Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 First fitting ft. Erin Hazzard

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 489
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptySam 21 Aoû 2021 - 22:35


First fittingEsther & Erin Esther avait commencé à sérieusement prendre ses marques, autant dans l'entreprise que dans son propre bureau pendant les vacances, et Sean avait eu raison, elle s'était très bien entendue avec certains des mannequins qui travaillait pour l'entreprise. On l'avait même invitée à boire un verre quelques fois. L'avantage des mannequins et de certaines de leurs diètes, c'était que personne ne la jugeait sur le fait qu'elle refusait tout alcool. Bien sûr, les diètes en questions n'avaient pas que du bon, mais comme ils ne l'avaient pas jugé, elle en fit de même. Peut-être avait-elle demandé à Sean si quelqu'un vérifiait qu'aucun des mannequins n'ait de problèmes de santé ou d'alimentation, et peut-être que Sean lui avait répondu avec un sourire et un hochement de tête, ce qui avait peut-être mis la rousse d'une excellente humeur pour la journée. De la même façon, elle avait rencontré Guillaume, et elle ne l'avait admis a personne, mais en entendant Sean en parler, elle l'imaginais beaucoup plus vieux. Mais non, Guillaume avait un peu plus de la vingtaine et c'était une véritable mine de savoir.

C'est justement en pleine conversation avec ce dernier qu'on l'appela. C'était vrai qu'elle avait fait prévenir l'accueil qu'elle avait un rendez-vous avec Erin Hazzard. Non pas que la standardiste avait besoin de le savoir, ou même de savoir qui était Erin, mais vu comment elle-même avait été accueillie la première fois qu'elle avait passée la porte, elle préférait éviter des débordements semblables. Au final, c'était plus simple pour tout le monde, Erin n'avait qu'à donner son nom, la standardiste a fermer sa grande bouche, et tout le monde serait heureux dans le meilleur des mondes. La rousse s'excusa auprès de Guillaume avant de s'en retourner dans son bureau. Comme elle l'avait fait pour Esther à son arrivée, Camille, ses divinités la bénisse, s'était porté volontaire pour guider Erin jusqu'à son bureau.

Le bureau en question n'était pas loin de celui de Sean parce qu'il faut bien que quelqu'un la surveille et le "mur" avant était complètement remplacé par des vitres, ce qui ne l'avait pas dérangé le moins du monde. Sean lui avait laissé carte blanche pour s'approprier l'espace, ce qui expliquait pourquoi elle était la seule de l'entreprise à avoir le mur arrière dans un ton similaire au vert de Serpentard, quoique plus froid que ce dernier, ainsi que les deux murs restant noirs. "Trop de lumière fatigue les yeux" avait elle déclarée à un curieux ou à un autre. Le sol, quant à lui, était d'un gris plutôt neutre. Une ribambelle de croquis, notes et autres tons de couleurs était éparpillé sur un bureau sombre en L qui faisait la moitie de la pièce et il n'y avait qu'une chaise, celle qui lui servait à faire asseoir les autres. Elle-même n'avait jamais l'usage de la chaise, elle qui se posait le plus souvent sur le bureau ou adossée à une partie de celui-ci. Une table pas très grande traînait dans un coin de la pièce, presque caché par une tringle à vêtements ou était posée des pièces passées, mélanger à des pièces uniques qu'elle avait fait depuis son arrivée. Le mur près de la tringle lui servait à accrocher des photos qui l'inspiraient. Un mannequin en bois était placé de l'autre côté, sous une lumière d'ambiance qui pour le moment était verte. La rousse attrapa la télécommande pour changer en une lumière blanche, quand Erin entra.

Esther était posée contre son bureau et fit un geste vers la chaise qui était à coter d'elle. -"Bonjour Erin, je t'en prie, assied toi. Comment vas-tu?" Son ton était légèrement trop professionnel, pour une rencontre avec une fille avec qui elle avait partagé un dortoir, mais c'était un peu une phrase de bienvenue automatique dont elle tentait de prendre le contrôle. Dans le cas d'Erin, elle n'avait pas à garder ce comportement très longtemps. "Je suis contente que tu m'aies contacté. On peut se mettre au travail tout de suite, a moins que tu veuilles discuter un peu?"
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
First fitting ft. Erin Hazzard Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 651
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyVen 27 Aoû 2021 - 11:56

First Fitting
Erin + Esther
Beauty is an attitude (Estée Lauder)
En entrant dans le bâtiment, Erin ôta les lunettes de soleil qu’elle avait mise pour cette sortie. Comme sa mère ne l’accompagnait pas, elle devait se montrer prudente. Son CD marchait bien, surtout sur les jeunes adolescentes qui étaient son public cible, quant à son incursion dans le mannequinat, elle avait plus de propositions que de temps à y accorder. Professionnellement, elle n’était donc pas à plaindre et la métisse se rendait compte de la chance qu’elle avait eu d’avoir aussi bien les contacts que les opportunités pour percer dans un milieu aussi concurrentiel. Sa vie privée se passait plutôt bien aussi puisque sa relation avec Noé avait survécu à la fin de leur scolarité à Poudlard, trouvant même une sorte de stabilité dans le fait de ne plus vivre au même endroit et de ne se voir que pour être ensemble. De plus, après son coup d’éclat au bal, Bartley avait plus ou moins abandonné l’idée de poursuivre son ex-petite amie de ses assiduités, probablement parce que ses amis n’avaient pas plus apprécié qu’elle son comportement. Louis et Cole avaient quand même fait barrage pour l’éviter de chercher la bagarre… Erin espérait que l’ancien Serdaigle trouverait un peu de paix et une nouvelle petite amie plus à même qu’elle de répondre à ses sentiments. Le seul souci persistant dans sa vie quotidienne était le froid entre Tempérance, sa meilleure amie et colocataire, et Noé. En première ligne du malaise, Erin comprenait que ce soit difficile pour eux, mais elle trouvait sa propre position là-dedans fort peu confortable… surtout quand l’histoire était affichée par Rita Skeeter de façon sommaire à la Une de la Gazette. Erin avait failli s’étouffer en lisant le dit numéro même si son nom à elle n’avait été cité nul part. Cela dit, tout le monde savait que c’était elle dont il s’agissait…

Tout en s’approchant pour demander à voir Esther, Erin se souvint que son ancienne camarade de dortoir avait elle aussi fait les frais de la plume de Skeeter. Elle se demanda brièvement comment la jeune fille avait pris cette intrusion dans sa vie privée mais elle s’imaginait mal lui poser la question. Esther et elle avaient passé sept ans ensemble à Poudlard mais elles n’avaient jamais été très proches, ayant chacune leur cercle d’amis. Un peu avant leur sortie de l’école, pourtant, elles avaient parlé qu’Erin fasse appel à son ancienne voisine de chambre pour lui faire des tenues, et la métisse n’oubliait jamais ses promesses.

« Salut Esther, ça peut aller, et toi ? » dit-elle en s’approchant avec un sourire pour s’asseoir à la place désignée par l’ancienne Serpentard. Si Erin n’était pas catégorique sur le fait qu’elle allait bien, c’était parce qu’elle avait été agressée par son photographe quelques jours plus tôt, et si tout le monde dans son entourage lui avait permis de passer au mieux cet événement traumatique, elle restait encore assez nerveuse depuis. Sortir seule pour venir voir Esther n’avait pas été une mince affaire, même si elle avait trouvé important de le faire, ne serait-ce que pour se prouver à elle-même qu’elle était encore capable d’assurer ses rendez-vous pro’ sans être couvée par sa mère.

Songeant à ce qui s’était passé, elle s’assombrit et enleva le béret qui recouvrait sa chevelure teinte en blond clair. Puis, elle se reprit, ça n’avait plus aucune importance maintenant, son ancien photographe avait signé sa mort sociale en s’en prenant à elle, il ne ferait plus de victime, pas dans ce milieu en tout cas – la justice moldue était malheureusement moins efficace que le réseau de Mme Lee-Hazard -. « Comme tu préfères, je t’ai amené la liste de mes prochaines exhibitions et soirées pour que tu choisisses s’il y en avait qui t’inspiraient plus que d’autres. Mon planning est un peu bousculé en ce moment vu qu’on a dû changé de photographe en catastrophe la semaine dernière. » Erin haussa les épaules, heureusement qu’ils avaient réussi à en trouver un, sorcier qui plus est ce qui est encore plus rare, dans des délais raisonnables. C’est qu’elle avait des délais à tenir – venir voir Esther était presque une pause dans son emploi du temps des derniers jours ! -.

« Toi ça se passe bien sinon ici ? Ça te plaît ? J’ai vu que tu avais aussi été visée par Skeeter le mois dernier… elle est vraiment infecte, chaque année c’est pareil, elle s’en prend aux derniers sortis de Poudlard. » Mais bon, est-ce qu’il y avait encore quelqu’un dans le monde sorcier qui prêtait attention à ce que racontait cette bonne femme ?!
(c) princessecapricieuse



Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 489
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyVen 15 Oct 2021 - 6:57


First fittingEsther & ErinEsther n'était pas sûre d'avoir un jour répondu la vérité à un "Ça va?". C'était plutôt ironique, pour une fille qui se targuait de mentir aussi peu que possible, mais quand il s'agissait de cette question, elle ne pouvait pas s'en empêcher. Au final, pour beaucoup, dont elle souvent, ce n'était qu'une forme de politesse, et la personne en face ne s'intéressait pas vraiment a comme son interlocuteur allait. Bien sûr, une personne proche avait plus tendance à vouloir une vraie réponse, mais même là, Esther avait souvent du mal à savoir comment elle allait réellement, et ils avaient autant de chance qu'elle de deviner. -"Bien, bien." Ne pas avoir à faire semblant était l'une des raisons pour lesquels elle ne prenait pas habituellement de clients, mais des commandes précises. Bien sûr, pour les personnes qui avaient son numéro personnel, la situation était différente.

-"J'aurais cru que tu voulais quelque chose en particulier, ou que tu avais une occasion en tête, ce n'est pas le cas? Remarque, ce n'est pas très grave, puis-je voir ça?" Elle prit la liste à laquelle la blonde fit référence en main et hocha la tête. Erin n'avait pas forcément l'air en forme, surtout en parlant du changement, mais comme pour beaucoup de choses, Esther ne s'y attardais pas vraiment. Elle-même n'aimait pas qu'on vienne mettre son nez dans ses affaires ou qu'on la plaigne, et il ne lui venait pas en tête de traiter les autres différemment. Au lieu de quoi, elle réagissait avec professionnalisme, en tout cas, autant que faire se peut. Après tout, c'était bien ce qu'on attendait d'elle au travail, non? -"Halloween me semble trop proche comme date, surtout avec tout ce qu'il me reste à faire, mais tu as une soirée pour Noel, non? On pourrait partir sur la base d'une robe rouge et voir tes préférences là-dessus, qu'en dit tu?"

-"Le boulot me plaît plus que je l'aurais imaginée, oui, mais il faut dire aussi que je ne vois pas forcément des clients que je ne connais pas également dans ma vie personnelle. Heureusement, d'ailleurs, certains clients peuvent être... Épuisants, il parait." Sean lui-même ne disais jamais de mal d'un client en particulier, ce qui n'était pas forcément le cas de certaines autres personnes qui travaillait là. Non pas qu'Esther puisse les blâmer, elle avait moins de patience que la plupart des personnes, et n'aurais jamais supporté de refaire par trois fois une robe uniquement parce qu'une cliente ne savait pas ce qu'elle voulait. Sans même parler de l'homme qui avait ruiné son propre costume et avait accusé la styliste en charge de ne pas savoir le récupérer. Au final, Sean avait dû régler le problème lui-même, gagnant ainsi la reconnaissante de la styliste en question. Esther avait ri à cette histoire. Évidemment qu'il avait pu régler le problème, la magie avait moins de limites qu'une aiguille et des produits de nettoyages après tout.

Le soupir qui suivit le nom de la commère emplumée le nom est déposé en disait long. En soit, elle n'était pas agacée parce qu'on s'attaquait à elle, ça, elle s'en moquait presque. Ce n'était pas la première fois qu'on lançait des rumeurs sur sa vie amoureuse, et ça ne l'affectait que très rarement. Par contre, les rumeurs qui tournaient autour d'elle avait toujours tendance à l'isoler, et elle acceptait moins qu'on tente de ruiner le peu de relations proches qu'elle arrivait à bâtir. Mais ce qui la mettait réellement en rogne, c'était encore autre chose. -"J'en n'ai rien à faire qu'elle s'en prenne à moi, elle peut rien me faire perdre. Par contre, je trouve aberrant qu'elle ose insinué qu'Edward soit un prédateur. Elle se moque de qui elle détruit, et je ne serais pas surprise que quelqu'un la retrouve assassinée un jour." Ce n'était certainement pas Esther qui la regretterait. Le jour où on lui avait montré l'article, une partie d'elle avait eu peur de perdre ses proches. Elle avait douté du brun, ne sachant pas de quoi il était capable pour la garder éloignée, et c'était sentie d'autant plus ridicule quand il n'en fit rien. Il avait fallu parler un peu, mais ils en étaient venus à la conclusion qu'ils étaient devenus amis et Esther se refusait à perdre ses amis, qu'on se le dise.

Prenant une feuille et un crayon à papier, la rousse descendit du bureau pour se mettre derrière, debout et pouvoir écrire sans problème. -"Tu a des préférences en matières, coupes, couleurs, fioritures, ...? Ce sera plus simple de savoir avec quoi travailler."
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
First fitting ft. Erin Hazzard Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 651
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyMar 19 Oct 2021 - 22:27

Erin + Esther
Beauty is an attitude (Estée Lauder)
Force était de constater qu’il aurait été difficile pour Erin de dire si Esther allait bien ou non, elle ne pouvait que la croire, faute de plus d’éléments. Cela dit, vu qu’elle faisait le métier qu’elle voulait, l’ancienne Serpentard n’avait pas trop de raison d’aller mal, n’est-ce pas ? Encore qu’elle ait été victime des commérages de Skeeter, ce qui n’était jamais très agréable, Erin pouvait elle aussi en témoigner.

« Les occasions ne manquant pas, je me suis laissée dire que tu pourrais choisir celle que tu préférais. J’ai juste enlevé de la liste les soirées chez les créateurs de mode où je vais en tant que mannequin parce que je suis obligée de porter un vêtement griffé de la marque organisatrice à ce type d’événement. » expliqua-t-elle en adoptant le même ton professionnel qu’Esther même si elle trouvait ça peut-être un peu dommage après sept années à dormir dans des lits concomitants. « ça me va pour une robe rouge lors de la soirée de Noël. » Elle songea qu’alors que le rouge était sa couleur favorite, elle n’avait presque jamais mis de robe de cette couleur depuis qu’elle était dans le monde de la musique. La raison principale était qu’elle portait une tenue semblable lors du bal de l’apocalypse, ce qui avait un peu marqué les esprits… mais bon, Noé ne serait pas à cette soirée pro’ alors cela n’avait pas d’importance.

« Je comprends, la partie commerciale peut être assez difficile finalement. Mais si tu y trouves plus d’avantages que d’inconvénients, c’est le principal. » Erin aussi avait parfois du mal : elle qui avait eu l’habitude d’une relative solitude, elle se retrouvait désormais entourée en permanence, le moindre de ses gestes scrutés par son équipe marketing. Même son histoire avec Noé était relativement cachée, au moins pour la partie moldue, parce que les jeunes idoles comme elle ne devaient pas avoir de vie privée… si ce n’était que dans le monde sorcier, avec le passif de Poudlard, ça n’avait pas de sens de mentir. De plus, en Angleterre, ils étaient quand même beaucoup moins stricts là-dessus que dans d’autres pays, beaucoup de chanteuses finissaient par être ouvertement en couple sans que cela influe sur leur carrière.

« En effet, cela aurait pu avoir des conséquences désastreuses sur la réputation de monsieur Murphy, mais il semblerait que les rumeurs se soient vite calmées n’est-ce pas ? Il avait écrit à la Gazette il me semble ? Nous c’était plus délicat alors nous n’avons rien dit... » parce que contrairement à la rumeur sur Esther, la leur était plutôt exacte. Forcément, la formulation laissait croire à quelque chose d’hyper tendancieux et sulfureux là où il n’était jamais question que de couples qui se font et se défont… la base du commérage donc Il n’empêche qu’elle avait effectivement quitté Bartley pour Noé, et que ce dernier avait bien embrassé la petite amie de Julian, à savoir Tempérance. Dur de faire passer un démenti… « Je ne sais pas si quelqu’un passera un jour à l’acte, j’ai l’impression qu’elle a quand même toujours du succès malgré toutes les inepties qu’elle raconte. » se désola Erin en soupirant.

Revenant au sujet de sa tenue, elle réfléchit à la question d’Esther et précisa sa demande : « J’aime assez les coupes asymétriques, et dans mon milieu on ne crache jamais sur quelques paillettes, mais ça tu pourras voir selon ce qui t’inspire. »
(c) princessecapricieuse



Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 489
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyJeu 2 Déc 2021 - 7:39


First fittingEsther & Erin La rousse lui hocha la tête en entendant le raisonnement de son ancienne camarade de dortoir. Arrivé à un défilé ou autre soirée avec la robe d'un autre créateur que celui de la soirée serait, en effet, mal vu. Pour sa part, elle s'était demandé ce qu'elle ferait si elle-même, Sean ou l'entreprise entière devait lancer un défilé, ce qui était loin d'impossible. Elle avait fini par se dire qu'elle ferait sa propre tenue, et elle avait déjà quelques croquis dans un tiroir. Ce qui était sur, c'est qu'elle ne comptait pas se montrer à un défilé en robe.

L'idée d'une robe rouge pour Noël était un grand classique, bien sûr, mais pour une soirée, cela valait mieux qu'une tenue extrêmement atypique, chose qui conviendrait sans doute plus a un concert, ou aux personnes chez qui les tenues excentriques sont la norme. Sans vraiment suivre la vie professionnelle de la demoiselle, elle avait pu voir certaines de ses tenues, surtout pendant leur dernière année à Poudlard. En revoyant la robe de bal de la blonde, Esther l'avait inconsciemment classée du côté "typique" du monde de la mode. Bien sûr, si elle était totalement adepte de la norme, elle n'aurait pas fait appel à la rousse. Esther se sait bien incapable de faire quelque chose de douloureusement simple, ses tenues ne l'étaient jamais, encore moins depuis qu'elle avait quitté l'école. Les compliments qu'elle avait reçus sur ses créations et autre choix, autant durant sa dernière année que et surtout depuis l'été n'avait fait que la conforter dans le fait que la normalité ne lui allait pas et qu'elle trouvais sa place dans l'anormal. Il ne restait qu'à espérer que la blonde savait dans quoi elle se lançait.

L'idée d'une robe rouge ne venait pas uniquement de Noël, elle venait également de ça discutions avec Erin, quelques mois plus tôt. Esther n'avait jamais su auparavant que la couleur favorite de la blonde était le rouge, mais ce genre de fait lui semblait facile a assimiler. Elle avait aussi vaguement compris que le bal de Noel avait eu un impact sur les choix de robes de la blonde. Oscar lui aurait sans douter donner un coup de coude en disant que c'était adorable de sa part de vouloir réconcilier une amie avec sa couleur fétiche, et Esther aurait eu un comportement qui n'était pas sans rappeler son frère, en disant qu'elles n'étaient pas amies et que le blond divaguait. Qui a dit tsundere? J'ai entendu. De toutes les façons, Esther avait un vague souvenir de la robe d'Erin lors du bal, surtout grâce à cause au cadeau empoissonnée d'MS, qui quelques jours après leurs essayages, avait fini dans aux ordures, et il était complètement impossible qu'elle lui revienne avec une robe similaire.

-"Je ne suis pas miraculeusement devenue plus douée pour communiquer avec les autres, non plus. La semaine dernière, une cliente a voulu me remercier en personne pour une commande. L'un des modèles a dû venir régler le problème." Ça n'avait pas l'air de grand-chose, en soit, mais la dame avait fait irruption dans son bureau alors que la rousse était en plein travail et refusait de repartir sans avoir une longue conversation. Stressante pour dix, la dame n'avait fini par repartir que quand Guillaume lui avait fait un numéro de charme. Esther lui était d'autant plus reconnaissante que ce n'était pas du tout dans les habitudes, ou la zone de confort de Guillaume. Dépassée et stressée par les événements, Esther avait du rentrer plus tôt quand Sean avait fini par être prévenu de la situation.

Les conséquences sur la réputation d'Edward étaient légères, selon ce qu'Esther avait pu voir, mais elle était persuadée qu'on lui cachait une partie des répercussions, mais elle ne pouvait pas vraiment les blâmer. Elle-même ne disait pas un mot sur les regards qu'elle recevait ou la fatigue qu'elle ressentait à chaque fois que quelqu'un reparlait de ce sujet. Autant Edward qu'elle-même avait tendance à se faire relativement discrète dans le monde sorcier en général. Rien à voir avec Erin ou Victoire, qui vivait sous les projecteurs en permanence. En ce qui la concernait, Esther voulait juste qu'on lui fiche la paix. Elle va nous faire un burn-out la Foster, à force. Elle soupira pour toute réponse, voulant vraiment changer de sujet, avant de repartir sur le potentiel futur meurtre de la soi-disant journaliste. -"Il suffit qu'elle dise une chose sur la mauvaise personne, je crois. Elle s'attaque aux personnes trop correctes, j'ai l'impression, mais si elle s'en prenait a quelqu'un qui n'avait pas de morale, je doute qu'elle fasse long feu. Enfin, assez parler de ce raton laveur, j'en ai marre de lui donner de l'importance, pas toi?" Outre le fait de s'attarder sur ce sujet, ce n'était pas l'endroit et ce ne serait jamais le moment.

Elle nota les précisions de la blonde avant de rajouter ses propres idées derrière, mais il lui restait bien quelque chose à demander. -"Y a-t-il des tissus que tu ne supportes pas? Une allergie? Oh et un sort de chaleur sur la robe, ce ne serait pas une mauvaise idée, si? Décembre est rarement clément, même avec un manteau par-dessus." Surtout qu'il n'était même pas garantis qu'elle puisse mettre correctement un manteau si Esther se laissait aller dans ses idées. "Ou des poches non-visibles?" Elle continua a brainstorm très vite, peut-être trop vite que quelqu'un l'arrête, quand un début d'idée fit son bout de chemin. Elle sourit devant son papier, formant une bonne base, avant de s'adresser à nouveau a Erin. -"Tu a un papier avec tes mesures, ou le temps de les prendre maintenant?" C'était la dernière chose dont elle avait besoin, après tout.
:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
First fitting ft. Erin Hazzard Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 651
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyMar 28 Déc 2021 - 13:36

Erin + Esther
Beauty is an attitude (Estée Lauder)
« Parce qu’elle essayait de s’incruster ? » demanda Erin qui se doutait bien que si la femme avait mis mal à l’aise Esther, ça ne pouvait pas être uniquement pour des remerciements, probablement qu’elle avait essayé de lui tenir la jambe… trop de gens essayaient de faire ça alors que ceux à qui ils parlaient travaillaient ! Malgré son travail, Erin était une grande introvertie slash complexée, elle avait beaucoup de mal à tenir des conversations impromptues… fort heureusement pour tout le monde, sa mère – qui lui servait de manager – gérait l’aspect le plus social du métier, et pendant les interviews, elle répétait avant. Comme elle tenait le rôle (pas si éloigné que ça de sa réalité) de la jeune fille innocente en public, quand elle ne réagissait pas à une blague, on mettait cette absence de réponse sur le compte de sa « fraîcheur ». Erin ne savait pas trop combien de temps ça irait comme ça, mais elle ne renonçait pas non plus tout à fait à l’espoir de progresser dans ce domaine.

Rita Skeeter avait la réputation d’être un cafard et ce n’est pas qu’une réputation, mais il était vrai qu’elle ne devait pas être bien courageuse. Elle s’en prenait presque toujours à des personnes qui n’allaient pas lui rendre la monnaie de sa pièce. Dans son groupe, même si tout le monde avait été perturbé de voir leurs petites histoires étalées en toutes lettres dans la Gazette, personne n’avait osé été remettre la pseudo journaliste à sa place. Et pourtant Julian travaillait avec elle ! « Non, tu as raison. » admit Erin, bien consciente que quand quelque chose la préoccupait, elle pouvait être un peu en boucle dessus. C’était l’un des phénomènes qui n’aidait pas dans sa dépression car elle pouvait beaucoup ressasser quand quelque chose n’allait pas.

Les deux jeunes femmes en revinrent donc à des préoccupations plus pragmatiques, à savoir la confection de sa robe pour la fête. Erin était contente d’y porter une création d’Esther : elle aimait les tenues confectionnées par les créateurs pour lesquels elle travaillait, mais elle avait passé sept ans de sa vie avec Esther, c’était autre chose que de mettre un vêtement fabriqué par quelqu’un qui ne la connaissait absolument pas… et qui sûrement ne la voyait qu’à travers le prisme du show business alors que la métisse était très différente dans le privé.

« Pas d’allergie, non, mais un sort de chaleur est une excellente idée ! » Même si ses tenues hyper courtes laissaient croire le contraire, Erin était plutôt frileuse, elle accueillait donc volontiers la proposition d’Esther – un avantage insoupçonné à aller chez un créateur sorcier maintenant qu’Erin y songeait… -. « Et pourquoi pas des poches, je ne sais jamais où mettre ma baguette. » Et de façon plus générale, les tenues féminines manquaient trop souvent de vraies poches !!! Sans parler des mini sacs dans lesquels on ne mettait jamais rien ! Un enfer !

Elle laissait Esther poser ses idées, quand son ancienne camarade de dortoir lui parla de nouveau, Erin répondit : « Je n’ai pas de papier, mais je connais mes mensurations : poitrine 76 cm, taille 56 cm et hanche 81 cm. Et je mesure 1m72. » Pour lancer sa carrière, l’ancienne Serpentard avait accepté pas mal de contrats dans le mannequinat, ce qui l’avait contrainte à la fois à se constituer un book mais aussi à faire des tonnes d’essayages durant lesquels on la mesurait sous toutes les coutures. Par chance, elle avait naturellement la bonne morphologie, elle avait juste dû s’imposer un régime alimentaire un peu plus strict qu’à Poudlard pour ne jamais dépasser les 50kg. Erin ne pensait pas grand bien de ce diktat de la minceur, elle n’était toutefois pas assez naïve pour ne pas s’y plier alors qu’elle était une débutante sans légitimité.
(c) princessecapricieuse



Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 489
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyLun 28 Mar 2022 - 2:53


First fittingEsther & Erin-"Elle est arrivée avec des photos d'elle dans la robe, a voulu m'en laisser une pour me "remercier", puis à commencer à me faire la conversation... Très franchement, j'ai l'intime conviction qu'elle était à deux doigts de m'inviter à prendre un verre." La rousse secoua la tête à cette idée, la perspective de prendre un verre, même platoniquement, avec une personne qu'elle ne connaissait ni d'Eve, ni d'Adam, l'agaçant profondément. Se pinçant l'arête du nez, elle repasse la robe de la cliente problématique en mémoire. Au moins, elle pouvait toujours se reposer sur le fait qu'elle était fière de son travail. "D'habitude, je ne prends pas les demandes des clients face à face, tu es l'une des rares exceptions, alors voir quelqu'un débarquer ici sans prévenir et ne pas comprendre quand on use de politesse, c'était assez frustrant." Pour ne pas dire carrément éreintant. Esther s'était habituée à prendre ses commandes par mail ou par demande des autres stylistes, certainement pas des clients. Bien sûr, il restait les créations qui n'empiétaient pas sur ses heures de travail, mais la encore, elle le faisait soit pour elle-même, soit pour des personnes qu'elle connaissait bien et avec qui passer des heures ne pose aucun problème.

Notant directement l'idée du sort de chaleur, elle hocha la tête. Beaucoup de gens avaient tendance à oublier que certaines personnes avaient des allergies aux tissus ou aux accessoires utiliser, comme le fer, par exemple, mais c'était l'une des questions de bases avec la rousse. Hors de question que quelqu'un face une réaction allergique a ses tenues. Les répercussions pour elle-même et l'entreprise ne seraient sans doute pas si graves, mais elle n'avait aucune envie d'être harcelée par quelqu'un de mécontent. -"Difficile d'attacher un porte baguette a une robe, oui. Et puis, ce n'est pas du goût de tout le monde." C'était cela dit, tout à fait le sien. Une collection de porte-baguettes ou de sacoches attachées à la jambe ou a la taille étaient tout à fait a leur place dans la garde-robe de la rousse. C'était d'ailleurs l'une, mais certainement pas l'unique, raison qu'Esther avait de préférer les pantalons ou les shorts aux jupes et autres robes. "Je t'aurais bien proposé des poches indépendantes en dessous de ta robe, mais si je la fais près du corps, cela deviendrait très vite inconfortable. Plutôt... Oui, plutôt des poches caches dans les pans de la robe. Ce sera plus discret, mais tu auras peut-être un peu plus de mal à les trouver si tu bouges beaucoup." Dépendant du modèle qu'elle avait en tête, elle pourrait cependant faire des poches qui commençaient a la taille, les rendant plus simples a trouver.

La rousse écrit en vitesse les mensurations de son ancienne camarade de chambre, tout en se faisant violence pour ne pas partir sur un monologue ou un autre sur les grosses problématiques dans le monde de la mode, comme le culte de la minceur, le sexisme ou la rivalité cruelle d'une trop grande partie du milieu. Ce n'était heureusement pas vraiment le cas dans cette partie de l'entreprise, pour autant qu'elle puisse le voir en tout cas, mais certaines des personnes avec qui elle avait pu parler avaient de véritables histoires d'horreur à partager, surtout du côté du mannequinat. Hochant la tête, elle porta son attention sur la blonde. -"Je vais faire quelques croquis très rapides. Tu peux faire un tour de la pièce et voir si quelque chose t'inspire, si rester statique te dérange. J'y pense, tu veux quelque chose à boire? Eau, thé, café? J'ai une collection de thés quelque part dans un coin, il me semble." Esther n'avait pas vraiment l'habitude de boire du thé au boulot, en fait, elle était si souvent pris dans son travail qu'elle oubliait de boire tout court, ce qui n'était pas idéal. Sean, dans son infinie sagesse, lui avait donc offert une collection de thé qui parlait plus a son envie de découvrir que de boire en soit et les personnes qui passaient le plus de temps avec la rousse pendant les pauses lui rappelait souvent de boire.

C'était des esquisses des modèles qu'elle avait en tête, mais la rapidité était toute relative quand on parlait à Esther et la blonde du bien patienter dix minutes, peut-être in quart d'heure. Le temps est une illusion. Elle ajouta plus de détails qu'envisager et des notes et fini avec plusieurs options sur la table. La première était la tenue qu'elle avait imaginée dès le départ, avant de se laisser distraire par d'autres idées. La coupe était proche du corps et plutôt simple, mais le buste prenait toute l'attention. La partie droite du buste était pailletée s'arrêtait vers un semblant de manche qui serait sans aucun doute ce qui attirerait le plus les regards. -"Ça a l'air serrer comme ça, mais je peux tout à fait le rendre plus évasé. Je pensais également faire un rappel de l'épaule avec l'un des pans de la robe." La deuxième était dans des tons avec lesquels la rousse était déjà plus habituée a travailler et un peu trop simple au gout de cette dernière, mais la robe entière scintillerais de toutes parts, ce qui était déjà assez d'attention pour un seul vêtement sans en rajouter. Cela dit, une fausse fourrure noire et blanche serait du plus bel effet, d'après la sorcière. La troisième avait un buste rouge avec des broderies en or, ce qui certes, faisait très Gryffondor, mais avait également droit a son petit avertissement. "Je te dis ça, au cas où, mais les fils d'or ne sont pas les plus légers. Ils vont alourdir le buste... Et le prix." Dit-elle en passant son doigt sur le buste en papier. Ce n'était pas vraiment son genre de tenter de faire payer quelqu'un plus que nécessaire, mais encore moins avec quelqu'un qu'elle connaissait et qui débutait dans son propre milieu.

Esther prit la quatrième esquisse et secoua la tête. C'était la plus sombre et elle donnait des airs de nobilité et de froideur, ce qui collait certes, beaucoup plus aux habitudes de la styliste, mais n'était pas le bon choix cette fois-ci. -"Non, je l'aime beaucoup, mais ça ne fera pas l'affaire. On veut donner l'impression que tu apportes noël avec toi, pas que tu l'assombris. Cela dit, donne moi un coup de fil le jour où tu veux quelque chose qui brise l'image de la jeune fille sage, je saurais exactement quoi faire." Lui dit la rousse avec un sourire confiant. Esther depuis des années était passée reine dans l'art de passer un jour pour l'innocence même, et pouvait choquer par son attitude et ses vêtements le lendemain, après tout. "Une idée te plaît plus que les autres? On peut faire certains changements aussi, si quelque chose ne te plaît pas."

Options:

:copyright:️️ DABEILLE



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
First fitting ft. Erin Hazzard Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Erin Hazzard
Erin Hazzard
Sport & Culture

Parchemins : 651
Âge : 18 ans {01.07.1998}
Actuellement : Chanteuse et mannequin


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Roseanne Park / Im Na Yeon


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyMer 20 Avr 2022 - 12:28

Erin + Esther
Beauty is an attitude (Estée Lauder)
Erin sourit à son ancienne voisine de lit. Il était évident que c’était très différent de l’accueillir elle pour une commande privée plutôt qu’une inconnue. Même si les deux jeunes femmes avaient toujours évolué dans des cercles d’amis parallèles, il demeurait qu’elles avaient partagé un espace de vie pendant sept ans et qu’elles s’étaient toujours assez bien entendues, surtout depuis qu’Erin communiquait plus facilement… car comme elles n’étaient bavardes ni l’une ni l’autre, il y avait pu y avoir des silences qui s’éternisaient lorsque les deux demoiselles étaient encore des primo-arrivantes dans le monde de la sorcellerie ! « Je dois dire que je suis plutôt contente d’être une exception, cela nous donne l’occasion de nous voir » car elles n’avaient pas vraiment pu le faire depuis la fin officielle de leurs études ! « Mais je comprends ce que tu veux dire pour ta cliente, j’ai eu ma part de gens insistants depuis que je travaille... » à commencer par le photographe qui l’avait agressée, il ne l’avait pas aidée à être plus confiante avec les gens, surtout les hommes !

« Parfois je l’attache à ma cuisse quand je porte des robes longues pas trop moulantes mais c’est toujours un peu risqué lorsque mes habilleuses sont moldues » Tout le problème de travailler dans les deux mondes, il fallait faire attention à tout pour préserver le secret magique ! « Des poches cachées ça me paraît bien, je n’aime pas trop sortir sans baguette, mais il n’y a pas de raison que j’en ai un besoin urgent au point qu’elle soit immédiatement accessible ! » Elle sourit à Esther : le projet de robe commençait à prendre forme !

En donnant ses mensurations, Erin savait qu’elle était très mince. Et pourtant, c’était jugé à peine suffisant par les directeurs d’agence qui la pressaient de faire attention. Ce qu’elle faisait, au moins lorsqu’elle n’était pas en sortie avec ses amis ou son petit ami. Elle voulait bien faire des efforts pour garder la ligne voulue par ses employeurs mais elle n’avait pas non plus envie d’être la copine relou qui ne peut manger que de la salade avec sauce à part ! « Je vais me faire un thé si ça ne te dérange pas » indiqua ensuite Erin qui savait très bien que si elle restait à regarder Esther dessiner, elle se sentirait mal à l’aise, supportant mal de rester à ne rien faire. Approchant de la bouilloire qu’elle trouva aisément, ainsi que des sachets de thé, elle vaqua à cette occupation avant de revenir à sa place d’origine, sa boisson sur les genoux. Elle la sirota en silence, profitant de ce moment de calme pour consulter son téléphone et écrire à Noé pour lui dire où elle était et ce qu’elle faisait. Ça n’avait rien d’une obligation mais comme ils ne pouvaient pas se voir tous les jours, elle aimait bien lui raconter ce qu’elle faisait, cela comblait un peu l’absence.

Erin observa chacune des propositions de son ancienne camarade. « Le prix n’est pas un problème » Ses grands parents maternels la sponsorisaient via leur entreprise de prêt à porter dont les ventes chez les jeunes avaient décollé depuis qu’elle était leur égérie – le public d’Erin étant des adolescentes qui trouvaient dans cette gamme de vêtements des pièces dans leurs moyens pour s’habiller comme leur idole -. Et elle avait conservé la majorité de l’argent de ses cachets, sa seule grosse dépense étant le loyer du loft qu’elle partageait avec Tempérance.

Elle sourit à la mention d’un changement de style, qui arriverait forcément un jour, elle ne pourrait pas jouer les ingénues indéfiniment même si c’était son fond de commerce actuel, comme pas mal de jeunes stars de la pop – car Erin n’avait que 18 ans, c’était aussi ça qui avait défini l’âge de son public cible ! -. « Promis, je penserai à toi en premier » Puis elle enchaîna sur les propositions de la styliste avec enthousiasme : « J’aime beaucoup la troisième, elle ferait sûrement son petit effet lors de l’événement ! ». Les plis de la robe lui plaisaient ainsi que le bustier cousu de fil d’or, même si elle était une Serpentard pur jus, elle avait toujours eu un faible pour les couleurs de la maison de son cousin.
(c) princessecapricieuse



Everything I need
My world’s been hectic seems electric
But I’ve been waking up with your voice in my head
And I’m trying to send a message
And let you know that every single minute I’m without you I regret it


Florissone
Revenir en haut Aller en bas

Esther Foster
Esther Foster
Commerce

Parchemins : 489
Âge : 19 ans, 3 septembre 1997
Actuellement : Apprentie Styliste a MPYSewing


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 25
FACECLAIM: Emily Rudd


First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard EmptyJeu 23 Juin 2022 - 15:16


First fittingEsther & Erin Esther hocha la tête aux paroles de la blonde, arborant un léger sourire mi-poli mi-appréciateur. Elle n'était pas vraiment du genre à demander aux gens de s'épancher sur leurs soucis, surtout s'il n'y avait aucune solution immédiate, car quand une personne avait juste besoin de vider son sac, la rousse tombais vite a court de choses à dire et avait souvent l'impression de répéter les mêmes platitudes. Il y avait beaucoup de personnes qui étaient bien plus doués qu'elle pour prêter une oreille attentive, Esther, elle, était plus du genre à prendre certaines paroles au vol et à agir. Sa toute dernière trouvaille était de faire des pâtisseries pour son frère et Lola pour leur montrer qu'elle était toujours présente, même hors Poudlard. Grattant le papier de son stylo, elle vola d'idée en idée telle une liste mentale non-exhaustive et un peu décousue.

D'un geste de la main en direction du petit meuble ou était posée la boite, la rousse retourna à ses esquisses. Alternant occasionnellement entre son crayon à papier et un stylo, elle se sortait de son travail et rechercha un terme sur l'ordinateur portable qui se trouvait sur sa droite quand elle n'avait pas le bon mot, puis, quand elle avait quelques croquis, elle fit un tour près des petits carrés de tissus qu'elle avait. Elle n'avait pas un dixième des carrés de tous les tissus qu'il y avait dans l'entreprise, encore moins de tout ce qui était trouvable sur leur catalogue de commandes, mais elle pris le temps de récolter une partie des tissus et des teintes avec lesquels elle préférait travailler un jour de vide, et elle était plutôt satisfaite de la sélection.

Au choix de la chanteuse, Esther rangea les autres croquis dans un tiroir du bureau avant de prendre quelques épingles et d'épingles les carres de tissus a la page. D'aucuns pourrait dire qu'elle aurait pu utiliser des trombones, mais le dessin et les tissus finiraient inévitablement sur le tableau en liège, et les trombones alourdiraient le papier. Se penchant sur le papier, la rousse posa sa main contre sa tempe en réfléchissant. -"Je pense que je vais t'ajouter des bretelles invisibles, ça t'allégera un peu au niveau du buste. Elles seront noires quand tu recevras la robe, mais elles vont disparaîtres quand tu la mettra." Non seulement ce serait plus confortable, mais cela éviterait également quelconque accident, et Esther préférait avoir toute éventualité en tête, quitte à trop en faire. "Ok, je pense qu'on est bon. Je t'enverrais le croquis complet d'ici deux jours, pour que tu puisses confirmer ou demander certains changements et de là, la robe devrait prendre une semaine, voir une semaine et demie." Sortant un formulaire d'une pile dans le tiroir du dessus, elle le tendit vers la blonde. "Dernière formalité, je vais avoir besoin que tu remplisses ceci avec ton nom, adresse, etc pour qu'on puisse te l'envoyer directement." Une fois fait, la rousse accompagna son ancienne camarade de dortoir à l'entrée du bâtiment. Ce n'était vraiment pas dans ses habitudes de faire cela, mais Erin était quelqu'un qu'Esther appréciait, aussi, cela méritait certaines exceptions. Une fois dehors, elle lui fit une rapide accolade avant de la laisser retourner a ses occupations. Avec un sourire faux vers la réceptionniste, elle remonta dans son bureau.
:copyright:️️ DABEILLE
Cloture



One good thing about music,
when it hits you, you feel no pain.
First fitting ft. Erin Hazzard Poudla10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





First fitting ft. Erin Hazzard Empty
Ξ Sujet: Re: First fitting ft. Erin Hazzard   First fitting ft. Erin Hazzard Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
First fitting ft. Erin Hazzard
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [RPs] Erin Hazzard
» Erin Hazzard - How You Like Me ?
» Asumi Lee-Hazzard
» Thème ✗ Everything changes ✗ Erin
» La relève ○Erin•

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: La ville-
Sauter vers: