Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Coffret Pokémon Ultra Premium Dracaufeu 2022 en français : où le ...
Voir le deal

Partagez
 

 misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique   misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique - Page 2 EmptyMar 5 Juil - 20:23

Ash aimait les livres depuis son plus jeune âge. Quand il avait l’impression que tout allait mal dans son école à Cardiff, sa solution préférée consistait à s’enfuir loin dans un monde de fiction. Il pouvait s’y évader pendant des heures et des heures. Parfois, il s’installait au salon alors que Dahlia était déjà installée dans un fauteuil, un livre d’aventures dans les mains. Ils restaient tous deux dans un calme apaisant avant que, fatalement, Peony débarque avec son animation habituelle et que le silence ne soit plus qu’un vague souvenir. Ash retrouvait cette ambiance lorsqu’ils lisaient tous deux avec Dominique, installés, l’un à côté de l’autre dans le canapé de leur salle commune, l’un contre l’autre mais chacun plongé dans un monde différent. C’était un sentiment merveilleux que le silence ne s’avère jamais dérangeant à ses côtés, mais qu’ils pouvaient aussi parler durant des heures de leur journée respective.

« Tina n’a jamais peur de laisser sortir ses émotions », observa Ash alors qu’ils se moquaient gentiment de la tendance de la meilleure amie de Dominique à pleurer à chaque scène d’amour qu’elle lisait elle doit avoir du poisson dans son thème astral. C’était quelque chose qu’Ash admirait chez la Serpentard, car lui-même n’assumait pas toujours d’être un grand sensible –l’héritage des remarques de sa fratrie et du modèle d’homme radicalement différent qu’était son grand frère. Leopold était toujours froid et dur et exigeant, semblant penser que c’était ainsi qu’un frère aîné devait se comporter. Il était toujours si imperméable, si impassible, encore davantage que Dahlia, et Ash admirait autant qu’il détestait, car elle le renvoyait à sa propre impossibilité à cacher ses émotions, cette caractéristique. Il savait qu’il ne pourrait jamais être comme son frère, il en avait fait son deuil, mais ce n’était pas pour ça qu’il avait cessé de lutter pour accepter qui il était, loin de là. C’était dur, et ça resterait dur.

Au moins Ash était-il rassuré sur son choix de salon de thé. Il nota mentalement de revenir ici à d’autres occasions, d’autres sorties à Pré-au-Lard, d’autres…Saint-Valentin avec Dominique. Ash n’était pas du genre optimiste, du moins lui avait-on retiré son innocence et son optimisme d’enfant il y a déjà des années, mais il aimait profondément Dominique, et il avait envie que leur histoire continue le plus longtemps possible. « Oh, je ne doute pas que certains savent déjà à Noël qu’ils passeront la Saint-Valentin avec une personne bien spéciale. » Ou alors ils savaient qu’ils trouveraient quelqu’un avec qui passer la journée…

Comme Dominique était aussi gourmande que lui, et tant mieux car il n’aurait pas aimé dévorer tout un plateau de friandises face à quelqu’un qui se contentait d’un verre d’eau, même s’il l’aurait fait sans hésitation quel ventre sur pattes, elle commanda tous les autres cupcakes que ne prenait pas Ash et le garçon ne pouvait qu’approuver son choix. Tout avait l’air si délicieux !

« C’est vrai qu’il manque une salle commune à toutes les maisons. J’aime beaucoup la Grande Salle mais elle n’est pas toujours compatible avec des discussions entre amis. Tu sais ce qu’il faudrait ? Un foyer, comme une salle de club mais que tout le monde pourrait emprunter pour se retrouver. » Il y avait bien la Salle sur demande, mais elle était souvent occupée, surtout quand on pense qu’il s’agissait à une époque d’une salle méconnue de beaucoup. Peut-être pourrait-il en parler avec les autres préfets pour savoir ce qu’ils en pensaient ?

Mais le temps était d’abord à la remise du cadeau de Dominique. Ash vit immédiatement que cela fit plaisir à sa petite amie. Après, avec deux places pour aller voir Shakespeare, il savait fort bien qu’il misait juste…Sa réaction le fit sourire, un grand sourire, et lui rendit son baiser avec une joie non dissimulée, et tant pis si ce geste n’était pas discret. « Non, je ne savais pas, j’ai pris ces billets au hasard. Dis-moi, c’est qui Shakespeare ? », répliqua Ash, pince sans rire avant que les cupcakes n’arrivent. Il était temps de comparer les spécialités culinaires de la boutique, et il savait que Dominique s’en donnerait à cœur joie comme lui !

Terminé pour Ash



j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Dominique Weasley
Dominique Weasley
Poufsouffle

Parchemins : 284
Âge : 14 ans (28.09.2002}
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Amybeth McNulty / Anya Taylor-Joy


misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique   misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique - Page 2 EmptyVen 8 Juil - 10:21

MISÉRABLE EST L'AMOUR QUI SE LAISSERAIT MESURER « Non, c’est vrai, j’aimerais bien être comme elle sur ce point » admit-elle à Ash, l’une des rares personnes à savoir que Dominique était loin d’être aussi ouverte sur ce qu’elle ressentait que ce que la plupart des gens imaginaient sur son compte. En apparence, elle avait la même exubérance que Victoire, la même théâtralité, et paraissait ouverte, franche dans ses propres. Poudre aux yeux. Si Dominique assumait ses passions et ses choix, tout, y compris ses longues tirades shakespeariennes, était calculé et réfléchi. Elle n’était pas une personne spontanée, loin de là, mais il fallait être proche d’elle pour s’en rendre compte. En raison de ses souffrances, de ses complexes, elle se verrouillait solidement afin de ne pas avoir plus mal. Et si cela la différenciait de sa sœur aînée, ça la rapprochait en revanche d’Ash qui devait être la seule autre personne de sa connaissance à réellement pouvoir comprendre ce mécanisme chez la semi-vélane. Si elle était émue par ses lectures, jamais elle ne pourrait se mettre à pleurer ouvertement, elle n’oserait pas. Au final, donc, on pouvait se dire que Tina était réellement celle qui vivait à fond ses émotions parmi ses amis !

« Oui, il y a les couples bien installés, déjà » Comme Ted et Victoire, aucun doute qu’ils allaient passer toutes les futures Saint Valentin de toute leur vie ensemble – et elle y songeait sans aucune aigreur, en dépit de ses difficultés avec sa sœur, elle lui avait toujours souhaité d’être heureuse. « Exactement ! C’est pile ce qui manque à Poudlard pour atteindre la perfection : il faudrait qu’on écrive cette suggestion pour les professeurs ! » Elle ne craignait pas les adultes, alors elle pouvait s’en charger au besoin ! Il faudrait qu’elle fasse un audit auprès de ses copines et autres amis pour voir s’ils étaient les seuls à regretter de ne pas avoir d’endroit inter-maison dans l’école. Évidemment, il y avait les salles des clubs, mais ce n’était tout de même pas pareil ! Elles n’étaient pas prévues pour la détente !

Lorsqu’il plaisanta sur son enthousiasme à la vue de son cadeau, elle sourit, amusée. Ensuite, les cupcakes arrivèrent et ils se mirent à leur dégustation. Dominique, toujours précise, dressa oralement une liste de ses préférences, avec chaque atout et défaut des différents gâteaux. Elle se nota de revenir en acheter une autre fois pour les partager avec les filles de son dortoir : Themba aimerait sûrement, non ? Puis, il fut l’heure d’aller à la librairie pour parfaire cette journée qui s’était révélée parfaite.

Topic Terminé
2981 12289 0


Dominique Anne Weasley
Le monde entier est un théâtre, et tous, hommes et femmes, n’en sont que les acteurs. Et notre vie durant nous jouons plusieurs rôles.

Revenir en haut Aller en bas
 
misérable est l'amour qui se laisserait mesurer • Dominique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Thème ★ Where is Dominique? ★ Viska
» French touch [ Dominique ]
» Themba & Dominique de retour après l’été ! [PV]
» Chaumière aux coquillages • I'm the type for sentimental • Dominique
» Dominique ♥ Magic Insta ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: