Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-27%
Le deal à ne pas rater :
-100€ sur la Montre connectée Samsung Galaxy Watch4 Classic 42mm
269.99 € 369.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [COMMUN] Bal de Noël 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage

Minerva McGonagall
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard

Parchemins : 939
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Maggie Smith


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyDim 24 Oct - 12:16

Bal de Noël
Commun

« Vous semblez fatiguée Minerva, tout va bien ? » lui demanda d’un ton plein de sollicitude Nicolas Jones, directeur de Serdaigle, flanqué de son prédécesseur, Filius Flitwick. Depuis quelques temps, Minerva devait s’appuyer sur une canne pour marcher, bien qu’elle fasse par ailleurs preuve de la même belle énergie qu’on lui avait toujours connu, surtout quand il fallait mettre au pas les élèves récalcitrants. « Ne vous inquiétez pas, j’ai juste passé l’âge de toutes ces festivités. » Soupira la directrice d’un air effectivement las. Heureusement, elle pouvait passer la majeure partie de la soirée assise, les professeurs plus jeunes s’occupant de surveiller les élèves et, surtout, que rien n’arrive au punch – les tentatives pour l’alcooliser n’étaient pas nouvelles -.

Le premier trimestre avait été difficile. Après ce qui s’était passé avec Viska et Nathan, McGonagall n’avait plus du tout bénéficié de l’indulgence des Symphonie et par extension d’une partie des Montgomery. Le Ministère avait bien tenté de se charger de la médiation entre Poudlard et ces deux grandes familles, mais si en apparence ils étaient toujours sur la même ligne de conduite – visant à se défendre contre les attaques futures de MS -, dans les faits la tendance était à la froideur. Cela ennuyait beaucoup la directrice, pas seulement parce qu’elle s’en voulait d’avoir laissé tout ceci arriver, aussi et surtout parce qu’elle pensait indispensable qu’ils restent tous unis.

Elle avait accepté plusieurs concessions pour « rattraper » ce qui s’était passé : la petite Spingate avait désormais droit à un chien d’assistance (une grande théorie moldue qui, d’après Nicolas, avait fait ses preuves depuis des décennies… McGonagall ne demandait qu’à y croire!) et une cellule d’aide psychologique avait été installée à l’infirmerie même si ce n’était pas encore vraiment au point.

Pour la majorité des élèves, cependant, la vie avait suivi son cours normal – même si certains avaient été rencontrer S quelques semaines auparavant dans la forêt interdite -. McGonagall supposait que cela avait déjà été pire, même si ce n’était pas forcément très optimiste comme pensée. La soirée de Noël finirait peut-être de chasser toutes ces pensées négatives, après tout, c’était dans ce but que cette tradition avait été créée après la guerre contre Voldemort !

La Grande Salle était décorée dans des teintes blanches et argentées avec quelques pointes de dorés. Son ami Filius s’en était chargé et c’était comme toujours magnifique. D’un côté de la salle se trouvait le buffet, de l’autre la scène. Tout était prêt pour accueillir les élèves, d’un mouvement de baguette, elle ouvrit les portes de la Grande Salle : que la fête commence !

Organisation du bal :
Rappel : le bal a lieu le 24 décembre au soir.

De 19h à 19h30 : accueil des arrivants ;
à 19h30 : ouverture du bal (danse des préfet(e)s et de leurs cavalier(e)s) ;
19h40 : ouverture du buffet, mise à disposition de nourritures et de boissons ;
20h-22h : temps libre, danses possibles sur la piste ;
22h : annonce des résultats pour Miss et Mister Poudlard et valses des vainqueurs ;
de 22h10 à 23h : spectacle par les membres de Sterne et de Magic Mix ;
de 23h à minuit : temps libre jusqu'à la fin du bal.
(c) princessecapricieuse



"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"

Revenir en haut Aller en bas

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 113
Âge : 17 ans ○21/02/1999○
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Lindsey Morgan


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyMer 27 Oct - 1:54


Bal de noël
Isaac
 Cela restait encore inconcevable dans son esprit. Ciara parvenait à peine à croire qu'il le lui avait proposé et pas que d'être sa cavalière! Certes, la discussion avait été des plus torrides, puisqu'elle n'avait pratiquement plus rien sur le dos avant même d'être passé à table. Pourtant, c'était arrivé. Ciara Rivera, fière d'être préfète, affirmant être parfaite, était en couple! La nouvelle la choquait, d'autant plus qu'elle ne l'avait pas crié sur les toits, c'était encore un doux secret plus excitant dans la complicité du non-dit qui l'entourait! Une vraie gamine, selon l'avis de sa mère qui aurait aimé la voir engagée avec plus d'une personne à la fois, mais tout de même, la septième année avait enfin un véritable cavalier! Certes, ce n'était pas le garçon sur qui elle avait eu des vues depuis la première, jusqu'à l'année passée. Certes, il était plutôt volage, mais terriblement sexy: ce point chassant tous les défauts possibles.

D'abord, se préparer pour le bal, première urgence, elle connaissait la danse, mais ne l'avait jamais réalisée avec les autres préfets devant les élèves. Dur dur et dur d'être ainsi honoré d'un titre aux trop nombreuses implications et devoirs! Toutefois, cela le faisait quand même sur le papier. Soit, elle en avait découverte pas mal sur les couloirs nocturnes et passages secrets, voir secret tout court. Si la touche d'arrogance et d'exigence n'était jamais sortie de manière déplacée, la brune pouvait au moins se vanter d'être normale! dans le bon sens du terme pour une sorcière. Franchement, toutes ces histoires, ces élèves et ces sorties nocturnes. Elle n'y avait pas été: la violence non merci, Ciara le regrettait quand même. Cette sombre soirée dans la forêt interdit face au MS, elle ne cessait de se dire qu'elle aurait du être présente, au moins pour la forme. Sauf que c'était impossible, le combat la terrifiait! L'avouer encore. Elle n'avait même pas osé l'évoqué durant les discussions et éludait magnifiquement le sujet à chaque fois. Oui, Ciara Rivera, fière et perfectionniste, avait une peur bleue de lancer un sortilège pour blesser! Tout à son honneur, comme certain pourraient oser dire, bien qu'au contraire, c'était un très gros problème!

Figée devant le miroir, la robe noire fine et légèrement provoquante, Cia ne savait plus quoi penser, quoi faire même. Ce n'était pas juste le bal de Noël avec un garçon, c'était son dernier bal avec son Petit-Copain. Rien que d'y penser et son coeur accélérait la cadence, le rouge teintait ses joues et l'envie de s'asseoir et de sautiller la prenait. Difficile de réaliser les deux derniers souhaits en même temps. "Reprends toi..." Ronchonna-t-elle pour elle-même en ajoutant un peu de rouge à lèvre. Son maquillage était près depuis une demi-heure, de quoi faire inquiéter ses camarades de dortoir. Dans un doute certain, Ciara se recoiffa et fit même ricaner quelqu'un au passage. Bon, elle devait se détendre et enfiler la robe avant que le bal commence tout de même! Son pauvre cavalier l'attendait probablement.

Chaussures à talon équipée, la brune dans sa robe rappelant, hurlant même, la couleur de sa maison, Ciara alla d'un pas rapide vers la porte de la Grande Salle pour retrouver son pauvre partenaire de danse, bien obligé de faire l'ouverture avec elle. Il suffit d'un regard pour qu'elle le repère et se précipite vers lui, ignorant royalement tout le monde au passage. Les préparatifs interminables qu'elle avait dévoilé dans le dortoir en disait presque autant que ses yeux brillants. "Isaac!, lança-t-elle avec un peu trop de voix, de joie et sans attendre, elle alla l'enlacer. Je suis trop stressée." Avoua-t-elle trop franchement avant de se reculer pour l'admirer dans son beau costume. Sa langue glissa sur sa lèvre inférieure avec un regard qui disait haut et fort qu'il adorerait lui ôter, très lentement, ses habits. Ce n'était pas tout à fait le moment, mais cela eu le mérite de la détendre un peu. "Tu es torride." Sourire de séductrice, Ciara ne se cachait pas, si quelqu'un avait un doute, elle pouvait vous le confirmer avec une certaine fierté: Oui je couche avec ce beau gosse ultra-sexy!

~La robe
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 89
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: David Mazouz


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyJeu 28 Oct - 9:05

Bal de Noël 2016
James + Valentina

James était pile à l’heure dans le grand hall. Il avait passé son costume, plutôt classique avec une veste et un pantalon bleu foncé et une cravate fuchsia – il lui avait semblé que Tina aimait le rose -, juste avant de partir de la salle commune. Discipliner ses cheveux avait été la plus longue partie de ses préparatifs, le jeune lion aurait bien voulu qu’ils soient un peu plus courts pour cette occasion mais il n’avait quand même pas osé confier le soin de son apparence capillaire à quelqu’un qui ne soit pas sa mère. Le rafraîchissement de sa coupe devrait attendre, il pouvait s’estimer heureux qu’ils ne soient pas assez longs pour boucler ! En effet, James avait toujours détesté sa nature de cheveux, hérité du côté Weasley de la famille, qui ne faisait certes pas des piques mais qui ne correspondait pas à son idée de la virilité douze ans et tellement de préjugés...

Avant de partir de son dortoir, il avait pris le cadeau de Noël de Tina dans sa poche. Il avait essayé de frapper fort en choisissant quelque chose de spécial, ce qui n’avait pas été sans mal… finalement, après s’être trituré les méninges, il avait opté pour un fin collier plaqué or avec le prénom de sa cavalière en fines lettres ciselées. Il avait hésité à lui prendre de l’argent, puisqu’elle était à Serpentard, mais il trouvait que l’or allait mieux avec le teint de Tina, et pour le coup il préférait ce métal, purement Gryffondor. Il espérait que ça plairait à la jeune fille : James n’était pas hyper à l’aise pour choisir des cadeaux au sexe opposé, même pour ses cousines, il déléguait ou leur demandait une liste… mais Tina lui avait offert une superbe boule à neige en l’invitant au bal, il avait voulu lui faire un cadeau au moins aussi bien même s’il ne tape pas dans l’original, l’effort est là.

Alors qu’il se postait dans un coin du grand hall pour attendre sa cavalière, il songea de nouveau à ses réticences à l’inviter au départ. Il n’était toujours pas persuadé que ce soit une très bonne idée sur le long terme, autant parce qu’il n’était pas certain de ce qu’il ressentait pour Tina en dehors d’une amitié sincère que parce qu’il ne comptait pas changer de position vis à vis des Serpentard de façon générale. Toutefois, il n’avait pas eu le courage de faire de la peine à la troisième année alors qu’elle était clairement devenue son amie, presque malgré lui à ce rythme, il va finir marié malgré lui vous verrez. Vu sous cet angle, il supposait avoir pris la bonne décision… et puis, qui s’intéressait à son choix de cavalière ? Il n’était qu’en deuxième année, alors probablement personne sauf la Plume Empoisonnée peut-être.

Finalement, Tina apparut à ses côtés, il lui sourit timidement : « Bonsoir Tina, tu es très jolie comme toujours. » Au moins ne pourrait-on pas lui reprocher d’être mal élevé !

(c) princessecapricieuse




    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Erwin Foster
Erwin Foster
Serpentard

Parchemins : 117
Âge : 17 ans (6 Juin 1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Liam Aiken


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyJeu 28 Oct - 18:31




Le bal de Noël


En regardant son costume, Erwin essaye de se détendre. Tout va bien se passer. Quelle stupide idée ! Il n'y avait pas assez de filles à Poudlard, il a fallu qu'il choisisse une préfète ! Il va devoir ouvrir les bals devant toute l'école. Il déglutit. Ah… Si seulement Esther était là… "SI Esther était là, Evelyn aussi"... Il chasse cette idée. Aujourd'hui sa cavalière c'est Peony. Il ne peut pas vraiment se permettre de penser à une autre dame. Il inspire profondément. Une autre idée intrusive l'atteint lui disant qu'il peut très bien ne pas y aller.. "Et rendre ma réputation pire qu'elle ne l'ai déjà ? Non. Certainement pas. Il ne peut pas faire ça. Peony est gentille." Et il refuse de gâcher son bal.

Il s'habille lentement, grince les dents lorsqu'il remarque un pli disgracieux sur son col. D'un coup de baguette, il l'efface. Devant la glace du dortoir, il arrange toutes les petites imperfections, et pour une fois ses cheveux ne ressemblent pas à une explosion. Plaqués sur sa tête avec la magie, ils donnent à Erwin un air plus mature. Cependant, tout ça lui semble trop "parfait". Il laisse donc une mèche tomber sur le côté droit de son visage et sourit. Là c'est très bien.

Il glisse un mouchoir dans la pochette de sa veste, met son nœud papillon et s'apprête à aller au bal… Jusqu'à ce qu'il croise le regard moqueur de son meilleur ami. On l'informe alors qu'il a pratiquement une heure d'avance. Erwin lève les yeux. Et soupire. Bon sang. Il descend à la salle commune, nerveux. Il s'assoit sur un fauteuil et reprend sa lecture de cette semaine. Le temps semble arrêté. Il se redresse soudainement et regarde la salle. Beaucoup d'autres sont habillés ici et là. Il demande l'heure. Plus qu'une demi-heure… Et Erwin à besoin de marcher. Se refusant de partir sans Peony, la salle commune devient une cage où il fait les cent pas. Lui toujours calme, qui pourrait dormir dans les gradins d'un match de quiddich professionnel. (en imaginant qu'il aille regarder un match sur place ou un match tout court ), n'arrive plus à tenir en place. Il parcourt la salle dans tous les sens, manque de faire sa Caitlyn, de bousculer des gens. Pendant une demi-heure. Se demandant s'il doit l'attendre ici, ou là bas. Et alors il voit Peony qui l'observe dans son étrange manège. Il s'arrête, la regarde un instant. Ce n'est pas le genre de robe que… "ferme là!" Dit-il à ses pensées. C'est Peony. Pas Evelyn. Encore heureux qu'elles ne portent pas les mêmes choses. S'en en serait d'autant plus perturbant.

Il rompt la distance qui le sépare de Peony et n'arrive pas à se retenir de faire une blague.

-Salut... Tu es jolie… Mais où est donc ce fameux badge qu'il est interdit d'enlever ?

Il ne sait ensuite pas ce qu'il doit faire. Doit-il lui tendre le bras ? Est-ce que ça peut attendre qu'il soit devant la grande salle ? C'est pas bizarre de marcher à côté de sa cavalière et de lui prendre le bras qu'une fois arrivé ? Ou au contraire est-ce que c'est justement le fait de le faire dès la salle commune qui est bizarre ? Est-ce qu'il aurait dû attendre à la salle commune ? Il est perdu. Avec Eve tout est plus simple. Il "sait" quel comportement il doit avoir avec elle. Déjà, parce qu'il a longtemps traîné avec elle donc il connaît ses mimiques. Et… il secoue la tête. "Bordel Foster arrête avec cette née moldue !"


-Je… Fais quoi ? Demande t'il en regardant Peony, son bras à demi relevé dans sa direction.

La tenue d'Erwin

feat. Peony & Erwin


KoalaVolant



Le travail c'est la santé Rien faire c'est la conserver Les prisonniers du boulot N'font pas de vieux os
Henry Salvador

©️️ sensitive

Revenir en haut Aller en bas

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Serdaigle

Parchemins : 118
Âge : 12 ans {14.07.04}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyVen 29 Oct - 10:04

Bal de Noël 2016
Chiara + Douglas
Chiara n’était pas de ces filles que le bal préoccupait beaucoup. L’année précédente, elle s’y était rendu seule, et elle avait passé la soirée à lire, même si elle avait aussi eu l’occasion de montrer à sa sœur Candys comme elle désapprouvait son choix de cavalière d’alors : en l’occurrence Biel, l’actuelle assistante de sortilèges. Somme toute, ça avait été une fête plutôt tranquille pour elle, et quand elle avait reçu sa robe – qu’elle avait demandé moins enfantine que celle de l’année précédente, moins par désir de faire sa grande que pour s’épargner les remarques de Leith -, elle avait pensé réitérer l’expérience. On pouvait être jolie, même élégante, et lire un livre : l’un n’empêchait pas l’autre.

Il se trouva cependant qu’au nombre de ses longues heures passées à la bibliothèque, alors qu’elle se trouvait une fois de plus avec Douglas (totalement imperméable à la misanthropie de Chiara, celle-ci délibérait encore sur si c’était une qualité ou non), ils en vinrent à parler de la soirée qui s’annonçait au détour d’un passage de manuel d’histoire de la magie passant d’un coin de la table à un autre. Chiara ne se souvenait plus vraiment comment le sujet était venu rejoindre le dit livre, probablement que des bécasses en parlaient à côté d’eux, mais il fut mis en évidence que Douglas n’avait pas de cavalière, qu’elle était seule aussi, et qu’ils pouvaient donc y aller ensemble…

Ce que Chiara vivait comme un concours de circonstances ne semblait pas avoir totalement les mêmes effets sur son cavalier mais ce n’était pas la première fois que la blonde remarquait qu’elle avait un peu de mal à suivre le cheminement des pensées du troisième année – qui pensait au départ que son prénom était une marque de surimi, rappelons-le -. La benjamine des Montgomery ne savait pas comment se passerait la soirée mais elle avait de toute façon glisser un roman dans sa pochette agrandie par magie, aussi était-elle parée à toutes éventualités.

Le soir venu, bien plus tard que la plupart de ses camarades, et au moins cinq heures après sa meilleure amie Lavinia, Chiara commença à se préparer pour le bal. Avec une mère mannequin et une famille abonnée aux mondanités, la Serdaigle savait être efficace. Elle passa d’abord sa robe longue d’un bleu très clair dont le col bateau dénudait ses épaules mais qui n’avait pas de décolleté (ce qui valait mieux, car si Chiara était plutôt grande, elle n’était pas encore particulièrement bien pourvue de ce côté là et ne le serait jamais au risque de la décevoir), le motif du tissu brillait légèrement ce qui, supposait-elle, serait du plus bel effet sous l’éclairage de la Grande Salle. Elle releva ses cheveux en un chignon strict, détestant avoir des cheveux dans le visage, et passa quelques bijoux dont un collier qui habillait son cou de pierres précieuses – il était à sa tante Vickie qui le lui prêtait pour la soirée -. La touche finale fut un léger maquillage qu’on remarquait à peine : elle trouvait toujours ridicule les camarades de son âge qui se fardaient comme si elles en avaient 18 mais elle trouvait ridicule à peu près tout le monde en toutes circonstances.

Fin prête et pile à l’heure, elle descendit rejoindre Douglas dans la salle commune des aigles. « Je suis prête, nous pouvons y aller. » dit-elle simplement en espérant qu’elle ne croiserait pas Leith et Amy durant la soirée, ces deux hurluberlus étaient capables de lui abîmer sa robe !

(c) princessecapricieuse




    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2189
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Jenny Boyd


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyLun 1 Nov - 8:35

Bal de Noël
Viska + Flynn
« Allez mon amour, Flynn nous attend » Viska présenta son sac à paillettes à André, son maltipoo d’un an, qui sauta dedans en ponctuant son geste d’un jappement joyeux. Elle venait de vérifier son apparence avant de descendre dans la salle commune avec son nouveau compagnon (autorisé à Poudlard dans le cadre de sa thérapie par animal de soutien émotionnel), elle avait été plutôt contente de son reflet dans le miroir.

Sa robe noire, aussi longue que profondément décolletée - l’ouverture lui arrivait presque littéralement au nombril et laissait deviner les formes de sa poitrine - avait été dessinée sur mesure pour elle par sa tante. L’idée était de détourner l’attention de ses bras : mission réussie, peu de personnes dans l’école auraient envie de scruter ses cicatrices quand sa robe fleurait délicieusement le scandale. Viska aurait pu renoncer à un tel stratagème si elle s’était rendu au bal avec quelqu’un de plus coincé qu’elle Jensen par exemple, mais Flynn au contraire aimerait probablement la vue. Au demeurant, Viska ne trouvait pas du tout sa robe vulgaire puisqu’elle obéissait à l’une des grandes règles de la mode : ce qu’elle découvrait en haut était autant de tissu ajouté en bas. Selon ses critères, sa tenue lors du bal du Ministère était bien plus provocante !

Côté bijoux, elle avait mis des fin bracelets rigides en toc argenté qui tintaient à son bras gauche. Ils cachaient partiellement ses marques de scarification. De discrets pendants d’oreilles complétaient l’ensemble. Quant à ses cheveux, Flynn les préférant détachés, elle avait seulement noué quelques mèches en arrière pour dégager son visage, le reste tombant en ondulations maîtrisées sur le haut de son dos.

Viska avait invité son amant à venir avec elle au bal car c’était ce qui était le plus naturel. Parfois son imagination s’emballait et elle se prenait à rêver d’y aller au bras de quelqu’un d’autre… mais si les douze derniers mois lui avaient appris quelque chose, c’était qu’elle devait se méfier de ses rêves et rester réaliste. Elle s’appliquait à ne pas penser à son ex petit ami autrement que sous le prisme de leur amitié : un exercice délicat dans lequel elle était devenue meilleure depuis leur discussion houleuse à l’infirmerie. Tant qu’elle ne repensait pas à tout ce qui avait trait aux contacts physiques en tout cas… Aussi obstinée que soit Viska de caractère, elle avait renoncé à être heureuse en amour, ce qui était revenu, concernant le bal, à renoncer plus précisément à y inviter Jensen. Il n’aurait probablement pas accepté de toute façon, cela aurait été un peu trop bizarre… cela faisait presque six mois qu’ils avaient rompu, autant de temps qu’ils étaient sortis ensemble si elle comptait bien, et Jensen ne paraissait toujours pas avoir trouvé ses propres réponses les concernant.

La vie devait continuer - même si elle la subissait le plus souvent – malgré le silence de son ex, or actuellement, ce qui se rapprochait le plus d’une vraie relation pour Viska était ce qu’elle vivait avec Flynn. Elle se sentait bien avec le Gryffondor, il lui apportait un soutien discret mais constant ainsi qu’un grand réconfort. Elle ne savait pas trop, en revanche, ce qu’elle, elle lui apportait. Mais d’après ses thérapeutes, l’un des points qu’elle devait travailler était d’arrêter de réfléchir à son « utilité » pour les autres. Parce qu’elle n’était pas un objet. Flynn ne lui donnait d’ailleurs jamais l’impression d’être utilisée, elle se sentait même plutôt choyée avec le cinquième année. Elle espérait juste que lui aussi ressentait son affection pour lui, même si elle s’auto-censurait quand un certain capitaine de Serpentard était dans les parages… Elle ne voulait plus rendre Jensen volontairement jaloux. Pourtant, elle ne voulait pas non plus arrêter de voir Flynn alors qu’il n’y avait qu’avec lui qu’elle se sentait bien. Elle tâchait donc seulement de ne pas provoquer le Serpentard – Flynn, lui, était un peu moins conciliant mais il n’avait jamais été ami avec Jensen -.

Viska ignorait comment son ex avait pris la nouvelle au sujet du bal : parfois, la meilleure solution quand on ne sait pas ce qu’on répondrait, c’est encore de ne rien demander. Au final, ils reproduisaient la situation du bal du Ministère : lui avec Dahlia, elle avec Flynn. La blonde ne voyait toutefois plus tout à fait le lion comme à l’époque, ils étaient plus proches maintenant. La preuve, malgré les sentiments que son ex petit ami lui inspirait encore et un pincement au cœur persistant, son pas se faisait léger à l’approche du grand hall où elle devait rejoindre son cavalier.

Il lui fallut quelques minutes pour le repérer au milieu du flux d’élèves nombreux qui allaient dans la même direction qu’elle. « Bonsoir mon ange. » dit-elle avec un léger sourire en posant la main sur le bras de Flynn. « Tu n’as pas attendu trop longtemps ? » André rappela sa présence par un aboiement bref et c’est vers lui que le sourire de Viska se dirigea ensuite. Elle ne savait pas si la présence du petit chien avait réellement un effet sur son SPT mais ce qui était certain c’était qu’elle l’adorait déjà. Il était son petit amour adoré, et sans vouloir vexer les hommes de la vie de Viska, c’était sûrement lui qu’elle aimait le plus ! Il était sensé prendre soin d’elle en lui rappelant de prendre ses traitements moldus, il prévenait aussi si Viska faisait une crise ou s’évanouissait en allant chercher d’autres personnes pour l’aider. Un chien de cette race, en outre aussi parfaitement dressé, était très onéreux. Tous les frais liés à sa thérapie étaient réglés par Myrielle malgré les réticences du couple Spingate, Viska trouvait ça un peu gênant aussi en général, mais pour ce qui était de l’apparition d’André dans sa vie, il n’avait pas fallu le lui dire deux fois. Elle avait toujours préféré les chiens aux chats, et trouvait la règle qui les interdisait à Poudlard parfaitement arbitraire et ridicule. À choisir, elle aurait préféré pouvoir emmener Oscar à l’école, mais il fallait bien admettre que son bon vieux toutou n’était pas très adapté à la vie en dortoir. André, lui, ne prenait pas plus de place qu’un chat ! Se baissant légèrement pour que son sac tenu à bout de bras frôle le sol, son compagnon à quatre pattes le quitta et alla aussitôt renifler le bas de pantalon de Flynn. Il parut le reconnaître, s’asseyant aux pieds de sa maîtresse, la truffe levée vers eux. « C’est bien mon petit amour, tu es très sage, bravo. Fais quand même attention à ne pas te faire marcher dessus, il y a plein de monde ce soir. » Puis, se tournant vers Flynn « Je lui ai pris un panier pliable pour l’installer dans un coin de la salle pendant qu’on dansera ou qu’on mangera. J’espère qu’il ne sera pas pris d’une envie de se balader n’importe où, il est si petit, j’ai peur qu’il lui arrive quelque chose. » Un plis soucieux barra son front mais elle décida avec elle-même que ça irait : André avait subi un élevage très sérieux, il savait comment se comporter dans une foule malgré sa petite taille – le plus sage étant de rester dans son panier ou de fuir dans le grand hall ! -.

« Et sinon, alors, comment tu me trouves ? » lâchant le bras de Flynn, elle tourna sur elle-même devant lui, une pointe de malice dans le regard. Ceci fait, elle s’approcha de nouveau et , son visage près du sien pour lui murmurer : « Toi tu es très élégant, un vrai prince charmant mon ange ». Cela prouvait qu’il la connaissait bien, y compris son goût immodéré pour les beaux garçons en costume ce qui explique beaucoup de choses sur « pourquoi Jensen ». Ce n’était pas la première fois que Flynn faisait des efforts pour elle dans ce domaine, et elle espérait un peu qu’il noterait tous les détails de sa tenue qu’elle avait choisi uniquement pour lui en retour. Quoi qu’il en soit, ce point vestimentaire fait, il était temps pour eux d’entrer dans la Grande Salle pour que la soirée débute vraiment.

(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 474
Âge : 15 ans (31.12.2000)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyLun 1 Nov - 8:38

Lucrecia y Thiago.
Locked in the hotel there's just some things that never change. You say we're just friends but friends don't know the way you taste. 'Cause you know it's been a long time coming don't you let me fall, oh. Ooh, when your lips undress me, hooked on your tongue. Oh, love, your kiss is deadly. Don't stop. I love it when you call me señorita. I wish I could pretend I didn't need ya. But every touch is ooh, la-la-la. It's true, la-la-la. Oh, I should be running. Oh, you know I love it when you call me señorita. I wish it wasn't so damn hard to leave you. But every touch is ooh, la-la-la. It's true, la-la-la. Oh, I should be running. Oh, you keep me coming for ya.

tenue de Lucrecia
Lucrecia était nerveuse, ce qui changeait de d’habitude. Elle aurait voulu pouvoir se préparer en compagnie de Stef’ ou de Tina, avoir quelqu’un avec qui discuter, avec qui passer son stress, mais sa cousine slash sœur slash meilleure amie était dans une autre maison que la sienne et Tina était elle ne savait où. Si Lu’ était aussi nerveuse, ce n’était pas vraiment pour le bal en lui-même, au contraire, elle avait hâte de voir les décorations, les jolies robes de ses amies et le costume sans doute aucun doute magnifique de Thiago. Elle avait hâte de danser avec lui, s’ouvrir le bal, enfin en sa compagnie, contrairement à l’an dernier où il n’était même pas dans la même école que lui. Oh, elle avait tout à fait apprécié son bal de l’an dernier et Lucas avait été un cavalier tout à fait parfait. Il savait danser correctement, était poli et courtois, il avait tout pour lui. Mais il n’était pas Thiago.

Et si Lucrecia était aussi nerveuse, c’était parce qu’avec Thiago, ils avaient discuté, sérieusement, mettant de côté toutes les pulsions qu’ils ressentaient l’un pour l’autre, partageant leurs peurs, leurs craintes et leurs attentes. Et ils avaient enfin décidé de se mettre ensemble, pour de vrai, pour de bon. Après six mois à découvrir le corps de l’autre, il avait fallu se rendre à l’évidence. Leurs sentiments étaient plus forts encore et se cacher commençait à peser. Alors ce soir, ils allaient s’afficher, ensemble, en couple et amoureux. Et c’était cela qui la rendait nerveuse. Elle savait bien que les rumeurs courraient depuis mars l’an passé, et de ce baiser enflammé qu’ils avaient échangés, et que certains se permettaient aussi de dire qu’il y avait plus que cela. Ce n’était pas faux, bien entendu, mais ça ne les regardaient qu’eux, pas le tout Poudlard.

A défaut d’être avec Stef’ ou Tina donc, Lucrecia était restée dans son dortoir en compagnie de Kate, qui se préparait aussi, presque plus nerveuse qu’elle encore. « Ça va Kate ? Qu’est-ce que tu as ? » L’argentine fixait sa camarade de dortoir, alors qu’elle se regardait sous toutes les coutures dans le miroir de leur chambre. « Tu crois que ça plaira à Hachi ? » Haussant un sourcil, la brune esquissa un sourire avant d’acquiescer. Il n’y avait pas qu’elle qui stressait, et cela la rassurait un peu. « Mais oui. Tu as son cadeau ? » Kate hocha positivement la tête, prenant le paquet emballé sur son lit. « Je suis sûre que ça lui fera plaisir, détends toi. » Kate serra le paquet contre elle avant de le reposer et de fixer Lu’. Oh oh. « Et toi alors ? C’est Thiago qui te tend comme ça ? Lucrecia, ça crève les yeux que vous vous aimez. » Sentant ses joues rosirent, la brune détourna le regard et s’occupa de finir son maquillage. Kate tentait de lui tirer les vers du nez depuis mars dernier, et Lu’ était restée muette jusqu’à maintenant. « Bon c’est l’heure, je dois y aller, Thiago ne peut pas être en retard, il doit ouvrir le bal, en tant que préfet ! » Elle entendit la blonde râler qu’elle cherchait encore une excuse pour ne rien lui dire, mais elle était déjà dans les escaliers, ses talons claquant contre les pierres.

Une fois dans la salle commune des vipères, la tension était palpable. Aussi bien la sienne que celles des autres élèves. Elle repéra rapidement son meilleur ami, et se dirigea vers lui, un grand sourire aux lèvres. Il était beau à couper le souffle, comme toujours. Déposant un léger baiser sur sa joue, elle lui dit : « Tu es superbe. » Et il était à elle. Glissant sa main dans celle de l’argentin, ils se dirigèrent vers le grand hall en discutant. Elle avait hâte de voir Tina, qui allait encore au bal avec James, ce qui réjouissait la jeune sorcière. « Tu vois Stef’ ? » demanda-t-elle, même si ses talons l’aidait à prendre plusieurs centimètres, Thiago restait grand, très grand. « Je suis tellement contente que tu sois là cette année… » L’an dernier, son bal avait été plutôt sympathique, mais sans Thiago, ce n’était pas pareil. Pressant doucement la main de son meilleur ami dans la sienne, elle le dévorait des yeux, attendant que l’instant d’ouvrir le bal arrive.
acidbrain


• 706 mots •


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Vanellope Reynolds
Vanellope Reynolds
Préfète de Gryffondor

Parchemins : 1066
Âge : 16 ans [29.04]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 4
FACECLAIM: Maisie Williams


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyLun 1 Nov - 8:53

Bal de Noël
Vanellope + Thomé
Vanellope n’était pas très sûre d’avoir fait le bon choix pour la soirée du bal. En effet, comme l’année précédente, elle s’était retrouvée coincée par ses obligations préfectorales : McGonagall refusait que ses préfets sèchent l’ouverture du bal, et si V voulait s’y présenter avec une fille, elle devait être capable de soulever sa cavalière pour le porté inclus dans la valse sorcière. V dépassant difficilement le mètre cinquante pour cinquante kilos, elle savait qu’à moins d’aller au bal avec une première année – ce qui serait bizarre, même pour elle – c’était foutu. Toutes ses amies faisaient à minima sa taille ! Et côté garçons, le filon n’était pas bien dense : Isaac s’y rendait déjà avec Ciara et V préférait de toute façon éviter de s’y rendre avec un de ses amants, ce qui avait donc exclu aussi d’emblée Gabin (qui y allait avec Manon, si un point « qui va avec qui » intéresse quelqu’un!), Flynn aurait pu être une bonne option mais Viska l’avait déjà invité – et en un sens, ça allait dans le sens que V encourageait dans l’espoir de dégager McGowan du paysage donc elle ne pouvait pas vraiment s’en plaindre -, quant à Alan, son cavalier l’an passé, elle lui avait très peu parlé depuis leur conversation dans la grande salle en début d’année. Parmi ses amis garçons, ceux qui restaient étaient tout aussi pris… et même si elle avait songé un moment à inviter Aaron, le fait qu’il attendrait probablement une compensation en échange l’avait rebutée. Elle n’était pas une marchandise, et le bal était une sortie mondaine, par une occasion de flirter comme quoi, elle peut être raisonnable!.

Ce tour fait, il restait Thomé. Thomé qu’elle avait embrassé en septembre mais dont elle repoussait les avances, faisant généralement mine de ne pas les voir. Elle dansait pourtant avec lui à Sterne, et à l’échelle de l’attitude de la lionne, elle était même plutôt amicale avec le Serpentard. Seulement il était clairement trop romantique pour elle oui, mes persos sont jamais contents, je sais. V avait laissé passer le mois de novembre, puis la première semaine de décembre, et à un moment, il avait bien fallu qu’elle se rende à l’évidence que si ce n’était pas Thomé, ce serait le premier crétin venu… V était trop intelligente pour faire rimer obstination avec bêtise, alors elle avait été inviter le Serpentard. Il avait accepté, mais la lionne n’était pas dupe : cette fois-ci c’était un rencard.

« Victoire ! Tu peux me prêter ton gloss s’il te plaît ? Le mien est tout sec. » Et pourquoi faire des frais de maquillage quand vous aviez comme amies Victoire et Viska qui pouvaient vous en prêter. Ce n’était pas comme si V s’apprêtait très souvent… mais elle faisait toujours un effort notable pour ressembler à une vraie fille bisous Pauline à l’occasion du bal. Apportant la dernière touche à son maquillage, V passa les doigts sur sa frange, inspectant une dernière fois son apparence générale avant de descendre dans le hall rejoindre son cavalier.

V avait assortie sa tenue à ses cheveux mais si ceux-ci restaient d’un rose électrique, en revanche sa robe était d’un ton beaucoup plus pastel avec des pointes d’argenté pour rappeler la maison de son cavalier. Le décolleté en V était plutôt profond mais restait modeste à côté de celui de Viska en même temps, le challenge était pas grand, la robe lui tombait ensuite jusqu’aux pieds qu’elle avait chaussé de sandales à talons hauts qu’elle espérait supporter toute la soirée. Un collier et des bracelets venaient finir l’ensemble de sa tenue tandis que ses cheveux étaient simplement retenus par un serre-tête. Satisfaite de cette inspection de dernière minute, elle attrapa son petit sac à main, vérifiant que le cadeau pour Thomé s’y trouvait, et elle descendit de la tour Gryffondor, direction le hall.

Elle trouva son cavalier au bout de quelques minutes et s’approcha de lui avec la même désinvolture apparente dont elle s’affublait toujours. « Salut, je t’ai pas fait attendre trop longtemps ? J’aurais pu aller plus vite, mais avec ces talons, j’ai préféré privilégier la prudence à la rapidité. » Elle souleva le bas de sa robe pour que Thomé puisse voir la hauteur de ses talons même s’il avait bien dû remarquer qu’elle faisait presque dix centimètres de plus que d’habitude. En tout cas, maintenant qu’elle avait trouvé son cavalier dans la foule, la soirée allait pouvoir commencer pour de bon.

(c) princessecapricieuse




    Vanellope Catherine Reynolds
    Fine comme une aiguille, forte comme une épée, ingénue et savante, tu ne supportes pas l’injustice... Pour toi c’est le seul désordre + aeairiel.

Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1269
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyLun 1 Nov - 10:24

Peony & Erwin.
Just another night before I'm lost and all alone. If you're gonna kill me, baby, please just do it slow. Hey, wait, pin the grenade. If you don't love me, lie to my face. Hey, wait, get out of my brain. If you don't love me, lie to my face. Just another night before I'm lost and all alone. If you're gonna kill me, baby, please just do it slow. So hey, wait, pin the grenade. If you don't love me, lie to my face.

tenue de Peony
Peony avait accepté d’être la cavalière de Erwin Foster, et tout cela lui paraissait encore tout à fait improbable. Erwin et elle n’étaient pas proches, ils n’étaient pas amis, et pourtant, quand il lui avait proposé d’aller au bal ensemble, elle n’avait pas su dire non. Une partie d’elle se passait et repassait la prédiction qu’elle avait reçu de la part de la vieille folle aux lunettes l’an dernier -oui, on parlait bien de Trelawney- et elle avait du mal à savoir si Erwin pouvait être ce garçon qui lui apporterait le bonheur ou pas. Dahlia et Victoire -et toutes ses copines en fait- s’accordaient à lui dire qu’elle délirait complètement. Mais quelque chose au plus profond d’elle avait envie d’y croire, même si c’était complètement fou.

Peony avait été se préparer avec Dahlia, sans grande surprise. Elle l’avait retrouvée dans la Salle de bains des préfets et avait fait en sorte que sa soeur ne fasse pas n’importe quoi avec ses cheveux et son maquillage, quand bien même elle ne pouvait pas la laisser passer sa robe maintenant. Elle espérait que ses camarades de dortoir auraient la décence de l’aider si jamais Dahlia n’y mettait pas du sien, mais en même temps, sa soeur jumelle avait beau se plaindre, elle allait généralement dans son sens. Une fois prête, ou presque, elle avait rejoint la salle commune des vipères et son dortoir, puis avait passé sa robe, qu’elle avait choisit avec beaucoup d’attention. Elle avait envie d’épater son monde, de briller un peu, elle aussi, et d’oublier toutes les mauvaises choses qui étaient arrivées depuis un peu moins d’un an. Au moins le temps d’une soirée. Elle avait cependant troquer ses talons vertigineux pour des moins hauts, Erwin étant de base plus petit qu’elle, et  n’ayant pas envie de l’importuner plus que cela.

Une fois prête, elle descendit, cherchant Erwin du regard. elle repéra Lucrecia et Thiago qui se soustrayaient déjà à tout ce petit monde, mais ne vit pas Viska, peut-être était-elle partie plus tôt pour s’occuper de son petit chiot. Elle le repéra alors qu’il s’avançait déjà vers elle et lui adressa un sourire, espérant que sa tenue lui plaise. «  Merci, tu n’es pas mal non plus. Je vois que tu sais faire des efforts, quand tu en as envie… » Elle esquissa un petit sourire malicieux quant à la mention de son badge de préfète, appréciant le fait qu’Erwin se souvienne de ce qu’elle lui avait dit quelques semaines auparavant. « Peut-être que j’ai menti… » Elle lui fit un petit clin d’oeil, bien qu’en réalité, elle n’avait pas vraiment menti. Le bal de Noël était un évènement particulier, elle n’allait pas porter son badge sur sa jolie robe, pas vrai ? Cela aurait fait tâche, surtout qu’elle avait voulu mettre le paquet pour en mettre plein la vue à Erwin.

Maintenant ensemble, Erwin et Peony pouvaient prendre le chemin de la Grande Salle, où se tiendrait le bal. Mais c’était sans compter l’hésitation d’Erwin et Peony pouffa doucement, alors qu’il lui demandait quoi faire. « Allons, ne me dis pas que c’est la première fois que tu y vas avec une fille ? » Elle en doutait, surtout qu’Erwin était fait du même bois que Jensen, donc ce genre de bal et évènement, c’était monnaie courante dans sa vie. Secouant doucement la tête, Peony glissa sa main dans celle de son cavalier, pour l’entraîner en dehors de la salle commune des vipères. « Pour le moment, on va se contenter d’aller dans la salle et de trouver ma soeur. Tu n’aurais pas vu Jensen ? Ils y vont ensemble. » Une fois l’effervescence de la salle commune quittée, Peony lâcha la main de son cavalier et pris son bras, sans trop se poser de question. Elle était tactile, mais doutait que ce dernier le soit également. Tant pis, il devrait faire avec. « Tu appréhendes ton dernier bal ? » Elle-même ne savait pas trop comment elle vivrait la chose l’an prochain. Déjà, elle ne savait même pas avec qui elle irait, et ne se voyait pas y aller avec un garçon si, d’ici là, elle avait un petit ami, qui était en dehors de l’école. C’était tellement loin et en même temps si proche, que parfois, son esprit divaguait.
acidbrain


• 706 mots •


Lately, I have desperately pondered spent my nights awake and I wondered what I could have done in another way to make you stay. Reason will not reach a solution I will end up lost in confusion. I don't care if you really care as long as you don't go so I cry and I pray, and I beg for you to love me. Go on and fool me. Pretend that you love me. Just say that you need me. doll heart.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Douglas MacLeod
Douglas MacLeod
Serdaigle

Parchemins : 146
Âge : 13 ans (7/04/2003)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 4
FACECLAIM:


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 EmptyLun 1 Nov - 16:04

Douglas était aux anges, tandis qu’il revêtait sa tenue de combat de soirée. Les deux années précédentes, le jeune garçon s’était rendu au bal en compagnie de Charlotte, qui était, certes, bien brave, mais franchement un peu popotte. Aussi, quand Chiara avait évoqué la possibilité d’être sa cavalière, cette fois-ci (car, dans l’imaginaire de Douglas, il était évident que tout cet échange informel autour du bal, durant une séance de travail à la bibliothèque, n’était qu’un stratagème savamment réfléchi par la si réservée et si farouche Chiara pour 1. vérifier s’il était toujours libre et 2. lui sauter dessus avant qu’une autre le fasse ou, le cas échéant, prévoir d’assassiner la gourgandine qui aurait eu le malheur de la devancer), le Serdaigle n’avait pas hésité un seul instant à accepter, d’abord parce que Chiara était bien plus jolie que Charlotte, et que le critère esthétique avait son importance, quand on était soi-même un Apollon (s’avilir au contact d’une cavalière vaguement potable ? Plutôt mourir !), ensuite parce qu’elle semblait savoir utiliser sa cervelle, même en sa compagnie, et Douglas avait beau apprécier les dons d’écoute de Charlotte, il devait toutefois admettre qu’elle manquait cruellement de conversation (il supposait que la pauvrette était trop impressionnée par son charisme naturel pour oser s’exprimer librement. Une telle lucidité était tout à l’honneur de la Poufsouffle, dont les capacités intellectuelles limitées auraient été bien en peine de soutenir les hauteurs de son propre propos).

Naturellement, avertir Charlotte qu’il ne pourrait pas l’accompagner au bal et, « Non, s’il te plaît, ne me supplie pas, c’est inutile, ma décision est prise, je ne reviendrai pas sur mon engagement auprès de ma promise Chiara. », n’avait pas été un moment très agréable, mais le jeune écossais estimait s’être admirablement tiré d’une situation à fort potentiel explosif : il avait coincé la Poufsouffle dans un couloir bondé – elle était timide, elle détestait se faire remarquer, jamais elle ne prendrait le risque de déclencher un esclandre, - entre deux cours – pour que la discussion ne s’éternise pas – et avait débité d’une traite un petit discours préparé d’avance, afin de ne lui laisser aucune ouverture ( « Ecoute, Charlotte, je sais que tu vas être extrêmement déçue, peut-être même anéantie, mais je ne pourrai pas être ton cavalier, cette année, à Noël. Voilà, c’est comme ça, on a passé deux bonnes soirées ensemble, mais il faut se rendre à l’évidence : je suis franchement hors de ta ligue, et ce serait malhonnête de ma part de te faire croire le contraire. Alors voilà, Charlotte, je te rends ta liberté, et je ne doute pas que tu trouveras un gentil garçon pas trop regardant pour y aller avec toi. N’oublie pas de lui préciser que, grâce à moi, tu sais danser, et ne porte pas de vert : avec un teint comme le tien, c’est prendre le risque d’avoir l’air malade. Allez, je te laisse, il faut que j’aille en métamorphose. Adieu »).

Il lui avait semblé, en tournant les talons, voir des larmes de soulagement, probablement briller dans les yeux de Charlotte. Il en avait éprouvé un vague malaise : Charlotte ne risquait-elle pas de lui tailler une réputation de sinistre individu auprès de sa copine Dominique qui, elle-même, ne manquerait pas de relayer l’information à l’incroyable, l’épatante, l’époustouflante Victoire, qui n’était autre que la femme de sa vie ? Il s’était, néanmoins, très vite rassuré, en se rappelant que les sœurs Weasley n’étaient pas particulièrement proches et que, de toute façon, une fille aussi sophistiquée que Victoire ne pourrait jamais lui en vouloir d’avoir laissé tomber une potiche comme Charlotte. Elle-même finirait bien par se rendre compte, un jour ou l’autre, qu’un type aussi insipide que Ted Lupin était indigne d’elle : Douglas serait prêt, alors, à rafler la mise la perruque de Teddy.

Le Serdaigle ajusta d’un geste assuré son nœud papillon bleu et argent, avant de lancer un coup d’œil appréciateur à son reflet dans le miroir. En toute objectivité, il était magnifique : son costume noir était parfaitement taillé, sa chemise immaculée (pour une fois, les elfes de maison avaient correctement fait leur travail), et le nœud ajoutait à l’ensemble une note qu’il qualifiait, par devers lui, de « très chic ». Fier comme un paon, il adressa un sourire satisfait à sa propre image, lissa une dernière fois ses cheveux du plat de la main « Avec le gel MacMillan, effet gominé garanti ! », et rejoignit la salle commune pour attendre Chiara.
S’il avait pu éprouver quelques remords, après avoir délaissé Charlotte, ils auraient été définitivement balayés par l’apparition féérique de sa remplaçante Chiara, resplendissante dans sa robe bleue. Douglas esquissa une moue appréciative « T’as vu, Chichi ? Mon nœud papillon est assorti à ta tenue. On est trop en phase, quoi ! », et s’empara d’autorité du bras de sa cavalière, qu’il glissa sous le sien :
- Tu es superbe, la complimenta-t-il avec sincérité. Dommage qu’il n’y ait pas de concours du plus beau couple de la plus belle tenue : tu l’emporterais haut la main, ajouta-t-il, tandis qu’ils quittaient la pièce pour rejoindre la Grande Salle. Il espérait avoir l’occasion de croiser Leigh, au cours de la soirée, pour l’écraser de sa supériorité : quelle que fût la cavalière que son ennemi juré avait réussi à traîner à sa suite (probablement à grand renfort de chantage et de menaces), elle n’arriverait jamais à la cheville de Chiara.

[910 mots]


[COMMUN] Bal de Noël 2016 Serdai10
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[COMMUN] Bal de Noël 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 8Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: