Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 Battle de rap • Ciara

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 252
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptyDim 17 Oct - 21:35


Battle de rap

They watch when we step in, mi no care, mi no care. The only difference is dem ah pree, we're prepared and it's easy like that, dashiki type plaits. You ring and I miss your call and then I text you right back and you stress me 'bout that, but I'm wretched like that. And I kill that pussy for you, I'm protective like that.
Leith & Ciara

Maintenant qu’Alfie Hartley avait quitté l’école de sorcellerie, et Leith espérait qu’il devienne un rappeur hyper connu histoire qu’il puisse se vanter de connaître une super star, Leith avait perdu un sacré allié pour la cause Le rap dominera un jour Poudlard. Et cette cause avait déjà de sacrés concurrents entre le groupe de rock formé, entre autres, par ce type, ami de Fiona, qui se peinturlurait les ongles en noir et était devenu expert dans le fait de ne pas respecter le règlement sur l’uniforme scolaire, et Magic Mania dont faisait partie Fiona et la cousine de James –même si on ne pouvait décemment comparer le rap avec leurs chansons pour midinettes.

Depuis ses premiers jours à Poudlard, Leith cherchait bien évidemment à faire connaître les rappeurs et les sons qu’il aimait. C’était un juste retour des choses alors qu’on avait fait la même chose pour lui bien des années plus tôt dans une cour d’école d’Aberdeen puis à Bristol. A tous les sorciers qui considéraient que les moldus n’avaient rien apporté au monde, il conseillait d’écouter un bon album de Drake et après, ils pourraient parler. Leith regrettait l’époque de son école publique moldue bien souvent. Il n’y avait plus personne pour lui conseiller des titres, lui faire écouter un rappeur qui débutait, ou même lui faire découvrir le flow d’un Français auquel il ne comprenait rien, mais qui était très stylé. Alors Leith avait initié James, et ses camarades de chambre mais ils n’étaient pas aussi accro que lui, malgré l’enthousiasme que Leith montrait lorsqu’il empruntait la tablette magique de Fiona pour leur faire écouter un morceau de rap qu’il avait déniché dans l’application musique. Mais le garçon ne désespérait pas que son entourage finisse par reconnaître que le rap était le meilleure genre musical et se mette à en écouter davantage lorsque les ondes de Poudlard n’étaient pas là pour rendre inutiles tous les équipements moldus.

Comme Leith aimait rapper –et se trouvait carrément bon dans cet exercice- il lui arrivait fréquemment de faire découvrir des morceaux qu’il ne trouvait pas dans la tablette magique en live. Performer devant du public ne lui faisait certainement pas peur, et il avait même risqué de chanter à la bibliothèque en montant sur une table suite à un pari avec un copain. Résultat, la vieille aigrie qui gérait l’endroit refusait désormais de le laisser entrer –comme si Leith avait envie d’être dans un endroit pareil où personne ne bougeait les doigts de pied et n’ouvrait jamais la bouche !

Il venait d’ailleurs de finir Take me as I am du grand Wretch 32 dans la salle commune. Ses potes, assis sur le canapé, l’applaudirent, mais ils ne semblaient pas connaître ce chef d’œuvre. Leith soupira en sautant de la table basse où il s’était posé pour faire son show et repéra une grande brune qui l’observait dans un fauteuil. Il lui semblait bien que c’était une pote de Fiona, en tout cas il les avaient souvent vues ensemble. Elle avait un nom qui sonnait curieusement comme celui de sa pire ennemie et par conséquent, Leith ne l’avait pas trop approchée pour le moment –hors de question de se cogner une autre meuf maniérée et prétentieuse ! « Wesh. T’as kiffé le spectacle ? », lui demanda-t-il en se décidant finalement à se montrer un peu sociable. Il espérait ne pas le regretter. « Tu traines avec Fiona nan ? C’est ma reuss », ajouta-t-il histoire de tout de même se présenter au cas où elle ne saurait pas qui il était –même si bon, il s’était rapidement fait remarquer tant à Serdaigle qu’en cours.




sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Indépendant

Parchemins : 138
Âge : 18 ans ○21/02/1999○
Actuellement : Adulte, étudiante universitaire


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Lindsey Morgan


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptyVen 22 Oct - 0:41

Mélodie rythmée de paroles messagères
Casseurs Flowters - 06h16 - Des histoires à raconter
Est-ce qu'il y a une drogue pour m'apaiser? La faire lâcher son crayon qui dessine, qui trace les lignes pour définir les traits de la feuille qui se révélait n'être qu'une image provenant d'un livre. Hors, les détails continuent de se dévoiler, Ciara en avait déjà vu plus d'une, mais c'était plus simple de s'inspirer d'un prés-fait pour ajouter les détails, les variantes de couleurs, les petits riens qui changeant tout sur l'origine d'un dessin. SI ce n'était qu'un brin de muguet, une plante ordinaire du monde moldu qui pourtant poussait vers la fin de l'hiver. Quelle force fallait-il pour sortir de la fine neige restante. Une drogue assez puissante ou une parole pour m'rassurer ou la faire décrocher du papier et de ses crayons qui sont troqués par des pastels. Cette matière grasse était plus agréable à travailler que l'aquarelle, même si celle-ci offrait de subtile ombrage envoutant. Quand j'suis dans mes phases délirantes? Le dessin que Ciara laissait naître prenait de plus en plus souvent son temps. Si elle adorait passer du temps avec Fiona, bien plus souvent qu'avant, ou même ses petits instants intimes avec Isaac, la septième s'était trouvée dans les traits délicats. De plus en plus souvent, elle se tournait vers les plantes, s'éloignant des animaux qui la passionnaient davantage l'année passée, mais c'était avant le secret. Est-ce que le réconfort d'un pote ou celui d'une femme séduisante pouvait rendre le dessin moins merveilleux et les plantes moins fascinantes? Elle n'y croyait pas, elle n'y croyait plus depuis qu'elle avait passé deux semaines dans un jardin botanique, les mains dans la terre, le coeur ouvert. Ciara se trouvait et elle ne le faisait pas seule.

Assise sur un fauteuil, la préfète était perdue, elle se noyait du monde pour respirer cette petite bulle colorée de blanc et de vert. Pourrait m'éloigner ou même me guérir d'un passé qui m'hante? La douce nuance de l'été qui sans cesse la tirait aussi vers Rome, Ô quelle ville, Ciara n'en vit que peu, mais elle y découvrit tant. Bien plus qu'elle n'aurait pas l'imaginer en retrouvant Isaac, en passant du temps avec lui. Cette sensation de découverte, elle vient avec la surprise d'une voix enfantine, mais pas tout à fait en même temps. D'abord curieuse, la Rivera leva les yeux, laissant son crayon au-dessus du papier, en suspend. Et j'ai vraiment tout essayé, loin d'une vie trépidante, rongé de questions. Elle en avait bien eu sur le moment même. Si Leith ne lui avait jamais parlé directement, elle l'avait bien croisé une fois ou deux dans les couloirs, même si le jeune homme ne s'attardait par pour discuter. Il dégageait pourtant un petit quelque chose d'amusant. Le rythme, le tempo, le flow était bon, étonnement bon même. Ciara appréciait le rap, elle adorait le retrouver dans les poèmes complexes et si connus. Des nuits blanches à m'demander d'une voix hésitante: Ai-je fait les bons choix? C'était avec ce doute qu'elle regrettait un peu d'avoir ainsi donné à Isaac, l'année passé, quelques lignes de William Blake, du osé jusqu'au bout. Qui hélas n'avait pas tout à fait plus au beau garçon qui préférait les lasagnes. Elles étaient réussies, il fallait l'avouer.

Prise de conscience froide et flippante, le garnement, petit frère de Fiona, turbulant enfant, venait de croiser le regard de la brune. Elle ne paniqua que modérément, le soucis étant surtout le trait laissé par la pointe de pastel sur son dessin. Effacer cela était presque impossible, heureusement: la magie, petit coup de triche dans cet art moldu.  Tout comme celui auquel le jeune homme terminait de s'adonner. Une vraie boule d'énergie qui rebondissait avec toutes ces fraiches hormones de croissances. Des fois j'aimerais m'endormir et m'réveiller l'année suivante mais c'était un peu le sentiment qu'eux Cia en réalisant qu'elle était déjà en dernière année! Le coup de vieux en traitre qui lui vient la fit pencher la tête en arrière. Renferme les problèmes sous une chape de plomb était très simple à dire, mais ce n'était pas un problème que de se faire aborder par un jeune dynamique. La septième sourit avant de regarder dans les yeux l'énergique sorcier. "C'était super! Quel rappeur?" Ce n'était pas que par curiosité polie, non les paroles et le rythme avait un petit truc plaisant qui donnait envie à la Rivera d'entendre plus de titre de l'auteur.

Quand ils remontent en surface souvent la peur te paralyse, ou découvrir que le petit frère de sa meilleur amie ne connait même pas son prénom. Ciara eut un petit soupire. "Ciara, Leith, je suis Ciara Rivera, l'amie de ta soeur et la nouvelle préfète." Ria-t-elle en posant son matériel et le carnet de dessin qu'elle avait sur les genoux. Un peu fière d'elle, la préfète attacha ses cheveux avant de sauter sur son fauteuil pour se lancer, dans un français grandiloquent pour rapper À l’heure où je me couche de Casseurs Flowters. Au chaudron ceux qui ne voulaient pas entendre la mélodie, Ciara était lancée et elle y mettait toute son énergie.


[HRP: Wretch 32, je connaissais pas, j'adore!]
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 252
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptyJeu 2 Déc - 23:07

Tel un fléreur qu’il aura plus tard, Leith possédait un bon instinct en ce qui concernait les gens, en tout cas il se félicitait d’avoir un bon instinct. Il avait senti direct que Cie-la pote de Fiona avait kiffé son spectacle. Et d’accord, Leith adorait se donner en spectacle, il aimait qu’on le regarde  et se trouver au cœur de l’attention des autres, mais c’était mieux quand ses observateurs appréciaient ce qu’il leur partageait. Aussi, quand la brune confirma son impression et lui dit qu’elle avait trouvé son morceau super, Leith sourit. Un de ces grands sourires, un de ces vrais sourires, qui redonnait à ce visage si colérique parfois son côté enfantin -car après tout, Leith n’était qu’un gosse, un gosse qui se la jouait pas mal et qui voulait paraître plus grand qu’il ne l’était mais un gosse quand même- naquit sur son visage. « Wretch 32, de son nom de scène. C’est un rappeur anglais, il a gagné un tas de prix et il a un flow de dingue ! Tu connaissais pas ? » Le mec était de Tottenham, très exactement. C’était le genre d’informations que Leith emmagasinait dans son cerveau avec une grande facilité, et restituait à qui voulait bien l’entendre c’est à dire personne. Alors qu’il préférait se faire passer pour un flambeur de première, il avait plutôt bonne mémoire, raison pour laquelle il réussissait facilement certains devoirs alors qu’il prenait généralement à peine la peine d’écouter en cours -mais faire voler des plumes et des papiers dans tous les sens et les lancer sur ses camarades de classe étaient bien plus amusant que d’écouter un prof blablater pendant des heures.

Ainsi, même s’il se rappelait vaguement que le prénom de la brune ressemblait à celui de l’une des filles de sa promotion, il prétendait ne pas le connaître, la forçant ainsi à se présenter correctement alors qu’elle connaissait son prénom à lui, elle. « Ah ouais préfète...c’est relou ça nan ? », demanda-t-il avec un air polisson sur le visage. Serdaigle avait trois préfets, tous bruns et sérieux, voire austère pour Nathanaël et Dalilah, et tous devaient détester gérer un gamin turbulent et agité dans son genre. « Tu dessines quoi ? » Leith était très curieux, il ne s’en cachait pas, et comme il ne se retenait jamais de dire ce qu’il pensait, il s’autorisait à poser toutes les questions qui lui passaient par la tête.

Leith ne s’attendait clairement pas à ce que Ciara se lève prestement de son fauteuil pour commencer à rapper dans une langue que Leith reconnut comme étant le français, pour avoir déjà écouter des artistes aux noms souvent imprononçables (Soughpranough ?) avec ses potes de Bristol. Il siffla et tapa dans ses mains en rythme, à mesure que l’Aiglonne sortait les vers. Ça c’était une vraie meuf ! Certaines devraient en prendre de la graine, à commencer par sa propre reuss qui restait accrochée à ses disques des Filles Epicées comme Mimi Geignarde à ses toilettes. « Impressionnant ! J’kiffe ! J’ai jamais vu une meuf rapper avec un tel flow, c’t’rop chanmé ! C’est d’quel artiste ? C’était du Francais, c’est ça ? Tu sais en parler ou c’est juste qu’t’as appris par cœur les paroles et qu’tu les trouves cool ? J’m’y connais pas assez en artistes d’ce pays mais y’en a sont che-per ! », la félicita-t-il avant de se lancer dans l’une de ces répliques déclamées à toute vitesse, avec moult questions, et des mots de verlan prononcés avec un accent à couper au couteau. On ne change pas une équipe qui gagne.

599 mots



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.




Dernière édition par Leith Thomson le Mar 29 Mar - 2:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Indépendant

Parchemins : 138
Âge : 18 ans ○21/02/1999○
Actuellement : Adulte, étudiante universitaire


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Lindsey Morgan


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptyLun 17 Jan - 3:44

Mélodie rythmée de paroles messagères
Casseurs Flowters - 06h16 - Des histoires à raconter
Le sourire jusqu'aux oreilles du jeune homme faisait plaisir à voir. C'était un peu étonnant que Fiona n'était pas la première à jouer du rap avec son frère, mais ce type de musique n'était pas toujours apprécier. Cia avait découvert que ce n'était pas le truc d'Isaac, alors qu'il était clairement le sien. Soit, le jeune cadette était en manque d'attention, rien de moins normal chez les plus jeunes, la Rivera en réclamait quotidiennement et c'était d'autant plus facile d'en avoir qu'elle était préfète pour clore ses études. Un honneur qui la rendait "importante". "Wretch 32 ? Non, je dois avouer pas connaître, mais je vais dévorer ses morceaux." C'était une promesse, la brune allait profiter des prochaines vacances pour avoir son son et pouvoir l'écouter en boucle pendant aux moins six semaines.

Le trou de mémoire fut une véritable atteinte à son amour-propre. Comment le petit frère de sa meilleure amie pouvait-il ne pas retenir son prénom? En plus que Cia était préfète, une double faute grave pour l'énergique boule magique qui piqua avec une fléchette dans l'honneur de sa position. "Tu plaisantes, je peux engueuler qui je veux et sortir en pleine nuit sans risquer d'avoir des heures de colles." Vu sous cet angle -assez faux!-, le rôle semblait plus agréable. Elle savait bien que se promener la nuit n'était pas dans ses permissions, mais les bains ultra somptueux et agréables, ça c'était le pied.

La question n'eut pas de réponse orale, elle se contenta de glisser son carnet dans les pates du curieux. Des feuilles se mélangeaient et des fleurs germaient alors que des lianes emprisonnaient habilement le tout dans un mélange gracieux et piquant d'une nature presque naturelle. Ciara ne prit pas le temps de dire mot sur son travail acharné pour rendre les plantes vivantes sur papier, car elle rappa. Ses bras s'agitèrent sur le rythme en même temps qu'elle se balançait pour ne pas perdre le tempo, d'autant plus facile avec son publique. "À l’heure où je me couche de Casseurs Flowters, dit-elle en Français pour répondre à la première question avant de se renfoncer dans le canapé. Je ne sais que dire quelques phrases basiques, mais pas vraiment le parler. J'apprendrais à la parler." Dit avec toute non-chalance, Ciara n'avait pas encore parlé de son projet d'étude universitaire chez les moldus, Elle comptait bien avoir une base solide pour introduire davantage la botanique non-magique, tout comme Vanellope avait introduit les tablettes et une bonne dose de musique. Cela n'allait pas être facile, mais ce ne serait pas drôle sinon.

" Il y a d'autres rappeurs comme Wretch 32 qui ont des prix? " Etonnante comme question, mais Cia aimait bien savoir parler de out et elle ne s'y connaissait que dans la limite d'une dizaine de chansons -paroles comprises.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 252
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptyMar 29 Mar - 2:58

Dans une école où beaucoup d’élèves manquaient cruellement de goût en matière de musique à son goût, Leith était toujours ravi de découvrir quelqu’un qui aimait le rap et faisait donc partie de l’élite de cette nation. C’était marrant qu’en l’occurrence, il s’agisse d’une autre amie de Fiona alors qu’Alfie Hartley, autre pote de sa demi sœur, partageait son amour inconditionnel de Drake. C’était marrant parce que Fiona, elle, n’aimait écouter que des morceaux de musique pour fillettes. Au moins elle savait bien s’entourer ! « Tu devrais. Il est carrément pas assez connu le mec alors qu’il a un super flow ! En vrai, j’ai pas écouté de son comme il fait depuis Eminem genre ! » Et ce n’était pas rien de comparer l’artiste anglais à un monstre intersidéral comme Eminem –Leith était plus fan de Drake, mais Eminem avait un talent de fou et une renommée telle qu’il n’avait absolument pas besoin d’être présenté. Enfin il espérait. Si Cie-j’aime le rap ne connaissait pas Eminem, autant cesser tout de suite de lui parler même si elle était mignonne et qu’elle avait apprécié son petit show !

Ciara la canon n’avait pas l’air d’apprécier qu’il n’ait pas retenu son prénom mais Leith était carrément nul en noms (et il le faisait aussi exprès, il ne pouvait le nier) ! Elle était encore plus mignonne quand elle était un peu fâchée mais qu’elle tentait de le cacher et pourtant Leith était plus blonde à la peau de porcelaine que brune méditerranéenne ! La septième année défendit sa position de préfète et Leith haussa simplement les épaules d’un air indifférent. Ce n’était carrément pas un poste qui l’intéressait, contrairement à celui de capitaine de l’équipe de Quidditch, badge qui avait été attribué cette année à sa sœur, avec mérite car elle volait beaucoup mieux qu’elle choisissait ses disques préférés pour un voyage. « Sortir en pleine nuit, c’est cool. Mais bon, tu dois aussi faire des rondes et danser la première au bal et tout un tas de trucs méga relou », répliqua Leith. La brune aurait beau dire ce qu’elle voulait, elle ne réussirait certainement pas à ce que Leith trouve des avantages et des qualités à la fonction de préfet. En plus, même en risquant des heures de colle, ce qui était justement amusant, Leith se promenait très bien la nuit sans permission.

L’amie de Fiona lui montra ses dessins et Leith admira les lignes pendant un bon moment. Lui n’était pas du tout un artiste –sauf si on considérait que rapper de manière amateure était un art. « Très joli. Tu t’inspires des plantes qu’on voit en Botanique ? » Il aimait bien la matière car c’était un cours pratique, qu’il y avait des plantes hyper féroces et dangereuses et qu’il pouvait balancer de la terre et des vers aux chichiteuses de sa promotion.

Ciara avait un bon rythme, Leith ne pouvait pas le nier, et elle savait bouger. « Je connais pas du tout. Tu connais d’autres rappeurs français comme ça ? », demanda-t-il, toujours très curieux. « C’cool comme projet. C’est pour mieux rapper qu’tu veux apprendre le français ? » Leith aimait bien les langues, même si son apprentissage se limitait du côté des anciennes langues écossaises pour le moment.

Leith posa un regard surpris sur son interlocutrice alors qu’elle lui posa une question étonnante. « Ben ouais. Eminem, Jay-Z, même Kendrick Lamar, ils ont obtenu des Grammy Awards pour des chansons. C’pas juste tes potes du coin qui rappent pour passer l’temps, c’est des grands artistes meuf ! » Leith s’était bagarré assez souvent avec Fiona comme ça pour avoir des tas d’arguments valables à sortir lorsqu’on l’insultait en disant que le rap était un sous-genre pour gangster ou il ne savait quoi.

630 mots



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.




Dernière édition par Leith Thomson le Sam 6 Aoû - 13:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Indépendant

Parchemins : 138
Âge : 18 ans ○21/02/1999○
Actuellement : Adulte, étudiante universitaire


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 15
FACECLAIM: Lindsey Morgan


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptyMer 11 Mai - 0:07

Mélodie rythmée de paroles messagères
Casseurs Flowters - 06h16 - Des histoires à raconter
Ironiquement, Cia ne se serait jamais douté qu'elle parlerait rap dans cette école de coincé sang-pur et de sérieux élèves. Après tout, étudier la magie n'était pas rien et même si cela demandait une certaine rigueur et un sérieux pour l'étude parfaitement désigné dans la noble maison des bleus, cela n'empêcha pas d'entendre du rap! Une joie incommensurable, elle pouvait pleinement rythmé ces paroles françaises si mélodieuses.  " Non, mais Eminem et plus que bon. J'adore son côté punch et agressif. En plus, ne compte surtout pas sur un sorcier pour te sortir un truc aussi bien. J'ignore pourquoi, mais le son des mages a un truc qui ne me plait pas, une sorte de Dark-Jazz à pleurer. " La critique musicale était ouverte. Cia approuvait totalement le Eminem et elle avait particulièrement aimé Venom avec son agressivité particulièrement bonne pour danser en versant le flow. Le style Drake un peu plus léger et moins impulsif avait aussi droit à une bonne note dans le classement de la Rivera.

L'honneur d'être préfet ne faisait pas rêver Leith, pas plus que de retenir les noms des gens. Soit, elle ne lui en voudrait pas trop, après tout, ils ne s'étaient jamais vraiment parlé avant. Quelques mots dans une discussion par politesse ne comptait en rien. Au moins, le point sur les balades nocturnes fit mouche. Le reste, pas le moins du monde. " Ouai, mais chaque bonne chose à un prix. Moi je suis plutôt fière d'avoir eu une telle reconnaissance, même si beaucoup de responsabilité. Et de drôle de secret Un jour tu auras peut-être envie d'ouvrir le bal avec la plus belle fille de l'école sous les yeux de tous." Et Elle n'était pas peu fière d'avoir mis la main sur un certain Isaac: alias le plus sexy célibataire jusqu'alors. Il y avait de vrai avantage et ils se jouaient sur le plus long terme. Avoir sur son diplôme des notes presque parfaite et la mention préfet tapait fort. Ainsi que chez les parents, comme son père avait été fière d'elle en l'apprenant.

Les dessins, de simple esquisses travaillées avec soin, furent admiré un instant. Bien étonnée de le voir scruter ses oeuvres avec du sérieux, Ciara s'interrogea un bref instant. " En partie, j'aimerai étudier les plantes non-magiques pour les introduire dans notre monde. Le savoir médicinal moldu est remarquable et tout provient de leur plantes. " Il y avait aussi pas mal de champignons et de bactéries, mais elle savait que le domaine était particulièrement vaste et complexe. En visant une seule partie spécifique elle pourrait en peut-être faire un Vanellope : introduire du non-magique dans le monde magique. " C'est la botanie qui t'intéresse ou le dessin?" Elle voyait mal un Serdaigle ne pas aimer apprendre et encore moins savoir comment étudier correctement. Drôle d'erreur, il devait certainement apprécier les travaux pratiques.

Retour sur la musique. Il y en avait tant à dire. " Il y a Orelsan, mais c'est plus du slam que du rap. Gazo est assez métaphorique dans ses paroles, même si parfois sa manque du subtilité quand on traduit les sous entendus. Dans une version rebelle et critique de la société il y à Lacrim. " Elle pouvait réfléchir et en sortir pas mal, mais les insultes avaient souvent tendance a la bloquer quand il fallait les chanter. Le dernier en lançait pas mal, mais avec cette vérité crue et dure des rues des bas fond de Paris. Et dire que c'était la ville de l'amour !  " Pour l'université. Je compte suivre quelques années chez les moldus. " Et elle allait devoir sérieusement étudier la langue si elle voulait suivre dès septembre.

Sa question avait pour but de le faire parler plus, ce qui marchait. Leith ne manquait pas de mots et il s'étalerait peut-être même sur le sujet si elle insistait un peu. Les noms qu'elle entendit alors lui étaient presque tous connus. " Je m'attendais à plus de nom que je ne connaissais pas. " Avoua-t-elle en haussant les épaule. Au moins le jeune semblait près à défendre ses favoris et c'était une très bonne chose, même si elle était contre la violence.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 252
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara EmptySam 6 Aoû - 15:58

Leith n’en croyait pas ses oreilles et ses yeux. Il avait enfin rencontré une fille digne de ce nom, canon, intelligente forcément vu qu’elle avait été répartie à Serdaigle, rappeuse à ses temps perdus et fine connaisseuse du genre. Il était verni. Que l’Aiglonne ait l’âge de sa sœur n’était pas le genre de trucs qui arrêtaient le garçon. Non, finalement, ce qui posait le plus problème, c’était leur différence de taille. Leith se trouvait trop petit pour son âge, et évidemment, la brune était bien plus grande que lui. « Ouais Eminem, il est pépite. Après, le GOAT c’est quand même Drake, le mec est imbattable niveau flow et paroles. Mais ouais, laisse tomber, les sorciers sont trop ieuv jeu pour sortir du son moderne et jeuns. J’écoute même pas c’qu’ils sortent car j’sais qu’ç’est grave nul. C’vraiment des schlag, j’te jure, des fois les sorciers. ‘Fin en musique », approuva Leith avec son enthousiasme habituel lorsqu’on parlait rap, et son rythme de mitraillette. Il était intarissable sur le rap, et pouvait en parler des heures –ce qui donnait des dialogues particulièrement longs lorsque Fiona s’en mêlait et débattait de l’intérêt (nul) de la pop moldue. Mais ce n’était pas très grave car, visiblement, Ciara était pareil tes potes ont vraiment des goûts excellents Fifi, et puis il y a toi.

Ciara vantait sa position de préfète. Elle avait l’air vraiment ravie d’avoir hérité du badge et semblait croire que les inconvénients de la fonction faisaient partie du job. « Ouais, j’vais pas t’mentir, les responsabilités c’pas pour moi. Ça casse tout le kiff ! », affirma-t-il. Bien sûr, il rêvait de devenir capitaine de l’équipe de Quidditch un jour, ce qui impliquait également une certaine dose de responsabilité, mais c’était différent. Il adorait le sport sorcier, il rêvait de porter le badge comme son père avant lui. En revanche, il n’avait aucune passion pour la dénonciation d’élèves qui s’amusaient simplement en dehors des heures de cours, et parfois en dehors du couvre-feu. « Tu racontes d’la merde, wesh ! C’est grave nul la danse des préfets, la valse c’est so 1970, genre ! Puis il y a trop de slows, alors même si j’veux pécho une meuf, j’l’emballe sec sur une de ces danses pouraves et niaises qu’les meufs adorent et v’là le travail ! », assura-t-il avec un sourire arrogant ça promet. Lui, il préférait les mouvements qui bougeaient, comme les chorégraphies de break dance que proposait le club de danse Sterne.

La septième année lui montra ses croquis de fleurs, que Leith trouva fort réussis. « Oh c’est chanmé. C’est vrai qu’les sorciers s’intéressent pas trop à tous les trucs moldus, alors qu’y’a pleins d’trucs cools », abonda-t-il. Le rap, par exemple. Ou la technologie. Une meuf de Gryffondor avait lancé une tablette magique, et Amy et Fiona en possédaient d’ailleurs une, mais Leith pas encore. « La botanique. J’suis pas assez patient pour apprendre le dessin. Mais j’aime bien voir ceux des autres », répondit Leith en lui rendant les croquis. Hormis le sport, l’Ecossais avait tendance à se lasser assez vite des activités, et à vite passer à autre chose. Sa nervosité naturelle ne favorisait pas non plus les hobbys où il devait rester assis pendant longtemps.

Ce qui impressionnait aussi Leith, c’était que Ciara était calée en rap français. Elle lui balança quelques noms et Leith s’efforça de les retenir. « J’écouterais ça alors, et j’te redirais c’que j’en pense ! » Ciara lui dit qu’elle voulait étudier le français pour ses études. « Tu veux suivre un cursus à Paris genre ? T’sais, la couz' de mon pote James est française, en partie. Victoire. Elle pourrait p’têt te donner deux-trois astuces, genre », conseilla-t-il. Il ne savait pas si la belle blonde était du genre à donner des cours de français, mais Ciara pouvait toujours essayé de demander ! « C’est les plus connus qu’ont des prix en vrai. Après t’as l’air d’en connaître un bail, aussi. » Il haussa les épaules. Il ne prenait pas sa phrase pour une critique. Il connaissait beaucoup d’artistes, mais il n’avait pas la prétention de dire qu’il les connaissait tous.



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Battle de rap • Ciara Empty
Ξ Sujet: Re: Battle de rap • Ciara   Battle de rap • Ciara Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Battle de rap • Ciara
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vie de Ciara [Lien & RP] [MAJ 11/02/22]
» Sucre et douceurs ϟ Ciara Rivera
» Ambigu jusqu'au fond des yeux X Ciara

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: