Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
Machine à emballer sous-vide à ...
Voir le deal
11.49 €

Partagez
 

 [COMMUN] Bal de Noël 2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant
AuteurMessage

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 223
Âge : 15 ans (24 juillet 2001)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 5 Déc - 19:20

Après son interaction avec Michael, qui se montrait bien secret ces derniers temps mais peut-être était-ce lié au fait qu’il fréquentait la super pote de son ex, ou comment se complexifier la vie en deux minutes c’est lui qui dit ça, Flynn était sorti de son dortoir et était descendu vers le hall en compagnie de Graham et Victoire, hall où, bizarrement, sans qu’il ne demande rien, la nervosité l’avait gagné. Il ne comprenait vraiment pas d’où cela venait et tentait de se calmer intérieurement avant que Viska n’arrive à ses côtés et que le désir violent et pressé de lui retirer le pauvre bout de tissu qu’elle portait ne s’empare de son être et emporte tout le reste sur son passage. « Hmm…j’ai quand même l’impression qu’il ne demande qu’à être exploré ton décolleté là », répondit-il d’une voix rauque, un demi-sourire aux lèvres. Il se fichait bien de l’avoir maté ouvertement quel dépravé penserait Karen, Viska méritait clairement qu’il ne se cache pas de ce que sa tenue et que sa personne lui inspirait. De toute façon, il était quelqu’un de très transparent et en se cachait pas de ce qu’il éprouvait sauf à soi-même parce que sinon c’est pas drôle.

Il était évident qu’il était très mignon, même si cela faisait toujours du bien à son ego qu’il l’entende, et il pensait sincèrement que son petit cadeau pour André ferait bien rire Viska, et lui rappellerait son amant. « Ouais. J’lui ai pris une veste en cuir, histoire qu’on soit assortis, tu vois. » Flynn plaisantait pas mal sur le fait qu’il était, lui aussi l’animal de soutien émotionnel de Viska alors autant qu’André lui ressemble ! Bon pour le vernis sur les ongles de pattes, ça allait devoir attendre mais il serait sûrement adorable avec une petite veste sur le dos, n’est-ce pas ?

Viska avait pensé à lui et lui tendit un calendrier de l’avent dont il fit rapidement défiler les différentes photos, restant davantage de temps sur celle où elle portait sa fameuse tenue en cuir. « Parfait. Je le mettrai sur ma table de nuit, même si Mike et les autres se foutront surement de moi pour avoir un tel truc à l’effigie de ma…de toi à côté de mon lit et la décence m’empêche de révéler ce qu’il fera exactement en regardant ces photos », répondit-il avec un demi-sourire. Il avait failli dire "ma copine", avant de se reprendre. Le bal devait définitivement avoir un drôle d’effet sur lui car il savait bien qu’il ne sortait pas avec la blonde, et il n’était pas du tout certain qu’elle veuille d’ailleurs sortir avec lui –après tout, elle était amoureuse de quelqu’un d’autre. Il secoua légèrement la tête avant de déballer le deuxième paquet et de sourire plus largement. « Tu as très bien choisi, chérie. Je vais d’ailleurs la mettre tout de suite, ça cassera l’effet du nœud papillon, mais tant pis, elle est trop belle ! » Et puis ça irait avec les autres éléments rock de sa tenue. En plus, c’était son cadeau, alors elle ne lui en voudrait certainement pas de le mettre de suite. En revanche, il remit le calendrier dans le sac de Viska. « Mon cadeau est un peu spécial, tu vas devoir attendre pour l’avoir, j’espère que tu le supporteras, plaisanta-t-il, connaissant bien l’impatience de son amie. Tu ne fais rien le premier janvier, j’espère. » Il lui adressa un sourire mystérieux avant de poser la main sur sa taille pour la rapprocher de lui –mais sans toutefois l’embrasser pour le moment. « Mais je suis toujours sage enfin ! », assura-t-il d’un ton faussement outré mais en réalité très impatient à l’idée de comment leur soirée terminerait. Voilà de quoi le faire saliver…

« J’espère bien ! Car si j’ai porté ce foutu nœud papillon pour rien ça va barder ! », rit-il, tentant une nouvelle fois de faire passer sous couvert d’humour l’effet qu’elle avait sur lui –parce qu’elle lui faisait vraiment un effet de dingue, tellement qu’il ne saurait l’exprimer autrement qu’en baisers enfiévrés et mouvements de bassin passionnés. Sur ces bonnes paroles, ils entrèrent dans la Grande Salle et les préfets commencèrent à danser alors que Viska s’occupait de préparer le couchage d’André. Avec un certain amusement, Flynn se rendit compte que Victoire, tout comme sa sœur, avaient mis le paquet niveau charme de Vélane. Une fois la musique finie, Flynn vérifia du coin de l’œil que McGowan s’en allait dans la direction opposée avant de demander à Viska : « Chérie, voudriez-vous bien m’accorder cette danse ? » Evidemment, il avait plié le dos dans l’une de ces courbettes ridicules qu’on voyait tout le temps dans les films historiques. Jessica lui avait vraiment mis un tas de sornettes dans la tête avec ses histories de prince charmant !  

806 mots
Tenue de Flynn


I love rock'n'roll
It's bugging me, grating me and twisting me around. Yeah I'm endlessly caving in and turning inside out. 'cause I want it now I want it now. And I'm breaking out, I'm breaking out, last chance to lose control. Rise up.
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète-en-chef Serdy

Parchemins : 1920
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Natalia Dyer / Maisie Peters


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 5 Déc - 21:47

♛ Bal de Noël 2016
There is love in your body but you can't get it out. It gets stuck in your head, won't come out of your mouth. Sticks to your tongue and shows on your face that the sweetest of words have the bitterest taste.

▼▲▼
[ Robe Dahlia ]
« Oui évitons, je tiens à préserver ma réputation, moi. » C'était prononcé sur un ton humoristique, même si elle savait parfaitement à quel point l'année précédente avait été éprouvante pour Viska, pour Jensen, pour Peony. Seulement l'objectif de la soirée était de ne pas laisser Jensen broyer du noir, justement. Ce qui ne voulait absolument pas dire qu'il s'agissait d'un acte de pure charité, puisque Dahlia avait besoin d'un cavalier quoi qu'il advienne. Elle n'avait pas du tout envie de finir comme Faraday, débarquant au bal en sueur, et de toute évidence à la recherche d'une proie facile Quino, donc.

Quitte à parler de choses drôles, autant évoquer Victoire dont les oreilles devraient siffler à force, et sa frange sortie de nulle part, dont la description parvînt à arracher un rire à Dahlia la fin du monde est là tandis que Jensen s'improvisait dans le rôle de police de la mode appelez-le Cristina. Elle haussa les épaules avec indifférence au commentaire de Jensen, avant de poursuivre au sujet d'une potentielle magouille mise en place par la Gryffondor pour sécuriser une place de cavalière auprès d'un préfet, afin d'être sûre d'ouvrir le bal et tu n'as même pas pensé à moi Vicky ? Choquée déçue. « Oui mais moi, je suis saine d'esprit. » renifla-t-elle d'un air narquois, et jugeant qu'elle avait cassé suffisamment de sucre sur le dos de Weasley pour l'instant comme ça. Elle sentait bien que Peony allait lui taper sur les doigts si jamais elle l'entendait.

Elle fut rassurée de voir que Jensen semblait satisfait de son cadeau. Le bal de l'année précédente avait nécessité toute une gymnastique au vu du statut de sa relation avec Noé, et avait généré des résultats plutôt décevants Noé cet ingrat. En revanche, elle n'était pas prête de désavouer sa maison : « Même pas en rêve. » répondit-elle d'un air crâne, car ce n'était pas la modestie qui l'étouffait et elle savait qu'elle serait un atout pour Serpentard. Elle ne jouait peut-être pas au Quidditch, mais elle engrangeait des points pour sa maison en classe, et pas qu'un peu.

Concernant Chiara, elle haussa les épaules, très sereine. « Je ne pense pas l'avoir effrayée. Mais oui en effet. En même temps ils braillaient dans la salle commune dès le petit matin. Un dimanche. » Elle avait froncé les sourcils à ce souvenir. Elle n'était pas surprise que Thomson ait été impliqué, le blondinet était loin d'être quelqu'un de discret - au contraire, elle avait l'impression qu'il raffolait de l'attention. Il était plus étonnant qu'il ait été debout si tôt et surtout, que la petite-soeur de Noé ait été impliquée. Mais certaines choses ne s'expliquaient pas. N'avait-elle pas elle-même fini en retenue avec Quino, jadis ?

Son propre cadeau lui avait fait très plaisir. Elle hocha aisément la tête à la question du brun : « Oui bien sûr. » Elle eut tout juste le temps de ranger le livre avant que ne vienne le moment d'ouvrir le bal. Elle supposait qu'il avait été un peu illusoire d'imaginer que McGonagall allait oublier. Si elle remarqua que Jensen la regardait bizarrement, elle ne le mentionna pas, ne sachant pas comment l'interpréter, et encore moins quoi en faire. Elle avait légèrement envie de lui donner un coup de coude dans les côtes toujours tout en délicatesse mais ça aurait été malvenu, et elle avait déjà dit précédemment qu'elle souhaitait faire bonne figure auprès de leur directrice. Elle ne s'était pas prêtée à tout ce cirque (la tenue, la préparation, la danse) pour se rétamer à un mètre de la ligne d'arrivée.

Ravie après que tout se soit déroulé sans encombres, Dahlia le fut d'autant plus en voyant arriver Peony (et Erwin !) auprès d'elle. Elle attrapa un verre de Bièraubeurre, toujours en étant tournée à moitié vers sa jumelle pour pouvoir la servir à son tour. « Le meilleur moment de la soirée est enfin arrivé. » déclara-t-elle d'un ton péremptoire, à la fois pour le bénéfice des trois Serpentard qu'en tant que vérité méritant d'être prononcée à haute voix. Le buffet des bals de Noël était toujours particulièrement fourni, et justifiait presque aux yeux de la préfète-en-chef toutes les traditions poussiéreuses auxquelles on les forçait à participer juste avant. Par réflexe, elle chercha Ash des yeux, consciente que son petit-frère était certainement celui qui la comprenait le mieux sur ce front-là.

L'annonce des résultats de Mister et Miss Poudlard ne l'intéressait pas particulièrement - même si elle réfléchit fugacement aux vainqueurs de l'année précédente entre deux choix de petits fours. Elle savait que chez les filles, ça avait été Victoire ça faisait longtemps qu'elle n'avait pas pensé à elle, elle l'avait suffisamment entendue jacasser à ce sujet pour s'en souvenir. Par contre pour les garçons... Elle s'apprêtait à se pencher vers Peony pour lui poser la question quand McGonagall prononça le nom de Viska. Elle sentit Jensen se raidir à côté d'elle, sa prise se faisant plus ferme sur sa taille. Elle échangea un regard incertain avec Peony, mais la directrice n'avait pas terminé : l'annonce de deux noms chez les garçons fut la goutte d'eau qui faisait déborder un vase déjà bien rempli. Dahlia avala sa bouchée de quiche, tout à fait consciente que la soirée connaissait un tournant. Jensen avait pâli suite aux annonces successives. Il n'attendit pas sa réponse avant de l'entraîner vers la sortie. Si elle aurait pu se montrer combative en temps normal, Dahlia accepta pourtant de se laisser embarquer car 1) c'était l'occasion parfaite pour fuir la Grande Salle désormais bondée et 2) la situation promettait de devenir gênante s'ils restaient. Autant couper court à toute interaction sociale, ça semblait nettement plus sain. Elle aurait juste aimé pouvoir emmener sa jumelle avec elle, et elle adressa un dernier regard impuissant à Peony avant de se retrouver hors de la Grande Salle.

Jensen se montrant silencieux, elle en avait fait de même jusque là. Même pour quelqu'un de peu frileux comme elle, l'air attaquait sévèrement dès qu'on se trouvait hors du Hall et dans le parc, d'autant plus lorsqu'on était seulement vêtu d'une robe de soirée - elle avait bien dit à Peony que ce type de vêtement n'était pas pratique. On ne l'écoutait jamais. Elle serra la veste de Jensen autour d'elle, notant qu'il s'était rapproché lors de ce transfert. Elle ne savait pas comment le réconforter : on dépassait très largement ses compétences, et elle regretta à nouveau qu'il ne l'ait pas laissée entraîner Peony avec eux. Sa jumelle était bien mieux placée qu'elle pour superviser les discussions sur les sentiments (erk) et autres états d'âme (double erk). Elle l'aurait embrassé si elle avait pensé que ça puisse aider - les démonstrations physiques étaient bien plus faciles à gérer à ses yeux, plus simples. A place, elle releva le regard sur ses yeux pour lui demander de manière très sincère: « Comment est-ce que je peux t'aider ? » Qu'il lui donne une mission : elle était capable de gérer. Elle pouvait transformer Mulligan en dindon, fa-cile, en se débrouillant même pour ne pas être incriminée s'il le fallait. Il n'y avait qu'à demander.

CODAGE PAR AMATIS



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;


Dernière édition par Dahlia Lloyd le Sam 25 Déc - 23:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 2221
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Freya Allan


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 5 Déc - 23:08

Viska + Flynn
« Admiré plutôt qu’exploré, cette partie là, je ne la réserve qu’à toi. » Tout comme le reste de sa soirée. Même si elle savait qu’il y aurait des moments où la présence de Jensen la perturberait plus que d’autres, elle avait bien l’intention de chasser son ex de son esprit. Elle y parvenait très bien lorsqu’elle était avec Flynn – ça lui paraissait être le minimum vu la nature et la durée de leur relation - mais si elle était parfaitement honnête avec elle-même, c’était plus facile lorsque le Serpentard n’était pas dans son champ de vision. Là où elle se montrait confiante, c’est qu’elle avait déjà senti son pas se faire bien plus léger à l’approche de son cavalier… à moins que ce frémissement qu’elle sentait dans son cœur soit exactement le sujet de son inquiétude ? ...

Son amant lui annonçant le cadeau qu’il avait prévu de faire à André, elle tapa dans ses mains joyeusement puis souleva le maltipoo avec bonne humeur : « Oh ! Tu vas être tellement kiki mon petit amour avec une veste en cuir, et vous serez tellement beaux tous les deux ! J’adore l’idée, merci mon ange, toi aussi tu aimes pas vrai André ? » Le petit chien jappa comme pour approuver, mais il était aussi tout à fait probable qu’il ne fasse que répondre à son nom, et il réitéra cet aboiement bref lorsque sa maîtresse le reposa par terre. Même si elle ne voyait pas forcément la nécessité de les assortir – pour tout dire, elle ne savait pas trop quoi penser de la blague comparant Flynn à son animal de soutien émotionnel -, elle trouvait toujours plaisant de voir que le lion s’entendait si bien avec ses chiens (car le courant était très bien passé avec Oscar aussi pendant les vacances d’été).

Elle lui offrit ensuite les cadeaux qu’elle avait choisis pour lui, mais elle se sentit rougir quand Flynn hésita sur sa désignation. Elle ne savait pas comment il avait compté finir, est-ce qu’il avait voulu l’appeler sa « chérie » comme il le faisait d’habitude avant de trouver la tournure étrange ? Ou avait-il pensé à un autre terme qui désignerait plus communément la fille qu’un garçon pouvait afficher sur sa table de chevet ? Cette pensée colorait ses joues pâles malgré son fond de teint, et pourtant elle préféra la mettre de côté, se disant que ce n’était pas ça, ça ne pouvait pas être ça, puisqu’ils ne sortaient pas ensemble : elle serait au courant si c’était le cas, non ? ça devient de moins en moins clair au fur et à mesure des mois qui passent ! Viska passa la main dans ses cheveux lâchés pour se donner une contenance avant de répondre l’air de rien ou presque : « Ils seront juste jaloux parce que ça va leur rappeler que je suis trop canon et que tu es le seul à en profiter et elle sait parfaitement ce qu’il fera de ces photos à l’occasion. » Se lancer des fleurs quand on ne savait pas quoi dire, c’était une valeur sûre.

« Je suis contente qu’elle te plaise, et puis à défaut d’aller avec le nœud papillon, elle ira avec tes chaussures. » remarqua-t-elle, pas contre un décalage dans le style vu qu’elle-même avait choisi de détourner une robe de princesse en tenue sexy. « Tu cherches à tester ma patience, c’est ça ? » Le ton de la jeune fille était amusée, elle n’était certes pas quelqu’un de très patient, mais elle savait faire des exceptions dans certains domaines, celui des cadeaux en faisait parti. « Non, le 1er je ne fais rien, mes parents organisent un réveillon le 31 donc en général on reste à la maison le lendemain. Pourquoi ? » Viska se souvint douloureusement ce qu’elle faisait à la même période l’année précédente mais ce pincement ne dura qu’une fraction de seconde, le temps pour elle de lever les yeux sur son amant. Pas besoin de se déprimer à l’avance : elle s’occuperait de son mal-être de fin d’année le moment venu. Pour ce qui était du réveillon de Noël, elle le passait avec Flynn exactement comme l’année précédente, et cela lui convenait parfaitement : son cœur était juste un traître qui ne savait jamais ce qu’il voulait !!!

« Nous verrons ça mon ange, nous verrons ça. » dit-elle en posant sa tête contre le bras du jeune homme, l’observant par en dessous avec petit sourire content. La soirée commençait bien, était agréable, et elle sentait que s’ils s’en tenaient à leur plan, elle se finirait tout aussi agréablement pour des activités plus privées. Elle parut réfléchir un peu quand il lui parla du nœud papillon, sans parvenir à savoir ce qu’elle voulait dire exactement. Il lui semblait pourtant que c’était important, parce qu’il s’était obligé à s’habiller ainsi rien que pour elle… finalement, tout ce qui lui vint fut une sorte de confirmation : « Ce n’est pas pour rien, ça me fait vraiment très plaisir ».

Ils entrèrent dans la Grande Salle et dès que la directrice prit la parole, elle s’affaira à installer un coin tranquille pour André non seulement parce que c’était essentiel pour le confort de son animal et qu’elle n’aurait pas l’esprit tranquille si elle le laissait sans avoir vérifié qu’il ne manquait de rien, et ensuite parce que cela lui permettait de tourner le dos à la piste. Elle avait renoncé depuis déjà longtemps à ses vieux rêves de valse avec Jensen mais n’avait aucune envie de voir une autre vivre le seul fantasme qu’elle avait pensé voir se réaliser avant que le capitaine des Serpentard ne la quitte  à deux semaines du dernier bal. André et la proximité de Flynn détournèrent son attention le temps de la valse d’ouverture, elle traîna peut-être plus que nécessaire à rester accroupie à caresser André, mais elle se releva dès qu’elle entendit les dernières notes. Lentement, elle se tourna vers Flynn et vit qu’il inclinait légèrement le buste pour l’inviter à danser. Elle lui tendit sa main pour qu’il la prenne afin de la conduire vers la piste, son regard azur fixé sur son amant, ne voyant que lui : « Avec joie mon ange » puis elle le suivit pour rejoindre les danseurs, une nouvelle valse démarrant, elle le regardait dans les yeux, une lueur indescriptible dans le regard que les spectateurs attentifs ne pourraient qu’attribuer à des sentiments plus profonds que ceux qu’elle clamait avoir à l’égard de son cavalier… Pour le moment, elle s’en moquait, ne faisant plus du tout attention aux autres personnes autour d’eux, ne voyant plus que Flynn, ce qui lui allait très bien pour danser. Après tout, peut-être que ses rêves de midinettes n’étaient pas si morts qu’elle croyait ? Toujours est-il qu’elle était dans la bonne ambiance sans même s’en rendre compte… Ou sans vouloir se l’avouer.

(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Tony O'Donnell
Tony O'Donnell
Gryffondor

Parchemins : 242
Âge : 17 ans - 5 avril 1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Bradley Steven Perry


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyMar 7 Déc - 3:29

Bal de Noël 2016

Feat. Fiona & al.
made by black arrow

« Clairement ! » avait-il répliqué du tac au tac, alors que la vérité était bien moins complaisante : c’était simplement celle que sa sœur lui avait conseillée, pour mettre quelque chose en valeur. N’étant plus certain quoi de ses yeux marrons ou de ses cheveux corbeaux s’agençait bien à l’azur, la pensée que Mich’ ait pu le mener en bateau traversa son esprit pour mourir avant d’en atteindre le second rivage. « Faut dire qu’j’ai jamais capté pourquoi l’choixpeau m’y a pas envoyé, aussi. J’aurais été carrément à ma place, chez vous. » Ou pas du tout. Si l’une des tours vivait très bien dans la pagaille perpétuelle, ce n’était certainement pas le cas de celle dont la porte requérait la résolution d’une énigme pour s’ouvrir. D’un haussement d’épaules, le lion mit fin à ces piètreries. Sortir de son dortoir serait peut-être finalement bon pour son moral.

Ou peut-être bien que non : un nuage passa sur le visage de l’irlandais alors qu’on lui annonçait que la nourriture ne serait servie que plus tard. Habituellement, cela ne lui aurait fait ni chaud ni froid. Toutefois, dans le cas présent, il regrettait amèrement d’avoir décidé de ne pas prendre de collation avec lui. Non seulement son stock de jerky était complètement vide, mais il s’était également dit que cela ne ferait pas très classe que de commencer à fouiller dans les poches de sa veste pour grignoter.

Son sourire revint aussitôt que Fiona mentionna sa bonne humeur, et la lueur malicieuse qui allumait généralement son regard regagna en intensité. Ne voulant ni mentir à son amie, ni s’épancher sur les raisons qui le pousseraient à grogner, l’absence de nourriture et le cavalier de Lola en tête de liste, Tony sourit un peu bêtement en hochant positivement de la tête. À ça, il était plutôt doué. Ainsi qu’à changer de sujet en aillant l’air d’être simplement étourdi et en suggérant, par exemple, une course de balais dans la grande salle.

« L’est jamais ben… » débuta-t-il en réponse à la première question de la blonde. Quand il fut question de meurtre, toutefois, il hoqueta de rire, pour pouffer sans retenue à la répartie imaginée de Jones. Il y avait vraiment des gens en dehors de la télé qui disaient des trucs du genre? « Mouais… l’choixpeau avait p’t-être pas tort, dans l’fond. »

Bras-dessus, bras-dessous, Tony lança un regard chafouin à Fiona. « Pas toi ? » s’enquit-il avec assurance, comme si rien n’était plus normal à 17 ans que de prévoir un répertoire d’anecdotes et d’aventures sublimées de détails improbables. « J’m’ai commencé une liste, avant de m’prendre trop d’cognards sur la tête », ajouta-t-il avec une lucidité déconcertante.

Alors qu’ils prenaient place le long des murs, pour laisser le centre libre aux préfets et à leurs cavaliers, Tony s’étira le cou pour répondre à sa cavalière qu’ils auraient toute la soirée pour retrouver le couple formé par Isaac et Ciara. Si ils ne s’éclipsaient pas d’abord.

O’Donnell observa en silence les valseurs qui ouvrirent le bal. Retenant de peine et de misère quelques bâillements inopportuns. Si, dans le cadre des airs traditionnels, il se plaisait à danser sur les plus rapides, tels que la jig ou le réel, la lenteur de la valse était comme une torture, d’autant plus lorsqu’il fallait n’être qu’un observateur. Inattentif, Tony se mit à observer autour de lui, et il s’aperçut éventuellement que Fiona, pour sa part, avait le regard fixé sur un couple de danseurs. Tournant la tête dans leur direction, Tony remarqua que Victoire usait de son charme, et que même Graham, à ses côtés, passerait pour un gentleman. Tony n’était pas aveugle et voyait bien la grâce de la Weasley décupler, sauf qu’il connaissait également suffisamment le tempérament de sa capitaine pour ne pas y succomber. Ça et qu’il avait relativement récemment pris la décision de ne pas se laisser aller aux affres du cœur avant que sa carrière ne perce. Chose qu’il avait plutôt bien réussie jusqu’à maintenant.

Voyant que la musique changeait et que d’autres élèves s’entassaient déjà sur la piste de danse, Tony délesta à demi le bras de Fiona de son entrave, pour l’attirer à sa suite en appuyant sur son avant-bras. « T’as envie de danser? » demanda-t-il, avant de pointer du menton le préfet qui partageait son dortoir, pour indiquer qu’ils pourraient se joindre à Victoire et lui. Plus faiblement, il précisa sur le ton de la rigolade :
« Il faut sauver le soldat Graham. Le buffet peut attendre. »

Quoiqu’il lui semblait bien avoir décelé de véritables trésors parmi les victuailles.

793 mots


Tony O'Donnell ~ Fièrement Gryffondor
Revenir en haut Aller en bas

Minerva McGonagall
Minerva McGonagall
Directrice de Poudlard

Parchemins : 835
Âge : 86 ans (4 octobre 1926)
Actuellement : Directrice de Poudlard


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Maggie Smith


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 12 Déc - 17:55

Commun
La valse des préfets se déroula sans problème particulier puis une partie des professeurs se placèrent au buffet pour surveiller la salle et le bon déroulé de la soirée pendant qu’elle-même restait près de l’estrade en compagnie du professeur Jones. Le temps libre passé en danses diverses, avec des musiques plus ou moins modernes selon les moments – certains morceaux de Magic Mix, Erin ou CS succédaient à des valses, tangos et autres danses de salon -, la plupart des élèves profitèrent aussi de ce moment pour manger et boire ce que les elfes leur mettait à disposition en profusion.

À 22h tapante, Minerva interrompit les festivités en montant de nouveau sur l’estrade pour s’adresser à tous les élèves. « Chers élèves, voici venu le moment de vous révéler les noms de vos Miss et Mister élus par vos soins. Honneur aux dames. » Nicolas lui tendit la première enveloppe que la directrice de Poudlard ouvrit avec sa minutie habituelle. Elle ne fut pas très étonnée du nom écrit dessus, c’était plutôt logique vu les événements de l’année passée qui avaient mis la jeune fille au premier plan. « Miss Poudlard 2016 est... » comme le voulait la tradition, elle laissa un petit silence de suspens et révéla : « Mademoiselle Viska Spingate ». Sous les applaudissements (sincères ou polis) de ses camarades, la blonde monta l’estrade, le sourire aux lèvres. Minerva se demanda brièvement s’il s’agissait d’un sourire sincère ou si, comme en début d’année, il était factice et destiné à endormir leur méfiance.

L’heure n’étant pas à ces questions, elle laissa le professeur d’histoire de la magie couronner la demoiselle avant d’ouvrir la seconde enveloppe avec le nom du garçon vainqueur. La directrice lut les noms écrits dessus et ne put cacher un très léger froncement de sourcils. Voilà qui n’allait pas être aussi serein qu’espéré : les élèves avaient décidément de drôles de choix de votes ! « Nous avons deux Mister Poudlard ex-aequo cette année : Messieurs Jensen McGowan et Flynn Mulligan. » Nul besoin de lire dans les pensées pour deviner la crispation subite de la jeune Spingate… Cela dit, seul Mulligan vint la rejoindre sur l’estrade, récupérant son écharpe il crie au scandale, lui aussi veut une couronne.

McGowan ne paraissait pas vouloir de son titre, et le fait que Spingate ait spontanément pris la main de son cavalier en ne le voyant pas venir n’allait probablement pas aider à le faire changer d’avis… Minerva décida de ne pas chercher à le faire monter de force, le but de ces élections n’était pas de causer des problèmes parmi les élèves mais les joueurs adorent les dramas et font tout pour les provoquer c’est tout. « Mesdemoiselles, Messieurs : Miss et Mister Poudlard 2016. » Les premières notes de la valse des nouveaux Miss et Mister retentirent tandis que le Gryffondor et la Serpentard se rendaient au centre de la piste. Il n’y aurait qu’une seule danse, au moins le sacre serait plus court, sa durée prévue en somme… et ensuite ce serait au tour des spectacles ce qui éviterait tout heurt puisque Spingate et Mulligate étaient tous les deux à Sterne.

Organisation du bal :

Rappel : le bal a lieu le 24 décembre au soir.

1. De 19h à 19h30 : accueil des arrivants ;
2. à 19h30 : ouverture du bal (danse des préfet(e)s et de leurs cavalier(e)s) ;
3. 19h40 : ouverture du buffet, mise à disposition de nourritures et de boissons ;
4. 20h-22h : temps libre, danses possibles sur la piste ;

5. 22h : annonce des résultats pour Miss et Mister Poudlard et valses des vainqueurs ; <= Nous sommes ici !
6. de 22h10 à 23h : spectacle par les membres de Sterne et de Magic Mix ;
7. de 23h à minuit : temps libre jusqu'à la fin du bal.

Prochain poste de Minerva aux alentours du 10 janvier pour lancer la dernière étape du bal ! Le topic sera fermé vers mi-février irl.
(c) princessecapricieuse



"Hogwarts is threatened!" shouted Professor McGonagall. "Man the boundaries, protect us, do your duty to our school !"

Revenir en haut Aller en bas

Niels Koning
Niels Koning
Serpentard

Parchemins : 132
Âge : 14 ans • 26.01.2002
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Luke Newton & Richard Madden


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyLun 13 Déc - 20:55

Niels & Eurydice.
L’ancien élève de Durmstrang ne comprenait pas vraiment pourquoi Eurydice s’évertuait à penser que faire croire à ses amis qu’elle était tombé sous son charme serait une bonne chose, lui permettant de s’approcher d’eux. Comme Niels n’était pas spécialement désireux de se mettre en couple avec quiconque, il était donc hautement improbable qu’il lui propose de jouer au faux couple, et encore moins au vrai couple. Ce qui faisait qu’à un moment, elle ferait forcément office de la jeune fille au coeur brisé par l’horrible transfuge, donc il n’était pas convaincu de l’idée.  Il se concentra cependant davantage sur les mains de la jeune femme lorsqu’elle signa plus rapidement, et se félicitait d’avoir réussit à la convaincre de lui donner des cours particuliers. Il haussa les épaules, laissant la brune penser ce qu’elle voulait. Par contre, elle se trompait lourdement à penser qu’il allait lui laisser du leste après le bal.

Niels esquissa un sourire lorsqu’Eurydice décida de porter son cadeau et il s’empara du bracelet pour le lui passer autour du poignet. Il y allait délicatement, car son but n’était pas de mettre des menottes aux poignets de sa camarade et cavalière, malgré ce qu’elle voulait bien penser. Une fois le bracelet en place, il garda la main de la brune dans la sienne un instant pour admirer le cadeau. « Il te va bien. »  Avant de laisser la brune récupérer sa main. Quant à lui, le cadeau qu’elle lui avait fait se glissa dans la poche de sa veste, magiquement agrandie.

Puisque les préfets n’étaient pas tous encore arrivés, les élèves vaquaient encore à droite et à gauche. Alors qu’il proposa d’aller voir des amis de la brune -elle était celle qui lui avait dit qu’elle voulait voir ses amis, il ne faisait qu’appliquer la chose-  Eurydice refusa et préféra supposer l’idée qu’ils aillent voir son frère à la fin de la danse des préfets. Soit, ce n’était pas ce qui embêtait Niels. Il savait que Erwin Foster ne le portait pas spécialement dans son coeur, mais justement, ce serait peut-être l’occasion de lui prouver qu’il se trompait. Alors qu’elle lui disait qu’elle voulait danser, il posa ses yeux sur elle, un vague air blasé sur le visage. « Je le sais, tu me l’as déjà dit. Et je t’ai dit que je n’y voyais aucun inconvénient. » C’était à croire qu’elle ne voyait en lui qu’un simple menteur, alors certes, il mentait souvent et beaucoup, mais il était sincère quand il disait ne pas vouloir faire du bal de Noël un mauvais souvenir pour la Serdaigle. « C’est sûr que c’est autre chose, encore faut-il un ou une partenaire à la hauteur, si c’est pour se faire marcher sur les pieds, non merci. » Alors qu’il disait cela, les préfets furent appelés et la danse d’ouverture commença sans attendre. Lorsqu’elle toucha à sa fin, Niels tenta de repérer l’aîné de sa cavalière, mais il disparaissait déjà au loin, emporté par une tornade rousse. « Il semble que ton frère ai déjà été emmené par sa cavalière pour aller voir d’autres personnes… Nous pouvons peut-être danser, puis passer par le buffet ? » A moins qu’elle ne veuille faire l’inverse, puisqu’Alexandre et Estefanía semblaient être désormais seuls, tout du moins pour l’instant. Tant qu’il pouvait éviter de se retrouver aux côtés de Cassandra Fawley, il ne disait pas non à une danse. Ce n’était pas qu’il n’aimait pas la jeune sorcière, mais elle trouverait sans doute le moyen d’éloigner Eurydice de lui, et l’idée du bal était de réussir à faire l’inverse, justement.

Quand arrivèrent les résultats de Miss et Mister Poudlard, Niels sonda rapidement Jensen, ainsi que Spingate et Mulligan. Il fallait avouer que les élèves de l’école avaient un goût particulier pour les drames, car c’était peut-être le pire choix qu’ils auraient pu faire. « Ils ont l’air aussi ravis que s’ils étaient à un enterrement. » signifia-t-il à sa camarade et cavalière du soir, alors qu’il cherchait Karen du regard. Cette dernière était proche de Jensen, et il se demandait si elle allait aller vers ce dernier, ou s’il allait s’éclipser avant de voir son ex petite amie danser avec celui qui pouvait presque être qualifié de son ennemi. Vraiment, toutes ces histoires de coeur et de sentiments donnaient la nausée à Niels rien que d’y penser.  
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Karen Blackthorn
Karen Blackthorn
Serpentard

Parchemins : 285
Âge : 10 novembre 2000 (16 ans)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Danielle Rose Russell/Elizabeth Gillies


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 19 Déc - 21:31

Ce qui était bien avec Lucas, c’était qu’il était prévisible. Ce que certains pourraient prendre comme un défaut, un trait de personnalité ennuyant, Karen, elle, trouvait que c’était rassurant. Comme elle lisait dans les esprits de ses camarades depuis sa première année, la plupart des apprentis sorciers lui paraissaient bien prévisibles, certes. Prévisibles, mais ternes et sans intérêt pour la plupart. Alors que Lucas avait de la conversation, était un véritable gentleman et savait s’habiller correctement. Une personne avec qui elle était absolument certaine de passer une bonne soirée, une soirée paisible et sans drames, et qui laisserait aussi l’occasion d’espionner leurs congénères. C’était essentiel pour qu’elle se décide à aller avec quelqu’un d’autre que Michael, son cavalier habituel. Quand il arriva en costume trois pièces et cape, elle sourit, constatant qu’elle avait eu raison concernant sa tenue. Lucas avait aussi eu la prévenance de lui faire parvenir plus tôt dans la journée son cadeau de Noël. Pour sa part, Karen lui avait fait livrer dans son dortoir un manuel de médicomagie, car il s’agissait du futur métier du Poufsouffle. Réfléchir aux cadeaux l’avait toujours prodigieusement ennuyé, mais pour le coup, offrir ce livre lui avait paru évident. Baisemain, courbette, tout dans l’attitude de Lucas prouvait sa bonne éducation et convenait très bien à la très traditionaliste Serpentard. « Merci. Je me suis préparé en écoutant ton cadeau. Ton interprétation du Lac des Cygnes m’a particulièrement plu. » La musique était l’une des rares choses au monde qui pouvait émouvoir la si froide Karen et Lucas jouait divinement du piano, elle défiait quiconque d’oser dire le contraire.

« Tu seras parfait jusqu’au bout, j’en suis sure. Poufsouffle et Poudlard ne pourra que te regretter. » Et elle le pensait réellement. Lucas faisait partie d’un des rares préfets à la hauteur de l’établissement scolaire et de sa réputation. Peony, Dahlia et lui pouvaient faire tout ce qu’ils pouvaient, mais quand on devait composer avec des Bishop et des Faraday, leur lourde tâche ne pouvait que se révéler compliquée. « Se sentir nostalgique est humain, mais je ne trouve pas que cela serve à quelque chose. La vie est devant toi, alors pourquoi regretter des moments passés dans une école fermée sur elle-même ? Et puis, l’année scolaire n’est pas tout à fait terminée. » Elle trouvait soulageant la pensée que Lucas réfléchissait de manière aussi rationnel qu’elle. Car Karen était sure qu’elle non plus ne se sentirait pas nostalgique lorsqu’elle partirait de l’école de sorcellerie. Elle avait sa carrière qui l’attendait, mais aussi et surtout Magicis Sacra dans laquelle elle prendrait une part encore plus active une fois majeure.

Karen prit le bras de Lucas avec douceur et ils entrèrent tous deux dans la Grande Salle, prirent place au centre du parquet, et exécutèrent une valse parfaite. « Dansons encore, tu veux bien ? », proposa-t-elle alors que bien des préfets s’éloignaient pour rejoindre leurs proches ou goûter au buffet. Ils dansèrent un moment, et Karen éprouvait en même temps les limites de sa Legilimancie en tentant de sonder de plus en plus de personnes, d’entrer dans de plus en plus d’esprits. La valse des préfets avait été un peu difficile pour elle vu qu’elle avait capté les nombreuses pensées des hommes attirés par les deux semi-vélanes sur la piste mais c’était aussi un bon exercice. « Tu penses que tu auras le temps de jouer encore quand tu seras à Sainte Mangouste », demanda-t-elle alors qu’ils se dirigeaient désormais vers le buffet pour dîner un petit peu. Karen ne comptait cependant prendre qu’un verre d’eau, car entourée d’autant de filles bien plus minces qu’elle, elle ne supporterait pas de manger. Elle luttait depuis la rentrée contre ses crises de boulimie et parfois elle arrivait à combattre sa faiblesse, d’autres fois non. Ce soir, ce serait prendre un trop grand risque que de manger.

La soirée passait tranquillement et il fut déjà l’heure d’annoncer les résultats de Miss et Mister Poudlard, un concours qui n’intéressait que très peu Karen. Spingate fut élue sans surprises, elle avait gagné grâce par un vote de sympathie, un vote de pitié, et Karen n’applaudit que par pure convenance, et pour ne pas attirer de soupçons sur elle. En revanche, elle ne s’abaissa pas à féliciter Mulligan. Ses applaudissements reprirent pour Jensen, mais elle s’aperçut bien vite que le jeune homme ne montait pas sur scène, ce qui était tout à fait compréhensible. Elle échangea un regard avec Niels, venu avec Eurydice Foster, avant de dire à Lucas : « Il faut que j’aille voir Jensen. Ça ne te dérange pas ? » Il pouvait tout à fait se joindre à elle, cela ne la gênait pas. Mais elle ne se voyait pas laisser seul son ami d’enfance après une telle annonce.


All the good girls go to hell
Looking in the mirror I don't like the one I see. I can't help it, this taste that's just how I feel. I'm falling. What if I don't know myself without you? And I'm falling, falling hard and I thought I'd find myself without you. Black rain
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 691
Âge : 15 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Victoria Moroles / Ana de Armas


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 19 Déc - 22:06

♛ Bal de Noël 2016
Baila, baila, baila conmigo. Baila, baila y yo te sigo. Pégate, ven, suéltate. No te me vayas sin las gana' de volver. Por eso, baila, baila, baila conmigo. Baila, baila, que yo te sigo. Bésame solo una vez, así tengo un motivo pa' volverte a ver.

▼▲▼
[ Robe de Stef ]

Ayant globalement retrouvé son sang-froid, Stef était parée pour consacrer la suite du bal à la mission qu'elle s'était donnée : celle de garder un œil sur Eurydice pour s'assurer que Koning n'essayerait pas de profiter d'elle d'une quelconque manière (les paroles d'Alexandre un peu plus tôt dans le dortoir l'avaient inquiétée), prête à déceler le moindre signe de détresse émis par la Serdaigle et à intervenir aussitôt pas besoin de chaperon quand on a des amis comme Alexandre et Stef.

« Ils ont l'air proches ? » répéta-t-elle en fronçant les sourcils. Certes, Eurydice lui avait appris que Niels était son type - apparemment - à l'inverse de Nathaniel, vers qui la Gryffondor avait souvent cherché à la pousser, mais jusqu'à maintenant, Stef n'avait jamais pensé qu'Eurydice puisse être intéressée par Niels. Mais autrement, comment expliquer qu'elle puisse apparaître heureuse de se voir offrir un bracelet en forme de serpent ? « Tu crois ? » poursuivit-elle avec incertitude, quand bien même elle avait été occupée à formuler précisément la même pensée. Elle restait perplexe, et pas franchement rassurée. Eurydice passait d'une tension visible affichée dès qu'elle se trouvait en compagnie de Koning, à de la résignation, et à présent... « On ira les voir tout à l'heure, j'ai besoin d'observer ça de mes propres yeux. Et ce sera plus facile de comprendre ce qu'il se passe. » Forte de cette conclusion, elle tourna le regard vers un tout autre spectacle : celui de son frère et de Prudence, cette dernière visiblement échevelée et quasiment... accoudée sur la tête d'une petite élève de première ou deuxième année ?

Stef écarquilla les sourcils, visiblement circonspecte. « En soi, tant mieux pour elle tu me diras... Mon frère et elle se sont bien trouvés. » Quant à l'autre meilleur ami de Quino, Stef ne le repéra pas pour l'instant, et elle se demanda si effectivement, Prudence ne s'était pas trouvée fort dépourvue quand la bise fut venue l'heure du bal était arrivée.

Sur ces entrefaites, les deux Gryffondor furent rejoints par deux Serpentard, qui n'étaient autre que sa cousine, Lucrecia, et son propre meilleur ami, Thiago. Dans un terrible coup du sort, tout ce petit monde décida de se moquer d'elle, et de sa propension à se servir au buffet, ce qui, combiné avec son état de tension précédent, suffit à la vexer pour de bon. Lu' et Thiago s'étant sagement éloignés pour aller ouvrir le bal, ce fut Alexandre qui hérita de la majorité de sa mauvaise humeur. Elle tourna un regard toujours exaspéré, mais légèrement adouci, vers son petit-ami : « Moui. » répondit-elle avec une conviction relative, consciente cependant qu'il fallait qu'elle se détende si elle ne voulait pas gâcher le bal sans raison.

Malheureusement, cette bonne résolution fut mise à mal quelques minutes plus tard seulement, lorsque Dominique décida d'activer son pouvoir de Vélane, envoûtant au passage Alexandre. La jalousie gonfla aussitôt dans sa poitrine, et après avoir lancé une pique accusatrice drama ou rien, Stef s'éloigna de son petit-ami d'un pas résolu. Elle avait pris un verre pour se donner contenance, mais ne fut pas surprise de voir réapparaître Alexandre - le contraire aurait été carrément offensant. Comme souvent, sa colère s'avéra aussi courte qu'intense, fondant comme neige au soleil face aux paroles d'Alexandre. Elle hocha légèrement la tête. « Je sais. » reconnut-elle dans un soupir, encore irritée par toute cette situation, et par l'impression d'être un enfant confessant son caprice. Elle en voulait davantage à Dominique qu'à Alexandre, en vérité, même si dans un monde idéal, elle aurait aimé que les sentiments qu'Alexandre éprouvait pour elle suffisent à annuler le pouvoir de Dominique. Elle restait accrochée à ses contes de fées.

« Ça pourrait ne pas marcher, quand même. » marmonna-t-elle, sourcils froncés, poursuivant en tournant un regard aiguisé vers la Poufsouffle : « Qu'est-ce qui lui prend de faire ça aussi, elle a Ash, ça devrait lui suffire. » Et pourtant, elle aimait bien Dominique. Elle papotait aisément avec elle, et elle la trouvait sympa, mais entre la suggestion d'utiliser son pouvoir en solo sur Alexandre, et à présent ce petit tour-là... Elle sentit cependant ses joues chauffer pour une toute autre raison, alors que son petit-ami lui disait - et pas pour la première fois - qu'il l'aimait. Elle déglutit, ramenant les yeux sur son visage. C'était le moment, elle le savait. Elle le ressentait depuis un moment à présent, depuis l'année précédente, et sa discussion avec Tina à l'infirmerie, mais elle n'avait jamais trouvé le moment juste pour le dire... Et voilà que cet instant - post-dispute et envoûtement éhonté par Dominique Weasley - paraissait être le bon. Elle se pencha pour glisser à l'oreille d'Alexandre : « Je t'aime aussi. » avant de déposer un baiser sur sa joue, le cœur battant un peu plus vite, et trouvant que cette soirée s'apparentait de plus en plus à des montagnes russes émotionnelles qui finiraient par avoir raison de sa santé mentale fragile.

Elle se sentit d'autant plus coupable qu'Alexandre se montrait, lui, adorable et prenant une grande inspiration, elle hocha la tête. « Je t'avais dit que j'avais une surprise pour toi. Je me suis entraînée à apprendre le tango argentin avec Lu' et Thiago depuis le début d'année... » Le moment de vérité était arrivé : celui de sa honte ou de sa gloire relative. Avant qu'elle n'ait pu se jeter à l'eau, cependant, McGo arriva avec la traditionnelle annonce des vainqueurs de Mister et Miss Poudlard, et Stef se sentit soulagée qu'on ne lui arrache pas Alexandre en cet instant. Elle tourna tout de même le regard vers le brun, car sa cousine était concernée, et au vu des deux Mister Poudlard exæquo, ça pourrait aisément tourner au drame. « Ils ont l'air bien tous les deux. » remarqua-t-elle au sujet de Viska et de Flynn (qui portait tout de même une sorte de costume trois pièces avec des Dr Martens, cet individu la surprendrait toujours). « On danse alors ? » proposa-t-elle une fois que la valse fut terminée, la musique se prêtant déjà davantage à un tango.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 777
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Lucky Blue Smith


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 19 Déc - 22:44

Jensen & Dahlia.
L’idée de s’échapper de la soirée était très tentante. Jensen n’avait pas pour habitude de se carapater, il était même plutôt à l’aise lors de ce genre d’événement avec tous ceux auquel il avait dû assister depuis qu’il était en âge de le faire, mais ce soir, il n’était pas sûr de s’en sentir capable. Il aurait presque préféré qu’il y ait une pleine lune pour passer la soirée dehors en compagnie de Michael. « Je ne pensais pas avant, mais après. J’ai assez mis McGo’ en rogne l’an dernier. » Après tout, il avait campé sur ses positions lorsque Viska avait été enlevée puis quand elle était revenue, refusant tout simplement toutes les propositions voire ordres que la directrice de l’école lui donnait. Il avait tout simplement envoyer bouler tout ce qu’elle lui avait dit et n’en n’avait fait qu’à sa tête, que cela lui plaise ou non. Autant dire, donc, qu’il n’était pas dans les petits papiers de la Directrice.

Le sujet de la frange de Weasley étant au cœur de leur discussion, Jensen haussa les épaules. « Oui… elle aurait dû éviter. » Il haussa les épaules, pas convaincu du tout par ce choix de style capillaire. Mais Weasley était du genre à vouloir se montrer par tous les moyens, ce n’était donc pas si étonnant qu’elle change radicalement d’apparence pour cela. Elle aurait dû venir en furie, ça aurait fait fureur. Alors que Dahlia lui disait de ne pas plaindre Bishop, Jensen posa son regard sur ce dernier, tout de même désolé pour lui. Ils n’échangeaient pas réellement, mais il n’avait pas été insupportable la dernière fois qu’il l’avait croisé. « Je ne vois pas en quoi ça peut être vital s’ouvrir le bal. Je suis sûr que toi, tu serais ravie de pouvoir l’éviter, cette danse d’ouverture. » Après tout, Dahlia n’était déjà pas rassurée quant à être au milieu d’une foule, alors devoir danser devant tout le monde ?

Il esquissa un sourire quand la préfète-en-cheffe lui dit qu’elle était pour Serdaigle malgré tout, avant de lui répondre : « Tu devrais changer de maison tant qu’il en est encore temps… » Après tout, Serpentard avait le vent en poupe et toute la maison était bien déterminée à ramener, une nouvelle fois, les coupes à la maison aller, aller, aller. « Tu es effrayante ? Ah, mais c’est vrai que tu as collé Chiara… » Il ne savait par contre pas trop laquelle des deux serdaigles étaient la plus effrayante à ce moment. Nul doute que sa blondinette de cousine avait fait une tête de cent pieds de longs. « Je l’ai simplement feuilleté pour m’assurer qu’il pourrait t’être utile. Tu me raconteras ? » Quant à Peony, il se doutait de la réponse de sa jumelle, mais elle était bien passé au dessus de Leopold, elle pouvait bien accepter que Dahlia devienne briseuse de sorts, non ? La danse d’ouverture arrivant, Jensen se place avec Dahlia sur la piste, tentant de la rassurer un maximum. Etrangement, à un moment, la brune sembla rayonner, et Jensen trouva, d’un coup, qu’elle était particulièrement belle ce soir, sans comprendre pourquoi. Non pas qu’il ne l’appréciait pas en temps normal, il l’avait toujours trouvée plutôt jolie et se souvenait même avoir rougit quelques années plus tôt, sans s’en rendre compte à l’époque, mais là, elle semblait briller d’une lueur encore toute différente.

A l’arrivée de Peony et d’Erwin, Jensen laissa essentiellement les jumelles discuter entre elle, alors qu’il parlait avec Erwin. Comme ils s’étaient tous les quatre dirigés vers le buffet, il en profita pour manger quelques spécialités, comme les mince pies encore tièdes surmontées de chantilly ou un petit peu de plum pudding, en évitant sciemment tous les mets et autres boissons qui lui paraissaient un peu trop louches. Après tout, il y avait Kostas duquel il devait se méfier, mais aussi Faraday et Klein, la dernière étant, après tout, à l’origine de la farce de l’an passé où il s’était retrouvé avec les couleurs de Gryffondor. Alors que les résultats de Miss et Mister Poudlard allaient être annoncés, Il laissa le buffet pour se tourner vers l’estrade. Cette année, il n’avait aucune idée de qui allait bien pouvoir être élu, aussi bien du côté des filles que de celui des garçons. Il se demanda brièvement si Bishop allait être de nouveau élu puisqu’il s’agissait de sa dernière année à l’école mais alors qu’il y réfléchissait, il entendit le nom de Viska être prononcé. Ses yeux bleus cherchèrent la blonde du regard et il la vit au bras de Mulligan, un soudain noeud se formant dans sa gorge. « C’est une blague ? » murmura-t-il, avant de se raidir sur place, la main qu’il avait sur la taille de Dahlia se crispant d’un seul coup, lorsqu’il entendit son propre nom, suivit de celui de Mulligan. C’était forcément une blague. Viska montant sur la scène, suivit de Mulligan, Jensen fixa ces derniers un instant avant de se tourner vers sa cavalière. « Sortons, tu veux ? J’étouffe ici. » Il n’attendit pas la réponse de sa cavalière, lâchant sa taille pour lui prendre la main et fendre la foule vers la porte de la grande salle.

Une fois la porte de la grande salle passée, Jensen prit la direction des lourdes portes de l’entrée, afin de sortir dans le parc, évitant de se diriger vers les cachots, pourtant si rassurant pour lui, par égard pour Dahlia. Elle n’était déjà pas fan des cours de potions, alors pas besoin d’en rajouter ce soir. L’air frais de l’extérieur lui fouetta le visage et il sentit un poids disparaître de ses épaules. Se tournant vers sa cavalière, il enleva sa veste et la lui passa sur les épaules, son regard se fixant peut-être un peu trop sur les lèvres de la Serdaigle, peut-être un peu trop près d'elle. Il soupira, doucement, lâchant la veste, qu’il tenait encore de chaque côté. « Désolé, j’avais besoin d’air frais. »
acidbrain



heaven only knows when i'm in hell
And I know they're gonna hate but I don't care, I barely could wait to hit them with the snare and the bass. Square in the face, this fuckin' world better prepare to get laced because they're gonna taste my venom. (c)Candy Apple


Dernière édition par Jensen McGowan le Lun 20 Déc - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 652
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Angèle Van Laeken


[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 EmptyDim 19 Déc - 23:09

♛ Bal de Noël 2016
Only when I'm dancing can I feel this free. At night, I lock the doors, where no one else can see. I'm tired of dancing here all by myself. Tonight, I want to dance with someone else.

▼▲▼
[ Robe de Fiona ]

Fiona arqua un sourcil alors que Tony lui répondait le plus naturellement du monde qu'il avait bien choisi sa tenue pour rappeler Serdaigle et donc prétendument, pour elle. Comme il s'agissait de Tony - qu'elle côtoyait depuis sa première année à l'école et avec qui il n'y avait à sa connaissance aucune ambiguïté, elle conclut à une blague, ce que semblèrent confirmer les paroles suivantes du Gryffondor. Elle passa naturellement le bras sous celui de Tony pour l'entraîner avec elle vers la Grande Salle, tout en discutant : « Grave, ça aurait été trop bien. Au lieu d'aller tous vous entasser à Gryffondor, c'est quoi ce délire franchement. Isaac, Graham, toi, V, Lola. » énuméra-t-elle sur ses doigts, habituée à prononcer ces remontrances - envers qui ? Elle ne le savait pas précisément. Le Choixpeau, peut-être ? Elle-même avait été un Chapeauflou, oscillant entre Gryffondor et Serdaigle, la seconde maison ayant finalement remporté la bataille. Elle le regrettait parfois, surtout à l'époque où Ciara et elle n'étaient pas proches.

Elle savait que Tony serait plus embêté qu'elle par l'indisponibilité du buffet. Il faut dire que ça n'était pas bien difficile, étant donné qu'elle s'en rapprochait rarement, et même quand elle le faisait, c'était pour se servir avec beaucoup de parcimonie. L'année précédente, elle avait testé la variation de Bièraubeurre poussée par Jensen, et elle chercha brièvement le capitaine de Serpentard des yeux, avant de l'apercevoir avec sa propre préfète. Elle n'eut cependant pas le temps de se perdre dans ses souvenirs, car Tony lui fit alors une proposition tout à fait incongrue, qui eut le mérite d'attirer toute son attention.

« Pourquoi, Clarks vous dit quoi, lui ? Je suis sûre qu'il a dit un truc dans ce genre-là à Lola l'an dernier, quand elle avait inversé les couleurs des maisons avec Esther. » déclara-t-elle avec grande certitude, pour quelqu'un qui n'avait pas la moindre preuve pour étayer ses paroles. C'est juste qu'à ses yeux, le professeur Clarks avait un style assez similaire à celui de Jones. Ils étaient tous les deux jeunes, et plutôt coulants avec les élèves, mais jusqu'à un certain point seulement. Abuser de leur confiance revenait à susciter leur déception, sentiment bien plus cuisant que des points perdus ou une heure de retenue hurlée au visage.

Quant à ses enfants, les imaginer n'était vraiment pas à l'ordre du jour pour Fiona, alors leur inventer des listes imaginaires, encore moins. Elle secoua la tête en signe de dénégation. « Nope. » répondit-elle aisément, avant d'éclater de rire à la remarque suivante du Gryffondor. « Ça me paraît un peu exagéré. Et en même temps, c'est faire preuve de prévoyance... et ça ne peut jamais faire de mal, je suppose. » accorda-t-elle gracieusement à son ami.

Elle se tut ensuite pour observer l'ouverture du bal, son regard s'attardant sur plusieurs de ses amis, avant de terminer sur Victoire et Graham, un fait qui ne sembla pas échapper à Tony. Elle lui adressa un sourire vaguement coupable, mais désigna d'abord McGonagall du menton. « Mister et Miss Poudlard avant. » Elle ne s'attendait pas à être choisie, en revanche, il était tout à fait imaginable que Graham réitère l'exploit, une possibilité à laquelle elle ne savait pas comment elle réagirait - et elle n'eut pas à le faire, puisque contre toute attente, le préfet de Gryffondor avait été coiffé au poteau par Flynn et Jensen. Ce dernier prit presque aussitôt la poudre d'escampette, et Fiona fut brièvement tentée d'aller vers lui pour lui dire quelque chose - elle ne savait pas trop quoi. Mais elle fit taire cet instinct, suivant du regard Flynn et Viska alors qu'ils dansaient. Elle tendit finalement la main à Tony : « Pour répondre à ta question, oui, j'ai envie de danser. » Elle adorait danser, même, et elle comptait bien profiter de son dernier bal, tout en faisant fi de la trahison de Graham et des émotions emmêlées qu'elle ressentait à la vue de Jensen.

CODAGE PAR AMATIS



fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty
Ξ Sujet: Re: [COMMUN] Bal de Noël 2016   [COMMUN] Bal de Noël 2016 - Page 10 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[COMMUN] Bal de Noël 2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 13Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11, 12, 13  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: