Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -37%
Ecran PC Gamer Incurvé – ACER – ...
Voir le deal
179.99 €

Partagez
 

 Explosion de paillettes imminente [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 EmptyLun 15 Nov - 11:44

Explosion de paillettes imminente
« Et bien dis donc, tu as l’air de vraiment les adorer. » Aoi haussa un sourcil en direction de son camarade de maison, se demandant ce que ses compatriotes avaient pu lui faire pour qu’il soit aussi fâchés contre eux. « Tu sais, j’ai un peu d’expérience en matière de gens obstinés, racistes et arrogants. Mon ancien maître était tout à fait comme ça… il m’a à son insu parfaitement appris à gérer les gens comme lui. » Contrairement à Itachi, Aoi ne gardait aucun souvenir du meurtre de leurs parents, sa seule famille était composée de sa petite sœur et de son grand frère, éventuellement des adultes de leur famille d’accueil… alors elle n’arrivait pas à haïr ceux qui avaient brisé leur foyer à un âge bien trop jeune. En revanche elle haïssait par chaque fibre de son être ses anciens maîtres, s’ils n’étaient pas déjà enfermés à Azkaban, elle aurait consacré une partie de sa vie à chercher à se venger… mais ils avaient déjà été jugés et punis pour ce qu’ils leur avaient fait.

Concernant Rusard, elle sourit avec bonne humeur : « Cent ans peut-être pas… mais ça mériterait qu’on cherche son âge ! » Juste pour satisfaire sa curiosité ! Quelqu’un dans ce château devait bien connaître l’âge du concierge, non ?

« Hum… Mais du coup, tu ne te dis pas que V est pas la fille idéale pour une relation de ce genre ? Après, je comprends aussi que si tu atteignais ton but, ça ne te rendrait que plus exceptionnel à ses yeux, vu que ce n’est pas naturel chez elle d’être romantique… mais tu te compliques un peu la tâche quoi. » Aoi n’aurait pas forcément imaginé Thomé romantique, mais en même temps c’était bien aussi que les garçons de son entourage puissent encore la surprendre ! Voir un glaçon fondre devant une fille était encore plus mignon que quand un mec était naturellement porté sur les trucs gnangans. Bien que l’anglaise ne soit pas du tout contre les relations par principe, elle savait qu’elle serait typiquement dans cette catégorie là aussi : le genre de fille qu’on avait du mal à imaginer amoureuse et dont le spectacle des sentiments surprendrait probablement. Pour l’instant, elle était plutôt épargnée par les aléas sentimentaux, c’était à peine si elle avait vraiment défini son orientation sexuelle. Comme elle n’avait que quatorze ans, elle était loin de trouver ça dramatique ! Surtout que toute restriction de sa liberté n’était pas vu d’un très bon œil (encore qu’elle soit assez mature pour se dire qu’il suffisait de faire le tri et de ne pas se mettre en couple avec quelqu’un qui essaierait de la changer, tout simplement!). « Si c’est ce dont tu as envie, ce n’est pas trop demander, c’est juste que c’est plus difficile à obtenir. Cet avis n’engage que moi mais je crois sincèrement que quand on veut quelque chose, il faut se donner les moyens de l’obtenir. Au moins, si ça rate, on sait qu’on a fait tout ce qu’on a pu et on n’a pas de regret tu vois ? » Ce n’était certes pas Aoi qui conseillerait à Thomé de se contrôler, de faire attention ou quoi que ce soit de ce genre. Elle était plutôt fonceuse, et elle trouvait que tout le monde devrait être comme elle : la société en serait autrement moins hypocrite.

Blague faite, ils firent un point sur les risques encourus à sa suite et en arrivèrent justement à la conclusion qu’Aoi n’allait pas être très douée pour brosser les profs dans le sens du poil. Elle ponctua les paroles de son camarade d’une petite moue : « Mouais. Pas envie. Je crois que je préfère encore être collée, surtout qu’Emeraude l’a bien cherché. » On n’insultait pas Itachi, Aoi espérait que sa camarade de chambre aurait bien retenu la leçon. « Clémente et Gibson dans la même phrase… mon pauvre Thomé, tu te fourvoies. » Aoi réfléchit et tenta : « Plutôt Montgomery-Bones, non ? Les Poufsouffle peuvent comprendre que j’ai agi par loyauté, non ? » Et puis la professeure de sortilèges était quand même moins sévère que son homologue de potions.
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 108
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Asa Butterfield


Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 EmptyLun 29 Nov - 23:38

▼Explosion de paillettes imminente▼
▼Aoi▼
L'ironie dans la voix d'Aoi concernant le sentiment affectueux envers ses compatriotes Russes, fit sourire Thomé. Il sur-kiffait les Russes! Ce n'était pas tant qu'il avait un problème avec tous, sa famille adoptive démontrait que tous les habitants de cette partie froide du monde n'étaient pas méchants. Certes, les vampires n'avaient pas la plus belle des réputations dans ce coin du globe, mais au moins ils avaient prit l'enfant de leur ennemi pour le protéger de lui-même. Si ce n'était pas par amour! Au moins, c'était très poétique!

Soit, la japonaise avait néanmoins un vécu tout aussi sombre que le sien. Si Itachi gardait un air plus froid et mélancolique, Aoi était explosive et énergique. " Triste situation quand même. Deux gosses ayant apprit trop tôt à survivre de manière hypocrite et rusée. On fait une drôle de pair dans ce couloir!" Voilà qu'il parlait comme un vieux, cela lui arrivait, parfois, rarement depuis son arrivée au château. Il oubliait qu'il avait le droit d'être lui-même depuis que ses pieds s'étaient posés sur le sol anglais. Ce russe était encore à la masse, il se demandait bien comment l'histoire des Summers avait commencée. Bien que très curieux, il ne posait généralement pas de question aux concernés, en premier lieu, mais il allait faire une petite exception. "Il vous est arrivé quoi pour avoir eu un maître?" Lui qui évitait les questions, il était très, trop, directe dans les siennes. Même s'il jugeait plus correcte de demander à Itachi, l'aîné avait plutôt l'air de ne pas avoir envie d'en parler. Aoi abordait le sujet avec plus de légèreté et si elle n'en avait pas envie, elle ne se forcerait pas pour le dire.

La question de 'âge sur le vieux concierge méritait d'être approfondit. Peut-être que Rusard avait à peine soixante ans? Allez savoir, Thomé se voyait bien mener l'enquête avec sa camarade de maison. " On pourrait même faire des paris, on doit pas être les seuls à vouloir savoir non?" Si l'idée un peu folle n'en était qu'au stade de pensée, le russe se voyait bien se lancer dans la prise de paris dans toute l'école, juste pour savoir qui avait visé juste et qui aurait le courage de miser gros. Il y avait moyen de se faire un peu d'argent avec cette histoire! Pas sûr que les professeurs approuveraient un tel plan, mais ils n'avaient pas besoin de savoir!

"Nan, idéale ou pas, c'est pour elle que je craque. Quand je la vois, mon cœur sortirait de ma poitrine, c'est presque pénible de même pas entendre sa voix de la journée." Son assurance et sa franchise pouvait faire rire. Il n'en rougirait pas, Thomé savait ce qu'il voulait et c'était clairement voir le sourire de la préfète des lions rouges, tous les jours. C'était une idée un peu ringarde de l'amour, mais il avait très bien décrit la chose, son coeur battait à toute allure dès qu'il l'apercevait et ne pas entendre sa voix le rendait malade. Il n'en fallait pas plus pour qu'il sache que tout ce dont il avait besoin: c'était l'avoir près de lui! "Evite de lui en parler quand même. J'ai promis de ne pas être collant et de ne rien faire pour ne pas être "juste ami"." Ses doigts mimèrent les guillemets avec toute la conviction du monde. L'idée ne l'enchantait que moyennement, il n'avait pas envie d'être juste un ami, mais il s'était prit un râteau en étant trop directe. Au moins, les choses étaient claire, il voulait plus que de simple bonjour poli le matin, et il espérait qu'elle prendrait en compte son envie de faire connaissance. Le bal est carrément un rencard!

Les encouragements de la jeune serpenrtarde fit sourire Thomé. Elle ne se moquait pas de lui qui voulait romancer avec Vanellope, beaucoup en aurait profité pour rire. "Parfaitement! Je veux essayer, elle sait déjà que je veux sortir avec elle. C'est déjà ça de gagné non? Au moins, en prenant le temps de la séduire, je suis certain que se sera pas pour rien. Puis c'est la première à qui je fais la cours quoi!" Le therme de vieux, il n'était pas un sang-pur que de nom, son éducation était parfaitement ringarde. Même ses habits du weekends ressemblaient à ceux qu'il pouvait porter pour n'importe quelle soirée mondaine.

Soit, tergiversé était bien quand il n'y avait rien sur le feu -Emeraude allait se faire entendre d'un moment à l'autre auprès d'un professeur. La franchise pure et dure d'Aoi fit sourire Thomé. Il ne la laisserait pas dire trois mots avant de se dédouaner d'abord! "Dans ce cas oui, mais je veux pas finir collé jusqu'aux vacances, je crois que toi non plus. Faut réussir à faire en sorte qu'Emeraude soit aussi punie non?" Une bonne colle à trois, la coincer à subir le même châtiment en plus des bombes puantes. L'idée était vicieuse, du pur Serpentard! Hors, Thomé, gentil dans sa naïveté, proposa d'aller voir Gibson. Ce qui fit bien rire la miss feu-d'artifice. "Je la trouve gentille comme prof'." Comparé à ceux qu'il avait eu, tous les enseignants avaient l'air doux comme des agneaux! "Bonne idée, on y fonce?" Le russe fit deux pas en avant en souriant. "En faisant la course bien sûr!" Quitte à piéger Emeraude encore une fois, autant le faire vite non?

958
:copyright: 2981 12289 0


Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Meille10
Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Stern10Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Bam10
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 103
Âge : 14 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 EmptyLun 10 Jan - 11:56

Explosion de paillettes imminente
« En ce qui me concerne, je ne pense pas être hypocrite. Je dis toujours ce que je pense » Rusée, en revanche, elle ne disait pas le contraire, elle l’était, ainsi que prête à tout pour parvenir à ses buts. Quand un obstacle se présentait devant elle, elle faisait tout pour passer au-dessus et, à défaut, elle le détruisait avec toute l’énergie dont elle était capable. « On a été vendus pour payer les dettes de nos parents après qu’ils aient été tués, les maîtres nous utilisaient comme esclave domestique, et ils nous déclaraient comme étant à leur charge pour obtenir des allocations, des aides, tout ce qu’ils pouvaient gratter… jusqu’à ce qu’ils se fassent attraper par le Ministère de la Magie et que nous soyons placés » Aoi pouvait encore sentir l’odeur âcre d’eau croupie de la cave qui leur servait de chambre – alors qu’il y avait une pièce pour eux en théorie dans la maison pour les éventuelles visites des services sociaux – ainsi que le poids des chaînes qui les reliaient au mur lorsqu’ils étaient punis. « C’est de l’histoire ancienne maintenant » termina-t-elle pour ne pas s’appesantir là-dessus. Elle n’était pas du genre à ressasser son passé tragique, même si elle ne le niait pas non plus : à quoi bon, il faisait parti d’eux ?

« On pourrait, mais un pari sans enjeux n’a pas tellement d’intérêt » releva Aoi avec amusement au sujet de l’âge du concierge qui leur prenait la tête – et qui surveillait comme l’Argus de la mythologie tous les élèves depuis des générations maintenant ! -. Restait à espérer qu’un de ces quatre, il prendrait sa retraite, parce qu’il n’était vraiment plus en phase avec l’époque : les sorciers entraient enfin dans le XXIe siècle et lui était carrément à la traîne.

Thomé était presque mignon à parler de V. Aoi aurait pu se moquer mais la sincérité de son camarade de maison la touchait : contrairement à d’autres personnes de sa connaissance sans même parler de Flynn quelques semaines après ce topic, Thomé ne niait pas ce qu’il ressentait et ne se perdait pas en multiples conjonctures. La brunette trouvait que c’était plutôt rafraîchissant. Si tout le monde était comme lui il y aurait moins de dramas, Poudlard serait un endroit nettement moins prise de tête ! « C’est pour ça que tu t’es inscrit à Sterne cette année, pour être avec elle ? » déduisit-elle : Aoi avait été assez surprise de voir Thomé au club en début d’année ! Il ne paraissait pas particulièrement être intéressé par la danse en général et par le hip hop ou la breack dance en particulier ! Et pourtant, il était assidu depuis son inscription. « Je ne dirais rien, c’est promis. De toute façon, on s’entend bien, mais quand on se parle, c’est plus pour Magic Mix qu’autre chose » V ne parlait pas beaucoup d’elle, sous des dehors ouverts, elle était plutôt secrète… mais c’était quelque chose qu’Aoi respectait, surtout que les deux filles n’étaient pas assez proches pour qu’elle puisse le lui reprocher.

« Tu as raison, si c’est comme ça que tu vois les choses, alors il faut foncer ! Impose-toi dans le paysage à la limite. Il n’y aurait pas des amis à elle avec qui tu t’entends bien et qui te permettraient de te greffer à son groupe ? » Mentalement, Aoi se repassa la liste des amis proches de V. Fiona paraissait exclue de par son âge et sa maison – et c’était bien dommage vu que c’était tout de même la meilleure amie de la lionne -, le problème semblait le même pour Ivalyana, en revanche Thomé connaissait Viska, ainsi que Victoire par le Quidditch, et il était dans la même année que Flynn. Il pouvait peut-être se taper l’incruste en passant par l’un de ceux-là ? Car faire la cour, c’était bien, mais encore fallait-il se lancer à l’assaut – surtout quand la forteresse paraissait aussi imprenable -. Quoi qu’il en soit, Aoi se promit de suivre les développements de cette bataille quasi épique bref, cette fille est une commère discrète.

« Je peux toujours faire valoir qu’elle a insulté parfaitement gratuitement Itachi et que les paillettes sont une sacrée blague mais qu’elles ne lui ont fait aucun mal réel. Une bonne douche et il n’y paraîtra plus » C’était même tout l’intérêt : ça avait vengé Itachi mais Aoi ne voyait pas pourquoi elle serait punie excessivement longtemps pour quelque chose d’aussi innocent sur la durée. Le préjudice envers Emeraude était surtout moral, elle était passée pour une cruche devant ses copines, et elle allait subir la marche de la honte avec sa sale odeur pleine de paillettes jusqu’aux dortoirs. « Elle n’est pas méchante, de là à dire qu’elle soit assez gentille pour nous passer cette farce, j’ai des doutes... » Surtout qu’Emeraude essayait toujours de se faire bien voir des profs. « Ok, c’est parti, le premier arrivé au bureau de Montgomery-Bones a gagné, ok ? »
2981 12289 0



    Aoi Summers
    Si nous brûlons, vous brûlerez avec nous.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Explosion de paillettes imminente [PV]   Explosion de paillettes imminente [PV] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Explosion de paillettes imminente [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Cachots et Sous-Sols-
Sauter vers: