Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
 

 Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyLun 8 Nov - 17:04


Stefinou arrête de faire la gueule

There is no pain you are receding a distant ship smoke on the horizon. You are only coming through in waves, your lips move but I can't hear what you're saying. When I was a child I caught a fleeting glimpse out of the corner of my eye I turned to look but it was gone I cannot put my finger on it now. The child is grown the dream is gone I have become comfortably numb.
Flynn & Estefanía

Aussitôt le pas de la porte de la salle de classe franchi par ses Doc noires, Flynn chercha des yeux sa proie cible et la repéra immédiatement, comme d’habitude assise au niveau des premiers rangs -cette fayotte. Ni une, ni deux, et lâchant totalement ses amis aucun respect ce garçon, et se précipita pour s’asseoir à côté de celle qu’il nommait affectueusement ou pas sa victime préférée. Il doubla un Ash Lloyd pris dans une discussion sur les règles à respecter en cours avec un élève turbulent, soupçonnant que ce dernier avait prévu de base de s’installer à côté de Stef -ils étaient amis après tout. Flynn posa d’autorité son sac à dos tellement recouvert de pins des groupes de rock qu’il aimait qu’on ne voyait presque plus sa couleur noire d’origine sur la table et adressa un grand sourire à la Gréco-Argentine. « Stefinou ! J’ai l’impression que tu m’évites. J’espère que ce n’est pas vrai, sinon, je vais être très triste ! », lui dit-il tout fort -ce qui n’avait rien d’étonnant, Flynn ne cherchait clairement pas à passer inaperçu et se fichait bien de ce qu’on pouvait lui dire. Ash n’avait pas l’air très content qu’il lui ait pris sa place, ni que, avant même que le cours ne commence, il embête ainsi son amie. Mais Flynn ne pouvait s’en empêcher : il aimait bien trop taquiner Estefifi. Il fallait dire qu’elle montait tout de suite sur ses grands chevaux, même si elle prétendait toujours l’ignorer dans les premières minutes. En ce comportement, elle lui rappelait beaucoup sa sœur aînée, toujours si intense et susceptible. Peut-être était-ce d’ailleurs pour cela qu’il aimait autant la titiller.

Niveau taquineries, Flynn ne s’était jamais posé de limites mais il se disait qu’il avait peut-être été trop loin en ciblant Alexandre, le petit-ami de Stef, lors de l’escapade de la Brigade Anti-Menace dans la Forêt Interdite. Il avait en tout cas la nette impression que la lionne lui faisait la tête depuis. Ce qui aurait très bien ne revêtir aucune espèce d’importance pour Flynn. Sauf que si. Il aimait bien Stef, il l’avait toujours bien aimé, même s’il trouvait toujours qu’elle se la jouait un peu trop bonne élève. Il savait bien qu’elle le trouvait lourd et agaçant, mais c’était sa manière à lui de lui montrer qu’il l’appréciait. Et malgré tout, ils s’entendaient bien. Enfin, il avait l’impression qu’ils s’entendaient bien et il ne voulait qu’ils s’ignorent pour le reste de l’année -et puis, ce serait se priver d’une source inépuisable d’amusement. « Tu m’fais la gueule ? C’est pas très gentil. Tu devrais arrêter. Je sais que tu m’adores, alors fais pas semblant. » Il s’assit nonchalamment sur sa chaise, mis ses mains derrière la tête et les Doc sur la table et commença à se balancer, dans cette attitude cool et relax que beaucoup d’élèves trouvaient drôle. Les professeurs beaucoup moins, évidemment. Curieusement, c’était souvent lors du cours de Runes que Flynn se mettait à côté de Stef et l’embêtait. Il trouvait idéal les cours d’option, qui lui paraissaient plus détente que les autres. Même si l’attitude stricte ou non du professeur ne changeait pas grand-chose en réalité au comportement de l’Irlandais qui aimait même provoquer McGonagall. Il avait le goût du risque, que voulez-vous !




forever trustingwho we are
EXORDIUM.




Dernière édition par Flynn Mulligan le Jeu 23 Déc - 0:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 739
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyJeu 11 Nov - 1:40

♛ Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule
I don't like your little games. Don't like your tilted stage. The role you made me play of the fool. No, I don't like you. I don't like your perfect crime. How you laugh when you lie. You said the gun was mine. Isn't cool, no, I don't like you.

▼▲▼

Stef était tranquille, sereine, pépère. Elle était - comme toujours - arrivée en avance au cours d'étude des Runes pour glisser un billet de cent au prof, son uniforme impeccable et donc forcément, de bonne humeur. Elle avait bon espoir que Finneas (cette tronche qui suivait trois options !) et Ash la rejoignent au premier rang, où elle s'était - là encore, comme à son habitude - installée telle une petite élève modèle (qu'elle se voulait être). Elle n'avait pas tout à fait le profil de la première de la classe, pas comme Eurydice, chez qui ça se voyait dès le premier regard et se confirmait dès qu'une phrase pleine de bon sens s'inscrivait sur son écritoire magique. Seulement, elle avait à cœur d'impressionner ses parents, et pour cela, elle faisait tous les efforts nécessaires pour obtenir de bons résultats - se mettre au premier rang pour ne pas être distraite, réviser au moment juste, demander de l'aide à ses amis on appelle communément ça "copier" lorsque certaines choses n'étaient pas claires. Et ça portait ses fruits. Elle n'était peut-être pas un petit génie, comme Tina, mais elle s'en tirait bien.

Elle sortait son dictionnaire de Runes de son sac quand le drame se produisit. Ash était à proximité d'elle : elle le voyait et l'entendait faire la morale à une pauvre pomme s'étant montrée trop bruyante le digne frère de Dahlia. Seulement, il n'avait pas installé ses affaires à côté d'elle. Et dans cet intervalle de temps, Flynn passa la porte de la salle de classe et croisa son regard. Elle ne se fit pas d'illusion, c'était foutu. Quand bien même Ash avait réagi à temps (ce qui n'était pas le cas), Flynn avançait vers elle avec le regard conquérant qu'elle lui connaissait bien après cinq ans. Il allait venir l'enquiquiner - il avait même lâché ses copains habituels à cet effet.

Évidemment, il ne manqua pas l'opportunité de l'afficher à peine arrivé. Fronçant les sourcils, elle lui adressa un regard noir avant de détourner les yeux vers son livre. Le cours n'avait pas commencé, mais elle avait encore le souvenir vif de la dernière fois que Flynn l'avait importunée en classe - il avait alors sévèrement testé la patience du professeur Jones. Contrairement à ce qu'il pensait cependant, Stef ne lui faisait pas particulièrement la tête. Si elle avait trouvé ses remarques déplacées lors de l'escapade de la BAM à l'orée de la Forêt Interdite, elle n'avait pas pour autant été surprise : il s'agissait typiquement du genre de blagues vaseuses qu'il se plaisait à lui infliger depuis sa première année. La seule différence, c'était que cette fois elles avaient impliqué son couple avec Alexandre - mais comme elle ne se sentait pas particulièrement frustrée contrairement à ce qu'il avait prétendu, elle s'en était plutôt bien remise. Pas sûre que son petit-ami soit aussi indulgent à l'égard du brun - et de ses interjections graveleuses destinées aux oreilles de Viska (et de toute personne dans un rayon d'un mètre malheureusement).

Somme toute, elle n'évitait pas Flynn davantage qu'en temps normal - où elle l'évitait déjà autant que faire se peut pour se préserver d'être la cible de ses moqueries. « Qu'est-ce que ça peut te faire si je te fais la gueule. » marmonna-t-elle d'une voix rapide, le regard toujours posé sur la même phrase. « Je savais que tu étais lourd, mais je ne pensais pas que tu délirais carrément. Je ne t'adore pas, Mulligan, je te tolère, c'est différent. » ajouta-t-elle dignement, son ton volontairement railleur. Ce n'était pas parce qu'elle ne lui faisait pas la gueule qu'elle n'était pas rancunière. Il fallait bien vivre par des principes !

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyJeu 23 Déc - 1:22

L’art de repérer une Stefinou sauvage à embêter était toute une technique développée avec les années d’entraînement, les cours en commun et les mêmes options qu’ils suivaient depuis leur troisième année. Il suffisait désormais à Flynn de croiser le regard de la brune, paniqué l’espace d’une seconde, puis très rapidement bouillonnant de cette colère bien à elle et qui le faisait marrer pour se dire que cela faisait bien trop longtemps qu’il ne l’avait enquiquiné ils n’ont pas la même notion du temps avec Stef et qu’il devait de ce pas remédier à la situation. La Gréco-Argentine possédait ce profil de bonne élève, en tout cas faisait tout pour paraître comme une bonne élève, sérieuse, appliquée, paraissant presque jouer sa vie en cours qu’en tant que flemmard intersidéral il trouvait désopilant -mais aussi un peu ennuyant. Sauf que Stef, peu importe à quel point elle se plaignait de lui, de son comportement lourdingue et de sa manière de la torturer -cet excès !-, continuait de lui répondre et de s’emballer dès qu’il poussait le bouchon un peu trop loin. Sans doute aimait-il un peu trop la rendre folle mais sa manière de lui crier dessus avait à la fois ce quelque chose de distrayant et d’adorable qui le poussait à continuer.

Comme Stef s’évertuait à écouter tous ses cours, le stylo dans la main prêt à écrire chaque mot qui sortait de la bouche de leur professeur du jour, Flynn s’amusait particulièrement à l’embêter en cours vous pouvez l’appeler le tyran. Il s’enquit d’abord de savoir si, pour une quelconque raison, même s’il n’y avait certainement pas de quoi, elle lui faisait la gueule. Il prit un air offusqué alors qu’elle râlait dans la barbe qu’elle n’avait pas. « Enfin Stefinou, tu es mon amie ! J’aurais très, très mal au cœur si tu me rayais de ta vie du jour au lendemain -même si je ne crois pas que ça soit possible. » Même s’il était l’incarnation parfaite du type cool et nonchalant, Flynn était aussi très fort pour s’imposer, et en particulier avec des personnes qui ne le supportaient pas. Il se fichait totalement de rendre mal à l’aise qui que ce soit, même si ce n’était pas son but avec Stef, s’il avait envie de faire quelque chose, il le faisait. C’était aussi simple que cela.

« Arrête tu vas me faire pleurer ! Et j’avais plus d’eyeliner waterproof, ça va carrément me ruiner mon maquillage si je lâche une larme, tu voudrais quand même pas m’faire ça Stefinou ? » Il tourna une mine de chiot battu face à la lionne qui tentait de ne pas regarder dans sa direction, semblant se concentrer sur ses notes -elle pouvait toujours essayer, il était particulièrement doué pour réussir à faire craquer quelqu'un et qu'on arrête de l’ignorer quel casse couilles. Comme il était très honnête, il demanda sans attendre : « Sérieux. J’ai dis un truc qui fallait pas dans la Forêt Interdite ? J’pensais que t’étais susceptible, mais franchement, ton mec est mille fois pire. Entre mes allusions et le fait que j’foute la paix à Viska, j’ai bien cru que j’allais me retrouver avec un poignard entre les deux yeux. »  Flynn n’avait jamais eu de soucis avec Alexandre par le passé, sans en être particulièrement proche non plus. Mais ces derniers temps, le cousin de Viska se la jouait très sérieusement surprotecteur, ce qui avait tendance à agacer clairement Flynn. A la rigueur, s’il voulait hurler sur sa cousine et subir son attitude fermée en retour, c’était son problème. Mais qu’il ne vienne pas dicter sa conduite à l’Irlandais ! Il avait un sérieux problème avec l’humour ce que Flynn ne manquait pas de trouver carrément rasoir. Alors qu’il scrutait toujours le visage de sa camarade, le métis entendit l’enseignant lui faire une remarque mais n’y prêta guère attention -ce n’était ni la première fois, ni la dernière, qu’on tentait de lui faire corriger son comportement.



forever trustingwho we are
EXORDIUM.




Dernière édition par Flynn Mulligan le Mar 22 Fév - 2:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 739
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyDim 9 Jan - 12:35

♛ Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule
I don't like your little games. Don't like your tilted stage. The role you made me play of the fool. No, I don't like you. I don't like your perfect crime. How you laugh when you lie. You said the gun was mine. Isn't cool, no, I don't like you.

▼▲▼

Stef avait décidé de mettre une attention toute particulière sur le fait d'observer son livre plutôt que Flynn : si son regard avait été capable de transpercer les objets, un trou béant se trouverait désormais dans la page et probablement dans la table aussi. Elle se disait qu'il ne coûtait rien d'essayer de l'ignorer, même si cette technique n'avait jamais prouvé être très probante depuis qu'elle le connaissait. Flynn avait le don de lui hérisser suffisamment le poil pour qu'elle finisse par craquer - et il faut dire qu'elle n'était pas très patiente de base. Garder son calme lui demandait déjà en l'état de rassembler l'ensemble de sa détermination.

Qu'il mette autant l'accent sur le mot amie lui fit néanmoins lâcher un ricanement incrédule, bien consciente qu'il l'observait pour étudier sa réaction. « Je ne peux pas te rayer de ma vie parce qu'un coup du sort a fait qu'on est de la même année et de la même maison, et que pour une raison obscure tu as choisi les mêmes options que moi. Mais laisse-moi te dire que nos adieux approchent : plus que deux ans. » répondit-elle en continuant d'observer consciencieusement sa page. Le professeur venait de demander le silence dans la salle, le cours allait commencer, et elle n'avait aucune envie de se faire houspiller. Quant au fait d'être débarrassée de Flynn pour de bon, rien n'était moins sûr, car un critère supplémentaire s'était ajouté à la pile : le Gryffondor avait un genre de relation avec Viska, qui n'était autre que la cousine de son petit-ami. De là à se projeter tous les quatre aux fêtes de famille, il y avait un monde, et ça n'était pas une vision que Stef souhaitait avoir en tête.

Elle entendit le professeur toussoter délibérément alors que Flynn lui parlait de son mascara waterproof, s'agitant visiblement pour attirer son attention. Elle pinça les lèvres quand il employa le mot Stefinou. « Si je me fais engueuler parce que tu déblatères à côté de moi au sujet de ton maquillage, je te jure Mulligan... » Elle avait tourné la tête vers lui pour proférer sa menace : elle jugeait qu'elle serait plus probante si elle le regardait dans les yeux. Raison pour laquelle elle vit également son expression passer de la fausse supplique à un questionnement plus sincère. Il semblait vraiment penser qu'elle le battait froid à cause la Forêt Interdite. Elle leva les yeux au ciel, vaguement ramollie.

« Viska est sa cousine, c'est normal qu'il n'ait pas envie d'entendre tes commentaires graveleux la concernant, surtout dans la situation dans laquelle on se trouvait. » dit-elle pour défendre son petit-ami. D'autant plus qu'Alexandre n'était absolument pas le genre de garçon à prononcer ce genre de paroles et faire des remarques suggestives, lui. Chose qu'elle se garda de préciser, parce que Flynn et elle n'avaient pas non plus gardé les cochons ensemble. « Il est protecteur envers elle, c'est tout. » ajouta-t-elle en haussant les épaules. Nul doute qu'Alexandre avait préféré Jensen à Flynn, le premier étant après tout de sa famille lui aussi et beaucoup plus aligné - au moins en apparence - avec sa philosophie.

CODAGE PAR AMATIS


[ 556 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyMar 22 Fév - 3:18

Tandis que Stef paraissait déterminée à éviter son regard –et y parvenait plutôt bien pour le moment, à se demander ce qu’un banal manuel de cours pouvait avoir de plus intéressant que son camarade jovial et charmant (c’est-à-dire lui)-, les yeux sombres de Flynn, eux, ne la lâchait pas du regard, justement. Les yeux de la brune lançaient des éclairs et il se disait qu’il n’avait pas beaucoup à pousser pour qu’elle finisse par exploser. Stefinou était une cocotte-minute toujours prête à monter dans les tours, à crier telle une Victoire en mode furie, alors même qu’elle faisait de son mieux pour paraître calme et discrète –mais Flynn avait de l’instinct, et il ne s’y trompait pas. « Ne parle pas de nos adieux, ça me brise trop le cœur ! », réagit-il d’un ton volontiers mélodramatique –l’enquiquiner à tous les cours serait probablement l’une des choses qui lui manquerait à Poudlard, lui qui se targuait pourtant que rien ne lui manquait jamais et qu’il ne fallait pas regarder le passé. Mais deux ans, c’était malgré tout encore très long tiens bon Stefinou surtout. « Et puis, qui nous dit que ce n’est pas toi qui as choisi les mêmes options que moi, hein ? D’ailleurs, tu continues quoi l’an prochain ? Simple curiosité, juste pour éviter que tu me colles de trop, ça risque de devenir gênant, après », plaisanta-t-il d’un ton joyeux. Il avait l’intention d’abandonner un certain nombre de matières une fois ses BUSEs passées –ce n’est pas comme si certaines genre Histoire de la Magie ou Runes lui seraient utiles- mais il ne savait pas encore combien en réalité –il y avait-il un nombre minimum de cours à garder ? Il faudrait qu’il pense à demander au professeur Clarks.

Victoire ! Alors qu’il cherchait à attirer son attention en jouant au chien éploré –une stratégie payante, il n’aurait jamais dû en douter-, elle se tourna vers lui pour proférer une énième menace. Avait-on jamais dit à cette fille de se montrer moins dramatique kof kof hôpital charité kof kof ? Il dut retenir une expression satisfaite de se peindre sur son visage et répondit à la place : « Loin de moi l’idée de vouloir t’interrompre dans cette charmante déclaration de guerre, mais pourrais-tu mettre ton bouquin au milieu de la table ? Vois-tu, j’ai oublié le mien dans la salle commune et je me suis dit qu’une fille aussi consciencieuse que toi pourrait partager… » Malgré tout, un sourire malin releva la commissure de ses lèvres. Peut-être aussi avait-il simplement omis de le retirer de son sac mais ça, elle n’avait pas besoin de le savoir.

Flynn se chargea ensuite de savoir si Stef lui faisait la gueule -ce qui l’ennuierait, peu importe qu’elle le croie ou non. Il appréciait sincèrement cette fille sérieusement intense. Mais la Gréco-Argentine sembla préférer défendre son petit-ami, ce qui n’était pas vraiment ce que le métis cherchait à entendre. « Commentaires graveleux ?? Ça va, vous êtes tous coincés aussi ! Vu la situation, justement, fallait bien quelqu’un pour détendre l’atmosphère ! » Flynn leva les yeux au ciel. Vu que c’était le genre d’argument dont était capable Alexandre, il était sûr qu’ils n’étaient pas vraiment faits pour s’entendre –et au pire, tant pis, mais qu’Alex ne cherche pas à se mêler de ce qu’il disait ou non à Viska. « Ouais, j’avais remarqué. Un peu trop protecteur, même, si tu veux mon avis. Viska n’a pas douze ans », souligna-t-il. Un argument qu’il avait déjà balancé à Victoire qui avait parfois l’air de traiter Viska comme une gamine qui avait fait une grosse connerie –mais tout le monde ne pouvait pas prendre tout à la légère, comme lui, supposait-il. « Enfin, peu importe, je suis content que tu me fasses pas la gueule ! » Et, suivant cette exclamation, il passa son bras autour du cou de la Gryffondor et lui planta un bisou sur la joue, déclenchant les sifflements et rires gras d’une partie de la classe. Il reprit une position normale alors que le professeur se tournait vers la classe pour connaître la raison de cette soudaine agitation. « Alors, cette rune qu’on doit étudier, elle est utilisée pour quoi déjà ? », demanda-t-il à Stef d’un ton neutre, dans l’attitude appliquée de l’élève modèle qu’il n’était certainement pas.



forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 739
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyDim 6 Mar - 18:15

♛ Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule
I don't like your little games. Don't like your tilted stage. The role you made me play of the fool. No, I don't like you. I don't like your perfect crime. How you laugh when you lie. You said the gun was mine. Isn't cool, no, I don't like you.

▼▲▼

Stef était exaspérée par Flynn, et sa capacité à avoir toujours réponse à tout. Qu'avait-elle fait au bon dieu pour mériter pareille sangsue dans sa vie ? Elle supposait que ça forgeait le caractère, mais à quel prix ? « Alors que moi, j'ai hâte. » répondit-elle en tournant la tête vers lui d'un air crâne, ne pouvant résister à la tentation de faire cette proclamation en le regardant droit dans les yeux. Ok, peut-être qu'elle prenait un peu de plaisir à ces joutes verbales elle aussi. Parfois.

Elle aurait été tentée de rire si elle ne l'avait pas trouvé aussi enquiquinant. Ayant précipitamment ramené les yeux sur son manuel, elle soupira avec exagération alors qu'il lui demandait quelles matières elle poursuivrait l'année suivante. « T'en fais pas avec tes notes tu ne risques pas d'avoir beaucoup de matières l'an prochain de toute façon. Mais t'inquiètes, je crois que Rusard a besoin de compagnie. » promit-elle, assez fière d'elle. Elle n'avait pas vraiment connaissance des bulletins de Flynn. Ce qui l'intéressait, c'était ses notes et sa capacité à rendre fiers ses parents - les autres, elle s'en fichait un peu. Si ce n'est qu'elle tendait souvent vers les élèves bons en classe, surtout lorsqu'elle était plus jeune, parce qu'elle considérait qu'ils constitueraient de meilleures influences qu'un Flynn. Se gardant finalement bien de donner la moindre information à Flynn - qui serait capable de suivre le même programme qu'elle pour le simple plaisir de la faire tourner chèvre, Stef tînt honorablement sa ligne de conduite... Jusqu'à ce que Mullligan se fasse si distrayant c'est un compliment qu'il menace d'attirer l'attention de leur prof'. Elle ne voulait pas finir en retenue. Elle vit immédiatement dans son regard qu'il jugeait avoir gagné. Quel crétin.

Elle laissa échapper une exclamation incrédule : « Non ! » Malheureusement pour elle, et comme elle l'avait bien deviné, leur petit échange de politesse n'était pas exactement passé inaperçu. C'est sans surprise que Flynn écopa d'une remontrance de la part de leur professeur, mais ô rage, ô désespoir, on l'invita surtout à bien vouloir partager son manuel avec son gentil petit camarade. Ayant le sentiment de vivre une grande injustice, elle ouvrit son livre au milieu de la table avec un soupir exaspéré et exagéré - une performance qui aurait pu la rendre digne d'une audition pour la pièce de théâtre de Dominique, à n'en pas douter pense à moi Dominique.

« T'es vraiment le pire. » le fustigea-t-elle, sourcils froncés, toute émulation de paix et de tranquillité disparue. Le fait qu'il change de sujet en évoquant Alexandre aurait pu mettre le feu aux poudres pour de bon, mais contre toute attente, Stef redescendit d'un cran pour lui expliquer les raisons de l'agacement exprimé par son petit-ami dans la forêt. La réaction grandiloquente de Mulligan à cette annonce lui parut tout à fait excessive et c'est elle qui dit ça. « T'as le droit à ton opinion, mais ce n'est pas celle d'Alexandre. Ni la mienne. » ajouta-t-elle en haussant les épaules, après avoir vérifié que le prof ne les regardait pas à nouveau. Dans les situations de tension, elle préférait éviter les blagues, surtout celles à connotation sexuelle dont semblait raffoler le métis.

« Tu sais, si tu as des choses à dire à Alexandre, tu peux lui parler directement. Je ne suis pas un hibou son porte-parole. » répondit-elle à la remarque suivante de Flynn, plus zen tant qu'ils parlaient de Viska. « Essaye un peu de te mettre à sa place aussi. Comment tu réagirais si ça avait été ta sœur à la place de Viska ? » objecta-t-elle pour chercher à nuancer la situation malgré tout. Elle n'avait pas spécialement envie qu'Alexandre et Flynn se tombent dessus : ils avaient tous suffisamment de problèmes comme ça, sans s'en rajouter des totalement stupides.

Prise de court par la démonstration soudaine d'affection de Flynn, les joues rouges et le cœur battant, elle sentit la gifle partir avant même d'avoir pensé à formuler l'action. Le prof s'était tourné à nouveau vers eux dans l'agitation, et l'attitude de faux-jeton de Flynn ne leurrait personne : le bruit de la baffe avait été tout à fait identifiable au milieu des sifflements.

« Kostas, Mulligan. Dehors. Vous vous croyez où ? » Elle n'entendit pas le reste des paroles de leur prof : elle était encore trop furieuse contre Flynn pour penser à quoi que ce soit d'autre. Elle se sentait humiliée qu'il ait réussi à la tourner en bourrique, comme à son habitude, devant toute leur classe, qui est plus. Et voilà que par-dessus le marché, elle allait finir en colle. Elle fourra ses affaires dans son sac sans un regard pour son camarade de classe, et traversa les quelques mètres nécessaires pour quitter la pièce. Une fois dehors, elle fit plusieurs pas dans le couloir, se rendant compte qu'elle ne savait pas où elle était censée se rendre : elle n'avait pas écouté. Ignorant toujours ostensiblement Flynn, elle s'immobilisa les bras croisés, tâchant de calmer sa respiration.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyDim 20 Mar - 22:10

Lorsque Stefinou lui affirma, les yeux dans les yeux, qu’elle avait vraiment hâte de se débarrasser de lui, Flynn posa la main sur le cœur et prit une expression choquée il a pris des cours de drama queen avec Graham comme si elle lui avait tiré une balle dans le cœur rien qu’avec ses yeux meurtriers et ses paroles. Il ne croyait pas qu’elle pense réellement ce qu’elle disait : si elle ne le support vraiment pas, elle l’aurait envoyé bouler plus sèchement n’est-ce pas ?

Elle avait l’air fermement de croire qu’il la poursuivait dans tous ses cours et il lui demanda donc lesquels elle comptait suivre l’an prochain. Flynn, lui comptait bien en garder le moins possible, ceux qui étaient vraiment sympas et pensait rêveusement aux heures de libre que cela allait lui laisser dans son emploi du temps. Le rêve ! « T’es drôle Stefinou dis donc. Je déteins enfin sur toi ! », observa-t-il, un air insupportablement malin gravé sur ses traits. « Mais t’en fais pas pour moi. Avoir le moins de cours possibles mes deux dernières années au château, c’est un peu le but de ma vie, tu vois. » Quant à Rusard, non merci. Flynn avait assez des retenues où le concierge jugeait bon de rester avec lui pour le surveiller, pensant certainement que le métis se tiendrait correctement en sa compagnie –il pouvait toujours rêver- pour accepter de passer plus de temps avec lui.

Dans son plan "rendre chèvre Stefinou pour qu’il oublie qu’elle me faisait (potentiellement ?) la gueule" qui lui dis que ce n’est pas la meilleure stratégie ?, Flynn avait décidé de jouer sur la carte bonne élève pour qu’elle partage son manuel avec lui. Visiblement, il surestimait sa tendance à vouloir se faire bien voir du professeur en acceptant gracieusement de prêter son bouquin de cours avec un cancre de son genre et il sourit, amusé, lorsqu’elle refusa fermement, d’autant que le prof la força finalement à le partager, ce fichu livre. « Tout de suite ! T’exagères grave, tu croies pas ? Genre, les mages de MS sont pas pires que moi… » Bien sûr, il était vrai que niveau "plaie dans l’existence de Stefinou", il devait être plutôt bien placé mais il était aussi très amusant et charmant, il fallait juste qu’elle soit assez honnête avec elle-même pour le reconnaître !

Stef était d’accord avec le coincé Alexandre. Elle jugeait inapproprié ses commentaires graveleux dans des circonstances marquées par la tension. Cette affirmation le contraria, sans qu’il ne sache totalement l’expliquer. Il avait toujours pensé que Stef était une fille au caractère assez fort pour avoir ses propres opinions, sans forcément s’accorder à celles de son petit ami. Simplement, elle devait bien avoir des points communs et des pensées similaires avec le jeune Symphonie pour sortir avec. « Oh, je me retiendrais pas, t’en fais pas », répondit-il lorsqu’elle lui dit de s’adresser directement à Alex, s’il avait des choses à lui dire. « J’aurais rigolé, et j’en aurais sûrement rajouté. Jess est un peu comme toi, les remarques à connotations sexuelles la mettent très mal à l’aise. Ça m’amuse. » Mais il n’avait pas la même relation avec sa sœur qu’Alex avec Viska, semblait-il.

Il n’avait pas pu s’empêcher d’exploser de rire lorsqu’elle le gifla en réponse à son bisou baveux. Un rire sonore et chantant avant de faussement reprendre son sérieux lorsque le prof leur prêta de nouveau attention. Ce qui devait arriver arriva : il leur ordonna de sortir de classe et de se rendre dans le bureau de leur directeur de maison –il pouvait encore rêver. Ils avaient encore un bon moment devant eux avant que leur enseignant ne signale leur attitude à Clarks et Flynn comptait bien en profiter. « Enfin ! C’était pas trop tôt. Ce prof est beaucoup moins sympa que Jones, franchement », lança-t-il à Stef en refermant violemment la porte derrière lui, son sac négligemment porté sur l’une de ses épaules. « Tu veux faire quoi maintenant qu’on est libéré de ce cours pourri –ne me remercie pas d’ailleurs, c’est normal. On pourrait aller dehors. » Ils étaient libres de faire ce qu’ils voulaient (même si pas tellement, en vérité, mais Flynn se fichait bien de ce que leur avait dit le prof de Runes). Libres. C’était la sensation la plus délicieuse au monde.



forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 739
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyLun 28 Mar - 0:13

♛ Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule
I don't like your little games. Don't like your tilted stage. The role you made me play of the fool. No, I don't like you. I don't like your perfect crime. How you laugh when you lie. You said the gun was mine. Isn't cool, no, I don't like you.

▼▲▼

« Parle pas de malheur. » répondit Stef du tac-au-tac alors que Flynn prétendait avoir déteint sur elle. En plus, elle savait pertinemment qu'il ne l'avait pas trouvée drôle très déçue, mais elle s'en fichait tout à fait : elle, elle était satisfaite de sa répartie, alors ça lui suffisait. Bien décidée à ne pas devoir le regarder à nouveau, elle se concentra sur son livre, tout en jouant distraitement avec un crayon qu'elle avait sorti de sa trousse. Au moins cela lui donnait-il l'impression d'être occupée en attendant que le cours commence vraiment. « Meilleure nouvelle que tu m'aies annoncée depuis qu'on se connaît. Sinon tu peux aussi arrêter l'école tu sais, si c'est pour ne pas aller en cours. » reprit-elle ensuite posément, jugeant qu'elle faisait preuve de beaucoup de charité auprès de son camarade. Elle lui donnait même des orientations de vie, lui qui n'était visiblement pas scolaire - et qu'elle ne devrait au moins plus se coltiner dans ses options à partir de l'année suivante.

Stef était exaspérée par Flynn. Elle ne s'était, certes, pas attendue à ce qu'il lui fiche la paix, mais elle n'avait pas non plus anticipé qu'il réquisitionne son manuel - et pire, que le prof aille dans son sens tortionnaire ! Elle avait été affichée devant toute la classe, et elle était condamnée à se rapprocher de ce cancre pour qu'il puisse faire semblant de suivre. L'injustice n'avait donc aucune frontière. Elle se rembrunit encore davantage à la mention de MS. « Oui mais eux je ne les côtoie pas tous les jours. » répliqua-t-elle vivement, posant sa joue sur sa main droite pour créer une séparation entre eux tandis qu'elle tâchait vaillamment de se concentrer. En plus, lui parler de MS n'avait vraiment pas de quoi améliorer son humeur : non seulement pensait-elle à présent à l'horrible période où ils avaient occupé l'école, mais en plus, Flynn en rajouta une couche en évoquant l'incident plus récent les ayant amenés à revoir S.

Stef était plus influençable que Flynn ne pouvait le supposer, mais en l'occurrence, elle restait davantage alignée avec Alexandre de base. Elle n'avait jamais été très à l'aise avec le fait de prononcer des paroles grivoises (ou d'en entendre), alors le faire sur un champ de bataille face à MS, encore moins. « N'en fais pas trop non plus. » Alexandre n'avait pas besoin de se battre avec Flynn en plus de tout le reste - et Viska avait assez de soucis sans qu'on ne vienne lui apprendre par dessus le marché que son cousin et son flirt (?) avaient décidé de se cogner dessus. « Ça t'amuse toi, mais ça ne l'amuse peut-être pas, elle. » répondit-elle d'un air pincé au sujet de la sœur de Flynn. « Et tu me dis vraiment que tu en aurais rajouté sur les blagues sexuelles qu'un mec aurait fait sur ta sœur ? » Elle avait brièvement hésité sur sa formulation, sentant ses joues chauffer, mais était allée au bout car Flynn l'enquiquinait et elle ne voulait pas lui donner raison.

La suite des événements était attendue par toute la classe, sauf visiblement par Stef. Un bisou, une baffe, et on la priait de bien vouloir prendre ses affaires et quitter la salle. Elle n'entendit plus grand-chose au-delà de ce fait énoncé de manière péremptoire par leur prof, et sortit, sans vérifier si Flynn la suivait. D'abord sous le choc, et le cœur battant, elle fit quelques pas dans le couloir. Les paroles du brun la ramenèrent à la situation et elle fit brutalement volte-face, ses yeux lançant des éclairs adieu Flynn. « Qu'est-ce qui t'a pris de faire ça ? Je t'ai jamais dit que tu pouvais m'embrasser. » Elle laissa échapper un rire sans joie, visiblement furieuse. « Comme si j'allais te remercier ! T'en as peut-être rien à faire de tes études, mais moi si. C'est important pour moi et ça me fait pas rire d'être virée, ok ? » Elle avait élevé le ton alors qu'elle s'exprimait et elle était à peu près sûre qu'on l'avait entendue à l'intérieur de la classe - tant pis, elle n'était plus à ça près. « Va faire ce que tu veux, moi je bouge pas d'ici. » conclut-elle en croisant les bras, adossée contre le mur. Elle se serait bien assise à côté de son sac posé par terre, mais elle n'avait pas envie de se mettre dans une situation d'infériorité par rapport à Flynn.

CODAGE PAR AMATIS

[ 788 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptyLun 2 Mai - 0:01

Stef semblait bien trop se réjouir à l’idée de ne plus avoir à le supporter à chaque cours après leurs BUSEs ce qui chagrina un peu Flynn –du moins c’est ce qu’il tentait de faire apparaître comme émotion sur son visage. N’était-il pas d’une charmante compagnie ? Rigolo et plutôt beau garçon, et tout le monde ne pouvait se targuer de posséder de telles caractéristiques ni de se la jouer aussi vantard. Il était néanmoins à peu près sûr que Stefinou plaisantait ce garçon est trop naïf, se balancer des taquineries à longueur de cours était après tout la base de leur relation. « Eh ! Je vais à certains cours ! », protesta-t-il en désignant la table à laquelle il s’était installé. Il était venu aujourd’hui, n’était-ce pas une preuve suffisante de sa bonne volonté vu comment cela va finir, j’en doute fort ? « C’est une idée, mais je devrais faire quelque chose de ma vie au lieu de me la couler douce ici, ça me gave d’avance. En plus mes pères m’en voudraient grave et tu aurais le cœur brisé. Non, non, Stefinou, ne t’en fais pas, je resterai encore deux ans à Poudlard pars à Castelobruxo, Stef, c’est plus sûr là bas ! » Et puis, même si certains matières l’ennuyaient à dormir, la magie donnait un côté fun à l’école et il n’était pas prêt à abandonner ça ! Dans quel autre endroit pourrait-il trouver un esprit frappeur totalement bargo ?

Alors que Flynn s’amusait intérieurement (et extérieurement : son sourire satisfait ne laissait aucun doute sur son plaisir à voir Stef affichée devant toute la classe quel psychopathe) de la réaction de sa camarade de classe, elle eût l’affront de dire qu’il était pire que tous les mages noirs de Magicis Sacra réunis tant d’excès en une seule personne. Il eut un rire bref et souligna, avec ce qu’il pensait être un ton pertinent : « Tu sais Stefinou, le contraire de l’amour, c’est l’indifférence, pas la haine », mais qui paraissait un peu sorti de son contexte, là, tout de suite, maintenant.

Le prénom de Jessica était venu de manière surprenante dans la conversation, mais Flynn était toujours ravi de parler de sa sœur qu’il aimait tant, ce qui se reflétait par une lueur très spéciale qui brillait dans ses yeux noirs. « Peut-être que ma sœur préfère les filles, tu sais, tout le monde n’est pas hétérosexuel, Stefinou. » Ce qui n’était pas vrai, mais elle n’avait pas besoin de le savoir. « Jess a de l’humour, elle. » Il lui adressa un clin d’oeil appuyé. Elle serait beaucoup plus mignonne si elle cessait de se la jouer aussi coincée !

Enfin libéré du joujoug scolaire, Flynn avait bien envie de se détendre un peu en se baladant, discutant, bref, en ne se dirigeant absolument pas vers le bureau de son directeur de maison. La moue énervée, et les yeux foncés meurtriers de Stef le coupèrent dans son élan t’es trop pas drôle Stefinou. Oups. Il y avait peut-être été un peu trop fort, cette fois. Car là, elle avait vraiment l’air partie pour lui faire la gueule. « Je suis désolé. J’ai abusé, c’est vrai, j’aurais pas dû te faire un bisou sans ton consentement. » Il avait pris un vrai ton grave et sérieux cette fois, saisissant, à son air furieux, qu’elle n’avait vraiment pas apprécié cette intrusion. Hors, même s’il assumait d’être un peu lourd de temps en temps, comme son ami Gabin, Flynn était un fervent défenseur du consentement. C’était une chose de pousser à bout Stef à chaque cours, c’en était une autre de la toucher sans qu’elle ne le veuille, et il s’en sentit coupable, ce qui était tout de même rare chez lui qui se targuait de ne rien regretter. « Oooh allez Stefinou, fais pas la gueule maintenant ! Dis moi ce qu’on aurait raté ? Un blabla interminable sur des runes qu’on a déjà étudiées et un monologue sur l’art de bien réviser avant les BUSEs ? Même toi tu peux pas trouver intéressant qu’on t’explique pour la quarantième fois la différence entre Fehu et Ansuz ! » Il leva les yeux au ciel, prouvant au passage qu’il avait bel et bien retenu quelque chose de ses deux ans de cours en rune. « J’dirais à Clarks que c’est ma faute, ok trop charitable ? Il me croira, il sait comment j’suis. Allez, ça sert à rien de bouder, on dirait une gamine de trois ans ! » Ce qui était tout à fait ironique, venant de lui, il fallait bien le reconnaître...

770 mots



forever trustingwho we are
EXORDIUM.




Dernière édition par Flynn Mulligan le Mar 9 Aoû - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 739
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía EmptySam 4 Juin - 15:17

♛ Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule
I don't like your little games. Don't like your tilted stage. The role you made me play of the fool. No, I don't like you. I don't like your perfect crime. How you laugh when you lie. You said the gun was mine. Isn't cool, no, I don't like you.

▼▲▼

Stef ne comptait pas se perdre dans un débat stérile sur l'absentéisme de Flynn, aussi se contenta-t-elle de renifler avec scepticisme à sa réponse indignée, les yeux fixés - inutilement - sur sa page. Ce n'était pas comme si l'autre Gryffondor semblait décidé à la laisser se concentrer, mais elle avait le mérite d'être butée persévérante.

Avec sarcasme, elle suggéra à Flynn d'arrêter Poudlard après les BUSEs. A son étonnement, il commença d'abord par lui répondre à peu près sérieusement. Ses sourcils haussés redescendirent d'un coup net à la fin de la tirade du brun. Quel crétin. Sans même parler du fait qu'il l'avait - encore une fois appelée Stefinou. « Je suis prête à avoir le cœur brisé t'inquiètes pas pour moi. » marmonna-t-elle avec mécontentement, même si ça n'était pas entièrement vrai. Du moins, ça ne s'appliquait que dans cette situation très particulière, c'était très important de le souligner, et accessoirement, elle ne détestait pas Flynn au point de vouloir le faire décamper de l'école. Il était aggravating insupportable, mais il n'avait pas un mauvais fond. Parfois, c'était même divertissant de lui parler - quand elle avait le dessus sur la conversation, et uniquement ça.

Forcément, Stef se fit reprendre par leur prof en refusant de partager son manuel avec Flynn, et elle se dut donc de l'informer du fait - assez évident - qu'il était le pire. Le pire de quoi ? De tout, tout simplement. Et alors certes, il n'était pas plus horrible que MS, mais il y avait une question d'exposition. Elle endurait la présence de Flynn tous les jours de sa vie, alors qu'elle n'avait - heureusement - plus à croiser MS depuis un moment. Le commentaire de Flynn la laissa brièvement sans voix tant elle ne l'avait pas vu venir. Elle arqua un sourcil. « Si tu le dis. Et alors ? » Le tout prononcé avec un poil de dérision, parce qu'elle ne voyait pas bien ce qu'il voulait lui faire dire.

Elle sentit ses joues rougir alors que Flynn lui reprochait d'être trop hétéronormée : « Non... quoi ? C'est pas ce que je voulais - » Elle poussa un soupir de frustration. « Je ne voulais pas présumer. Bref. Ça ne change rien à mon point. » insista-t-elle avec entêtement, refusant de se laisser perturber par Flynn. « Bah tant mieux pour elle. Rien ne t'oblige à me parler si tu me trouves si chiante que ça, hein. » ajouta-t-elle ensuite avec agacement, ignorant superbement le clin d’œil du brun. Il lui tapait sur le système avec ses bavardages incessants, sa sœur humoriste et ses reproches sur ses formulations. Malheureusement, son calvaire n'hésitons pas sur les mots n'était pas près de se terminer de sitôt.

Elle s'était faite virer de classe. Elle. Estefanía Kostas. Élève assidue, petite princesse parfois capricieuse, afficionada du premier rang et occasionnelle fayote accomplie. A cause de Flynn. Crétin émérite, enquiquineur de première, abonné aux retenues depuis leur première année. Elle était furieuse. Temporairement silencieuse, absorbant le choc et la rage, elle tourna un regard furibond vers Flynn lorsqu'il voulut - comme à son habitude - détendre l'atmosphère. Sa voix tremblait tant elle était énervée. Ses paroles durent faire effet, car le garçon s'excusa d'un coup. Elle ne décoléra pas pour autant. « Sympa tes excuses mais c'est trop tard. » asséna-t-elle d'un ton sans appel. Ses poings se serrèrent alors que Flynn reprenait ses airs nonchalants. Chassez le naturel, il revient au galop. « T'en sais rien du tout puisqu'on n'est pas dans la classe. Et je préfère réviser en cours comme ça c'est fait plutôt que de me faire coller et zoner dans les couloirs avec toi. » Elle croisa les bras, levant les yeux au ciel à son tour alors que Flynn en profitait pour namedropper des runes. « C'est de ta faute ! » s'exclama-t-elle, excédée et furieuse d'être traitée de gamine. « Tu me gonfles, laisse-moi tranquille. » Les joues rouges, elle se laissa finalement glisser par terre, et tant pis pour la perte d'altitude, il était de toute façon plus grand qu'elle.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Estefanía Kostas {Rps}
» Friendship 101 ♪ Estefanía
» Fierce ¤ Estefanía Kostas
» Tu m’apprends l’espagnol ? • Estefanía
» On est pas des perdantes nous ! ★ Estefanía

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: