Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Partagez
 

 Le problème des présents [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 358
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Le problème des présents [PV] Empty
Ξ Sujet: Le problème des présents [PV]   Le problème des présents [PV] EmptyLun 18 Oct 2021 - 12:27

Le problèmes des présentsEurydice cherchait le meilleur ami de son grand frère depuis une bonne heure. Elle était certaine qu’il n’était pas dans sa salle commune – elle avait fait vérifier cette éventualité par ses contacts à Serpentard, mais pas par Niels qui lui aurait probablement demandé quelque chose en échange -, elle ne l’avait pas trouvé non plus à la bibliothèque, ni sur le terrain de Quidditch ou dans le parc. C’est en revenant de ses prospections à l’extérieur du château qu’elle finit par croiser la haute silhouette de Jay. Comme elle ne pouvait pas l’interpeler, étant muette, elle s’approcha vivement de lui et tira sur sa manche pour attirer son attention sur elle. Eurydice n’avait plus le physique d’une petite fille, mais elle avait des airs si sages qu’en comparaison de ses camarades de classe, elle pouvait faire encore très jeune. Elle ne se maquillait pas, portait ses cheveux très simplement détachés et revêtait son uniforme comme stipulé par le règlement. Rien à voir avec le look limite grunge de Cassie par exemple… Eurydice restait à l’intérieur des lignes.

La brunette posa ses grands yeux clairs sur Jay et lui adressa un sourire timide avant d’attraper son écritoire qu’elle posa sur son front pour faire apparaître : « Bonjour Jay, j’ai quelque chose à te demander, nous pouvons nous parler s’il te plaît ? » Et comme il valait mieux entrer assez vite dans le vif du sujet – Eurydice se méfiait toujours des gens dont elle n’était pas proche, vivant dans la crainte que comme Erwin et Esther pendant toute son enfance, elle ne se fasse une fois de plus rejetée -, elle effaça sa première réplique pour laisser voir à la place : « Noël approche et je ne sais pas quoi prendre à Erwin. Pour être honnête, je ne sais pas vraiment quoi prendre à Niels non plus, mais mon frère me soucie un peu plus. Surtout que c’est le dernier Noël que nous passons ensemble à Poudlard. » Même si Erwin irait en réalité chez Esther après le bal, mais ce n’était pas la peine de penser à des choses qui la déprimaient, et cela n’enlevait rien au fait que son frère serait bientôt adulte : elle devait impérativement trouver le cadeau parfait à lui offrir.

Eurydice était une jeune fille tout à fait sérieuse, mais elle manquait un peu d’imagination. Trouver des cadeaux différents à tous les garçons de son entourage – qui étaient étrangement nombreux par rapport aux filles pour ne rien arranger – restait compliqué… elle avait espéré que Niels lui dirait au moins ce que lui voulait, mais il avait très clairement refusé. Elle lui avait quand même soumis le choix de sa robe car s’il y avait quelque chose que la Serdaigle détestait plus que devoir choisir par elle-même, c’étaient les mauvaises surprises. Et elle avait bien fait, elle aurait sûrement choisi la mauvaise robe sans son enquête préalable. Pour le sujet du cadeau, en revanche, il restait opaque. Dans la mesure où elle devait faire croire au tout venant de Poudlard que son camarade lui plaisait (alors que, soyons francs, ce n’était pas du tout le cas), elle allait bien être obligée de se donner du mal…

Mais Erwin avait la priorité. Son frère aurait toujours la priorité sur les autres garçons. Les amis/camarades/petits copains passeraient dans sa vie, alors qu’Erwin, lui, serait toujours là. C’est pourquoi elle venait demander l’aide de Jay. « Je pensais à un livre au départ, mais ça n’a rien de bien original. » Elle avait aussi envisagé quelque chose en rapport avec la musique puisqu’elle avait découvert qu’il aimait ça durant l’été précédent… sans finalement rien trouvé qui la contentât. Mais il ne restait que quelques semaines… Il fallait vraiment qu’elle s’active maintenant !
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Jay Faure
Jay Faure
Indépendant

Parchemins : 17
Âge : 18 ans, 19 septembre 1998
Actuellement : Adulte



Le problème des présents [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le problème des présents [PV]   Le problème des présents [PV] EmptyMer 3 Nov 2021 - 18:46

Le problème des présents
Welcome to the jungle, we've got fun and games, We got everything you want honey, we know the names, We are the people that can find whatever you may need, If you got the money, honey, we got your disease
Jay venait de rejoindre le hall quand on vint lui tirer la manche. 'Tain, tout le monde a décider de me les briser, aujourd'hui? Depuis le matin, ça n'avait pas arrêté. D'abord, l'un des gars du dortoir l'avait réveillé en fanfare sous l'amusement d'Erwin. Ensuite, en entrant dans la salle de bain, il avait découvert que ce traître de Foster lui avait peint la gueule en monstruosité ridicule, plus communément appelé, un foutu clown. Il avait beau l'avoir cherché la veille à coup de "Je suis le bouffon de ta princesse", il n'était pas forcément d'humeur à subir les conséquences après un réveil pareil. Après avoir passé plus d'une heure a retirer toute cette connerie, qui évidemment, refusais de partir par magie, il plissa les yeux et fronça les sourcils quand il sortit de la salle de bain pour recroiser le traître. Autant dire qu'il l'avait en grippe pour la journée. Enfin, il ne s'était fait appelé pas cinq minutes plus tard par une Poufsouffle de 5ième à l'extérieur. Sortant, plus parce qu'il avait besoin d'air qu'autre chose, la Poufsouffle lui annonça qu'elle avait des sentiments pour lui et se fit recalée aussi sec, en larme sous les yeux d'un Jay qui n'en avait pas grand-chose à faire.

Toujours était-il qu'après tout ça et une balade dans le parc, on venait encore le déranger. Se retournant vivement, il évita de gueuler dans les oreilles de la petite sœur du traître de justesse. Elle ne lui laissa pas vraiment le temps d'accepter ou de refuser et le brun soupira, agacement et résignation entrelacés. Tu crois vraiment que j'en ai quelque chose à faire de Niels? Non pas qu'il soit le seul. Hormis de très rares exceptions, dont Eurydice elle-même, il n'avait rien à faire des élèves de moins de 15 ans. En fait, s'en était au point même les plus jeunes de sa propre maison n'était pas sauf en sa présence. Bien sûr, la encore, le traître venait ruiner son amusement. Alors lui trouver un cadeau, ce n'était pas vraiment dans ses motivations, sur le moment.

S'il était toujours agacé, il pouvait comprendre que la plus jeune voulait offrir un cadeau au traître. Ça ne voulait pas spécialement dire qu'il aiderait facilement, cela dit. -"T'as qu'à lui offrir un piano pour bébé, vu qu'il a décidé de se comporter comme tel." Il n'allait pas forcément élaborer, encore moins admettre ce qui c'était produit le matin même, mais le ton était donné, au moins. "Ah, ouais, et bonjour a toi aussi, mini-Foster." Il pouvait se montrer poli, quand il le voulait, mine de rien, et puis il avait tendance à ne pas trop voir cette fille comme une nuisance, sans doute à cause de sa famille. Mais à vrai dire, il ne savait pas quoi dire à la Serdaigle. Jay n'offrait que rarement des cadeaux, et quand il en offrait, c'étaient des cadeaux pièges ou pour la blague. D'ailleurs, son propre cadeau a Erwin impliquait un slip customisé avec la photo d'Eve, et il n'était pas impossible qu'il se fasse botter le derrière pour cette idée. Seul exception, sa propre mère, qui recevait toujours un cadeau qu'il préparait à la main, souvent longtemps à l'avance. Dans les deux cas, aucune de ces idées n'aiderait la jeune fille. Et Jay n'était même pas sûr d'avoir envie de l'aider a la base.
✩ ft. Eurydice Foster - ✩ 556 mots



Dernière édition par Jay Faure le Mer 29 Déc 2021 - 3:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 358
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Le problème des présents [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le problème des présents [PV]   Le problème des présents [PV] EmptyJeu 18 Nov 2021 - 15:02

Le problèmes des présentsJay ne paraissait pas de très très bonne humeur, mais Eurydice en avait vu d’autres. Entre Niels qui semblait trouver toujours follement amusant de lui forcer la main pour faire ses quatre volontés, Karen qui cachait à peine le mépris qu’elle lui inspirait (cela dit, elle ne le sait que parce qu’elle connaît mieux Karen que la plupart des gens, rien à voir avec une quelconque perspicacité qu’elle ne possède pas), Esther et Erwin qui l’avaient mise de côté pendant des années et tous ceux qui se moquaient de son handicap, la brunette était blindée. En plus, elle avait vraiment besoin d’une réponse du meilleur ami de son frère donc elle ne pouvait pas écourter simplement parce qu’elle tombait mal. Jay ne paraissait pas vraiment vouloir s’ouvrir à elle sur les raisons de sa mine fâchée, cela se concevait : ils n’étaient pas proches l’un et l’autre, s’ils se parlaient, c’était uniquement parce qu’il y avait Erwin. Remarquez que cela convenait assez bien à la Serdaigle qui se complaisait dans la discrétion.

Toutefois, elle avait osé espérer que même en tombant mal, Jay l’aiderait, or pour le moment elle faisait plutôt chou blanc. Eurydice pencha légèrement la tête sur le côté, sceptique. « Erwin a fait quelque chose ? » demanda-t-elle finalement, les mots se traçant sur son écritoire au moment où elle posa celui-ci sur son front. Cela dit, ça ne réglait pas le problème des présents ce qui est quand même le titre du topic : elle devait absolument trouver un cadeau à Erwin – et à Niels tant qu’à faire ! -. « Je pourrais toujours demander à maman pour lui acheter un piano, mais ça ne lui servirait à rien ici. » Déjà parce qu’il était encore à Poudlard, et qu’il en utilisait déjà un dans sa cachette, en avoir un autre ne lui servirait pas vraiment, surtout s’il ne voulait pas qu’Eulalie sache qu’il jouait ! « J’avais pensé peindre un tableau de nous trois – Esther, Erwin et moi -, mais il risque de trouver ça un peu trop niais, non ? » demanda-t-elle dans un petit soupir. Les garçons étaient si difficiles ! Pas tous cela dit : elle savait qu’elle achèterait des livres pour Nate et Ash et qu’ils en seraient tout à fait content, mais Erwin n’avait pas du tout le même genre de caractère que ses deux amis. Quoi qu’il aimait quand même lire maintenant qu’elle y songeait ! C’était l’un de leurs points communs à tous les deux.

« Tu as conscience que je ne suis plus si mini que ça, hein ? » questionna-t-elle ensuite alors que le Serpentard lui disait bonjour en seconde intention tout en l’appelant « mini-Foster ». Si Eurydice se complaisait dans le rôle de la benjamine innocente dans sa fratrie, le meilleur ami de son grand frère devait bien s’être rendu compte qu’elle n’était plus la petite fille d’autrefois, non ? « Peut-être même que je te dépasserai un jour ! » Bon. Probablement pas. Elle n’était pas partie pour être petite, mais Jay était assez grand pour autant qu’elle puisse en juger et elle doutait de beaucoup dépasser le mètre soixante-dix une fois qu’elle aurait terminé sa croissance.
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Jay Faure
Jay Faure
Indépendant

Parchemins : 17
Âge : 18 ans, 19 septembre 1998
Actuellement : Adulte



Le problème des présents [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le problème des présents [PV]   Le problème des présents [PV] EmptyDim 3 Avr 2022 - 22:27

Le problème des présents
Welcome to the jungle, we've got fun and games, We got everything you want honey, we know the names, We are the people that can find whatever you may need, If you got the money, honey, we got your disease
Roulant des yeux, le regard du Serpentard se reposa sur la petite sœur de son ami. Jusqu'ici, il était resté plus au moins calme avec la Serdaigle, surtout parce que c'était la sœur d'Erwin, justement. Mais comme il en voulait au frère, il était tout de suite moins disposé à être sympa. Pas de chance pour la demoiselle, elle avait choisi le mauvais jour. -"Il a fait le con, comme à son habitude." En fait, ce n'était pas tant l'habitude d'Erwin que celle d'Erwin influencé par Jay ou Esther, mais personne n'avait jamais dit que Jay était juste, au contraire. Il haussa un sourcil à la réflexion de la Serdaigle. Certes, un piano à Poudlard ne servirait pas à grand chose à Erwin, mais d'après Jay, c'était plus parce que d'ici 6 mois à peine, le dit Foster ne mettrais plus les pieds dans l'école. Ce n'est pas censé être intelligent, les serdaigles? Il y avait autre chose, cela dit. Erwin était le roi des flemmards, et Jay n'était pas loin derrière, mais Erwin passait littéralement son temps à dessiner et offrait parfois ses croquis. Jay lui-même offrait des cadeaux fait mains à sa mère parce que c'était la seule chose qu'elle ne pouvait pas se procurer par elle-même.

Ironiquement, c'était la prochaine idée de la benjamine et Jay secoua la tête. -"C'est Erwin. Tu peux lui donner le machin le plus niais de la terre qu'il n'aurait rien à redire." Foster et Faure étaient amour vache entre eux, mais ils avaient des yeux. Les deux tenaient à leur famille plus qu'a leur propre vie, alors l'idée d'un cadeau à elle seule était un cadeau. Malgré les événements du matin, Erwin restait le meilleur ami de Jay, il pouvait bien lui en vouloir autant qu'il voulait, ça ne risquait pas de durer plus de quelques heures, une journée dans les cas extrêmes. Cette connaissance n'obligeait pas du tout le brun à devenir plus agréable, heureusement pour lui, ni envers l'ami en question, ni envers... Personne, en fait. "Trouve un truc personnel, ou qui te rappelle à sa mémoire. Ton frère peut s'offrir ce qu'il veut, ou demander à votre mère, et Esther anticipe déjà ces besoins. T'en fait ce que tu veux." Parler d'Esther était un peu étrange pour le brun, même en passant. C'était quelque chose qu'il s'évitait de faire, surtout en présence d'Erwin. Il pouvait faire passer ça pour une envie d'évité a Erwin de trop penser à la distance qui l'éloignait de l'ainée, même si ça ne pouvait pas être plus faux.

Le brun eu un rictus quand elle disait ne plus être si petite. -"Tu sera toujours mini, Foster. Ça vaut mieux, pour toi comme pour moi." Contrairement à Erwin ou l'absente rouquine, il ne s'amusait en général pas vraiment à taquiner la plus jeune. Elle ne réagissait pas comme il le souhaitait, ce qui rendait tout essaie décevant. Même avec toutes les suppliques du monde, il ne pouvait pas penser à la benjamine comme autre chose qu'a une enfant, non pas qu'il le voulait. Ça allait avec le fait d'être la petite sœur de son meilleur ami. "Tu veux des échasses pour ça, peut-être?" Non pas qu'elle était si petite que ça, mais il faudrait déjà qu'elle dépasse sa fratrie, ce qui n'était pas prêt d'arriver de si tôt.
✩ ft. Eurydice Foster - ✩ 552 mots

Revenir en haut Aller en bas

Eurydice Foster
Eurydice Foster
Serdaigle

Parchemins : 358
Âge : 15 ans {09/03/2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Malina Weissman/Alexandra Daddario


Le problème des présents [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le problème des présents [PV]   Le problème des présents [PV] EmptyLun 2 Mai 2022 - 7:58

Le problèmes des présents« Il avait sûrement ses raisons » répondit prudemment Eurydice dont la loyauté envers ses proches n’était plus à prouver. Elle ignorait ce qu’Erwin avait fait mais, dans le doute, elle serait plus en accord avec elle-même si elle ne lui jetait pas la pierre. On ne pouvait pas dire que sa famille rende toujours bien à la benjamine d’être de leur côté par principe, et elle ne jurerait pas que Jay, vu l’humeur qu’il affichait, le prenne très bien non plus. Parfois, elle s’en retrouvait peinée. La plupart du temps, elle se contentait de faire avec selon la bonne vieille méthode de l’autruche ! Le fait que la liste des choses auxquelles elle devait faire attention ne fasse que s’allonger aurait pu lui mettre la puce à l’oreille, lui faire remarquer qu’elle en devenait extrêmement facile à manipuler… Néanmoins, en dépit de son âge grandissant, Eurydice restait assez naïve son côté bisounours et ne voyait pas le point faible que représentait indubitablement sa loyauté envers sa famille. La faille qui la fragilisait. Alors qu’il devenait de plus en plus compliqué pour elle de naviguer entre les divers conflits internes : hormis Erwin et Esther, personne ne semblait se supporter dans cette famille ! On notera qu’elle ne s’incluait pas, elle avait toujours été à part, et on ne pouvait pas être en conflit avec elle, elle détestait trop les disputes pour ça !

Dans l’incapacité d’approfondir le sujet du comportement d’Erwin – elle n’avait pas l’impression que ce soit ce que désirait Jay non plus -, elle en vint à ce qu’elle voulait vraiment savoir : quel cadeau offrir à son grand-frère alors qu’il serait le dernier qu’elle donnerait à Erwin à Poudlard ! Elle supposait que, comme elle enverrait un cadeau à Esther, elle continuerait à le lui en offrir même quand son aîné ne serait plus à l’école, mais ce ne serait plus pareil… Sans être la plus proche de son frère et de sa sœur, elle avait quand même été rassurée de leur présence dans Poudlard. Elle n’avait pas besoin d’écritoire pour communiquer avec eux et ils étaient sa famille… dans quelques mois, avec le départ d’Erwin, elle serait seule pour de bon. Et se dire que Niels allait finir par être la personne de son entourage la plus capable de dialoguer avec elle sans écritoire n’était pas pour la consoler !

La réponse de Jay la laissa cependant un peu perplexe. Elle aurait cru, au contraire, que son frère n’apprécierait pas un cadeau trop sentimental, trop personnel. Erwin n’était pas du genre à s’épancher, pas à sa connaissance en tout cas, et quel garçon de 17 ans pouvait se réjouir d’une peinture comme présent à Noël ? Elle dit ça, mais des garçons de 17 ans, elle en connaît pas des masses en vrai! Reprenant son écritoire, elle parut hésiter, mais le colla néanmoins à son front pour faire apparaître : « Et bien… peut-être que je vais rester sur l’idée de la peinture alors. Au moins c’est quelque chose de personnel, et puis nous n’avons pas vraiment de cliché récent de nous trois alors ça lui fera comme une sorte de souvenir ? » Pas de photo d’eux trois parce qu’Esther était partie de la maison pour aller travailler alors qu’Eurydice, elle, y restait cloîtrée par leur mère. Cela lui fit songer qu’une fois lancée, elle devrait peut-être faire un triptyque dont ils auraient chacun un morceau ? Toute la question étant de savoir si elle aurait le temps de se lancer dans un tel projet d’ici Noël !

« Pourquoi ça vaudrait mieux pour toi ? » demanda-t-elle ensuite au sujet que c’était mieux pour elle d’être « mini ». Quant à ce que ce soit bien pour elle : « Et je ne vois pas en quoi ce serait une bonne chose qu’on continue à me traiter comme si j’avais dix ans alors que je vais sur mes quinze ! J’ai même un cavalier au bal, tu sais ! » Vu que ce dernier l’avait à moitié piégée pour qu’elle l’accompagne – tout ça c’était de la faute de Nate qui ne l’avait pas invitée en premier, elle maintenait ! -, ça n’avait rien d’une grande fierté, mais personne ne savait dans quelle circonstance elle avait été amenée à accepter l’invitation de Niels. Encore moins Jay qui la connaissait finalement assez peu. Il avait probablement entendu parler de son cavalier par Erwin, parce que son grand frère se méfiait de leur camarade de Serpentard dans la mesure où il s’imposait près d’elle et qu’elle n’en était visiblement pas toujours enchantée… Mais pour le reste, elle était prête à parier qu’il s’en fichait. Au demeurant, l’argument Niels restait valable : si elle était assez vieille pour qu’on mette son nom sur la table de pourparlers matrimoniaux, elle l’était assez pour qu’on arrête de la traiter de « mini-Foster » !

« Pourquoi pas ? » sourit-elle ensuite, amusée par la vision qui s’imposa à son esprit d’elle, montée sur des échasses, et traversant Poudlard ainsi. Un instant, son regard pétilla d’une légère malice : « Au moins, avec des échasses, on me remarquerait ! » Ce n’était pas tant qu’elle soit en manque d’attention vraiment, mais alors vraiment pas, seulement elle trouvait toujours un peu usant de devoir faire des pieds et des mains pour attirer l’œil de ceux à qui elle devait parler, ne pouvant pas les interpeler de la voix comme tout un chacun, et le contact physique n’étant pas si naturel que ça pour une demoiselle de bonne famille comme elle. Elle ne souffrait pas de rester cachée derrière des personnalités plus visibles, plus brillantes, comme Stef ou Nate, mais elle aurait parfois voulu que communiquer ne soit pas aussi difficile dans son quotidien, qu’on la voit chercher le contact, qu’on remarque qu’elle avait quelque chose à dire… Au fond, c’était peut-être pour cette raison qu’elle avait accepté d’enseigner la langue des signes à Niels alors qu’elle avait, le plus souvent, peur de lui : elle avait besoin qu’on discute avec elle, qu’on la laisse s’exprimer, et c’était plus aisé avec ceux qui connaissaient son mode de communication. Même quand ils l’utilisaient après pour lui faire accepter des trucs qu’elle ne savait pas comment expliquer à son entourage… parler avec quelqu’un pour se confronter – ce qui était un peu le cas actuel de sa conversation avec Jay d’ailleurs –, c’était toujours mieux que de ne pouvoir parler à personne ? D’autant que le plan « échasse » paraissait peu réalisable dans le monde réel !

1 084
2981 12289 0


Eurydice Calliope Foster
Je ne suis pas de ceux qui se consolent d'un mal en disant « c'est la vie ». Qu'est-ce que vous voulez que cela me fasse, à moi, que ce soit la vie... ? Qu'un million de grains de sable soient broyés en même temps que moi ?

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Le problème des présents [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Le problème des présents [PV]   Le problème des présents [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Le problème des présents [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Problème de Légélimentie
» Un problème ? (libre)
» Problème de coeur [PV]
» Problème de taille
» Problème d'activation

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: