Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres ...
Voir le deal

Partagez
 

 Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Erik Kostovak-Griffins
Erik Kostovak-Griffins
Serdaigle

Parchemins : 26
Âge : 12 ans {17 février 2005}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Ian Armitage


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyLun 27 Sep - 9:36

Le petit aigle et la non moins petite lionne« Ah ! Bonjour Louisette, comment allez-vous ? Vous tombez bien, justement, je vous cherchais. » C’est en ces termes que le jeune Erik Kostovak-Griffins aborda sa camarade de classe au détour d’un couloir. Bien qu’il ne soit pas particulièrement sauvage, le Serdaigle s’était encore fait peu d’amis dans l’école. Il n’en prenait pas ombrage, le travail scolaire l’occupant suffisamment pour qu’il ne souffre pas de la solitude. De plus, il avait cette chance que son « presque parrain » soit professeur dans cette école et même directeur de sa maison, donc si il éprouvait un intense besoin de discuter, il pouvait toujours aller toquer à la porte de son bureau. Il arrivait même qu’il croise sa mère puisqu’elle était l’un des aurors chargés de surveiller Poudlard ! Non, Erik ne souffrait pas de devoir rester seul, même si son demi-frère, qui n’arriverait à Poudlard que l’année suivante, lui manquait beaucoup. Il se souvenait seulement vaguement de l’époque de sa vie où Liam et lui ne vivaient pas ensemble, et plus lointaine encore était la période où ils n’étaient pas dans la même école… elle datait d’avant l’école elle-même finalement puisqu’ils étaient ensemble en maternelle. C’était comme ça que leurs parents s’étaient rencontrés, par un coup du destin, leurs enfants étant rapidement en amis, liés par le fait d’être tous les deux sorciers au milieu des moldus.

L’absence de Liam - scolairement définitive car le fils d’Asher serait dans l’année en dessous de celle d’Erik - obligeait cependant le petit brun à travailler avec d’autres que lui. Le jeune Kostovak ne cachait pas une certaine peine à s’adapter à une mise au travail variable et des personnalités qui souffraient toujours de la comparaison avec son frère et meilleur ami. Cette fois-ci, son oncle, le professeur Jones, avait décrété qu’il devrait travailler avec Louisette, ce qui expliquait ce subit accès de sociabilité. « Que diriez-vous de faire quelques pas ensemble ? J’ai à vous parler concernant notre devoir d’histoire de la magie. Nous devons faire la biographie étayée et illustrée d’un sorcier illustre de notre choix. Le mien se serait volontiers porté sur Albus Dumbledore, mais je suis tout à fait prêt à le réviser si vous aviez une autre idée. » Une fois de plus, Erik faisait preuve d’une politesse extrême. La raison de ceci était qu’il imitait la façon de parler de sa mère dont c’était un trait caractéristique, il avait de plus retenu de son éducation que la politesse était essentielle au maintien de toute relation. Contrairement à Charisma Kostovak, en revanche, le Serdaigle affichait une mine assez ouverte et aimable, un léger sourire flottant sur ses lèvres.

Certains ne supportaient pas son arrogance et se prenaient parfois la menace des flammes que maîtrisaient le petit garçon, héritage de son père biologique, un rockeur célèbre qui avait quitté sa mère lorsqu’Erik avait seulement trois mois et dont il ne gardait dans sa vie qu’un nom de famille composé et honni. Pourtant, Erik tenait un peu d’Axel, le dit père, et à ce titre il n’était pas aussi indifférent que ce qu’il aurait voulu. Certaines émotions se lisaient sur son visage et il était bien plus doué que sa mère au même âge pour tenir une conversation, ce qu’il prouvait en tournant sa petite bouille ronde aux grands yeux clairs sur sa camarade dans l’attente de la réponse de celle-ci. Comme il l’avait dit, si elle souhaitait travailler sur un autre sorcier, il était partant : faire des recherches était toujours un plaisir pour ce lecteur assidu !
2981 12289 0



    Erik Dmitri Kostovak-Griffins
Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyLun 4 Oct - 0:37

Petit aigle et petite lionne
Erik, jeune, intelligent, mais si peu connu qu'il est temps de changer cela.

Louisette, parfois maladroite dans la droiture de ses mots, peut aussi être une oreille attentive.
Souriante comme toujours, la jeune fille lançait un regard vers son amie Karen, plus âgée, dont le lien devait rester sous silence. Même si les deux filles ne semblaient pas avoir de raison de se fréquenter, cela n'empêchait en rien à Louisette de trouver des excuses relativement plausible, tel que: chercher son chemin, la petite jouant très naturellement la tête de linotte. Elle était même plus souvent à la recherche de son chat qui décidait de temps à autre de se promener seul. Aussi, surprise de se faire accoster et craignant d'être remarquée dans son attitude de complicité, la petite lionne regarda rapidement son interlocuteur. Le menton un peu relevé, les yeux dans les yeux, son camarade de cours semblait plus intelligent encore qu'il ne le montrait.• Bonjour Erik, je me porte bien et vous? • Répondit Louisette en jetant un coup d'œil à Fripouille, son animal de compagnie, qui refusait de rester au dortoir, suite à l'annonce de la recherche. Si la miss n'avait pas spécialement mémorisée qu'elle avait un travail à faire avec ce dernier. Ce n'était pas vraiment de sa faute, elle était plutôt du genre solitaire depuis son arrivée. Sa sœur lui manquait, tout comme sa nourrice et la préceptrice qui lui avait donné des leçons plus a son rythme, mais loin du sentiment de solitude que les premiers ressentaient souvent, c'était le rythme plus lent d'apprentissage qui lui permettait néanmoins de corriger ses lacunes, aussi nombreuses soient-elles.

La proposition de marcher fit sourire la petite qui remarqua, un peu en retard, son langage si formel. Dire qu'elle lui avait répondu sur le même ton, en parfait accord qui aurait fait plaisir à ses proches. • Erik, pardonnez-moi d'être directe et de vous couper, mais ne serait-il pas préférable qu'on se tutoit? • Suggestion comme une autre, Louisette ne serait pas contre un refus, même si elle préférait avoir son approbation. Et puisqu'ils n'avaient jamais vraiment eu l'opportunité de discuter ensemble, elle tendit poliment une main en souriant. • Louisette Munreta, mais Lulu me convient aussi. • Enchaina rapidement la petite miss en s'attendant à avoir une réponse honnête et polie de son camarade.

Pour en revenir au devoir, la petite rouge et or arqua un sourcil avec une pointe de déception. Il n'y avait pas un nom plus connu et plus illustre, mais aussi enclin au débat que ce sorcier. Si son camarade voulait parler de Dumbledore en priorité, elle se serait attendu à un nom moins connu qui aurait attiré plus de rechercher amusante. • La biographie de Dumbledore est un peu déjà trop faite. Enfin, je veux dire que beaucoup de personne on déjà noté tout ce qu'il y avait à savoir et tout le monde connait presque toute son histoire. N'y a-t-il pas quelqu'un de moins Illustre et célèbre qui mériterait d'avoir plus notre attention? • En mettant la question à l'honneur dans sa formulation très, trop, savante pour la jeune fille, celle-ci permettait d'exprimer son doute tout en poussant à réfléchir sans pour autant vexer. Certes, elle rejetait le choix trop facile, mais pas sans arguments. Pourtant, l'idée de chercher un nom ralentit le pas de Louisette. Elle n'avait que depuis deux ans connaissances du monde magique et apprit beaucoup sur ce dernier avait été très compliqué. Sans parler de son savoir basique tel quel l'écriture ou même l'anglais, pour ne pas énoncer le travail de la posture et de la bienséance. En pensant à ce point, Louisette jeta un coup d'oeil vers ses pieds en pensant y trouver un chat gris, hors celui-ci avait déjà filé.

• 625 •
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Erik Kostovak-Griffins
Erik Kostovak-Griffins
Serdaigle

Parchemins : 26
Âge : 12 ans {17 février 2005}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Ian Armitage


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyVen 8 Oct - 17:51

Le petit aigle et la non moins petite lionne« Très bien, je vous remercie de vous en soucier. » répondit toujours avec le même ton poli Erik. Il ne se montrait pas particulièrement avenant, en revanche il avait presque toujours un comportement irréprochable. En réalité, la seule chose qui pouvait le contrarier et le faire sortir de sa carapace de bienséance et de formules de politesse apprises de bonne heure était la mention de son père biologique, Axel Griffins, un rockeur qui prenait la place de son beau-père sur son acte de naissance. Cela contrariait absolument tout le monde, mais Griffins refusait de lâcher pour de bon et de permettre à Asher d’adopter le fils de sa femme. C’était particulièrement injuste vu que c’était lui qui l’avait pour ainsi dire élevé – sauf dans les premières années de la vie d’Erik où il était seul avec sa mère -. Malheureusement, Griffins était un peu connu pour sa musique, le petit Serdaigle entendait donc parler de lui de temps en temps, même si cela l’agaçait au plus haut point à chaque fois.

Le reste du temps, il était un enfant absolument charmant, juste un peu plus prétentieux et sûr de lui que la moyenne. Il faut dire que si son comportement de monsieur je sais tout pouvait lui attirer de la haine, sa maîtrise des flammes le protégeait de tout harcèlement. Certains avaient essayé, ils s’y étaient – littéralement – brûlés les doigts. Erik n’avait aucune hésitation quand il s’agissait de se protéger, après tout pour se défendre, tous les moyens étaient bons ! Et il maîtrisait parfaitement son don d’élémentaliste du feu, il ne provoquait jamais d’accident. Parfois, sa colère dépassait sa pensée, mais il n’avait jamais blessé personne et ne comptait pas commencer de si tôt. Après tout, il s’enorgueillait d’être bien élevé !

« Je ne sais pas si c’est préférable, mais je ne vois aucun inconvénient à ce que nous nous tutoyons. Je vouvoie par simple habitude, c’est ainsi que ma mère parle à presque tout le monde. » expliqua l’anglo-russe tout en laissant ses yeux clairs fixés sur sa camarade de Gryffondor. Il prit la main que Louisette lui tendait et la serra avec bonne volonté – même s’il connaissait déjà le prénom de sa camarade, ayant des cours en commun avec elle depuis plusieurs semaines maintenant -. « Je vais m’en tenir à Louisette si tu n’y vois pas d’inconvénient. » Il ne précisa pas son propre prénom, elle le connaissait puisqu’elle l’avait utilisé pour le saluer voilà seulement quelques secondes auparavant.

« Il est vrai que le choix de Dumbledore manque un peu d’originalité, mais personne ne pourra contester le côté illustre. À qui d’autre pensiez… pensais-tu ? » interrogea le Serdaigle tout en ayant la sensation que la lionne n’avait pas réellement d’idée alternative à lui proposer.« Nous pourrions peut-être faire le portrait d’un des membres moins connus de l’Armée de Dumbledore comme Luna Lovegood ? Mais c’est toujours plus difficile d’écrire la vie de personnes qui sont encore vivantes. » Et il n’avait pas tellement d’idées de noms de personnes plus anciennes, sauf les fondateurs de Poudlard ou Merlin ou Morgane.

518
2981 12289 0



    Erik Dmitri Kostovak-Griffins
Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyLun 1 Nov - 18:46

Petit aigle et petite lionne
La politesse charmante du jeune homme allait de paire avec sa maturité qui faisait sourire la petite demoiselle. Si Louisette avait sentit qu'elle était en décalage avec d'autres enfants de sa classe, il en était moins le cas avec Arik, ce qui lui donnait en sentiment d'aise agréable.

La proposition, amicale, fut toutefois répondue un peu gauchement. Il ne voyait pas d'inconvénient, venant d'elle qui vouvoyait tout le monde sauf ses proches, c'était un peu étrange non? La petite ne pouvait pas dire que cela ne l'impactait pas, mais elle se contenta de sourire comme toujours en approuvant d'un hochement de tête quand il évoqua sa mère. • Cela fait sens, mais je me sens plus en égale avec toi. • Avoua-t-elle avant de se présenter convenablement, comme l'étiquette l'exigeait, ou presque, car il aurait fallut qu'elle face une révérence et ce n'était pas digne de sa "position". • D'accord. D'ailleurs, si tu aperçois un chat gris, tout mince et haut sur patte, c'est Fripouille, mon familier, qui depuis notre arrivée à tendance à s'échapper. • Expliqua-t-elle en jetant un regard après. Où, par Merlin, avait encore été se faufiler l'animal? De toute évidence, il était encore partit en douce trouver quelque chose d'intéressant, à ce demander si il était toujours aussi protecteur envers sa maîtresse, il le lui rappelait chaleureusement le soir en réclament tout l'amour du monde.

Présentation faite, le jeune sorcier entra dans le vif du sujet. Pas très convaincue du bien fondé du sujet du devoir, Louisette évoqua sa incertitude. Elle n'avait pas envie de le vexer et il ne le fut point, mais la question la fit un peu réfléchir. Elle leva le nez vers le ciel en papillonnant des yeux un bref moment. • J'avoue ne pas connaître beaucoup d'illustre personnage de notre histoire magique. J'espérais que tu en avais d'autre en réserve. • Cet aveux, dont lui reprochait amèrement Niels, dévoilait une faiblesse un peu surjouée. Louisette aimait se tenir à son histoire d'orpheline recueillie par une demi-soeur, tout le monde s'excusait en ne posant pas davantage de question. Joué d'avance, cela facilité la tâche de la sorcière pour qu'elle n'ait pas à mentir et se contredire à un moment.

Calmement, le Serdaigle proposa une sorcière Blonde assez connue. Le nom fit aussitôt sourire Louisette. • Lovegood, n'avait-elle pas des parents déjà impliqué avec Dumbledore? On pourrait peut-être se tourner vers d'autre membres défunts, les Londubat? Le professeur  Londubat serait touché que nous planchions sur ses parents et les nommions d'illustre. Si je me souviens bien, ils avaient péris face à une sorcière... son nom m'échappe. • Si énoncer des vivants dérangeaient le Bleu et Bronze, il y avait une longue liste de défunts qui n'avaient pas été suffisamment glorifier par leur courage. Bien que Louisette avait des noms encore moins connu, qui, quant à eux, ne devaient pas encore être énoncé. Le père, lâche, qui reliait sa demi-soeur et elle par le sang, avait aussi un quelque chose d'illustre. Bien que la demoiselle n'était pas assez idiote pour même énoncer des noms plus subtiles tel que: Severus Rogue! Il était probablement le premier qu'elle aurait osé dire pour un tel sujet, avant d'apprendre un peu à connaître ses camarades de classes, plus intelligent que prévu. La tâche de Karen et Niels ne devait pas être facile. Même si Freja n'avait pas demandé à Louisette d'en faire autant, elle voulait toutefois le faire.

• 610 •
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Erik Kostovak-Griffins
Erik Kostovak-Griffins
Serdaigle

Parchemins : 26
Âge : 12 ans {17 février 2005}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Ian Armitage


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyLun 29 Nov - 8:37

Le petit aigle et la non moins petite lionne« Ah oui, il me semble l’avoir déjà aperçu. » dit Erik au sujet du chat Fripouille une fois la première partie de la conversation sur la manière de s’adresser l’un à l’autre définitivement passée. Concernant le chat, donc, Erik était presque certain de l’avoir déjà vu dans le sillage de sa maîtresse, même s’il y avait une forte population féline dans Poudlard donc il n’aurait pas été capable de jurer qu’il s’agissait bien de celui que décrivait la petite lionne à ses côtés.

« Je ne suis pas sûr d’en connaître tant que ça non plus, ma mère m’a souvent parlé de la dernière guerre et de pourquoi elle était devenue auror, mais en dehors de cette période… je ne suis pas beaucoup plus renseigné que toi. À l’école moldue, le seul sorcier dont on nous parlait de temps en temps, c’était Merlin, et leur version de sa vie était largement romancée. » Pour ce qu’en savait Erik, le vrai Merlin n’était pas le fils d’un démon et d’une vierge. En revanche, il avait été élève à Serpentard, c’était du moins ce qui se disait, même si ça ne collait pas non plus avec les dates… vu qu’il aurait dû côtoyer le Roi Arthur durant sa vie, cinq siècles avant la fondation de Poudlard. Enfin… comme dirait Verlaine : Et tout le reste est littérature, il ne fallait peut-être pas y chercher plus de sens que cela. Que des moldus trop inspirés aient tout mélangé ne l’aurait pas plus surpris que ça.

« Je ne sais pas pour les parents de Luna Lovegood, en revanche ceux du professeur Londubat ne sont pas morts. Ils ont subi le sortilège doloris, de la part des Lestrange il me semble mais je n’en suis plus sûr, et en ont perdu la raison. Ils sont tous les deux bien vivants mais internés à Sainte Mangouste. Ils avaient tellement résisté à la torture, sans jamais trahir leurs compagnons, qu’ils sont restés dans la légende au bureau des auror. Je suppose qu’ils étaient des gens vraiment bien, en tout cas j’aime beaucoup le professeur Londubat. » Et pourtant il n’avait qu’un goût très modéré pour la botanique, matière salissante s’il en est. Erik avait un petit côté maniaque de la propreté qui supportait assez mal de se retrouver avec des traces de terre sur ses affaires… mais le professeur se montrait toujours encourageant et bienveillant alors Erik faisait de son mieux dans cette matière. « Sinon nous pourrions travailler sur James et Lily Potter premier du nom, ils sont morts héroïquement. » Erik n’aimait pas James Sirius parce qu’il s’était montré désobligeant lors du mariage de sa mère avec son beau-père sous prétexte que ce dernier était un ancien Serpentard… mais l’attitude méprisante de l’actuelle Gryffondor n’enlevait rien aux qualités de ses illustres ancêtres. Erik aurait bien aimé avoir de la famille de ce genre : les Kostovak étaient assez connus dans le monde magique russe, c’est en tout cas ce que lui avait affirmé sa grande cousine Dawn… Seulement lui n’y avait jamais été, alors ça ne l’avançait pas beaucoup, et en Angleterre ils n’étaient jamais que des sorciers parmi d’autres, rien à voir avec les très célèbres Potter – si on oubliait son géniteur, connu un peu partout pour hurler dans un micro, mais c’était encore autre chose -.

555
2981 12289 0



    Erik Dmitri Kostovak-Griffins
Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyLun 17 Jan - 2:59

Petit aigle et petite lionne
Le dit-chat, félin rapide et particulier, n'avait jamais été aussi longtemps séparé de sa maîtresse depuis leur rencontre. C'était déroutant pour la jeune fille de ne plus l'avoir à ses côtés en permanence, mais cela allait peut-être faire plaisir à Karin qui n'appréciait que peu les chats. Celui-ci était bien plus qu'un simple animal aux yeux de la petite Munreta, son inquiétude ne semblait pas toutefois être comprise des autres. Etait-ce bien normal pour lui d'ainsi s'éloigner d'elle? Certes, les cours l'occupaient assez pour qu'elle ne s'y attarde pas outre mesure. Cela n'empêchait pourtant pas la lionne de s'apaiser un peu en entendant que son camarade l'avait aperçu.

Soit, en parlant de personnages atypiques, les plus illustres faisaient donc défauts aux savoirs de Louisette. Elle ne s'en serait pas plein, si elle n'avait pas un devoir à rédiger sur l'un d'eux. En misant que son camarade ait plus de choix à proposer, elle fut étonnée d'entendre un nom qu'elle ne connaissait pas. Sourcils arqués et tête penchée, elle ne pu s'empêcher d'imaginer une vie "romancé". • Qui est Merlin? Qu'est-ce "romancée"? • Demanda-t-elle avec un fort accents danois sur le mot qui échappait à son vocabulaire anglais encore fort en apprentissage. Il n'y avait pas beaucoup de mot, de therme ou de tournure qui lui échappaient, mais cela n'empêchait pas qu'il y en ait.

L'idée que les parents de professeur Londubat soient mort, elle provenait du fait que Louisette n'avait jamais entendu parlé d'eux, mais que tout le monde savait que Neville avait grandit avec sa grand-mère. La précision apportée fit un peu grimacer la jeune empathique qui imaginait facilement la douleur, pas à sa juste valeur, et cette loyauté profonde et sincère s'affronter. • C'est horrible. Pauvre professeur, il n'a pas du avoir facile à notre âge. Heureusement que ce seigneur des ténèbres n'est plus et ses partisans enfermés. • Elle mentait un peu, il n'y avait rien d'heureux dans une mort, pas même dans celle d'un homme aussi cruel. Bien que Louisette s'interrogeait beaucoup sur ce qui pouvait pousser quelqu'un à faire des choses horribles, elle ne cessait de croire qu'il y avait cette part de lumière qui brillait en chacun, même dans cet être. • James et Lily Potter, ils n'étaient pas tous deux à Gryffondor? • Dire que la petite en savait beaucoup sur le sujet était faux. Elle savait les grandes lignes et avait principalement retenu l'immense courage dont avait fait preuve Lily pour protéger son enfant. • J'admire beaucoup Lily. J'admire beaucoup ceux qui parviennent à affronter le plus dur pour protéger les leurs. • Ce qui ne rendait pas le choix pour le devoir plus facile. La jeune lionne voulait proposer quelqu'un avec qui elle se sentait, sans jamais l'avouer à personne, en lien, mais c'était une mauvais idée. • Et si on faisait ça! Le couple m'intrigue et je suis sûr qu'on va trouver beaucoup à dire sur leur personnes.•

L'idée du sacrifice d'une mère pour protéger son enfant rappela douloureusement celle de la petite Gryffondor. Ce n'était pas un souvenir plaisant, ni même au quel elle voulait penser un instant. Elle posa une main sur sa poitrine avant d'inspirer profondément. Non, sa mère n'avait pas choisi de se mettre entre elle et le monstre, Louisette avait juste eu de la chance de ne pas avoir fait de bruit. Il n'y avait rien eu d'héroïque dans l'accident de voiture. Même si sa mère restait une forme de personnage illustre aux yeux de l'enfant, ce n'était pas en se sacrifiant, mais en souriant qu'elle l'avait protégée.

• •
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Erik Kostovak-Griffins
Erik Kostovak-Griffins
Serdaigle

Parchemins : 26
Âge : 12 ans {17 février 2005}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Ian Armitage


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyJeu 10 Fév - 12:11

Le petit aigle et la non moins petite lionneErik passa sur le sujet du chat, principalement parce qu’il n’avait pas grand-chose à en dire, n’étant même pas certain de pouvoir reconnaître Fripouille au milieu de tous les autres félins de l’école. Il se montra en revanche plus prolixe quand il fut question de parler de leur devoir : le petit première année était du genre appliqué et dur à la tâche, travailler était pour lui autant un plaisir qu’une question d’honneur. « Tu ne connais pas Merlin ? » Il trouvait cette information surprenante mais sa camarade de classe n’avait pas vraiment de raison de lui mentir non plus alors il lui expliqua doctement – et avec une pointe de fierté de savoir quelque chose que son interlocutrice ignorait - : « Selon les légendes moldues, Merlin était l’enfant d’une vierge et d’un démon. Comme il possédait un grand pouvoir magique, il devint enchanteur et aida le Roi Arthur dans sa quête du Graal. Mais ça ne colle pas avec l’histoire de vrai Merlin qui était élève ici, à Poudlard, presque cinq siècles après le règne d’Arthur. Merlin était à Serpentard et c’est un sorcier très connu pour ses innovations, je suppose qu’il était tellement célèbre que les moldus en ont entendu parler et en ont fait un personnage de fiction… c’est ce que veut dire le mot « romancé », cela signifie prendre des éléments vrais, vérifiables, mais en faire des histoires qui, elles, sont fausses, tu vois ce que je veux dire ? » Louisette étant étrangère, il n’était pas surprenant qu’elle ignore le sens de certains mots – Erik admirait déjà qu’elle sache parler plusieurs langues, lui-même n’étant pas bilingue alors que sa mère était russe -.

« C’est vrai, ce ne devait pas être facile, d’autant que c’est un deuil toujours difficile que de devoir renoncer à des personnes qui sont encore vivantes. » Sous le sérieux et la maturité exagérés du Serdaigle, on pouvait sentir une fragilité plus enfantine, son regard se troublant légèrement bien que ses paroles restent très (trop) maîtrisées. Même si les circonstances n’étaient pas aussi tragiques, lui aussi avait dû renoncer tôt dans sa vie à son père biologique… S’il ne connaissait pas réellement le chagrin de l’absence – son sentiment à ce sujet était plutôt la colère -, il voyait très bien ce que ça faisait de vivre dans un cadre familial particulier. Le fait que sa mère l’ait eu adolescente avait toujours été une vive source de critique, et qu’elle soit célibataire pendant sa prime enfance en avait été une autre… se reprenant, Erik secoua légèrement la tête pour lui-même, comme pour s’astreindre à rester concentré sur le sujet, et il ajouta : « Mais même ainsi, on voit bien que ses parents devaient être des personnes de qualité, ce professeur est vraiment sympa. »

Et d’un couple de héros à un autre, Erik évoqua les Potter. « Si, je crois, comme Harry Potter et aussi James Sirius maintenant. » Certaines familles s’abonnaient à une maison, dans son cas à lui c’était Serdaigle, même si son beau-père était à Serpentard – mais Erik lui trouvait souvent des qualités qu’un aiglon n’aurait pas démenti -. « C’est admirable, en effet, mais un peu triste aussi… je ne sais pas si j’aimerais que ma maman se sacrifie pour moi. » Il l’en pensait parfaitement capable et cette idée lui paraissait assez angoissante, aussi la chassa-t-il avec son assurance habituelle.

Comme Louisette s’intéressait au couple de Gryffondor, Erik sourit : « Parfait, cela me convient aussi. Comment veux-tu que nous nous partagions le travail ? »

592
2981 12289 0



    Erik Dmitri Kostovak-Griffins
Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyMar 15 Fév - 19:59

Petit aigle et petite lionne
Le grand-enchanteur, le prophéte magicien, le légendaire, le personnage centrale et secondaire de tant de conte pour petits et grands moldus, était un parfait inconnu pour la jeune sorcière. Elle avait beau chercher, ce nom avait bien été mentionner une fois dans l'orphelinat, mais elle n'avait pas écouté la conversation. Aussi, elle ne se cacha pas de ne pas savoir. Son camarade de cours en parlait ouvertement, il devait donc savoir de qui il était question. Bien que la surprise de sa question, força le jeune Serdaigle à la répéter, Louisette approuva d'un hochement de tête. Suscitant aussi un plus grand intérêt pour la jeune orpheline qui ne s'attendait pas à en apprendre autant et si peu à la fois. Elle écouta le petit récit en se posant des dizaines de questions à la fois. • Mais, il peu pas être né d'un démon. Non? C'est quoi le Graal? Arthur, c'est qui? Attend, mais Poudlard était pas une école il y a cinq siècle?  Il a fait quoi de comme innovations au juste? Oula, j'ai trop de questions moi. T'aurai pas un livre sur le sujet plutôt? • Parce que s'il devait répondre à tout, le pauvre Erik en aurait pour des semaines. En lisant un dit livre sur le personnage, elle pourrait ensuite poser ses questions s'il en savait davantage. • Ha, romantisere, je vois. Je pensais pas que le mot se dirait de manière si similaire.  • Il avait de quoi, vu qu'en anglais il ce prononçait pratiquement de la même manière. Elle n'avait pas imaginer que les deux langues avaient autant ressemblance depuis qu'elle la pratiquait couramment.

Neville, pas facile à onze ans, c'était l'euphémisme absolue. Du peu que Louisette avait entendu, hormis son incompréhension sur le sujet des parents avait accentué la sympathie pour l'histoire du professeur, qu'il était plutôt mal assuré à leur âge et que sa grand-mère le couvait désagréablement trop. Bien sûr, c'était surtout sa vie à l'école qui n'avait pas été simple. Potelé, timide, Neville n'avait pas du avoir facile à s'intégrer parmi ses camarades la première année. Etrangement, Louisette trouvait le professeur très beau et elle avait du mal à l'imaginer enrobé. Vraiment du mal! • Je ne sais pas si les savoir en vie est plus facile ou plus difficile. Les miens sont morts quand j'étais petite. Je suis pourtant très heureuse avec ma grande-soeur. • Son sourire illumina son visage. Un contraste frappant avec l'expression maussade du jeune homme. Elle aurait voulu le rassurer et parler de paradis, d'endroit ou les morts étaient mieux, mais tout cela, elle n'y croyait pas. Et elle ne voulait pas non plus lui montrer trop de sympathie, craignant de plutôt le faire fondre en larmes. Hors de question qu'il pleure, car elle en ferait autant avec la même ampleur. Après tout, sa mère lui manquait cruellement et c'était grâce à Freja et Fripouille que Louisette avait gardé la joie de vivre. Elle souriait depuis toujours, mais ce n'était qu'après son adoption que l'expression fut véridique. • Je pense que ses amis y sont pour beaucoup aussi. Ils sont la famille que l'on se choisit non? • Cette phrase, romancée, elle l'avait entendu de la bouche de sa nourrice avec qui elle avait parlé de l'école.

Les Gryffondors, attitrés les courageux, avaient vu des générations d'une même famille. Les maisons dans Poudlard avaient cet effet à travers les âges. Il arrivait que des frères ou soeurs soient dans ses maisons différents, les Summers par exemples, mais les Weasley avaient montré qu'ils étaient tous Rouge et Or! • Les maisons sont des histoires de famille!  • La petite se demandait si sa soeur aurait été dans la même maison. Puis elle pensa à son neuve qui avait sa place chez les verts. Non, celle qui dénotait dans la famille, cela devait être Louisette et pas les autres. Cette réflexion l'amusa. Contrairement à l'histoire de la famille Potter. • Ha? Mais faut pas voir les choses aussi sombrement. Elle t'aime non? C'est ce qui compte. • Affirma la petite avec la certitude qu'il n'en fallait pas plus. L'amour d'une mère, d'un père, d'un parent ou d'un ami était tout ce qui importait.

Le couple choisit comme étant les personnages dont ils parleront dans leur devoir, Erik s'empressa de passer à l'étape suivante. Savoir comment ils allaient procéder. Louisette pencha la tête. Elle n'avait jamais fait ce genre de devoir, donc elle allait principalement compter sur son camarade pour tracer le plan d'attaque. Ou pas! • Il faut réunir des informations. Je peux interroger James, même si je doute qu'il voudra bien répondre à mes questions. Il doit y avoir au moins n livre à la Bibliothèque qui en parle. Si sinon, les professeurs comme Longdubat doivent bien savoir certaine chose. Je peux aller voir les professeurs pour leur demander et toi trouver un livre. Ou l'inverse, c'est comme tu préfères! • Elle n'avait aucun mal à s'asseoir pour lire, même si la jeune fille était avide de contacts sociaux.

• •
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Erik Kostovak-Griffins
Erik Kostovak-Griffins
Serdaigle

Parchemins : 26
Âge : 12 ans {17 février 2005}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Ian Armitage


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptySam 5 Mar - 11:42

Le petit aigle et la non moins petite lionne« Les moldus étaient très superstitieux à cette période de leur histoire, pour eux la magie était forcément démoniaque, c’est probablement pour cela qu’ils ont imaginé qu’il était le fils d’un démon. » Erik ignorait si les moldus étaient aussi promptes, au XXIe siècle, à voir des signes religieux dans les manifestations magiques, mais il savait par les cours d’histoire de la magie et les conversations qu’il avait avec son presque-parrain le professeur Jones que c’était le cas dans les temps anciens. Et ce n’était pas propre au Royaume-Uni, en Russie aussi ce phénomène était souvent arrivé ! « Le Graal est une coupe magique ou une pierre incandescente, ah non pardon, c’est pas la bonne référence, selon les chrétiens, elle a servi à recueillir le sang de Jésus sur la croix ce qui aurait octroyé au récipient des pouvoirs magiques. Arthur était le roi d’Angleterre à la fin de l’Empire Romain et il avait pour mission de retrouver le Graal avec ses chevaliers. Mais c’est pour ça qu’il n’a pas pu connaître Merlin : ils n’ont pas vécu à la même époque, Poudlard a été créée il y a seulement 1 100 ans. » Et non pas 1 600, l’époque probable du vrai Roi Arthur. « Moi je n’ai pas de livre sur le sujet, mais il doit y en avoir des tas à la bibliothèque ! » Peut-être même tout un rayonnage tant l’histoire était connue, surtout chez les anglo-saxons.

Erik ne s’attarda pas sur le sens de « romancer » car Louisette semblait l’avoir compris, il se contenta d’approuver d’un petit signe de tête. « Aucune idée. » commença-t-il à répondre au sujet de ce qu’avait pu éprouver le professeur de botanique dans sa jeunesse. Et comme Louisette lui parlait de sa situation familiale, il ajouta : « Je ne le connais pas personnellement mais mon père à moi est vivant – mon père biologique car j’ai un beau-père aussi -, c’est un musicien un peu connu dans son domaine. Je déteste quand j’entends parler de lui, parfois je me dis que ça aurait été plus facile pour ma mère et moi s’il était juste… mort ? Ça aurait été comme si elle était veuve, plutôt que juste abandonnée. Mais en même temps, comme je ne le connais pas vraiment, je ne souffre pas de son absence. Mon nouveau père est beaucoup plus cool que lui en plus ! » affirma-t-il avec ce petit air buté qu’il prenait à chaque fois qu’il parlait de Axel et Asher. « C’est à cause de ta sœur que tu es venue étudier ici ? » demanda-t-il ensuite pour rebondir sur ce qu’elle lui avait confié.

Quant au sujet des amis, il approuva : « Oui, c’est vrai. Même si j’ai pas beaucoup d’amis pour étayer cette théorie. » Erik n’était pas un enfant asocial dans le sens où être avec d’autres personnes et discuter ne lui posait aucun problème, ni aucun dégoût c’est pas Chichi quoi. Cependant, comme il était assez exclusif, il était content d’être avec les amis qu’il avait déjà – Liam en tête – et ne se sentait, par le fait, aucune nécessité à se tourner vers les autres. En ceci, c’était une bonne chose que son demi-frère soit plus jeune et n’entre à Poudlard que l’année suivante car cela obligeait Erik à sociabiliser avec ses camarades ! Qui sait, d’ici le mois de juin, il arriverait peut-être même à se faire de nouveaux amis ?

« Beaucoup de familles ont des maisons de prédilection, oui ! Les Potter et les Weasley à Gryffondor, les Malefoy ou les Flint à Serpentard. Moi mes deux parents étaient à Serdaigle, donc c’est plutôt logique que j’y sois aussi. » Restait à espérer que Liam l’y rejoindrait ! Asher avait été à Serpentard, mais il avait tout de même des traits qui auraient pu le laisser aller chez les aigles d’après le jugement – partial – de son beau fils. Quant à la mère biologique de Liam, d’après les vagues souvenirs qu’Erik avait des conversations à son sujet, elle avait été à Serdaigle. Mais les parents absents des deux garçons n’étaient pas vraiment les bienvenus dans les conversations de leur famille recomposée… après tout, la mère de son meilleur ami avait fait comme Axel Griffins : elle avait pris la poudre d’escampette. Si Erik était moins méprisant à l’égard de cette femme qu’à l’encontre de son géniteur, c’était seulement parce qu’il ne voulait pas se montrer offensant envers son demi-frère : ce n’était pas parce que lui en voulait à Axel que tout le monde devait réagir comme lui, il se savait différent de son demi-frère sur certains points, et sa mère insistait beaucoup sur le respect d’autrui (d’où sa politesse extrême).

« Oui, ma maman m’aime. » répondit-il simplement par la suite. Erik n’avait jamais eu à douter des sentiments de sa mère pour lui. Charisma avait tout sacrifié pour le protéger, elle avait ensuite veillé à lui fournir une éducation et avait pourvu à tous ses besoins même quand les moyens avaient failli manquer – ce dont Erik ne se souvenait pas car il était alors très jeune -. Bien que possessif et très fusionnel avec sa mère, il n’avait eu aucun mal à la partager avec Asher et Liam parce qu’il est très fusionnel avec Liam aussi, ça aide parce qu’il ne s’inquiétait pas : même si leur famille s’étendait, sa mère l’aimerait toujours.

« Tu as tes chances avec James Sirius, il est toujours plus gentil avec les Gryffondor. » remarqua Erik qui connaissait bien les travers de l’aîné des enfants Potter. « On peut faire comme ça, je suis plus doué avec les livres qu’avec les gens. » Précision assez inutile : Louisette avait déjà dû remarquer qu’Erik était assez seul dans l’école.
2981 12289 0



    Erik Dmitri Kostovak-Griffins
Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 72
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] EmptyLun 25 Avr - 0:01

Petit aigle et petite lionne
La magie démoniaque? Elle en restait bouche-bée tant cela la choqua. Comment l'inconnu pouvait-il faire si peur? Certes, face à la créature qui avait attaqué la voiture de son beau-père, elle n'avait point eu ce genre de réflexion, mais c'était à cause de l'agression. Les Loups-garous l'effrayaient parce qu'ils étaient dangereux et incapables de se contrôler. La pleine lune lui faisait avoir des cauchemars, parce qu'elle dévoilait cette forme dangereuse. Elle ne pouvait pas dire que ne pas savoir ou connaître lui apportait un sentiment de peur Louisette est vraiment un cas ! . Certes, elle avait remarqué des particularités qui l'intriguaient, notamment ces yeux d'ambres ou encore ceux semblables à ceux de ces humains transformés contre leur grès. Rien qui ne l'avait pourtant poussé à se reculer. Au contraire ! • Je ne comprendrai jamais. • Soupira la jeune fille face cette peur incompréhensible pour elle. Soit, il y avait tant de choses que Lousiette ne sache pas, qu'Erik fut particulièrement calme et gentil en répondant au déluge de questions. Un Serdaigle dans parfait qui semblait aussi enseigner qu'apprendre. • Ho, donc leurs histoires ne tiennent pas à cause de la chronologie. Je vois. J'irai demander à la bibliothécaire, même si elle a un air sévère, je suis sûr que c'est une gentille personne. •

Personne n'avait une situation familiale facile. Un parent lâche, un défunt, un meurtrier ou dangereux, soit, la Munreta se demandait à quoi avait pu ressembler son père. Pas son visage, Freja lui avait bien montré un portrait, mais de caractère. Il n'avait pas l'air cruel, et comme sa demi-soeur était si douce avec elle, Louisette supposait qu'il avait du être un père aimant. • C'est chouette si ton nouveau papa est sympa. • L'optimisme pouvait tout vaincre. La petite ne voulait voir que le positif dans la vie. Certes la douleur du rejet n'était pas évidente - elle en avait souffert de différentes manières - , mais cela rendait plus fort, plus autonome et déterminé Comme V. • Elle voyage beaucoup pour le travail, mais elle a décidée de se poser un peu. Je vais avoir un neveu ou une nièce bientôt. C'est mieux de se poser pour le bébé. • Et qu'est-ce que Louisette avait hâte de découvrir l'enfant! Si Niels ne l'aimait pas, la lionne serait prête à tout donner pour que le petit être à venir soit couvert de tendresse. Ce qui, à n'en pas douter, allait avoir lieu.

La petite rouge et or souriait toujours, mais son expression se fit plus chaleureuse. • Tu peux me voir comme ton amie, si tu veux. Tu le veux? • EN inclinant légèrement la tête, des mèches basculèrent ajoutant un air plus affectueux encore. Elle ne pouvait pas dire qu'elle avait déjà beaucoup d'amis, mais ce n'était qu'une question de temps. Elle ne songeait même pas qu'un "Non, merci." Puisse sortir des lèvres du jeune aigle à cet instant. C'était tout bonnement impossible qu'il la refuse. Non qu'elle le pensait par arrogance, mais parce qu'elle l'appréciait déjà et qu'elle avait le sentiment que c'était réciproque.

• Ma famille est plutôt Serpentard. • Avoua Louisette avant de hausser les épaules. • Mais je suis une sang-mêlé. Ma mère, si elle avait été sorcière, aurait été une Poufsouffle je pense. Alors pourquoi Gryffondor pour moi? Parce que je n'ai pas froid aux yeux, peut-être? • Il était logique que quelqu'un d'aussi déterminé que Freja Blomberg aurait été à Serpentard. Leur père biologique aussi. Louisette était donc le vilain petit canard, mais cela ne la dérangeait pas. Elle aimait l'honnêteté et sa bravoure face à ses difficultés l'avaient poussée dans la maison des lions. Bien que la jeune fille aurait aimé retrouver Karen dans la salle commune, la Munreta apprenait à faire sans cette aide. Ce qui la forgeait aussi à se sociabiliser. Au moins, Niels ne la verrait pas et elle n'aurait pas ses regards et ses ondes pesantes à gérer au quotidien.

L'affirmation sans détour, elle ôta un poids des épaules de la jeune fille. Si elle ressentait facilement les émotions des autres, cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle visait toujours juste sur ses espérances. Elle avait bien totalement raté son coup avec Niels. Communiquer avec lui était si compliqué. Chaque pas cachait un piège qui le rendait plus véhément à chaque fois.
Ma maman m'aimait beaucoup. Ca doit être un truc de bonnes mamans. Aimer ses enfants et les chérir. •
Le pincement à son coeur lui rappelait à quel point son doux visage et son expression tendre lui manquait. Etonnement, le souvenir de ses traits étaient effacés. Louisette n'avait que cinq ans à l'époque de son décès. Hors, son amour l'avait assez marqué pour qu'elle ne l'oublie pas.

En proposant la répartition des tâches - elle fuyait un peu les livres, mais juste un peu - , elle proposa d'aller discuter avec différentes personnes, dont James Sirius. Il devait être la meilleure source d'information. Même si cela ne faisait pas de lui la seule.
James est difficile avec les autres maisons? •
Elle n'avait pas encore eu l'occasion de discuter avec lui, mais elle avait imaginée que, comme son père était Le célèbre Potter et que sa mère n'était autre que, bref, elle faisait erreur. • Super, dès que j'ai des informations je viendrai te trouver. On pourra regrouper et comparer le tout pour écrire un beau devoir. • Elle avait hâte de raconter tout ce qu'elle aurait pu apprendre. Avec un peu de chance, ils compléteraient parfaitement leur travail.

• Terminé pour Louisette•
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]   Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le petit aigle et la non moins petite lionne [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Petite lionne et son aîné [PV]
» [Domaine Maiden] Un blaireau, une lionne et des perroquets.
» Petite balade, petite pause... [PV Halloween]
» - { Le renouveau de l'aigle.
» Quand un lion et un aigle se rencontrent... [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Les Couloirs et Escaliers-
Sauter vers: