Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
 

 French touch [ Dominique ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 82
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyLun 6 Sep - 0:06

♛French touch
Can't be scared when it goes down, got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight... Is who's gonna run this town tonight... We gonna run this town.

   
▼▲▼

Une Madeleine moins un Léon = une Madeleine seule jusque là c'est facile. L'heure d'étude n'avait pas encore commencé, et l'ancienne-élève-de-Beauxbâtons-devenue-Serpentard s'était installée dans la Grande Salle, un peu à l'écart car elle n'avait pas encore identifié de connaissance, sortant sa tablette magique récemment acquise pour consulter les dernières actualités. Avoir accès au monde extérieur aurait été intéressant mais elle devait admettre qu'en attendant, c'était déjà pas si mal. Elle pouvait suivre ses nouveaux camarades sur les réseaux sociaux et silencieusement - mais pas que - les juger, ou approuver leurs publications - il fallait de tout pour faire un monde. Elle avait suivi de loin les derniers développements au sein de sa maison - ayant essentiellement tourné autour d'une certaine Viska Spingate et son père biologique, un ancien Mangemort - puis plus récemment, les nouvelles manifestations de vie de Magicis Sacra, qui la laissaient assez dubitative - Freja Blomberg avait accouché : grand bien lui en fasse (dur pour cet enfant).

Levant brièvement la tête, elle aperçut Dominique, à qui elle fit immédiatement signe. « Dominique ! » Elle avait peut-être forcé un accent anglais pour prononcer le prénom de son amie d'enfance, parce qu'elle trouvait ça assez drôle - en plus, Dominique et elle étaient dans le même bateau sur ce point. Ou comment porter des prénoms extrêmement français dans un monde extrêmement anglo-saxon. Une prof' que Madeleine ne connaissait pas avait pénétré dans la Grande Salle à son tour, et la brune la désigna du pouce tout en prenant la parole en français (pour une fois qu'elle pouvait !) : « C'est qui ça ? Une prof' d'option ? » Elle était certes à Poudlard depuis presque deux mois, mais elle en découvrait encore les us et coutumes. Heureusement, elle avait Dominique sur qui compter pour la guider dans ce nouvel univers - tout comme sa camarade de dortoir, Aoi, qu'elle appréciait nettement plus que les deux autres, qu'elle jugeait trop guindées pour leur propre bien.

Elle montra l'écran de sa tablette brièvement. « Très stylé son Insta', je la suivais déjà en France. » dit-elle en faisant défiler des photos de Kate Ells. Puis, sourire malicieux aux lèvres : « J'ai aussi découvert qu'Ash avait un compte ! C'est très intéressant ce qu'on peut observer sur les réseaux sociaux, je l'ai toujours dit. » Évidemment, elle n'avait pas attendu d'avoir une tablette pour savoir que Dominique sortait avec le préfet de Poufsouffle - les informations circulaient très vite à Poudlard - comme à Beauxbâtons -, et puis, elle était directement intéressée par le sujet, puisque Dominique était l'une de ses rares vraies amies à Poudlard. Derrière Léon, les sœurs Weasley étaient ses points d'accroche fiables au sein de l'école de sorcellerie écossaise. Pas qu'elle ait du mal à s'y faire sa place - elle naviguait assez aisément parmi ses camarades de Serpentard, même si elle était encore dans sa phase d'observation - elle identifiait les personnalités, les groupes et les allégeances, et ferait ses choix mûrement réfléchis par la suite. La seule chose dont elle était certaine, c'était qu'au final, elle fréquenterait indubitablement Léon - le contraire relèverait de l'impossible - et la rousse-devenue-blonde se trouvant présentement à ses côtés.

La prof' se racla la gorge et acceptant son destin, Madeleine sortit son manuel de divination de son sac, ainsi qu'une plume. « C'est nul les cours où on doit analyser nos rêves, je ne m'en souviens jamais moi, mais bon au moins tu peux inventer. » Dominique et elle ne partageaient pas leurs options, ce que Madeleine trouvait bien dommage. Au moins avait-elle Léon avec elle en Divination, quand bien même elle s'était absolument refusée à le suivre en cours de Soins aux Créatures Magiques. Elle avait beau adorer son meilleur ami, elle fixait la limite au fait de devoir apprivoiser des bêtes sauvages. Elle n'était pas une amie de la nature.

CODAGE PAR AMATIS

[ 664 ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 284
Âge : 14 ans (28.09.2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Amybeth McNulty / Anya Taylor-Joy


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyMer 8 Sep - 15:49

French touchDominique était seule, elle aussi. Son petit ami avait cours puisqu’il était dans une année au-dessus de la sienne, Charlotte, Themba et Lowell devaient être quelque part mais elle ne savait pas bien où… elle ne prit pas la peine de les chercher bien longtemps dans la mesure où elle entendit assez vite son prénom prononcé avec un accent français caractéristique de Madeleine - encore qu’il sembla à la Poufsouffle que son amie l’avait un peu forcé, mais elle se faisait peut-être des idées ? -. « Salut Madeleine ! » répondit-elle avec bonne humeur, en français. L’arrivée de son amie à Poudlard était l’occasion de pratiquer la langue de sa mère. Dominique avait un léger accent anglais, presque imperceptible pour un anglophone mais bien visible pour une française. Il faut dire qu’elle ne parlait cette langue que l’été d’habitude ! L’arrivée de son amie d’enfance allait fortement changer cette donne, ce qui n’était pas pour déplaire à la Poufsouffle dont le prénom avait une forte consonance française !

« Oui, c’est la prof’ d’étude des moldus. » confirma-t-elle à son amie alors qu’elle l’interrogeait sur le cerbère qui surveillait l’enfer de la salle d’étude pour l’heure à venir. « Elle est plutôt sympa même si certaines de ses connaissances auraient bien besoin d’être remises à niveau… » Dominique avait choisi l’étude des moldus dans l’idée que, si elle voulait poursuivre dans les arts dramatiques après Poudlard, il faudrait qu’elle se fonde dans la masse… mais elle n’avait pas vraiment l’impression que l’enseignante soit toujours très au point, surtout sur les technologies les plus récentes. Peut-être les moldus allaient-ils trop vite pour les sorciers ? Cette question aurait mérité d’être débattue mais Madeleine lui montrait déjà sa tablette pour afficher le profil d’une des filles de Serpentard.

« Ah oui, je vois qui c’est… Je crois que c’est une copine de Stef, mais je ne lui ai jamais parlé. En même temps, moi, tu sais, les blondes parfaites, je m’en méfie… et j’ai déjà tout ce qu’il faut à la maison sans avoir besoin d’en côtoyer une de plus. » On pouvait rétorquer à cette assertion que désormais Dominique était blonde, mais la jeune fille ne se leurrait pas. Sa blondeur était aussi factice que son teint, savamment travaillé par plusieurs couches qui cachaient ses tâches de rousseur tout en creusant encore davantage la hauteur de ses pommettes toutes Delacour. L’ancienne rouquine avait une conscience aigu de son physique de départ et de tout ce qu’elle faisait pour s’embellir depuis un an alors qu’à contrario, Victoire n’avait jamais eu besoin de toutes ces simagrées. Cela étant dit, Katarzyna n’était peut-être pas comme Victoire, mais c’était une starlette, alors le risque était tout de même bien réel qu’elle soit tout aussi prétentieuse que l’aînée des Delacour. Comme la Serpentard était de toute façon plus âgée, ce n’était pas exactement comme si Dominique avait une quelconque occasion de lui parler, ni comme si Katarzyna pouvait en avoir quelque chose à faire d’une simple troisième année lambda même si certains ne seraient pas d’accord avec cette définition de Dominique.

La semi-vélane sourit ensuite à la mention du prénom de son petit ami. Sa relation avec Ash était absolument parfaite et elle se sentait tout aussi parfaitement légitime dans cette harmonie, ce qui était notable lorsqu’on connaissait la tendance à l’auto-dénigrement de Dominique. Elle doutait encore beaucoup d’elle-même, mais pas du tout de sa relation avec le préfet. Elle se levait le matin avec la certitude qu’il la comprenait et que leurs sentiments étaient sincères. Elle avait lu trop de tragédies – vraiment trop – pour être persuadée que cet amour idyllique durerait toute la vie, mais en la matière elle suivait l’un des adages favoris de sa maison : carpe diem. « Hum… tu l’as trouvé ou tu l’as cherché ? Parce que ce n’est pas pareil. Mais vas-y, je t’écoute, quelle est la conclusion de tes observations du seul réseau social de Poudlard ? » Dominique croisa les mains sous son menton, fixant son amie avec un petit sourire complice et malin.

Un peu après, elles durent cependant se mettre à faire semblant de travailler. « Je ne comprends pas que tu aies pris divination. Si tu m’avais demandé, je t’aurais prévenu que notre prof ici était un charlatan… » commenta-t-elle en sortant, pour sa part, son devoir de métamorphose qui était à finir pour la semaine suivante. Elle se débrouillait assez bien dans cette matière, mais elle sentait bien qu’en troisième année, le niveau se corsait encore plus et qu’ils apprennaient des métamorphoses de plus en plus difficiles à théoriser puis mettre en place Dominique vote pour tenter les sortilèges à l’instinct!.

Notons que l’ex-rouquine n’avait rien contre la divination au sens large, seulement Victoire ne lui avait vraiment pas vendu du rêve lorsqu’elle lui avait raconté ses dernières années dans cette matière. La Poufsouffle n’ayant aucune envie de se faire prophétiser sa mort ou un autre accident malheureux, elle avait choisi d’autres matières que celle-ci. En plus, si elle voulait vraiment une prédiction, il y avait déjà Sithmaith qui faisait ça très bien dans son année ! « Tu penses raconter quoi ? Que tu as rêvé que tu volais sur un piano très haut dans le ciel ? Si tu veux que ça plaise à Trelawney, il faut que cela finisse dramatiquement, genre, à la fin, tu tombes… ou quelque chose de ce genre. C’est le meilleur moyen d’avoir une bonne note paraît-il. » de temps en temps, Tonton Harry racontait ses années d’école, et lorsqu’il parlait de la divination, ce qui revenait le plus était l’histoire du Sinistros qui n’avait jamais existé que dans la tête du professeur Trelawney puisque le chien que voyait Harry était en fait son parrain Sirius, ou alors tous les mensonges que lui et Tonton Ron mettaient dans leur devoir. Le départ tambour battant de Tatie Hermione restait aussi un sacré sujet de plaisanterie. Dominique aurait bien aimé voir ça, car la très estimée Ministre de la Magie ne donnait pas l’impression d’être de ceux qui répondent aux professeurs, même pas aux mauvais… Mais il avait bien fallu que jeunesse se passe comme disait sa mère !

1 032
2981 12289 0


Dominique Anne Weasley
Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 82
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyDim 10 Oct - 1:42

♛French touch
Can't be scared when it goes down, got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight... Is who's gonna run this town tonight... We gonna run this town.

 
▼▲▼

Madeleine était ravie de voir Dominique. Elle n'avait pas trop su initialement quel était le statut social des sœurs Weasley à Poudlard. Habituellement, elle ne les fréquentait que pendant l'été, et si elle s'était toujours bien entendue avec Dominique et avec Victoire (mais toujours séparément !), elle ne s'était jamais trop posé la question de savoir si elles étaient populaires, par exemple (quand bien même les proclamations de Victoire sur une élection de "Miss Poudlard" n'étaient pas tombées dans l'oreille d'un sourd - même si elle l'avait voulu, elle n'aurait pas pu y échapper). L'idée étant de ne pas être automatiquement rangée dans une case dès qu'elle avait mis les pieds dans l'école de sorcellerie écossaise : il était fondamental d'analyser les différentes castes et us locaux avant de se faire son trou.

Pour autant, les premières semaines étaient passées, et Madeleine faisait son petit bonhomme de chemin à Poudlard. En fin de compte, il était bien pratique d'avoir Dominique et Victoire comme visages familiers dans l'école, en plus de Léon. Les deux filles avaient leurs propres cercles d'amis, et rayonnaient chacune à leur façon. A Serpentard, elle appréciait plutôt sa camarade de dortoir Aoi, par le biais de qui elle fréquentait parfois Cassandra Fawley - à qui elle pouvait ponctuellement taxer une cigarette en échange d'anecdotes sur Beauxbâtons. L'un dans l'autre, ça n'était pas une mauvaise vie, si on excluait une météo tendant de plus en plus vers l'exécrable.

Ayant été rejointe par Dominique justement, Madeleine se renseigna au sujet de leur surveillante du jour - elle était certes acclimatée, mais elle n'était pas ominisciente pour autant (même si elle pouvait parfois s'en donner les airs !) « Ah oui c'est vrai que tu suis ce cours. Dommage qu'on n'ait pas les mêmes options, j'aurais dû te demander avant de venir ici. » poursuivit-elle, toujours en français. A force de le pratiquer en compagnie de Léon, de Dominique et de Victoire, elle en oubliait parfois presque qu'elle ne se trouvait plus en France, c'est pour dire.

Madeleine poursuivit en désignant sa tablette magique, sur laquelle elle avait été occupée à observer le profil MI de Kate Ells. La réaction de son amie ne la surprit pas vraiment : pas besoin d'être un grand détective Kostas pour comprendre qu'elle faisait référence à sa sœur aînée. « Stef c'est... la Gryffondor c'est ça ? Celle qui parle espagnol ? » Pour ce qui était des élèves de son année, elle commençait à être rodée, par contre les années supérieures... « Pas b'soin de me faire un dessin, je suis familière avec la plaie que sont les grandes sœurs. Le phénomène ne touche pas que les blondes tu sais. » Même si dans son cas, elle n'aurait pas défini Aurore comme parfaite. Son aînée était beaucoup de choses - le mot casse-pieds lui venait notamment à l'esprit - mais elle ne rentrait pas dans le même cliché que Victoire. Chacune sa croix !

Elle leva les mains en l'air pour appuyer son air innocent. « Je ne l'ai pas cherché, il avait mis un commentaire sur l'une de tes photos. Ensuite j'étais juste obligée de cliquer. » Elle haussa les épaules, son sourire se faisant malicieux à la question de Dominique. « Ma conclusion sur Ash, ou sur Poudlard ? Dans les deux cas, il est bien trop tôt pour faire une synthèse ma chère Dominique, je suis encore en pleine analyse. » Elle haussa les sourcils d'un air suggestif. « Mais ta mère prend de très jolies photos. » C'était plutôt pas mal comme bilan intermédiaire, non ?

Alors qu'on les forçait à étudier (ou faire semblant de), Madeleine griffonna quelques mots avant de reprendre la conversation en toute tranquillité manque de respect 3000. « Je suis un peu déçue c'est vrai, mais au moins c'est tran-quille comme cours. J'ai vu des gens faire la sieste la dernière fois. » Et croyez bien qu'elle comptait tenter sa chance un de ces quatre, elle aussi. « En attendant, même si de manière évidente c'est une arnaqueuse même pas professionnelle, ses cours restent divertissants. » Il faut dire que Madeleine était un peu rentrée dans son délire : c'était plus drôle comme ça, et de fait, Trelawney le lui rendait bien. Aucune menace de mort à son actif, ce qui semblait être un bel exploit.

« J'ai pas encore fait la métamorphose, il faudra que je m'en occupe aussi. » nota-t-elle en fronçant le nez. Ce n'était pas une perspective qui l'enchantait, de par l'exigence proverbiale du professeur McGonagall et la difficulté de la matière. Mais l'heure était pour l'instant à la divination, donc à la fabulation. « Hmmm, je pourrais dire qu'un piano me tombe dessus, non ? Ou ça fait trop dessin animé à ton avis ? Sinon un piano pourrait m'avoir poursuivie dans les couloirs de l'école, en mode possédé. » suggéra-t-elle, plume en l'air, visiblement amusée par l'exercice. En même temps, ça ne demandait aucune recherche, et beaucoup de divagations : le rêve.

CODAGE PAR AMATIS

[ 828 ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 284
Âge : 14 ans (28.09.2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Amybeth McNulty / Anya Taylor-Joy


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyDim 17 Oct - 23:05

French touchSi on posait la question à Dominique, elle vous dirait qu’elle était oubliable au sein de Poudlard. La vérité était un peu plus complexe que cette conclusion car la Poufsouffle avait en réalité une certaine aura au sein de son année et parfois légèrement au-delà que ce soit par le club théâtre, son inscription au club photo, et surtout ses nombreux amis. Pour les grandes années cependant, elle restait avant tout la « petite sœur de Victoire », un titre dont elle se serait volontiers passé. Madeleine étant d’un âge quelque part entre sa sœur et elle, elle était dans une position intermédiaire qui faisait qu’elle leur parlait à toutes les deux. Ceci s’ajoutant au fait qu’elles ne se fréquentaient toutes au départ qu’en France : autre pays, autres coutumes… à Poudlard, Dominique affirmait clairement la frontière entre Vic et elle, mais son amie d’enfance paraissait s’en accommoder.

Toujours en français, elle répondit : « Oui, tu aurais dû, surtout que je suis passée en France cet été, ça aurait été l’occasion. » Même si Dominique admettait qu’elle était complètement obnubilée par son histoire avec Ash à ce moment là, ce qui avait relégué la future arrivée de Madeleine à Poudlard au rang des informations sans importance… L’amour rendait égoïste même un Poufsouffle, c’était la seule conclusion possible.

« C’est ça. Et dans mon cercle, c’est surtout la petite amie d’Alex et une amie d’Ash ainsi que d’Eurydice. » résuma Dominique. Stef étant deux ans au-dessus d’elle à Poudlard, elle n’était pas celle que la Poufsouffle fréquentait le plus naturellement, elles étaient seulement amenées à se voir parce qu’elles parlaient aux mêmes personnes… et puis, son couple avec Alex était plutôt mignon, Dominique avait toujours trouvé qu’ils allaient bien ensemble – même si par ailleurs cela avait empêché le lion de participer à ses petites expériences sur son don de vélane ! -. « Certes… mais Victoire est un modèle unique tu sais. » embraya-t-elle ensuite au sujet des grandes sœurs, vaste question sur laquelle Dominique aurait pu s’étendre.

Elle ne le fit pas parce qu’elle était aiguillonnée par Madeleine dans une autre direction, sa préférée : Ash. « Mon petit ami qui commente mes postes sur MI, quelle surprise dis-moi. » rétorqua, ironique, la fausse blonde avec un haussement de sourcil amusé. « Je pensais à Ash plutôt, pour ce qui est de Poudlard je ne crois pas que Magic Insta soit le meilleur endroit pour juger de l’école, pas pour l’instant en tout cas. Trop récent. » Mais si Madeleine réservait son avis… alors elle n’avait pas de raison d’épiloguer. « Oui, ma mère est très douée quand elle est motivée. Question vie privée par contre, elle est plutôt zéro. » La prendre en photo pendant son premier baiser, c’était vraiment petit… même pour Fleur.

« Je suppose que c’est divertissant lorsqu’elle ne vous prédit pas votre mort en permanence. » Mais un atelier sieste devait avoir ses avantages pour qui était adepte de ce genre de passe temps. Ce n’était pas vraiment le cas de Dominique, beaucoup trop énergique pour perdre son temps à dormir. Quand elle s’ennuyait dans un cours, elle en profitait plutôt pour apprendre quelques textes d’une des pièces sur lesquelles elle travaillait, c’était autrement plus productif et utile.

« Vous avez un devoir de métamorphose vous aussi ? » demanda-t-elle à son amie tout en s’occupant brièvement du sien – histoire qu’on ne leur reproche pas trop de bailler aux corneilles -. Dominique n’était pas très étonnée que la directrice de l’école ait filé un devoir à toutes les années en même temps, ce n’était pas son genre de reculer devant les paquets de parchemins à corriger… surtout qu’elle avait un assistant pour tout ça. « J’aime bien la version où tu es poursuivie par un piano, ça a un côté original je trouve, et pour répondre à ta question : oui, s’il te tombe dessus, on tombe dans une ambiance un peu trop cartoon. » Même si c’était un genre comme un autre, qui sait, Trelawney serait peut-être fan d’un style pareil ? Dominique ne la connaissant que par ouïe dire, elle n’avait aucune certitude à ce sujet.
2981 12289 0


Dominique Anne Weasley
Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 82
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyDim 7 Nov - 12:26

♛French touch
Can't be scared when it goes down, got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight... Is who's gonna run this town tonight... We gonna run this town.

 
▼▲▼

Madeleine ne s'importunait pas de la tension pouvant exister entre Dominique et Victoire. Elle était bien placée pour savoir qu'il pouvait être compliqué d'avoir une grande sœur, et d'autre part, ça ne l'affectait pas elle directement. Elle était d'un caractère relativement coulant, alors elle avait toujours réussi à s'entendre avec les deux, sans devenir une victime collatérale de leurs disputes. Qu'elle se trouve maintenant à Poudlard avec elles ne changeait rien à ses yeux.

« Je ne suis pas très prévoyante. » admit-elle en souriant d'un air coupable à son amie, sans pour autant induire qu'elle comptait y changer quelque chose. Personne ne changeait vraiment alors pourquoi se mentirait-elle à elle-même et aux autres ? Ses amis l'acceptaient comme elle était, et en fin de compte, les conséquences de ce manque d'organisation restaient minimes. D'autant plus qu'elle avait des doutes sur le fait qu'elle aurait vraiment choisi le cours d'Etude des Moldus uniquement pour Dominique. Elle les connaissait, les Moldus, elle n'était pas sûre d'avoir besoin d'en savoir davantage les concernant.

Madeleine visualisa dans sa tête les élèves cités par Dominique : « Alexandre, le grand brun aux airs très sérieux, et Eurydice, la brune hyper discrète, c'est ça ? » voulut-elle se faire confirmer, sans aller jusqu'à décrire aussi Ash, puisqu'elle savait pertinemment de qui il s'agissait - à savoir le petit ami préfet de son amie. « Vous vous entendez bien du coup ? Avec Stef j'veux dire. Elle traîne parfois avec Victoire, non ? » Et justement, elles en vinrent à évoquer la capitaine de Gryffondor plus en détail, la remarque de Dominique à son sujet faisant sourire Madeleine avec un amusement non dissimulé. « Je me doute. » se contenta-t-elle de commenter en français, ne souhaitant pas nécessairement lancer Dominique dans un argumentaire concernant son aînée. Elle côtoyait les deux filles depuis suffisamment longtemps pour connaître leurs points de contention.

Plutôt que de ré-entendre des choses qu'elle savait déjà sur Victoire, Madeleine embraya donc plutôt sur Ash, dont elle avait récemment été amenée à consulter le profil Magic Insta. « Il aurait pu ne pas avoir de compte MI, ça existe les réfractaires à la technologie. » observa-t-elle d'un air sage et horrifié soyons honnêtes, avant que Dominique ne lui demande un avis dont elle voulut se faire confirmer le périmètre. « Je ne sais pas, ça donne quand même une première tendance je dirais. Qui drague qui, qui a un bon style. » Elle ne précisa pas à qui elle référait précisément, poursuivant concernant Ash dont les oreilles doivent bourdonner : « Eh bien pour Ash, au premier abord, son compte MI est très centré sur toi, et sur l’Égypte. Donc s'il fallait vraiment donner un avis, je dirais qu'il a bon goût et qu'il aime voyager ? » proposa-t-elle d'un air malicieux.

« Un peu chelou de faire ça oui, tu crois qu'elle vous espionnait depuis un buisson ? » Une image assez étrange que celle de Fleur Weasley planquée avec des jumelles pour espionner son adolescente de quatorze avec son petit-ami. Les parents pouvaient être sacrément perchés parfois !

Acquiesçant quant à la Divination - Madeleine persistait à apprécier cette matière dont la prof' était complètement déjantée -, elle répondit à la question de Dominique sur la Métamorphose : « Oui, t'es forte toi ? J'attendrai peut-être Léon pour le commencer, il adore ça, lui... » songea-t-elle avec espoir, car elle ne voyait pas son meilleur ami lui refuser une faveur. Elle était à Poudlard pour lui, il pouvait bien lui apporter un peu de soutien scolaire ! L'amitié, c'était donnant-donnant. En attendant, elle avait un devoir de Divination à rédiger, et elle étudia attentivement les suggestions et préconisations de Dominique avant de se décider. « Va pour le piano stalker, il faudra que je meuble sur ce que ça représente après. Que je suis angoissée par la musique ? Mais ça, ça n'est pas vrai du tout... » De manière générale, elle angoissait rarement. Elle était trop je-m'en-foutiste pour ça. Elle renifla avec amusement. « Ou bien qu'il faut que je fasse plus de sport, et que mon piano veut m'encourager dans cette direction. » Et il n'aurait pas tort supposait-elle, même s'il n'aurait absolument aucune chance de réussir. L'effort physique, très peu pour elle !

CODAGE PAR AMATIS

[ 738 ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 284
Âge : 14 ans (28.09.2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Amybeth McNulty / Anya Taylor-Joy


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyDim 14 Nov - 11:20

French touchDominique avait eu ses propres raisons de prendre étude des moldus mais elle avait bien conscience que d’autres qu’elle n’en avaient pas besoin. Même si elle avait été en école primaire avec des enfants non-sorciers, toute sa famille possédait des pouvoirs, alors elle avait baigné dans un entre-deux un peu flou renforcé par le fait que fréquenter des enfants de son âge ne l’avait pas préparé à côtoyer des moldus adultes. Or Dominique nourrissait le projet encore un peu vague de faire du théâtre après Poudlard. Il existait bien une ou deux troupes sorcières, mais pour jouer ses pièces préférés, le monde des moldus était autrement plus riche. Cette motivation pour en apprendre plus sur eux était donc très personnel et peu transposable à ses amis (même si certains avaient quand même pris cette option à sa plus grande joie : elle n’était pas solitaire de caractère).

« Ouaip, ils ont un vague air de ressemblance d’ailleurs – des bruns aux yeux aussi bleu c’est beau mais c’est rare -. Comme ils sont tous les deux sang pur, si ça se trouve ils ont des ancêtres en commun ? Je suis surtout amie avec Alex que j’ai rencontré via Ash, avec Eurydice je partage surtout le goût pour la mythologie. Nous avions fait connaissance autour d’un livre à la bibliothèque quand j’étais en première année. » Dominique avait deux cercles d’amis : ceux de son année, et ceux de son âge. En effet, comme elle était du mois de septembre, elle avait quasiment un an de plus que tous ses camarades de classe, au moins au début de l’année scolaire. Dans le premier se trouvaient Valentina, sa meilleure amie, Lowell, son pendant masculin, Charlotte et Themba, ses camarades de chambre, et enfin Sithmaith et Thalia, des amies de sa classe. Dans le second étaient Ash, le premier de ses amis plus âgés, Alex et Nate, les proches de celui-ci, et Eurydice. Estefania n’avait sa place dans ce réseau que parce qu’elle était liée à plusieurs personnes de ce réseau de relation. « Je ne dirais pas qu’on s’entend mal, mais on ne discute pas vraiment. Déjà elle est amie avec Victoire, et puis elle est quand même deux années au-dessus de moi. En plus, je ne crois pas qu’elle ait des masses apprécié que j’ai demandé à Alex de tester mon don de vélane sur lui l’an dernier. » Même si Alex avait refusé et que Stef ne lui en avait jamais parlé, ce qui voulait bien dire que ça n’avait pas porté trop à conséquence. Le fait qu’elle soit si ouvertement attaché à Ash avait dû éviter de soulever une quelconque ambiguïté : Dominique avait cherché des cobayes, elle n’était pas du tout intéressé par le lion, aussi mignon et populaire soit-il. À dire vrai, elle aurait même été jusqu’à constater qu’Alex n’était pas du tout son genre au cas où le fait que Ash soit son genre n’ait pas été une preuve suffisante, je précise, même s’il était gentil, il faisait un peu trop sportif sans cervelle impulsif à son goût. Dominique était une cérébrale, elle avait besoin de discussions riches et cultivées pour se sentir bien.

Comme Madeleine ne s’étendait pas sur le sujet de Victoire sage décision, elles partirent sur la naissance récente du premier réseau social sorcier : Magic Insta. « Et bien non, tu vois, même si je crois que son premier intérêt était pour la fonction messagerie. Elle nous a beaucoup servi pendant qu’il était en Égypte avec sa famille. » Il lui avait tellement manqué sur cette période ! Elle n’avait jamais eu autant hâte de revoir quelqu’un de sa vie mais elle n’a que quatorze ans donc c’est relatif ! « Et alors, qui drague qui selon ton avis d’expert ? Je t’avoue que je ne regarde que quelques comptes. » Ceux de ses amis sus-cités et celui de sa sœur, il arrivait qu’elle jette un œil aux autres profils comme lors du bal du Ministère pour voir les robes de chacun, mais sans plus. Elle n’avait jamais été très commère sortie de son cercle – les concernant en revanche elle voulait toujours tout savoir ! -. « C’est un assez bon résumé. Il aime aussi lire et manger de bonnes choses si tu veux tout savoir. » Elle adressa un clin d’œil complice à son amie d’enfance, toujours contente de pouvoir parler de son petit ami.

Cette relation était née dans des circonstances étranges, sous le regard de Fleur qui les avait espionné et pris en photo. Dominique en avait plus été contrariée que Ash – il faut dire que dans sa famille aussi la vie privée était un truc optionnel -, quelle mère faisait ça enfin ?! « En fait c’était depuis la porte de derrière qui donne sur le jardin qui lui-même jouxte la plage. Nous étions si près de la maison, c’était prévisible qu’elle ne résiste pas à la tentation, même si je continue de trouver ça pas très sain. Surtout qu’après elle a envoyé ses photos à Victoire, et ça a fini par tellement faire le tour que Ash l’a mise sur MI. Au point où nous en étions… et on est quand même mignon sur cette photo. » Cela n’excusait pas Fleur aux yeux de sa fille, mais c’était toujours ça de pris !

« Je me débrouille, mais comme tu es dans l’année au-dessus, je ne risque pas de pouvoir t’aider. Demande à Vic’ aussi au besoin, comme c’est la spécialité de Ted, je crois qu’elle s’en sort pas mal en méta’. » Dominique pouvait difficilement se prononcer sur le niveau de Léon qu’elle ne connaissait presque pas. Vu qu’il avait lui aussi un côté artiste, elle avait l’impression qu’ils pourraient s’entendre, mais elle n’avait pas encore eu l’occasion de vérifier cette hypothèse prise entre sa vie sociale bien remplie, ses clubs et les cours. « Le piano qui veut que tu le lâches pour faire plus d’exercice, c’est une théorie très amusante, je valide à fond. » Avec un peu de chance, c’était même assez tordu pour plaire à cette vieille chouette de Trelawney !
2981 12289 0


Dominique Anne Weasley
Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 82
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyLun 13 Déc - 21:58

♛French touch
Can't be scared when it goes down, got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight... Is who's gonna run this town tonight... We gonna run this town.


▼▲▼

Madeleine était forcément intéressée d'en apprendre plus sur l'entourage de Dominique. Jusqu'à maintenant elle se voyait graviter plus naturellement vers des amis de la Poufsouffle - qui n'avait qu'un an de moins qu'elle et dont certains proches se trouvaient même dans son année - que ceux de Victoire, qui était, elle, en sixième année. D'autant plus qu'elle était encore en train de se forger des convictions sur tout ce beau monde, et que force était de constater que Dominique maîtrisait son sujet - ce qui était toujours appréciable.

« Tu crois ? Ils ont des frères et sœurs communs qui leur ressemblent à tous les deux aussi ? » se renseigna-t-elle avec un intérêt quasi scientifique. « OK je vois, j'aurai peut-être l'occasion de leur parler à l'avenir alors ! » conclut-elle avec simplicité, jugeant qu'elle était à présent suffisamment armée pour se faire sa propre idée sur ce petit cercle. A première vue, Alexandre et Eurydice lui semblaient tout de même un brin coincés - ou a minima, classiques - mais au moins paraissaient-ils tout à fait fréquentables. Comme elle ne partageait pas particulièrement le goût de Dominique pour la littérature ou plus spécifiquement la mythologie, elle se garda de renchérir sur le sujet, et l'interrogea concernant la dernière inconnue du problème, à savoir la dénommée Stef. Sa moue se fit amusée à la suite des explications de Dominique. « Ah oui t'as fait ça ? Tu crois qu'elle t'en veut ? » demanda-t-elle avec un amusement visible, opinant du chef au reste des paroles de la blonde - l'inimitié entre sœurs, elle connaissait, et elle savait surtout qu'il était difficile de rester dans les bonnes grâces de Dominique si on se trouvait dans celles de Victoire. Heureusement, elle avait toujours réussi à faire partie des exceptions qui confirmaient la règle !

Naturellement, Madeleine évoqua Magic Insta, puisqu'elle avait été occupée à consulter sa tablette avant l'arrivée de Dominique des devoirs, quels devoirs ? « Il faut bien commencer quelque part. » acquiesça-t-elle d'un air empli de sagesse, avant de poursuivre : « Il y a beaucoup d'histoires autour de Viska et hm... » Elle fit glisser son index sur l'écran pour chercher le nom manquant : « Flynn ? Et le préfet de ma maison et Lucrecia ont l'air très proches, mais c'est assez évident en face à face aussi, ça. » nota-t-elle en haussant les épaules. De fait, elle était à Serpentard avec les deux derniers, alors ça ne relevait pas vraiment de la découverte de haut vol. N'empêche que ça donnait quand même des tendances, pour quelqu'un qui ne connaissait rien au microcosme de Poudlard avant septembre.

« Très bien, très bien ! » ajouta-t-elle après que Dominique lui ait fourni des informations supplémentaires sur Ash, visiblement réjouie de ces échanges. Ne restait plus qu'à avoir une vraie conversation avec le préfet de Poufsouffle ! « Vous êtes très mignons sur cette photo. » convînt-elle volontiers, et avec sincérité - elle ne mentait jamais sur ces choses-là ! « Mais ouais, hyper bizarre quand même. La prochaine fois il faut faire votre date plus loin du regard de ta mère. » Les parents, c'était bien gentil, elle ne disait pas le contraire, mais ça pouvait quand même se montrer sacrément intrusif. Encore, Victoire, elle pouvait comprendre, mais alors Fleur !

Quant à la Métamorphose, c'était un sujet dont la mention passionnait beaucoup moins Madeleine. Fort heureusement, elle avait son meilleur ami pour l'épauler, mais elle se renseigna tout de même sur les qualifications de Dominique - ça ne coûtait rien d'être informée. « Ça marche merci, je verrai alors. » Elle n'eut pas l'outrecuidance de demander à Dominique qui était Ted. Elle fréquentait les Weasley depuis suffisamment longtemps pour sortir ses boules quies dès que Victoire a cette petite lueur folle dans les yeux identifier très aisément le personnage. Non seulement était-il un ami d'enfance de Dominique, il était également le sujet de conversation préféré de Victoire zéro compassion. « Vas-y j'écris ça, j'espère que Trelawney va kiffer. Elle aime bien les trucs vraiment macabres mais bon, au moins c'est original. » Rien de mieux que de revenir à la Divination pour se remettre un peu de baume au cœur. Ce n'était pas Trelawney qui allait lui demander dix pages de théorie détaillée et étayée par des exemples, au moins !

CODAGE PAR AMATIS




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 284
Âge : 14 ans (28.09.2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Amybeth McNulty / Anya Taylor-Joy


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyLun 3 Jan - 9:28

French touchDominique rassembla ses souvenirs au sujet des familles respectives d’Alex et Eurydice. Si celle du premier lui était relativement familière en raison du remue ménage qui avait entouré les Symphonie depuis un an, elle l’était un peu moins concernant la Serdaigle. « La sœur d’Alex me ressemblerait plutôt à moi, elle est rousse, comme leur mère, mais elle a les yeux bleus des Symphonie. » Tout comme Viska. Maintenant que Dominique y réfléchissait, la teinte de ceux d’Alex ne concordait pas vraiment, étant plus proche de celle d’Eurydice justement que de celle de sa sœur et sa cousine. Mais bon, bleu ça restait bleu, il ne fallait pas trop chercher non plus… Toujours avec le ton presque scientifique que son amie et elle adoptaient depuis quelques minutes, comme si elles étudiaient cliniquement les amis de la jeune Weasley, elle reprit : « Je ne connais pas bien la fratrie d’Eurydice mais il me semble que tout le monde est brun aux yeux bleus dans sa famille, y compris ses parents » que Dominique ne connaissait pas plus même s’il était probable qu’elle les ait croisé un jour ou un autre, le monde magique britannique n’était pas si vaste que ça après tout… Et justement : « Je pense oui, surtout à Alex, il est plutôt populaire », ce qui était, si la cadette Weasley ne se trompait pas, un des critères de Madeleine en matière de relation. De plus, plus quelqu’un était populaire, plus il y avait de chance de tomber dessus – il n’y avait pas de mystère, en général cette catégorie de la population de l’école était de plusieurs clubs -, regardez donc Victoire : Dominique avait toujours un mal d’elfe à l’éviter !

« J’ai demandé à tous les garçons que je connaissais, il fallait bien que je m’entraîne. Réussir à activer mon pouvoir sur Ash ne signifiait pas que je puisse le faire avec n’importe qui. » Maintenant si, même si elle ne parvenait qu’à le faire fonctionner sur une personne à la fois au moins y arrivait-elle à tous les coups, ça ne servait pas à grand-chose dans sa vie quotidienne mais quand on avait un talent, mieux valait le maîtriser. « D’après Tina ma meilleure source, sa sœur a une légère tendance à la jalousie, mais comme je ne m’intéresse qu’à Ash, je ne pense pas qu’elle se soit vraiment inquiétée. Ce serait ridicule Ethel est bien de cet avis. » Et même si elle voulait séduire un garçon, jamais elle n’utiliserait son pouvoir pour ça, ce n’était que de la poudre de perlimpinpin : une fois son don désactivé, elle redevenait Dominique, la petite sœur fadasse de Miss Poudlard. Pour un effet durable, un peu de maquillage était autrement plus fiable que de la magie !

Concernant les couples qui flirtaient sur MI, Dominique approuva les investigations de son amie d’un petit signe affirmatif du menton : « Tina me parle beaucoup de Lucrecia et Thiago, visiblement ça couvait depuis un moment… Viska et Flynn c’était plus surprenant. Ou peut-être pas. Après tout, ils étaient déjà allés au bal de Noël de l’an dernier ensemble, et aussi au bal du Ministère. Alex n’approuve pas en tout cas. » Autant dire que son ami n’avait pas du tout le même discours que Victoire sur le sujet ! Une fois n’est pas coutume, la semi-vélane était tentée de pencher du côté de sa sœur. L’avis des cousins en matière de relations amoureuses n’avait pas vraiment d’importance, elle était loin d’avoir demandé son approbation à James pour sortir avec Ash elle !!!

Justement, les deux filles se mirent ensuite à parler du petit ami de la Poufsouffle. Avec une assurance toute Weasley-Delacour, Dominique vivait dans la certitude que son petit ami était le plus formidable qui soit et qu’aucun garçon ne lui arrivait à la cheville (sauf éventuellement pour ce qui était du sens de l’équilibre mais trop de perfection aurait été ennuyeuse), c’est pourquoi elle ne pouvait que s’enorgueillir du compliment de son amie (destiné à son couple mais cela valait surtout pour Ash à ses yeux). « Ce n’était pas exactement un rendez-vous, plutôt des retrouvailles après une longue absence. Nous nous sommes laissés porter par l’ambiance du moment. » Sans songer que Fleur pouvait les espionner. Quelle mère fait ça enfin !!! La sienne!

« Si le piano t’écrase à la fin, ça devient tout de suite plus macabre. Un peu en vision de ce qui t’attend si tu n’écoutes pas le présage. Tu peux le tenter aussi. » nota Dominique, jamais à court d’idée quand il s’agissait de décrire des récits mortels : elle vouait un culte aux tragédies shakespeariennes, ne l’oublions pas.

780
2981 12289 0


Dominique Anne Weasley
Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 82
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyJeu 13 Jan - 22:25

♛French touch
Can't be scared when it goes down, got a problem, tell me now. Only thing that's on my mind is who's gonna run this town tonight... Is who's gonna run this town tonight... We gonna run this town.


▼▲▼

Madeleine préférait le terme "curieuse" à "fouineuse", mais ce qui était certain, c'était qu'elle était toujours bien renseignée. Il était normal de vouloir en savoir plus sur son nouveau contexte de vie - d'autant plus que Léon, lui, prenait les choses comme elles venaient, sans se montrer aussi prudent qu'elle. Il fallait bien qu'une personne dans ce duo fasse du travail de reconnaissance. Leurs réputations étaient, après tout, en jeu. « Ils ne se ressemblent pas trop alors. » conclut-elle au sujet d'Alexandre Symphonie et de sa sœur. « Elle est à Poudlard elle aussi ? » Peut-être aurait-elle l'occasion d'attester de ces différences de ses propres yeux. Quant aux renseignements sur Eurydice, elle les enregistra en opinant du chef. C'était, au final, bien assez d'informations sur les deux amis de Dominique : elle en savait suffisamment pour vouloir se faire sa propre idée. Connaître des gens populaires - comme l'était Alexandre d'après Dominique - était rarement une mauvaise chose.

L'anecdote révélée par la Poufsouffle au sujet de la dénommée Estefania amusa grandement Madeleine, qui observa son amie s'expliquer avec une objectivité scientifique tout à fait charmante. Pas sûr cependant que la Gryffondor soit du même avis. Mais un peu de tension de temps en temps, ça mettait du piment dans la vie - surtout quand Madeleine n'était pas directement concernée. « Ah oui ? Tu as testé sur qui d'autre ? » se renseigna-t-elle avec intérêt et songeant dans un second temps qu'il était heureux que Dominique sorte à présent avec Ash. Elle n'aurait pas apprécié que son amie d'enfance fasse ce genre de demande à Léon. Son meilleur ami aurait pu être assez curieux pour vouloir tester, et rien que d'imaginer devoir entendre le récit d'une pareille expérience lui hérissait le poil. Elle recentra plutôt son attention sur le cas "Kostas" : « Oui et de toute façon, c'était juste une requête innocente au final. » Pas de mise en pratique, pas de sujet.

Madeleine révéla ensuite volontiers les résultats de ses observations sur Magic Insta. D'un, elle pensait avoir plutôt fait du bon travail, de deux, elle était preneuse des confirmations ou corrections de Dominique. « Pourquoi est-ce qu'il n'approuve pas au juste ? » demanda-t-elle au sujet d'Alexandre - à nouveau ! Décidément, les oreilles du Gryffondor devaient siffler, à force. Elle avait bien détecté le lien familial entre Viska et Alexandre sur MI, mais il n'expliquait pas pour autant que le garçon soit contre Flynn.

Elle acquiesça à la réponse de Dominique concernant Ash, même si elle peinait encore à comprendre le comportement de Fleur. Si sa mère lui avait fait un coup pareil, elle en aurait entendu parler pour au moins cent ans. Non pire, elle n'aurait plus entendu sa voix pour au moins cent ans : elle ne pouvait pas vivre avec une mère stalkeuse. Au moins en résultait-il une belle photo, si on voulait voir le verre à moitié plein. Faute d'être respectueuse de la vie privée de sa fille, la mère de Dominique était au moins talentueuse.

Se concentrant finalement - et de manière toute relative - sur son devoir, Madeleine commença à prendre quelques notes suite à son échange avec Dominique. « Bon, ça me paraît pas trop mal... Léon ! » Elle s'était exprimée bruyamment et avant de remarquer que le professeur chargé de les surveiller se trouvait derrière elle. « Il en a mis du temps... » ajouta-t-elle à l'attention de Dominique, et levant les yeux au ciel, pas perturbée plus que ça par le vif "chut" ayant résonné à proximité. Elle fut vivement invitée à se faire plus discrète. Grimaçant, elle écarta ses affaires pour laisser la place à son meilleur ami de s'asseoir à côté d'elle. « Tu as commencé la métamorphose, toi ? » demanda-t-elle l'air de rien, non sans avoir échangé un regard entendu avec Dominique. On lui avait toujours dit qu'il fallait savoir demander de l'aide.

CODAGE PAR AMATIS

[ Terminé pour Madeleine ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 284
Âge : 14 ans (28.09.2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Amybeth McNulty / Anya Taylor-Joy


French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] EmptyMer 9 Fév - 10:56

French touch« Non… et maintenant qu’on en parle, je ne vois pas trop à qui Alex’ ressemble dans sa famille... » remarqua Dominique d’un air songeur : Alexis Montgomery, le père d’Alexandre, était très mince, élancé, d’un blond tirant de plus en plus sur le blanc en dépit d’une quarantaine pas encore tout à fait atteinte, avec des yeux d’un bleu gris délavé. C’était un homme gentil avec les enfants et silencieux que l’on pouvait croiser souvent se promenant dans Pré-au-lard ou fréquentant la librairie du village sorcier – c’était généralement là que Dominique le voyait -, en dehors d’une certaine douceur de caractère, la semi-vélane ne pouvait pas dire qu’elle trouvait beaucoup de points communs entre son ami et son père… Les mystères de la génétique probablement si on veut. « Pas encore, elle est beaucoup plus jeune que son frère. Mais comme elle vit à Pré-au-lard, il est possible que tu la croises un jour de sortie. Le village n’est pas très grand, on finit par repérer les têtes des habitants. » Dominique n’avait le droit aux sorties que depuis l’année actuelle, mais elle avait souvent fait des tours par là-bas pour les boutiques ou pour visiter des amis de ses parents. L’avantage d’avoir une famille quasi exclusivement sorcière !

Dominique dressa ensuite mentalement la liste des autres garçons sur lesquels elle avait testé son pouvoir de vélane : ils n’étaient pas si nombreux, elle fréquentait surtout des filles dans son cercle amical ! « Alors voyons… en plus de Ash, je l’ai testé sur Nathaniel, le préfet de Serdaigle, je crois que ça lui a inspiré des sentiments partagés... » Pour reprendre ses mots, il avait trouvé que c’était « spécial », terme qui pouvait tout aussi bien avoir une connotation positive que négative. « Je l’ai aussi expérimenté sur Jamie, un Gryffondor de mon année, et pendant les vacances j’ai essayé sur Gustave, que tu dois connaître puisqu’il est élève à Beauxbâtons. » Et c’était tout, on ne pouvait pas vraiment parler d’un gros palmarès, mais cela lui avait suffi pour vérifier qu’elle arrivait à ensorceler d’autres garçons que celui dont elle avait fini par tomber amoureuse. Depuis qu’ils étaient en couple, elle avait cessé ses expériences, en partie parce qu’elle savait maintenant utiliser son don de manière assez consciente pour ne plus trop l’enclencher par accident – ce qui avait toujours été son but principal, elle détestait perdre le contrôle ! -. Ceci lui fit approuver d’un signe de tête les paroles de Madeleine concernant Stef, n’ayant rien de plus à ajouter sur ce sujet.

« C’est une histoire compliquée... » commença Dominique en prenant une inspiration – tout en espérant ne pas se tromper car tout ceci concernait des élèves plus âgés bien qu’elle en connaisse la plupart, Viska étant par exemple la meilleure amie de sa sœur ! -. « L’an dernier, Viska sortait avec Jensen McGowan, tu as dû le repérer, c’est le capitaine de Quidditch de ta maison. Alex’ est très proche de McGowan, ils sont cousins par alliance ou quelque chose comme ça, et ils se connaissent depuis toujours. Même si ma sœur le déteste, elle, il est certain que McGowan a été un vrai soutien pour Viska quand elle est revenue de son enlèvement, il l’a soutenue, l’a aidée à rattraper ses cours, il avait même arrêté le Quidditch pendant un temps pour être près d’elle. Honnêtement, c’était très mignon à voir, même Vic’ le reconnaissait. Et puis, on ne sait pas trop pourquoi, en juin dernier il a quitté Viska, sans qu’il y ait vraiment de signes annonciateurs… en tout cas pas d’après Viska et Victoire, je ne connais pas vraiment McGowan et dans sa guerre avec ma sœur, je suppose que ma loyauté doit aller à Vic’, donc je ne ferai probablement jamais sa connaissance. » Et si elle l’avait trouvé assez charmant l’an passé, elle n’aimait pas du tout comment cette histoire avait ensuite tourné, surtout pour ce que cela impliquait pour Alex, réellement soucieux de l’état moral et physique de sa cousine. « C’était juste avant le bal du Ministère, alors Viska a dû se trouver un autre cavalier en urgence, et elle y a été avec Flynn. C’est à partir de là qu’ils ont commencé à flirter. Et à faire d’autres trucs si on en croit les rumeurs. » Ces paroles firent un peu rougir Dominique, bien moins à l’aise que d’autres sur ce terrain. « Seulement Alex’ espérait un retour de Jensen – espère encore probablement – et il voit Flynn comme un obstacle. En plus, Flynn et Viska flirtent ensemble publiquement mais ils disent ne pas être en couple, et Alex’ vient d’une famille un peu tradi’, ça ne va pas avec ses valeurs. Il doit avoir peur que Flynn soit un profiteur ou quelque chose du genre. » Pour ceux qui s’intéressaient un peu aux ragots de Poudlard, il y avait deux opinions pour cette pseudo-romance : ceux qui espéraient que cela tournerait à la relation sérieuse vu que les deux amis étaient populaires et partenaires de danse à Sterne depuis un certain temps déjà, et ceux qui pensaient que Viska allait encore avoir le cœur brisé par un mec insensible. Dominique était dans la première catégorie, Victoire aussi (en gros), mais Alex était totalement dans la seconde. Mais la Poufsouffle se disait qu’il fallait que son ami positive : il n’avait pas pu casser la figure de Jensen parce qu’il y était attaché, ce n’était pas le cas pour Flynn, alors il pourrait toujours se défouler le cas échéant Dominique la sans pitié. « Pour ce que ça vaut, Vic’ a plutôt confiance en Flynn, donc Alex se fait sûrement du souci pour rien. Ma sœur a bien des défauts mais en général elle sait choisir ses amis. » conclut doctement la semi-vélane tout en revenant un temps à son devoir.

Madeleine fit de même, car parler des histoires courant dans Poudlard était peut-être passionnant, mais cela ne faisait pas vraiment avancer leur travail ! Léon finit par les rejoindre, la française ayant besoin d’une aide en métamorphose que sa cadette ne pouvait lui apporter. Celle-ci répondit par un sourire au regard entendu de son amie et termina son parchemin de métamorphose de son côté dans un silence retrouvé – parler à Madeleine des derniers potins était une chose, les évoquer devant Léon en était une toute autre ! -.

1 063
Topic Terminé
2981 12289 0


Dominique Anne Weasley
Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





French touch [ Dominique ] Empty
Ξ Sujet: Re: French touch [ Dominique ]   French touch [ Dominique ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
French touch [ Dominique ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Correspondance] Charlotte - Dominique
» Thème ★ Where is Dominique? ★ Viska
» Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]
» Dominique ♥ Magic Insta ♥
» Chaumière aux coquillages • I'm the type for sentimental • Dominique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: