Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-30%
Le deal à ne pas rater :
-30% Lego Classic – La valisette de construction – 10713 à ...
10.49 € 14.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 PV • driftwood boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 174
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Gavin Leatherwood & Ryan Guzman


PV • driftwood boy Empty
Ξ Sujet: PV • driftwood boy   PV • driftwood boy EmptyDim 9 Jan - 22:34

Isaac & Graham.
Driftwood Mermaid, swim back my way. Wrestle your devil, swim back my way. Your hair is golden like the sun. Driftwood Mermaid, come back some day. Fight for your father, come back some day. Your soul it shines like the sun. Walk down one path, find that you're gone. Look for tomorrow in the rising sun. Go tell your mother all that you've done. Go tell your father he has your love. Oh Driftwood Mermaid, would you tell me some day. Your secrets oh they're safe with me. Oh Driftwood Mermaid, would you come back my way. I'll love you darling, I'll fucking love you til my dying days.
La nouvelle année ne commençait pas très bien pour Isaac, loin de là. Il avait espéré que ses parents puissent enfin comprendre la magie, à quel point elle pouvait être importante pour lui et qu’il n’était pas un monstre pour autant, qu’il restait leur fils et qu’il pouvait toujours les rendre fiers. Cependant, si sa mère semblait faire un effort, il se heurtait à l’esprit étrangement fermé de son père. Pourtant, ce dernier était un fervent adorateur des langues, il avait beaucoup voyagé dans sa jeunesse, avait étudié en Italie, s’était même marié à une italienne, avant de revenir s’installer, à moitié, en Angleterre. Et pourtant… Alors qu’Isaac était retourné à Reading le vingt-cinq décembre, comme tant d’autres élèves et en compagnie de Kate, dont les parents étaient venus les chercher à King’s Cross, il avait cru que peut-être les fêtes se passeraient mieux que les autres années. Ils étaient restés le vingt-cinq à Reading donc puis avaient pris un avion directement le vingt-six pour l’Italie, et si, au début, tout semblait se passer correctement, les derniers jours avaient été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase, laissant une empreinte forte sur l’ambiance au sein de la maison Hudson.

Depuis la rentrée donc, Isaac était d’humeur encore plus noire que d’habitude. Déjà qu’il avait pour habitude justement de tirer toujours plus ou moins la gueule, voilà qu’il était, pour le coup, mal luné et il semblait que rien n’arrivait à le faire changer, pas même les bras réconfortants et les baisers gourmands de sa petite amie Ciara. Toute cette idée et cette notion de couple lui paraissait toujours extrêmement étrange mais il devait bien admettre qu’il se sentait bien avec la brune. Peut-être parce qu’elle était tout ce qu’il avait toujours aimé : brune, typée méditerranéenne, qu’elle aimait les pâtes correctement cuisinées comme lui, qu’ils trouvaient toujours de quoi discuter. Alors certes, elle s’emportait en un rien de temps - aussi bien lorsqu’ils ne se comprenaient, comme lorsqu’ils avaient discuté de ce qu’ils étaient, ou quand les choses devenaient un peu plus intimes entre eux - mais cela restait appréciable. Et il tentait de comprendre ce qu’il ressentait, pour ne pas la faire souffrir pour rien s’il ne développait pas de sentiments pour elle. Il s’était attaché, bien sûr, mais de là à dire qu’il en était amoureux… Il ne savait de toute façon pas ce que la brune ressentait non plus donc de ce côté là, il pouvait espérer ne pas se stresser pour rien.

Ce jour-là, et très étonnement, Isaac avait séché les cours de potions, où il était pourtant dans le haut du panier des septièmes années, pour se réfugier près du Lac Noir. Il ne l’appréciait pas plus que cela, et contrairement à Lola, n’y avait jamais trempé un orteil. Déjà parce que l’eau était bien plus froide - même en plein été - que la mer méditerranéenne, et parce que même s’il baignait dans des piscines et dans la mer qui bordait Reggio, les traumatismes de sa noyade étaient encore fortement présents. Bien emmitouflé dans sa cape, une grosse écharpe aux couleurs de Gryffondor et un bonnet noir sur la tête, Isaac était donc debout sur le ponton, une main - gantée - dans la poche  de son pantalon, l’autre jetant des cailloux sur la surface lisse du lac. L’envie d’y jeter tout ce qu’il lui passait sous la main ne le détendait cependant pas, mais le calme environnant, brisé seulement par les ricochets était presque bénéfique. Encore que sa colère ne semblait pas se taire. Mais au moins, personne ne le dérangeait ici. Surtout en plein après-midi alors qu’il y avait toujours cours.
acidbrain


• 611 mots •


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Graham Bishop
Graham Bishop
Préfet de Gryffondor

Parchemins : 1590
Âge : 17 ans (12/07/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Tom Holland


PV • driftwood boy Empty
Ξ Sujet: Re: PV • driftwood boy   PV • driftwood boy EmptyMer 13 Avr - 1:14


He could smell the pine trees that lined the path down to the lake.
D
RIFTWOOD
BOY
Graham & Isaac
Si Graham avait pu éviter Noël chez ses parents l'an dernier en annulant à la dernière minute sans leur laisser savoir (et en avait payé le prix cet été), sa mère avait tout fait pour s'assurer qu'il serait emmené dans le prochain train pour Londres une fois le bal de Noël passé afin qu'il ne manque pas les festivités. Si les invitations auprès de ses amis pour l'excuser de ses parents, n'avaient pas manqué, ces derniers avaient bien laissé entendre que le préfet rouge et or ne pourrait s'échapper de la réunion familiale. Enfin, tout avait été formulé par la mère de Graham alors que le jeune homme n'avait pas eu de nouvelle de son père. Ce n'était pas étonnant non plus, son géniteur abhorrait l'utilisation de hiboux et avait décidé de ne plus jamais écrire de lettre à son fils et ce même si sa femme était celle qui les envoyait. Alors Noël avait été un peu la même chose que l'été en plus condensé. Tous les trois, assis autours d'une table avec le reste de leur famille tandis qu'il avait été sans cesse questionné sur ses projets adultes à l'approche de la majorité moldue alors qu'il était d'ors et déjà majeur sorcier.

Son père avait bien sûr laissé entendre que Graham viendrait travailler avec lui, mais toute la famille avait bien compris que ce n'était pas dans les plans du garçon qui avant les vacances avait envoyé une candidature dans une grande école sorcière de comédie pour devenir acteur. Un choix plutôt surprenant compte tenu du fait qu'il ne se soit jamais illustré dans une pièce de théâtre, mais le garçon s'était toujours trouvé un penchant pour le dramatique et bien souvent lui avait-on dit qu'il était bon acteur. Mais ce n'était définitivement pas un choix qui plairait à son paternel si bien qu'il n'avait pas osé l'évoquer durant les vacances de Noël.

En revanche, Graham n'avait eu aucun mal à en parler à son directeur de maison qu'il avait deviné ravi de savoir que le préfet rouge et or avait enfin des plans pour l'avenir. Certes, compte tenu de l'habilité en magie du garçon, il était dommage de ne pas le voir dans un domaine qui l'amènerait à faire bien plus usage de sa baguette, mais apparemment il s'agissait d'une voie qui correspondait bien à Graham. Si ce dernier n'avait pas eu besoin de l'approbation de qui que ce soit, il appréciait tout de même qu'on valide son choix. Son rendez-vous d'orientation s'était terminé un peu plus tard que prévu, la faute à l'élève avant lui qui avait eu besoin de tous les détails possibles et inimaginables sur les aurors ou les briseurs de sorts d'après ce que lui avait expliquer le professeur Clarks. Un élève qui devait choisir ses matières pour les BUSEs, un temps qui semblait lointain pour Graham alors qu'il s'agissait de l'an dernier.

Mais avec son cours de potions qui avait déjà commencé, le préfet rouge et or se voyait offert deux choix. Rater malencontreusement son cours, après tout entre dix minutes et deux heures de cours, foutu pour foutu hein. Ou bien, s'y rendre parce que c'était important pour les ASPICs. Sans hésiter, Graham prit la direction du parc de Poudlard. Le but n'était pas de se faire prendre non plus à errer dans la salle commune des rouges et ors, tandis que le parc, et notamment son lac, étaient des zones plutôt désertes en pleine journée de cours, notamment lorsque la météo était plus froide comme aujourd'hui. On ne pouvait guère son plaindre, après tout il s'agissait du mois de Janvier.

Sa cape sur le dos et l'écharpe de sa maison autours du cou, le jeune homme marcha d'un pas énergique vers le bord du lac noir. Il ne savait pas particulièrement ce qu'il y ferait, mais l'idée de s'allonger sur un banc au calme en attendant que l'après midi passe lui semblait bien plus enchantante que d'aller travailler ses potions dans un sombre cachot. Exception faite qu'il n'était pas seul.

Emmitouflé aussi dans une cape, un bonnet sur la tête et une écharpe rouge et or, si Graham n'avait pas vécu avec pendant cette année d'affilée, il n'aurait sans doute pas reconnu Isaac Hudson, son meilleur ennemi. Maintenant deux options s'offraient à lui, l'interpeller et sans doute que Graham finirait avec un " Laisses moi j'ai pas envie de parler " ou encore " Dégages Bishop " ou bien s'installer sur le banc non loin du ponton et attendre que le Gryffondor ne remarque sa présence. Sauf que la deuxième option le faisait plutôt passer pour un stalker et il ne voulait pas donner plus de munitions à son némésis.  « Je pensais pas te voir un jour sécher les cours Hudson. » Lança à haute et intelligible voix le préfet rouge et or avant de s'installer sur le fameux banc. Il adressa un sourire à Isaac. « Marre d'être premier de la classe ou juste envie de maltraiter les êtres de l'eau ? » demanda-t-il sur le ton de la plaisanterie, ton qu'il utilisait bien souvent en la présence du rouge et or.

MADE BY @ICE AND FIRE.


Lovers and madmen have such seething brains, such shaping fantasies, that apprehend, more than cool reason ever comprehends.

Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 174
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Gavin Leatherwood & Ryan Guzman


PV • driftwood boy Empty
Ξ Sujet: Re: PV • driftwood boy   PV • driftwood boy EmptyLun 2 Mai - 0:35

Isaac n’était pas venu au Lac Noir en pleine journée alors que tous les autres avaient cours pour rien. Il se prendrait sans doute une retenue de la part du professeur Gibson, mais il s’en fichait, il avait besoin d’air et n’avait pas envie d’étouffer dans les cachots de l’école. Nul doute que son excuse ne passerait pas auprès de la maître des potions de l’école, mais tant pis. Le Lac Noir n’était pas son endroit de prédilection, il fallait bien l’avouer. Contrairement à la mer, où il s’aventurait malgré sa mauvaise expérience et sa noyade, il pouvait voir le fond. Dans une piscine, pareil, il voyait le fond. À la limite, la mer était un peu plus angoissante, surtout du moment où il n’avait plus pieds - mais il évitait d’aller trop loin, contrairement à l’époque où il avait manqué de se noyer et que ses pouvoirs avaient décidés de se manifester pour le sauver, lui et son petit frère. Par contre, le Lac Noir ne lui inspirait absolument pas confiance. Déjà, l’eau était sombre, il portait donc très bien son nom. Mais en plus de cela, Isaac savait parfaitement qu’il grouillait de créatures magiques et n’avait pas envie d’être entraîné au fond du lac par un strangulot enragé ou un être de l’eau énervé. Ne parlons même pas du calmar géant qui pouvait vous attraper avec l’une de ses tentacules et vous étouffer avec ses ventouses.

Donc non, le Lac Noir n’avait clairement pas son amour même s’il se rendait souvent sur la berge de ce dernier, mais jamais plus loin, contrairement à d’autres, dont sa meilleure amie. Par contre, il aurait préféré croiser tout le monde - y compris Foster, c’est dire - plutôt que Graham Bishop. La seule perception de sa voix - qu’il pouvait reconnaître entre mille après autant d’années - le fit grimacer, et il ne se retourna même pas, cherchant une autre pierre pour l’envoyer faire des ricochets sur la surface lisse et noire de l’eau. Son inimité avec le préfet des rouges et ors était connue de tous, et il n’avait pas spécialement envie de se retrouver à nouveau en colle à cause de lui. Il avait déjà donné l’an dernier, avec pas moins de trois mois à trimer.

Cependant, Bishop lui, ne semblait pas vouloir passer son chemin et lui posa une question, qui lui fit lever les yeux au ciel. « Qu’est-ce que ça peut te faire ? Tu vas m’enlever des points et me coller ? T’es aussi fautif que moi, tu n’es pas non plus en cours de potions. » Pour une fois, Isaac n’avait été dans l’agressivité. Il n’avait pas la force, pas l’envie, et surtout, ne souhaitait pas donner à Graham une raison supplémentaire de lui retirer des points - ce qui ne serait clairement pas bénéfique à Gryffondor, leur maison à tous les deux - ou de le coller. Mais il fallait néanmoins qu’il rétablisse la vérité. Oui, il séchait les potions, mais pour le coup, Graham aussi. « Qu’est-ce que tu veux ? Je ne suis pas venu ici pour que tu me reproches encore d’exister. » Bon, d’accord, il extrapolait. Énormément. Mais dès qu’ils s’engueulaient, Graham avait tendance à insister sur le fait que lui avait une existence pourrie et Isaac une vie parfaite, ce qui était loin, très, très loin, de la vérité.
acidbrain


• 549 mots •


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





PV • driftwood boy Empty
Ξ Sujet: Re: PV • driftwood boy   PV • driftwood boy Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • driftwood boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Lac Noir-
Sauter vers: