Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Soldes chez LACOSTE : jusqu’à 50% de réduction
Voir le deal

Partagez
 

 PV • driftwood boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 167
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Gavin Leatherwood & Ryan Guzman


PV • driftwood boy Empty
Ξ Sujet: PV • driftwood boy   PV • driftwood boy EmptyDim 9 Jan - 22:34

Isaac & Graham.
Driftwood Mermaid, swim back my way. Wrestle your devil, swim back my way. Your hair is golden like the sun. Driftwood Mermaid, come back some day. Fight for your father, come back some day. Your soul it shines like the sun. Walk down one path, find that you're gone. Look for tomorrow in the rising sun. Go tell your mother all that you've done. Go tell your father he has your love. Oh Driftwood Mermaid, would you tell me some day. Your secrets oh they're safe with me. Oh Driftwood Mermaid, would you come back my way. I'll love you darling, I'll fucking love you til my dying days.
La nouvelle année ne commençait pas très bien pour Isaac, loin de là. Il avait espéré que ses parents puissent enfin comprendre la magie, à quel point elle pouvait être importante pour lui et qu’il n’était pas un monstre pour autant, qu’il restait leur fils et qu’il pouvait toujours les rendre fiers. Cependant, si sa mère semblait faire un effort, il se heurtait à l’esprit étrangement fermé de son père. Pourtant, ce dernier était un fervent adorateur des langues, il avait beaucoup voyagé dans sa jeunesse, avait étudié en Italie, s’était même marié à une italienne, avant de revenir s’installer, à moitié, en Angleterre. Et pourtant… Alors qu’Isaac était retourné à Reading le vingt-cinq décembre, comme tant d’autres élèves et en compagnie de Kate, dont les parents étaient venus les chercher à King’s Cross, il avait cru que peut-être les fêtes se passeraient mieux que les autres années. Ils étaient restés le vingt-cinq à Reading donc puis avaient pris un avion directement le vingt-six pour l’Italie, et si, au début, tout semblait se passer correctement, les derniers jours avaient été la goutte d’eau qui avait fait déborder le vase, laissant une empreinte forte sur l’ambiance au sein de la maison Hudson.

Depuis la rentrée donc, Isaac était d’humeur encore plus noire que d’habitude. Déjà qu’il avait pour habitude justement de tirer toujours plus ou moins la gueule, voilà qu’il était, pour le coup, mal luné et il semblait que rien n’arrivait à le faire changer, pas même les bras réconfortants et les baisers gourmands de sa petite amie Ciara. Toute cette idée et cette notion de couple lui paraissait toujours extrêmement étrange mais il devait bien admettre qu’il se sentait bien avec la brune. Peut-être parce qu’elle était tout ce qu’il avait toujours aimé : brune, typée méditerranéenne, qu’elle aimait les pâtes correctement cuisinées comme lui, qu’ils trouvaient toujours de quoi discuter. Alors certes, elle s’emportait en un rien de temps - aussi bien lorsqu’ils ne se comprenaient, comme lorsqu’ils avaient discuté de ce qu’ils étaient, ou quand les choses devenaient un peu plus intimes entre eux - mais cela restait appréciable. Et il tentait de comprendre ce qu’il ressentait, pour ne pas la faire souffrir pour rien s’il ne développait pas de sentiments pour elle. Il s’était attaché, bien sûr, mais de là à dire qu’il en était amoureux… Il ne savait de toute façon pas ce que la brune ressentait non plus donc de ce côté là, il pouvait espérer ne pas se stresser pour rien.

Ce jour-là, et très étonnement, Isaac avait séché les cours de potions, où il était pourtant dans le haut du panier des septièmes années, pour se réfugier près du Lac Noir. Il ne l’appréciait pas plus que cela, et contrairement à Lola, n’y avait jamais trempé un orteil. Déjà parce que l’eau était bien plus froide - même en plein été - que la mer méditerranéenne, et parce que même s’il baignait dans des piscines et dans la mer qui bordait Reggio, les traumatismes de sa noyade étaient encore fortement présents. Bien emmitouflé dans sa cape, une grosse écharpe aux couleurs de Gryffondor et un bonnet noir sur la tête, Isaac était donc debout sur le ponton, une main - gantée - dans la poche  de son pantalon, l’autre jetant des cailloux sur la surface lisse du lac. L’envie d’y jeter tout ce qu’il lui passait sous la main ne le détendait cependant pas, mais le calme environnant, brisé seulement par les ricochets était presque bénéfique. Encore que sa colère ne semblait pas se taire. Mais au moins, personne ne le dérangeait ici. Surtout en plein après-midi alors qu’il y avait toujours cours.
acidbrain


• 611 mots •


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/
 
PV • driftwood boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Lac Noir-
Sauter vers: