Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -21%
SSD interne 2.5″ Crucial BX500 – 480Go
Voir le deal
33.71 €

Partagez
 

 Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 254
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía - Page 2 EmptyMar 9 Aoû - 16:47

Flynn savait bien que Stefinou le trouvait divertissant. Bien sûr, il tendait à se comporter comme un vrai chieur avec les personnes qui ne pouvaient pas le voir en peinture –au hasard, Jensen McGowan- mais il savait faire la différence entre la haine et juste l’exaspération –qui était l’émotion qui prédominait sur les traits de sa camarade de classe. Il voyait bien que Stef appréciait sa compagnie à certains moments ou il se fait des films, c’est aussi possible. Mais elle était si attachée à son image d’élève sérieuse ! C’était vraiment marrant. « Je m’inquiète surtout pour toi après Poudlard. Comment tu vas pouvoir survivre sans ma présence ? Mais t’inquiètes, on pourra continuer à se voir », remarqua-t-il avec joie.  En réalité, Flynn ne se projetait jamais aussi loin, il avait déjà du mal à imaginer ce qu’il ferait dans une semaine, alors deux ans… « J’me dis juste que tu m’parles beaucoup pour quelqu’un qui t’exaspère », répondit-il, sourire en coin et haussement d’épaules nonchalant en prime. Flynn aimait taquiner son monde, c’était un fait. Et Stef était particulièrement comique lorsqu’elle commençait à s’énerver il aime se foutre de toi h24 Stef. Il l’appréciait vraiment, sans nourrir des sentiments pour elle comme Michael l’avait présumé à une époque, même s’il avait une manière débile bien à lui de le lui montrer.

Constater à quel point Stef plongeait chaque fois qu’il lui adressait une remarque ne manquait jamais de le faire mourir de rire intérieurement quel sadique. Comme à l’instant, alors qu’il lui faisait remarquer que sa sœur pouvait très bien être queer, elle aussi, lui ne faisant pas particulièrement un secret d’être attiré par toute personne, qu’importe son genre. « J’te taquine Stefinou », lui déclara-t-il, la malice brillant dans son regard. « Et je te trouve pas chiante. Sinon, j’te parlerai pas à chaque heure de la journée », fit-il remarquer avec pertinence. La devise de Flynn était de profiter à fond de la vie, et il considérait que ce n’était pas la peine de la passer en s’ennuyant en discutant avec des gens inintéressants.

Une chose en entrainant une autre, un bisou sur la joue et une claque plus tard, Flynn et Stef se retrouvèrent virés de cours, ce que la jeune fille semblait prendre mal. Flynn l’observait, intrigué. Allait-elle se mettre à pleurer de rage avant de le frapper avec ses petits poings ? Non, elle se contenta de l’enguirlander car elle n’avait pas apprécié se faire embrasser (sur la joue) sans qu’elle ne lui en donne l’autorisation. Flynn reconnut, pour une fois, être allé trop loin, mais ce ne suffit pas à ce que Stef décolère t’es dure en affaires Stefinou. « Je sais. Je recommencerai pas, j’t’assure. J’suis un chieur, mais j’suis pas comme ça. » C’est-à-dire un mec qui se fichait totalement de l’avis de l’autre lorsqu’il initiait un contact intime.

La Gréco-Argentine avait l’air tellement en pétards qu’elle ne voulait pas rester une minute de plus avec lui. Oui, il avait définitivement été trop loin. « Ne me dis pas des mots aussi durs Stefinou enfin, pense à mon petit cœur ! Et je te dis de pas t’inquiéter, j’suis sûr que je peux t’éviter la retenue », assura-t-il après un instant de plaisanterie –car il ne pouvait pas s’en empêcher. Il allait falloir qu’il se rattrape un petit peu s’il voulait qu’elle ne fasse pas la gueule. « Je sais, je sais, c’est ma faute. Tu vas pas m’en vouloir éternellement pour ça quand même have I lost you forever ? », lui demanda-t-elle avant qu’elle ne s’assoit par terre, pile dans l’attitude de gamine de trois ans dont il parlait à l’instant. « Tu es drôlement bornée. Mais moi aussi. » Il s’installa par terre à ses côtés. Il refusait de la laisser tranquille. Ils étaient dans le même bateau. « Tu veux écouter du rock en attendant que le prof nous redise d’aller voir Clarks ? Tu sais qu’on va juste empirer nos cas en restant ici, hein ? Mais au moins on peut attendre en musique. » Il lui adressa un sourire encourageant avec sa meilleure mine de chiot battu. Stef était caractérielle, mais elle n’était pas rancunière. Si ?

Terminé pour Flynn



forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 754
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía   Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía - Page 2 EmptySam 13 Aoû - 14:29

♛ Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule
I don't like your little games. Don't like your tilted stage. The role you made me play of the fool. No, I don't like you. I don't like your perfect crime. How you laugh when you lie. You said the gun was mine. Isn't cool, no, I don't like you.

▼▲▼

« Non merci. » renifla-t-elle dignement alors que Flynn lui proposait qu'ils se voient après Poudlard. Elle ne savait pas ce qu'il comptait faire (chieur professionnel : était-ce un métier ?), et avait encore moins d'idées sur son propre avenir crise existentielle d'ici un mois mais elle doutait qu'ils fassent les mêmes choix. Son expression se fit excédée à nouveau. « C'est toi qui me parles ! » Consciente de l'immaturité de cette réponse, elle voulut faire vœu de silence pour le reste du cours - histoire de ne pas étayer les accusations ridicules de Mulligan, seulement, elle n'y parvînt pas. Il était trop énervant pour qu'elle puisse simplement se taire et le laisser déblatérer ses inepties. C'était une question de service rendu à la communauté que de le remettre à sa place. Et aussi, si elle ne lui répondait pas, ça allait la frustrer plus tard, elle le savait.

Perdant brièvement ses moyens alors qu'il la rendait coupable de conclusions trop hâtives concernant sa sœur, elle lui adressa un regard perçant alors qu'il déclarait plaisanter. « C'est bien ma chance. » marmonna-t-elle après qu'il ait annoncé ne pas la trouver chiante. Et en même temps, s'il lui avait donné raison, elle aurait été vexée, donc il ne pouvait pas vraiment gagner.

Pour la première fois, et malgré des efforts constants de la part de Mulligan pendant toutes ces années, Stef se fit virer de classe pour avoir baffé son camarade. Une fois dehors et légèrement tremblante du fait de l'enchaînement des événements, une part d'elle lui souffla qu'avoir recours à la violence ne se faisait pas, et en même temps, Mulligan avait envahi son espace vital pour l'embrasser sans sa permission - sur la joue, certes, et encore heureux, mais quand même. « OK. » répondit-elle à ses promesses, sec et concis. Si elle avait été moins énervée, elle aurait pu reconnaître qu'il avait l'air sincère, mais en cet instant, elle était incapable d'une telle magnanimité.

« Je m'en fous, Flynn ! » craqua-t-elle, excédée, alors qu'il lui parlait de son "petit cœur" et du fait qu'il pouvait lui éviter la retenue. Elle était déjà virée de classe. C'était déjà trop. Elle ne lui répondit même pas quand il lui demanda si elle allait lui en vouloir éternellement. Débattre avec lui n'avançait à rien et surtout, elle était trop furieuse pour se montrer cohérente ou articulée. Elle s'assit par terre - très sympa -, bien décidée à attendre comme ils étaient censés le faire. Elle ne comptait pas s'attirer des problèmes supplémentaires, n'en déplaise à Flynn - Mulligan. Elle avait fauté par émotion précédemment, on ne l'y reprendrait plus.

A sa grande irritation, il vînt la rejoindre par terre, déclarant - forcément - qu'il était aussi borné qu'elle. « Pas vraiment, vu que le prof va revenir. » Avec leur grand déballage dans le couloir, nul doute qu'il les savait encore présents. Elle ne répondit pas au sourire du brun, mais ne lui adressa pas de regard noir non plus - il devrait s'en contenter pour l'instant. Si elle était susceptible et avait tendance à s'énerver très vite, elle n'était effectivement pas rancunière. Seulement en l'occurrence, il lui faudrait un peu de temps.

CODAGE PAR AMATIS


[ Terminé année 26 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas
 
Plan A : Stefinou arrête de faire la gueule ♪ Estefanía
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Estefanía Kostas {Rps}
» Friendship 101 ♪ Estefanía
» J'arrête le Quidditch [PV]
» Fierce ¤ Estefanía Kostas
» Tu m’apprends l’espagnol ? • Estefanía

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: