Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  





Partagez
 

 PV • we took the long way 'round.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 858
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Matthew Bell


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyMar 15 Fév - 15:07

Jensen & Fiona.
Every time you come around, you know I can't say no. Every time the sun goes down, I let you take control. I can feel the paradise before my world implodes. And tonight had something wonderful. My bad habits lead to late nights endin' alone, conversations with a stranger I barely know, swearin' this will be the last, but it probably won't. I got nothin' left to lose, or use, or do... My bad habits lead to wide eyes stare into space and I know I'll lose control of the things that I say. I was lookin' for a way out, now I can't escape. Nothin' happens after two, it's true, it's true. My bad habits lead to you.

Début mars 2017
Jensen ne pouvait pas dire qu’il avait vécu des vacances particulièrement mouvementées, contrairement à l’an passé. Personne n’était arrivé chez lui la nuit tombée à la veille du nouvel an, il n’avait pas laissé ses hormones prendre le dessus et il ne s’était pas retrouvé mêlé à une sordide affaire de malédiction et de rêves bafoués. Non, rien de tout cela. Il avait été à Cardiff par contre pour discuter avec Dahlia, et surtout, s’excuser de son comportement lors du bal. Même s’il estimait énormément la brune et qu’il ne pouvait nier que le baiser lui avait apporté un semblant de paix l’espace de quelques secondes, Dahlia n’était certainement pas la personne qui pourrait l’aider à passer à autre chose, à oublier toutes ces histoires d’enlèvements, de tentative de suicide ou d’amour perdu. Il avait donc tenu à s’excuser en personne et non pas à travers une lettre ou un appel téléphonique, et s’était rendu à Cardiff, chose assez facile puisqu’il avait déjà eu l’occasion d’y voire Peony quelques fois.

Là-bas, il fut soulagé de voir que la préfète-en-cheffe des Serdaigle ne lui en voulait pas. Par Merlin merci, car il n’aurait pas su comme justifier à Peony le fait que sa sœur veuille sa mort juste parce qu’il l’avait embrassé sous le coup de la colère. Dahlia ne se gêna cependant pas pour lui faire remarquer qu’il était temps qu’il se dépêtre de toutes ces histoires et qu’il fasse le tri dans ses sentiments. Qu’elle se rassure, Jensen ne savait pas plus qu’elle comment il avait pu se retrouver au coeur d’autant de déboires amoureux. Toute cette histoire mise à plat et reléguée au statut de « n’arrivera plus jamais, moments désespérés, actions désespérées », Jensen était revenu au château sans trop se prendre la tête. Tout allait bien. Ou presque. Il était, malheureusement pour lui, toujours élu Mister Poudlard aux côtés de Flynn Mulligan, qui se tapait toujours ouvertement son ex, qui était d’ailleurs elle-même Miss Poudlard. Parfait, donc.

Il avait réussit, tant bien que mal, à survivre aux deux premiers mois de l’année, essayant de faire table rase du passé, même si le jour fatidique de l’enlèvement de Viska, quoi qu’il ait bien voulu en dire, l’avait laissé nerveux. Il avait presque été près à ce qu’on lui dise qu’elle avait à nouveau disparu, même s’il ne lui parlait plus et qu’il l’évitait comme la peste, tout comme Ivalyana. D’ailleurs, en parlant de la brune, il avait déballé son cadeau, grincé des dents et avait eu envie de mettre son poing dans le visage du serpent, s’il n’avait pas été celui de la Serdaigle. Il détestait ce reptile au plus haut point, ce qui faisait que les sentiments qu’il pouvait avoir pour Ivalyana ne l’enchantait pas. De toute manière, elle ne l’approchait pas non plus, peut-être était-ce donc pour le mieux.

Il y avait, dans toute cette histoire, encore une fille, pour laquelle Jensen n’était pas indifférents s’il avait plus ou moins tiré un trait sur Viska donc, et qu’Ivalyana ne m’approcherais sans doute plus jamais, il y en avait encore une avec qui il pouvait espérer ne pas tout faire foirer raté, même s’il n’avait pas été vraiment doué par le passé. Il lui avait semblé que Fiona lui avait quelque peu pardonné son comportement de jeune sorcier sang-pur étriqué, mais il ne lui avait pas vraiment parlé depuis l’an dernier et son couple, sa rupture, bref, tout cela. Les mots de Dahlia tournant et retournant dans son esprit, il finit par prendre son courage à deux mains - et l’on parlait de Jensen, il n’était pas le plus courageux des sorciers non plus - et alla vers la blonde à la fin d’un cours réservé aux capitaines, esquivant le regard dédaigneux de Weasley et évitant qu’elle ne soit accaparé par Carmichael avant lui. « Fiona, attends. » il avait beau avoir presque dix-sept ans et faire plus d’un mètre quatre-vingt, il n’était pas sûr de ce qu’il allait trouver en face. Passant nerveusement une main dans ses cheveux, il reprit : « Est-ce que l’on peut discuter, une fois que l’on se sera changé ? Ou es-tu occupée ? » Ses yeux imploraient presque qu’elle accepte, ce qu’il aurait détesté, mais avec Victoire dans les parages il ne pouvait se risquer à ce qu’elle laisse traîner une oreille.
acidbrain



the love that could never be ours
we had that young love. we had that dumb love, the kind that cuts you up inside. my blood was your love. we had that you jump and I'm jumping, crazy kind of something,  that dumb love. we had that young love. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 687
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Meghann Fahy


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyDim 20 Fév - 16:15

♛ We took the long way 'round
Reaching for something in the distance, so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin. No one else can feel it for you. Only you can let it in. No one else, no one else, can speak the words on your lips.

▼▲▼

Fiona pensait Quidditch. Elle pensait à sa dernière année et au fait que jusqu'à maintenant, sa carrière en tant que capitaine de Serdaigle n'avait rien de très glorieux ou de satisfaisant. Elle n'était pas une mauvaise perdante, mais elle aimait gagner et pour l'instant, ça n'était pas trop ça. Etait-ce vraiment l'héritage qu'elle allait laisser ? Celui d'avoir fait perdurer le manque de succès de sa maison à la course à la victoire ? Face au professeur Clarks, elle se montrait aussi assidue et attentive qu'en classe. Elle voulait être meilleure, pour amener son équipe vers la réussite. C'était la moindre des choses avant son départ de l'école, qui se profilait de plus en plus.

Faute d'être couronné de gloire, son avenir avait le mérite de se faire plus clair dans son esprit. Sa carrière musicale progressait mieux que ses efforts sportifs, avec l'aide de Lucas et de V. Ses notes étaient au beau fixe, quand bien même elles ne lui seraient a priori pas particulièrement utiles en dehors de l'école. Elle n'était pas certaine que son futur serait très magique, mais ses parents avaient toujours été d'avis qu'il ne fallait se fermer aucune porte, et elle supposait qu'elle était d'accord avec eux. La magie pourrait au moins lui être utile dans la vie de tous les jours pour les tâches ménagères, si tenté qu'elle parvienne à manœuvrer les objets de la vie courante comme elle le souhaitait. Elle ne craignait pas les explosions, mais plutôt le rien, en général : l'absence totale et désespérante de toute manifestation suite à un sort. Le classique.

Le cours réservé aux capitaines prit fin, et Fiona s'apprêtait à se diriger vers les vestiaires. Que Jensen l'interpelle était inattendu. Elle avait hésité à le suivre au bal, quand il avait fui la Grande Salle à l'annonce de son élection et de celles de Viska et Flynn, mais quelque chose l'en avait empêchée. Elle n'avait pas voulu déserter Tony, et elle n'avait que trop bien visualisé la scène où elle se retrouvait face à face avec Dahlia et Jensen sans savoir quoi dire ou quoi faire. Les choses étaient plus simples ainsi. Elle s'était réconciliée avec Graham, qui lui avait offert un cadeau inattendu et touchant, effaçant du même coup la trahison inspirée par sa défection au bal - tout ça pour lui préférer la compagnie de Victoire.

« Oui ? » Elle pencha la tête avec incertitude, resserrant sa queue de cheval pour se donner un semblant de contenance. Elle n'eut pas le temps de réfléchir au pourquoi du comment puisque Jensen reprit aussitôt la parole. Ses questions lui firent hocher lentement la tête. « Oui bien sûr. Ça a un lien avec le Quidditch ? » C'était peut-être un peu stupide songea-t-elle après coup : si tel était le cas, pourquoi s'adresserait-il spécifiquement à elle, plutôt qu'à son frère, ou à Alan (faute de choisir Victoire, avec qui ses rapports étaient réputés pour être tendus). Elle désigna la direction des vestiaires du pouce. « On y va ? » Autant devancer les deux autres, qui semblaient traîner.  La gêne de Jensen semblait communicative, et avançant vers leur destination, Fiona ne savait pas bien quoi dire. Elle opta pour des platitudes qu'elle regretta presque immédiatement : « Tu vas bien ? » Au moins n'avait-elle pas parlé de la météo, mais elle songea que ça n'était pas placer la barre très haut que de tirer ce genre de conclusion.

CODAGE PAR AMATIS



fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 858
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Matthew Bell


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptySam 26 Fév - 12:01

Dire que Jensen appréhendait la conversation avec Fiona était presque une sous-évaluation de la situation. Pourtant, ce n’était pas comme s’il allait demander la blonde en mariage - absolument pas même - ou qu’il pensait se mettre en couple avec elle - il avait bien vu que sa façon d’être n’était peut-être pas compatible avec une envie de liberté en face - mais il appréhendait, tout de même, l’idée de savoir définitivement si elle l’appréciait un minimum ou le détestait au plus haut point le terrorisant plus qu’autre chose. Ce qui, en soit, était assez contradictoire, car si elle l’appréciait, ils pouvaient peut-être enterrer pour de bon tout ce qui avait été dit ou fait par le passé et évoluer vers quelque chose - quoi, il n’en savait rien. Est-ce que Fiona avait envie d’être avec quelqu’un ? Est-ce qu’elle avait éventuellement envie d’être avec lui, plus qu’avec un autre ? Se poser autant de questions n’était pas habituel pour Jensen, mais il n’avait, jusqu’à maintenant, pas eu de questionnas à se poser. Avec Viska, tout s’était fait naturellement, même s’il y avait eu le poids du retour de son père en fond. Avec Ivalyana, il avait reçu une lettre où elle lui disait l’aimer - qu’elle avait ensuite assurée ne pas avoir écrit -, avait presque failli l’embrasser dans le Poudlard Express au mois de juillet dernier, la tension étant plus que palpable, mais lorsqu’il avait voulu, lui, l’embrasser en décembre, le Serpent lui avait planté ses crocs dans la lèvre, et si la morsure avait cicatrisé depuis, deux marques blanches étaient encore visibles sur l’intérieur de sa lèvre inférieure.

Quant à Fiona… Il ne savait pas à quoi s’attendre. Après tout cette dernière était amie avec Reynolds, qui ne le portait pas dans son coeur et se croyait la plus maligne du château - alors qu’elle était sûrement la plus inutile dans ce château, mais passons - et il n’était pas sûr de ce qu’elle pouvait bien raconter sur lui. Heureusement, Fiona ne semblait pas vouloir se débarrasser lui trop rapidement. Cependant, elle le prit légèrement de court en lui demandant si cela avait un lien avec le Quidditch. Sa question était logique, après tout ils étaient tous les deux capitaines et venaient de finir un cours lié au Quidditch. « Non, rien à voir. » Lui mentir ne servait à rien, après tout, ils avaient déjà passés des moments seuls où ils n’avaient pas parlé de Quidditch - ou pas trop - donc tout ne tournait pas autour de ce sport. « Oui, allons-y » confirma-t-il ensuite, se mettant en marche vers les vestiaires. Plus vite ils seraient changés, plus vite ils pourraient se soustraire complètement au regard de Victoire. Alors qu’elle lui demandait si il allait bien, il esquissa un léger rictus. Bien était un grand mot, mais il n’allait pas mal, c’était déjà ça. « Oui, merci. Et toi ? » Quitte à se lancer dans des politesses d’usage, autant les lui rendre.

Arrivant aux vestiaires, le capitaine des Serpentard glissa un discret « Prends ton temps, qu’ils partent avant nous. » à Fiona, en parlant bien entendu des deux autres capitaines. Jensen garda le silence alors qu’il se changeait, se débarrassant de son pull réservé au Quidditch pour enfiler chemise blanche et pull gris anthracite, avec un liseret argent et vert aux manches et au col. Il garda le silence en grande partie parce que Victoire et Alan étaient également arrivés et qu’il n’avait pas envie de donner quelconque matière à la rouge et or. Elle dégoisait déjà bien assez comme ça sur son dos. Une fois la lionne et le blaireau disparu, Jensen se tourna vers Fiona, tout en finissant d’ajuster sa cravate. « Tu vas sans doute trouver cela bizarre mais… Est-ce que tu m’apprécies ? » Il en convenait, ça sortait de nulle part. « Je sais que j’ai dit et fait des choses très limites par le passé, et crois-moi, j’en suis sincèrement désolé, mais j’ai été élevé dans la tradition des Sang-purs et ce n’est pas facile de s’en défaire. Mais après la fois dans le placard, j’ai appris à te connaître, un peu, et… » Et quoi ? Il n’allait quand même pas lui dire qu’il avait des sentiments pour elle ! Déjà qu’il parlait plus qu’il n’en n’avait l’habitude… « Enfin, je suppose que toutes ces belles paroles ne servent pas à grand chose si tu me détestes. »
acidbrain



the love that could never be ours
we had that young love. we had that dumb love, the kind that cuts you up inside. my blood was your love. we had that you jump and I'm jumping, crazy kind of something,  that dumb love. we had that young love. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 687
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Meghann Fahy


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyDim 6 Mar - 16:45

♛ We took the long way 'round
Reaching for something in the distance, so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin. No one else can feel it for you. Only you can let it in. No one else, no one else, can speak the words on your lips.

▼▲▼

Fiona était passée par de nombreuses étapes dans son appréciation de Jensen McGowan. D'un an son cadet, il avait d'abord été un quasi inconnu. Un garçon de l'année de V, auquel elle était confrontée lors des matchs de Quidditch, et rien de plus. Ensuite il était devenu le garçon malpoli de l'année de V - celui qui l'ignorait parce qu'elle était une Née-Moldue, puis successivement, son binôme improbable au stage du Ministère, quelqu'un qui avait une peur bleue et quasi inavouable des orages, avec qui elle s'était rendue au bal, dont elle avait cru percevoir l'odeur en préparant de l'Amortentia... Dans le bref intervalle entre ce bal fatidique et leur retour en janvier elle avait pensé que peut-être, une attraction mutuelle existait entre eux. Cette possibilité avait volé en éclats lorsque la première chose qu'elle avait entendue en mettant les pieds dans le Poudlard Express s'était avérée être que Jensen McGowan sortait avec Viska Spingate.

Un an plus tard, les souvenirs de ce mois de janvier restaient encore bien présents dans son esprit alors que Jensen lui demandait s'ils pouvaient se parler. Dans leurs bagages, une rupture pour lui, qui avait fait le tour de l'école et suscitait encore aujourd'hui les bavardages - après tout, Jensen, Viska et Flynn avaient été choisis lors des élections de Miss et Mister Poudlard -, un baiser inexpliqué pour elle, des flirts d'été et la perspective de la dernière ligne droite avant de quitter l'école pour de bon. Par réflexe, elle pensa qu'il s'agissait de Quidditch : ils sortaient après tout d'un entraînement, et nombre de leurs discussions depuis presque deux ans tournaient autour du sport.  Comme il la détrompa, elle se contenta d'un "Ah" discret, lui proposant plutôt de prendre le chemin des vestiaires.

Que Jensen soit silencieux et visiblement mal à l'aise la poussa, elle, au dialogue, mais malheureusement pas des plus éloquents. Elle acquiesça à son tour. « Oui, ça va aussi. » Elle osait espérer que le reste de cette conversation remonterait un peu le niveau de ce premier échange maladroit. Toujours un peu perplexe, elle répondit cependant d'un « Ça marche. » conciliant à sa préconisation de prendre son temps. Il ne voulait pas avoir une conversation à quatre. Admettons. Ce n'était pas comme si l'inimitié le liant à Victoire était un secret.

Elle fit une remarque à la capitaine de Gryffondor au sujet de la prochaine répétition de Magic Mix, puis fila à la douche. Elle se sécha les cheveux à l'aide d'un sortilège qu'elle avait appris à maîtriser non sans une bonne dose de méfiance, jugeant que l'effort en valait la chandelle : elle ne comptait pas ressortir dans le froid du mois de mars avec les cheveux humides. Vêtue de son uniforme aux couleurs de Serdaigle, cheveux blonds lâchés et tombant en-dessous de ses épaules, elle réapparut à temps pour voir Victoire et Alan quitter les vestiaires, l'un à la suite de l'autre. Elle tourna un regard expectatif vers Jensen. La question qui sortit de la bouche du brun lui fit écarquiller les sourcils. Elle avait même envie de lui demander de répéter, mais il poursuivit de lui-même sans qu'elle ne puisse commenter. Bien malgré elle, un sourire vint étirer ses lèvres alors qu'il employait les mots "la fois dans le placard" pour désigner sa crise de panique lors de l'orage, car ça aurait pu s'apparenter à autre chose, et elle mit la main devant sa bouche pour le camoufler.

Quand il parut être arrivé au bout de sa tirade, elle fit quelques pas vers lui, réfléchissant à sa réponse. « Je ne te déteste pas Jensen, commençons par ça. » décréta-t-elle avec fermeté. Elle ne pouvait pas en dire autant de sa meilleure amie, mais V avait ses propres raisons, et elles avaient beaucoup être similaires sur certains points, elles avaient encore (et heureusement) leurs opinions propres. Son rapport à Jensen n'avait pas évolué de la même manière que celui de V, et notamment parce qu'elle n'avait pas non plus la même relation avec Viska. Elle était dans l'année au-dessus de la leur : ça changeait certaines choses.

« Si tu m'avais posé cette question il y a un an et demi, ma réponse aurait sans doute été différente, même si détester me paraît être un sentiment très fort. J'avais surtout l'impression que tu me détestais sans raison valide autre que mon sang. » Elle haussa les épaules. « Je ne comprends pas trop pourquoi tu me demandes ça après tout ce temps... Qu'est-ce qui te donne l'impression que je ne t'apprécie pas ? » Elle était consciente de répondre à ses questions par des questions, mais pour sa défense, elle était tout à fait prise de court. Elle aurait pensé que tous les échanges qu'ils avaient pu avoir depuis l'année précédente étaient bien la preuve qu'elle l'appréciait (et même plus, mais ça, elle ne l'avait jamais dit à personne et ne se l'avouait qu'à moitié) : elle n'était pas du genre à faire dans le faux semblant. Elle était discrète mais pas connue pour s'aplatir face à autrui. Ce n'était pas pour rien qu'elle était amie avec V - ou même avec Graham. Elle avait l'habitude des gens avec de forts caractères.

« Quelles belles paroles ? » reprit-elle, le cœur battant un peu plus fort, parce qu'il lui semblait qu'ils arrivaient à une étrange et inattendue croisée des chemins.

CODAGE PAR AMATIS



fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 858
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Matthew Bell


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyMer 9 Mar - 16:21

Jensen ne savait pas pourquoi il était aussi mal à l’aise. Ce n’était pourtant pas la première fois qu’il parlait à la serdaigle, par Merlin ils avaient même été coincés dans un placard alors qu’il frôlait la crise de panique lors d’un orage ! Et pourtant, il fallait croire que la blonde le déstabilisait toujours autant. Pour qu’elle raison ? Ce n’était pas comme si leurs destins allaient être scellés suite à ce qu’il voulait lui dire. Ce n’était ni une demande en mariage ni une grande déclaration après tout, il avait juste envie de mettre les points sur les i et les barres sur les t pour savoir à quoi il devait s’en tenir avec elle. Même s’il s’entendait assez bien avec Bishop, sa meilleure amie le détestait, encore plus depuis juin dernier, alors quels dégâts avait-elle bien pu faire ?

Une fois seuls, il lui lâcha sa première bombe, lui demandant si elle l’appréciait ou si elle le détestait. Il capta un petit sourire sur le visage de la blonde, sans qu’il ne sache d’où il pouvait bien venir. Avait-il dit quelque chose de drôle sans s’en rendre compte ? Cela lui semblait improbable. Il fronça les sourcils un instant avant qu’elle ne lui réponde à son tour. Étrangement, un poids s’enleva de ses épaules lorsqu’elle lui dit qu’elle ne le détestait pas. C’était déjà ça, il fallait l’avouer. Cela lui fit d’ailleurs esquisser un léger sourire, le soulagement perçant son masque de nervosité.

Elle lui expliqua ensuite le chemin qu’elle avait fait dans son appréciation du capitaine des Serpentard, et Jensen ne pu qu’acquiescer. Il n’avait pas été très sympathique, il fallait l’avouer, et en même temps, son éducation y était pour beaucoup. Il allait lui répondre que c’était tout à fait cela, mais avant qu’il ne puisse ouvrir la bouche, elle continua et il prit sur lui l’espace d’un instant. « Et bien, ce n’est pas tout à fait faux, c’était essentiellement pour cela, parce que… » Parce que c’était ce qu’on lui avait inculqué, mais aussi parce qu’il refusait d’admettre que, peut-être, il avait le béguin pour la blonde. Même lorsqu’il en avait parlé à Dahlia, il y avait été à reculons. « Je ne sais pas, tu es amie avec Reynolds, et tout le château sait ce qu’elle s’amuse à dire sur moi. A croire qu’elle se croit supérieure à tout le monde alors qu’elle plonge Viska toujours un peu plus dans sa détresse. » Pourquoi parlait-il de Viska, soudainement ? C’était idiot, il l’avait perdue pour toujours, sans aucun doute, et il était venu parler à Fiona pour mettre les choses à plat et en ordre avec elle. Quel idiot parlait de son ex petite amie à une fille qui lui plaisait ?!

Comme là capitaine de Serdaigle ne semblait pas comprendre où Jensen voulait en venir, ce dernier poussa un léger soupir avant de lui répondre. « Ce sont des excuses, Fiona. Je suis désolé, sincèrement. Je pensais que mes parents avaient raison, que l’on était en effet supérieurs. Mais sans les moldus, ou même sans les sang-mêlés, le monde sorcier ne serait pas ce qu’il est désormais. » Il savait que si Karen l’entendait, elle lui tirerait les oreilles. Pourtant, leur meilleur ami à tous les deux était un sang-mêlé et non un sang-pur. Il venait d’une vieille famille de sang-mêlés, certes, et faisait partie de la noblesse sorcière, mais tout de même. Le monde magique avait évolué avec le temps.

« C’est idiot, mais si je te détestais autant et que je t’ignorais, c’est parce que je ne comprenais pas, ou plutôt, que je ne voulais pas comprendre ce que je ressentais... » Mais il était un jeune sorcier, élevé au sein d’une vieille famille de sang-purs. Même si cela n’excusait pas tout, il fallait admettre que cela n’avait en rien facilité son acceptation des moldus et des nés-moldus. Pourtant, il avait un frère qui les portaient dans son coeur et qui avait fait en sorte d’ouvrir l’esprit de son cadet, avec plus ou moins de succès. Passant une nouvelle fois une main dans ses cheveux, il posa ses yeux gris-bleus sur la blonde et s’approcha d’elle. « Fiona… » Il la poussa, doucement, contre le mur du vestiaire, sa main se posant sur le bois, juste au dessus de l’épaule de sa camarade, lui laissant la possibilité de se dégager, son regard fixant les lèvres de la jeune femme. Et s’il l’embrassait ? Si elle le giflait, cela voudrait dire qu’elle ne voulait pas de lui. Et en même temps, il n’avait pas envie de réitérer ce qu’il s’était passé avec Ivalyana, même si, aux dernières nouvelles, Fiona n’abritait pas un reptile qui le détestait.
acidbrain



the love that could never be ours
we had that young love. we had that dumb love, the kind that cuts you up inside. my blood was your love. we had that you jump and I'm jumping, crazy kind of something,  that dumb love. we had that young love. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 687
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Meghann Fahy


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyLun 21 Mar - 21:31

♛ We took the long way 'round
Reaching for something in the distance, so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin. No one else can feel it for you. Only you can let it in. No one else, no one else, can speak the words on your lips.

▼▲▼

Faute de tout à fait comprendre ce qui était en train de se passer, Fiona optait pour la transparence. Elle ne voyait pas bien Jensen voulait en venir, mais elle pouvait affirmer sans mentir qu'elle ne le détestait certainement pas. Elle en profita aussi pour mettre à plat une bonne fois pour toutes les émotions contradictoires qu'elle avait pu ressentir à son sujet depuis qu'elle l'avait rencontré - parce qu'en fin de compte, ils n'avaient jamais parlé de son comportement avant le stage du Ministère puis l'histoire de l'orage (qui sonnait quand même plus neutre que l'histoire du placard, n'en déplaise à Jensen !). Et dans le fond, elle n'était pas étonnée d'avoir vu juste à l'époque : elle en avait suffisamment parlé avec V pour essayer de tirer tout ça au clair. Sa meilleure amie avait même cherché à lui expliquer les raisons du comportement de Jensen - une époque décidément bel et bien révolue.

Quand le Serpentard mentionna justement V, ce ne fut pas de manière positive, et Fiona fronça les sourcils, immédiatement irritée. « Tu parles de ma meilleure amie là en fait. Elle ne se croit pas supérieure à tout le monde. » contra-t-elle d'une voix sans appel. Le sujet de discussion était une source évidente de conflit : non seulement Jensen avait-il évoqué V, mais il citait également Viska. Fiona eut envie de lui répondre que si V était aussi remontée contre lui, ça n'était même pas tant à cause de son comportement passé envers les Nés-Moldus que pour la manière dont il avait rompu avec Viska. Mais ça ne ressemblait pas vraiment à son combat, et elle était à peu près sûre de mettre le feu aux poudres en le formulant comme ça. « Pourquoi tu dis qu'elle plonge Viska dans la détresse ? » reprit-elle avec plus de diplomatie, quand bien même elle avait été tentée de dire bien d'autres choses. Elle savait bien sûr que V n'était pas tendre avec Jensen, mais sa meilleure amie n'avait jamais eu la langue dans sa poche, et elle avait accumulé les griefs envers lui. Ce qui ne signifiait pas qu'elle n'avait pas sa propre opinion du capitaine de Serpentard pour autant, distincte de celle de V. « Ce n'est pas parce que V ne t'apprécie pas que je pense pareil. Je ne suis pas un mouton. » ajouta-t-elle d'un air plus revêche, croisant les bras sur sa poitrine. Fiona avait toujours été discrète, mais elle n'avait jamais eu de mal à dire ce qu'elle pensait. Et elle était profondément loyale envers ses amis - même s'ils ne lui rendaient pas toujours la tâche facile (pensée pour Graham qui avait réussi à se mettre V et Isaac à dos).

Décidément, Jensen avait des techniques de communication bien particulières. Comment était-elle censée comprendre qu'il voulait juste s'excuser auprès d'elle, après tout ce temps, et quand il entourait toute cette conversation d'autant de mystère ? Elle scruta le visage du brun alors qu'il revenait sur ses pensées antérieures. Elle acquiesça lentement. « C'est une bonne chose que tu le reconnaisses. Tu as eu cette révélation dernièrement ? » Car elle ne lui avait, a priori, pas spécifiquement demandé d'excuses - surtout qu'il ne lui avait jamais dit explicitement qu'il l'avait considérée comme inférieure à cause de son statut de sang. Ce qui n'était pas agréable à entendre même maintenant qu'il annonçait ne plus adhérer à cette opinion. « Tes parents pensent toujours comme ça ? Le reste de ta famille ? »  Par exemple son frère et sa sœur qui étaient profs ? Elle espérait bien que non, mais au point où ils en étaient, autant aller au bout des choses.

Son cœur se resserra. « Tu me détestais ? » Première nouvelle. On ne pouvait pas dire qu'elle le portait alors en haute estime non plus, mais elle n'aurait pas été jusqu'à dire qu'elle le détestait. Elle avait envie de reculer mais ses pieds restèrent pourtant ancrés dans le sol, son attention retenue par la suite des paroles de Jensen. Il avait été convaincu que les Nés-Moldus étaient inférieurs aux Sang-Pur jusqu'à une date encore inconnue - charmante révélation qui ne venait qu'étayer ses soupçons passés. Il l'avait détestée. Nouveau et très fort, alors qu'elle ne lui avait rien fait du tout - à part exister. Et maintenant il lui disait... quoi exactement ? Jensen s'approcha tout en la faisant reculer, et elle retînt son souffle sans s'en rendre compte excès d'eau de Cologne Jensou. Le cœur battant plus vite, elle ne se dégagea pas, mais ne fit pas non plus de mouvement pour combler les centimètres séparant leurs visages histoire de loucher un petit coup. Elle était trop partagée pour trancher. Les paroles précédentes de Jensen résonnaient encore dans son esprit, et elle n'était pas certaine de vouloir embrasser quelqu'un qui l'avait détestée pour des raisons non seulement injustifiables, mais en plus, complètement stupides.

CODAGE PAR AMATIS



fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 858
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Matthew Bell


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyMar 22 Mar - 19:58

La remarque de Fiona ne lui fit ni chaud ni froid, si elle pensait que le fait que Reynolds était sa meilleure amie allait l’immuniser, c’était loupé. Il haussa les épaules, avant de répondre : « Elle ne doit sûrement pas se priver, je ne l’épargnerais pas juste parce que c’est ton amie. » Ou alors c’était mal le connaître. Mais en même temps, est-ce que la blonde le connaissait réellement ? Certes, ils avaient eu une once de rapprochement à un moment et elle était au courant de sa phobie, mais cela ne faisait sans doute pas tout. Il se rendit compte un peu tard que parler de Vanellope et de Viska n’était sans doute pas la meilleure idée du monde. La posture de Fiona, sur la défensive, montrait clairement que le sujet était compliqué. Continuer sur ce chemin semblait être risqué, mais c’était trop tard. Au moins appréciait-il un minimum Graham, même si ce n’était sans doute pas la panacée, c’était mieux que rien, non ? « Elle la fait boire et fumer alors qu’elle est en dépression. Tu appelles ça comment toi ? » répondit-il, sans se laisser déstabiliser par le comportement de Fiona, croisant lui aussi ses bras sur son torse. Si elle pensait lui faire peur, c’était peine perdue. Quant au fait qu’elle n’était pas un monde… « Ce n’est pas ce que je voulais dire, Fiona… » Décidément, il était voué à tout faire planter avec les filles qui le faisait craquer.

« Non, il y a quelques temps déjà. Tu crois vraiment qu’on aurait été ensemble au bal sinon ? » Cela semblait peut-être facile, mais c’était le meilleur argument qu’il avait. Il lui avait demandé d’être sa cavalière, il y a deux ans, pas une sang-pur, pas une amie de longue date, elle. Alors qu’il lui disait que sa façon de penser lui avait été inculquée par ses parents, Fiona posa une question, somme toute logique, mais pour laquelle Jensen pensait qu’elle avait déjà un semblant de réponse. « Quoi ? Non, Haven est pro-moldu, je te l’ai déjà dit. » Pour ses parents, Nate et Heaven, c’était peut-être un poil plus compliqué, mais ils avaient accepté Viska sans rechigner, avec ses pensées pro-moldues. Peut-être que le fait qu’elle ne soit pas une née-moldue pure et dure, ainsi que la nièce de la patronne de sa sœur avait joué à sa faveur, il n’en savait rien. Mais Heaven était sortie un long moment avec un né-moldu avant Raphaël, donc elle devait tout de même les supporter, non ?

Alors que la tension entre eux était palpable - on ne pouvait pas le nier - la question de la blonde le laissa interdit. Le fait qu’elle ne fasse rien, qu’elle le fixe sans bouger n’aida pas, et son poing se serra sur le mur, sa mâchoire se serrant. « T’es séreuse Fiona ? Je m’excuse, et tout ce que tu trouves à dire ou à faire, c’est me reprocher ce que je ressentais avant ? » Pas dit que s’énerver était la meilleure option pour se mettre là capitaine de Serdaigle dans la poche. Il s’éloigna d’elle, passant une main dans ses cheveux, signe de nervosité. « Que veux-tu que je te dises ? Oui, je te détestais. Ou en tout cas, je ne t’aimais pas, c’est du pareil au même. Mais je pensais que tu avais compris que tout cela avait changé, depuis le temps ! » N’avait-il pas chercher sa présence pendant un temps, avant que Viska ne débarque en catastrophe chez lui ? Il avait même sentit son parfum lorsqu’ils avaient fait l’amortentia, ce n’était pas rien ! « Ce n’est plus le cas, plus du tout. » Que pouvait-il dire de plus ? Il avait voulu l’embrasser et elle n’avait pas bougé d’un poil. Peut-être le détestait-elle désormais au final.
acidbrain



the love that could never be ours
we had that young love. we had that dumb love, the kind that cuts you up inside. my blood was your love. we had that you jump and I'm jumping, crazy kind of something,  that dumb love. we had that young love. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 687
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Meghann Fahy


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptySam 2 Avr - 23:47

♛ We took the long way 'round
Reaching for something in the distance, so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin. No one else can feel it for you. Only you can let it in. No one else, no one else, can speak the words on your lips.

▼▲▼

Fiona n'aimait pas que l'on critique ses amis, même si elle restait consciente qu'ils avaient parfois leurs torts (qu'elle ne leur cachait pas : Graham en avait déjà gentiment fait les frais par le passé, lui qui n'avait pas non plus sa langue dans sa poche). Personne n'était parfait et personne n'avait à l'être. Elle avait eu une réaction quasi épidermique lorsque Jensen avait mentionné V en mal - surtout que ça ne paraissait pas du tout justifié. Pour autant, à la réponse du Serpentard, elle dut reconnaître à contre-coeur : « C'est pas totalement faux. Même si ce que t'as dit juste avant n'est pas vrai pour autant. » Ou l'art de ne faire que des semi-concessions. V ne se croyait pas supérieure à tout le monde. Les choses ne s'améliorèrent pas ensuite car pour une raison inconnue, elle se retrouva à parler de Viska avec Jensen. Elle fronça les sourcils. « Tu formules ça comme si elle lui déversait carrément l'alcool dans la gorge contre son gré. Viska prend ses propres décisions a priori. » Elle n'était pas du tout confortable avec le tournant que semblait prendre leur conversation. Et en même temps, ils avaient souvent tourné autour du pot quand l'ex du brun avait été concernée. Elle supposait que c'était, en un sens, inévitable. Elle secoua la tête : « Bref. Tu veux vraiment qu'on parle de ça ? » Ils ne semblaient pas appelés à s'entendre sur le sujet, et même si Fiona ne craignait pas la confrontation ça ne va pas aller en s'améliorant cette conversation, elle n'aimait pas non plus se lancer dans des joutes verbales juste pour le plaisir. Pour preuve, elle n'insista pas quand Jensen lui répondit en lui affirmant qu'il n'avait pas voulu la traiter de mouton - admettons : elle n'allait pas épiloguer là-dessus inutilement.

Comme ils étaient apparemment partis pour passer de sujet délicat en sujet délicat, Jensen s'excusa alors pour sa haine passée des Nés-Moldus quelque part au loin, Karen crie de rage. Elle haussa les épaules avec incertitude : « Je... Non je suppose, mais tu dois admettre que c'est très soudain comme déclaration. » Si la révélation était de longue date, il aurait pu lui formuler ses excuses plus tôt, non ? Décidément, elle avait bien du mal à comprendre ce qui se passait dans la tête de ce garçon. Et elle pouvait en dire autant de toute la famille de Jensen. Certes, elle côtoyait Gibson et Clarks au jour le jour, mais elle avait aussi fréquenté Jensen pendant tout ce temps sans connaître la teneur précise de sa pensée sur les Nés-Moldus. A ce stade, autant en avoir le cœur net. « Oui, c'est vrai, mais il a pu changer d'avis lui aussi j'imagine. » répondit-elle sans conviction, car ça ressemblait à un retournement de veste conséquent. Elle notait cependant que Jensen ne lui avait répondu ni au sujet de sa sœur, ni de ses parents : la conclusion semblait implicite. Elle n'avait pas hâte d'être à son prochain cours de potions.

Les choses basculèrent après ça : Jensen lui annonça qu'il l'avait spécifiquement détestée, et pour une rare fois dans sa vie, elle se retrouva incertaine sur la réaction à avoir. Son visage était si proche du sien qu'elle aurait pu l'embrasser si elle l'avait voulu. Sauf que ses dernières paroles résonnaient encore dans son esprit. Peut-être voulait-elle le forcer à exprimer intelligiblement tu n'articules pas Jensou ce qu'il semblait sous-entendre jusque là. Parce qu'il n'avait certes pas voulu comprendre ce qu'il ressentait, mais elle s'était longtemps sentie tout aussi paumée que lui. « Je pensais... » Elle avait laissé un temps passer pour mieux pouvoir formuler sa pensée, et pour autant, elle n'était pas plus avancée : son cœur battait à tout rompre, et Jensen s'était tourné vers elle à nouveau. « A un moment l'année dernière, j'avais l'impression qu'il y avait un truc mais... » Imitant le geste précédent de Jensen, elle passa par réflexe la main dans ses cheveux blonds, secouant ensuite la tête. Et puis merde. Elle se détacha du mur pour rejoindre le Serpentard en quelques enjambées, et l'embrasser avant de pouvoir laisser ses pensées s'égarer ou s'éparpiller davantage. La dernière à s'imprimer de manière rémanente dans son esprit : c'était un fait, elle avait embrassé Jensen McGowan.

CODAGE PAR AMATIS


[ 755 ]



fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Jensen McGowan
Jensen McGowan
Capitaine de Serpentard

Parchemins : 858
Âge : 16 ans (20.06.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 12
FACECLAIM: Thomas Doherty & Matthew Bell


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyLun 4 Avr - 13:44

Que Jensen n’apprécie pas Vanellope n’avait rien de nouveau. La peste s’amusait alors qu’il était encore en couple avec Viska à la draguer ouvertement devant son nez, pour le faire sortir de ses gonds. Si Jensen avait réussit à se retenir, c’était en partie pour Viska, parce qu’il savait qu’elle n’aurait pas apprécié qu’il encastre la rouge et or dans un mur, mais aussi parce qu’elle était une fille et qu’il avait des principes. Il allait rétorquer à Fiona que son amitié l’aveuglait complètement, quand elle lui demanda d’un ton qui ne laissait pas de doute quant à son envie à elle, s’il avait vraiment envie de parler de Reynolds et de Viska. Il referma la bouche, et détourna le regard. « Non. » Il n’était pas là pour lui dire que sa meilleure était de la pire espèce, quand bien même il le pensait sincèrement ça promet.

La remarque de Fiona lui fit hausser les épaules également, mais il devait admettre qu’elle n’avait pas tort. Tout cela arrivait avec plus d’un an de retard. « Je ne suis pas très doué pour tout ce qui est sentiments. » Ce qu’elle avait sans doute remarquer. Et elle devait sûrement savoir par Reynolds qu’il n’avait jamais dit à Viska qu’il l’aimait - alors que pourtant, c’était le cas - et qu’elle était donc persuadée qu’il ne restait avec elle que pour le sexe. Bon, peut-être n’en savait-elle pas autant, mais elle devait bien en savoir un bout. « Haven ? Non. » Par contre, le reste de sa famille pouvait encore évoluer, lui-même le faisait. A l’aube de ses dix-sept ans, il était après tout, très loin du jeune sang-pur qui était entré à Poudlard six ans auparavant, fier de son sang, de ses racines et partisan de Magicis Sacra. Il avait toujours une grosse fierté de part son sang et son statut, mais sa vision du monde magique changeait, doucement. Il comprenait les désirs de MS, mais ne cautionnait plus leurs agissements ni leurs envies. Arracher les enfants à leurs familles ? Très peu pour lui.

S’il avait sentit la peur et l’indignation monter en lui, il savait néanmoins que son comportement n’aidait pas. Il n’exprimait jamais réellement ce qu’il ressentait Karen serait fière mais en même temps, il ressentait beaucoup trop de choses pour mettre des mots là dessus là elle serait moins fière. Alors forcément, il s’était dit qu’avec Fiona, rien n’était possible, parce qu’ils n’avait jamais mis de mots sur tout ce qu’ils avaient pu vivre - même si ce n’était pas énorme non plus. Mais quand elle lui dit qu’elle avait penser qu’il y avait eu quelque chose, Jensen la regarda, un tout petit espoir naissant en lui. Lorsqu’il vit la blonde approcher, il se demanda un instant si elle allait lui coller sa main sur le visage - ce qui aurait été mérité, il le savait et ne lui en voudrait pas - mais se retrouva au contraire avec les lèvres de Fiona sur les siennes. Si la surprise était totale, son corps lui, ne semblait pas vouloir céder à cette émotion et une de ses mains se glissa rapidement dans le dos de Fiona pour la rapprocher de lui. Il lui sembla également qu’un poids quittait ses épaules, alors que le parfum qu’il avait déjà sentit plusieurs fois, y compris quelques secondes auparavant, lui parvenait une nouvelle fois. « Ce n’était pas qu’une impression. » finit-il par murmurer, le baiser se terminant pour qu'ils reprennent leur souffle, avant de lui-même reprendre les lèvres de Fiona, la repoussant contre le mur, une main atténuant le contact avec ce dernier, l’autre se posant sur le visage de cette dernière. Jensen brûlait de cette envie qu’il ne connaissait que trop bien, désireux du corps de l’autre, de Fiona. Mais il y avait plus, car il savait pertinemment que rien ne se passerait ici. Mais ce n’était pas pour autant que son envie était moins forte, au contraire. Il ne tarda pas à la soulever pour la caler sur ses hanches, une main s’égarant sous sa cuisse, les baisers s’approfondissant. Il est grand, c'est plus pratique.

Entre deux baisers, Jensen reprit la parole, tant bien que mal. « C’était toi, pour l’amortentia… Et Viska mais on va pas le dire tout de suite. Trouple ? » Cela pouvait paraître stupide, et Viska le lui avait longtemps reproché, mais Jensen n’était pas un garçon qui se laissait aller avec la première venue, ou qui prenait l’excuse du couple pour assouvir ses besoins. Et il n’avait pas envie que Fiona se mette à penser la même chose, aussi freina-t-il ses ardeurs. Il la voulait, là n’était pas le problème. Mais il la voulait pour lui tout seul. « Je ne sais pas ce que ça peut donner, mais… Je n’ai pas envie de te laisser filer, pas une fois encore. » Et si Fiona voulait qu’il pose la question en bonne et due forme, il le ferait. Qu’elle ne lui demande pas de dire « je t’aime » par contre, il va avoir peur.
acidbrain



the love that could never be ours
we had that young love. we had that dumb love, the kind that cuts you up inside. my blood was your love. we had that you jump and I'm jumping, crazy kind of something,  that dumb love. we had that young love. (c)Candy Apple
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Fiona Quincy
Fiona Quincy
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 687
Âge : 17 ans { 12/01/1999 }
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Lili Reinhart / Meghann Fahy


PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. EmptyDim 17 Avr - 15:39

♛ We took the long way 'round
Reaching for something in the distance, so close you can almost taste it. Release your inhibitions. Feel the rain on your skin. No one else can feel it for you. Only you can let it in. No one else, no one else, can speak the words on your lips.

▼▲▼

Que V et Jensen ne s'entendent pas pourrait devenir un problème ultérieurement, cela dit, Fiona avait aussi l'habitude de côtoyer des gens qu'elle appréciait mais qui ne s'aimaient pas entre eux. Pièce à conviction numéro un : ses propres parents. Pièce à conviction numéro deux : Graham et Isaac. Elle n'appréciait pas les tensions, mais savait aussi composer avec. Quand on n'avait pas le choix il ne pouvait de toute façon pas en être autrement. Or en l'occurrence, Jensen et elle avaient une autre option. Rien ne les obligeait à débattre concernant sa meilleure amie, puis à propos de Viska. Etait-ce réellement la raison pour laquelle il avait demandé à lui parler, initialement ? Critiquer V, et, quoi, lui demander d'intervenir auprès d'elle pour l'empêcher de prétendument faire sombrer Viska dans une vie de drogue et d'alcool ? La réponse était visiblement non : le capitaine de Serpentard l'exprima même haut et fort, les sauvant donc d'un débat stérile. Fiona connaissait essentiellement Viska par le biais de ce que lui racontait V, et elle n'avait absolument pas envie de devoir s'impliquer dans cette affaire et pourtant.

Elle évita consciencieusement tout reniflement incrédule qui aurait par le passé pu lui échapper face à l'euphémisme prononcé ensuite par Jensen - non en effet, il n'était pas très doué, c'était peu de le dire. C'était au moins un bon pas que de le reconnaître, et ça la poussait à se montrer plus indulgente aussi. Elle se savait loin d'être parfaite - même si elle avait généralement le mérite de se montrer au moins plus explicite que le Serpentard -, aussi valait-il mieux faire preuve d'un peu de compréhension. Par contre, elle était moins fan de l'idée que toute la famille de Jensen puisse partager les pensées qu'il avait révélées quelques instants plus tôt. Que Clarks, au moins, soit du bon côté de l'histoire était rassurant - elle appréciait vraiment le prof' de vol, et se sentirait trahie autrement - quand bien même Jensen ne la détrompa pas sur les autres.

Fiona était perdue, et c'était peu de le dire. De manière évidente, elle était attirée par Jensen - elle le savait depuis un moment. Mais ils venaient de se dire beaucoup de choses, et ça ne relevait pas que du positif. Elle n'était pas entièrement surprise, bien sûr - fut un temps où elle non plus ne l'appréciait pas, parce qu'il semblait si intolérant, justement. Mais l'entendre dire n'avait rien d'agréable. Seulement, il y avait autre chose. Autre chose qu'il se refusait à formuler explicitement, mais qu'elle n'eut aucun mal à interpréter quand le visage du brun se trouva tout à coup à quelques centimètres du sien seulement. Il ne la détestait plus du tout. Elle l'embrassa avant d'avoir le temps de changer d'avis, et de risquer de vivre avec des regrets à nouveau. Ils étaient différents, c'était une évidence, mais à force de tout intellectualiser, elle avait le sentiment de passer à côté de certaines choses - et elle détestait ça.

Elle sentit la surprise de Jensen, et un sourire étira ses lèvres alors qu'il lui confirmait ses suspicions. Elle n'était donc pas complètement folle. Son dos heurta doucement le mur à nouveau et elle porta les mains au visage du brun, se perdant volontiers dans l'instant présent. Pas de pensées intempestives, pas de prises de tête. Juste Jensen et la sensation de ses mains contre sa peau. Elle ne s'était pas attendue à ce qu'il la porte avec autant d'aisance et elle laissa échapper un rire amusé, profitant de reprendre son souffle pour observer le visage du brun, et lui répondre avec surprise : « Je n'avais pas compris sur le coup, mais moi aussi. » Ou peut-être n'avait-elle pas voulu comprendre, parce que le timing était misérable, et qu'elle n'avait pas envie de souffrir. L'interlude avec Emrys lui avait permis de penser à autre chose, d'essayer de laisser tout ça de côté mais comme quoi... Elle n'avait pas tout à fait réussi.

« Ça me va. » dit-elle dans un souffle, le cœur battant mais sûre de sa réponse. Elle n'avait aucune idée de ce qui les attendait probablement beaucoup de de drama mais une chose était sûre, elle avait envie d'essayer. Envie d'avoir d'autres occasions d'embrasser Jensen - autre part que dans les vestiaires de Quidditch de préférence, voire plus que ça - même si pas en cet instant. Pour l'instant - et à contrecœur - elle était davantage d'avis de quitter les lieux avant d'être surpris par Victoire venant récupérer le sweatshirt qu'elle voyait traîner sur le banc à côté d'elle.

CODAGE PAR AMATIS

[ Terminé pour Fiona ]



fiona; — They said I would never make it but I was built to break the mold. The only dream that I've been chasing is my own. ;;

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV • we took the long way 'round. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • we took the long way 'round.   PV • we took the long way 'round. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • we took the long way 'round.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A la recherche d'un long, long détour
» Opération Menace, deuxième round [PV]
» Chourave : salaire trop bas !
» PV l Long time no seeing you !
» All night long (PV)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Extérieur du chateau :: Le Stade de Quidditch :: Les Vestiaires-
Sauter vers: