Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -29%
Aspirateur robot connecté iRobot Roomba 692
Voir le deal
199 €

Partagez
 

 Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 286
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia   Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia EmptyMar 19 Oct - 14:55

Sawyl
Strelitzia

McGowan
Jensen

Bad nighttime encounter
Tel une âme en peine dans la nuit bleutée, qui voulait crier, hurler de tout arrêter… Que le soleil revienne après cette lune sanguine qui ne devient qu’un mauvais rêve. Cette sensation de couler, dans un lac sans poisson, sans couleur, sans reflets, avec simplement les abysses sombres qui ouvraient leur bras, accueillant cette nouvelle amie qui venait peu à peu lui tenir compagnie… Des yeux marron qui s’ouvraient et se fermaient encore, et encore dans cette nuit bleutée, sans jamais réussir à gagner les bras de Morphée, préférant ceux de cet océan de noirceur qui noyait de plus en plus ce qui lui restait de cœur….

Strelitzia ne trouvait ainsi pas le sommeil, encore une insomnie parmi tant d’autres, mais pourquoi ? Quelle en était la raison ? Pourquoi cette perte de confiance quand le soleil laissait place à sa sœur lumineuse ? Telle la louve qui criait à la pleine lune pour rassembler la meute, la Serpentard voulait hurler de tout lui expliquer ! Mais… Qui entendrait ? Elle qui était pourtant si entourée à Poudlard, mais si seule en réalité… Seule Sombrya semblait la comprendre, cette seconde mère qui avait perdu sa dernière source de lumière, sa sœur, son âme, et donc la petite manipulatrice était la dernière chose qui faisait que son cœur ne succombe pas dans les ténèbres les plus profondes… Sans vraiment savoir d’ailleurs que la petite en question y était bien plus proche que sa tutrice. Non… Il n’y avait personne pour l’aider, personne pour lui suggérer de continuer ou de tout abandonner, de se laisser à cette envie de hurler, ou de se taire à jamais… Strelitzia commença ainsi à s’agiter, ne sachant pas où se mettre, comment se caler, comment évacuer… Il y avait bien une façon, mais elle y avait bien trop de fois succombé ces derniers temps ! Manquant de se faire attraper – Dernière chose qui lui faudrait – Et ce faisant une frayeur qui avait effacé tout le bien que sa petite infraction aux règles lui avait prodigué…

S’asseyant en soupirant sur son lit vert et argent, la louve regarda la housse de sa guitare noire, seule véritable amie en ces lieux, la seule qui garderait sa langue quoi qui arrive, tout en étant apaisant rien qu’avec sa présence et sa mélodie… Strelitzia ferma alors les yeux un instant, et machinalement ses jambes s’extirpèrent du lit, posant ses petits pieds nus au sol, le temps que dans un mouvement mécanique, les mains de guitariste de la musicienne viennent prendre des baskets. Après avoir attrapé la cape noire avec le blason de sa maison, la jeune fille descendit du dortoir pour rejoindre la salle commune des serpents qui était bien vide… En même temps, la lune était bien haute à cette heure, cette dernière dont Strelitzia ne s’était même pas préoccupée, le cerveau déjà bien trop embrumé…

Regardant un peu partout, ne sachant que faire, la porte de sortie semblait l’appeler, tel un maléfice de séduction qui voulait la prendre en possession. Strelitzia commença à trembler, non pas de froid, mais de nervosité… Personne n’avait pu la voir comme ça, même elle s’étonnait de son état… Pourquoi ? Comment manipuler qui que ce soit perdue ainsi ? Comment passer inaperçue paniquée comme elle l’était ? – Ce n’était clair même pas la peine d’y penser – Impossible.

« Et puis merde ! »

Un pas, puis un autre, de plus en plus rapides, jusqu’à sortir de cette pièce vide, rejoignant des cachots peu accueillants et si plaisants à cet instant. La sorcière l’avait fait plus d’une fois, elle connaissait le meilleur moyen de sortir sans problème, elle savait comment s’y prendre pour ne pas s’attirer de problèmes et pourtant, rien n’aurait pu lui certifier qu’elle n’était pas suivie, rien n’aurait pu lui dire qu’il fallait qu’elle réfléchisse tellement son esprit lui crier de sortir.

« Courir… Il faut que je coure… »

Après des pas nocturnes, enfin l’extérieur, l’air frais du parc, la lune grise et les étoiles illuminant ce ciel bien plus sombre que dans les souvenirs de la jeune fille. Sa baguette légèrement allumée d’un faible lumos pour ne pas être repérée, Strelitzia se dirigea vers là où elle pourrait atteindre sa liberté : La lisière de la forêt ! Alors la Serpentard commença à trottiner, puis à courir, en oubliant que la course était bien moins discrète qu’une marche rapide… La jeune fille ne sentait même pas que son jogging et sa cape commencèrent à être bien mouillées à cause de l’humidité sur laquelle elle marchait… Mais peu importait ! La forêt était à portée, toute proche, juste à côté ! Ça y était presque, on pouvait même sentir les racines des arbres sous les pieds ! Bientôt, la louve serait elle-même ! L’animal solitaire qu’elle adorait être, dans sa fourrure douce claire, et ses pattes puissantes. Oui, c’était tout prêt…. Strelitzia y était, et commença à fermer les yeux un instant, préparant mentalement sa future transformation quand un bruit, une odeur ou elle ne savait quoi attira son intention, et la fit retourner la tête d’un coup sec précipitamment, stoppant ainsi sa course de nuit.

« Jen… Jensen ? »

Et merde…. Nez-à-nez avec sûrement celui qu’il fallait le moins croisé à la place de Strelitzia, celui qu’il fallait éviter à tout prix ! Ce sorcier si imbu de lui-même et surtout qui pouvait démasquer la hors la loi que la louve avec une certaine facilité… Dans la tête de Strelitzia, c'était le désordre le plus total… Sa tête surprise avait remplacé son visage neutre ou gentil que le Serpentard pouvait avoir l’habitude d’observer. – Quand une nuit est pourrie, elle l’est jusqu’au bout – La musicienne avait les yeux pétillants, mais il était difficile d’en connaître la raison. Son cœur battait fort, très fort… Qu’est-ce qui allait bien pouvoir lui arriver maintenant ? Certes, elle n’avait pas montré de transformation, mais comment expliquer sa présence ?...




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16


Dernière édition par Strelitzia Sawyl le Mar 9 Nov - 16:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 759
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia   Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia EmptyVen 22 Oct - 11:27

Jensen & Strelitzia.
Welcome to my dark side. It's gonna be a long night. Welcome to my darkness, I been here a while. I can be your reckless, you can be my stain. I can be your heartache, you can be my shame. When you're feeling reckless, when you're feeling chained. When there's nothing left but pain. Welcome to my dark side, we're gonna have a good time. Acting like I'm heartless, I do it all the time. That don't mean I'm scarless, that don't mean I'm fine. But you'll see, when someone else makes you this way. I'll drain your life 'til there's nothing left but your blood shot eyes. I'll take my time 'til I show you how I feel inside. Welcome to my dark side.
Il y avait des soirs comme ça, où Jensen n’arrivait pas dormir. Un subtil mélange de coloré, d’appréhension, de dépression et de peur que Jensen n’arrivait pas à contrôler. Heureusement, contrairement à d’autres personnes, comme Katarzyna à Serpentard qui avait des fuites de magie et qui semblait particulièrement instable depuis la rentrée ou comme Ivalyana à Serdaigle qui se transformait en basilic à la moindre contrariété -ou qui, plus récemment, laissait le serpent prendre le contrôle de son corps humain, ce que Jensen n’appréciait pas réellement, fallait-il rappeler qu’il s’était fait mordre par ce dernier lors du voyage retour de l’an dernier et qu’il avait toujours cet épisode en travers de la gorge, quand bien même le reptile s’était excusé en début d’année ? Oui, Jensen avait la rancoeur et la rancune tenaces, pas de bol pour Cily.

Ces moments où ses sentiments devenaient « trop » n’arrivaient pas que le soir. Lorsqu’ils arrivaient pendant la journée, Jensen se réfugiait dans la forêt interdite, laissant sortir le serpent géant qui sommeillait en lui, loin du regard des autres, loin de Viska, loin du château; ou encore sur le terrain de Quidditch, quand ce dernier n’était pas réservé par une autre équipe. Autant dire que ces derniers temps, avec les débuts de la saison de Quidditch et la hargne d’au moins trois équipes sur quatre, ce n’était pas souvent le cas. Il prenait donc souvent sa forme animale au fin fond de la forêt interdite, aussi bien en plein jour qu’au clair de lune. Pour le moment, ces transformations ne l’avait pas mis dans le pétrin. Il n’était pas tombé sur Cily, la forme animale d’Ivalyana, et devait s’en avouer plutôt content, le basilic et lui ne s’entendant pas vraiment à merveille. Il n’était pas non plus tombé sur d’autres élèves ou sur des professeurs, juste quelques araignées qui fuyaient devant le gros corps plein d’écailles noir-argenté du Mamba noir qui prenait sa place à chaque transformation.

Ce soir là, ou plutôt cette nuit là, Jensen avait ressenti ce besoin de s’échapper de son dortoir et de la salle commune des Serpentards. Ni une ni deux, il avait enfilé un jogging et un pull, des baskets, et il était sorti de là, cherchant l’air frais. Un sentiment d’oppression, étrange et pesant, le prenait à la gorge et lui serrait le coeur. Arrivé dans le hall de l’école, il avait bifurquer pour passer par la cour intérieure et le pont suspendu, moins risqués que les lourdes portes principales du château. Une fois à l’orée de la forêt interdite, il s’était transformé, laissant le serpent prendre le dessus. Ce sentiment d’oppression qu’il ressentait, ce poids sur ses épaules semblait s’être légèrement dissipé, et c’est lorsqu’il se retransforma, pour rentrer au château, qu’il tomba sur sa camarade de classe.

La jeune femme sembla surprise de le voir, laissant son visage d’habitude si vierge de sentiments laisser transparaitre cet état. Jensen non plus ne s’y attendait pas, mais comme il l’avait vue et entendue, il était moins surpris qu’elle. « Bonsoir, Strelitzia. Besoin d’air frais ? » Si Jensen parlait peu, il était cependant beaucoup dans l’observation. C’était ce qui lui avait permis de coincer Derek à la fin de sa quatrième année, alors que l’ancien capitaine de Quidditch courrait dans les cachots pour trouver une cachette, sa transformation étant encore très instable. Il avait donc découvert son secret et lui avait fait promettre de lui apprendre à devenir, lui aussi, un animagus, sous peine de le révéler à tout le monde. Du chantage ? Absolument, mais Jensen détestait Derek, donc ce n’était pas vraiment comme si cela le dérangeait particulièrement. Comme il ne lui faisait pas confiance cela dit, il avait été voir McGonagall et avait eu des cours particuliers avec la Directrice de l’école, jusqu’à l’enlèvement de Viska, qui avaient nettement aidés, Derek essayant de l’entourlouper. Comme si Jensen était assez stupide pour le croire sur parole alors qu’il ne lui faisait aucunement confiance.

Lui, à l’inverse de l’ancien capitaine de l’équipe de Serpentard, avait décidé de se déclarer au Ministère de la Magie, car il ne voyait pas à quoi cela lui servirait de ne pas le faire, et surtout, McGonagall ne lui avait pas vraiment laissé le choix. Cela étant, le fait d’être sois-même animagus lui permettait de capter plus de choses qu’un sorcier normal. S’il ne se rendait toujours pas compte qu’il comprenait le fourchelangue, sans pouvoir le parler pour autant, les discussions avec Cily étaient de fait plus simple, même s’il ne l’avait pas remarqué lorsque cela s’était produit en juillet. Mais du coup, il remarquait aussi les comportements un peu moins standards, un peu plus particuliers. Et Strelitzia, s’il n’avait jamais été proche d’elle, l’intriguait depuis quelques temps. Elle avait, comme Derek à l’époque et lui ces derniers, ces moments où elle semblait devoir s’échapper. S’il n’était sûr de rien et qu’il ne la suivait pas pour exposer son secret, le fait qu’ils se croisent cette nuit était particulièrement à propos. « Drôle d’endroit pour venir prendre l’air. Surtout en plein milieu de la nuit. Tu as réussi à passer la barrière de préfète de Peony, impressionnant… » Surtout que depuis que la rousse ne dormait plus trop, il aurait cru qu’elle se réveillerait au moindre bruit. Visiblement pas.
acidbrain



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Strelitzia Sawyl
Strelitzia Sawyl
Serpentard

Parchemins : 286
Âge : 16 ans • 16/06/2000
Actuellement : 6e Année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Bridget Satterlee


Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia   Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia EmptyMar 9 Nov - 17:03

[quote="Strelitzia Sawyl"]

Sawyl
Strelitzia

McGowan
Jensen

Bad nighttime encounter
Le masque avait du mal à se remettre, les yeux pétillants de Strelitzia trahissait son moment de panique passé, mais également la certaine frayeur qu’elle venait d’avoir… Car oui, à quelques secondes près, son secret était découvert et tout était terminé… Ce n’était pas comme s'il s’agissait là d’une carte qu’elle souhaitait garder dans sa manche en dernier recours, mais véritablement une triche dans un casino qui lui promettait la prison si son tour était découvert… Le cœur de la louve avait du mal à se calmer et reprendre un rythme correct, se trahissant ainsi par une respiration un peu plus rapide que la moyenne, signe d’une surprise et potentiellement d’un malaise certain. Bordel… Avec tous les élèves qu’il y avait à Poudlard, il a fallu que ce soit Jensen qu’elle croise ! Strelitzia n’en revenait pas de la poisse qu’elle avait cette nuit-là… Et marqua quelques secondes de silence devant son camarade… Quelques instants, le temps de remettre son cerveau en route… Le temps que Jensen en rajoute une couche… Le temps que son esprit analyste et calculateur se remette en marche. Car oui, il n’était plus question que d’un simple jeu d’acteur pour se faire passer pour une élève modèle, il y avait beaucoup plus en jeu… Et vu l’adversaire et les points de vie de l’héroïne à ce moment-là, la partie risquait d’être fort compliquée…. Alors après avoir laissé ses organes reprendre leur rythme, le regard de Strelitzia changea du tout au tout. Ses yeux pétillants, devinrent presque chaleureux, innocents, comme une biche qui se promenait dans une forêt en sautillant. Mais l’état de la Serpentard ne lui permettait pas un jeu d’actrice parfaite, et sa voix la trahissait… Une once de malice pouvait se sentir, du bluff, presque de la séduction, espérant charmer assez un serpent avant de le dépasser dans le but de le semer… C’était quelque peu compliqué, mais l’animagus non déclarée n’avait pas le choix…

« Bonsoir Jensen, c’est simplement un coup de chance que je ne l'ai pas croisé notre chère Peony, rien de plus. »

Ou plutôt que Strelitzia commençait à être habitué à esquiver sa camarade… Bien qu’à l’inverse, elle semblait avoir du mal à esquiver les ennuis une fois sortie… Entre Lucas et maintenant Jensen… Il n'y avait pas à hésiter, la louve préférait cent fois croisé le regard de sa préfète pour le coup, elle aurait pu lui expliquer que c'était exceptionnel, que c'était un craquage passagé… Mais bon, là, lui fallait gérer la situation dans laquelle elle se trouvait ! Croisant ses bras délicatement devant elle, la vipère observa quelques secondes son camarade avant de lui dire d’une manière presque amusée…. Autant dire que ce croisement de membre, était surtout là pour lui permettre d’enfoncer ses ongles dans sa chair si l’envie irrésistible de se transformer et de venir planter ses crocs canins dans la gorge de Jensen se faisait ressentir…

« C’est la première fois que je viens ici en pleine nuit, ce n’est pas vraiment dans mes habitudes de violer le couvre-feu, surtout comme tu dis, dans un endroit comme celui-ci, pas comme toi apparemment. » Strelitzia marqua une pause, sentant une envie de lui envoyer une pique monter, mais préférant se taire sachant très bien que là, ce n’était pas elle qui tenait les rênes… « Excuse-moi, tu sais, avec tout ce qui se passe ces derniers temps dans mon dortoir et le reste… J’ai du mal à tout gérer… Je suis un peu... Perturbée. »

Elle n’était pas si loin de la vérité en fait… Tout ceci commençait clairement à la faire disjoncter d’une certaine manière… Mais bon, il était vrai qu’elle en rajoutait pas mal, sachant pertinemment que son amitié avec Viska et Peony n’était pas inconnue du garçon…. C’était donc tout à fait crédible ! Enfin... Si seulement quand Jensen avait découvert Strelitzia, cette dernière ne semblait pas bien plus en panique que la jeune fille voulait bien le dire…




Toujours se méfier du loup qui dort...


Animag12   Przo-a10   Club_d10   Club_d16
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 759
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia   Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia EmptyVen 12 Nov - 11:20

Outre le secret d’Ivalyana qui lui avait confié par la jeune femme elle-même, Jensen en avait un nouveau à garder, cette fois, bien plus secret que tout le reste. Michael ayant été mordu durant l’été par un loup-garou, les soirs de pleine lune étaient plus que difficiles pour ce dernier. Le rouge et or lui avait fait confiance et lui avait confié son secret, à lui a ainsi qu’à Karen. Le trio était presque inséparable depuis qu’ils étaient enfants, quand bien même Michael n’était pas un sorcier de sang-pur, contrairement à Karen et lui. Pourtant, cela n’avait pas sembler compter à l’époque, ils s’étaient tous les trois trouvés et cela avait paru être tout ce qu’il y avait de plus normal. Aussi, quand il avait appris ce qui était arrivé, un sentiment d’impuissance l’avait pris à la gorge, avant qu’il ne se rende compte qu’il pouvait faire quelque chose pour son meilleur, qu’il pouvait l’aider durant les soirs de pleine lune. Pas sous sa forme humaine, non, mais en tant que serpent de plus de deux mètres de long, il pouvait lui tenir compagnie. Si jamais Michael devenait trop violent, ses anneaux compressifs pourraient peut-être même l’immobiliser, qui sait ?

Donc s’il venait parfois ici, ce soir, il n’avait pas été avec Michael. Ce n’était pas la pleine lune, ceci expliquait cela, le rouge et or devait être tranquillement en train de dormir dans la tour des Gryffondors, sans même se douter que Jensen avait mis un pied en dehors de son propre lit. Il avait tout simplement besoin de souffler, de respirer, de ne pas se sentir oppressé, forcé. Lorsqu’il s’était rendu à l’infirmerie le jour de l’anniversaire de Viska, ses hormones avaient tout fait déraper. Et ça l’énervait, car il détestait perdre le contrôle de son corps, de ses sentiments. Mais il ne s’attendait pas à croiser Strelitzia alors que le froid de l’hiver s’installait déjà en Écosse. Elle comme lui étaient de la région, vu qu’elle habitait Pré-Au-Lard, mais l’hiver n’était jamais quelque chose qu’il appréciait particulièrement. Peut-être parce qu’il était né au mois de Juin, alors que le soleil brillait haut dans le ciel.

« La première fois, vraiment ? » Il hésita à lui demander si ce mensonge était vrai, mais il se dit que trop taquiner la jeune femme ne serait sans doute pas une bonne idée. Après tout, il ne savait pas vraiment de quoi elle était capable. Il suspectait quelque chose du même style que ses propres capacités, mais n’était absolument sûr de rien. Si ça se trouvait, il se trompait sur toute la ligne. Était-il possible qu’elle soit, à l’instar de Michael, elle aussi en proie à la dure vie de loup-garou ? Si tel était le cas, Peut-être Peony aurait-elle été au courant ? Cela dit, il ne savait pas non plus si sa meilleure amie, en sa qualité de préfète, était au courant de toute cette histoire. Sa sœur aînée peut-être ? Elle devait sans doute préparer une potion tue-loup également… Mais plus il y pensait, plus il se disait qu’il laissait son imagination déborder plus qu’il ne le fallait.

Alors qu’elle mentionnait les récents évènements de son dortoir, le regard de Jensen s’obscurcit d’un seul coup, le simple fait de penser à Viska à moitié morte sur le sol de la salle de bain de son dortoir ne le réjouissant pas spécialement. Adossé à un arbre massif, Jensen se demanda s’il ne valait pas mieux partir. Hors de question que ses états d’âmes et son coeur en vrac ne viennent s’étaler devant sa camarade de classe. « Je ne dirais pas que tu as l’air perturbée. C’est autre chose. Quelque chose de plus… animal peut-être ? Pourtant, ce n’est pas la pleine lune. » Si sa première allusion à un côté animal était voulue, la seconde était simplement un état de fait. Ne dirait-on pas que la pleine lune pouvait influer sur les comportements, après tout ? « Tu devais faire attention, la Forêt Interdite n’est pas vraiment un endroit sûr. » La preuve, ils n’avaient normalement pas le droit de s’y aventurer. Jensen lui, s’y rendait plus souvent ces derniers temps, certes, mais toujours bien armé. Et en plus, au moindre pépin, il pouvait se transformer en serpent et filer. Les araignées géantes fuyaient devant lui comme devant un basilic, ce qui n’était pas du luxe, il fallait l’avouer.
acidbrain



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia Empty
Ξ Sujet: Re: Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia   Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Bad nighttime encounter | Jensen & Strelitzia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: La Forêt Interdite-
Sauter vers: