Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -47%
FEBER Happy House – Maison de jeux pour enfants ...
Voir le deal
47.93 €

Partagez
 

 De l'art de sociabiliser [ Lowell ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 85
Âge : 14 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Empty
Ξ Sujet: De l'art de sociabiliser [ Lowell ]   De l'art de sociabiliser [ Lowell ] EmptySam 4 Déc - 19:10

♛ De l'art de sociabiliser
Vivre libre. Je ne veux plus tomber dans le piège du fou. Qu'ils se mettent à genoux. Vivre libre. Crois-moi, ça va changer. J'suis restée debout et j'y ai pris goût.

▼▲▼

Madeleine avait fait une bonne grasse matinée ou comment se lever à quatorze heures. On était dimanche, et se lever en semaine était déjà suffisamment une épreuve comme ça. Elle n'allait pas en plus mettre un réveil en fin de semaine - c'était simplement au-dessus de ses forces (en tout cas, c'était comme ça qu'elle le formulait à qui voulait bien l'entendre, c'est-à-dire globalement : Léon, Niels et/ou Aoi). La conséquence en était que son meilleur ami ne l'avait visiblement pas attendue pour quitter la salle commune. En tout cas, elle ne l'y trouva pas quand elle y descendit, les cheveux attachés en un chignon lâche destiné à dégager son visage, et ayant troqué l'uniforme habituel pour des vêtements on ne peut plus moldus - on était en décembre en Écosse, et le col roulé semblait désormais tout à fait de rigueur.

N'apercevant pas non plus Niels ou Aoi - ses deux autres amis à Serpentard -, Madeleine quitta naturellement la salle commune, bien décidée à aller grignoter quelque chose, en espérant qu'elle n'avait pas loupé le petit-déjeuner encore une fois. Dominique lui avait autrefois parlé d'une histoire de cuisines situées à proximité de la salle commune des Poufsouffle, et il lui paraissait vital de creuser la question rapidement : elle ne pouvait décemment pas continuer à vivre comme ça. C'était cruel.

Sa première vision de la Grande Salle s'accompagna d'un très mauvais pressentiment. Non seulement ne restait-il plus grand monde, mais les plats semblaient très occupés à disparaître tour à tour. N'ayant pas le temps de rejoindre celle de Serpentard, elle s'empressa de s'approcher de la plus proche offrant encore de quoi se sustenter : ni une ni deux, elle plongea - avec une grâce relative - vers un muffin alors que le reste de l'assiette disparaissait sans prévenir. « Beurk. » râla-t-elle en observant le mets se trouvant dans sa main. « Myrtilles. » poursuivit-elle en français tout en enjambant nonchalamment le banc pour s'y asseoir. Ce n'est qu'à ce moment précis qu'elle leva la tête et aperçut un garçon de Poufsouffle dont le visage lui était familier. Pas réputée pour sa timidité, elle lui adressa un signe de tête : « Salut ! T'es un ami de Dominique, non ? Lo-well ? » Plus précisément, son meilleur ami, d'après les informations très précises que Madeleine possédait sur le sujet. Elle n'avait pourtant jamais eu l'occasion de lui adresser la parole en solo. Qu'à cela ne tienne : l'occasion était là. « Il ne te resterait pas un truc à m'échanger, par hasard ? J'ai un muffin aux myrtilles. » proposa-t-elle avec espoir, car avec un peu de chance, le garçon avait réussi à en stocker au chocolat. Par principe, elle laissa tout de même son regard passer sur le reste de la table, mais il était visiblement trop tard : c'était la disette, mes aïeux. « Tu sais si on a le droit d'aller aux cuisines ? » Il était à Poufsouffle lui aussi après tout, non ? Si Dominique savait, alors pourquoi pas lui ?

CODAGE PAR AMATIS

[ 526 ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Lowell Matthews
Lowell Matthews
Poufsouffle

Parchemins : 48
Âge : 9 juin 2003, 13 ans
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Levi Miller


De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Empty
Ξ Sujet: Re: De l'art de sociabiliser [ Lowell ]   De l'art de sociabiliser [ Lowell ] EmptyMer 30 Mar - 5:35

De l'art de sociabiliser
Lowell n'était pas souvent dans la grande salle si ce n'était pas pour un repas. La grande salle était souvent pleine de monde. C'était l'endroit idéal pour trouver une personne, cela dit, mais très loin du calme auquel il aspirait. Mais pour une fois, la grande salle était plutôt vide. Caitlyn avait traîné Aaron avec elle pour lui parler Quidditch, Dominique était probablement avec Ash, les furets se baladaient quelque part dans le château et il n'y avait aucun Poufsouffle de son année n'était en vue. C'était une rare occasion pour le brun de bouquiner un peu. Dernièrement, il était interrompu à chaque fois qu'il ouvrait un livre, même quand il s'agissait de livres pour les cours, ce qui ne rendait pas les études faciles. Il avait attrapé un cookie à la dernière minute et grignotait tranquillement dans le silence relatif quand il entendit quelqu'un parler dans ce qui semblait être du français.

Le brun leva la tête vers une fille pas beaucoup plus âgée que lui et elle le salua au même moment. Lowell hocha la tête, autant pour lui-même que pour la Serpentard. Il ne savait pas grand-chose d'elle, sinon qu'elle était proche de Dominique et Française, ce qui confirma ses suspicions. Lowell ne parlait pas un mot de Français, mais passer du temps avec Dominique impliquait qu'il savait au moins vaguement à quoi ressemblait la langue. Pour autant, il hésita très fort sur le nom de la demoiselle. -"Madelyn*?" Répondit-il, plein d'incertitude. C'était proche, il en était presque sûr. Le garçon n'était pas forcément très doué avec les noms, encore moins quand il partageait l'endroit où il vivait avec des centaines de personnes. C'était beaucoup plus simple pour lui de distinguer un visage dans la masse, qu'un nom, puisque, contrairement aux noms, il n'oubliait jamais un visage.

Elle lui proposa un échange de nourriture et le brun leva son demi-cookie pour le montrer à la brune. -"J'ai plus que ce cookie." Il posa un bout de papier entre les pages de son livre avant de reporter son attention vers l'amie de Dominique. "Si tu vas en cuisine, les elfes t'aideront sûrement." Ce n'était pas une certitude du brun, car il n'avait pas, d'habitude, besoin de passer par les cuisines, mais d'après certains Poufsouffles, ceux qui avaient souvent tendance à avoir du retard, les elfes était plus que ravis de nourrir les retardataires. Le concept l'étonnait un peu au début. Il n'avait vécu que quelques années a l'orphelinat, mais les repas étaient à heures fixes et quand il n'y avait plus de nourriture, le repas était terminé. Bien sûr, avec Aylin, c'était diffèrent, mais elle n'avait que Lowell et son mari. Les plats à Poudlard ne semblait jamais se vider, ou très rarement, et les plats disparaissaient, tout simplement, avec les restes. La brune lui demanda s'ils avaient le droit d'aller demander en cuisine et il hocha la tête, à nouveau, mais avec moins de conviction. -"Il me semble. Tu sais t'y rendre?" Dominique lui avait désigné le couloir en question, un jour qu'ils passaient devant et il avait haussé un sourcil, ne voyant pas de porte, puis avait hausser les épaules. Il n'imaginait pas que ce savoir lui aurait été utile.
Codage par Libella sur Graphiorum


*:



Don't ask me why i'm quiet,
when you can't stop being loud.

De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Ku3bfjmvDe l'art de sociabiliser [ Lowell ] 2mxwf363De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Y74entx8
Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 85
Âge : 14 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Empty
Ξ Sujet: Re: De l'art de sociabiliser [ Lowell ]   De l'art de sociabiliser [ Lowell ] EmptyDim 3 Avr - 15:21

♛ De l'art de sociabiliser
Vivre libre. Je ne veux plus tomber dans le piège du fou. Qu'ils se mettent à genoux. Vivre libre. Crois-moi, ça va changer. J'suis restée debout et j'y ai pris goût.

▼▲▼

Madeleine n'était pas une gamine timide. En général, elle savait ce qu'elle voulait - elle doutait rarement d'elle-même - et elle mettait tous les moyens en œuvre pour l'obtenir. En l'occurrence, ça n'était pas parce qu'elle était arrivée "en retard" pour le petit-déjeuner (ils ne connaissaient pas les brunchs à Poudlard ?) qu'elle serait privée de nourriture. Elle avait réussi à attraper un muffin avant qu'il ne disparaisse, et même s'il ne lui convenait pas vraiment, elle comptait en faire bon usage. Le troc, il n'y avait que ça de vrai.

Elle fut plutôt contente de tomber sur le meilleur ami de Dominique, car il y avait plus de chances qu'il l'aide au vu de leur connaissance commune. Règles de société de base : les amis de mes amis sont mes amis, non ? Comme elle se doutait qu'elle avait dû écorcher le prénom du Poufsouffle, elle ne fut pas trop froissée par la manière dont il prononça son prénom à elle - au moins avait-il fait l'effort de le retenir. C'était toujours agréable. « Tu peux m'appeler Mad. » suggéra-t-elle sans perdre de son assurance, et ayant décidé de ne pas se formaliser de la signification de son surnom en anglais. Elle y était habituée, et puis, l'interprétation n'était pas entièrement pour la déranger : qu'est-ce qu'était la vie sans un grain de folie ? Ce qui ne voulait pas dire qu'elle était cliniquement folle pour autant, merci.

Elle observa avec perplexité le demi-cookie du brun : c'était en effet décevant. « Ah. Je t'ai dérangé dans ta lecture ? » demanda-t-elle sans avoir l'air tout à fait désolée. Si elle l'importunait vraiment, Lo-well pouvait toujours le lui dire, ou bien, il aurait pu l'envoyer bouler, mais il ne l'avait pas fait. Il avait même placé un marque-page dans son bouquin, signe qu'il comptait lui accorder un minimum d'attention. Faute de pouvoir obtenir des victuailles de la part du Poufsouffle, elle changea de fusil d'épaule et l'interrogea concernant les cuisines. Autant se rendre à la source !

Ses lèvres s'étirèrent en un sourire enthousiaste quand Lowell lui confirma que les elfes sauraient l'aider. « Non, je ne sais pas exactement. C'est près de votre salle commune, non ? Dominique m'en avait parlé. Tu pourrais me montrer ? » proposa-t-elle avec espoir, son ton enjoué étant destiné à finir de convaincre le meilleur ami de Dominique. Il ne semblait pas fermé, pour l'instant, ce qui était plutôt bon signe. Elle se disait aussi que sympathiser avec Lowell aurait du bon, puisqu'ils seraient sans doute amenés à se croiser régulièrement à Poudlard. Elle était une enfant sociable, et il lui semblait tout à fait pragmatique de s'entourer toujours de nouvelles personnes : ça rendait la vie plus intéressante, et puis, c'était aussi du networking de base dans cinq ans elle nous lance Facebook.

CODAGE PAR AMATIS

[ 505 ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Empty
Ξ Sujet: Re: De l'art de sociabiliser [ Lowell ]   De l'art de sociabiliser [ Lowell ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De l'art de sociabiliser [ Lowell ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A white little guy / ft. Lowell M.
» les pieds en l'air ♡ Lowell
» Lowell Matthews ♦ Step it up.
» Entre deux photographies ○ Lowell
» Lowell Matthews ♦ Words guide my steps (Liens.)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: