Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment :
TV 55″ OLED Panasonic TX-55JZ980E – 4K UHD ...
Voir le deal
999 €

Partagez
 

 Tout casser [ Gabin ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 181
Âge : 14 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emma Mackey / Jodie Comer


Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] EmptyDim 12 Déc - 21:00

♛Tout casser
They aren't gonna help us. Too busy helping themselves. They aren't gonna change this. We gotta do it ourselves. They think that it's over but it's just begun.

▼▲▼

Assise à la table des Gryffondor dans la Grande Salle, Cassandra Fawley était occupée à minutieusement réduire en miettes ce qui avait autrefois (et pas plus de cinq minutes plus tôt) été un emballage de Chocogrenouille. La carte d'Artemisia Lufkin se trouvait posée sur la table, l'adolescente n'ayant pas encore décidé si elle lui réserverait le même sort, ou si elle en serait graciée - après tout, les célébrités incluses avec les chocolats n'y pouvaient rien, elles, si Isla et William étaient d'affreuses personnes. Décrire ses vacances d'hiver comme ayant été horribles était plutôt adéquat. Et la rentrée n'avait pas mieux commencé, avec la crise magistrale de Cece. Seulement, elle se trouvait tout de même à Poudlard et par conséquent, loin de l'influence néfaste d'Isla et de William pendant un temps. Pourtant de nature pacifiste, elle déchira le plus gros morceau de carton en deux à nouveau en songeant à ses parents.  

Hormis ses cheveux toujours blonds (qu'Isla n'avait pas réussi à maintenir dans leur couleur naturelle, malgré moult efforts et sorts, ces derniers s'étaient entêtés à retrouver leur teinte présente dès le petit matin venu), depuis l'année précédente, Cassie s'était rarement promenée dans Poudlard avec une apparence aussi sobre que celle qu'elle arborait en cet instant de destruction massive. Comme elle l'avait anticipé lors de sa brève fuite, l'inquisition avait fait son œuvre en son absence, et sa chambre avait été entièrement dépouillée du moindre objet de contrebande qu'elle avait réussi à y cacher au cours des douze derniers mois - tout comme le sac qu'elle avait ramené avec elle. Adieu mascara, eyeliner et produit destiné à offrir une touche de couleur supplémentaire à son blond actuel. Adieu également vêtements, livres et objets moldus savamment collectés au fil du temps. Elle jugeait maintenant qu'elle avait été bien sotte de ramener le moindre maquillage avec elle, même si ça avait été dans le but avoué de pouvoir ulcérer Isla un peu plus. En l'occurrence, tout ce qu'elle avait récolté, c'était une perquisition, et des vacances de Noël passées cloîtrée dans sa chambre, après sa petite excursion sur le chemin de Traverse.

Ses sourcils froncés s'écarquillèrent cependant en apercevant un visage familier pénétrer dans la Grande Salle, et elle lâcha les confettis qu'elle tenait en main pour faire signe à Gabin. Isla n'avait pas encore réussi à étendre ses pouvoirs tentaculaires jusqu'à Poudlard, et ses affaires restées au château étaient sauves. En cet instant, elle portait malgré tout l'uniforme réglementaire de l'école - de manière légèrement plus débraillée que ne l'aurait exigé Minerva McGonagall (qu'elle n'avait fort heureusement pas encore croisé) -, car il s'agissait seulement d'une heure de trou. Sa cravate était notamment en piteux état, lâche et à la limite de l'inutilité. Faisant tout à fait fi de cet état de fait, elle se pencha plutôt vers son sac pour en sortir le jeu d'échecs version moldue, qu'elle avait emprunté à un camarade. « J'espérais te croiser. » admit-elle au brun quand il se trouva plus près d'elle. Le voir la faisait songer à Thalia, et à leur mère, qu'elle avait brièvement rencontrée pendant les vacances. A un souvenir de normalité, loin de l'austérité à laquelle l'avaient habituée ses parents. « On avait planifié une partie, tu te souviens ? » poursuivit-elle en écartant le cadavre de Chocogrenouille pour laisser plus de place à l'échiquier, son regard s'arrêtant brièvement sur Artemisia, Ministre émérite, si loin de ce qu'avait pu être son ancêtre Hector. Un cadeau de plus des Fawley. Elle était à Poudlard, et Isla et William à des kilomètres de là : ils n'auraient pas raison de sa joie de vivre, ou de la sérénité qu'elle ressentait dès qu'elle se trouvait dans le château.

CODAGE PAR AMATIS




cassandra; — I've got this energy beneath my feet like something underground's gonna come up and carry me. I've got this sentimental heart that beats but I don't really mind that it's starting to get to me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Gabin Hastings
Gabin Hastings
Serdaigle

Parchemins : 34
Âge : 15 ans [20.06.2001]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Dylan O'Brien


Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] EmptyLun 20 Déc - 18:10

Tout casser
À l’approche de Cassie, Gabin leva le nez de son livre (un manuel pour les cours de défense contre les forces du mal, rien de très prenant) et lui adressa un sourire franc qui s’agrandit encore en apercevant l’échiquier moldu qu’elle posa entre eux. « Toujours un plaisir qu’une jolie fille pense à moi au point de s’encombrer d’un jeu complet d’échec dans son sac. » Sa réponse était teintée d’amusement : tant qu’à ce qu’on vienne le chercher pour ses talents au jeu de stratégie le plus connu du monde, autant que la personne concernée soit une fille, il avait toujours un faible pour la gente féminine – qui ne le pousserait pas à être plus gentil pendant la partie, les échecs étant un des rares domaines que son autre passion, la drague, n’influait jamais -.

« Tu en avais après ta chocogrenouille ? » interrogea-t-il tout en tournant le plateau de façon à ce que les blancs soient en face de sa future adversaire. Il avait remarqué les confettis et était intrigué qu’une fille aussi « cool » que Cassie s’en soit pris à une carte, surtout qu’avec les portraits magiques, peu s’y osaient. « Je te laisse l’attaque. On se donne combien de temps en tout ? » demanda-t-il en sortant sa pendule d’échec de son sac à dos qu’il posa à côté du plateau. Les machines électroniques ne fonctionnant pas à Poudlard, c’était une pendule mécanique aux petits drapeaux rouges. « 60 minutes ça paraît bien, mais on peut faire un blitz si tu préfères. » Tout dépendait du niveau aux échecs de Cassie, les blitz ne permettant pas aux joueurs de beaucoup réfléchir à leurs coups. C’était un bon entraînement pour enchaîner des stratégies et voir si elles étaient payantes, cela demandait toutefois de justement connaître parfaitement les différentes ouvertures et défense pour enchaîner sans perdre de temps car dix minutes, cela passait très vite dans une partie…

En attendant la réponse de la lionne, il installa ses pièces sur le plateau d’une main sûre avant de reposer ses prunelles marron foncé sur Cassie : « J’ai entendu dire que tu avais croisé Thalia et notre mère pendant les vacances, c’était sympa ? » Il n’avait pas eu beaucoup de détails de la part de sa petite sœur – ce qu’il avait trouvé un peu étrange sans trop s’y attarder -, en revanche sa mère s’était répandue sur le sujet. Il faut dire que c’était le jour de l’arrivée du chat de Thalia dans la maisonnée et que leur mère, bien qu’ayant accepté ce cadeau, conservait quelques réticences liées à la santé de sa fille. Leur parents à tous les deux étaient toujours très inquiet pour la maladie cardiaque de leur benjamine, tout sujet neutre ne cassant pas l’enthousiasme de l’arrivée du nouveau membre de la famille Hastings était donc le bienvenue.
2981 12289 0



    Gabin César Hastings
Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 181
Âge : 14 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emma Mackey / Jodie Comer


Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] EmptyLun 20 Déc - 20:34

♛Tout casser
They aren't gonna help us. Too busy helping themselves. They aren't gonna change this. We gotta do it ourselves. They think that it's over but it's just begun.

▼▲▼

Cassie n'était pas vraiment sensible au flirt pourtant explicite provenant de Gabin - ou plutôt, elle ne savait jamais trop quoi en faire, et privilégiait alors simplement le premier degré. D'autant plus qu'elle ne se considérait pas comme une jolie fille - elle ne s'était jamais intéressée au sujet, plus exactement. Cece la disait négligée - pas faux supposait-elle -, et on ne l'avait jamais qualifiée de laideron donc elle supposait qu'elle était au moins dans la moyenne, ce qui lui convenait tout à fait.

Elle prit le temps de méditer sur les paroles du Serdaigle avant de lui répondre. « Est-ce que le fait qu'elle soit jolie compte vraiment dans ce cas précis ? » interrogea-t-elle avec une curiosité quasi scientifique. Elle supposait que la beauté ne faisait jamais de mal (sauf si un mannequin vous tombait dessus par exemple, ou de manière moins terre à terre, si votre affreuse belle-mère vous enfermait dans un donjon pour cacher vos traits supérieurs au reste du monde). Cela dit, dans le contexte d'une partie d'échecs, il lui semblait que l'affirmation demeurait discutable. D'autant plus que : « Ça ne m'encombre pas vraiment, il est extensible. » précisa-t-elle en montrant ledit sac à Gabin. Un cadeau d'une sombre tante qu'elle ne voyait qu'aux grandes occasions et dont, en toute transparence, elle avait oublié le visage. Mais elle devait admettre que c'était pratique, et c'était bien tout ce qui comptait à ses yeux.

Disposant consciencieusement le jeu d'échecs sur la table, elle leva un regard d'abord neutre puis vaguement gêné vers Gabin, alors qu'il l'interrogeait au sujet du petit tas de confettis posé à proximité d'elle. « J'en avais après mes parents. » corrigea-t-elle en regrettant d'avoir employé le mot interdit plutôt que leurs prénoms. La distanciation sociale avant tout, mais afin de conserver un niveau de conversation compréhensible pour son camarade, elle s'était permis cette rare concession. « Je ne sais pas si tu le sais, mais ma famille produit les Chocogrenouilles. » Chocogrenouilles et intolérance : les deux spécialités des Fawley, une pensée âpre qu'elle se garda pourtant d'exprimer à haute voix. « Si tu aimes ça n'hésite pas, j'en ai une tonne dans mon dortoir dont je ne veux pas. » Elle avait déjà tenté cette solution auprès de Nate afin de les écouler, avec des résultats mitigés voire carrément décevants. Le préfet vouait une haine sans commune mesure pour tout ce qui était sucreries, et Cassie avait vu venir dans ses yeux le moment où il allait lui demander le récapitulatif complet de ses habitudes bucco-dentaires "Le mieux c'est que tu me tiennes un journal détaillé Cassandra, en précisant les heures et les durées de tes brossages". Heureusement, la conversation s'était réorientée sur d'autres de ses torts avant que Nate n'ait pu lui offrir du fil dentaire.

« Charitable de ta part. Ta sœur m'a dit que je n'avais aucune chance. » Elle avait prononcé ces paroles tout naturellement, sans perdre de sa nonchalance habituelle - la force tranquille. « Une partie de soixante minutes, ça me va. » ajouta-t-elle car elle se connaissait : elle avait besoin de temps pour réfléchir, et le blitz jouerait probablement en sa défaveur. Elle n'était pas particulièrement compétitive, mais elle n'avait pas pour habitude de perdre non plus. Et ça commençait par jouer dans de bonnes conditions.

Disposant ses pièces en même temps que Gabin, elle opina du chef quand il évoqua les vacances. « Oui, votre mère est très gentille. » Ce qui était à ses yeux un très haut compliment et surtout, pas du tout une évidence. Mais Gabin ne connaissait pas Isla : il ne pouvait pas visualiser les différences. « Et Thalia aussi. J'espère que je n'ai pas fait trop mauvaise impression, je ne m'attendais pas vraiment à tomber sur des connaissances... J'étais... Disons que contre toute attente, l'histoire de la Chocogrenouille et de ma rencontre avec Thalia sont liées. » Elle haussa les épaules, se concentrant sur ses ongles noirs - merci Aoi - plutôt que sur Gabin. « Je fuyais Isla et William - mes parents. Mais du coup, pour répondre à ta question initiale : oui c'était sympa. On est allé chez Fleury et Bott avec Thalia. Et elle m'a parlé du chat-fléreur qu'elle allait prendre. Chess ? » Elle retrouva une humeur plus égale à l'évocation de l'animal, un léger sourire se peignant sur son visage pâle.

CODAGE PAR AMATIS




cassandra; — I've got this energy beneath my feet like something underground's gonna come up and carry me. I've got this sentimental heart that beats but I don't really mind that it's starting to get to me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Gabin Hastings
Gabin Hastings
Serdaigle

Parchemins : 34
Âge : 15 ans [20.06.2001]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Dylan O'Brien


Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] EmptySam 25 Déc - 18:39

Tout casser
Gabin fit mine de réfléchir mais savait en réalité exactement ce qu’il pensait de la remarque de Cassie. Ainsi, c’est d’un ton tranquille qu’il répondit : « Pas vraiment, mais c’est plus parce que je trouve la plupart des filles jolies que parce que je trouve cet ajout inutile ». Le Serdaigle aimait les filles - beaucoup trop pour son propre bien diraient certains -, toutes les filles, le physique comptait moins pour lui que l’inspiration du moment et le feeling. Certaines personnes avaient des goûts très précis Viska/Nicolas et les brun(e)s, une grande histoire d’amour, ce n’était pas son cas. Il supposait qu’en ceci il rejoignait la plupart de ses amis, le petit groupe des rebelles de Poudlard n’ayant pas l’air de se fixer beaucoup de limite en matière de flirt, si ce n’était Cassie qui paraissait peu attirée par ce domaine de leurs activités. Flynn avait aussi un peu lâché Gabin puisque Spingate occupait une partie – que Gabin jugeait conséquente – de l’attention de son ami, heureusement il pouvait toujours compter sur Aoi pour parler drague. Dernièrement, le Serdaigle s’intéressait à une fille de sixième année qui n’avait pas l’air d’avoir vraiment conscience de son existence… mais il en fallait plus pour décourager le brun qui changerait sûrement de coup de cœur dans moins d’une semaine de toute façon. Du fait de ce nouveau coup de foudre bientôt il aura fait le tour de toutes les filles de l’école, il ne lançait des petites perches de flirt à Cassie que par plaisanterie. Il était de toute façon nettement moins spirituel face à une fille qui l’intéressait, l’amour lui faisant perdre tous ses moyens et le frappant d’imbécilité. « N’empêche que tu l’as pris en pensant à moi. » mentionna Gabin avec un petit sourire teinté de fierté amusée quand il fut question de l’échiquier et du sac.

« Ah… toujours obtus donc ? » demanda-t-il prudemment au sujet des parents de la demoiselle, choisissant l’adjectif qu’il avait utilisé pour les désigner la dernière fois qu’ils en avaient parlé. « Je crois que je l’ai su, mais je n’avais pas fait le rapprochement avec maintenant » détruire une chocogrenouille si elle était en colère contre ses parents prenait plus de sens en ayant en mémoire l’information de leur buisness chocolaté. « Pourquoi pas ? J’aime bien le chocolat ! » Et il ne disait jamais non à un peu de sucre gratuit. Son père lui disait souvent qu’il paierait ses excès lorsqu’il serait plus âgé mais Gabin préférait ne pas y songer, il aurait bien le temps de se mettre au régime quand sa balance lui jetterait des cris d’alerte !

Il présenta les blancs à Cassie pour lui laisser l’attaque et haussa les épaules à la mention de sa petite sœur : « Thalia est ma première supportrice, en un sens c’est pour ne pas la décevoir que je m’applique à gagner chacun de mes championnats ». Gabin accompagna cette remarque d’une mimique attendrie en songeant à la confiance que sa cadette avait en lui. Restait à espérer qu’il en serait digne – car, s’il gagnait souvent, il lui arrivait tout de même de perdre ! Parfois une seconde d’inattention pouvait suffire ! -. Suivant le choix de Cassie, il régla la pendule sur soixante minutes.

Gabin approuva ensuite d’un signe de tête ce que lui disait la lionne au sujet de sa mère à lui. Il supposait qu’elle était gentille, en effet, même si ce n’était pas forcément le premier adjectif qui lui serait venu en songeant à l’aura maternelle. « Moi j’aurais dit stressée, mais gentille c’est bien aussi » nota-t-il tout en finissant de disposer ses pions en une ligne parfaite sur l’échiquier. « Ah oui ? Mais vu l’état de ta chocogrenouille et le fait que Thalia n’ait pas persuadé notre mère de t’héberger, j’en déduis qu’ils t’ont remis la main dessus. » Il dit cette remarque d’un ton détaché pour ne pas forcer Cassie à lui en parler si elle ne le voulait pas. « C’est ça, Chess. Il s’est parfaitement adapté à la famille, ma sœur l’adore ! » Ce qui tombait bien puisqu’il était son cadeau de Noël !
2981 12289 0



    Gabin César Hastings
Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 181
Âge : 14 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 8
FACECLAIM: Emma Mackey / Jodie Comer


Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] EmptyMer 5 Jan - 19:01

♛Tout casser
They aren't gonna help us. Too busy helping themselves. They aren't gonna change this. We gotta do it ourselves. They think that it's over but it's just begun.

▼▲▼

Que Gabin fasse une remarque sur les jolies filles n'était pas une première. Tout comme le fait que Cassie en fasse une question quasi métaphysique. Elle n'avait pas de conviction inébranlable sur le sujet - elle supposait qu'il était plus agréable d'avoir affaire à des personnes objectivement esthétiques plutôt que hideuses, encore que les critères liés à l'apparence physique gardent toujours une part de subjectif. L'intellect, c'était nettement plus neutre. Prenant le temps de considérer la réponse du brun avec un sérieux volontairement excessif, elle observa finalement : « La plupart des filles sont jolies. » d'un air un peu crâne. Déjà, elles prenaient davantage soin d'elles que la majorité des adolescents masculins de son entourage (sa propre personne exclue, pour des raisons liées à une incapacité chronique à maintenir son uniforme dans un état convenable).

Cassie n'étant pas du genre à s'embarrasser pour si peu, elle poursuivit ensuite concernant son transport préventif de l'échiquier : « Oui c'est vrai. » Admission faite de manière tout à fait factuelle. Elle haussa les épaules tout en mettant en place le jeu. Elle avait déjà dit à Thalia (et leur mère !) pendant les vacances qu'elle souhaitait affronter Gabin dans une partie d'échecs - ça n'avait rien d'un secret, et c'était encore moins honteux. Elle n'avait définitivement pas pris l'échiquier pour jouer toute seule !

Gabin l'interrogeant - forcément - au sujet de la Chocogrenouille présente sur la table et dans un bien piteux état, Cassie lui répondit avec transparence. Elle n'aimait pas tourner autour du pot : elle le vivait trop avec Isla et William, et même avec Cece, et ça n'était pas un schéma familial qu'elle tenait à réitérer. Les choses étaient nettement plus simples quand tout le monde voulait bien se montrer un minimum honnête. « Plus que jamais. » confirma-t-elle en fronçant les sourcils. Elle chercha ensuite à formuler correctement les grandes lignes de son drame personnel. « Ils n'ont pas apprécié mon look quand ils sont venus me chercher à la gare cet hiver. Ce qui était l'effet souhaité, en vérité. » Sans parler des échos sur les retenues, l'escapade dans la Forêt Interdite, son choix de cavalière pour le bal... « Ce que je n'avais pas bien anticipé, c'est le retour du bâton. » Elle désigna sa propre personne dans un soupir. « Ils m'ont confisqué tout ce sur quoi ils ont pu mettre les mains. Et j'ai passé les vacances cloîtrée dans ma chambre. » ajouta-t-elle d'une voix teintée de nonchalance. Elle avait versé ses larmes pendant ce confinement forcé, et elle s'était énervée, et elle était à présent résignée : pas de retour en arrière possible. En revanche, il était vital qu'elle avance sur la préparation de sa Grande Evasion.

Elle hocha la tête quand il lui répondit sur les Chocogrenouilles, un sourire ironique aux lèvres. « Je t'en amènerai la prochaine fois. » promit-elle non sans satisfaction, car cette proposition connaissait une meilleure issue que celle qu'elle avait faite à Nate. (quand bien même elle ne se lassait jamais totalement de ses airs scandalisés : ce garçon était tellement excessif).

Elle observa Gabin alors qu'il parlait de Thalia, ressentant à peu près le même mélange d'émotions que quand elle avait vu la Serdaigle avec sa mère. Elle les enviait et en même temps, elle n'arrivait pas tout à fait à se projeter : ses rapports avec Cece étaient trop différents pour ça. Elle se permit malgré tout une légère blague, pour éviter de verser dans le sentimental : « Tu veux dire que si Thalia s'en fichait, tu perdrais plus souvent ? » Elle restait un peu dubitative !

Forcément, ils évoquèrent ensuite la mère du Serdaigle, et Cassie employa pour la désigner le mot le plus positif qui lui venait à l'esprit - surtout lorsqu'on ajoutait Isla à l'équation. « L'un n'empêche pas l'autre. Par rapport à ma - la mienne, elle semble être la personne la plus chaleureuse du monde. » précisa-t-elle tout en terminant d'aligner ses pièces elle aussi. « Ma sœur m'a retrouvée. » indiqua-t-elle ensuite au sujet de sa courte fugue, vaguement renfrognée. La mention d'un possible hébergement chez les Hastings avait suscité chez elle une pointe de regret. Et en même temps, elle n'aurait jamais voulu les impliquer dans sa bataille contre Isla et William, qui auraient été capables de tous les stratagèmes pour la récupérer. « Je ne l'ai pas encore croisé à Poudlard. Chess je veux dire. Tu n'as pas d'animal, toi ? » poursuivit-elle avec intérêt. Animaux > humains. C'était bien connu.

CODAGE PAR AMATIS


[ 781 ]




cassandra; — I've got this energy beneath my feet like something underground's gonna come up and carry me. I've got this sentimental heart that beats but I don't really mind that it's starting to get to me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Gabin Hastings
Gabin Hastings
Serdaigle

Parchemins : 34
Âge : 15 ans [20.06.2001]
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Dylan O'Brien


Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] EmptySam 15 Jan - 19:58

Tout casser« C’est exactement ce que je pointais ma jolie » remarqua Gabin avec amusement alors qu’une partie de son cerveau se mettait déjà en condition pour une partie sérieuse d’échecs. Malgré son manque d’ambition général, il ne jouait jamais à la légère. Il n’était pas question d’orgueil ici – bien qu’en un sens il n’en manquât pas -, cela avait plutôt à voir avec son éducation : sans être sévère comme pouvaient l’être probablement les parents de Cassie, le père des enfants Hastings avait inculqué très tôt les valeurs de la compétition à son fils. Qu’il ait été tout de suite doué avait encore renforcé cet enseignement parce qu’il avait commencé à jouer dans les différentes ligues, souvent avec des personnes plus âgées que lui, et ça l’avait rapidement astreint à être sérieux. On notera ici que ça avait sûrement, en parallèle, cultivé sa paresse dans tous les autres domaines – après tout, trop de perfection, c’était ennuyeux ! -.

« Hum… Je vois » commença-t-il prudemment au sujet du récit de la lionne. Entre ce qu’elle lui confié sporadiquement et quelques informations glanées via d’autres sources, Gabin s’était dressé une description assez précise de ce qui se tramait dans la vie de la jeune fille. Lui prodiguer des conseils, toutefois, n’obtiendrait pas un résultat parfait, elle-même devait en avoir pris conscience vu sa récente débâcle. Gabin était fin stratège, mais il n’était pas faiseur de miracles… pendant qu’il hésitait à se lancer, il temporisa avec un : « Et ils ont pu mettre la main sur beaucoup de choses ou tu avais des réserves ici ? » Il évoquait ici aussi bien les cigarettes que des trucs plus féminins comme le maquillage. Ensuite, enfin, il se lança dans une analyse plus poussée : « Au final, tes parents et toi, c’est un peu comme une guerre des tranchés : vous vous êtes chacun planqués de votre côté d’une ligne imaginaire et vous lancez des assauts de temps en temps. Si j’étais toi, je lancerais une stratégie différente : aux échecs, pour faire tomber le roi, il faut en général commencer par s’attaquer aux pions. Trouve les pions, et détruits-les. » Joignant le geste à la parole, il fit tomber de l’index un pion sur l’échiquier – seulement pour la mise en scène car leur partie n’avait pas commencé -.

Passant rapidement sur la question des chocolats, les deux jeunes gens en vinrent à évoquer la sœur du Serdaigle, Thalia. Ça n’avait rien d’un sujet inédit dans une conversation avec Gabin, celui-ci étant très attaché à sa petite sœur et ne s’en cachant pas. « Je pense… Je suis quelqu’un de plutôt nonchalant en dehors des compétitions d’échecs. Et, même si j’aime gagner, je n’ai pas non plus la défaite amère. Mais quand nous étions plus jeunes, Thalia me regardait avec des yeux si pleins de confiance et de certitude que j’allais l’emporter que j’ai toujours fait de mon mieux pour ne pas la décevoir.  Je le faisais aussi un peu pour mon père, évidemment, sauf que quand tu es le héros de ta petite sœur, ça a beaucoup plus de valeur que les attentes paternelles – que je déçois chaque jour que je passe à Poudlard par ailleurs -. » En étant ce fameux élève peut mieux faire qui agaçait un peu le corps professoral, en finissant coller ponctuellement pour soutenir ses potes qui étaient des habitués de la chose, etc. Il vivait très bien de ne pas correspondre à 100 % aux espoirs de ses parents, en revanche il mettait toujours autant d’importance à être le champion de Thalia.

« Oh oui, ma mère est chaleureuse à sa façon – dans le genre étouffant ou pull qui gratte, tu vois le truc ? - et soutient sûrement sans mal la comparaison avec la tienne. Cela dit, de ce que tu m’en racontes, ce doit pas être très dur… même si ma mère aussi met à sac ma chambre tu sais. Elle cherche des capotes. » plaisanta-t-il (à moitié seulement, car c’était réellement arrivé!), heureusement sa mère n’avait jamais eu l’idée d’ouvrir le dictionnaire qu’il avait creusé pour y planquer tout ce qui devait passer l’inspection parentale. « Ah les sœurs ! Elles peuvent faire le bonheur comme le malheur ! » Oui, cette remarque ne servait à rien, mais que vouliez-vous qu’il dise qui ne soit pas intrusif ?

Quant à Chess, il hocha négativement le menton : « Non, pas d’animaux. Je les aime bien mais c’est trop d’engagement » Un chat, un chien, un hibou ou un poisson, vous ne pouviez pas oublier son existence comme il oubliait les filles qui occupaient ponctuellement son esprit. Mieux valait qu’il ne prenne pas ce genre de responsabilité – ce qu’il jugeait être responsable, justement -.
2981 12289 0



    Gabin César Hastings
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Tout casser [ Gabin ] Empty
Ξ Sujet: Re: Tout casser [ Gabin ]   Tout casser [ Gabin ] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tout casser [ Gabin ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Hentaï
» Rose Ecarlate - Forum RPG hentaï [pour public averti]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]
» Pensionnat Hentaï*! // Partenariat ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: