Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike Jordan Air 200E
67.47 € 134.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Chute libre [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alfie Hartley
Alfie Hartley
Indépendant

Parchemins : 167
Âge : 18 ans
Actuellement : Batteur "réserve" au sein des Flèches d'Appleby


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Logan Shroyer


Chute libre [PV] Empty
Ξ Sujet: Chute libre [PV]   Chute libre [PV] EmptyMer 24 Nov 2021 - 23:23

Alfie & Ringo


Alfie fendait l'air sur son somptueux Éclair de Feu : les cheveux au vent, il profitait à fond de l'occasion qui lui avait été donné. En effet, l'ancien batteur de Serpentard avait décroché un poste dans l'équipe des Flèches d'Appleby ! Bon, il n'était pas encore titulaire, mais c'était déjà un grand pas vers la gloire. Évidemment, son balai était celui du club, il n'était pas encore en mesure de se payer un tel luxe. Toujours est-il qu'il se sentait au top de sa forme lors de cet entraînement pendant lequel chaque catégorie de joueurs avaient des exercices adaptés : sans surprise, Alfie et l'autre batteur s'entraînaient à dompter les cognards du mieux qu'il soit. Sauf que parfois, le "mieux" se transformait en "pire". Ce jour-là, apparemment, Merlin avait voulu punir Alfie pour quelconque mauvaise action qu'il avait pu réaliser par le passé. Un cognard ensorcelé frôlait le gazon du terrain d'entraînement et ne voulait apparemment se diriger vers aucun joueur. Impatient, le grand blond avait foncé dans sa direction sauf qu'au dernier moment, la balle folle avait décidé de se réveiller et avait foncé dans l'épaule d'Alfie sans crier gare. Déstabilisé, le joueur avait perdu l'équilibre et avant que quiconque ne puisse l'empêcher de chuter, il avait bouffé l'herbe pendant plusieurs mètres. Il était tombé sur le flan et après quelques secondes seulement, une vive douleur commença à se faire sentir dans sa cheville gauche, une douleur bien plus atroce que celle de l'épaule touchée par le cognard.

La capitaine de l'équipe avait observé la scène avec effroi et s'était immédiatement envolée vers sa nouvelle recrue. Les autres joueurs s'étaient attroupés autour de la victime, qui tapait de son poing libre sur la pelouse pour réprimer son envie de crier à pleins poumons. Après de brèves analyses, celle en charge des Flèches d'Appleby dut de se rendre à l'évidence. Soigner ce genre de blessures sur le champ à la baguette n'était pas la meilleure idée. C'est pourquoi elle choisit d'emmener le batteur souffrant à Ste-Mangouste en transplanant. Heureusement, le voyage se passa sans encombre mais ne semblait pas arranger l'état du jeune homme. « Je suis toujours vivant ? » demanda-t-il alors que sa vision s'emplissait de lumière blanche. « On est à Ste-Mangouste. Je t'emmène aux urgences. » expliqua-t-elle au blondinet qui commençait à perdre la boule et à voir son interlocutrice en boucle. « T'as une jumelle ? Tu m'avais jamais dit ! » dit-il en délirant. Exaspérée, la jeune femme expliqua la situation à la première infirmière qu'elle croisa. Cette dernière, qui ne semblait pas encore qualifiée pour l'examiner complètement, formula simplement un sortilège afin d'atténuer la douleur. Cependant, les semi-hallucinations d'Alfie étaient toujours bien présentes. La capitaine dut cependant laisser son nouveau joueur à son triste sort car elle devait retourner à l'entraînement.

Quelques minutes plus tard, il se retrouvait dans une chambre de l'hôpital. Il tentait tant bien que mal de ne pas s'évanouir mais la douleur s'était nettement adoucie. Alors que ses yeux se fermaient, il tomba sur une vision peu commune : Ringo McConnell qui s'approchait d'elle en blouse blanche. Sérieusement, elle se pointait même dans ses divagations ? Elle ne voulait vraiment pas le laisser tranquille. Puis, l'ancien vert et argent se mit à réfléchir. *Une blouse blanche ?!* réalisa-t-il alors. Il ouvrit grand les yeux, passa une main devant ses yeux comme pour chasser cette vision mais elle semblait bien réelle. « Ringo ? C'est vraiment toi ?! » demanda-t-il dans un instant de lucidité. Aucune petite pique, aucun surnom ringard. Tant qu'il n'était pas sûr que ce rêve était bien réel, il ne pouvait pas encore commencer à la vanner. Il lui fallait une confirmation c'est donc ton feu vert pour l'embrasser sur la bouche Rinrin, merci bien.


Chute libre [PV] A5c9bb3bedfd6fcbd7bb68b326a715ba

« Salut, beauté. »
Chute libre [PV] Serpen10
Revenir en haut Aller en bas

Ringo McConnell
Ringo McConnell
Ste Mangouste

Parchemins : 747
Âge : 20 ans ¤ 1er octobre 1996
Actuellement : En troisième année de médicomagie


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Maia Mitchell/Bailee Madison


Chute libre [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Chute libre [PV]   Chute libre [PV] EmptyJeu 7 Avr 2022 - 0:25


Chute libre

Finally I can see you crystal clear. Go 'head and sell me out and I'll lay your shit bare. See how I leave with every piece of you. Don't underestimate the things that I will do. There's a fire starting in my heart reaching a fever pitch and it's bringing me out the dark.
Ringo & Alfie


Ringo avait vu arriver la semaine où elle entamait son affectation au service des accidents matériels avec appréhension. La dernière fois qu’elle avait assuré une garde dans ce service, un type qui frémissait d’électricité statique après avoir connu un épisode de tension avec sa baguette qui s’était apparemment mis à lui lancer des sorts sans qu’il n’ait rien demandé (cette version était remise en cause, mais ce n’était pas vraiment la question) l’avait touchée alors qu’elle s’approchait pour le soigner et résultat, elle avait été électrifiée, ses cheveux et sa blouse fumant pour le reste de la journée. Bien sûr, les accidents n’étaient pas rares à Sainte Mangouste, que cela soit les patients ou les soignants et ce n’était pas la première fois que Ringo subissait de plein fouet le sort des personnes qu’elle aidait, mais cela faisait partie du travail. Cependant, ce jour-là, elle avait été d’une humeur massacrante, l’odeur de fumée imprégnant tout son corps et n’ayant pas la possibilité de se laver –et même en rentrant chez elle et en prenant deux douches, l’odeur n’était pas partie complètement. En plus, ses collègues s’étaient donné à cœur joie de la chambrer, lui faisant chacun leur tour l’étalage de leurs blagues sur la fumée –et aucune, même les taquineries de Jules, ne l’avait fait rire zéro humour la Rinrin.

Les premiers jours de travail s’étaient déroulés dans une relative tranquillité (si tant est qu’on pouvait réellement être tranquille lorsqu’on était apprenti Médicomage) et au lieu de la rassurer, d’apaiser ses craintes, cela avait plutôt tendance à la rendre encore plus nerveuse. Elle savait –parce qu’elle avait désormais un peu d’expérience derrière elle- que le plus difficile restait encore à venir. Mais le temps continua à passer, sans accident majeur, et Ringo aborda le dernier jour dans le service avec une grande tasse de café bien noir et la détermination de faire de son mieux –somme toute comme tous les jours. Il était encore trop tôt pour se sentir soulagée : il lui restait encore quelques heures avant qu’elle ne soit libérée de ses obligations.

Lorsque l’une des infirmières du service, Jennifer, vint la chercher pour une chute de balais –ce qui était beaucoup plus courant que ce que le côté spectaculaire de l’accident pouvait laisser penser- Ringo soupira. Réparer une blessure, arranger une fracture, corriger la cassure d’un os, ça semblait compliqué lorsque l’on ne s’y connaissait pas en médicomagie, mais au final, c’était des sortilèges qu’on maîtrisait assez facilement –la preuve, Rin savait le faire correctement alors qu’elle n’était encore qu’en deuxième année. Rien d’inquiétant, de dangereux ou de risqué, donc croit-elle. Elle termina en une gorgée son troisième café de la journée, passa le tableau d’Evelyn Creswell, qui avait tenté tellement de traitements sur elle qu’elle avait elle-même fini à Sainte-Mangouste, et entra dans la salle d’examen où l’attendait le patient –apparemment un joueur de Quidditch qui était tombé lors d’un entraînement. Reconnaissant immédiatement le sportif très doué qui n’avait pas résisté à un pauvre Cognard, elle eut aussitôt envie de faire demi-tour. Voilà. Elle le savait. Elle l’avait prédit. Ce service ne lui apportait décidément que des complications, et elle restait polie. D’autant que même si Hartley semblait encore à moitié assommé, il l'a reconnue. C’était sa veine ! Et puis, elle ne pouvait le laisser tomber, c’était contraire à tout ce qu’elle s’était juré en embrassant son métier, et personne d’autre n’était disponible pour s’occuper de lui. « Oui Hartley, je viens jouer au docteur avec toi pour te remettre sur pieds », plaisanta-t-il en s’approchant de son lit, comprenant qu’il était tellement dans le gaz qu’il devait avoir du mal à distinguer la réalité du rêve. « T’es batteur et tu sais pas esquiver un simple Cognard ? Ça te réussit pas d’être devenu professionnel », le chambra-t-elle en inspectant sa cheville gonflée –il ne s’était vraiment pas loupé.




like everyone elseI wanna love myself
EXORDIUM.



Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/
 
Chute libre [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Et c'est la chute -PV-
» Une chute en chanson [PV]
» Rencontre et Chute Rocambolesque [PV]
» Retient la chute (pv William)
» Chute de livres droit devant !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Magique :: Ste Mangouste-
Sauter vers: