Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Pris en traquenard {Feat Esther}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 120
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Pris en traquenard {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Pris en traquenard {Feat Esther}   Pris en traquenard {Feat Esther} EmptyJeu 19 Aoû - 20:11




Pris en traquenard


Dans la salle de bain, Erwin soupire. Il ne comprend pas pourquoi sa sœur lui a demandé de se faire beau. Elle n'avait pas fait ce cirque lorsqu'ils sont allés chercher Aube. Enfin. C'est comme ça qu'il a compris la demande d'Esther concernant ses cheveux. Comment ça, pas avec un pétard ? Pourtant, il est là, en train de prendre soin de ce visage qui a un air de son père. Il passe la main dans ses cheveux bouclés mais décide de les laisser vaquer à leur vie de cheveux fous. Sa chemise vert foncé et son jean noir semble aller assez bien ensemble. A ses pieds par contre, il ne sait pas trop quoi mettre. Ses baskets moldus ne vont pas avec sa chemise. Il y a bien ses baskets noires qui passeraient plus facilement, mais il n'en sait rien. Cette histoire lui donne envie de s'arracher les cheveux. Le mystère derrière cette sortie le rend dingue. Depuis quand Il se prend autant la tête ? L'avantage de Poudlard, c'est qu'il n'a pas vraiment besoin de se prendre la tête vestimentairement parlant. Son uniforme et c'est bon. Pas besoin de chercher quoi mettre. Après une réflexion intense, il soupire, fini par enfiler les baskets de ville et prend un peigne pour essayer de dompter ses cheveux en les mettant en arrière. Une mèche rebelle refuse et tombe sur le coin de son front. Il abandonne et reste ainsi.

-Maman, je sors. Je vais voir Esther et non je ne lui passerai pas de messages.

Il regarde sa mère ouvrir et fermer la bouche en soupirant. Il n'allait pas se faire avoir deux fois. Si Esther ne lisait pas ses lettres, ce n'était pas pour qu'il devienne son messager.

Elle lui a donné rendez-vous devant l'auberge où elle vit actuellement. De la maison jusqu'à Traverse, il fourre son casque sur les oreilles. Aujourd'hui, c'est half alive qui se laisse entendre et il se laisse entraîner par le rythme de la chanson. Mains dans les poches, Erwin se fond dans la masse moldue déjà bien présente. Il regarde certaines personnes avec un air sensiblement supérieur. Arrivé à l'entrée du chaudron baveur, il entre. Son casque trouve sa place dans son sac et traverse le lieu sans un regard pour les autres sorciers, tous dans leurs robes. Erwin se sent clairement mieux. L'ambiance est différente dans le monde des sorciers, et le serpentard la préfère bien plus à celle des moldus.

Il arrive devant le mur magique qui s'ouvre sur le chemin de traverse, et il se fond dans cette nouvelle masse différente. S'il se souvient bien, c'est au bout de la rue marchande. Il soupire. Forcément. Il aurait pu y aller par les cheminées, mais il ne voulait vraiment pas se mettre de la suie partout. Il a déjà assez galéré pour avoir une coiffure plus ou moins acceptable, ce n'était pas pour se salir et devoir recommencer.

Finalement il arrive enfin au lieu-dit. Edward Murphy. Le cousin au sang entaché de l'ami de son père. Lorsque la devanture s'enflamme au passage d'une sorcière, le jeune homme sursaute un peu surpris. Quand il comprend que c'est un effet magique, il inspire un grand coup et finalement trouve que c'est stylé.

Il est un peu en avance donc il attend sa sœur devant. Il ne voulait pas vraiment voir le propriétaire. Quand enfin il voit sa sœur, le cadet s'avance vers elle. S'il est à l'aise en privé, sa marque affective n'est pas aussi visible aujourd'hui alors qu'il fait une simple bise à sa sœur.

-Salut comment vas-tu? Il marque une pause pour lui laisser le temps de répondre et reprend. Je suis heureux d'être avec toi tu sais? Mais pourquoi tant de cérémonies ?

feat. Esther & Erwin


KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 452
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Pris en traquenard {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Pris en traquenard {Feat Esther}   Pris en traquenard {Feat Esther} EmptyMar 31 Aoû - 6:55


Pris en traquenardEsther & Erwin À l'origine, la sortie d'Esther avec son frère ne devait être que ça, une simple sortie avec son frère. Il s'était fait à l'idée de ne plus l'avoir a la maison tant qu'il pouvait continuer à la voir régulièrement, mais l'idée d'être loin de la personne avec qui ils avaient passés toute leur vie pendant presque 10 mois ne plaisait à aucun des deux. Mais ensuite, Eve envoya un message à la rousse en lui demandant si elle avait une journée de libre et une idée émergea.

N'importe qui prétendant au titre d'ami d'Esther savait qu'elle avait des idées brillantes tordues, alors quand elle donna le même jour a son frère et a Eve, un sourire en coin sur les lèvres, elle commençait déjà à mettre un plan en marche. Oscar la perça remarquablement vite à jour, mais promit néanmoins de garder le secret, tant qu'elle lui racontait tout. Il avait cependant craché le morceau à Mary et Edward, mais la rousse avait jouée les innocentes sous des regards qui ne croyait visiblement que très peu a quelconque innocence de sa part. En même temps, ils avaient raison, entre les idées d'Oscar, et même s'ils ne la connaissaient pas, de Lola, Esther avait bien elle-même des idées particulières, sinon, s'entendre avec ces deux la aurait été délicat. Cela dit, pour la mini trahison d'Oscar, elle en profita pour envoyer un message à une dernière personne.

Le jour même, Eve débarqua tôt, ce qui n'était pas étonnant. Quand Esther descendit, la blonde était déjà assise à une table avec Oscar à parler de ces vacances et de ce qu'il avait raté. Une lueur amusée passa dans le regarde de la rousse en voyant ça. Déjà, même hors de Poudlard, Eve portait un chemisier noir et une jupe écossaise rouge, là ou elle avait opté un short, tout aussi Écossais et rouge, et un t-shirt noir assez simple, si ce n'est que le dos était transparent et avait des ailes. Un hasard amusant. Une autre chose qui avait fini par devenir amusante aux yeux, c'était d'ennuyer Oscar à cause de son travail. Au final, les soupirs et autres regards exacerbés d'Edward envers ses amis avaient peut-être déteint sur la rousse. Il fallait dire que les deux blonds avaient la sale habitude de faire des "pauses" quand Esther était dans les parages, tant et si bien, qu'au final, cette dernière s'était rangée du côté du propriétaire. Elle-même avait une éthique de travaille bien différente de la leur, puisqu'il arrivait que Sean doive lui donner sa journée pour qu'elle prenne une pause. Le blond fit une remarque sur son t-shirt après sa remarque sur son boulot et elle répondit, mi-provocante, mi-amusée. -"Attend que j'y rajoute des tatouages!" Ce n'était pas une menace en l'air, puisque Esther avait sincèrement entretenu l'idée de se faire tatouée depuis quelque temps déjà. Le seul souci, c'est qu'elle ne savait pas par où commencer.

Le prochain à passer la porte de l'auberge n'était nul autre que Maël. Ce n'était pas la première fois qu'il entrait, mais il n'était pas venu souvent pour autant. Depuis qu'il lui avait demandé d'être son partenaire de danse, il s'accrochait à la rousse comme un véritable labrador. Peut-être était-ce parce que son Allemande favorite n'était pas dans les parages et qu'elle lui manquait, mais Esther tolérait assez facilement le comportement du français. Bien sûr, à la seconde ou Maël était assis à table, Oscar oublia tout éthique de travail pour rester auprès "du groupe", entendez "de Maël". C'était dingue ce qu'il était transparent, et pourtant Maël ne semblait pas forcément se rendre compte du coup de foudre évident du blond pour lui. Avec un coup d'œil dehors, elle entre aperçoit Erwin et se lève de sa chaise. Il n'a aucune idée de ce qui l'attend, mais en même temps, il l'a un peu cherché. Sa passivité n'avait d'égale que celle d'Eve sur ce cas, et la rousse n'aurait franchement pas pu supporter une autre allusion à l'un ou l'autre. Eve était moins évidente sur ses sentiments, mais si Esther devrait en croire le bal de Noël, elle n'était pas indifférente pour autant.

En sortant en première de l'auberge, sans un mot pour les autres, elle retrouve son frère. Il est moins tactile en publique, mais une fois n'est pas coutume, c'est elle qui le prend dans ses bras. Déjà, parce que plus le temps passe et plus la rousse se moque de l'opinion des autres, mais surtout, parce qu'il n'est pas exclu qu'il lui fasse un peu la tête pour ce qui va suivre. -"Pas mal, et toi? Tu m'excuses une seconde? J'ai oublié un truc." Ce n'était pas totalement faux. Pendant l'espace d'un millième de seconde, elle avait oublié les deux autres à l'intérieur. Elle passa la porte pendant à peine une minute avant de revenir avec un sourire en coin. -"J'ai peut-être fait d'une pierre deux coups." Maël sortit de l'auberge, suivi de très près par Evelyne, qui s'arrêta en voyant Erwin, avant de lancer un regard confus à la rousse. Se frottant les cheveux pour se donner un air faussement embêté, qui ne trompais personne, la rousse pris la parole. -"Vous m'avez demandez au même moment et les vacances se termine bientôt, je me suis dit que ce serait plus simple comme ça." Eve hocha la tête, acceptant la vérité factuelle, mais le regard des deux autres en disait long. Déjà, Maël ne lui avait rien demandé, elle l'avait invité pour avoir un complice, mais il ne semblait pas lui en vouloir. Oscar et Erwin par contre...

Eve coupa le fil de pensées de la rousse avec une question. -"Bonjour Erwin, ça fait longtemps. Comment vas-tu?" Esther se pinça les lèvres avant de tourner son regard vers Maël. "Longtemps" était vite dit. Certes, ils ne se parlaient pas tous les jours a Poudlard, mais elle l'avait vu il y avait moins de deux mois de cela. Maël lui donna un coup de coude amusé et elle se racla la gorge. -"Erwin, Maël. Erwin est mon frère. Maël, mon partenaire de danse." -"Et plus si affinité..." -"C'est ça, crois le." Maël répondit en riant, laissant a Esther tout le loisir de continué. -"Vu que j'ai pas forcément prévu toute une journée, s'il y a un truc que vous avez envie de faire, je suis toute ouïe." -"Tu sais déjà que je vais te répondre patiner." -"On est en pleine été.." -"Les patinoires fermés, ça existe, Es'." La rousse soupira en hochant la tête, avant de lancer un regard sur les deux autres. C'était à prévoir, au final, Eve aimait la patinoire par-dessus tout. Maël haussa les épaules avec un sourire, précisant que tout lui irait et la rousse tourna son regard vers son frère. -"Et toi, Cal'?"

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Pris en traquenard {Feat Esther} Poudla10


Dernière édition par Esther Foster le Ven 1 Oct - 15:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 120
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Pris en traquenard {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Pris en traquenard {Feat Esther}   Pris en traquenard {Feat Esther} EmptyLun 13 Sep - 18:29




Pris en traquenard


Quand il voit sa sœur Erwin se détend. C'est la première fois qu'il approche autant cet endroit alors il est heureux qu'elle débarque. Elle le prend dans ses bras même s'il est vraiment moins à l'aise en public qu'en privé. Il n'aime pas trop montrer qu'il peut être affectif et doux, mais ses sœurs sont des personnes pour qui il arrive à accepter de montrer de l'amour en public. Il passe pourtant un bras dans le dos de sa sœur et profite de cet instant de tendresse.

-Ça va également. J'ai étrangement hâte que les cours reprennent et que je ne sois plus seul avec maman. Vas-y, je t'en prie. Je peux t'attendre.

En même temps, avait-il le choix alors qu'il observe sa grande sœur entrer de nouveau dans l'auberge ? L'hibou s'enflamme et Erwin sourit. En fait, c'est plutôt cool même s'il ne le dira jamais. Elle revient très vite. Quelques instants après, le sorcier fronce les sourcils quand il aperçoit Evelyn derrière elle. Il déglutit et détourne le regard. C'est pas vrai... Il est en train de dormir. Il se mord la langue et sursaute à la douleur. Ce n'est pas un rêve. Il lance un regard perdu à sa sœur. Ils ne devaient pas passer la journée que tous les deux ? Elle explique son cheminement de pensée mais Erwin n'y croit qu'à moitié. Pas après la conversation qu'il a eu avec elle alors qu'il parlait de ses sentiments, perdu. Il fourre ses poings dans ses poches et les serre alors qu'il observe le sujet de ces pertes de contrôle émotionnelles avancer de quelques pas vers lui. Lorsque elle parle, le jeune homme se relève les yeux pour la regarder. Il se fait violence pour rompre le contact visuel et essaie de contrôler son état.

-Salut Evelyn. Je dirais que ça va bien. Et toi ?

Son ton est plus froid qu'il aurait cru. Mais la surprise le renferme sur lui-même. Il avait envie de fuir Est-ce qu'il boudait sa sœur ? Oui. Une part de lui aurait voulu passer du temps seul avec elle. Il a l'impression qu'elle s'est servie de ce qu'il lui avait dit au début des vacances. Et l'autre partie était heureux qu'elle l'ait fait. Voir Eve avant la fin des vacances est une chose qu'il avait espéré au fond de lui sans jamais réussir à lui envoyer un message pour lui demander de la voir.

Il grimace quand elle lui présente l'autre garçon du groupe. Il le regarde de haut en bas avant de revenir au visage du blond.

-Je vois. Dit-il en grimaçant lorsque le blond prend la parole. Affinité de rien de tout. C'est sa sœur. Il ne veut pas n'importe qui pour elle. Pas après l'histoire avec Tony. Mais il se garde bien de le dire à haute voix. Quand elle continue, il allait répondre "rentrer chez moi" mais Eve prend la parole en premier et il ravale ses trois mots en tournant la tête vers la blonde. Il sourit malgré lui a l'idée de la patinoire. Ça correspondait bien trop à son amie. Esther se tourne vers lui pour demander à lui. Il hoche les épaules avec nonchalance.

-Si elles sont fermées, comment veux, tu y aller , Eve ?

Petit moment de blanc. S'il n'a rien de sérieux dans sa question, Erwin à utilisé un ton très neutre. Il se pince pour ne pas rire quand les autres commencent à le faire.
-Mais pas fermer dans ce sens !
-Je sais. Je te charrie. Répondit-il avec une voix amusée qu'il n'arrive pas à cacher. Il se tourne vers sa sœur et reprend. Va pour la patinoire.

feat. Esther & Erwin


KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 452
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


Pris en traquenard {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Pris en traquenard {Feat Esther}   Pris en traquenard {Feat Esther} EmptyMer 13 Oct - 6:57


Pris en traquenardEsther & Erwin Esther hocha la tête aux paroles de son frère avant de replonger dans l'auberge à la recherche d'Eve et de Maël. Oui, elle ne pouvait qu'empathir avec son frère. Si personne, en toute-bonne foi, pouvait dire qu'Eulalie était une mauvaise mère, elle était cependant extrêmement étouffante et butée comme un âne et Esther était parfaitement capable d'imaginer l'ambiance au manoir. Avec Eurydice chez leur géniteur et Esther loin de sa mère, Erwin était le seul qu'Eulalie pouvait couver directement.

En reprenant la porte de l'auberge, pour la dernière fois de la journée, a priori, Esther vit le visage de son frère se décomposer et elle lui lança un rapide petit sourire contrit. Son but n'était pas de lui causer du tort, au contraire, et il le savait très bien, mais voir son frère contempler le dessin qu'il avait fait d'Eve le mois d'avant avait mis les choses au clair de façon brutale pour la rousse. Erwin avait beau dire ce qu'il voulait, il tenait à Eve, Esther était même prête à mettre sa main au feu qu'il avait des sentiments pour la blonde depuis avant le bal, mais qu'elle avait été trop aveugle pour s'en rendre compte. Erwin n'était pas Oscar, pour qui les coups de foudres étaient aussi évidents que fréquents, il était capable de cacher ce qu'il pensait vraiment, surtout a lui-même. Et si Esther pouvait, la plupart du temps, lire en son frère comme dans un livre ouvert, elle avait plus de mal quand lui-même refusait d'y penser.

Une chose était évidente, sous l'instant, et c'était la réaction de son frère à Maël. Sa réaction eut le mérite de provoquer le rire de la brune, cependant, parce que c'était tellement Erwin, de regarder une nouvelle personne dans la vie d'Esther avec méfiance. Il n'avait, à sa connaissance pas vraiment tendance à faire ça avec d'autres personnes, mais quand on approchait Esther, c'était systématique. Esther savait très bien pourquoi, et elle ne pouvait que plus tenir a son frère à cause de ses raisons. Dans un amusement, elle donna un coup de coude à Maël, qui lui s'amusait de sa réaction à elle.

À l'option patinoire, les deux damoiseaux hausse les épaules, chaqu'un leurs tours et Esther secoue la tête. D'une certaine façon, elle remerciait Eve d'être aussi addicte a la glace, parce que si c'était à ces deux-là de faire un choix, ils y seraient encore le lendemain. Bien sûr, la rousse avait bien prévu une partie de la journée, mais c'était surtout l'après-midi, pas vraiment une journée entière. Erwin en profite pour embêter Eve et Esther pouffe à la réflexion à revers de son frère, suivi par Maël quand il voit la réaction d'Eve. -"Tu sais, si tu veux entrer par effraction dans une patinoire, en général, le timing parfait, c'est plutôt la nuit..." -"Ah non! Ça ne fait pas cinq minutes qu'on est loin d'Oscar, tu ne commences pas! Si je finis en prison à cause de vos bêtises, je vous maudis tous les deux!" -"Admets le, tu nous aimes." La blonde prend une pause dans la conversation pour commencer a marcher vers le passage du chaudron baveur, avant de tourner la tête avec un clin d'œil. -"Je n'ai jamais dit le contraire. Vous venez?" La rousse se pince les lèvres en attendant la réaction de son frère, puis se met à suivre les pas de la blonde.

C'est en quittant le chemin de traverse que Maël les arrête. -"Dites, je peux me tromper, mais, la seule patinoire fermée que je connais, c'est celle de Canary Wharf, non?" -"J'te dis ça dans une minute." La rousse sort son téléphone de son sac et l'allume. Le téléphone prend un peu de temps, et elle en profite pour mettre son casque autour du cou. Qu'elle soit en compagnie ou seule, le casque la rassure toujours, après tout. Cherchant rapidement sur son téléphone, elle hoche la tête. "Canary Wharf, à une demi-heure en transports en commun, a moins que quelqu'un soit familier avec l'endroit?" Pour le coup, ce n'était pas son cas, et Eve n'était pas Londonienne, donc elle était probablement out également. Il ne restait plus que la possibilité que l'un des deux autres connaisse et puisse transplanter jusque-là.
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
Pris en traquenard {Feat Esther} Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 120
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


Pris en traquenard {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Pris en traquenard {Feat Esther}   Pris en traquenard {Feat Esther} EmptyLun 22 Nov - 17:23




Pris en traquenard


Si Erwin commence à se détendre, c'est uniquement que retrouver Evelyn n'est en soi pas un réel problème. Il s'inquiète juste du comportement qu'il risque d'avoir. Être pris au dépourvu n'est généralement pas quelque chose qui le dérange, mais il s'attendait vraiment à une sortie entre frère et sœur. Et la présence de certaines personnes le dérangeait. Il lance un regard à ce fameux Maël en soupirant. "et plus si affinité". Tu parles. Erwin ravale sa frustration et se concentre plutôt sur la conversation des filles. Il échange un sourire complice avec Esther quand celle ci rentre dans son jeu lorsqu'il est question d'entrée par effraction dans la patinoire. Le plus jeune du groupe à du mal à se retenir de rire à la réaction d'Eve, oubliant au passage la mention d'Oscar. Si son rire est franc il cache un léger malaise encore présent suite à ce qu'il voit presque comme une trahison de sa soeur. Trahison qui, entre nous ne dérange pas Erwin qui a donc la possibilité de râler sur quelque chose et ainsi cacher au mieux ses sentiments. Il ouvre la bouche pour parler quand Esther prend la parole. Il déglutit lorsque il comprend le sens. Une lueur étrange passe dans son regard quand la blonde ne répond pas. Erwin baisse les yeux un cours instant. Et serre la mâchoire quand la voix d'Evelyn brise le silence qui était presque pesant sur son coeur. Le fait qu'elle ne confirme pas vraiment tout en infirment pas non plus laisse le garçon perdu. Il cligne des yeux. Il à l'habitude pourtant de ce genre de réaction de la sorcière. Mais quand même... Elle aurait pu se faire plus claire...

Il garde les yeux dirigés vers le sol en faisant le premier pas, puis relève la tête sans prononcé le moindre son lors du second. Il observe Esther sans trop comprendre son but du jour. Il sait qu'elle réfléchit toujours, qu'elle ne fait jamais rien dans le vide. Il y a toujours une réelle raison dans actions. Pas toujours évidente pour le cadet, mais il a appris qu'elle ne faisait rien au hasard. Dois-t 'il se contente de la raison "une pierre deux coups " ? Sans doute... Il observe ensuite le dos d'Evelyn en soupirant. Et avec elle, comment doit-il se comporter ? Comme il l'a toujours fait, on y glisse des indices sentimentaux...?" Ah... Esther Foster je te hais"...
Non. Ce n'est pas le moment. Il n'est pas prêt pour cette révélation. Il n'est pas prêt pour confirmer s'il est vraiment amoureux de la sorcière. Une petite voix dans sa tête lui influent l'idée qu'elle reste une née moldue. Et que les nés moldu non pas leur place dans sa vie. De l'autre côté, le sang d'une personne ne devrait pas entrer en compte dans les sentiments.. Pourtant, Erwin n'arrive toujours pas à s'enlever cette idée idiote de la tête. Les moldu n'ont pas leur place dans son monde.

Il sursaute quand la voix de Maël se fait entendre. Il écoute sans entrer dans la conversation.

-Je ne connais pas. Et je ne suis pas encore sûr en transplanant seul, alors en transportant des gens.. Je préfère éviter qu'un de nous soit blessé...

-On peut y aller en transport en commun du coup ?.

Non. Ce n'était pas une option envisageable pour Erwin. Il était hors de question qu'il mette les pieds dans là-dedans, au milieu de moldus.
-Je peux vous y amener. Je connais un endroit à l'abri des regards. Ajoute Maël avec un sourire en coin.

Sauvé. C'est donc Maël qui prend la peine de les amener jusqu'à la patinoire. Arrivé bien plus vite de cette manière, le groupe de sorciers se dirige vers la patinoire. Erwin a laissé son côté ronchon sur le chemin de traverse. Un nouveau sourire se colle sur son visage, mais il lance toujours quelques regards à sa sœur. Il avait quelque chose pour elle dans son sac. Ce n'était pas grand-chose en soi mais il avait espéré pour le lui donner avant de partir à Poudlard. Et il n'était pas vraiment certain de la revoir avant la rentrée. Après tout c'était le 1 er septembre. Qu'elle idée avait eu sa sœur de naître le 3?

-Erwin, t'es avec nous ?
-Oui. Oui bien sûr.
-Alors donne ta pointure pour tes patins.
-Oh. Pardon..
Il ne s'était pas rendu compte qu'ils étaient déjà arrivés. Après qu'on lui a donné des patins à sa taille il suit le reste du groupe. Dans un premier temps, il reste proche du bort. ça fait longtemps qu'il n'a pas remis les pieds sur la glace, et il n'a pas encore retrouvé l'équilibre.  Il observe les trois autres avant de doucement quitter la rambarde pour les retrouver.

feat. Esther & Erwin


KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Pris en traquenard {Feat Esther} Empty
Ξ Sujet: Re: Pris en traquenard {Feat Esther}   Pris en traquenard {Feat Esther} Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pris en traquenard {Feat Esther}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: