Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Les Loups-Garous de Thiercelieux (Edition 2021) – Jeu de société
7.75 €
Voir le deal

Partagez
 

 Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 287
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 18
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptyJeu 9 Sep - 22:59

Sawyl
Strelitzia

Gibson
Heaven

Rencontre autour d'une irrésistible expérience
Fin Octobre 2016… Le début d’année semblait si lointain à présent et pourtant à regarder comme ça, il ne s’était pas passé tant de choses dans la vie de Strelitzia. Mais entre les divers clubs dont elle faisait partie ; les cours dans lesquels elle donner le meilleur d’elle-même pour rester à un bon niveau ; ses recherches d’informations en tout genre ; ses petites balades du côté du Lac Noire sous sa forme animal, quand il n’y avait plus personne dans le but de se faire du bien au cerveau, et de profiter de ce que l’on appelle communément « liberté » ; ses moments musicales avec uniquement sa guitare et sa voix… Mis tout cela bout à bout, cela donnait un emploi du temps plutôt chargé pour une jeune étudiante aussi discrète que notre louve. Mais cela lui convenait parfaitement…

La fin de tout cela était proche. Plus les années passaient, plus la fin de scolarité lui tardé à notre solitaire. En effet, qui disait fin d’étude, disait la possibilité de partir à la recherche du meurtrier de sa mère biologique, et pour que ce soit le plus efficace possible, il lui fallait absorber toutes les connaissances qui lui passaient sous le nez, les yeux ou les pattes. C’était bien pour cela que Strelitzia était encore plus assidue en cours que d’habitude depuis le début de sa sixième année. Certains cours poussaient à un certain point de réflexion, et la bibliothèque possédait ce qui était complémentaire pour avoir une connaissance complète sur certains sujets….

Néanmoins… Plus elle grandissait, plus Strelitzia devenait intéressée par des choses qui n’étaient pas vraiment expliquées dans les manuels scolaire… Car pas vraiment à expliquer à une élève et pourtant… Strelitzia avait vent de certaines choses qui attisaient sa curiosité…. Et qui lui semblait bien utile pour ce qu’elle comptait faire plus tard… Bien utile… Mais cela voulait dire pencher dans un certain côté de la balance, et elle qui se disait totalement grise… Plus ça allait, plus sans vraiment l’admettre, Strelitzia se sentait pencher du mauvais côté… Et puisqu’elle ne montrait jamais son vrai visage, personne ne pouvait le voir pour essayer de l’en empêcher… Eviter à cette jeune fille, bientôt jeune femme à jouer avec le feu tellement prêt, qu’elle pourrait se brûler les ailes…

Mais Strely’ n’en avait pas vraiment conscience… Tout ce qu’elle savait, c’était qu’elle voulait aller plus loin.  Quoi qu’il en était, notre Serpentard utilisait cette envie d’aller plus loin dans ces expériences de potionniste en herbe. Il lui arrivait de plus en plus souvent à s’exercer à de nouvelles recettes. Maintenant qu’elle avait une large palette de connaissances en matière d’ingrédients, de mélanges, mais également en botanique, Strelitzia parvenait à augmenter son taux de réussite lors de tentative d’invention. Sa connaissance des plantes alliait à sa mémoire sélective ordonnée, aidaient par ses facultés d’analyse, lui permettait en effet d’avoir de nouvelles idées régulières que la jeune étudiante arrivait de plus en plus à mettre en pratique, et d’obtenir un résultat convenable.

Ce jour là en était un parfait exemple. Totalement seule dans une salle de potion au sous-sol, proche des cachots, surement car il était l’heure de déjeuner et non de faire des expériences, Strelitzia était encore sur un sujet qu’elle traitait depuis le matin même. Cela n’était pas quotidien ou hebdomadaire, mais il arrivait à la louve de temps en temps, a tellement être à fond dans une invention, ou dans la réalisation d’une potion difficile, de perdre la notion du temps, et d’en oublier même de manger ou de dormir… Ce dernier point lui était souvent rappeler par la nuit bien tombée, ou un gentil camarade passant par là pour l’avertir que le couvre-feu allait bientôt sonnait…

En cette fin du mois d’Octobre, la période d’Halloween pointait le bout de son nez, et avec elle, les farces et attrapes en tout genre des meilleurs farceur et farceuse de l’école. Certes, Strelitzia n’était pas friande de ce genre de procédé mais…. Cette période lui permettait surtout d’avoir des cobayes de choix pour ses expériences. Après tout, rien ne montrait que c’était bien elle qui avait mit telle potion dans les petits gâteaux, donnant des cheveux vert pomme à celui qui en mange, ou telle potion dans un jus de citrouille qui rendait la vision en noir et blanc lorsque l’on en buvait. Rien… Et c’était tant mieux !
Cette année, c’était dans un registre totalement différent que Strelitzia s’exerçait. Normalement réservés au mois de février lors de la célèbre Saint Valentin, la louve se penchait sur les puissants filtres d’amour. En effet, après bien des recherches, notamment sur l’amortencia, Strelitzia avait découvert des choses très intéressantes… Cette potion, considérée comme le plus puissant filtre d’amour existant, était considérée pour beaucoup d’experts comme la potion la plus dangereuse au monde. Sa manie de se rendre irrésistible en fonction de chacun, montrait son potentiel immense… Et… Notre petite chercheuse en herbe se demandait s’il était possible de réaliser la même chose sous divers angles. Comme, par exemple rendre quelqu’un accro à un poteau au lieu d’une personne, le rendant totalement sans défenses et de manière incontrôlée. Ou encore, rendre une personne accro à un certain aliment le rendant difficile à arrêter de manger… Ce n’était pas une étude simple, et Strely se faisait de véritables nœuds au cerveau… Mais ce sujet la passionnée, et elle savait que si elle y parvenait, ça lui serait d’une extrême utilité.

Dans ses moments, la Serpentard en oubliée même le monde extérieur, comme si il n’y avait plus que elle, son chaudron, ses bouquins qui commençaient à envahir la table de partout, ses ingrédients, et surtout…. Sa tête ! Mais là la jeune fille commençait un peu à sécher, et commençait à tourner en rond… Tellement, qu’elle ne s’était même pas rendu compte qu’une personne était entrée dans la pièce alors qu’elle réfléchissait aussi fort qu’elle le pouvait en tournant autour de sa table.

Quand soudain, en même temps qu’un long soupire, Strelitzia laissa son poing lourd tomber sur la table, appuyant fortement sur le manche de la cuillère qu’elle utilisait pour touiller, qui cette dernière, partie en flèche en direction d’une personne. La scène se déroula rapidement, mais cela permit à Strely de se réveiller de sa transe, et de remarquer que quelqu’un était entrée sans qu’elle s’en rende compte…. Et ce n’était pas n’importe qui… Il s’agissait de Mme Gibson, sa professeuse de potion mais également directrice de maison. Strelitzia estimait cette adulte car elle avait beaucoup de choses à leur apprendre, c’était une certitude… Mais elle la trouvait également bien trop perspicace par moment, et évitait au possible de trop rester seule à seule avec son éducatrice, de peur qu’elle découvre son vrai visage… Mais quoi qu’il en fut, cela restait une très bonne professeure, c’était indéniable, et… En jetant un coup d’œil autour d’elle, Strely se rendit compte du Bazard qu’elle avait mis…

Bonjour Professeur Gibson, veuillez m’excuser je ne vous ai pas entendu entrer.

Un petit regard sur la tonne de bouquins, d’ingrédients, montrant les heures passaient en ses lieux, avant de poursuivre en s’inclinant légèrement. La Serpentard, égale à elle-même était toujours polie avec ses aînés, et gardait communément un visage assez neutre, avec un léger sourire affiché et une attitude sérieuse, calme et très sage. Même dans ces situations qui en auraient embarrassé plus d’un..

Veuillez m’excuser pour le désordre.


1 237 Mots




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16


Dernière édition par Strelitzia Sawyl le Mar 9 Nov - 12:33, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2358
Âge : 14.02.84 ;; 32 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kaya Scodelario & Juliette Koch-Sian


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptyLun 13 Sep - 12:47

Heaven & Strelitzia.
She's a girl with a bag full of hearts and a devil's eye. Crazy kids in the wild on the run for the county line. Shotgun for a tongue but says just what she likes. Oh girl, you're the devil. Oh girl, you got the devil inside. And I said, "Follow me". Whoever you want to be, don't care where you, where you go as long as you stay with me.
La nouvelle année était particulièrement épuisante, et elle ne faisait que commencer. Si la directrice de Serpentard avait la chance d’avoir vu toute sa petite tribu passer de Londres à Pré-au-Lard pour faciliter son retour au travail et ne pas complètement Harper. Il fallait dire que reprendre le travail deux mois après son accouchement n’était peut-être pas la meilleure idée, mais elle ne pouvait pas rester chez elle toute la journée. Cela étant, là presque tranquillité de Septembre avait rapidement été bousculée avec l’arrivée de Nathan Symphonie dans le hall de l’école et la tentative de suicide de Viska. Heaven avait été celle qui avait amené la blonde à l’infirmerie, dans un état plus que précaire, grâce à son frère qui était venu la chercher. Si Heaven n’était pas du tout douée avec les technologies moldues -elle se débrouillait désormais plutôt bien avec son smartphone, mais cela avait pris du temps- elle devait avouer que l’invention de Reynolds était du pain béni vu la situation qu’ils avaient rencontré.

Ce jour-là, elle avait corrigé de nombreux devoirs avant de se décider à aller dans une des salles réservées aux potions. Si elle avait réussit à changer l’ambiance de ces salles à son arrivée, elle mettait un point d’honneur à continuer de les entretenir. Il était hors de question que des araignées tissent sa leurs toiles aux qu’âtres coins des pièces et que la poussière ne s’accumule sur les différents bocaux posés sur les étagères. Alors qu’elle arrivait vers la salle en question, elle remarqua qu’une élève était déjà présente, le nez dans ses livres et son chaudron, s’affairant à elle ne savait quelle potion.

Heaven parvint à dévier la trajectoire de la cuillère en bois d’un revers de la main grâce à un sort informulé, évitant la catastrophe de peu. Ses yeux vairons se posèrent successivement sur la jeune sorcière qui se trouvait dans sa salle de classe, puis sur l’entendue de son plan de travail. Il y en avait partout, et pour une maniaque comme Heaven, cela était douloureux à regarder. Néanmoins, elle avait l’habitude du bazar, malheureusement pour elle. On ne pouvait pas dire que ses élèves étaient tous des exemples de rigueur, et si certains suivaient les recettes sans en mettre partout à côté, ni s’étaler comme s’ils étaient les seuls sur terre, ils ne faisaient malheureusement pas légion et se comptaient sur les doigts d’une main. « Bonjour Miss Sawyl. Je vois que vous êtes très concentrée, un trait pour le moins indispensable dans la réalisation des potions. Quoi que légèrement… dangereux, clairement. » La cuillère en bois atterrit dans sa main comme par magie, alors qu’elle avançait vers la jeune sorcière, en détaillant ingrédients et livres éparpillés sur le plan de travail. Elle la tendit ensuite à son élève, avec un léger sourire aux lèvres. « Depuis combien de temps êtes-vous là ? » Clairement, elle semblait être là depuis des heures, ce qui surprenait Heaven. Bien entendu, la sorcière était à la tête du Club de Potions que Heaven chapeautait avec plaisir -ce n’était pas tous les jours que des élèves étaient singulièrement intéressés par cet art compliqué, il n’y avait qu’à voir Kostas et Faraday !- mais ça n’expliquait pas tout.

« Vous n’irez pas bien loin dans votre philtre d’amour comme cela, il vous manque des ingrédients. Ce qui est normal vu les effets d’une telle potion. Pouvez-vous m’expliquer ce que vous comptez en faire ? » Elle donnait cette potion en devoir commun parfois, son frère avait d’ailleurs eu à la réaliser l’an passé en compagnie de Fiona Quincy, et si la potion s’était révélée tout juste réussie, elle n’en restait pas moins dangereuse. Fronçant les sourcils, ses yeux vairons posés sur son élève, Heaven attendit sa réponse. Elle voulait bien accepter qu’on se document sur les potions, mais qu’on se tente a une réalisation presque clandestine, était-ce réellement nécessaire ? En plus de cela, Zonko à Pré-Au-Lard et le magasin des Weasley sur Traverse en vendait, il n’était donc pas si compliqué de s’en procurer si l’idée était de faire tomber quelqu’un dans vos bras. Ou de faire une farce, mais il était peut-être un peu tôt pour cela, et Heaven espérait sincèrement que Strelitzia valait mieux que cela. Elle avait trop de potentiel pour gâcher tout cela avec un philtre d’amour.
acidbrain


chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 287
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 18
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptyJeu 16 Sep - 16:30

Sawyl
Strelitzia

Gibson
Heaven

Rencontre autour d'une irrésistible expérience
Cela avait beau être d’une logique implacable de tomber nez-à-nez avec le professeur de potion dans une salle qui était dédiée à la discipline, néanmoins, cela ne réjouissait pas tant que ça notre Serpentard. En effet, cette dernière arrivait à jouait la parfaite élève modèle, et la jeune fille extrêmement sage avec bon nombre de ses professeurs depuis sa première année mais… Avec Mme Gibson, même si elle n’avait jamais eu de problèmes avec sa directrice de maison en vue de son comportement presque irréprochable, et ses notes en potion très bonne, – En même temps difficile d’avoir de mauvaises notes quand on aime ça -  Strelitzia n’arrivait pas à savoir si son petit jeu d’actrice était parfait ou non avec cette jolie petite madame. Et pour cause, cette dernière rejetait une certaine présence ainsi que puissance, qui faisait d’autant plus rester la louve sur ses gardes. L’animagus ne savait pas pourquoi, ne savait pas non en quoi, mais elle avait la certitude que s’il y avait bien une enseignante qui pouvait la démasquer – sans pour autant que notre jeune fille s’en rende compte d’ailleurs – c’était bien sa directrice de maison : Mme Gibson.

Après la remarque sur la dangerosité de la discipline de l’enseignante, Strelitzia regarda le bout de bois qui avait atterri dans la main de son aînée. Elle n’avait pas totalement tort pour le coup… La louve était tellement plongée dans ses essais, qu’elle n’était même plus sur ses gardes, et aurait pu blesser un camarade si l’un deux avaient été à la place de Mme Gibson. Strelitzia pencha légèrement la tête sur le côté accompagné d’un mignon petit sourire quelque peu embarrassé. – et totalement joué – Avant de regarder que petite horloge qui se trouvait au mur pour répondre à la question… Acte qui la stoppa net tellement elle n’avait absolument pas vu le temps passé…

Il est possible que j’y sois depuis le petit-déjeuner…

Strelitzia était réellement étonné par elle-même. Comment avait-elle pu oublier le temps qui passait à ce point ? Comme quoi les recherches du jour devaient être vraiment prenantes et complexes aux yeux de notre potionniste. En revenant à l’instant présent grâce à la remarque et question de Mme Gibson Strelitzia prit un air bien plus sérieux en l’espace d’une fraction de secondes, laps de temps durant lequel, notre louve réfléchit rapidement à s’il était judicieux de révéler exactement ce qu’elle faisait à son professeur…

Il ne lui fallut pas très longtemps pour en conclure que cela ne prouvait rien d’autres que Strelitzia aimait faire des expériences – Fait pas du tout inconnu, surtout depuis sa nomination à la tête du club de potion – Et puis… Pour une professeur qui semblait si perspicace et surtout experte en matière de mixtures, Strelitzia en conclu vite que moins elle devait lui mentir, mieux ce serait. Le tout était d’en dire juste assez pour répondre, mais pas trop pour s’attirer des ennuis… Mais encore une fois, la louve trouvait la tâche délicate avec son professeur… La Serpentard, droite, le regard sérieux, et les mains accompagnant doucement ses explications, se mit en mode : Élève modèle qui explique une thèse.

En retombant par hasard sur un article concernant l’amortentia, j’ai trouvé que la base de cette potion pouvait être… Fascinante. En l’étudiant, si j’ai bien compris, il s’agit là de rendre une cible irrésistiblement attirante pour une personne en particulier, en lui donnant tout simplement à la cible de caractéristiques obsessionnelles pour la personne en particulier.

Strelitzia marqua alors une pause, le temps de réfléchir un peu à comment expliquer la suite de son idée sans trop montrer qu’il était potentiellement plausible, qu’elle puisse avoir besoin de sa création – si elle réussissait à jour à y arriver bien entendu – pour des fins peu orthodoxes… La Serpentard en profita donc pour prendre les bouts de parchemins où elle avait marqué tous ses essais depuis le début de la matinée, et les mettre en ordre devant son professeur, avant de poursuivre ses explications, toujours avec beaucoup de calme et de sérieux.

Il a été prouvé que cette potion ne fonctionne uniquement entre deux êtres humains… Mais si on pouvait développer ces effets sur un objet… Ou même un animal par exemple, cela rendrait une personne obsédée par telle ou telle chose à la place d’un être humain.

Une fois son explication terminée, Strelitzia joignit ses mains devant elle, avec une attitude toujours aussi posée, alors qu’à l’intérieur, elle venait de se rendre compte que la fin de sa précédente phrase pouvait porter à confusion, et être un peu trop révélatrice de ses véritables envies. Afin de palier à cela, Strelitzia fit un sourire à Mme Gibson avant de conclure par une autre phrase un peu plus enjouée et solaire que ses explications précédentes.

Je trouvais cela intéressant de travailler sur une nuance qui reste à ma connaissance encore inexpérimentée à ce jour. Hormis les sortilèges illusoires j’entends bien.

Le petit sourire de Strelitzia en attendant la réponse de Mme Gibson cachait comme toujours une multitude de questions et d’analyses intérieures. Strelitzia n’était pas du genre à laisser une chose au hasard, mais avec des personnes qu’elle sentait bien plus perspicaces que d’autres, la louve n’était pas vraiment à l’aise. Le fait qu’elle éprouvait un certain respect pour sa directrice de Maison, n’aidait en rien notre manipulatrice. Car, en effet, il était compliqué de mettre de côté cette admiration pour sa prudence, et le fait de ne faire confiance à personne… C’était… Très compliqué pour notre Serpentard, même si tout se passait à l’intérieur d’elle-même, c’était un vrai bordel dans sa tête par moments…







Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16


Dernière édition par Strelitzia Sawyl le Mar 9 Nov - 12:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2358
Âge : 14.02.84 ;; 32 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kaya Scodelario & Juliette Koch-Sian


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptySam 25 Sep - 20:47

Au château, les professeurs et les élèves avaient des secrets. Ce n’était d’ailleurs pas parce qu’un ancien élève devenait professeur qu’il n’en n’avait plus, bien au contraire. Ils avaient tous leurs démons, que McGonagall le veuille ou non. Si son petit frère était un animagus -déclaré, certes, mais cela ne changeait pas vraiment grand chose au final- il n’était pas le seul de la famille à avoir certaines… aptitudes. Haven lui, maîtrisait la magie élémentale du feu, qui s’était déclarée lors de sa sixième année à l’école de sorcellerie, à une époque où les dons de ce style semblaient avoir pullulé. Peut-être était-ce là une preuve que la magie façonnait les sorciers suivant les scénarios qu’ils devaient affronter ? Après tout, Heaven, elle, avait déclaré en même temps que son frère un don pour la magie élémentale de l’eau, en parfaite opposition à son jumeau. Mais si ce don n’était pas un secret, pas vraiment en tout cas, même s’il était désormais relativement rare que la mère de famille ne l’utilise, son secret résidait dans sa capacité à maîtriser la legilimencie et surtout l’occlumencie. Bien entendu, elle n’avait pas appris cela à l’école, loin de là. C’était son époux, Raphaël, qui lui en avait appris les secrets suite à l’agression qu’elle avait subit il y avait des années de cela, par le père de ce dernier, qui s’avérait, en plus de cela, être le directeur du département de la Justice Magique au Ministère de la Magie britannique. Julian Gibson la haïssait comme il respirait et avait tenté par tous les moyens de la faire disparaître, s’attaquant aux souvenirs qu’elle avait de son fils. Les Gibson excellaient dans l’art de la Legilimencie et de l’Occlumencie, leur maîtrise dépassait l’entendement et Heaven avait découvert le pot-aux-roses bien malgré elle. Mais depuis, Raphaël l’avait mise dans la confidence, et l’avait lui-même entraînée pour qu’elle ne soit plus la cible de sorciers mal attentionnés. Bien entendu, face à son beau-père, elle ne ferait clairement pas le poids, pas seule, mais elle serait capable de se défendre un minimum, laissant l’opportunité à Raphaël d’entrer dans la danse. Cependant, comme Julian n’avait plus vraiment le droit de l’approcher, elle était plus ou moins en sécurité. Quant aux enfants, s’ils voyaient leur grand-père, c’était toujours sous la surveillance de leur père, qui veillait au grain, encore mieux que certains aurors.

Si Heaven l’avait voulu donc, il lui aurait été aisé d’entrer dans la tête de son élève et d’y rechercher les questions à ses réponses, découvrant ses plus noirs secrets, sans grande difficulté. Cependant, Heaven s’était jurée de ne jamais entrer dans la tête d’un de ses élèves sans son consentement, et cela n’arrivait généralement que dans de rares cas, lorsqu’elle était en pleine séance d’entraînement avec Miss Blackthorn, bien qu’elle ne creusait jamais bien loin. La jeune sorcière était bien entraînée et rodée, Heaven n’était là que pour qu’elle ait un suivi pendant ses mois d’école. En entrant dans la sphère très privée et très secrète des Legilimens, la directrice de Serpentard s’était rendue compte que toutes les familles dotées de ce don, étaient très secrètes de ce côté. Cela se comprenait, bien entendu, mais c’était toujours surprenant. Elle aurait donc pu, sans que son élève le sache, entrer dans sa tête, mais elle ne le ferait pas, elle préférait poser ses questions. « Je vois. Heureusement que vous n’aviez pas cours alors. » Car il fallait être honnête, si Heaven ne voyait pas de problème à ce  que ses élèves utilisent les salles de potions en dehors des heures de cours, elle était cependant contre le fait qu’ils ne sèchent d’autres matières pour se noyer dans un chaudron.

Ses yeux vairons posés sur la jeune sorcière, Heaven attendait ses explications pour ce bazar sans nom. Bien entendu, vu qu’elle avait déjà reconnu la potion que son élève tentait de reproduire, elle s’attendait à un sacré argumentaire. Elle doutait fortement que Strelitzia veuille d’un philtre d’amour pour l’utiliser, mais parfois, les élèves pouvaient être surprenants. Cela étant, elle n’eut pas à attendre bien longtemps avant que la sixième année ne lui explique ce qui lui passait par la tête. Alors que son élève lui énonçait les effets de base de la potion, Heaven hocha la tête positivement, confirmant ce qu’elle venait d’entendre. « C’est bien cela en effet. L’Amortentia est le philtre d’amour le plus puissant, et par conséquent, le plus dangereux, je suis sûre que vous en conviendrez. Les personnes en consommant deviennent obsédées par l’objet de leur désir, et peuvent devenir fortement instables. » Mais ce n’était là rien de bien nouveau. Entre l’obsession dévorante et le comportement dangereux, tout était bien connu des sorciers sur les effets d’un philtre d’amour.

Mais la partie un peu plus compliquée et, il fallait bien l’avouer, tendancieuse de l’étude de son élève ne fut pas longue à arriver. Fronçant les sourcils, la directrice de Serpentard fit le tour des tables pour se poster devant son élève, les bras croisés sous sa poitrine. « Je me permets de vous rappeler que la potion doit être administrée par quelqu’un, ce qui fait que la personne devienne l’objet du désir de sa cible. Voyez-vous un lapin ou un Éclair de Feu administrer une telle potion ? » C’était hautement improbable, et carrément infaisable. Cela étant, Heaven comprenait l’idée en général. Elle poussa un léger soupir, avant de reprendre la parole: « Il faudrait changer fondamentalement la base de la potion, car elle ne fonctionne qu’en étant offerte par quelqu’un. La personne réalisant la potion n’est même pas celle qui sera aimée, cela prouve déjà une complexité certaine de l’Amortentia. » Bien sûr, si l’Amortentia était le philtre le plus puissant, cela ne voulait pas qu’il dire qu’il le serait toujours. Mais il fallait étudier les potions de nombreuses années avant de pouvoir en créer une nouvelle. Et parfois, certains experts n’en n’étaient même pas capables au bout de toute une vie. Stelitzia avait donc intérêt à s’accrocher si elle souhaitait découvrir une nouvelle essence un jour.

À dire vrai, Heaven espérait que son élève ne voulait pas utiliser cette potion, ou quelconque déviation de cette dernière pour jouer des tours à d’autres élèves. Elle avait assez à faire avec Kostas à Poufsouffle et Klein a Gryffondor. L’an dernier, il y avait eu Foster aussi, dans sa propre maison, mais Heaven était déjà partie pour pouvoir se rendre compte des effets de la petite farce de Klein et Foster. « Saviez-vous que le Ministère de la Magie a une équipe dédiée à cette potion ? Même plus, au sentiment qu’est l’amour, à son essence même. Peut-être devriez-vous penser à y travailler pour en apprendre plus. Bien entendu, il faut que vos envies soient nobles. Le Département des Mystères n’est pas fait pour n’importe qui. » Elle-même ne savait pas réellement ce qu’il s’y passait, pour être tout à fait honnête, mais elle avait un accord avec le Ministère et toutes les potions réussies, trop dangereuses pour rester à Poudlard et trop précieuses pour être gâchées étaient envoyées au Ministère, qui s’en occupait après réception.
acidbrain


chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 287
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 18
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptyMer 6 Oct - 15:28

Sawyl
Strelitzia

Gibson
Heaven

Rencontre autour d'une irrésistible expérience
Le savoir… Voilà une chose dans laquelle Strelitzia aimait se plonger. Si le savoir avait une odeur, l’amortencia aurait la sienne. De là à dire que la jeune fille aurait fait une parfaite Serdaigle n’était pas totalement vrai, ni totalement faux en soi, il s’agissait là d’une pensée bien plus complexe et réfléchit, montrant bien plus une fourberie Serpentard qu’une noble soif de connaissance que l’on connaissait des aigles. Non…. La louve dans la connaissance, ce qu’un épéiste voyait dans son épée : Une arme fidèle et valeureuse. Strelitzia n’était en effet pas une petite idiote, et même dans le monde du duel. – peu importe le pourquoi et la forme du duel d’ailleurs – Que la force soit égale ou non, il s’agissait souvent du plus malin, de celui qui observe le plus, mais également qui a une meilleure connaissance de l’adversaire, de l’environnement ou de toute autre chose, qui finira vainqueur avec les félicitations du jury. Avoir de la puissance ? Oui…. Mais avec méthode et réflexion. Là était l’utilité de l’éducation intellectuelle, la curiosité et la mémoire. Non Strelitzia ne voulait pas en savoir le plus possible pour juste apprendre, elle voulait en savoir le plus possible pour se défendre, attaquer…. Survivre… L’avantage d’avoir ce genre d’envie dans une école, c’était que du moment que la jeune fille restait tranquillement dans les rangs, sage, travailleuse et discrète, on ne lui posait que peu de questions indiscrètes, et clairement pour parler vulgairement…. On lui foutait la paix !

Néanmoins, entre la connaissance et l’expérience, la frontière est très fine, mais l’utilité est différente. Entre ce que l’on lit dans un livre, et une personne qui nous explique concrètement ce qu’il en a été pour elle, il y avait là une complémentarité certaine et tout à fait étudiable. C’était bien pour cela que Strelitzia ne s’enfermait pas dans une bibliothèque ou dans un coin en fuyant les relations humaines. – Même si elle le ferait bien volontiers si cela ne tenait qu’à elle - Mais qu’elle s’efforçait à parler, et de se renseigner auprès de personnes physiques pour en apprendre le plus possible sur les expériences et les anecdotes de chacun.

Pour une passionnée de potion en tout genre, avoir un professeur talentueux tel que Heaven en face, était une aubaine pour Strelitzia. Malgré sa méfiance envers son éducatrice, la louve ne voulait pas rater le coche de l’expérience de son aînée, sans raison valable du fait. La Serpentard écoutait donc attentivement les explications du professeur Gibson, tout en regardant ses propres notes pour lier les deux ensembles. Et…. Heaven avait mis le doigt sur ce qui n’allait pas… Et Strelitzia venait de se rendre compte du pourquoi qu’elle tournait en roue depuis tant de temps, sans trouver de réponse à ses questions… Qu’elle venait d’avoir.

« Mmh… Oui je vois… Je voulais prendre la base de l’amortencia pour en changer la finalité, mais ce n'est en réalité pas la bonne méthode, car cette base ne pourrait jamais correspondre.. J’aurai dû y penser plus tôt, je serai partie par un tout autre point de départ… »

Strelitzia semblait réfléchir dans sa barbe, mais en réalité, tout en songeant à son étude du jour, elle écoutait ce que la femme lui disait à côté d’elle…

« Je pense que je devrais reprendre tout cela depuis le début, et surtout accroître un peu plus de connaissance en la matière si je souhaite obtenir le résultat voulut... »

Le regard concentré de Strelitzia se détendit quelque peu, tandis qu’elle lâcha un petit soupire discret en fermant légèrement les yeux au même moment. La fatigue de toutes ces heures de recherches lui tombait littéralement dessus… Mais ce n’était pas grave, certes la louve n’avait pas vraiment fait de découverte, mais elle en avait appris davantage que la veille, et la Serpentard savait voir l’opportunité que pouvait représenter certaines défaites.

Cependant… Quand Mme Gibson parla de Ministère de la Magie, et d’envies nobles, Strelitzia marqua un léger blanc d’une demi-seconde, avant de se tourner légèrement vers son professeur avec un visage totalement normal et détendu… Enfin… L’apparence était détendue, l’intérieur venait d’éclater de rire ! S’il y avait bien un endroit que la louve fuyait comme la peste, c’était bien le Ministère ! Que ce soit vis-à-vis du fait qu’elle soit une animagus non déclarée, ou que l’on ignorait encore dans quoi sa mère biologique avait trempée… Cet endroit était surement le plus dangereux pour la Serpentard ! Et finir enfermé à la prison d’Azkaban… Très peu pour elle…. De plus, on ne pouvait pas vraiment dire que les envies de Strelitzia étaient nobles… Bien au contraire ! Elles étaient égoïstes et intéressées… Bref ! La louve était bien à l’antipode de ce que venait de lui expliquer son éducatrice… Mais faisait comme à son habitude en entendant ce genre de chose - Qui clairement lui donnait envie de pouffer de rire à en faire résonner les murs - elle restait calme, avec un léger sourire poli dessiné sur le visage. Strelitzia, hocha la tête légèrement de gauche à droite avant de répondre le plus calmement et normalement du monde.

«  J’ignorais qu’une telle équipe existait au sein du Ministère, et il s’agit là d’une très bonne idée dans le sens où en effet, ils peuvent découvrir pleins de choses très intéressantes je pense. »

Strelitzia ne pouvait nier que de telles études pouvaient être productives, après tout… Elle venait d’en avoir elle-même un aperçu ! Comme quoi il y avait vraiment de tout dans ce Ministère de la magie, ce qui au fond, inquiéta davantage la petite hors-la-loi vis-à-vis de son secret quelque peu inavouable…

«  Néanmoins je ne pense pas que cela soi pour moi véritablement, je n’ai pas les compétences pour ce genre de choses et puis… Je ne sais moi-même pas vraiment ce que j’aurai envie de faire une fois diplômée de Poudlard. Sachant également que je ne pourrais pas laisser ma mère s’occuper seule de l’auberge. »

Pour dire la vérité, Strelitzia savait parfaitement qu’une fois diplômée, elle partirait à la quête de pouvoirs supplémentaires, et à la recherche du meurtrier de sa mère biologique… Même si elle n’avait aucune idée de par où commencer… Il s’agissait là de son but… de la seule branche qui lui était encore tendue devant elle, lui permettant de se dire que tout ce qu’elle faisait depuis sa venue au monde avait un sens… Sans cela…. Enfin bref…. Quoi qu’il en fut, ce n’était pas un secret que Strelitzia vivait avec Sombrya à l’Auberge des Sœurs Félines, et également qu’elle y travaillait durant les vacances, la jeune fille utilisait donc souvent ce fait quand on lui posait des questions sur son avenir, dont elle ne souhaitait pas vraiment parler. - vous vous doutez bien pourquoi - N’appréciant donc pas vraiment de discuter de cela, Strelitzia essaya de changer la direction de la discussion vers son professeur, d’une manière très simple et naturelle.

«  Sans vouloir me montrer indiscrète, ce genre d’équipe ne vous a pas tentée avant de choisir de devenir professeur ? »

Après tout, en apprendre davantage sur une personne que l’on pense capable de nous démasquer, n’était pas vraiment une mauvaise idée en soi…

1 203 mots




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16


Dernière édition par Strelitzia Sawyl le Mar 9 Nov - 12:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2358
Âge : 14.02.84 ;; 32 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kaya Scodelario & Juliette Koch-Sian


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptySam 16 Oct - 22:48

Le fait qu’elle démontre à la jeune femme qu’elle ne prenait le problème du bon côté, par Salazar merci, ne mit pas son élève de mauvais poil. Heaven avait beaucoup de mal avec les élèves prenant la mouche simplement parce qu’ils se trompaient, alors qu’ils oubliaient qu’ils étaient encore en plein apprentissage. « Cela montre seulement que vous avez du potentiel, il faut juste voir la totalité de la chose plutôt que simplement la finalité. Mais vous avez encore beaucoup à apprendre, malgré votre niveau. » Et elle était là pour cela, après tout. Ses élèves lui étaient précieux, et pour les meilleurs d’entre eux, elle avait réellement l’envie de les voir réussir. Strelitzia était l’une d’entre eux, aux côtés de son petit frère Jensen et de sa nièce Chiara.

Heureusement, suite à sa remarque, Strelitzia se mit à réfléchir deux fois plus et comprit rapidement son erreur. Bien entendu, cela ne se ferait pas en un jour, mais si elle réprime tait déjà sa façon de penser, cela serait un grand pas pour le reste de son cheminement. Bien entendu, la route serait encore longue pour qu’elle arrive au résultat qu’elle espérait, mais si elle cherchait du bon côté, c’était déjà cela de prit.  « C’est une très bonne idée, ne vous laissez pas abattre par un échec, ils sont là pour vous aider et non vous bloquer. » Après tout, avec plus de connaissances sur les potions, sur cette potion, elle ne pourrait que s’améliorer, surtout que l’Amortentia était un élixir particulièrement compliqué à réaliser et très complexe à comprendre dans son entièreté. Même Heaven n’était pas sûre d’en connaître toutes les facettes.

« N’est-ce pas ? Toutes les potions d’Amortentia réalisées ici leur sont envoyées, afin qu’elles ne tombent pas entre des mains mal intentionnées. » Que cela soit des élèves faisant du trafic de potions comme Kostas -même s’ils n’avaient aucune preuve contre le Poufsouffle, tout le monde savait qu’il s’agissait de lui, et Heaven se demandait encore comment il pouvait s’en sortir si aisément- ou alors des élèves prêts à tout pour obtenir ce qu’ils voulaient. Concernant le futur de son élève, Heaven posa ses yeux vairons sur la jeune femme, l’envie de faire un tour dans son esprit traversant rapidement le sien. « Vous avez encore le temps de voir venir, vous ne sortirez de l’école que dans deux ans. Nous pouvons voir de nombreuses possibilités d’ici là. Et toutes ne veulent pas dire que vous abandonnerez l’auberge… » Après tout, si tel était vraiment ce qui inquiétait le plus la jeune sorcière, Heaven pourrait toujours lui proposer de devenir son assistante. Elle pourrait rentrer presque tous les jours chez elle après les cours, lorsque sa présence n’était pas nécessaire au château, comme le faisait Heaven en ce moment, pour retrouver toute sa petite famille qui avait pris possession de l’appartement qu’elle avait au village sorcier à côté de l’école depuis la fois où la magie avait disparue, des années auparavant.

À la question de son élève, Heaven esquissa un léger sourire. Sous son apparence froide et stricte, elle était cependant agréable quant on perçait ses défenses. « Vous n’êtes sûrement pas sans savoir que je suis styliste avant d’être professeure ici, aux Milles et unes Symphonies de la Mode, à Pré-au-Lard. Le Ministère n’a jamais été un endroit où je me voyais évoluer. Certains sont fait pour, d’autres non. » Noé par exemple, avait été très tôt sûr de ce qu’il voulait faire et de l’endroit où il voulait travailler, le Ministère. Heaven, elle, l’avait toujours soigneusement évité, sauf lors des évènements qu’elle ne pouvait manquer, peut-être parce que malgré le fait que sa mère y travaille, le fait que son père y fut également employé avant de les quitter lors de la bataille de Poudlard en 1998 l’empêchait d’y faire carrière également. De plus, elle avait toujours réellement aimé le stylisme et ne se voyait pas faire autre chose, jusqu’au jour où elle avait décidé d’ajouter le poste de professeur de potions à sa carrière, en grande partie pour veiller sur son petit frère. « N’avez-vous vraiment aucune idée ? Vous êtes très douée en potions, vous êtes à la tête du club… Vous êtes-vous renseignée sur les possibilités que cela pouvait offrir ? Apothicaire, préparatrice officielle pour les réserves de Ste Mangouste ou du Ministère… » Les possibilités étaient nombreuses, mais si Strelitzia ne l’aidait pas un peu, Heaven pouvait continuer des heures sans qu’elles n’arrivent à quelque chose.
acidbrain


chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 287
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 18
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptyMar 9 Nov - 13:29

Sawyl
Strelitzia

Gibson
Heaven

Rencontre autour d'une irrésistible expérience
Le compliment du professeur fit sourire intérieurement la jeune fille. Elle n’était certes pas du genre à s’extasier pour si peu, mais recevoir une remarque de ce genre de la part d’une personne expérimentée et connaisseuse était toujours bon à prendre. En réalité, cela montrait surtout à la louve qu’elle était sur la bonne voie au niveau de sa progression, et de sa quête de connaissance ainsi que de puissance. Les compliments pour Strelitzia étaient une sorte de « validation », elle avait franchi une marche de l’escalier, à la suivante à présent... C’était ainsi qu’elle fonctionnait ! D’autant que la Serpentard était assez en accord avec la remarque suivante de sa directrice de maison. Sauf dans certains cas, l’adolescente n’était jamais abattue par un échec, utilisant justement ce dernier comme tremplin pour franchir plusieurs marches d’un coup au prochain acte. Oui, tout était un apprentissage, et ne pas réussir une chose en faisait grandement partie ! D’ailleurs, d’un air sage et totalement honnête - En même temps elle pensait ce qu’elle disait, chose parfois rare – Strelitzia expliqua son avis sur la question après avoir doucement hoché la tête d’un air poli.

« Je pense que nous avons toujours à apprendre de toute manière, et les échecs sont justement le meilleur moyen d’avancer. Après tout, ne dit-on pas reculer d’un pas pour en avancer de trois ? Cela est bien plus instructif en mon sens que de réussir une chose du premier coup par exemple. »

Quand un sujet l’intéressé ou que la discussion était forte stimulante, il n’était pas rare de voir Strelitzia prendre un air bien plus mature et posé comme elle le faisait actuellement. Certes, ce n’était pas une élève qui se faisait remarquer, si ce n’était par son calme et son sérieux. Mais pour autant, l’adolescente n’était pas du genre à participer en cours aisément, et de manière régulière - préférant l’observation à l’action dans ces cas – Néanmoins, quand la parole lui était donné, dans un contexte un peu plus restreint comme ici avec Madame Gibson, l’on pouvait observer sa certaine faculté à être bien plus analyste que ce que l’on pouvait l’imaginer. Après tout, la jeune fille avait bien été envoyée à Serpentard, et non à Serdaigle, ce qui montrait bien que cette petite érudite était bien plus maligne que sa petite bouille d’ange pouvait le montrer…

La réponse de Madame Gibson fit à nouveau sourire intérieurement Strelitzia, mais pas de la même manière. Après tout, elle était parfaitement bien placée pour savoir ce que des mains « malintentionnées » pouvaient faire avec ces potions si intéressantes au fond. Même si la jeune fille n’avait pas d’idée exacte, il était clair que son étude sur l’amorthentia n’avait rien à voir avec la recherche d’un prince charmant potentiel - trouvant cette utilité totalement inintéressante vu le potentiel de la potion – Mais ça, elle savait très bien qu’elle n’était pas la seule y avoir pensé… Strely acquiesça donc poliment et silencieusement à son professeur en guise de réponse.

Le changement de direction de la discussion avait fonctionné. Évidemment que la vipère connaissait une partie de la carrière de son professeur, mais il était toujours bon de faire un peu l’ignorante quand l’on souhaitait que sa propre vie personnelle soit un peu oubliée.

« Oh, je vois, je comprends. »

Néanmoins… Strelitzia eut la confirmation que sa directrice de Maison n’était pas la dernière des imbéciles, bien au contraire, et les remarques ainsi que les questions qui suivirent firent mordre l’intérieur de la lèvre à la louve. Cette dernière venait de se faire quelque peu piégée par les facultés qu’elle avait montrées depuis toutes ces années à Poudlard.. Évidemment que la potion était une espèce de passion dans un certain sens, mais c’était dans un but bien précis… La jeune fille avait même fini à la tête du club du château à son grand regret - Bonjour, je ne veux aucune responsabilité, je ne veux pas me faire montrer, mais j’étais un peu trop douée pour passer à la trappe. – Il était donc naturel de penser que Strelitzia souhaitait finir dans ce domaine…

Mais la vraie question qui vint titiller l’esprit de la jeune fille l’espace d’une demi-seconde était : Par quoi commencer dans deux ans d’ailleurs ?... Cette quête allait être complexe, il était difficile de le nier, même presque impossible mais bon… Jamais la louve ne pourrait lâcher son idée, c’était après tout ce qui la faisait tenir depuis tant d’années… Un certain silence de quelques secondes s’installa donc, le temps que Strelitzia trouve quoi répondre à son professeur. Baissant la tête en s’adossant légèrement sur la table d’expérimentation, le regard de la jeune fille se vida un peu, montrant que son cerveau était en marche. Après un petit soupire, la Serpentard répondit de manière assez lente et doucement, comme si elle murmurait ou plutôt… Qu’elle réfléchissait tout en parlant… Pour dire vrai, sa réponse n’était pas si inventée que cela...

« Je ne me suis jamais vraiment posé cette question… Je n’ai pas envie de rester enfermée toute ma vie. Quand je passe du temps dans mes recherches, il me faut également un temps libre équivalent ensuite. En d’autres termes, je ne suis pas sûre que ce genre de carrière soit véritablement faite pour moi. D’autant que j’aime bien me laisser aller dans mes inventions, j’aurai du mal à me conventionner à ce que l’on me demande. Je risquerais de très vite me lasser. »

Ne voulant pas vraiment rester sur cette espèce d’aveux qui pouvait en dire long sur les pensées de Strelitzia quand on savait ce qui se passait en elle, cette dernière regarda à nouveau son professeur avec des yeux bien plus remplis que précédemment et une voix un brin moins douce et plus rapide.

« Et puis, j’aime également beaucoup faire de la musique, jouer dans l’auberge me plait et cela m’embêterai de ne plus avoir le temps de composer ni de me représenter. Parfois l’idée de faire ça de ma vie me vient en tête, mais je sais que ce n’est pas quelque chose de raisonnable. » La jeune fille marqua alors une pause avant de rigoler doucement et de poursuivre. « Puis après tout, il me reste encore du temps pour réfléchir ! D’essayer des choses et d’autres, et de trouver la voie qui est la mienne. »

1 203 mots




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16
Revenir en haut Aller en bas

Heaven Gibson
Heaven Gibson
Directeur Serpentard

Parchemins : 2358
Âge : 14.02.84 ;; 32 ans
Actuellement : Professeur de potions & styliste aux 1001 Symphonies


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kaya Scodelario & Juliette Koch-Sian


Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia EmptyMar 16 Nov - 22:54

La directrice de Serpentard esquissa un bref sourire lorsque son élève lui parla des échecs et des réussites. Certes, il fallait parfois revenir sur ses pas avant de pouvoir avancer correctement, et même si elle détestait l’échec, elle aussi, elle ne pouvait pas nier qu’il ne faisait aucun doute que personne, si ce n’est un petit génie des potions, ne pouvait s’en sortir sans aucune erreur et avoir un résultat parfait dès le premier essai. « C’est un bon état d’esprit, miss Sawyl. » Si l’on comparait souvent les Serpentards aux Serdaigles sur leur intelligence, les deux maisons avaient cependant des façons d’opérer nettement différentes. Ses yeux vairons posés sur son élève, Heaven la regardait réfléchir, tout en répondant à ses questions et à ses interrogations.

Le monde magique, tout comme le monde moldu, regorgeait d’options et d’opportunités, il savait juste savoir vers qui se tourner et où aller. « Peut-être que la recherche est plus appropriée alors. Je suppose que vous vous doutez que de nombreuses potions nous sont encore inconnues. Cependant, avec ce genre de chose, rien n’est jamais acquis, la réussite et l’échec font partie du lot, bien entendu. » Mais comme elle l’avait dit quelques instants plus tôt, les échecs formaient bien plus que les réussites successives, car l’on arrivait à un résultat bien trop rapidement pour pouvoir en apprendre quelque chose, et parfois, le résultat n’était que vaguement satisfaisant. « Mais la perdition est également un danger, les savants fous existent chez les sorciers tout autant que chez nos voisins les moldus. » Après tout, celui qui avait créé Azkaban et les Détraqueurs en était le parfait exemple. Lors Voldemort aussi en son sens, car il avait repoussé les limites de la mort jusqu’à l’extrême.

Alors que son élève lui confiait un autre domaine qui l’intéressait, la maîtresse des potions haussa un sourcil perplexe. « Pas raisonnable ? Miss Sawyl, vous devriez vous renseigner sur les personnes vous entourant, vous n’êtes pourtant pas sotte. » Bien entendu, elle parlait d’elle-même. Après tout, Raphaël était le manager et l’un des membres du groupe de musique né dans les murs de Poudlard qui faisait toujours fureur dans le monde magique Carnal Spark. Ce n’était pas rien, et ce n’était pas quelque chose qu’elle ne jugeait pas raisonnable. Il suffisait d’avoir les bonnes pensées et la motivation nécessaire, après quoi, le monde entier s’offrait et s’ouvrait à vous. Après tout, plus récemment, il y avait bien eu Erin Hazzard, une ancienne élève de Serpentard, qui avait créé un groupe au sein de l’école pour l’utiliser comme tremplin pour faire de la musique sa vie. « Vous avez encore le temps, oui, mais pour garder toutes les options à votre disposition, vous ne devez pas relâcher votre travail. Il serait dommage qu’une voie se ferme par flemmardise. » En prononçant ces mots, son esprit de tourna vers un autre de ses élèves, qui n’était pas plus motivé que cela, Erwin Foster. Même s’il avait assez travaillé pour continuer les Potions de justesse, s’il ne se mettait pas un peu plus au travail, son avenir n’allait pas être des plus glorieux, encore que, de ce qu’elle en savait, il était censé prendre la relève de son père à la maison d’édition, alors que sa sœur aînée s’était carapatée, s’éloignant ainsi de ce destin d’héritière.
acidbrain


chromium lips and metallic eyes. give me cardinal sin, sensual head. iconic bombshell, she's the god above.
 

Meilleure Serpentard 2017

Heaven Gibson

Revenir en haut Aller en bas
http://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia   Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre autour d'une irrésistible expérience ~ Heaven & Strelitzia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Cachots et Sous-Sols-
Sauter vers: