Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 80
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 11:38


   

Strelitzia Sawyl

Ne jamais se fier aux apparences



   

  Nom : Sawyl
   Prénom : Strelitzia
   Âge : 16 ans
   Date de naissance : 16 Juin 2000
   Statut de sang : Sang-mêlé
   Origines sociales : Modeste
   Baguette : Bois d'Erable & Coeur de Phoenix - 25 cm - rigide
   Signes particuliers : Strelitzia n'a pas de signes distinctifs physiques, mise à part son visage avec lequel elle joue énormément. Il est en effet compliqué de savoir quand elle est elle-même et quand elle joue un rôle. La jeune fille est également une jeune animagi. Cette particularité bien que préparée depuis des années est récente. Une fois transformée, elle prend la forme d'une grande louve blanche avec des reflets châtains non sans rappeler sa couleur de cheveux d'origine. Cette caractéristique est un secret, et seule sa nourrice est pour le moment au courant.
   Matières préférées : Métamorphose & Potions & Botanique & Défense contre les forces du mal & Soin aux créatures Magiques

   
Physique

   Strelitizia n'a rien de très différent d'une jeune fille de son âge. Pas très grande avec ses 1m60, la sorcière a une taille fine tout comme ses membres, bien que quelques muscles peuvent se voir en particulier au niveau du ventre. Même son visage n'a rien de bien particulier. Avec sa peau légèrement satinée, ses longs cheveux lisses châtains et ses yeux foncés, Strelitzia a un petit minois lisse assez mignon mais également d'une grande simplicité.

Et pourtant, malgré son apparence très passe-partout, la jeune fille arrive à tirer avantage de cette normalité. En effet, grande manipulatrice qu'elle est, Strelitzia arrive à manier son visage, son style vestimentaire et son attitude en fonction de ses besoins. Tantôt l'élève modèle avec un style très sérieux et modeste pour s'attirer la sympathie des professeurs, tantôt très féminine pour obtenir des informations ou des actes des adolescents bourrés d'hormones.

En d'autres termes, il est compliqué de lire sur le visage de la jeune fille, qui peut sembler impassible la majorité du temps... Néanmoins personne n'est infaillible...
   

   
Caractère

   Solitaire S'il y a bien une chose à savoir avec Strelitzia mais qu'il est à la fois difficile de discerner c'est qu'elle marche seule. Élève ou adulte, elle n'a confiance qu'en très peu de monde ayant eu bien trop de démonstration de trahison de ce que l'on appelle communément des "amis". Malgré que la jeune fille montre souvent le total inverse, en bonne louve solitaire qu'elle est, il est très difficile de sincèrement l'apprivoiser. Cependant, elle n'a rien contre les alliances si elle a son épingle à tirer du jeu.

  Opportuniste Tout est bon pour arriver à ses fins. Strelitzia, en très bonne observatrice et annaliste, tente régulièrement de capter tout ce qui pourra l'aider dans sa quête ou son objectif du moment. Que ce soit par des alliances intéressantes, des rapprochements opportuns ou des situations dont elle pourrait tirer avantages, tout est bon à prendre. Et si la trahison est de mise, ce sera le plus généralement sans aucuns remords... Ou peut-être un seul : L'impossibilité de réutiliser une précédente alliance. Néanmoins, Strelitzia se débrouille assez souvent pour ne pas que la trahison ne fasse ni beaucoup de bruits, ni d'éclaboussures... Au cas ou...

  Manipulatrice Vous l'aurez compris, Strely aime se jouer des gens, ou plutôt n'y voit aucuns inconvénients. Non pas que cela l'amuse d'user de ruses ou de charmes pour amadouer une âme, mais si cela est un moyen pour obtenir ce qu'elle souhaite, ce sera sans sommassions. Aucune limite ne semble pouvoir l'arrêter. Que ce soit en jouant les petites élèves modèles auprès des professeurs, en étant attentive et sage durant les cours ; En aidant ses camarades dans leurs études tout en récoltants quelques informations intéressantes en passant ; ou en usant de ses charmes auprès de la gent masculine qui en pleine adolescente a certaines parties qui les démange et le cerveau ramolli par les hormones... Non, rien ne semble lui être interdit, et Strelitzia semble même avoir acquis un véritable don pour donner l'expression qu'elle souhaite à son visage, tout en alliant son corps et son style pour un meilleur effet.

  Sérieuse Le savoir.... Strelitzia est loin d'être idiote, et sait parfaitement que sans savoirs, elle n'arrivera à rien, et c'est bien pour cela qu'elle n'est pas feignante dans ses études, en les poussant même parfois un peu plus loin que nécessaire quand un sujet lui semble particulièrement intéressant. C'est d'ailleurs bien grâce à ses capacités de concentration qu'elle a réussi à suivre la trace de ses nourrices, en se concentrant sur la métamorphose et les potions afin de réussir à devenir une animagi. Cependant, à l'inverse, si un sujet lui semble insignifiant, ou pas très attrayant, Strely laissera pratiquement tomber, se contentant seulement de faire assez d'efforts pour avoir la moyenne et ne pas que l'on lui cause de problèmes avec des notes qui pourraient lui porter préjudices.

  Musicienne Surement de part son éducation dans un bar qui accueillait régulièrement des musiciens ou chanteurs en tout genre, Strely s'est rapidement découvert un fort intérêt pour la musique, et particulièrement la guitare. Après avoir appris les bases avec un voyageur qui était resté un petit moment à l'auberge, la jeune fille a commencé à s'exercer seule dans son coin tout en poussant la chansonnette... L'une de ses nourrices lui avait d'ailleurs découvert un certain talent pour le chant, que Strelitzia exploita au fil des années. A ce jour, il n'est pas rare de la voir se produire dans sa fameuse auberge avec sa fidèle guitare et ses chansons qu'elle reprend d'autres artistes ou qu'elle écrit elle-même quand la sorcière trouve un peu de temps.

  Déterminée De part son histoire, Strely sait qu'elle ne peut compter que sur elle-même pour survivre dans ce monde qu'elle qualifie de sombre et égoïste. Et pour réussir à se faire une place, il ne faut penser qu'à soit, et ne reculer devant rien. Ce n'est pas tellement de devenir la plus grande sorcière du monde qui l’intéresse, mais de ce faire une place ! De petit à petit installer une légitimité ! Cependant il lui est pour le moment impossible de dire si elle souhaite que cette tranquillité et cette estime lui soit accordé par peur ou par respect.... Strely aurait tendance à souhaiter un mélange des deux... Et quoi qu'il puisse en être, sa détermination n'a pas de faille, à l'instar de ses ambitions.

 Potionniste & Barmaid A la base, il lui fallait des connaissances en potion pour pouvoir devenir une animagi... Cependant, au fil de son apprentissage, une certain goût pour les potions est né dans le petit coeur de notre sorcière, et particulièrement pour les expériences en tout genre. Après tout, si une mixture peut faire pousser des cheveux, ne peut-on pas faire devenir une personne un grizzli ? Le champ des possibilité étant vaste, le domaine attira beaucoup Strely qui adore toujours autant faire diverses expériences au jour d'aujourd'hui. Mais... Cela ne s'arrête pas là... Malgré que Strely n'ait pas eut le droit de gouter de l'alcool avant ses 14 ans, une fois cet âge atteint, la jeune fille a commencé à réaliser des expériences sous forme de cocktails alcoolisés ou non. En effet, comme avec les potions, la jeune fille a commencé à s'amuser en réalisant divers mélanges. Allant de celui qui donnait envie de vomir, jusqu'à celui nous rendant complétement accro.
   


   
Aime

  La Musique Joueuse de Guitare depuis bien des années, et chanteuse depuis presque aussi longtemps, Strely a une grande attirance pour le milieu musical dans lequel elle peut se plonger sans avoir à jouer de rôle. C'est en quelque sorte son petit plaisir personnel. Sa bulle.

  Le Savoir En apprendre toujours plus d'avantage. Se plonger dans des montagnes de livres ne lui fait pas peur, car Strely a conscience que plus on en sait plus on peut en faire.

 Les Potions Particulièrement la création, l'expérimentation des ces dernières, offrant un large éventail de possibilité.

 Les Cocktails Après les potions, vint la création de divers cocktails, pouvant autant vous faire vomir que vous rendre totalement dépendant de certaines de ses délicieuses mixtures.

 La Solitude Malgré qu'au seins de l'école elle soit souvent accompagné pour donner le change, Strely se sent mieux seule, de préférence sur une branche d'arbre dans la forêt avec un bon bouquin et du calme...

 La Nature Les grandes forêts abondantes, remplies d'animaux ou créatures en tout genre, et où les humanoïdes se font rares... Que ce soit les plantes en elles-mêmes que Strely trouve fascinantes ou la faune, la jeune sorcière se sent largement plus à l'aise dans le milieu naturel que urbain, et de loin !

 Le Combat Malgré que la fourberie et la ruse sont les moyens privilégiés de Srely, si elle s'écoutait, rien de mieux qu'un bon duel pour montrer qui est le plus fort... Mais il faut parfois être plus intelligent pour atteindre son but...
   


   
N'aime Pas

Les Gens Ce n'est pas compliqué, Strely a du mal avec le genre humain quel qu'il soit. Le trouvant égoïste, imbu de lui-même et destructeur.

Les imbus d'eux-même Celui qui se croit plus fort que tout le monde car il vient d'une bonne famille, ou encore le gros bras qui croit qu'il ne mettra jamais un genoux au sol... Cela sont les pires, de véritables têtes à abattre de sang-froid.

La divination Tout ce qui touche aux arts spirituels, les croyances etc... Bref tout cela parait très ennuyant aux yeux de Strely.

La chevalerie Le beau prince charmant sauvant tout le monde sur son cheval blanc... Berk ! Aux yeux de Strely, ce n'est que de l'hypocrisie, et de toute manière, elle est bien placée pour savoir que à être gentils et altruiste ont fini par ne plus pouvoir sauver personne... Et certainement pas soi-même...

L'enfermement Claustrophobe abusive, il s'agit là de son point faible le plus dangereux pour elle. En effet, se savoir enfermé dans une boite, sans possibilité de sortir peut carrément la faire entrée dans un état de panique, d'angoisse voir même d'hystérie.

La trahison Oui bon c'est un peu l’hôpital qui se fou de la charité mais laissez-moi vous expliquer... Strely n'accorde pas facilement a confiance loin de là, mais si elle le fait, c'est qu'il y a une bonne raison, et il est fort déconseillé de la trahir par la suite si on tient à la vie...

Les Légilimens Évidemment, leur capacité à voir dans la tête de Strely est une faiblesse pour cette dernière, faisant naitre une haine pour ce genre de personne en conséquence... 

   
crackle bones




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16


Dernière édition par Strelitzia Sawyl le Mar 7 Sep - 22:56, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 80
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 11:39


   
Histoire

   

   

    L'adoption Les enfants ne sont pas tous égaux à la naissance, et le destin semblait déjà vouloir jouer avec ce petit poupon de quelques jours seulement... Une jeune femme, sorcière, aussi sale qu'une SDF, et tout aussi amaigrie tenait dans ses bras ce petit trésor tout rose enveloppé dans une couverture qui semblait être la seule chose de propre sur la jeune mère. Cette dernière regardait partout, se cachant à chaque intersection, semblant fuir ou craindre quelque chose. Mais la lune haute dans le ciel, annonçait qu'il allait lui falloir trouver un abri pour la nuit, ne serait-ce que pour reposer ses pieds ensanglantés et certainement frigorifiés.... À l'arrière de ce qui semblait être une espèce de petite auberge dans la ville de Pré-au-Lard, La jeune mère trouva un espace entre deux poubelles pour s'installer à l'abri des regards. L'odeur n'était pas des plus plaisantes, entre le vomi de certains buveurs qui avaient dû se vider en ces lieux, les poubelles remplies et l'urine de certains félins... C'était ragoutant au possible... Mais au moins, la jeune fille qui ne semblait avoir qu'une vingtaine d'années tout au plus, était seule, et hors de vue..

Mais... Elle n'était pas à l’abri des oreilles attentives, surtout quand le poupon, surement affamé, réclamait son repas. Mais ne semblant pas être en bonne santé ni assez charnue, la jeune mère ne pouvait ni donner le sein, ni nourrir son enfant... Également sans baguette, la jeune mère extrêmement affaiblie commença à verser des larmes de désespoirs, voyant non seulement sa vie s'évaporer, mais surtout également celle de son précieux bébé...

Surement en conséquence des pleurs du nouveau-né, la lumière de l'auberge s'alluma, et la porte arrière, proche des poubelles s'entrouvrit, tandis qu'une voix douce et féminine se fit entendre.

- Il y a quelqu'un ?

Mais personne ne répondit... Malgré les pleurs du bébé qui continuaient de se faire entendre, et la peur de la jeune mère en larmes, prise au piège, ne pouvant ni partir, ni faire taire son enfant... La voix féminine sembla cherchait dans les environs, jusqu'à se trouver nez à nez avec la cause de ces bruits nocturnes. La jeune mère ferma les yeux, sentant sa fin être arrivée, et commença à supplier tout en se recroquevillant sur elle-même.

- Faites ce que vous voulez de moi mais je vous en supplie... Ne lui faites pas de mal...Je vous en supplie... Épargnez-la.
- Mais... Commença la voix féminine tout en s'accroupissant devant la jeune mère. Je ne vous veux aucun mal.

Les yeux de la jeune mère s'ouvrirent alors doucement, et son étonnement fut bien visible quand elle vit une jeune femme avec un âge similaire au sien affichant un magnifique sourire doux sur le visage. Sa peau était blanche, et ses cheveux lisses d'un blond rayonnant faisant penser à un rayon de soleil au début de l'été.

- Je m'appelle Solaya, venez avec moi, vous serez mieux à l'intérieur, il y a un bon feu devant lequel vous pourrez vous installer.

La jeune mère était bouche-bée, elle ne comprenait pas ce qu'il était en train de se produire mais... Ce sourire... Il était si chaleureux et si réconfortant... Comment réussir à se méfier... Alors la sans-abris se laissa emmener à l'intérieur, et se faire installer sur un fauteuil devant un magnifique feu de cheminer devant lequel sa faiblesse ne lui donna pas le temps de poser de questions... Le sommeil l'enveloppant immédiatement de ses bras...

Le lendemain matin à son réveil, la jeune mère ouvrit les yeux. On l'avait enveloppé dans un plaid confortable, et de quoi manger et boire se trouver sur une table basse juste devant-elle mais... Quelque chose n'allait pas pour en profiter... Sa fille... Sa précieuse petite fille... Ou était-elle ? On le lui avait pris... s'en était terminé... Des larmes de culpabilités commencèrent à couler quand soudain Solaya apparut devant la jeune mère.

- Ne t'en fais pas, nous avons mise ta fille dans un bon lit bien chaud dans notre chambre, elle ne craint rien et s'y repose après avoir but du bon lait.


Encore ce sourire rassurant qui enlevait toute méfiance... La jeune mère en essuya donc ses larmes, et acquiesça doucement, tout en se recroquevillant sur elle-même comme par réflexe et habitude.

- Tu veux bien me dire comment tu t'appelles ? Demanda Solaya.
- Je... Euh... Noire... Vous pouvez m'appelez Noire...
- Inutile de me vouvoyer voyons Noire, rigola Solaya. Après tout, nous avons à peu près le même âge il me semble non ?

Un premier sourire timide s'afficha sur le visage de Noire... le premier depuis bien longtemps semblait-il. Elle ne comprenait rien de ce qu'il se produisait, mais se sentait extrêmement chanceuse d'être tombé sur une femme comme Solaya !

Les jours et semaines passèrent ainsi. Noire découvrit qu'elle avait atterri dans l'auberge des Soeurs Félines, tenu donc par Solaya, et sa grande-soeur Sombrya. Alors que la cadette était d'un naturel doux, avenant et maternel, l'aînée en revanche était presque tout son contraire. Froide, impassible et franche, sa peau légèrement bronzée et ses cheveux bruns lui donnaient un air peu commode. Cependant, après un peu de mépris, elle sembla accepter Noire... Disons plutôt qu'elle ne connaissait que trop bien sa petite sœur pour tenter de lui faire changer d'avis sur le potentiel danger que pouvait représenter une SDF inconnue...  L'auberge en elle-même n'était pas bien grande, mais chaleureuse, il ne semblait y avoir pratiquement que des habitués qui adoraient être accueilli par le sourire charmant de Solaya, ou faire des bras de fer à la pirate avec Sombrya. Régulièrement, des groupes de musiques venaient jouer, donnant un effet d'histoires médiévales à ce lieu dans lequel Noire se sentait particulièrement à sa place.

En parlant de cette dernière, après avoir repris du poil de la bête, il lui était totalement hors de question qu'elle se fasse héberger sans rien faire en échange. C'est ainsi que petit à petit, Noire commença à faire quelques bricoles comme du ménage, du rangement, de la réparation ou même du service. Le tout de manière manuel puisqu'elle ne semblait pas avoir de baguette, malgré sa connaissance évidente de la magie en elle-même... Mais les Soeurs Félines ne posaient pas de questions, se contentant d'accepter Noire et sa petite fille, leur espérant une vie meilleure maintenant qu'elles semblaient en dehors de danger.

Malheureusement ce bonheur ne fut que de courte durée... Quelques mois tout au plus... Car un soir, alors que Noire sortit les poubelles quotidiennes, un cri se fit entendre provenant de l'extérieur de l'auberge. Les soeurs Félines sortirent immédiatement... Mais il était trop tard... Bien trop tard... Le corps sans vie de Noire gisait sur le sol... Le sang coulant le long du caniveau, montrait que cet acte macabre avait été effectué sans magie... Solaya s'écroula sur le corps sans vie de Noire, tandis que Sombrya maudissait le lâche qui s'en était prit à leur amie sans défense alors qu'elle ne demandait rien à personne...

Ne voulant pas attirer d'ennuis à la petite, sentant des histoires louches derrière tout ça, les Soeurs Félines se débarrassèrent discrètement du corps avant de remonter à l'étage auprès du jeune bébé maintenant orphelin... Solaya se pencha sur le berceau qu'elle avait acheté exprès, et prit le poupon dans ses bras en la berçant doucement.

- Sombrya...
- Oui je sais... On ne peut pas l'abandonner... Soupira l'aînée. T'en fais pas j'ai compris...
- Bienvenue dans la famille Sawyl... Strelitzia.

Et c'est sous un doux sourire solaire que notre petite Strelitzia devint officiellement membre de la famille Sawyl, la famille des Soeurs Félines.

  Avant Poudlard Les Soeurs Félines ne cacha jamais l'histoire de Noire à sa fille. en effet, à leurs yeux, cela aurait été un manque de respect envers Noire que de cacher son histoire à sa propre progéniture, même si il s'agissait là plus d'une tragédie que d'un compte de fée pour le coup... Mais Strelitzia semblait bien le gérer, répétant qu'elle était fière de sa mère qui avait tenté de la protéger jusqu'au bout même si personne n'en connaissait la raison.

Solaya et Sombrya s'occupaient parfaitement de leur petite qu'elles avaient officiellement adopté après avoir raconté qu'elles l'avaient trouvé dans leurs poubelles, totalement seule... Abandonnée... Il leur fallut justifier de leur capacité à l'élever correctement, mais après quelques semaines, voir mois compliqués, Strelitzia devint officiellement une Sawyl au grand bonheur de Solaya qui la voyait vraiment comme sa propre fille !

La relation entre ces deux là était de la sorte d'ailleurs. Semblant avoir un sixième sens pour détecter la tristesse de son trésor, de ses doutes, de ses colères, Solaya arrivait toujours quand il le fallait, et trouvait toujours les mots pour réchauffer le coeur de sa petite fleur, au grand bonheur de cette dernière qui aimait se blottir dans les bras de sa nourrice qu'elle considérait comme une véritable mère...

Avec Sombrya.... C'était quelque peu... Différent. Bien que cette dernière tenait beaucoup à Strely, Sombrya, devant la couve de sa jeune soeur, essayait d'inculquer le respect, la responsabilité, les valeurs et le travail à son apprentie. Elle n'était pas très coulante avec la petite fille, mais c'était pour son bien, pour qu'elle évolue dans le bon sens, et Strelitzia le savait parfaitement.

Strelizia était très bien encadrée. Que ce soit par l’amour maternel de Solaya ou l’éducation quelque peu stricte de Sombrya, la jeune fille se faisait une petite place dans cette auberge qui devenait autant son foyer que sa cour de récréation. Et pour cause, que ce soit les habitués que les nouveaux clients, la petite bouille châtain de Strelitzia, soit attendrissait les adultes, Soit les amusait beaucoup.

À ce propos, alors que Strelizia n’avait que cinq ou six ans, un musicien indépendant parcourant apparemment le monde avec sa guitare, passa quelques temps, quelques semaines même dans l’auberge des sœurs Félines. C’était un jeune sorcier d’une trentaines d’années qui, après avoir perdu sa famille pour une raison qu’il taisait secrètement, avait décidé de vivre de ça musique en toute simplicité, et surtout avec beaucoup de générosité. Il lui arrivait régulièrement de jouer le soir même quand il n’y avait que peu de clients. Devant ces spectacles Strely fut comme hypnotisée, et en voyant le visage illuminé d’étoiles de la petite, le musicien eut une petite idée qui lui fit afficher un petit sourire malicieux sur le visage. En effet après avoir évidemment demandé l’autorisation aux propriétaires des lieux, le musicien prit la petite Strelitzia sur ses genoux et commença à lui apprendre les bases de son instrument fétiche : la guitare. Jour après jour, la jeune sorcière appréciait ses petits cours avec son nouvel ami qui se nommait et Ewen. Ce dernier était très pédagogue, et il apprenait à Strely tout ce qu’il savait sur son instrument. Évidemment, il faisait en sorte de prendre en compte les petits doigts de sa nouvelle apprentie et de lui faire réaliser des exercices en adéquation. Après des semaines d’apprentissage, de rire, et de complicité, il était venu le temps pour Ewen de reprendre la route. Strelizia avait les larmes aux yeux... Elle était dévastée devant ce départ, et elle supplia ses nourrices d’embaucher Ewen à temps plein dans l’auberge, mais ce dernier la coupât et lui expliqua que son bonheur était le voyage et non pas la sédentarité... Après quelques moments de réflexion, la jeune fille comprit et malgré ses yeux mouillés de chagrin, elle fit un dernier câlin à son professeur, lui souhaitant tout le bonheur du monde, et surtout de le revoir d’ici quelques années afin de lui montrer ses progrès en matière de musique. Ce fut ainsi que naquit la passion pour la guitare chez notre jeune fille. Passion, qui ne la quitta jamais, puisque quelques temps plus tard, le chant se joignit à son jeu, lui permettant au fil des années de réaliser quelques représentations que ce soit avec des musiques qu’elle entendez ou des chansons qu’elle avait composées elle-même de toutes pièces.

Tout laisser croire que la petite Strelizia allait devenir une sorcière aussi généreuse que travailleuse. Que ce soit avec Solaya, et son altruisme indéniable, ou Sombrya et son travail acharné, la jeune sorcière avait de quoi tenir en matière d’exemple. Et cela ne s’arrêta pas là. En effet, les Sœurs Félines ne s’étaient pas caché qu’elles avaient une petite particularité qu’elle partagea avec leur enfant. Les Soeurs Félines ne s'appelait pas comme ça pour rien. En effet, même si peu de monde était tout courant Solaya et Sombrya n'était autres que des animagis qui prenaient la forme de chats. Enfin... Deux chats assez différents.Solaya prenait la forme d'une magnifique chatte angora blanche aussi douce et délicate ce qu’elle pouvait être dans son état d'humaine. Au contraire, Sombrya prenait la forme d'un chat sauvage immense qui ressemblait presque plus à une panthère qu’un petit chat domestique, vu ses crocs il était clair qu'elle n’étais pas du genre à se laisser chatouiller le ventre bien au contraire, elle était plutôt du genre à mordre les doigts qui pouvaient passer devant sa bouche plutôt que de les lécher. Devant cette magie qui Fascina notre petite Strelizia, cette dernière demanda s’il était possible pour elle de faire la même chose un jour. Les deux sœurs qui était redevenu humaine durant cette question, se regardèrent, sourire, et se retournèrent vers leur petite protégée. C'est à ce moment précis, que Les Soeurs apprirent à Strelitzia l'existance de Poudlard, de l’apprentissage de la magie et tout ce qu’il en était. Lesdeux sœurs expliquèrent également que, si la petite fleur étudiait sérieusement, qu’elle devenait une sorcière émérite, elle pourrait à son tour devenir ce qu’elles appelaient un animagi, et que de toute manière les sœurs Félines l'aiderait dans le processus qu'elle ne cachèrent pas être long et douloureux et pas forcément à la portée du premier venu. D'autant plus qu'en vue de passif de sa mère de sang, Strelitzia aurait là une possibilité de se cacher, si un jour les gens qui en avait après Noire décidaient de la pourchasser elle....

Le côté ambitieux de Strelitzia naquit de cette discussion. Que ce soit pour rendre fière le musicien qui lui avait donné goût à la musique, ou être assez forte, ou tout du moins assez connaisseuse, pour devenir une animagi à l’instar de ses nourrices, Strelizia savait qu’elle allait devoir travailler dur malgré son âge, et elle se mit ainsi rapidement en tête qu’il allait falloir donner tout ce qu’il avait et ne pas léser sur les efforts pour rendre fières les personnes auxquelles elle tenait.

  La naissance de la noirceur Strelizia avait 10 ans, il ne lui restait qu’une petite année à tenir avant de pouvoir entrer dans la grande école qui était Poudlard. Mais le destin ne semblait pas vouloir épargner cette petite, au contraire, il s’est tut durant ces années, et comptait bien rappelé qu’il existait...

C’était un soir d’hiver, l’auberge était remplie de partout, et les Sawyl ne savaient pas où donner de la tête. Quand soudain, Solaya entendu un bruit à l’extérieur. Après un sourire vers sa sœur, la cadette semblait quelque peu intriguée et décida d'aller voir ce qu’il en était. Les minutes passèrent... De longues minute... De très très longues minutes qui commençait à sérieusement s'inquiétait... Tout comme la petite Strelitzia qui se demandait ce qui pouvait bien se passer du côté de Solaya. Par acquit de conscience, et autant pour se rassurer que pour rassurer la petite, commença à se diriger vers l’extérieur pour voir justement ce qu’il en était, suivi de près par Strelitzia qui, en petite curieuse qu'elle était, ne put s'empêcher de se cacher pour observer la scène de ses propres yeux. Avec du recul, il aurait peut-être fallu que Strelizia ne voit pas ce qui s’était produit cette nuit là.

Sombrya sembla se stoppa une fois arrivée à l’extérieur, à l'endroit même où Noire était morte bien des années plutôt, Solaya semblait parler avec un homme quelque peu étrange, en effet cet homme avec une barbe de bien des semaines, des cheveux sales, et des habits pas vraiment en meilleur état, semblait essayer de convaincre sSolaya d'une chose pour laquelle cette dernière ne pouvait dire oui, et semblait bien embêtée.

⁃ Je vous ai dit que l’on avait plus de chambre. À la limite on peut vous accueillir sur un canapé mais c’est tout… Je suis vraiment désolé Monsieur.
⁃ Tout ça car je suis sale, vous me jugez Mademoiselle… Grogna l'homme. Comme ils le font tous !
⁃ Mais non voyons !

La discussion semblait tourner en rond, et tendis que Solaya restait tout à fait calme et essayait de jouer de ses charmes apaisants pour calmer l’homme en face d'elle, ce dernier semblait s'agacer davantage. Au fil de la discussion, Solaya sentait une drôle d'odeur, l'homme était alcoolisé et pas qu’un peu... Mais alors quelle craignait le pire, Sombrya n’eut pas le temps de réagir à ce qui allait suivre. L’homme sembla sortir de nulle part un poignard, un gros poignard, sale, sûrement rouillé depuis bien longtemps. Il ne menaça pas, il ne prévenu pas, il sauta littéralement, simplement, et gratuitement sur Solaya à lui enfoncer son arme en pleine poitrine. À cette vision, Sombrya se changea dans sa forme animale et sauta à la gorge de l’homme. Elle avait beau être assez fine comme féline, les petits crocs bien acérés, et la surprise de l’attaque, lui permit de planter ses dents dans la carotide de l’homme qui commença à se vider de son sang dans le caniveau... Mais alors que Sombrya reprenait sa forme humaine, et qu’elle se tourna vers sa sœur, cette dernière se raccroché durement à la vie, commençant doucement à baigner dans son sang. Sombrya supporta sa sœur dans ses bras cherchant un moyen de la soigner, mais Solaya qui avait également quelques connaissances en médicomagie, savait qu’elle était perdu, et commença à lui adresser ses derniers mots, tout en gardant son sourire naturel, rassurant et éternel.

⁃ Prenez soin l’une de l’autre s’il vous plaît. Je suis fière d’avoir vécu toutes ces années avec toi ma chère sœur, et ces quelques années avec notre petite….

Solaya n'eut pas le temps de finir sa phrase, que Strelitzia sorti en trombe, et sauta sur le corps de Solaya. Elle ne voulait pas qu’elle les laisse tomber, elle ne voulait pas la perdre, et malgré son jeune âge, elle savait parfaitement ce qu'était la mort, et celle qu'elle considéré comme une mère, en était à la porte

⁃ Solaya non…. Je serai sage, je ne ferai aucunes bêtises, je ne chercherai pas à amadouer les clients pour avoirs des bonbons ! S’il te plaît Solaya ne pars pas ! On a besoin de toi encore !

- Ma petite fleur ne t'en fais pas, je serai toujours avec toi... Quoi qu'il arrive ne l'oublie pas, je veillerai à jamais sur toi mon trésor...

Petit à petit, les paupières de Solaya commençèrent à se fermer peu à peu, encore et encore jusqu’à se fermer pour l’éternité... Sombrya, après avoir hurler à la mort, et enmenait la petite à lintérieur, se débarrassa du corps de l’assassin, avant de prendre celui de sa sœur, et l’emmener dans sa chambre pour le nettoyer avant de lui faire des funérailles digne de ce nom, auxquelles même certains habitués avaient assistés, dévastés par cette perte qui touchait tout ceux qui avait connu Solaya... La douce et chaleureuse serveuse qui resterait à jamais dans les coeurs et les esprits.

Après ce jour, le regard de Strelizia changea du tout au tout. Au fil des jours qui suivirent, pas mal de choses se passèrent dans son petit cerveau. Pourquoi une personne aussi gentille que Solaya, qui avait même voulu offrir à cet homme alcoolisé un canapé pour la nuit, avait-t'elle fini aussi tragiquement dans un caniveau. Pourquoi la gentillesse d’une personne avait été remercié de la sorte ? Et ce n’était pas la morosité et la mauvaise humeur de Sombrya, qui semblait en vouloir à la terre entière qui allait aider la petite Strelitzia à positiver. Les deux femmes, maintenant seules pour gérer la petite semblait évoluer dans ce que l’on appellait la haine. Autant l’une que l’autre commencèrent à en vouloir au monde entier... Petit à petit alors que Sombrya expliquait à Strelitzia qu’il ne fallait faire confiance à personne, que le mal était partout, et que les gens comme Solaya ou le musicien et Ewen, étaient très rare... Très très rare. Et la jeune fille savait que s'était vrai... Le voyait bien de ses propres yeux...

C’est ainsi que la Strelitzia solitaire, manipulatrice, et sauvage naquit.

  Poudlard Strelizia entra ainsi dans la grande école de Poudlard. La jeune fille à première vue très calme sage et sans histoire commença à se fait faire une petite place très discrète au seins de sa nouvelle école. Studieuse, participative, à l’écoute, et ne refusant jamais d'aider un camarade, Strelitzia apprenait à utiliser son doux visage innocent pour donner l’image d’une élève modèle qui commença à être apprécié du plus grand nombre. Cependant, à l’intérieur de la tête c'était tout autre. En effet, la petite jouait un rôle, elle savait qu’elle avait besoin de connaissances pour devenir une animagi dans un premier temps, mais également une sorcière que l'on pourrait respecter... Ou craindre... Et qui pourrait suivre son propre chemin. Sans jamais oublier le sort funeste qu'avait vécu sa mère de sang, mais également celui de sa mère adoptive, et Strelizia savait qu’il était essentiel de prendre tout ce qu’elle avait à prendre pour vivre dans ce monde qu’elle voyait bien plus noir et égoïste au fil des années...

Strelitzia devint très douée en potion, métamorphose, en botanique, mais également en défense contre les forces du mal, et c'était ainsi que la jeune sorcière commença à s'intéresser à ce qu'était la confection de potion en tout genre. En effet, Strelitzia appréciait réaliser divers mélanges, et étudiait les effets que produisait ses créations. Cette affection pour les mixture en tout genre fut utilisé également pendant les vacances, quand elle retourna aider sa très chère Sombrya à l’auberge, en créant divers cocktails de goûts différents.

Le monde des Duels attirait également notre jeune Strelitzia, qui s’y intéressa d’assez près. Après tout, si elle voulait savoir se défendre, il fallait qu’elle sache comment s’opposer à une personne qui lui voudrait du mal dans un avenir proche ou lointain.

C’était ainsi qu’au fil des années, usant de sa capacité à jouer un rôle, à essayer d'obtenir ce qu’elle souhaitait de ses camarades tout comme de ses professeurs. La jeune fille se renseigna un peu plus attentivement sur ce qu'était un véritable un animagus, comment le devenir, et les conséquences. Bien que Sombrya lui parlait à chaques vacances ce qu’elle devait savoir à ce sujet, pour pouvoir réaliser la procédure le plus rapidement possible, Strelizia se renseignait également de son côté. La jeune fille n'abandonnait pas non plus la musique et continuait à s'exercer au sein de l’école.

L'été précédent sa cinquième année, Strelizia se sentait prête, et Sombrya le sentait également. En effet, le temps était venu pour la jeune fille de commencer la procédure pour devenir une véritable animagi. Elle réalisa toutes les étapes non sans mal, mais avec un immense sérieux, et de manière méticuleuse. Alors que la rentrée approchait, la première transformation de Strelizia en un animal allait avoir lieu également. Cette dernière s’était éloignée de la ville en compagnie de Sombrya, ne sachant pas vraiment ce que cela pourrait donner. Après bien des douleurs, une étrange sensation, et une espèce de voile noir devant ses yeux, Strelitzia les réouvrit et sentit ces derniers bien plus proches du sol. Elle était alors sur quatre pattes et commença à faire quelques mouvements en avant. Au départ, il était compliqué pour elle de marcher ainsi, mais l’instinct qui semblait être celui de son animal totem prit le dessus au bout de bien des minutes, lui permettant de se déplacer plus aisément. Cherchant un point d’eau pour voir sa nouvelle apparence, Strelitzia en profita pour s’accommoder de son nouveau corps. Une fois proche du point d’eau, la jeune fille put voir une grande louve blanche avec quelques reflets dorés ou châtains rappelant sa chevelure d’origine. Ne sachant pas exactement comment réussir à se transformer en humaine à nouveau, Strelitzia retourna aux côtés de Sombrya. Cette dernière, pas peu fière de son apprentie, lui donna quelques conseils pour retrouver sa forme humaine et suite à cela, lui expliqua qu’il allait falloir bien des mois voir des années pour maîtriser sa nouvelle condition d'animagi parfaitement...

Strelitzia était fière d’elle et savait écouter avec sagesse les conseils de Sombrya pour apprendre à maitriser sa nouvelle condition de manière efficace.

La voilà maintenant en sixième année, l’avant dernière. Strelizia en avait apprit des choses, des choses intéressantes, mais également des choses, qui allait sûrement lui permettre de se trouver un chemin précis. Avec l’apparition de cette société néfaste qui commençait à faire parler d'elle, Strelitzia semblait voir que le monde devanti encore plus chaotique qu'elle le pensait, lui mettant ainsi quelques idées en tête. Sa mère était morte certes, mais par qui ? La question était là, et Strelizia commença ainsi à se donner pour mission de trouver le meurtrier de sa mère, la raison de sa fuite, et les faire payer de manière magistrale. Qui plus est, en fin de cinquième année, le jeune fille avait pris connaissance en écoutant des discussions, de ce qu'était la magie noire... Et même si elle savait parfaitement que c’était interdit, la tentation d’en apprendre un peu plus sur le sujet se faisait de plus en plus plus pesante sur son esprit avis de vengeance... Mais le souvenir de Solaya lui permettait de garder encore un pied du bon côté de la balance. 


   
La partie moldue

   Prénom ou Pseudo : Strely
   Comment avez-vous découvert le forum ? Google est ton ami
   Célébrité pour l'avatar : Bridget Saterlee
   Un petit mot ? J'ai eu un gros coup de coeur pour le design du forum et le contexte ! Hâte d'apprendre à vous connaitre !
   
   

   
crackle bones




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16


Dernière édition par Strelitzia Sawyl le Mar 7 Sep - 22:56, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1933
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 11:51

Bonjour et bienvenue sur HPH coeur
Ici Mymy alias Minerva Razz
n'hésite pas si tu as une question, ma boîte MP (sous Viska ici présente ou sous Minerva si tu préfères) est ouverte pour y répondre Wink dans tous les cas, bon courage pour la rédaction de ta fiche !


Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1046
Âge : 16 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 12:26

Bonjour et bienvenue parmi nous ! (Ici Hermione !)

Hâte d’en voir plus sur Strelitzia, j’aime déjà beaucoup son FC ! Très jolie !

N’hésite pas si tu as des questions Smile


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 80
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 13:22

Bonjour !

Merci beaucoup pour votre accueil déjà ! Ainsi que pour le compliment concernant mon FC que j'avoue beaucoup apprécier également hihi

Il ne me reste que l'histoire à rédiger, j'ai les éléments en tête mais il faut mettre en forme ^^' En espérant que cela vous plaise !




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16
Revenir en haut Aller en bas

Edward Murphy
Edward Murphy
Commerce

Parchemins : 393
Âge : 26 ans (14 Août 1990)
Actuellement : Propriétaire du Hibou Enflammé/Barman


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 27
FACECLAIM: Hale Appelman


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 17:02

Tu veux être mon apprentie ?? On fera des mélanges douteux à offrir aux clients Twisted Evil

J'en perds mes manières !! Surprised

Bienvenue à toi ! J'espère que tu te plairas ici et que tu arriveras à te faire ta place :3 coeur

Je peux t'adopter à mon tour dit ? *tousse*



L'échec est une réussite S'il en  sort une leçon. Sinon c'est  un echec

©️️ sensitive

Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Hibou_11
Revenir en haut Aller en bas

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 80
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMar 7 Sep - 22:34

Merci pour l'acceuil !

Oh quelle proposition alléchante Twisted Evil

Je l'espère également ! Mon histoire est terminée et j'espère encore une fois qu'elle vous plaira Embarassed

Oh trop chou hihi




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16
Revenir en haut Aller en bas

Choixpeau Magique
Choixpeau Magique
Admin

Parchemins : 366



Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMer 8 Sep - 6:18



Serpentard

« Never outclassed. »
" Vous finirez à Serpentard
Si vous êtes plutôt malin,
Car ceux-là sont de vrais roublards
Qui parviennent toujours à leurs fins."





Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Sign_c10
Revenir en haut Aller en bas

Karen Blackthorn
Karen Blackthorn
Serpentard

Parchemins : 230
Âge : 10 novembre 2000 (16 ans)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danielle Rose Russell/Elizabeth Gillies


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMer 8 Sep - 9:35

Briiidget coeur coeur

bienvenue sur HPH et bienvenue parmi les Serpentards !! je viendrais sur ta fiche de liens te proposer mes petits bébés coeur


All the good girls go to hell
Looking in the mirror I don't like the one I see. I can't help it, this taste that's just how I feel. I'm falling. What if I don't know myself without you? And I'm falling, falling hard and I thought I'd find myself without you. Black rain
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 80
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences EmptyMer 8 Sep - 10:27

Merci pour la validation !! coeur

Contente de voir que Bridget fait des heureux !

Je te remercie pour l'accueil et ce sera avec plaisir de découvrir tes petites bouilles ! love




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty
Ξ Sujet: Re: Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences   Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Strelitzia Sawyl • Ne jamais se fier aux apparences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: La magie est partout :: Cérémonie de répartition-
Sauter vers: