Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 ∟Lately, I've been, I've been losing sleep ∟PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Thomé Mertvyy
Thomé Mertvyy
Serpentard

Parchemins : 89
Âge : 15 ans ◘13/02/2001◘
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Asa Butterfield


∟Lately, I've been, I've been losing sleep ∟PV Empty
Ξ Sujet: ∟Lately, I've been, I've been losing sleep ∟PV   ∟Lately, I've been, I've been losing sleep ∟PV EmptyJeu 19 Aoû - 22:51

∟Lately, I've been losing sleep
∟Victoire
Le murmure du château était parfumé d'une odeur douce et étrange qui s'insinuait jusque dans les os. Thomé, tiré du sommeil, regarda l'heure. En ce magnifique samedi matin, il n'y avait rien à faire ou peut-être était-ce le contraire, il y avait le monde à refaire? Le russe grimaça, il posa sa montre sur son poignet droit avant de chasser la couverture. Quatre heure trente six, qui l'ennuierait de le voir quitter son lit douillet? Qui prendrait le temps de lui demander où il filait? Personne, pas même alors que ça faisait déjà des semaines qu'il avait enfin retrouvé le rythme scolaire des habitants du jours. Dure de vivre deux mois avec des noctambules, encore plus de reprendre le plis dans les cours.

Habillé rapidement, il attrapa son balai, jugeant plus convenable de ne pas déranger tout le monde à le faisant venir d'un Accio. Même si le jeune mage se demandait comment le balai arrivait en un seul morceau, parvenait-il à éviter les meubles et ne rien casser en sortant par la fenêtre? Et si celle-ci n'était pas ouverte? Questionnement ridicule d'un noctambule à peine éveillé. Son pas lent traina en longueur à mesure qu'il trouvait son chemin. Pourquoi s'était-il même levé? L'angoisse au ventre, le vertige de la nausée avec et aucun souvenir du cauchemar, hors, cela ne pouvait être que ça, un cauchemar si redoutable qu'il prenait aux tripes. Dur de dormir en ayant envie de courir de trouille! Il ne l'avouerait pas, se serait trop facile, mais Thomé ne pouvait le nier, il avait besoin de marcher, de bouger, de se sentir éveillé. Rien de mieux que le vent froid pour un tel résultat.

Comme à chaque fois qu'il sortait, le russe s'attendait à de la pluie, si réputée en Angleterre pour sa présence envahissante. Hors, pas une goutte à l'horizon, malgré les nuages, le vent qui soufflait annonçait l'automne. Pas d'averse intempestive, il jeta des regards autour de lui en s'éloignant un peu du chemin. Bien que voler hors du terrain était interdit, le vert et argent enfourcha son balai. Le froid mordit sa peau rappelant la Russie et son obscurité hivernale. Ses bras se tendirent vers le ciel, il inspira profondément l'air avant de sourire. Peut-être que son pays natale lui manquait un peu, mais il n'y avait plus rien pour lui là bas.

Le terrain, aussi vaste que désertique pour le moment, avait cette grandeur solitaire. Les tours drapées ressemblaient à des immeubles du monde non-magique qui était tant haït et mépriser par les sorciers. Ce fait, cette haine, la dépassait totalement. Était-ce l'ignorance que jalousait les mages? Leur innocences ou leurs cruautés? Impossible de savoir, impossible de demander. Comme tant de chose, il n'y avait pas de réponse car, aucun absolu, aucune vérité ni généralité. Le jeune homme se passa par dessus les gradins, il se figea un moment en l'air, admirant ce vide, ce silence, ce froid. Rien ne valait la forêt, les lacs figés, les montagnes enneigées, la douce chaleur d'un feu. Au fond, il avait peut-être bien le mal du pays. Hors, ce n'était qu'un mal pour un bien. Son balai glissa, le voltigeur se pencha vers le sol, la vitesse siffla à ses oreilles à mesure que le terrain s'approchait. Un piqué non métrisé et il se briserait le cou, une fin radicale et indolore qui ne l'intéressait pas. Il redressa, sentit la pointe de ses pieds toucher l'herbe. Le mordant glaciale le fit sourire, une nostalgie lointaine pointait le bout de son nez, comme quand Karen avait fouillé son esprit et que Thomé avait pu voir sa sœur adoptive dans ses bras une dernière fois. Aussi douloureux qu'était la mort, aussi agréable qu'était le dernier sourire, peut-être autant que le premier. Elle lui manquait aussi, bien plus qu'il ne le dirait jamais.

Après avoir tourné, fit des vrilles et même manqué de se casser quelque chose, le jeune étranger posa pied à terre. La fin avait prit place et la fatigue était revenue. Son regard se posa sur sa montre sans lire l'heure. Ses mains derrières sa tête lui offrirent un coussin alors que l'herbe douce était le matelas dont il avait besoin. Dormir, encore un peu, quelqu'un viendrait bien s'entraîner et le chasser de là. Autant profiter de quelques secondes.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
 
∟Lately, I've been, I've been losing sleep ∟PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch-
Sauter vers: