Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 Pour l'amour du niffleur [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 103
Âge : 16 ans {14/01/2001}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kim Soo Hyun / Park Jinyoung


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyMer 27 Oct - 15:05

Pour l’amour du niffleur
Avec l’adolescence, les hormones, Kate, la vie d’Itachi devenait de plus en plus stressante. Face à cette fébrilité très relative, le meilleur remède selon le Poufsouffle était d’aller faire un tour dans les enclos des animaux magiques dont Hagrid prenait grand soin. Ce jour-là, il passa devant les hyppogriffes sans s’arrêter et se dirigea droit vers un niffleur. Itachi était très attaché au petit animal, même si lui le lui rendait assez mal vu qu’il n’avait jamais rien de précieux dans les poches. « Salut toi, alors, tu as fait des découvertes sympa aujourd’hui ? » demanda-t-il à l’étrange créature qui vint le renifler juste au cas où, pour une fois, il lui aurait amené un truc brillant. « Et non mon vieux, j’ai toujours rien. C’est ça d’être pauvre. Mais ne sois pas trop déçu, je suis sûr que le professeur Hagrid t’a prévu une activité d’enrichissement pour plus tard dans la semaine où tu pourras t’en donner à cœur joie. Sinon, tu pourras toujours aller faire les poches de mes camarades au prochain cours. » conclut-il en approchant sa main, le niffleur se laissa caresser malgré un reniflement agacé.

C’est alors qu’Itachi aperçut une silhouette non loin qu’il avait déjà croisé en d’autres occasions dans ces lieux. « Tiens, salut Lucrecia, ça va ? » Le Poufsouffle adressa un sourire à la Serpentard. Il n’était pas à proprement parler proche d’elle mais il la fréquentait quand même de temps en temps vu qu’elle était dans les mêmes cercles que Kate et qu’elle était aussi à Magic Mix avec Aoi. Pour ce dernier point, cependant, il n’était pas sûr de si c’était une bonne chose ou non vu les vidéos de danse que sa jeune sœur postait sur ses réseaux sociaux… Mais, non sans une certaine sagesse, il s’appliquait le plus souvent à ne pas y penser. Tenter de contraindre Aoi à ses vues n’apportait jamais rien de bon, il le savait depuis le temps.

« Je suis étonné de te voir ici, il fait plutôt froid aujourd’hui. » Or nul n’ignorait que la jeune fille, tout comme Thiago, avait du mal avec la météo écossaise. Ce mois de décembre 2016 d’après google était plutôt sec et ensoleillé, mais les températures étaient vraiment basses depuis quelques jours. « En même temps, ça a l’avantage de ses inconvénients, le coin est plutôt calme. » On n’allait pas se mentir, c’était pour ça qu’il venait ici, lui. L’approche du bal mettait tout le monde en ébullition ce qui fatiguait le calme Poufsouffle qui avait besoin de silence pour se concentrer même si c’est pas une évidence à voir son entourage immédiat, y compris pour faire le point sur sa vie, qui était un peu en bordel depuis août dernier. Il regrettait l’époque où il pouvait faire semblant de ne pas savoir que Kate avait des sentiments pour lui, jouer les aveugles avait des avantages qui lui manquait… même s’il avait quand même décidé de passer outre le malaise et d’inviter la blonde pour la soirée de Noël – fait qui n’avait probablement échappé à personne -.
2981 12289 0


    Itachi Summers
    Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d’autre que la défaite du corps sur le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d’autre qu’à s’affaiblir.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyLun 1 Nov - 23:16

Lucrecia & Itachi.
xxx
à refaire
acidbrain


Je suis si conne Rolling Eyes


Dernière édition par Lucrecia Castillo le Lun 2 Mai - 20:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 103
Âge : 16 ans {14/01/2001}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kim Soo Hyun / Park Jinyoung


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyLun 22 Nov - 8:54

Pour l’amour du niffleur
« Non, je viens d’arriver aussi. Je passais voir Casper, le niffleur qui est là-bas. » Il désigna son niffleur préféré, déjà plutôt désintéressé par les deux adolescents, même s’il fut tenté de vérifier les poches de Lucrecia. La créature magique avait été ainsi nommée parce qu’au milieu de son pelage noir, sous une de ses pattes, se dessinait une tâche blanche qui ressemblait à un fantôme tel que les moldus les dessinaient parfois, avec une sorte de drap et deux yeux comme des trous sur le visage. « Et ça va. » répondit-il sobrement, n’étant pas du genre à répondre autre chose à cette question de toute façon. Itachi n’était pas quelqu’un de très secret, si on lui demandait quelque chose sur lui, il y répondait généralement sans faux semblant, mais il n’aimait pas vraiment parler – de lui, ni en général – donc il ne s’étendait pas. De plus, il ne pouvait pas dire que ça n’allait pas, il était certes un peu préoccupé par ses histoires avec Kate, mais à l’échelle de tout ce qu’il avait vécu en 15 ans, ce n’était pas des événements qu’il qualifierait de grave. D’embêtant peut-être à la rigueur, mais plus parce qu’il s’inquiétait pour sa meilleure amie que pour lui.

« Oui, je suis d’accord, j’aime beaucoup les niffleurs moi aussi. Même si leur potentiel de destruction est assez important, je les trouve plutôt de bonne compagnie, et puis ils ont une bonne tête. » Comme si Casper avait compris le compliment, il s’approcha des deux élèves et grimpa le long d’un Itachi stoïque pour se jucher sur son épaule qui se trouvait du côté de Lucrecia. Il avança une patte vers elle, le Poufsouffle le prévint : « On fait attention avec une dame Casp’ » ce qui n’empêcha pas la créature magique de prendre une mèche de cheveux de la demoiselle pour la renifler : peut-être que le shampoing de la Serpentard lui plaisait ?

« En effet, il peut faire plus froid que ça encore. Tu as des chaufferettes aussi ? » Lui-même n’était pas très frileux, il savait cependant que certains élèves en avaient dans leurs poches pour se réchauffer plus aisément, surtout pendant les cours qui avaient lieu en extérieur. Comme un autre niffleur rejoignait Casper en hauteur sur l’épaule de Lucrecia, il fit un tout petit pas de côté, juste pour éviter que les deux bestioles ne décident de se disputer depuis leurs promontoires vivants – ce qui arrivait parfois -. Cette précaution fut cependant inutile car le niffleur venu voir Lu’ partit quand il comprit que la demoiselle avait été prudente et n’avait rien emmené de précieux (ce qui aurait provoqué une lutte parmi tous les niffleurs!). Itachi resta cependant où il était car elle abordait l’épineuse question de sa relation avec Kate. « Oui, ça va, je l’ai invitée pour le bal. » Et elle avait accepté de l’accompagner, ce qui était bien le signe que tout n’était pas perdu… leur relation actuelle était juste compliquée parce que la blonde n’acceptait pas qu’ils ne puissent pas être un couple, fait qui paraissait évident du point de vue d’Itachi. Rien de plus. « Toi, tu y vas avec Thiago je suppose ? » dit-il, autant pour relancer la conversation que pour éviter que Lu’ ne pose d’autres questions auxquelles il ne pouvait pas vraiment répondre…
2981 12289 0


    Itachi Summers
    Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d’autre que la défaite du corps sur le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d’autre qu’à s’affaiblir.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyDim 5 Déc - 21:06

Lucrecia adorait les animaux, ce n’était pas nouveau. Par contre, elle laissait à sa cousine le côté défense des animaux, même si elle mettait un point d’honneur à s’en occuper avec attention. Devenir potentiellement magizoologiste était une idée qui trainait d’ailleurs dans un coin de sa tête, si jamais ils ne se remettaient à la danse de façon professionnelle avec Thiago. Mais pour cela, ils avaient encore le temps voir venir, car ils n’étaient qu’en cinquième année et qu’ils n’avaient même pas encore leurs BUSEs. Il était donc normal de la croiser en train de s’occuper des petites bestioles de l’école. Elle avait d’ailleurs été tentée de rejoindre le club s’en occupant et en discutant, mais entre les BUSEs qu’elle devait réviser, les répétions de Magic Mix et les entraînements qu’elle faisait avec Thiago avec un peu plus de régularité que l’an dernier puisqu’ils étaient retournés à l’école de danse de leur enfance pendant l’été, Lucrecia n’avait pas vraiment de temps libre. Elle adressa un sourire au Poufsouffle lorsqu’il lui dit qu’il allait bien, sans aller plus loin. Elle savait qu’il n’était pas très locace et qu’elle avait surtout de la chance d’être amie avec Kate et Karen et qu’elle tentait de temporiser parfois les disjointes entre les deux sorcières pour qu’il ne prenne pas ses jambes à son cou.

« Oui, ils sont vraiment mignons, même s’ils n’espèrent que de l’or et des choses précieuses de notre part… » Alors que le petit Casper grimpait pour se poster sur l’épaule d’Itachi et qu’il approchait une patte de son épaule, Lucrecia approcha doucement une main vers la petite boule de poils, un sourire aux lèvres. « Ne t’en fais pas, j’ai déjà vécu pire à Castel, tu n’imagines même pas les espèces que nous avons dans la forêt amazonienne. » Il fallait avouer qu’être dans une école en plein milieu de la jungle brésilienne n’était peut-être pas la meilleure idée du siècle, mais en même temps, il fallait admettre que cela empêchait les moldus de se perdre près de l’école et de tomber sur un sorcier en plein entraînement. Cela arrivait de temps à autre bien entendu, mais aussi loin qu’elle avait pu remonter, personne n’était mort depuis longtemps, et elle en était bien contente.

Lucrecia et le froid, ça faisait deux. Voire même cent cinquante, tellement elle détestait cela. Elle était Argentine, elle était accro au soleil et détestait le froid, la pluie et la neige, même si elle admettait volontiers que lorsqu’elle arrivait dans Pré-Au-Lard, recouverte de son manteau blanc, elle trouvait cela tout à fait magique, elle préférait tout de même le soleil, le sable et l’odeur iodée de la mer. Alors oui, elle portait de nombreuses couches de vêtements et recherchait la chaleur presque vingt-quatre heures sur vingt-quatre. « Non ! C’est quoi ? Ca sonne bien, ça me parait être quelque dont j’aurais du avoir connaissance depuis des mois… » Après tout, si elle pouvait avoir encore un peu plus chaud, elle ne disait pas non. Surtout qu’elle savait d’avance que si cela était performant, elle connaissait un grand dadais qui allait les lui piquer sans vergogne…

L’argentine esquissa un sourire lorsqu’il lui dit qu’entre Kate et lui tout allait bien et qu’il lui avait en plus demandé d’être sa cavalière pour le bal. Elle le savait déjà, Kate le lui ayant dit, mais l’entendre de la bouche du garçon était rassurant. « J’espère que vous vous amuserez bien ! Ta sœur est en charge de vos tenues ? » Aoi faisant partie de Magic Mix, forcément, Lucrecia la connaissait, même si elle était moins proche de sa cadette que de Peony par exemple. Mais il fallait avouer qu’elle connaissait la préfète des Serpentard depuis plus longtemps. Puis alors qu’il lui retournait la question pour le bal, en demandant si elle allait « En effet, c’était logique, tu vois ? Je veux dire, c’est mon meilleur ami, mon partenaire de danse, on se connait depuis qu’on a cinq ans… Je pense que s’il y allait avec quelqu’un d’autre, je serais jalouse comme un poux. »  En réalité, elle en était même sûre, après tout, elle était jalouse de Cleo Davies sans qu’elle n’ait vraiment de raison de l’être, juste parce que la serdaigle regardait un peu trop Thiago à son goût. « Tu retournes en Irlande après le bal ou tu restes à Poudlard ? » Elle savait qu’il arrivait que des élèves restent à l’école durant les vacances d’hiver, mais elle ne savait pas trop si Itachi faisait parti de ces derniers ou non. Elle, allait rentrer en argentine avec Thiago, et ils retrouveraient leur famille après cinq mois loin d’eux. Et avec une surprise de taille.
acidbrain


• 770 mots •


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 103
Âge : 16 ans {14/01/2001}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kim Soo Hyun / Park Jinyoung


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyMar 4 Jan - 15:49

Pour l’amour du niffleur
« Hum...oui, les niffleurs ont un petit côté mono-maniaque. » Ils n’avaient, en effet, pas l’air de s’intéresser à autre chose qu’aux objets brillants. Heureusement, leur petite bouille mignonne faisait un peu oublier leur obsession et ils avaient un certain succès au rang des animaux magiques, du moins sur les terres britanniques, Itachi n’avait aucune idée de l’image des niffleurs dans le reste du monde. Ils avaient pourtant dû être assez utiles à certaines périodes de l’histoire, par exemple pendant la ruée vers l’or, à moins qu’aucun sorcier n’y ait participé ? S’il y pensait, il poserait la question, un jour, au professeur Jones. « Non, c’est vrai, c’est assez dur à imaginer. Surtout que je n’ai jamais vraiment voyagé. » Vu qu’il était né à Manchester, qu’il vivait maintenant à Galway, en Irlande, et qu’il était scolarisé en Écosse, il avait pas mal exploré les îles anglo-saxonnes, mais son savoir ne dépassait pas ce cadre, encore restreint aux villes dans lesquelles il avait eu l’occasion d’aller, qui se comptaient sur les doigts des deux mains en tout et pour tout. « Et je n’ai pas beaucoup d’imagination non plus. » admit-il sobrement : certains pouvaient vivre de paysages intérieurs si riches que n’avoir jamais pu voyager restait accessoire, Itachi, lui, ne pouvait se faire une image mentale que de ce qu’il connaissait et avait expérimenté par lui-même. C’était une des raisons qui faisait qu’on le qualifiait souvent d’ennuyeux dans la mesure où cela rétrécissait d’autant sa conversation mais il aime pas parler alors ça le gêne pas.

« Ce sont des sortes de mini bouillottes qui font à peu près la taille de la paume de la main. Il suffit d’appuyer sur un endroit précis pour qu’elles dégagent de la chaleur. Tu n’en a peut-être pas entendu parler parce que c’est un objet moldu, alors tout le monde n’en a pas ici. » N’empêche qu’il maintenait que pour des personnes frileuses comme Lucrecia, cela restait une option à envisager, car même si c’était un objet moldu il n’était pas très difficile de s’en procurer. Presque toutes les grandes enseignes non magiques en vendaient. « Remarque, il existe peut-être des équivalents magiques, mais là je ne pourrais pas te renseigner. » Même s’il avait toujours plus ou moins grandi dans la magie – même le maître était un sorcier -, il était plus familier des appareils et autres gadgets moldus : Madame était une moldue, quant à ses parents d’accueil, ils avaient une maison avec autant de choses sorcières que non magiques, un choix de leur part qu’Itachi n’avait jamais jugé contestable. Après tout, Galway était une grande ville moldue même si pas mal de sorciers irlandais y vivaient.

« De la mienne seulement, pour ce que j’en sais du moins » Contrairement à lui, Kate n’avait pas besoin de l’aide d’Aoi pour l’habiller. Non pas qu’il ait vraiment besoin de sa sœur pour ça, mais elle avait un talent indéniable pour faire du neuf avec du vieux là où il se serait contenté de mettre le costume à sa taille, point barre. « Je lui ai demandé de rester classique » jugea-t-il utile de préciser car tout le monde connaissait les goûts pour le moins originaux d’Aoi en matière de mode.

« Oui, je comprends. Je suppose que cela me ferait bizarre si Kate s’y rendait avec quelqu’un d’autre. » C’était l’argument principal qui l’avait décidé à inviter la blonde. Il n’aurait pas été naturel qu’ils s’y rendent avec d’autres personnes, même si leur relation restait un peu bancale depuis les événements du mois d’août. Il n’aurait probablement pas été jaloux comme un pou mais ça aurait terni la soirée, et ce n’était clairement pas le but d’une fête de Noël… Il aurait seulement aimé avoir la certitude qu’il avait pris la bonne décision et que ce ne serait finalement pas pire pour Kate, comme ça l’avait été pendant la discussion qu’ils avaient eu après les faits. Lui arrivait toujours à être normal, parce qu’il avait un contrôle presque pathologique de ses émotions, mais ce n’était pas du tout le cas de sa meilleure amie… Cette pensée obscurcit quelques secondes ses prunelles avant qu’il n’en revienne au sujet des vacances à venir. « Je retourne en Irlande avec mes sœurs. On pourrait rester à Poudlard maintenant que Yuki est scolarisée ici, mais on a pris l’habitude de passer cette période avec nos parents d’accueil. » Il ne retourna pas la question car il se doutait que la jeune fille allait retourner chez elle pour une coupure bien méritée loin du froid écossais.

762
2981 12289 0


    Itachi Summers
    Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d’autre que la défaite du corps sur le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d’autre qu’à s’affaiblir.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyDim 20 Fév - 12:14

« Petit ? Tu es gentil ! » dit-elle avec un sourire malicieux et des yeux pétillants. Les niffleurs étaient capables de sentir les objets de valeur, c’était presque comme lorsque Thiago avait envie de chocolat, il arrivait toujours à mettre la main sur son précieux sésame. Ou quand Kate voulait absolument un matcha… Ou que Stef’ se persuadait que EthelEthelEthel voulait lui piquer son petit copain… Non vraiment, coté obsession, dans son entourage, elle avait de quoi faire et pouvait facilement voir la ressemble avec les niffleurs ! Alors qu’il lui disait qu’il n’avait jamais réellement voyagé, Lucrecia esquissa un petit sourire, l’air taquin. « Ne le dis pas trop fort, Kate va t’embarquer avec elle au Japon sinon. Tu ne l’y a jamais accompagnée encore, non ? Ça a l’air magnifique. Très différent d’ici, ou même de chez moi, mais splendide. Je n’y suis allée qu’une fois, mais c’était pour une compétition, alors on n’a pas trop pu visiter. » Même s’ils avaient rapidement vu quelques quartiers de Tokyo, a l’époque, Lucrecia et Thiago étaient encore très jeunes, puisqu’ils n’étaient même pas entrés à Castelobruxo ! Elle n’en gardait donc pas trop de souvenirs, si ce n’est que la nourriture avait été particulièrement savoureuse.

Itachi lui expliquant un peu plus ce qu’étaient les chaufferettes, Lucrecia écarquilla les yeux et sa bouche forma un rond de surprise. « Tu plaisantes ?! Mais c’est génial ! Il m’en faut. Oh, je vais offrir ça à Thiago pour Noël, il va être ravi ! Son père est moldu, mais bon, je t’avoue qu’en Argentine ou même au Brésil, on n’en a pas vraiment besoin… » Enfin, il y avait bien la Patagonie, où il neigeait et où l’on pouvait trouver des glaciers, mais à Cordóba, cela faisait bien longtemps que le record de froid n’avait plus été atteint ni même dépassé - et les deux danseurs en étaient ravis ! « Il y a bien les flammes éternelles, mais elles doivent être conservées dans du verre pour être transportées non ? Ce n’est pas très pratique… » Néanmoins, maintenant qu’Itachi lui avait appris l’existence des petites bouillottes, elle ouvrirait l’œil.

Le Poufsouffle lui affirmant que sa sœur n’était en charge que de sa tenue, cela parut au final évident à Lucrecia. Elle savait de par Thiago que Kate avait fait une crise suite à une discussion avec Aoi et elle n’était pas sûre que la blonde soit un poil réticente à passer du temps en tête avec leur cadette. Alors forcément, une tenue… « Ce n’est pas une mauvaise idée, oui. » Lucrecia connaissait Aoi via Sterne essentiellement, et il fallait avouer que son style vestimentaire était somme toute particulier. Ce n’était pas vraiment au goût de l’argentine, mais en même temps, tant que c’était Aoi qui portait ses créations et pas elle, c’était l’essentiel.

Si elle esquissa un petit sourire à la réponse d’Itachi - elle savait d’avance qu’une telle réponse aurait fait sauter la blonde au plafond de joie - elle se retient de faire une remarque. Si elle pouvait se permettre presque tout avec Stef’, Quino ou Kate, elle n’était pas assez proche d’Itachi pour le taquiner comme elle avait l’habitude de la faire avec ses plus proches amis. « Je suis sûre qu’elle serait toute aussi verte tu sais. » se permit-elle quand même de dire, car c’était la vérité et tout le monde savait qu’elle en mourait si en plus il s’agissait de Karen. Jouer les tampons entre les deux n’était d’ailleurs pas chose aidée, parole de Lu’ ! « Ça doit être joli l’Irlande, je n’y suis jamais allée, malgré les compétitions. Elles avaient plus tendances à se faire à Londres. » dit-elle d’un air pensif cavant de reprendre : « C’est vrai qu’il y a la possibilité de rester ici, ce n’est pas le cas à Castel. Cependant, je ne connais personne qui le fait. » Les Lloyd t’entraient tous au Pays de Galles, Kate rentrait chez elle puis partait pour le Japon… Mais en même temps, elle ne connaissait pas tout le château, donc bon.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 103
Âge : 16 ans {14/01/2001}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kim Soo Hyun / Park Jinyoung


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyLun 28 Mar - 10:24

Pour l’amour du niffleur
Le sourire d’Itachi s’agrandit à la remarque de Lucrecia : il était vrai que les niffleurs n’avaient pas juste un petit côté mono-maniaque et qu’il avait usé ici d’euphémisme par simple attachement pour ces créatures. Il était certain cependant que la jeune fille en sa compagnie ne lui en voudrait pas de faire dans le sentimentalisme, cela lui arrivait si peu !

Le sujet passant aux voyages, ou à leur absence dans le cas de l’anglais, il confirma les paroles de sa camarade par un petit signe du menton. « Kate dit toujours que c’est très beau, c’est même pour ça qu’elle voudrait y retourner. Je n’y suis jamais allé, peut-être un jour si elle a besoin que je l’accompagne ? Mais il faudrait que ma famille d’accueil et l’assistante sociale soient d’accord, et je ne sais pas trop quelle est la politique concernant les voyages... » Se rendre chez sa meilleure amie en terres anglaises n’avait posé aucune difficulté, il ne savait pas en revanche s’il aurait le droit de sortir du territoire aussi facilement. Le cas de figure ne s’était jamais présenté. En même temps, à part avec sa meilleure amie, pourquoi irait-il se balader en dehors du Royaume-Uni et de l’Irlande ?!

« Si tu investis dans des chaufferettes, je te conseille d’en avoir une petite réserve car après utilisation il faut les recharger en les faisant chauffer dans de l’eau chaude. C’est bien d’en avoir quelques unes d’avance pour ne jamais en manquer. » Itachi parlait tout en continuant à jouer avec les niffleurs qui, cependant, commençaient à se lasser de sa compagnie. « Oui, et puis, des vraies flammes, c’est toujours un peu dangereux. » Même magiques, elles pouvaient provoquer un incendie ! Et personne ne voulait une chose pareille dans Poudlard, le Poufsouffle en était bien certain.

« On ne dirait pas, mais Aoi est plutôt à l’écoute, elle ne m’a jamais fait porter de tenue qui me mette mal à l’aise. » En même temps, elle le connaissait : Itachi refuserait de mettre des vêtements qui seraient trop voyant, ce n’était pas sa personnalité ! Le frère et la sœur étaient tous les deux différents mais ils respectaient ce qu’ils n’avaient pas en commun. Raison pour laquelle l’adolescent essayait de ne pas se mêler des histoires de sa cadette – l’incident « Gabin » étant une exception regrettable -, de toute évidence elle ne comprenait pas plus son besoin de calme que lui celui qu’elle avait d’attirer le regard. Accepter qu’ils étaient différents était bien plus facile que de se battre contre leurs natures en permanence.

« Hum… Je ne pense pas. Je veux dire… il aurait été facile pour elle de se trouver un cavalier, mais moi je n’ai pas beaucoup d’amies et Karen est déjà prise, alors j’y aurais été tout seul. Aucune raison qu’elle devienne verte de jalousie, tu vois ? » répondit-il avec un petit sourire amusé car il songeait à combien Kate aimait tout ce qui était au thé matcha et à la couleur verte qui y était associée. Il ne savait pas trop pourquoi cette image lui était venue, mais elle l’avait faite sourire. De toute façon, pas besoin de s’attarder sur de potentielles jalousies puisqu’il avait pris la décision de l’inviter en dépit de ses craintes. « C’est un beau pays aussi, même s’il devient plus magique lorsqu’on associe ses paysages aux contes et légendes qui s’y racontent. » Il avait appris à aimer l’Irlande de sa famille d’accueil, Galway étant si différente de sa ville natale de Manchester. « Maintenant que j’y pense, je ne connais personne qui le fasse non plus. Il faut dire que c’est l’occasion de voir sa famille ou ses amis en dehors de l’école. » C’étaient leur seul congé en dehors des vacances d’été, impossible de le laisser passer ! Même pour les Summers qui n’avaient, à strictement parler, pas de famille ! Noël à l’école, ça sonnait triste… l’était-ce ? Dur à dire sans pouvoir demander à ceux qui le vivaient !

673
2981 12289 0


    Itachi Summers
    Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d’autre que la défaite du corps sur le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d’autre qu’à s’affaiblir.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyMer 30 Mar - 20:34

Alors qu’ils en venaient, tout à fait logiquement à parler de la meilleure amie du Poufsouffle et de son amour pour le Japon, Lu’ esquissa un sourire avant de répondre : « Peut-être que l’occasion se présentera ! Je suis sûre qu’elle adorerait te le faire découvrir. Elle m’a dit que tu lui préparait à manger parfois ? Je sais qu’elle est assez compliquée, c’est tout à ton honneur. » Car après tout, Kate et son désamour du Royaume-Uni, ce n’était pas nouveau. Lucrecia avait été mise au parfum dès son arrivée, tout comme l’inimité qu’il existait entre la blonde et Karen, avec qui elle partageait son dortoir. Si elle essayait de faire tampon, s’entendant avec les deux, ce n’était parfois pas de tout repos. « Karen déteste l’odeur du matcha d’ailleurs, et Kate le lui rends bien avec le Earl Grey, mais ça en fait un dortoir toujours très bruyant. Heureusement, le maté que je bois moi n’a pas l’air de les déranger. » Peut-être parce qu’elles étaient trop occupées à se hurler dessus dès qu’elle se voyaient, certes.

Prenant bien note, mentalement, de tout ce que le poufsouffle lui disait sur les chaufferettes - vraiment, elle était outrée que personne n’ait eu l’idée de lui en parler plus tôt ! Elle avait pourtant été presque congelée sur place l’hiver dernier, recherchant la moindre source de chaleur possible, avec trois couches de vêtements sur le dos !- elle hocha la tête positivement et reprit : « Bien noté ! Stef’ et Quino vont m’entendre à m’avoir laissée dans une telle ignorance ! » Cela étant, la dernière fois que Quino lui avait affirmé qu’il y avait de l’alcool dans la bieraubeurre, elle ne l’avait pas cru, persuadée qu’il se fichait d’elle comme il en avait l’habitude. Résultat, Karen avait été celle qui lui avait confirmé que le breuvage était réellement alcoolisé, mème si à moindre mesure, et Lu’ l’avait regardée avec des yeux aussi ronds que des soucoupes.

L’argentine avait l’habitude de changer énormément de tenue, d’avoir des tenues que l’on voyait de moi , pleines de paillettes mais qui laissaient également peu de place à l’imagine, puisqu’elles étaient souvent très moulantes, très courtes, très échancrées. Elle avait aussi eu l’habitude de passer la majorité de son temps libre en maillot de bain, donc cet accoutrement ne la dérangeait pas plus que cela. Mais elle voulait bien admettre que certains étaient plus pudiques que d’autres. Ce n’était juste pas son cas à elle - au grand regret de Thiago sans doute. « Je t’avoue qu’avec les compétitions, je ne sais pas trop quelle tenue pourrait me mettre mal à l’aise. Enfin, je suppose que cela dépend des occasions bien sûr. Aoi semble partie pour prendre la relève de Peony à Magic Mix, lorsqu’elle quittera l’école, en tout cas. » Si la rousse se voyait déjà confectionner des tenues pour tout un tas de gens, elle ne savait pas trop si Aoi espérait le même futur.

« Hm… Je ne suis pas sûre qu’elle soit du même avis, mais tu la connais mieux que moi ! » Même si elle partageait son dortoir, un meilleur ami c'était toujours différent. « Vous en avez beaucoup, des contes et légendes ? Je t’avoue que je ne connais pas grand chose du Royaume-Uni. Ce n’est pas vraiment ce qu’on apprend en Argentine ou au Brésil. » En plus de cela, Lucrecia avait été scolarisée à la maison, car la danse prenait tellement d’ampleur dans sa vie de tous les jours alors qu’elle n’était pas plus haute que trois pommes, qu’aller dans une école comme les autres enfants aurait été impossible. Mais cela ne la dérangeait pas, elle avait, comme cela, pu passer bien plus de temps avec Thiago. « Oui, j’aurais du mal à me dire que je reste ici alors que ma famille m’attend en Argentine. » Même si le retour en Argentine n’était pas possible pour une raison quelconque, il y avait toujours la famille Kostas, donc Lu’ ne resterait jamais toute seule à Poudlard.
acidbrain


• 651 mots •


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Itachi Summers
Itachi Summers
Poufsouffle

Parchemins : 103
Âge : 16 ans {14/01/2001}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Kim Soo Hyun / Park Jinyoung


Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] EmptyLun 2 Mai - 7:48

Pour l’amour du niffleurItachi parut n’avoir aucune réaction à la mention des repas qu’il préparait pour sa meilleure amie, pourtant intérieurement il se sentit troublé par le souvenir du chemin parcouru. Ce n’était pas parce que Kate n’aimait pas sa cuisine qu’elle se montrait réticente au départ, il était tout de même heureux qu’elle ait fini par changer d’avis. « Il faut bien vu qu’elle n’aime pas la cuisine des elfes » Ou la cuisine anglaise plutôt ! Itachi lui préparait des plats nippons pour répondre à ses goûts – trouver les ingrédients représentaient parfois un défi mais jusqu’ici il s’en était pas trop mal tiré avec un peu d’aide de ci, de là -, l’important à ses yeux étant qu’elle se nourrisse. Il avait trop souvent connu la faim pour trouver normal qu’elle s’affame. Surtout quand elle perdait autant de poids qu’en début d’année scolaire. Que pour cette dernière période il se soit senti responsable n’avait pas aidé à ce qu’il ne s’en mêle pas, même si tout le défi avait ensuite consisté à ce qu’elle veuille bien manger ce qu’il lui préparait ! « Cela ne me dérange pas de préparer des plats pour elle, déjà parce que c’est Kate, mais aussi parce que j’aime bien cuisiner » Il commençait même à envisager de faire carrière dans ce domaine.

« Et encore, tu ne les as pas vues quand je suis au milieu » plaisanta-t-il pince sans rire sur des situations malheureusement aussi familières que celles décrites par Lu’. Du moins l’étaient-elles avant qu’Itachi comprenne qu’il valait mieux ne pas attiser le conflit entre les deux filles et qu’il les voit séparément autant que faire se pouvait (pas forcément simple en étant tous dans la même classe !). Bien sûr elles étaient toutes les deux bien élevées et il ne les avait jamais vu se jeter de la vaisselle à la figure peut-être ne voit-il pas tout, mais il avait remarqué depuis longtemps que sa présence n’aidait pas… et même si ça pouvait paraître étrange alors qu’il était nettement amoureux de Kate, il n’avait aucune envie de faire ouvertement un choix pour l’une ou l’autre de leur compagnie. Après tout, même s’il aimait Kate, Karen était son amie depuis sa première année dans l’école ! Il ne pouvait pas juste balayer son existence pour la blonde !

Après une digression sur les chaufferettes, les deux adolescents parlèrent tenue, sujet approprié avec le bal en approche. « Magic Mix n’a pas l’air d’être le bon endroit pour être pudique de toute façon... » Beaucoup trop de jupettes courtes à son goût, cela étant ça avait l’air de plaire à une bonne partie de ses camarades masculins, moins intéressés par la musique des jeunes filles que par leur plastique. « Aoi aime coudre, elle fabrique tous ses vêtements, mais je ne crois pas qu’elle prenne ça autant au sérieux que Lloyd. Note bien que ma sœur ne prend pas grand-chose au sérieux de toute façon, sauf la danse et son rap »

Quant au bal et Kate… « Probablement pas, mais à mon avis, Kate me pense plus convoité que je ne le suis réellement » Il était certain de n’intéresser personne d’autre qu’elle dans tout Poudlard, ce qui lui convenait parfaitement au demeurant : ils avaient déjà assez de problèmes comme ça !!! Passant ensuite à l’Irlande : « Je n’en connais pas beaucoup comme j’étais de Manchester à l’origine, mais oui, il y en a pas mal. Celles sur les leprechauns sont les plus connus, tu en as peut-être entendu parler ? Ce sont des sortes de lutin qui cachent leur or au pied des arc en ciel dont ils se servent pour voyager, alors en Irlande, lorsqu’on voit un arc en ciel, on pense qu’un leprechaun est en train d’aller récupérer son or. » Il sourit : cette histoire l’avait toujours amusée, peut-être en raison de sa simplicité à base de jolis éléments de paysage et d’un certain prosaïsme rempli de pièces d’or. « Mais c’est plutôt normal que vous n’en entendiez pas parler chez vous, nous n’apprenons pas non plus les légendes étrangères ici » c’était peut-être pour ça que maintenant des professeurs étrangers étaient invités à venir à Poudlard ? Pour les ouvrir un peu aux autres cultures ? Car jusqu’ici l’école anglaise lui avait paru assez cloisonné, en dehors du reste du monde malgré quelques échanges.

« Oui, et puis ça fait du bien de changer un peu de décor aussi » Itachi aimait beaucoup Poudlard ainsi que son dortoir à Poufsouffle, mais retourner en Irlande, au calme, était aussi appréciable. Il n’aurait pas aimé enchaîné les dix mois sans aucune coupure autre que les sorties à Pré-au-lard. Constatant que tous les niffleurs les avaient abandonné, Itachi s’étira. « Bon, on ne les intéresse plus. Je vais rentrer, tu viens ? » proposa-t-il tout en désignant le chemin ramenant au château. Une fois que la jeune fille lui eut répondu, il quitta les niffleurs : il reviendrait les voir dans quelques jours, assez pour qu’ils ne se lassent pas plus de lui !

846
Terminé pour Itachi
2981 12289 0


    Itachi Summers
    Nous ne devons jamais verser de larmes. Les larmes ne sont rien d’autre que la défaite du corps sur le cœur. Elles constituent la preuve que garder un cœur ne sert à rien d’autre qu’à s’affaiblir.
    + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Pour l'amour du niffleur [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Pour l'amour du niffleur [PV]   Pour l'amour du niffleur [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour l'amour du niffleur [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fête pour célébrer la victoire [Pour TOUS les Serdaigle]
» Un cavalier pour le bal ( suite pour Lana, Opal et Angel)
» Un cavalier pour le bal ( suite pour Lana, Opal et Angel)
» Il suffit d'un rien pour être heureux [pour élèves]
» Pour le meilleur comme pour le pire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: