Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -40%
Grosse promo sur la Caméra de surveillance ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 40
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV Empty
Ξ Sujet: Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV   Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV EmptyMer 3 Nov - 23:10

Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes.
Murphy! Une Murphy, incroyable, elle est aussi adorable!


Louisette est trop curieuse pour ne pas la regarder de loin avant de profiter du devoir commun!

Les devoirs, ce n'étaient pas le point fort de la petite, mais les faire avec d'autres!, cela la motivait bien plus. Louisette se découvrait être motivée par l'esprit de groupe, sûrement un truc de Gryffondor, et cela lui convenait bien. Certes, elle devrait devenir plus forte et indépendante, pour ne pas être un poids: ce qu'elle craignait phobiquement, pour sa soeur et son organisation. Jusqu'ici, celle-ci lui disait qu'elle n'avait pas à penser à ce besoin d'être "utile" et de simplement se satisfaire d'être de la famille. Facile à dire, la petite voyait l'orphelinat, autant que le meurtre de sa famille, dans ses rêves. Heureusement que Fripouille, son animal domestique, dormait avec elle. Bien que c'était le seul moment où, depuis quelques mois, il se trouvait toujours. Non, Louisette ne comprenait plus rien à ce chat! Il la suivait tout le temps en arrivant au château et même avant, mais là, il passait ses journées elle ne sait où pour revenir que le soir et réclamer des câlins. Un chat direz-vous.

Etonnant, pour transgresser toute logique immuable chez ce félin, trop malin, il avait décidé de suivre sa maîtresse vers le sous-sol de l'école pour trouver la classe de potion. Point de rendez-vous pour le travail basique sur le remède contre les furoncles que les élèves réaliseront plus tard dans l'année. Super agréable comme sujet de travail, la miss n'avait aucune envie de savoir à quoi ressemblait un Furoncle. Au moins, équipée de son manuel de cours, elle trouva, le lugubre endroit empestant la mort par les animaux empaillés comme les ingrédients repoussant,  sans aucune difficulté. Son regard trainait davantage sur le lieux qui, une fois abandonné par la foule, lui collait un sentiment bien plus désagréable. Elle, qui malgré elle, était trop empathique, éprouvait une sensation étouffante de cette "mort" omniprésente dans la pièce. Déjà au premier cours elle avait manqué de partir rapidement et ce ne fut que grâce à sa volonté qu'elle n'en fit rien, mais là, sans personne d'autre... Le félin se rappela à son bon savoir en miaulant bruyamment et se frottant dans ses jambes. Elle comprit bien mieux pourquoi l'animal l'avait suivit, car Fripouille, bien que chat, possédait une compréhension exceptionnelle de tout ce que lui disait Louisette, et elle lui en avait parlé la veille au soir.

Cela ne l'empêcha pas, dans un hélant totale de peur, de crier comme une petite fille qu'elle était -sublîme aigu digne d'une Banshee- en entendant du bruit dans son dos. Même son chat bondit au sol en secouant la tête, agressé par un tel hurlement d'effroi. Louisette se tourna vivement pour soupirer de soulagement, ce n'était rien de bien méchant, malgré toutes les histoires du château, juste Noella. Pourtant, la petite lionne, soulagée de voir un visage familier, courue vers la Serpentard pour la prendre dans ses bras. • J'ai eu siiiiiiiiiiiiii peur! • Aveux totalement inutile vu l'écho qui persistait encore dans les cachots. Au moins, elles allaient pouvoir travailler de bon coeur sur leur sujet! • Je suis trop contente de te voir. • Surenchérie rapidement la lionne en se reculant pour sourire, larmes aux coins des yeux, à sa camarade de classe.

• 5555 •
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Noélia Murphy
Noélia Murphy
Serpentard

Parchemins : 20
Âge : 11 ans
Actuellement : étudiante en première année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV Empty
Ξ Sujet: Re: Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV   Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV EmptyJeu 4 Nov - 0:13

Tout arrive dans un devoir...

...Même les nouvelles secrètes.

( Harry Potter → Dobby The House Elf )
Depuis son arrivé, Noélia ne s'est jamais fait voir aussi angoissée. Il n'y avait pas grand-chose qui pouvait la faire quitter son air joyeux et insouciant. Sulivan savait très bien ce qui obligeait Noélia à se ronger les ongles...C'était son devoir qu'elle devait faire en commun avec l'une de ses camarades de classe. Le problème de la jeune fille, c'est qu'elle est incapable de faire une chose avec une seule imperfection. Au moins, lorsqu'elle travaillait seule, il n'y avait qu'une seule personne à qui elle pouvait s'en prendre si elle ratait son travail. Elle le savait tout aussi bien, elle serait pourtant incapable de s'en prendre à Louisette si les choses tournaient mal. Ce n'était pas vraiment son genre de se laisser aller à une crise de colère alors... Elle dirait très probablement que ce n'est pas grave. Pourtant, elle sentait déjà cette frustration la dévorer de l'intérieur. Celui-là, comme tous les autres, elles devaient rendre la potion la plus parfaite de toute la classe. Il était hors de question que cela se passe autrement.

Elle avait passé une bonne partie de son temps libre à étudier la recette en se souvenant des différentes petites astuces de coupe, de dosage et de mélange qu'elle avait entendue ici et là. Même si elle connaissait probablement toutes les étapes de la recette par cœur à force de la lire et de la relire, lorsque l'heure du rendez-vous avec sa camarade approchait, elle embarqua avec elle son manuel dans son chaudron. Elle avait bien vérifié qu'il ne manquait aucun de ses ingrédients au moins une bonne dizaine de fois. Malgré tout ça, lorsqu'elle quitta sa salle commune, elle avait quand même l'impression d'avoir oublié quelque chose. Elle hésita longuement dans le couloir, jetant des coups d'œil vers l'endroit de rencontre. Au pire des cas, finissait-elle par se dire, elle pourrait toujours faire demi-tour pour aller chercher ce qu'elle avait oublié. La salle commune de Serpentard se trouvant au même étage, elle n'aurais pas beaucoup de chemin à faire pour ça. Elle n'avait pas amené que son matériel de cours avec elle de plus. En effet, Noélia avait aussi été piraté quelques pâtisseries dans la grande salle cette après-midi pour les manger avec Louisette une fois que leurs missions auraient été accomplies.

Noélia prit une inspiration pour se donner confiance et courage. Après tout, Louisette n'avait aucune raison de ne pas vouloir réussir sa potion elle non plus...qu'est-ce qui pourrait mal se passer ? La petite fille s'engouffra alors dans les cachots seuls, éclairer à la faible lueur des torches qui s'effaçaient au fur et à mesure des profondeurs. Elle n'avait jamais eu peur du noir, ni peur de ses cachots. Même si dans un premier temps, elle avait trouvé ça particulièrement étrange d'enfermer des élèves proches des cachots...Elle s'y était faite. C'était loin d'être la chose la plus étrange qu'elle est vue ces derniers temps de toute manière. Enfin, elle s'apprêta à entrer dans la salle de cours. Sur le pas, elle découvrit qu'elle n'était pas la première venue.

Elle fut dans un premier temps assez surprise de voir la chevelure longue et bouclé de Louisette, mais elle étira un sourire presque soulagé. Finalement, elle n'avait eu aucune raison de s'inquiéter, elle semblait tout aussi motivé qu'elle.

- Coucou Louisette !

Sa voix pleine d'entrain, dans un sourire dans lequel elle voulait enfouir sa propre anxiété, elle fit sursauter la pauvre Gryffondor...Qui surpris à son tour Noélia qui sursauta à son tour. La jeune élève inclina la tête de côté quand elle découvrit le visage effrayé et à la fois soulagé de voir qu'il ne s'agissait qu'elle. Puis soudain, ce sont ses deux sourcils qui se soulevèrent de surprise quand elle accourra dans ses bras, lui soufflant son soulagement. C'était presque un réflexe protecteur chez la petite fille qui, sans trop comprendre d'où pouvait provenir cette panique, appuya la paume de sa main sur l'une de ses omoplates en réconfort. Lorsqu'elle se détacha d'elle, elle remarqua des larmes perlées au coin de ses yeux.

- ...Bin mince... Dit-elle en observant sa camarade. Peeves t'a embêté ou c'est juste moi qui t'es fait peur ?

D'accord, les cachots n'étaient pas le lieu le plus rassurant de l'école et c'est vrai que les Gryffondor logeaient en haut des tour si ça mémoire ne lui jouais pas de tour...Mais quand même, l'état de Louisette la rendait un peu perplexe. Était-elle un peu trop préoccuper ? Dans tous les cas, il était hors de question pour Noélia de se mettre au travail dans l'immédiat...Pas tant que Louisette était encore sous le coup de son émotion. Une idée lui vient par la suite pour faire passer tout ça. Elle saisit doucement le poignet de Louisette en continuant de lui sourire comme d'habitude.

- Tiens, viens ! J'avais gardé ça pour la fin, mais je crois que t'en as sacrément besoin maintenant !

Noélia semblait prendre tout ça avec une grande légèreté. Elle attira sa camarade devant une table de travail, y déposa son chaudron et en extrait les pâtisseries emballées dans une serviette en tissus. Elle avait pris un peu de toute histoire qu'il y est au moins, quelque gâteau qui aurait pu plaire a la petite lionne.

- Il paraîtrait que le sucre il n'y a rien de tel dans ce genre de situation !

Dans un grand sourire elle invita la jeune fille à se servir, cela dit, elle semblait toute aussi attentive pour écouter ce qui l'avait poussé à finir dans un état pareil.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Louisette Munreta
Louisette Munreta
Gryffondor

Parchemins : 40
Âge : 11 ans ○1er aout ○
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Mackenzie Foy


Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV Empty
Ξ Sujet: Re: Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV   Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV EmptyMar 9 Nov - 22:33

Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes.
Le tout d'un travail de groupe, c'était d'apprendre à faire confiance au groupe. Dans le duo, Louisette ne connaissait que peu sa partenaire et Noélia pouvait en dire tout autant. Elles allaient devoir prendre le temps mettre assez d'eau dans leur vin pour ne pas rester accrochée au préjugé de leur maison opposé. Hors, la petite lionne ne voyait pas de mal chez les verts et argents. Son neveu s'y trouvait, bien qu'avec ce dernier ce n'était pas simple, et son amie Karen y était aussi. Même ce garçon à la flamme l'intriguait plus qu'il ne l'effrayait, alors la petite Munreta se voyait mal avoir des difficultés à faire son devoir en compagnie de Noélia. Non, le soucis, c'était le sous-sol.

L'arrivée dans le lieu peu accueillant avait jeté un froid angoissant sur Louisette. Ce n'était pas dans ses habitudes d'avoir peur, mais ce n'était pas tout à fait de la peur, non, il y avait une sensation de mort omniprésente qui l'étouffait. Pourtant, la petite non végétarienne n'avait pas vraiment le droit de se plaindre de redouter des petits cadavres dans des bocaux. C'était autre chose, comme si cela suintait des murs pour ramper sur le sol et lui attraper les jambes. Une sensation vivante qui lui voulait du mal, pas qu'à elle d'ailleurs à tout ce qui vivait. A ce demander ce qu'il y avait eut dans ces cachots à une autre époque avant que Poudlard soit une école.

Du bruit et elle cria, en pure fillette de son jeune âge, Louisette avait une voix aigue au plus haut. Excellant pour faire de belle chanson, quand c'était maîtrisé et bien appliqué. Là, il n'en était rien et pire encore, ce n'était pour rien en fin de compte. Avec soulagement, la jeune fille alla prendre dans ses bras sa camarade de classe. Aucune pudeur et au feu les convenances sociales dû à son rang ou celui de Noélia. En toute honnêteté, la lionne avoua avoir eu peur, peur d'être avalé par le sol, noyé sous cette sensation, cela, elle le garda pour elle. Personne ne savait qu'elle ressentait plus intensément, même différemment les choses, elle en parlerait avec sa sœur durant les prochaines vacances, mais pas avant et surtout pas à Niels!

• Ho désolée, j'aime vraiment pas les cachots, ils ont quelque chose qui me fait peur. • Expliqua-t-elle en se reculant un peu. Peeves était idiot et un peu méchant, mais Louisette ne le fréquentait pas. Elle ne fréquentait pas vraiment qui que se soit d'ailleurs, encore trop timide pour vraiment se faire des amis. A part peut-être le jeune Serdaigle Erik Kpstovak-Griffins, lui c'était différent, il montrait une intelligence et une maturité qui, malgré son âge, rassurait Louisette: Habituée à être entourée uniquement d'adulte après avoir grandit avec des jeunes à problèmes.

Le sourire de la vipère ne parvient pas à faire sortir celui de la lionne. Quand bien même, Louisette se voyait mal être plus chaleureuse avec ce froid collé dans le dos. Pauvre Fripouille qui s'efforçait de la rassurer en se frottant dans ses jambes. Elle ne lui offrit même pas un regarde avant de pencher la tête, curieuse de savoir ce qu'avait prévu la dernière Murphy. Ce ne fut qu'une fois que Louisette arriva près du chaudron que son nez remarqua un parfum sucré. Plus aucun doute possible, la jeune camarade sortit de son paquetage des pâtisseries piqués de la cuisine. L'idée plaisante arracha un fin sourire à la lionne. Elle n'était pas insensible aux choses sucrées, Louisette restait une enfant, mais c'était plus parce qu'elle avait déjà vu Sean Murphy apporter pareille déjeuner dans la maison de Freja, même si Jaja n'était pas à se jeter sur le sucre, Louisette bien. • Tu ressembles beaucoup à...• Elle s'arrêta dans sa phrase. Si Noélia portait le nom de son père, que savait-elle de lui? • Non rien.• Reprit-elle tout aussi vite pour prendre le premier venu dans les délices et croquer dedans à pleine dent. • C'est trop bon, merci Noélia. •

Son regard se tourna alors vers les chaises et elle jeta son dévolu sur la première venue pour s'y asseoir et manger doucement, savourant chaque bouchée du petit pain. • Comment tu fais pour aller à ton dortoir, moi je trouve les cachots trop lugubres. • Comme si grimpé dans une vieille tour était beaucoup plus rassurant. Il fallait quand même avouer que les cachots étaient sous une partie du Lac Noir, ce n'était pas non plus des plus agréables comme environnement, heureusement que la magie arrangeait ce problème.

• •
@Neko-chan
Revenir en haut Aller en bas

Noélia Murphy
Noélia Murphy
Serpentard

Parchemins : 20
Âge : 11 ans
Actuellement : étudiante en première année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV Empty
Ξ Sujet: Re: Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV   Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV EmptyDim 21 Nov - 15:02

Tout arrive dans un devoir...

...Même les nouvelles secrètes.

( Harry Potter → Dobby The House Elf )
Malgré tout, Noélia avait un esprit de compétition assez prononcé. Rien que le fait de devenir la meilleure aux yeux de son jumeau était un avantage certain pour aussi être la meilleure élève de sa propre maison voir de sa promotion. Pourtant, Noélia n'avait aucune intention de se mettre une épine dans le pied en refusant de collaborer avec une élève de l'une des maisons rivale. Certes, cela allait sûrement également avantager Gryffondor si leurs devoirs étaient parfaits comme elle le voulait, mais elle y gagnerais tout autant. Le souci avec tout ça, c'est que sa camarade n'était pas dans de bonnes prédispositions pour être à la hauteur de ses attentes et ça, c'était un problème qu'elle devait résoudre avant que cet avantage ne devienne un poids.

Noélia cherchait des alliés avant de se faire des amies, mais les méthodes qu'elle avait décider d'utiliser pouvait laisser les autres se méprendre bien qu'il était a ses yeux, fort improbable que l'on s'attache à une petite fille comme elle dont personne n'a jamais voulut...Même pas son père qui avait eu la "générosité" de prendre les jumeau sous son aile pour se donner bonne conscience. C'est malheureusement ainsi qu'elle voyait les choses, malgré son très jeune âge. C'était en partie de sa faute après tout, si Louisette avait eu peur en arrivant un peu brusquement même si...elle fut bien étonnée de voir une élève de Gryffondor faire un cri et un bond aussi haut. Les jeunes lionceaux ne c'était pas garder de vanter le courage qu'il incarnait en vêtant le rouge et or gonflé d'orgueil. Etait-ce autant une bonne chose de coller une étiquette aussi lourde a un enfant de onze ans ? Etait-ce bon tout court d'apprendre aux enfants à juger les autres en lisant simplement ses dernières collées sur leurs fronts ? Mais Noélia et Louisette porte une autre mention sur leurs étiquettes aux couleurs différentes. Une note identique : " Sang-pur".

Il est encore très compliqué pour la petite fille de savoir vraiment tout ce que cela signifie et son paradoxe n'aide en rien à cette compréhension. Indésirable, mais très importante. Qu'est-ce que cela pouvait bien vouloir signifier ? Elle n'avait pas cette réponse et encore moins l'idée de repousser l'étreinte réconfortante que cherchait Louisette auprès d'elle...elle n'était pas comme ça. Elle y gagna au change finalement puisque de ce câlin, découla une information sur sa camarade : elle semblait avoir peur des cachots ce qui voulait probablement dire qu'elle avait peur de ce qui pourrait se cacher dans les ombres de l'inconnue. Noélia trouvait certaines peurs irrationnelles et totalement illogiques, mais celle-ci, elle pouvait la comprendre à défaut de la partager. Pour elle en revanche, vivre au sous-sol n'était que la continuité de son histoire. Vivre terré et cacher dans un monde ou personne ne ferais attention à elle, mais le destin lui a offert un frère avec qui partager ce sentiment éternel de rejet, leur épargnant le sentiment de solitude à tout jamais.

- Ne t'en fais pas,
lui répond d'elle dans un sourire rassurant, on n'aurait pas accès à cet endroit si jamais c'était vraiment un endroit dangereux pour des petites filles comme nous et puis...

Elle descendit le regard vers le chat de sa camarade dans un sourire calme.

- Il parait que les instincts des animaux sentent rapidement le danger et vu comment il te fait des câlins, il cherche sûrement à te faire comprendre que tu ne crains rien.

On pouvait bien le dire, Noélia avait l'habitude des paroles rassurante et savait plutôt bien s'y prendre en utilisant toutes ses armes a porté de doigts, et même si le sourire de Louisette peinait à s'ouvrir à ses actes et a ses mots, les pâtisserie qu'elle avait rapporté, elles, y étaient parvenues. Elle était sur la bonne voie et ça la rendait assez satisfaite de son choix. Cela avait cependant rendu Lousiette légèrement songeuse ce qui ne manqua pas d'échapper au petit serpent qui s'intrigua davantage a son morceau de remarque. Elle eut une légère pique de surprise et de curiosité...À qui pouvait-elle bien ressembler ? Il ne lui semblait pas que Sulivan et Lousiette avait passer du temps ensemble au point de pouvoir y voir des ressemblances, et même cela, elle se savait bien différente de ce dernier. Jamais il n'aurait pris cette initiative colon elle. Même si la lionne semblait vouloir chasser ce début de conversation en lui demandant de ne pas y faire attention, croquant dans sa sucrerie pour espérer dévier définitivement le sujet, Noélia était bien trop curieuse pour ne pas enchérir.

- Hum ? Je ne suis pas quelqu'un de facile a vexée. Tu peux me le dire, tu sais ?


Encore une fois, elle prenait des pincettes préférant les suggestions aux approches plus directe. Surtout qu'elle ne se connaissait pas autant que cela et elle auraient sans doute besoin de plus de temps et de tenter diverse expérience pour comprendre les mécanismes de Louisette. Les remerciements qu'elle lui offrit en échange des gâteaux étirèrent à nouveau les lèvres de Noélia dans un petit sourire de circonstance.

- Il n'y a pas de quoi ! Il y en a tellement dans la grande-salle, que ça serait dommage d'en gaspiller.

Sa camarade avait décidé de prendre ses aises confortablement sur une chaise le temps de son en-cas. Ne voulant pas brusquer sa camarade pour se mettre au travail, elle en fit de même et tira une chaise pour lui faire face. Très rapidement, Louisette l'interrogea sur la manière de ne pas avoir peur des cachots et de rentrer a sa salle commune. Noélia inclina un peu la tête sur le côté en réfléchissant un instant. Elle ne savait pas quoi répondre sur le coup, car elle n'avait jamais eu peur, même pas la première fois de s'engouffrer dans les sous-sols jusqu'à son dortoir. L'effet de groupe avait sûrement joué sur elle lorsqu'après le banquet, tous les élèves se sont diriger ensemble vers leur quartier général. Pourquoi aurait-elle du avoir peur accompagnée d'élèves de tout âge, la plus part très détendue sans aucun état d'alerte ?

- Mh...Je n'ai pas vraiment ressenti de raison d'en avoir peur la première fois que j'y suis allé, ça a du jouer, je pense.

Elle tapota un peu son index sur sa joue ronde dans ses réflexions avant d'ajouter.

- Mais je peux comprendre. Je t'avoue que je ne m'enfoncerai pas plus loin que le nécessaire.

Elle étira un nouveau sourire vers elle, mais Noélia mentait un peu sur ce dernier point. Pas sur le fait de chercher à ne pas pénétrer davantage dans les cachots, mais elle n'en aurait pas forcément peur si elle devait le faire. Elle ne réfutait pas du tout le fait que cet endroit pouvait être lugubre, mais elle n'y était pas vraiment sensible.

- Ça serait même à moi de te demander comment tu fais pour ne pas en avoir assez de monter tous ses escaliers pour rentrer a la tour de Gryffondor ! Personnellement, je crois que j'en aurais eu marre au bout d'une semaine.

Son sourire devint légèrement amusé en changeant un peu de sujet pour faire revenir dans l'esprit de sa camarade, l'air plus sécurisant des hauteurs du château.
:copyright:️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV Empty
Ξ Sujet: Re: Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV   Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout arrive durant un devoir, même les nouvelles secrètes • PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours de Potions-
Sauter vers: