Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 385
Âge : 15 ans (30/05/2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Joshua Bassett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptySam 16 Oct - 17:53


He walked beside them in silence as they went down the sloping lawns to Hagrid’s hut on the edge of the Forbidden Forest.
U
N
PLAN
PARFAIT
Nathaniel & Alexandre
Les cours de Soins aux Créatures Magiques étaient sans doute ceux qui demandaient le plus de travail physique et moins intellectuel. Contrairement à la botanique où, bien qu'ils étudiaient les plantes au château, connaître tout d'elles et de leurs effets demandaient aussi de passer un temps important dans les ouvrages, comprendre le comportement des créatures magiques demandait justement d'être capable de lever le nez des livres et de les observer. Par chance pour Nathaniel, son intellectuel ne s'arrêtait pas qu'aux livres, il était bien plus que capable de faire preuve d'observation et ses résultats dans la matière était à la hauteur du reste. Mais aujourd'hui, il n'avait que peu d'intérêt sur l'étude des musards, son intérêt était plutôt porté sur un de ses camarades.

Les récents évènements à Poudlard avait une nouvelle fois touché la famille Symphonie et malgré toutes les critiques qu'il pouvait émettre envers Alexandre et son engouement pour ne pas suivre le règlement, se mettre en danger et surtout refuser la sympathie de ses amis (aka Nathaniel) le bleu et bronze ne pouvait s'empêcher de se sentir peiné pour son ancien ami. Si bien que, alors qu'il savait Viska parti de l'école à l'heure actuelle, il ne pouvait s'imaginer ce que pouvait ressentir Alexandre quant à ce qui était arrivé à sa cousine. Nathaniel n'avait pas particulièrement les détails, le corps professoral n'avait pas voulu que cela s'ébruite dès lors que la seule chose que le bleu et bronze savait c'est que Viska s'était éloignée pour des raisons de santé et que selon lui tout cela ne pouvait être lié qu'à la méchante blague de Magicis Sacra. Mais si l'état de Viska pouvait en inquiéter beaucoup, un peu égoïstement, Nathaniel, lui, était inquiet vis à vis d'Alexandre.

Alors qu'il devait travailler en groupe, il avait tenté de se joindre à celui du Gryffondor pour y faire la discussion, mais il fut vite pris de cours par d'autres de leurs camarades qui se joignirent au rouge et or. Etait-il si populaire ? Dès lors, il passa ses deux heures de cours de fin de journée à réfléchir à ce qu'il pourrait faire pour parler à son camarade. « Comme vous pouvez le voir les Musards sont très attirés par les citrouilles que je cultive pour Halloween jusqu'à souvent me les détruire si je ne traite pas mes plantes. » Expliqua le demi-géant Hagrid, leur professeur de Soins aux Créatures Magiques. En effet, malgré la distance qui séparait l'enclos de fortune des Musards, que leur professeur avait construit pour le cours et le champ de citrouilles qu'il cultivait, les créatures baveuses tentaient constamment de s'échapper dans la direction des cucurbitacées, leur carapace changeant souvent de couleurs. Les élèves se devaient alors, avec leurs gants en peau de dragon, de venir les décoller de la barrière pour les remettre au centre de leur enclos.

Le cours se poursuivit jusqu'à éventuellement atteindre sa conclusion et Nathaniel avait échoué dans son idée de trouver un plan pour parler à Alexandre. « Bon, nous avons terminé pour aujourd'hui, qui veut m'aider à amener les Musards dans leur réel enclos dans la forêt interdite ? » La bonne volonté du demi-géant brillait sur son visage, mais aucun des élèves n'était vraiment intéressé par l'idée de mettre un pied dans la dangereuse forêt et encore moins de risquer de se faire brûler par la bave des créatures magiques. Un peu peiné, leur professeur s'imaginait déjà voir certaines de ses citrouilles périr, puisqu'il lui faudrait du temps pour ramener tous les musards dans leur habitation jusqu'à ce qu'il distingue une main se lever parmi d'autres. « Alexandre et moi serions ravis de vous aider ! » déclara le préfet bleu et bronze amenant Alexandre sans lui avoir demandé son avis. Un sourire se dessina derrière la barbe hirsute de Hagrid. « Les autres vous pouvez y aller. Baker, Symphonie avec moi ! » 

Tous les élèves s'en allèrent avec grand plaisir, s'imaginant que Nathaniel devait sans doute être fou. Lui au contraire s'approcha d'Alexandre en lui glissant. « J'avais besoin de te parler ! » Un sourire timide aux lèvres, gardant en mémoire le souvenir de leur dernière altercation.

MADE BY @ICE AND FIRE.


Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 17 Oct - 19:11

Un plan parfait
Alexandre + Nathaniel
L’amitié naît au moment où une personne dit à l’autre: «Quoi! Toi aussi? Je pensais que j’étais le seul. » (C.S. Lewis)
Bien que d’une humeur assez sombre depuis quelques temps, Alexandre restait un garçon plutôt sociable et populaire. C’est pourquoi il ne remarqua même pas les tentatives d’approche de Nate, trop occupé qu’il était à discuter avec ses amis, dont Eurydice qu’il tentait de persuader d’arrêter de donner des cours de LSU à Koning – en pure perte, elle semblait à peine l’écouter débiter son petit discours, pourtant parfaitement bien préparé -. Peut-être qu’il compensait un peu sur son amie Serdaigle les inquiétudes suscitées par l’absence de Viska, peut-être qu’à ce titre il en faisait un peu trop… Mais se concentrer sur les problèmes à sa portée lui permettait de ne pas s’attarder sur ce qui arriverait quand Viska serait de retour de sa semaine à Glasgow. L’y voir partir avait été un soulagement : d’une part il pensait que sa tante Agnès était la personne la plus indiquée pour remettre sa fille dans le droit chemin, d’autre part faire face à une Viska boudeuse alors que tout le monde s’inquiétait pour elle avait tendance à user sa patience… et pourtant, Alex considérait qu’il en avait pas mal, surtout à l’échelle familiale le défi est donc pas très grand quand on connaît sa mère et sa cousine.

Si Alex ne se proposa pas pour s’occuper des Musards, moins par crainte de se faire blesser par l’animal que parce qu’il était toujours pris dans sa conversation. Il sursauta néanmoins lorsqu’il entendit Nate prononcer son prénom : « Quoi ?! » s’exclama-t-il, très surpris - et pas uniquement que le Serdaigle mente au professeur sur ses intentions - mais simplement qu’il veuille passer du temps avec lui. Depuis la débâcle de leur dernière conversation lors de l’enlèvement de Viska, ils s’étaient à peine reparlé. Quelques échanges pour les cours (normaux ou d’arts martiaux) et des banalités quand Eurydice ou Ash étaient entre eux, mais rien de plus. Alex tolérait le préfet mais ne le considérait plus vraiment comme un ami, ayant compris de son côté que le Serdaigle pensait du mal de Viska. Ou plutôt, Alex croyait que Nate avait décrété que c’était bien fait pour elle tout ce qui lui arrivait puisque, après tout, il avait toujours dit que ses activités avec la BAM étaient dangereuses. Cela étant, le lion admettait qu’il n’avait pas retenu grand-chose de leur dernière dispute si ce n’est un fort sentiment de confusion et de tristesse, à cette période, il dormait à peine, mangeait aussi peu, et passait le plus clair de son temps à frapper dans des troncs d’arbre. Il se souvenait que Nate lui avait parlé de la malédiction, faisant comme si Alex la lui avait caché alors que c’était dans n’importe quel livre sur les malédictions ou les sang pur, mais certains passages, sur la fin, étaient bien plus flous.

Dans un soupir, il quitta ses amis pour suivre le professeur Hagrid et son ancien meilleur ami. « Bon… comment on attrape ces trucs déjà pour commencer ? » questionna-t-il à l’intention de Nate qui ne tarda pas à lui dire qu’il voulait lui parler. « Parle-moi si tu veux mais active toi pour ramener ces machins à leur enclos qu’on n’y passe pas la nuit non plus. » Le ton d’Alex, sans être aussi chaleureux que celui qu’il pouvait avoir avec ses proches, n’était pas agressif. Il paraissait surtout concentré sur sa tâche, ayant passé ses gants en peau de dragon qu’il n’oubliait jamais d’emmener en cours de soins aux créatures magiques où ils se révélaient souvent utiles… Il les avait enlevé quand il avait cru que le cours était fini, mais bon… vu qu’il fallait jouer les prolongations. « Tu crois que si j’envoie un afflux de magie sur un Musard je peux l’assommer ? Ou ce serait dangereux pour lui ? » questionna-t-il avant de secouer la tête : il ne croyait pas trop à cette solution même si ce serait beaucoup plus simple d’endormir ces bestioles avant de les bouger, elles adoraient tellement les citrouilles qu’elles n’avaient pas plus envie que ça de changer d’endroit… Quant à la conversation que Nate essayait de nouer, Alex ne s’en préoccupait pas vraiment. Si le Serdaigle avait quelque chose à lui dire, il avait le temps de leur tâche pour le faire : ce n’était pas le genre du Gryffondor de se défiler.
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 385
Âge : 15 ans (30/05/2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Joshua Bassett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 28 Nov - 19:10


He walked beside them in silence as they went down the sloping lawns to Hagrid’s hut on the edge of the Forbidden Forest.
U
N
PLAN
PARFAIT
Nathaniel & Alexandre
Le plan de Nathaniel fonctionnerait, le garçon en était sûr. Il y avait une forte probabilité qu'Alexandre n'apprécie guère être désigné au poste de volontaire, mais c'était un tout petit prix à payer pour réparer leur amitié. Si le rouge et or en avait une quelconque envie il en ferait l'effort et Nathaniel était sûr qu'Alexandre n'était pas complètement fermé à cette idée.

La réponse d'Alexandre lorsque le préfet de Serdaigle les annonça en tant que volontaires au professeur de soins aux créatures magiques, crispa la mâchoire de Nathaniel. Ce dernier connaissait assez bien son camarade pour savoir qu'il ne s'était pas attendu à voir son nom cité. Les autres élèves déguerpirent bien volontiers laissant les deux anciens amis et le demi-géant autours de l'enclos des Musards. Leur professeur se saisit déjà d'un petit groupe qu'il put transporter avec aise dans ses grands bras plus larges que ceux d'un être humain lambda et qu'il avait couvert d'une protection en cuir pour éviter les brûlures causés par la bave de ces créatures. « Il va juste falloir que nous les transportions un à un le plus rapidement possible pour éviter qu'elles n'atteignent les citrouilles. » répondit Nathaniel à son ancien ami. La tâche allait être plutôt longue étant donné qu'ils ne pouvaient se permettre d'en prendre plus d'un vue leur taille et sans risquer de se brûler avec leur bave. En revanche le rouge et or semblait moins enchanté à l'idée de parler, invitant Nathaniel à le faire, mais aussi à se dépêcher signifiant qu'il voulait en terminer au plus vite là où le bleu et bronze aurait apprécié qu'Alexandre y voit une tentative de recoller les morceaux et qu'il l'accueille à bras grands ouverts.

« Je pense que ce serait trop dangereux pour les Musards. Ce serait un peu comme les maltraités. Ils ont l'air plutôt fragiles. »  Le Musard n'était rien de plus qu'un escargot géant à la bave et à la carapace toxique. À moins de maitriser parfaitement un sortilège qui permettrait de délicatement les assommer, Nathaniel imaginait plutôt qu'Alexandre risquerait de les réduire en charpie. Mais il se retint d'ajouter cela à sa réponse ne tenant pas à critiquer le rouge et or.

Gants au main, le bleu et bronze se saisit d'un premier Musard attendant que son camarade face de même. La bête était rentrée dans sa carapace sous le coup de la surprise, mais Nathaniel continuait de le tenir à bout de bras pour éviter de se faire toucher par un quelconque toxique. « Bon, parlons. » dit-il une fois qu'ils étaient en route pour la forêt interdite suivant le chemin qu'avait pris le demi-géant qui devait sans doute les attendre au réel enclos des Musards. « Je suis désolé pour tout ce qu'il s'est passé et j'aimerais savoir comment tu vas voilà ! » lâcha-t-il de but en blanc. En fait il n'était pas entièrement désolé de tout. Il était désolé que les choses se soient si vite emportés, que son amitié se soit aussi vite perdue, mais il n'était pas désolé de s'être inquiété alors qu'il n'avait pas toutes les informations sur la famille Symphonie. Après tout, même si Nathaniel aimait les livres, Alexandre ne pouvait quand même pas s'attendre à ce qu'il les ait tous lu. « Et j'aimerais qu'on redevienne ami parce que je trouve que c'est pire de m'inquiéter pour toi et de ne pas pouvoir te demander comment tu vas que de m'inquiéter pour toi et au moins pouvoir te demander comment tu vas. » ajouta-t-il. Entre ses mains gantés, le Musard commençait à pointer le bout de ses antennes.  

MADE BY @ICE AND FIRE.


Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 5 Déc - 19:50

Alexandre + Nathaniel
Alexandre soupira ostensiblement : dans quel plan galère Nate l’avait encore fourré ? Ce qui consolait le lion était qu’il rendait par la même occasion service au professeur Hagrid qui était toujours gentil avec tous les élèves, il commença donc à attraper un Musard et à le porter à bout de bras une fois ses gants remis. « Bon bah c’est parti alors » maintenant qu’il était là, autant s’y mettre avec un minimum de bonne volonté. Il proposa quand même une idée pour accélérer le processus en passant par les arcanes, mais comme tous les sorciers l’apprenaient un jour, la magie n’était pas la solution à tout… Et il devait convenir qu’en le disant, il n’y avait pas nécessairement cru. « Ouais, c’est vrai. ‘Ska pourrait peut-être y arriver par contre. » Mais Viska n’était pas à Poudlard ni dans leur année et cette pensée assombrit le visage de l’adolescent qui se demandait si sa cousine allait mieux maintenant qu’elle était loin de l’école, de Jensen et même de Nathan – celui-ci ayant atterri dans une sorte de cellule aménagée à Sainte Mangouste -. Le rapport avec les Musards pouvaient paraître lointain, néanmoins il faisait ici référence au fait que la blonde avait en finesse ce que lui avait en puissance. Alex était très fort, il dégageait même beaucoup de force quand il lançait une arcane, mais il était toujours à la limite du trop (ce qui donnait ainsi raison à Nate sans le savoir) là où Viska était particulièrement douée pour doser… elle ne pouvait pas, cependant, frapper aussi efficacement qu’elle.

Sans surprise, une fois qu’ils furent en chemin, Nate lui dit qu’il voulait qu’ils parlent. « Mouais, à toi l’honneur. » marmonna-t-il à voix basse, tout à fait certain le connaissant qu’il avait déjà prévu de commencer de toute façon, sinon il ne lui aurait pas tendu ce traquenard. Moins surpris qu’il ne l’aurait cru par les paroles du préfet, il prit quelques secondes pour y réfléchir. « Ne te sens pas obligé d’être désolé, la vraie question c’est ce que tu penses de ma cousine. Parce que, vois-tu, mon seul problème avec toi la concerne elle. Je ne peux pas être ami avec quelqu’un qui penserait, même rien qu’un peu, qu’elle l’a bien cherché. » Or avec ses discours anti-BAM, c’était exactement l’impression qu’avait faite Nate. À force de dire que participer à la brigade était dangereux, que MS allait leur faire du mal en représailles, Alex avait eu la sensation que le Serdaigle cautionnait ce qui était arrivé à sa cousine, et c’était ce qui l’avait fait sur-réagir quand il était venu lui parler pendant l’enlèvement…

« Pour répondre quand même à celle que tu posais, ça ne va pas très fort. Je pensais que les choses s’arrangeaient en début d’année, que je pouvais déléguer un peu aux autres concernant Viska, profiter du temps avec Stef, reprendre le Quidditch, tout ça… et je me suis trompé, elle avait besoin de moi, et encore une fois je l’ai juste laissé tomber. » Comme si le Musard était sensible à sa remarque, il tourna ses antennes vers lui. Alex esquissa un léger sourire, trouvant cet enchaînement amusant. « Je ne ferai pas cette erreur deux fois, crois-moi, ni avec Viska, ni avec personne. Tu ne trouves pas qu’Eurydice est bizarre ces derniers temps ? Pourquoi est-ce qu’elle donne des cours de LS à Koning ? C’est louche. » Alex n’avait pas de grosses difficultés à parler de ses sentiments, s’il changeait de sujet, ce n’était pas par gêne mais parce qu’il avait ce mécanisme depuis les derniers événements de se montrer très protecteur. Sa préoccupation du moment, que partageait Stef, concernait Eurydice et il se trouvait que Nate était encore le seul à qui il n’en avait pas parlé. Pouvait-on parler d’obsession ? Possible. Dans le fond, il avait seulement besoin de se sentir actif et de ne plus subir toute cette culpabilité… Et il en avait partiellement conscience, assez en tout cas pour ne pas vraiment s’en cacher auprès de son ancien meilleur ami.

677
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 385
Âge : 15 ans (30/05/2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Joshua Bassett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptySam 23 Avr - 16:25


He walked beside them in silence as they went down the sloping lawns to Hagrid’s hut on the edge of the Forbidden Forest.
U
N
PLAN
PARFAIT
Nathaniel & Alexandre
Nathaniel fut ravi de voir qu'Alexandre prenait son avis en considération. Parce qu'ils étaient en froid, le bleu et bronze s'était imaginé que son camarade pourrait ignorer tout ce qu'il disait et balancer sorts et contre-sorts ou autres arcanes à la face du musard alors que ce n'était pas nécessaire. Les créatures étaient plutôt inoffensives, il suffisait juste d'éviter leur bave.

Profitant qu'ils aient chacun un Musard entre les mains et qu'ils soient sur le même chemin, Nathaniel débuta la conversation avec Alexandre. Il n'aimait pas particulièrement parler de choses trop compliquées, c'était réellement stressant, surtout lorsque la dernière fois qu'ils avaient eu cette conversation, ils s'étaient encore disputés. Après avoir présenté ses excuses à Alexandre qui les trouvait inutiles, Nathaniel écarquilla les yeux face aux paroles du rouge et or. « Mais... mais... » Il accéléra brièvement le pas pour se mettre face à son camarade au lieu de marcher côte à côte. Le musard entre ses mains devait sans doute se demander ce qu'il se passait. « Mais je n'ai jamais pensé qu'elle l'avait bien cherché. Jamais de la vie ! Je ne suis pas horrible à ce point ! Entêté sans doute, mais pas horrible. » Il reprit la marche parce qu'il était plus difficile de faire face à Alexandre due à la direction que la conversation prenait. « Je t'avais dit la dernière fois qu'on avait parlé que je ne comprenais pas pourquoi tu t'entêtais à la suivre, puis après j'ai compris forcément parce que j'avais fait mes recherches et on en a parlé. Mais après avoir vu maintes et maintes fois ce que Magicis Sacra a pu faire, forcément je n'avais pas envie de te voir blesser. La seule différence avec ta cousine est que j'étais ami avec toi... » dit-il trainant un peu les pieds dans le feuillage touffu de la forêt. C'était des mots difficiles à dire et surtout entre deux amis garçons, mais il les pensait vraiment.

Peut-être était-ce un pas dans la bonne direction, mais Alexandra partagea ses états d'âme. « Qu'est-ce que tu veux dire par l'avoir laissé tomber ? » demanda Nathaniel qui trouvait que le rouge et or mettait la barre tellement haute en ce qui concernait la protection qu'il voulait procurer à sa cousine (qui rappelons le était quand même plus âgée que lui). Mais il s'arrêta à cette brève question désirant comprendre un peu plus la situation d'Alexandre avant de partager son opinion. Une autre personne qui inquiétait aussi Alexandre était Eurydice Foster une des amies de Nathaniel qui était de la même maison que lui. Apparemment elle apprenait le langage des signes au nouvel arrivant de Durmstrang auquel Nathaniel n'avait jamais vraiment parlé. « Je ne sais pas, peut-être qu'ils se plaisent l'un à l'autre non ? Je ne le connais pas vraiment en dehors de l'avoir vu en cours. C'est quelqu'un de mauvais ? » demanda le bleu et bronze qui égoïstement avait peut-être été préoccupé par ses propres problèmes (entre ceux qu'il avait avec son père, Cassie qui séchait les cours, Alexandre qui le détestait) pour s'intéresser à ce qui se passait dans la vie des autres.

Les deux adolescents arrivèrent à l'enclos des musards où le professeur Hagrid les invita à y déposer leur capture avant de rebrousser chemin vers la cabane du garde chasse où les cours de Soins aux créatures magiques étaient donnés.

MADE BY @ICE AND FIRE.


Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptyMer 4 Mai - 18:19

Alexandre + Nathaniel
Voyant que Nate se mettait face à lui, Alex stoppa sa marche, son musard toujours dans les mains. Ce que ce type pouvait être têtu ! Et, pourtant, il avait de l’expertise dans ce domaine : sa mère était Myrielle Symphonie ! Mais même elle n’était probablement pas aussi bornée que pouvait l’être Nathaniel Baker dans ses meilleurs jours. Alex se souvenait d’ailleurs que son ancien meilleur ami lui avait promis lors de leur (précédente?) dispute qu’il n’entendrait plus jamais parlé de lui : au temps pour ses bonnes résolutions ! « Tu voudrais dire que toi, toujours si certain d’avoir raison, tu n’as pas été un peu content de pouvoir le prouver quand Viska a été enlevée, vraiment ? » Alors qu’il avait seriné sur tous les tons et à tous ceux qui voulaient bien l’écouter combien il pensait qu’un jour MS s’en prendrait à eux et qu’il y aurait des blessés ? La bonne blague !

Bien que parfaitement sceptique sur les bonnes intentions annoncées de Nate, la situation était très différente de leur précédente conversation. Certes, Viska venait d’essayer de se suicider, donc Alex n’était pas exactement serein pas du tout plutôt?, mais il savait aussi qu’elle était à Glasgow, chez elle, avec sa famille. En sécurité. Des médecins et des médicomages prenaient soin d’elle et aucun dommage physique permanent n’était à déplorer des derniers développements, aussi le Gryffondor était-il bien plus dans son état normal que lors de sa dernière conversation avec le préfet de Serdaigle. C’était heureux car la sensation qu’ils ne se comprenaient toujours pas très bien tous les deux demeuraient en dépit d’un intense effort de concentration on rappellera ici que c’est pas son fort. « Sauf que ton erreur depuis le début c’est de vouloir nous dissocier Viska et moi. Oui, nous sommes deux personnes différentes, et oui, tu ne la connais pour ainsi dire pas, mais depuis que Viska a endossé la responsabilité de la malédiction à ma place, on forme une équipe elle et moi. Un tandem ou quelque chose du genre. Ce qui arrive à ma cousine m’arrive à moi aussi » Raison pour laquelle Alex avait tout de suite intégré la Brigade Anti Menace en première année, pourquoi il passait autant de temps avec Viska et ses amis plus âgés, pourquoi il était aussi inquiet pour elle… Il avait fait la promesse solennelle de toujours soutenir sa cousine pour que la malédiction qui avait brisé leur famille ne la détruise pas elle aussi, et Alexandre tenait toujours ses promesses. Question de fierté. D’amour aussi : Viska était comme sa sœur pour lui, il se sentait aussi proche d’elle que de sa vraie sœur de sang Ayelet (et bien plus que de son autre demi-sœur, la fille de Damian, qu’il voyait, pour le coup, vraiment comme une cousine… mais gardons cet aspect compliqué là de sa vie pour une fois!).

Comme Alexandre n’était pas fermé, il n’hésita pas à se confier sur les sentiments qui l’animaient dernièrement. Ce n’était pas comme si la tentative de suicide de Viska était un secret : tout le monde était au courant ! Et il doutait que quiconque s’imagine qu’il le vive bien vu sa réaction initiale qui avait consisté, littéralement, en une envie de meurtre. Si Nathan Symphonie était encore vivant, c’était uniquement parce qu’Alex n’avait pas trouvé de méthode sûre de passer les sécurités qui l’entourait. Ni plus, ni moins. Depuis, il avait un peu décoléré à ce sujet, mais mieux valait qu’il ne croise jamais le frère de sa mère car il n’était pas sûr de pouvoir se retenir d’à minima lui refaire le portrait. « Je n’ai pas vu… ou voulu voir… qu’elle allait aussi mal. Je me suis bercé de l’illusion qu’avec du temps, elle finirait forcément par aller mieux… Et ce n’est pas du tout ce qui s’est passé » au contraire, la situation avait pourri jusqu’à un point à la limite du catastrophique. Encore une fois, il avait failli perdre Viska, et cette fois l’ennemi n’était pas de l’extérieur, il était à l’intérieur même de la Serpentard. Si Alexandre s’était sentie démunie face à Nathan, face à la dépression, il était carrément perdu ! On ne pouvait rien faire contre des démons qui n’existaient que dans la tête de sa cousine ! Et, à quatorze ans, encore moins !

Depuis le passage de Viska à l’infirmerie, à défaut de se lancer dans une opération vengeresse, Alex était bien décidé à être plus vigilant envers son entourage, surtout les personnes potentiellement un peu fragiles. Cela incluait donc Eurydice, pour qui Stef nourrissait de sérieuses inquiétudes depuis la rentrée. « Ne dis jamais un truc pareil à Stef, elle risquerait de s’étouffer et je tiens à ma petite amie » plaisanta Alex pendant quelques secondes avant de reprendre sur un ton autrement plus sérieux. « C’est surtout quelqu’un avec qui ses parents veulent la marier. À cause de ça, elle en avait une peur bleue en début d’année, et tout d’un coup elle lui donne des cours de langue des signes. Je trouve ça très louche » Même si on pouvait toujours lui rétorquer ses tendances protectionnistes, à leur plus haut niveau depuis la semaine écoulée. Sur ce point, ce qui le rassurait un peu, c’est que Stef ne paraissait pas beaucoup plus rassuré que lui, même Cassie trouvait que Niels avait un comportement légèrement étrange – à moins que ce ne soit Eurydice qu’elle trouve bizarre mais, sur ce point, était-ce nouveau ? Il y avait une véritable différence dans la manière de gérer les conflits familiaux entre les deux filles ! -, le consensus actuel était donc qu’il n’y avait pas de fumée sans feu. Eurydice ne désirant pas qu’ils s’en mêlent, Alex rongeait son frein de toute façon, il était retenu par toutes les personnes sensées de son entourage, Stef aussi à sa manière.

Arrivés à l’enclos, il posa son musard. « On en a encore beaucoup à transporté ? » s’enquit-il, ayant l’impression qu’ils manquaient un peu d’efficacité faut dire qu’ils discutent beaucoup aussi.

1 009
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Nathaniel Baker
Nathaniel Baker
Préfet de Serdaigle

Parchemins : 385
Âge : 15 ans (30/05/2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Joshua Bassett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptyDim 7 Aoû - 19:10


He walked beside them in silence as they went down the sloping lawns to Hagrid’s hut on the edge of the Forbidden Forest.
U
N
PLAN
PARFAIT
Nathaniel & Alexandre
Nathaniel fut complètement stupéfait d'entendre ce qu'Alexandre lui disait. « Non, mais jamais de la vie ! » Il manqua de lâcher le Musard qu'il avait entre les mains, mais se retint de peur de ne jamais retrouver la créature après ça et de décevoir leur professeur. « Je n'ai jamais voulu avoir plus tort que quand ta cousine s'est faite kidnappée ! » ajouta le garçon avant de tourner les talons pour continuer à marcher. Il ne manqua pas de grommeler, pourquoi Alexandre l'imaginait si horrible. Peut-être qu'en fait ils n'étaient pas faits pour être amis si celui avec qui il s'était lié d'amitié dans leur première année le pensait aussi malveillant.

Pour autant Alexandre expliqua son point de vue après que Nathaniel ait fait de même. Le rouge et or n'avait pas tort, Nathaniel n'avait pas pensé une seule fois à Viska parce qu'il ne la connaissait pas, mais pour son ancien ami, s'inquiéter pour lui s'était aussi pour sa cousine. « Eh bien je regrette, je suis désolé. » lança Nathaniel à la fois honnêtement et sèchement preuve de se sentir lui-même un peu énervé d'être indiqué comme seul responsable de ce qui était arrivé à sa relation avec Alexandre tout simplement parce qu'il s'était inquiété pour son ami. « Mais je regrette aussi que tu ne m'aies pas fait assez confiance pour me parler de tout ça pour que je puisse comprendre... » ajouta-t-il plus calmement. Mais ce n'était pas la première fois qu'il l'avait reproché à Alexandre et il doutait que cela ne change quelque chose même s'il aurait bien aimé que le rouge et or comprenne aussi comment Nathaniel se sentait. Certes, Nathaniel n'avait pas eu de cousine victime de Magicis Sacra, n'avait pas été dans un conflit émotionnel intense à cause d'une malédiction de sa famille, mais il avait toujours pensé qu'essayer de raisonner Alexandre partait d'une bonne intention et jamais son ancien ami n'avait cherché à lui expliquer ses motivations avant que leur amitié n'éclate et que Nathaniel ait plus d'informations sur la famille Symphonie.

Dans une conversation plus ouverte, Nathaniel écouta Alexandre parler de ses récents problèmes « N'est-ce pas une bonne chose de faire preuve d'optimisme cela dit ? Personne ne peut t'en vouloir d'avoir espérer qu'elle aille mieux... » Le bleu et bronze mesurait ses mots, il ne savait pas entièrement sur quel pied danser avec son camarade rouge et or, mais voulait en même temps qu'Alexandre se sente mieux et ne se blâme pas. « J'ai bien compris que tu te sens responsables pour Viska, mais dans ce cas il ne te reste plus qu'à faire en sorte que ça ne se reproduise plus la prochaine fois. » ajouta-t-il. À vrai dire Nathaniel aurait bien dit à Alexandre que le garçon ne pouvait pas tout empêcher et que ce qui était arrivé à sa cousine n'était sans doute pas dû à un manque d'attention de sa part, mais il doutait que cela soit un discours que son interlocuteur ait envie d'entendre.

Concernant Niels, Nathaniel ne le connaissait pas particulièrement, mais Alexandre se montrait plutôt méfiant. « Soit il est plus gentil qu'elle ne le pensait soit elle adopte la méthode du " soit proche de tes amis et encore plus proche de tes ennemis " en jouant le jeu pour ses parents ? Je peux toujours lui demander si ça t'inquiète. » Nathaniel était-il insensible à ses pairs ? Après tout il trouvait que la seule chose inquiétante en dehors de Magicis Sacra était les examens, si bien qu'il ne s'était jamais questionné sur la relation entre Niels et Eurydice.

Le binôme arriva enfin à l'enclos de Musards et déposèrent celui qu'ils avaient pris. « Encore huit si j'ai bien compté, mais avec le professeur.Hagrid qui en prend au moins trois à chaque fois, on devrait avoir fini après le prochain transport. » répondit le bleu et bronze reprenant la tête de la marche du chemin retour vers la cabane du professeur de soins aux créatures magiques. D'une certaine manière il était plutôt fier de son plan, parce que cela lui permettait de mettre cartes sur table avec Alexandre, de l'autre, le résultat n'était peut-être pas celui escompté.

MADE BY @ICE AND FIRE.


Astronomy compels the soul to look upward, and leads us from this world to another.
to the top of the atmosphere and beyond.
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie EmptyHier à 11:41

Alexandre + Nathaniel
« D’accord, tant mieux, mais laisse-moi te dire que tes intentions n’étaient pas très claires. Tu aurais pu venir me parler n’importe quand, pourquoi avoir choisi l’enlèvement de Viska ? Je n’étais pas au mieux de ma forme à ce moment-là, rappelle-toi » Il séchait les cours, mangeait à peine et passait sa journée à taper dans des troncs d’arbres ou à courir jusqu’à l’épuisement. Pour avoir une discussion sensée, il n’avait pas été dans un état idéal à ce moment-là… Pourtant, Nate avait lourdement insisté pour lui parler, et de la malédiction justement. Alex avait… comment disait-on déjà ? Câblé. Voilà la vérité, il avait totalement perdu le contrôle de ses nerfs. Il avait même pleuré, fait relativement inhabituel bien qu’il ait eu plusieurs occasions de craquer depuis un an. Et il s’était mis en colère, ça aussi c’était rare. Il s’était senti prêt à frapper Nate, son ancien meilleur ami, simplement parce qu’il était habité par la rage. Heureusement, il ne l’avait pas fait : avec leur différence de carrure et d’expérience, Alex aurait pu lui faire mal. Or, une fois calmé, il ne voulait rien de négatif à Nate. Dans le fond, il l’aimait même toujours bien, mais après cette conversation désastreuse, Alex ne voyait plus vraiment d’issu à leur amitié.

Il rejoignit Nate, parti devant, sans difficulté, et la conversation se poursuivit. Pour ce qui était de la confiance, il y avait un malentendu qu’Alex se chargea de dissiper d’une voix posée : « Ce n’était pas un manque de confiance. Vu la position de tes parents, je pensais que tu savais déjà, c’est pour ça que je ne t’en ai pas parlé, pas explicitement. Quand je t’ai dit que j’étais à la BAM par loyauté envers ma cousine, c’était évident pour moi que tu ferais le lien avec la malédiction ». Les Baker étaient influents, autant si ce n’était plus que certains sang pur, alors il n’avait même pas effleuré l’esprit d’Alex que Nate puisse en savoir à peu près autant qu’un né moldu au sujet des Symphonie. Ce n’était pas comme s’ils ne faisaient jamais les choux gras de la presse… même s’il fallait admettre qu’il y avait eu une période de calme, dans son enfance, où toutes ces histoires avaient paru moins importantes. Peut-être parce que la Menace de MS ne planaient pas sur le pays. Lorsque le monde magique avait essuyé la Vague Noire, par exemple, les talents des Symphonie n’avaient aucun intérêt. Depuis quelques années, les combats se multipliaient, et c’était malheureusement leur héritage à Viska, Ayélet et lui.

« C’est vrai, pour garder le cap, un peu d’optimisme ne peut pas faire de mal… mais dans ce cas précis, c’était plutôt de l’égoïsme. J’ai voulu me concentrer sur Stef, le Quidditch, la danse… c’était une erreur » Qu’il avait failli payer cher. Si Viska avait réussi sa tentative de suicide, il ne se le serait jamais pardonné, et endosser la malédiction aurait été un fardeau bien trop léger pour compenser sa culpabilité. « ça ne se reproduira plus » confirma-t-il au préfet de Serdaigle dans un froncement de sourcils. Alex était bien décidé à ne plus rien laisser lui échapper, ni au sujet de Viska, ni à propos de ses autres proches.

« Tu peux le lui demander, oui » Eurydice et Niels étaient un sujet de conversation récurent avec Stef, une nouvelle opinion sur le sujet les aiderait peut-être à avancer – car, en toute transparence, ils tournaient un peu à vide, Eurydice ne lâchant aucune info’ sur ce qui se disait lors de ces fameux cours particuliers de langue des signes. « Note bien qu’il y a une troisième option : peut-être que Niels la manipule. Eury’ n’est pas bête mais tu conviendras qu’elle est trop gentille pour son propre bien. Elle ne sait pas dire non ! Et il n’y a pas que Stef et moi qui les trouvions bizarre, Cassie aussi. Elle s’était mise avec eux en potions l’autre fois » Alex parlait peu à sa camarade, amie avec des trublions comme Mulligan ou Summers, mais ils n’avaient pas de mauvais rapports et avaient en commun de connaître Eurydice depuis la prime enfance. Ils s’étaient tous coltinés des soirées sans fin entre sorciers de bonne famille… ça créait des liens, même si dans son cas, avec Cassie, ils étaient distants.

« Ok, bon, et bien c’est parti alors » Il était temps d’aller chercher leurs derniers musards. Alex croyait aux vertus de la communication, il n’était toutefois pas certain que cela suffirait à tout rétablir entre Nate et lui… au moins, se dit-il pour se consoler, ça pouvait difficilement être pire que lorsqu’ils s’étaient hurlé dessus en pleurant. Là, au moins, chacun gardait à peu près le contrôle de ses nerfs !
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty
Ξ Sujet: Re: Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie   Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un plan parfait ϟ Alexandre Symphonie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandre Symphonie ¤ Les liens d'un fier sang pur ¤
» L'heure d'être sérieux. PV. Alexandre Symphonie
» Revoir l'ordre de ses priorités ϟ Alexandre Symphonie
» Un plan presque parfait [PV]
» 1er cours : Le filet du diable

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: