout le monde sans raison. "Ho tu sais, je crains pas de me faire coller. Ca pourrait même être amusant d'aller faire un tour dans la forêt interdite." Ajouta-t-il avec un petit clin d'oeil. Etre punis à deux était, souvent mais pas toujours, moins pénible que seul. "C'est quoi cette histoire de chienchien?" Quitte à prendre des heures de colles, autant savoir toute l'histoire.

523
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyJeu 16 Sep - 18:40

Explosion de paillettes imminente
« C’est ça qui est top avec toi Thomé, tu comprends vite. » confirma d’un ton taquin Aoi. Bien que fortement contrariée par ce qui s’était passé plus tôt dans la journée, la jeune fille conservait un vernis inaltérable de bonne humeur et d’enjouement. Rien ne pouvait le briser, elle était imperméable au stress ou à la contrariété, du moins en apparence, car il était très évident à ses yeux qu’elle devait impérativement venger l’affront fait à son frère et ce dans les plus brefs délais. Aoi n’était jamais perturbée, c’était la vérité, mais ça ne l’empêchait pas d’agir implacablement pour autant.

Concernant le sortilège que le Serpentard se proposait de lancer, Aoi afficha pendant quelques secondes une mine songeuse, imaginant Emeraude dans une posture équivalente à celle du Cri de Munch. L’image avait quelque chose d’assez tentant, toutefois la jeune Serpentard n’était pas certaine qu’il soit nécessaire d’en arriver là… même si : « Il faut avouer qu’elle a une voix très désagréable, mais ce sera sûrement bien plus amusant de la voir crier à cause d’une blague que quand elle bassine tout mon dortoir sur la qualité de son nouveau sac de créateur ! » D’ordinaire tolérante avec ses superficielles colocataires, Aoi enclenchait pour l’heure le mode « pas de quartier ». Elle savait déjà qu’elle se sentirait incroyablement satisfaite après ça : elle avait un goût et un talent immodérés pour la vengeance. La Serpentard les cultivait, après tout, si jamais elle devait un jour tomber sur ses anciens maîtres, elle avait plusieurs années de mauvais traitements à leur faire payer, alors il fallait bien qu’elle s’entraîne !

« Grave la peine oui ! » sourit-elle ensuite après leur méfait tout en reprenant son souffle suite à cette petite course dans les sous-sol de l’école. « J’aime bien les colles dans la forêt aussi, je suis un peu moins motivée quand il faut récurer les trophées ou trier les ingrédients de la réserve. » Elle s’appliquait cependant généralement à la tâche sans rechigner. Après tout, quand on faisait des bêtises, il était inévitable de se faire prendre de temps en temps – et pourtant elle se considérait comme particulièrement douée pour cacher ses traces -, alors elle se montrait toujours de bonne composition pendant ses heures de colle. Exception faite de sa tendance à être imprévisible, Aoi n’était de toute façon pas une fille très difficile à vivre.

Quant au raison de la mention du « chienchien », elle expliqua : « Pour une raison ou une autre, Emeraude était de mauvaise humeur ce matin, et elle a insulté mon frère qui passait par là en l’appelant le petit chienchien pathétique tout juste bon à lécher les bottes de Kate et Karen. Je ne pouvais définitivement pas laisser passer ça, même si Itachi, lui, n’a pas eu spécialement l’air contrarié. » Elle haussa les épaules avec désinvolture. « En tant qu’ancienne esclave, je ne laisserai plus jamais personne nous rabaisser au niveau d’animal domestique. » Et encore moins cette petite peste superficielle d’Emeraude.
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 107
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Asa Butterfield


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyVen 1 Oct - 1:01

▼Explosion de paillettes imminente▼
▼Aoi▼
Comprendre vite? Il leva les yeux au ciel en haussant les épaules. Ce n'était pas qu'il avait rapidement pigé l'idée. "Ho, j'ai aussi eu mon lot de bancs de pétasses." Précisa-t-il sans en dire assez. Il n'avait aucune envie de partager son expérience sur le fait d'avoir eu droit à plus d'un sortilège le peignant tantôt en rose flammant-rose, tantôt en vert caca-d'oie. Il éviterait aussi le fait qu'il s'était fait une fois, une seule fois -car après il avait évité d'en arriver encore à une situation aussi pathétique, son amour propre en prenait trop cher- en slip pendu par les pieds dans le vestiaire de filles. S'il avait réussi à n'en tuer aucunes et à rester souriant, tout en voulant les étriper, il aurait quand même aimer se venger.

L'adepte du silence se vit pourtant contraint de ne pas sortir sa baguette. C'était la petite guerre d'Aoi, il n'allait pas lui priver sa réussite, même au dépend de ses oreilles. Bien qu'il imaginait la scène que décrivait sa camarade de maison. La peste, sac de créateur en main, présentant son nouvel accessoire comme si c'était la plus belle médaille du ministère, debout sur la table de la salle commune. Un ridicule qui fit sourire le russe. "C'est vrai que... la prochaine fois que j'aperçois son cirque, je la muterai." Non qu'il avait envie de participer à cette guerre, mais il avait bien son idée pour la faire taire. Lui qui vivait avec de riche vampire, fringué sur-mesure avec il ne sait quel créateur à la grosse tête. Aucune utilité de sortir sa baguette magique, Thomé n'avait qu'à demander quelque information à sa grand-mère, voir même se faire venir un sac encore plus couteux pour juste imiter Emeraude. La scène aurait un sacré mordant, pas de doute, il ferait fort pour sortir du lot.

Explosion, hurlement tant redouté qui firent grincer des dents le fuyard de la scène de crime. Le jeune sorcier avec son sourire aux lèvres, attrapa doucement le bras de la vengeuse pour continuer à s'éloigner un peu, l'air de rien. Au moins, ils étaient bien d'accord sur le résultat, d'ailleurs, l'odeur ne venait-elle pas doucement jusqu'à eux? "Ho, les trophées c'est juste long. La réserve, piquer un peu de ci et un peu de ça, c'est parfois pratique, faut juste pas se faire prendre. Dis-toi que j'ai déjà eu à récurer les vestiaires après un match ou à nettoyer Toutes les toilettes de Koldovstoretz, sans magie." Accentuant la taille de la punition avec de grands yeux et une grimace aux coins des lèvres, Thomé n'avait pas eu à subir la dernière énoncée, même s'il en avait entendu parler. Bon, peut-être que s'il était resté après avoir fait voler son professeur, qu'il y aurait eu droit à ce récurage jusqu'à la fin de ses études.

Pourtant, la curiosité du russe n'était pas rassasiée. Il demanda plus de détails et ces derniers firent froncer les sourcils du jeune homme. Il ne pouvait pas se mettre à la place d'Itachi, mais il imaginait sans mal ce qui avait poussé Aoi à agir. Lui aussi, en bon grand-frère bien calme, n'avait pas réagit aux insultes, pour protéger ses capacités, sa famille, mais cela n'avait pas laissé de marbre sa cadette. "Je comprends, t'as bien raison de ne pas laisser quelqu'un insulter tes proches. Si elle recommence, je viendrai te donner un coup de main." Promit-il en ne voulant plus jamais se rappeler le changement d'école de sa cadette. Toutefois, même si l'attitude d'Aoi lui donnait quelque nostalgie, le russe n'en restait pas moins malicieux. "Et peut-être qu'on pourrait se faire coller ensemble. Je sui sûr qu'on trouverait un endroit sombre loin des regards." Petit jeu de sourcil ringard, sourire dragueur et même le torse un peu pencher vers sa camarade. Il plaisantait bien sûr, mais rien n'empêchait de tester un peu les limites.

~
:copyright: 2981 12289 0


Explosion de paillettes imminente [PV] Meille10
Explosion de paillettes imminente [PV] Stern10Explosion de paillettes imminente [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyLun 4 Oct - 7:33

Explosion de paillettes imminente
« C’est un fléau bien trop répandu et auquel on ne prête pas l’attention qu’on devrait. » confirma Aoi d’un ton léger : elle non plus n’en était pas à son premier banc de pétasse. En fait, c’était même monnaie courante depuis qu’elle avait rejoint le monde des vivants, sa propre liberté… elle n’avait pas de problèmes sociaux quand elle était encore esclave et que sa seule compagnie était celle de son grand frère et de sa petite sœur. Il semblait que chez les gens normaux, les filles pourries gâtées étaient légions… elle ne l’aurait pas crû avant de vivre une vie normale, tous ces caprices étaient si incongrus en comparaison à ce qu’elle avait vécu elle-même.

« Je t’en prie, toutes les oreilles présentes dans la salle commune t’en seront reconnaissantes. » Emeraude pouvait vraiment avoir une voix stridente quand elle s’y mettait ! Elle le prouva d’ailleurs peu de temps après, quand les deux vipères lancèrent leur explosion sur la quatrième année et ses amies – dommages collatéraux pour lesquels Aoi ne faisait même pas semblant d’être désolée -.

Par la suite, Thomé et elle comparèrent leur expérience des heures de colle, à priori son camarade avait eu des punitions assez extraordinaires. Aoi se faisant rarement prendre, elle avait toujours fait dans le classique : au demeurant, astiquer ou nettoyer ne la dérangeait pas, en tant qu’ancienne esclave dévolue à la domesticité d’un couple sans manière, elle était une vraie fée du logis sous tout ce mascara et ces bijoux en faux cuir. « Hum… ça ne fait pas rêver. Ils ont l’air plus sévères dans ton ancienne école, non ? Ou alors c’est que chez nous, Rusard ramollit avec l’âge… je ne sais pas trop. » Le concierge était si vieux… tout le monde se demandait quand il prendrait sa retraite. Peut-être jamais ? Après tout, il n’avait pas l’air d’avoir de la famille en dehors de l’école. Poudlard était sa maison… En un sens, c’était un peu triste, même si avoir de l’empathie pour le vieil homme n’était pas le plus commun chez les élèves, Aoi en avait bien conscience.

« Cool. Je ne dis jamais non à un coup de main ! » Et, effectivement, elle ne laissait personne insulter ses proches. Si c’était elle la cible, encore… elle s’en moquait un peu, bien que cela puisse dépendre de l’insulte et qu’elle n’aurait pas forcément apprécié qu’on l’appelle, elle, « chienchien » non plus. Cela lui rappelait trop son enfance malheureuse.

La remarque suivante de Thomé lui fit esquisser un sourire. « Tiens donc Thomé, je ne savais pas que tu étais un adepte des coins sombres. Tu nous ferais des cachotteries ? Moi qui croyais que tu avais une certaine lionne à la crinière rose dans le viseur. » Elle ponctua cette remarque d’un petit clin d’oeil. Elle ne savait pas si elle tapait ou non dans le mille, mais il se trouvait qu’à Sterne, elle avait l’impression que Thomé regardait plus souvent dans la direction de la préfète que dans celle des nombreuses autres jolies filles du club elle comprise, ses chevilles vont bien merci. « En tout cas, je me demande un peu combien de temps il va falloir aux profs pour nous trouver et nous punir. » Sûrement le temps qu’Emeraude les trouve, leur raconte, et qu’ensuite les adultes se mettent à leur recherche. Ça leur laissait un peu de marge pour spéculer sur la nature de leur punition à venir !

581
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 107
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Asa Butterfield


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyLun 4 Oct - 19:11

▼Explosion de paillettes imminente▼
▼Aoi▼
"Ou trop." Ajouta Thomé, il savait que si des personnes devenaient de plus en plus avide d'attention, c'était bien parce qu'elle en recevait déjà une certaine dose. La plus part du temps, ceux qui n'en avait pas faisait quelque chose pour en avoir une fois, soit en bien, soit en mal. Emeraude entrait pas dans le, une fois de temps en temps, c'était tout le temps et bien trop. Peut-être était-ce pour cela que l'idée de la faire taire un jour dans la salle commune plaisait autant? Le russe eut un petit sourire rien qu'en se demandant quand serait le meilleur moment pour la faire taire quelques longues minutes. Avec un peu de chance, même une heure!

De toute façon, il se retrouverait collé pour un petit sortilège bien placé. Et ce n'était pas en expérience, les partager avec quelqu'un qui ne posait pas trop de questions était agréable. Black-machin! Coucou Karen~ Contrairement et l'autre là, Thomé prétendait ne pas connaître son nom de famille et même allé jusqu'à l'ennuyer en la suivant dans les toilettes -Bravo Thomé!!!-. Alors avoir peur de faire quelque chose d'aussi fugace. "Je penche plus pour une question de climat. Les gens de chez moi sont plus froid parce qu'il fait froid. Il suffit de voir avec Lucrecia, chaleureuse, vivante et elle vient de l'équateur." L'hypothèse pouvait tenir, même s'il ne pouvait pas affirmer que tous les Russes étaient coincés, comme lui au début. Il avait néanmoins remarqué que son confrère du nord, Niels, était aussi coincé dans une certaine mesure. "Ou Rusard devient fainéant, parce que surveiller des chieurs, c'est pas facile non?" Proposition tout aussi osée, mais peut-être plus réaliste, quoi que, il pouvait y avoir un peu des deux non?

Promesse de scout, le sorcier ne parlait jamais pour ne rien dire et encore moins pour ne pas tenir sa parole. Même s'il fallait faire du lavage de toilettes jusqu'à la fin de ses études, voir se faire virer pendant une semaine, il était près à agir. C'était en plus pour la bonne cause. Il comprenait bien la situation et aider quelqu'un qui en bavait comme lui, lui faisait plaisir.

Au sourire, il cru avoir réussi à l'amuser. L'obscurité, c'était son truc pour être tranquille et réfléchir calmement, non pas vraiment pour batifoler, vu qu'il ne l'avait jamais fait. Le flirt semblait être quelque chose qui se pratiquait plus ouvertement, il pouvait bien s'y essayer un peu. Essayer, il fut surtout démasqué et il mima un coup en plein coeur. "Harg! Démasqué avant même d'avoir commencé. Je plaide coupable jusqu'aux bouts des ongles, V a ce truc!" Il sentait qu'en dire plus n'était pas nécessaire. Si Thomé ne devait pas se montrer trop entreprenant, il ne pouvait pourtant pas s'empêcher de la regarder plus que n'importe qui d'autre. Parmi la foule, c'était elle qui avait son attention et ce n'était pas près de changer, puisque le Russe pensait avoir droit à un peu plus que de l'amitié.

Pourtant, ce qu'il allait avoir droit, c'était à une engueulade des professeurs, comme faisait bien de rappeler la malicieuse Aoi. Une petite moue de réflexion et Thomé haussa les épaules avec cette incertitude qu'il n'avait pas encore testé l'endurance des enseignants. "On peut se trouver une cachette et leur compliquer les choses, ou bien leur faire plaisir en allant même les trouver. Tu as quel niveau en brossage de poil?" Il aurait bien dit en léchage de cul, mais cela tournait au vulgaire et ce n'était pas dans son langage courant. Même si, sourire aux lèvres, le russe prévoyait déjà les quelques explications et excuses a présenter, avec toute l'honnêteté d'un arracheur de dents.

659
:copyright: 2981 12289 0


Explosion de paillettes imminente [PV] Meille10
Explosion de paillettes imminente [PV] Stern10Explosion de paillettes imminente [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyJeu 21 Oct - 8:01

Explosion de paillettes imminente
« On pourrait pourtant croire que ça aurait l’effet inverse, je veux dire que comme vous venez d’un pays froid, vous avez plus besoin de vous rapprocher les uns des autres pour vous réchauffer, genre ? » Comme elle venait de Manchester – pas la ville la plus ensoleillée du monde mais pas non plus le Pôle Nord -, elle n’avait pas tellement d’avis tranché sur la question, c’était uniquement ce qu’elle aurait cru même si les, Thomé avait raison, ses exemples tendaient à aller dans son sens. Thomé et Lucrecia étaient opposés dans leur manière d’être tout comme la température moyenne de leurs pays respectifs. « Possible. En même temps, vu son âge apparent, pourquoi n’est-il pas à la retraite ? » Aoi haussa les épaules : Rusard n’était pas le seul qui devrait prendre sa retraite, McGonagall aussi avait l’air d’être d’une autre époque.

Elle rit lorsqu’il répondit à sa taquinerie au sujet de V. « Et tu en es où avec elle ? Tu penses pouvoir bientôt l’inviter dans un coin sombre de la forêt interdite ? » De ce qu’en savait Aoi, ça n’avait rien de bien compliqué. Gabin avait eu un truc avec la préfète des lions et que V l’ait fait plus d’une fois avec Hudson n’était pas un secret non plus. En cherchant un peu dans sa mémoire, elle devait être capable de trouver une ou deux personnes de plus qui avait eu l’opportunité d’entraîner la lionne pour une séance de batifolage. Pourtant, Thomé ne paraissait pas en être là, Aoi se demandait pourquoi… même si la réponse n’avait pas non plus grand-chose d’essentiel pour elle. Elle était juste un peu curieuse.

Niveau brossage de poil, Aoi n’était pas la plus douée. Elle avait la langue bien pendue, ce qui ne passait pas toujours très bien avec les adultes de l’école. Ils appréciaient tous, globalement, la joie de vivre de la Serpentard, mais qu’elle réponde passait beaucoup moins bien… or la jeune fille avait toujours tendance à dire ce qui lui passait par la tête, que cela plaise ou non, qu’elle en retire des punitions ou non. « Pas très très bon. Brosser les gens dans le sens du poil, ce n’est pas ma spécialité. J’aurais plutôt tendance à les brusquer. » admit-elle en songeant qu’il allait d’ailleurs falloir qu’elle mette un bon coup de pied dans la fourmilière de la relation de son frère et de Kate. Et ça ne plairait pas aux deux coincés en chef, elle n’en doutait pas. « On pourrait quand même aller les voir et leur dire, je sais pas… qu’on avait une super bonne raison de le faire ? Ce qui est vrai… et que c’était plutôt inoffensif comme blague. Emeraude et ses copines vont juste avoir besoin d’une bonne douche et de changer de vêtements après tout. » Ils devaient bien pouvoir se faire les avocats du diable, non ? De toute façon, quelque soit le moment, ils allaient être obligés de se défendre quand ils se feraient attraper.
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 107
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Asa Butterfield


Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] EmptyLun 1 Nov - 22:22

▼Explosion de paillettes imminente▼
▼Aoi▼
La théorie du comportement liée au climat était un peu illogique. Aoi avait raison, Thomé aussi trouvait qu'il était plus sensé d'être chaleureux quand il fait froid pour se réchauffer et se soutenir. Hélas, en dehors du château de sa famille adoptive, cela n'avait jamais été le cas. Bien que du contraire, de quoi faire une généralité. "Et oui, cela aurait surement été plus simple pour les habitants. Hélas, je n'ai que trop vu de la froideur du cœur. Je te déconseille vivement de fréquenter ses obstinés arrogants racistes déraisonné." Toute une poésie que voilà, le sorcier aurait presque peu en faire une dissertation, mais il n'était pas trop engagé sur le fait d'écrire. Rusard aussi méritait plus d'une page. Le drôle de personnage et son âge, ce qui fit grimacer Thomé, avant de lui faire pencher la tête, était si vieux! "Attends, il pas cent ans. Quoi que? Il est si vieuuuuux?" Le sujet piquait soudainement la curiosité du russe. Certes, il l'avait déjà vu courir en se tenant le torse comme si son coeur allait en sortir. Il s'étonnait même de voir un chat aller lui réclamer de l'affection de temps à autre, l'animal devait pourtant venir d'un premier année, il n'était pas présent l'an passé.

La lionne de son coeur le rendait toute chose rien que de parler d'elle. Il le sentait, son petit coeur battre plus vite. "Chais pas trop. Elle veut pas être en couple, ce qui est compréhensible, mais je suis pas qu'après son corps. Je veux la voir sourire rien qu'en me regardant, la faire rougir d'un clin d'oeil et l'entendre parler de truc doux." Un romantique, qui l'aurait cru? Lui qui s'était tenu à l'écart des étudiants, pas par timidité, il l'avait démontré en n'évitant que les questions personnels et il se faisait facilement remarquer en faisait du bruit ou des bêtises. Non, Thomé n'était en rien timide, il avait aussi peur de s'engager: avec tout le monde sauf Vanellope! "Je dois être trop gourmant. En tant que fille, tu trouves que c'est en demander trop venant d'un mec? Formulation catastrophique, il avait bien eu des conseilles de la part de Viska -qu'il avait absolument pas suivit.

Question social de haute volée, il était implacable. Eduqué pour parfaitement pas briller, il savait tout sur tout pour brosser les gens dans le sens du poil. Malheureusement pas Aoi, il eut une petite moue douloureuse pour elle. "Va falloir que tu apprennes à dire le contraire de ce que tu penses. C'est la clé! Si tu vois la personne gronder pour des bêtises, il faut le prendre très aux sérieux." Il ponctua sa phrase avec de grands yeux et un doigt levé comme l'aurait fait un adulte ou un professeur. Non il ne se moquait pas de la situation, ils allaient certainement se faire punir, comment dépendrait de la manière dont ils joueraient le truc. "Ouaip, il vaudrait quand même mieux. Le tout c'est de savoir qui aller voir. Gibson pourrait être plus clémente avec nous?" Il hasarda un peu. L'enseignante de potion était aussi leur directrice de maison. Elle connaissait mieux les élèves de Serpentard et savait donc comment était Emeraude. Même si cette dernière irait facilement la trouver. Difficile de jeter son dévolu sur quelqu'un d'autre. Thomé leva un peu le menton en réfléchissant, peut-être qu'en trouvant un préfet? Non il serait dépasser.

599
:copyright: 2981 12289 0


Explosion de paillettes imminente [PV] Meille10
Explosion de paillettes imminente [PV] Stern10Explosion de paillettes imminente [PV] Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Explosion de paillettes imminente [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Explosion de paillettes imminente [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Cachots et Sous-Sols-
Sauter vers: