Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -22%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
34.99 €

Partagez
 

 Didn't we say a date? • PV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 129
Âge : 17 ans ○21/02/1999○
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 17
FACECLAIM: Lindsey Morgan


Didn't we say a date? • PV  Empty
Ξ Sujet: Didn't we say a date? • PV    Didn't we say a date? • PV  EmptyMar 15 Fév - 21:24

Didn't we say a date? L'année se passait bien, comme toujours pour Ciara. Sauf que cette année commençait avec le fait qu'elle avait un petit-ami! Ce n'était pas rien, mais une grande première! La Rivera n'avait pas résisté à voir Isaac durant les vacances et à la moindre occasion dans le château. Rien de moins étrange pour le jeune couple qui se fréquentait depuis déjà un bon moment. Le lion avait beau dire que ce n'était pas son truc, il semblait pas mal apprécier la tournure des choses -surtout quand la préfète se jetait à son cou en délaissant ses habits.

L'idée était un peu sortie de nul part. Avoir un rendez-vous, une chose parfaitement normal, avait été proposée par Isaac et non Ciara. Elle ne se fit pas prier pour sortir de l'école au bras de son amant. Etrangement, si le bal c'était merveilleusement bien déroulé et que tout se passait bien, la préfète avait eu envie de plus sans oser le demander. Elle craignait de mettre la pression sur le rouge et de le voir prendre la fuite. Ridicule comme idée, non?

Soit, vêtue d'une robe rouge orangée du meilleur effet pour subjuguer Isaac. Le décolleté ayant bien sûr pour but qu'il n'y résiste pas -astuce de madame Rivera. La préfète trouva le collier qu'il lui avait offert parfait à son cou. Elle enfila sa cape et ses chaussures à petits talons, histoire de ne pas être trop grande, tout en ayant les jambes vertigineuses. Le maquillage habituel fut ponctué par un rouge à lèvre plus vif.

Impatiente comme tout, en glissant seulement un mot à Fiona sur son départ pour Pré-au-lard. La préfète attendait en regardant les nuages et espérant qu'il n'allait pas pleuvoir, à l'entré du château. Qu'il était bon de pouvoir sortir dans le village et profiter du printemps qui se faisait sentir. Ciara avait bien hâte d'aller acheter quelques sucreries avant de boire une bière au beure et de se trouver un endroit tranquille pour batifoler. Cette première sortie durant l'année s'annonçait bien. Elle le sentait, elle tenait à peine en place à l'idée d'aller papillonner dans les rues.

Quand Ciara vit enfin Isaac, elle ne résista pas et lui sauta au cou. Bien qu'ils ne se cachaient pas, Cia ne criait pas sur tous les toits qu'elle sortait avec lui. Le bal avait été le moment parfait pour montrer à quel point ils étaient proches. Même si la septième n'osait dire qu'elle était amoureuse, elle sentait bien que la présence du lion faisait battre son cœur plus vite. Malheureusement, il n'était pas le seul -pas encore!-, Graham avait encore sa place dans l'esprit de la bleue et cela la dérangeait. Elle ne voulait pas se sentir partager de la sorte et cela la poussait à se jeter davantage corps et âme dans sa relation avec Isaac. Peut-être même qu'il l'avait remarqué? Si c'était le cas, elle n'en avait encore rien entendu et elle ne comptait pas parlé de ce problème.

"Et si on allait acheter des bonbons avant de se boire une bière aux Trois balais?" Proposa la bleue en s'accrochant au bras d'Isaac pour aller prendre une calèche et ainsi arriver en un rien de temps à Pré-au-Lard. Elle avait déjà tout en tête. Après avoir dépensé un peu plus que prévu chez Honeydukes, ils discuteraient de tout et de rien pendant deux heures en buvant raisonnablement leur bière. Elle avait même listé tout ce dont ils pouvaient discuter et tout ce qu'ils feraient après avoir ouvertement et outrageusement flirté devant tout le monde.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 173
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Gavin Leatherwood & Ryan Guzman


Didn't we say a date? • PV  Empty
Ξ Sujet: Re: Didn't we say a date? • PV    Didn't we say a date? • PV  EmptyLun 21 Fév - 20:29

Isaac & Ciara.
Aujourd'hui, on est comme toutes les fleurs. Un jour on se fane pourtant ça fait mal quand s'arrête un cœur. Mais moi j'ai grandi, mais malgré le temps passe. Jamais je n'oublie ce qui sans prévenir, nous avait quitté. Ouh, on s'habitue toujours à tout. Mes maux peinent, mes maux gênent. Mais mal où ? On s'habitue toujours à tout sauf peut-être à perdre ce qu'on aime.
Quelle mouche avait donc piqué Isaac, pour qu’il propose à Ciara un rendez-vous en amoureux à Pré-Au-Lard ? Il n’en savait rien lui-même, alors qu’il avait pourtant réussit à éviter les Gobelins chanteurs de la Saint Valentin, les cœurs rouges et roses partout, les pétales de fleurs qui vous rentrait dans le moindre petit interstice de vêtement et les chocolats dégoulinants de velours rouge. Il avait beau être en couple avec Ciara, officiellement suite au bal de Noël qui avait ôté l’ombre de tout doute au reste de Poudlard, il ne se sentait pour autant pas atrocement romantique et n’était toujours pas trop à l’aise avec toute cette situation. Il appréciait sincèrement la brune, mais de là à dire qu’il en était amoureux, il avait encore du chemin à faire. Comme il n’était pas tout à fait sûr que la brune soit elle-même complètement guérie de cette étrange obsession qu’elle avait eu pour Graham, il devait avouer que cela le rassurait un minimum. Elle ne lui avait encore jamais dit les trois petits mots qu’il redoutait le plus - essentiellement parce qu’il ne saurait pas lui répondre sur le moment - et cela lui enlevait malgré tout un certain poids. Tant qu’ils se satisfaisaient tous les deux de la situation, autant ne pas compliquer les choses avec des sentiments, pas vrai ?

Et pourtant, Isaac avait proposé à Ciara de faire une virée à Pré-Au-Lard, rien que tous les deux. En amoureux. Par Merlin, pourquoi ? Il se le demandait encore alors qu’il sortait de la douche en ce samedi matin, l’eau chaude ne l’ayant pas aidé du tout à se démêler les idées. Une fois son pull et son jeans enfilés, il glissa ses pieds dans des baskets, et se laissa tomber sur son lit. Heureusement Bishop n’était pas là, car il n’était pas sûr de pouvoir supporter ses railleries. Déjà qu’il l’avait pris en traitre après le retour des vacances, il n’avait besoin qu’il se mêle de sa vie sentimentale en plus.

L’heureu fatidique arrivant, il poussa un nouveau soupir, avant d’enfiler un manteau et une écharpe, et de descendre dans la salle commune où il trouva Lola en compagnie de Tony. Il salua sa meilleure amie ainsi que son camarade de dortoir, avant de filer à travers la porte, la Grosse Dame lui faisant du rentre-dedans sans aucune honte, sans doute à la recherche, elle-même, d’un compliment sur son apparence ou sur ses talents de chanteuse - elle était pourtant une vraie casserole, Isaac avait bien du mal à comprendre pourquoi elle ne s’en rendait toujours pas compte malgré les années.

Lorsqu’il retrouva la brune, il remarqua surtout que sa cape semblait plus longue que ce qu’elle ne portait en-dessous, ce qui n’était pas pour lui déplaire loin de là, mais ça n’allait pas l’aider s’il avait envie de la déshabiller tout au long du rendez-vous. Avant qu’il ne pu dire quoi que ce soit, Ciara lui sauta au cou, plantant ses lèvres rouges sur les siennes. Isaac répondit bien évidement au baiser sans honte ni retenue, après le bal de toute façon, plus personne ne doutait de la nature de leur relation de toute manière, et pourtant, il n’avait nullement faire comme Flynn. « Salut, t’es en forme dis donc. » lui dit-elle lorsqu’ils se séparèrent, commençant leur route vers le petit village sorcier. « Ouais, ça me va. Surtout qu’ils ont dû restocker après la Saint Valentin, il y a peut-être des nouveautés même. » Une fois assit dans la calèche - il aurait préféré marcher jusqu'au village, mais soit -, Isaac sentit une légère angoisse poindre. Par Merlin, qu’est-ce qu’il lui était passé par la tête ?! Heureusement, ils iraient ensuite aux Trois Balais et non pas chez Madame Pieddodu, parce que sinon, Isaac n’en mènerait vraiment pas large. « C’est quoi ton bonbon préféré d’ailleurs ? Et ton chocolat ? Tu ne me l’as jamais dit je crois » Oui, parler nourriture, très bonne idée. Tout le monde aimait les bonbons et le chocolat, non ?!
acidbrain


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 129
Âge : 17 ans ○21/02/1999○
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 17
FACECLAIM: Lindsey Morgan


Didn't we say a date? • PV  Empty
Ξ Sujet: Re: Didn't we say a date? • PV    Didn't we say a date? • PV  EmptyMar 22 Mar - 22:04

Didn't we say a date? Cia avait brillement évité tout débordement romantique lors de la Saint-Valentin. Il ne lui avait fallu qu'un regard pour voir qu'Isaac fuyait tout le tralala rose et affectueux. Bien qu'elle avait tout de même prit la peine de faire des chocolats, comme quoi elle s'était prit le temps durant les vacances d'hiver, la Rivera s'était contentée de les manger discrètement. Le lion avait eu cet air paniqué et elle n'avait aucune envie de lui imposer à faire semblant d'être content pour ne pas qu'il la vexe. Au moins, il n'avait rien vu -du moins elle l'espérait- et rien regretté. C'était mieux ainsi. Elle s'en persuadait tout en regrettant un peu de ne pas avoir pu faire ces trucs romantiques qu'elle jugeait elle-même de ridicules. Ce petit jeu de complicité qui se jouait dans un couple amoureux l'attendrissait, tout en l'étonnant encore. Elle n'avait pas le meilleur exemple à la maison, bien que ses parents s'aimaient toujours, ils ne le montraient pas souvent. Sans même évoquer les étranges fantasmes qu'elle avait longtemps nourrit pour Graham.

Etrangement, ce garçon avait un lien particulier dans ce couple. Le lion ne le supportait pas alors que l'aigle s'épanchait malgré elle pour Bishop. Heureusement qu'elle s'efforçait de tourner la page sans jamais le mentionner. Elle tenait trop à ce que la relation qui se formait avec Isaac fonctionne. La Rivera voulait se projeter dans une avenir bien concret et réel après tous ses rêves impossibles. Même si c'était mettre le chariot avant les bœufs! Après tout, voilà seulement leur première sortie en couple. Le fait que ce soit lui qui l'ait proposé la rendait joyeuse au plus au point. Elle n'avait pas osé espéré pareille -enfin si quand même un peu- avant des mois.

En le voyant arrivé, une idée très possessive lui traversa l'esprit. " C'est mon petit-ami ! " Elle avait de quoi être fière. L'insaisissable lion ultra-séduisant avait renoncé aux autres filles pour elle. Ciara, gonflée d'orgueilleux et désireuse de marquer sa propriété bonsoir l'obsession à venir embrassa avidement Isaac. Il ne demanda pas son resta et semblait assez ravit de la retrouver. "Tu n'imagines même pas!" Le sourire malicieux qui se dessinait sur ses lèvres promettait des délices bien différent des douceurs qu'elle proposait d'aller acheter.  "Peut-être, j'espère, j'adore découvrir de nouvelles saveurs."

En s'installant dans la calèche, Cia remarqua que son lion n'avait pas l'air très à l'aise. Il vient même à parler assez vite pour cacher sa nervosité. De quoi faire douter la préfète quand au bon fond de cette sortie. Elle espérait peut-être trop pour une première? C'était bien lui qui l'avait invité à prendre l'air, alors pourquoi avait-il l'air un peu perdu? " Les souris glacées, c'est mal mais je trouve le petit son qu'elles font sous la dent est adorable. Et toi?" C'était un peu sadique d'aimer entendre couiner une souris en la croquant, mais n'était pas le but de tel bonbon? "Etonnement, j'aime beaucoup le chocolat à la menthe des moldus. Je trouve la douceur parfumée très apaisante. Laisse moi deviner, tu n'es pas chocolat blanc à la rose?" Plaisanta la brune en essayant de le détendre un peu. Elle ne trouvait pas que le chocolat blanc avait quoi que ce soit avoir avec du chocolat. Après tout, il n'y avait pas de cacao dans ce produit, seulement son beurre et du sucre. De quoi faire fuir les palets avisés, non?

"J'en avais préparé pour la Saint-Val', mais tu as eu l'air un peu épouvanté." Était-ce une bonne idée de le lui avouer? Elle ne s'était pas posé la question avant de laisser ses pensées s'échapper de ses lèvres. " C'était assez mignon de te voir fuir les Gobelins chanteurs." Un rire doux et tendre lui échappa avec sincérité. Elle ne lui en voulait pas de ne pas être près à ces trucs ultra-romantiques, même si un effort aurait été le bienvenu.

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Isaac Hudson
Isaac Hudson
Gryffondor

Parchemins : 173
Âge : 17 ans • 28/05/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Gavin Leatherwood & Ryan Guzman


Didn't we say a date? • PV  Empty
Ξ Sujet: Re: Didn't we say a date? • PV    Didn't we say a date? • PV  EmptyMer 30 Mar - 10:04

Pourquoi Isaac était-il si frileux lorsqu’on parlait sentiments ? Très simple, cela tenait en un seul prénom : Stefania. Sa première et unique petite amie jusqu’à ce qu’il ne fasse cette proposition complètement indécente à Ciara en novembre dernier. L’italienne lui avait trouvé de l’intérêt un été, puis ils avaient abruptement tout arrêté. Avec le recul, Isaac s’était bien rendu compte que cela était inévitable, car elle était une moldue, qu’elle ne connaissait rien de son monde et encore moins de la magie. S’il avait ne serait-ce que montré qu’une seule petite étincelle, elle aurait sans doute pris ses jambes à son cou et l’aurait traité - à juste titre certes - de sorcier. Mais comme il était hors de question qu’il ne dévoile son secret, Isaac avait pris sur lui et était passé à autre chose, bâtissant murs et remparts autour de son coeur.

De fait, il n’avait donc jamais fêté la saint Valentin, et toute cette effusion de rose, de froufrous et de pétales le mettait mal à l’aise. Il avait donc tout fait pour éviter tous ces trucs là,  devait bien admettre qu’il n’avait pris un cadeau pour Ciara essentiellement pour éviter une crise en pleine grande salle, mais qu’il s’était contenté de quelque chose d’assez simple : un parfum, qui lui rappelait à lui l’Italie et qui ne manquerait sans doute pas d’avoir le même effet sur la brune. Il n’était donc pas un mauvais bougre, mais était surtout très maladroit dans toute cette histoire de couple.

Cependant, Isaac devait bien admettre qu’avoir Ciara pour lui n’était pas pour lui déplaire, quoi qu’il puisse penser de la notion de couple. La brune était belle, intelligente et délicieuse à souhait. Ils partageaient l’amour de la cuisine italienne et l’envie du corps de l’autre ce qui, quand bien même tout ce qui était sentiment était encore très flou, semblait suffire pour l’instant. Le lion n’était d’ailleurs pas très sûr que Ciara ait oublié Graham - tout le monde étant au courant de cette histoire - et préférait éviter de poser des questions gênantes. C’était son nom qu’elle criait, pas celui de son camarade de classe. Ça lui suffisait amplement.

Le baiser plein de passion de la brune lui donna envie de plus, mais Pré-Au-Lard les attendaient et il ne fallait pas qu’il perde la destination de vue. Ciara ne savait que trop bien lui faire tourner la tête, et ça lui faisait peur. « Tu vas dévaliser la boutique ? » demanda-t-il, suite au commentaire de Ciara. Après tout, s’il y avait des nouveautés… « Je prendrais peut-être un sachet pour mon frère. » Benjamin étant le seul qui l’acceptait un minimum comme il était, c’est à dire avec des pouvoirs magiques, quand bien même il restait suspicieux de tous les autres « de sa trempe » - il avait suffit de voir comment il avait parlé à cette pauvre Lola qui n’avait rien demandé à personne - et qu’il semblait avoir apprécié les chocolats à noël, Isaac pouvait bien faire cela. Imaginer que son frère et lui ne se rapprochent grâce à cela était bien trop imaginatif, mais cela pouvait sans doute y contribuer un minimum.

Alors qu’il demandait à sa petite amie qu’elle était sa friandise favorite - il s’attendait qu’elle dise que c’était lui, mais raté - sans réponse lui fit hausser un sourcil et esquisser un léger sourire. « Tu serais pas un peu sadique sur les bords ? Je vais faire gaffe à moi… » Des fois, la brune était plus que surprenante, et la discussion du moment en était la preuve. Si elle n’avait pas été à Serdaigle, il se serait sans doute inquiété de sa sécurité à être seul avec elle. « Non, ni menthe, ni rose. Mais je mange de tous les chocolats. » Blanc, noir, lait, il prenait ce qu’il y avait. Il devait admettre avoir une préférence pour le noir, qui se mariait mieux avec l’espresso traditionnel, mais à côté de ça, tout passait plus ou moins. Même la menthe passait en réalité, il mangeait parfois des After Eight ou des Aero - mais pas ceux à l’orange - quand il y en avait dans les placards de la cuisine à Reading.

À la remarque de Ciara sur la saint Valentin, il manqua de la regarder avec stupeur mais se reprit juste au bon moment. « J’ai jamais fait ça, c’était bizarre. » Pas de le faire, pas avec elle - il aimait beaucoup faire des choses avec elle au demeurant - mais l’atmosphère était trop niaise pour lui. « Pour ma défense, ils sont moches, ils chantent mal, et en plus ils sont insupportables. » Isaac, jamais dans l’abus. Il avait eu de la chance toutefois, les mochetés ailées l’avait plutôt laissé tranquille, ce qui n’avait pas été le cas de tout le monde. « T’en as fait quoi des chocolats ? » Parce que comme il ne les avaient pas vu, il supposait qu’elle les avaient mangé. En avait-elle fait pour Graham aussi ? Une pointe de jalousie serra son coeur, et son regard s’obscurcit un court instant, avant qu’il ne balaie cette idée de son esprit.
acidbrain

• 834 mots •


J'ai senti la coco c'est qu'c'est trop tard.
Rien de plus étrange que la fin qui monte en moi. Rien de plus étanche que mon cœur quand rien ne va. Des armes blanches dans mon cœur quand tout s'en va. Plus rien ne va et c'est mieux comme ça, la vie déjà s'est trop joué de moi...
by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ciara Rivera
Ciara Rivera
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 129
Âge : 17 ans ○21/02/1999○
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 17
FACECLAIM: Lindsey Morgan


Didn't we say a date? • PV  Empty
Ξ Sujet: Re: Didn't we say a date? • PV    Didn't we say a date? • PV  EmptyVen 13 Mai - 1:18

Didn't we say a date? Chaque douleur était gérée de manière différente. Cia ne pouvait savoir pourquoi Isaac avait tant de mal avec la notion de couple, elle se doutait bien qu'il y avait eut un jour une fille, mais cela ne la regardait pas -du moins pas encore. Elle-même n'avait pratiquement jamais parlé de sa grande-soeur défunte. Son silence face à cette existence prouvait qu'elle en portait encore le deuil. Même le papillon tatoué sur sa peau lui rappelait de ne jamais oublier ce qui pouvait facilement être arracher. Peut-être était-ce pour cela qu'elle avait longtemps rêvée cet amour fantasque envers Graham. Inatteignable et donc : impossible à perdre.

Soit, la fête des amoureux passa sans problème pour la jeune femme. Certes, elle en éprouvait un petit regret, mais rien qui ne valait la peine de faire paniquer son bel amant. Après tout, son regard sombre et ardent valait tous les efforts du monde. Ciara ne lui en voulait pas d'avoir si peu d'amour aussi bien pour ola fête que pour elle. Cia n'était même pas certaine d'être complétement éprise de son lion, même si elle se voyait mal passer les mêmes moments intimes avec un autre. Ce fait était parfaitement claire dans son esprit. Même Graham n'avait pas droit à, des baisers fiévreux et ses caresses dans, ses rêves. Non, il restait au rang agréable de rêve platonique intouchable. Peut-être que c'était tout aussi bien de garder ce petit rien loin de la réalité ? Un refuge secret ne faisait pas de mal, même si elle savait que le garçon était bien loin de ce qu'elle s'était imaginée aux cours des années.

Le baiser possessif et expressive laissa un gout de trop peu. C'était un bon début en soit. Ciara avait décidée de se faire longuement désirée et même si ce premier assaut n'avait pas été prévu, cela commençait pourtant bien. "Tu me connais si bien. Je suis très gourmande. " Souffla-t-elle du bout des lèvres en souriant malicieusement. Elle ne parlait plus de friandise sur ce point là. Rien que l'idée de glisser ses doigts fins sous la chemise du lion qu'elle avait envie de lui sauter au cou. " Il sera content. " Approuva la brune avec une tendresse particulière. Elle ne savait pas tout, Isaac ne parlait pas spécialement de ses problèmes et la plus part du temps ils étaient tous les deux fort occupé a utiliser autrement leur bouche. Toutefois, elle avait remarqué qu'il y avait un quelque chose de spéciale pour ce frère. Elle-même ne pouvait alors s'empêcher de penser à cette soeur qui lui brisait le cœur par son absence. De ce fait, elle ne posa jamais la moindre question et parler famille était un sujet qu'elle évitait naturellement. Parce que si Isaac lui demandait, elle savait tristement qu'elle parlerait sans rien cacher et avec une franchise qui lui semblait dangereuse.

La pauvre souris qui faisait d'adorable bruit avec une douce saveur plaisait beaucoup à la préfète. Même si elle devait bien avouer que l'expression d'Isaac sur cet aveux la fit un peu rire. Il s'attendait clairement à quelque chose d'autre et elle avait évité ce sujet. Ce n'était pas sans raison. " Tu devrais même faire très attention, parce que tu es bien plus qu'une petite sucrerie. " Pour ponctuer ses paroles, elle se pencha et approcha sa bouche de son oreille. Ce qui rendit la question suivante presque banale et bancale. " Le chocolat et la menthe se mélange bien pourtant. Mais rien ne vaut un bon chocolat noir avec un café ? " Cia souriait, elle n'avait aucun doute d'avoir visée juste parce qu'il avait un jour bu un café et placé un commentaire - qu'elle avait oublié - positif sur le breuvage sombre dont,, elle par contre, ne raffolait pas spécialement. Le café convenait avec du sucre, mais sa saveur amère la faisait parfois regretter d'en boire.

La réaction manqua de la faire rire. Il ne s'était pas attendu à ce qu'elle en parla si naturellement? Bon certes, le sujet serait bien sortit à un moment ou l'autre. " Je ne t'en veux pas. J'ai trouvé ça assez mignon. " Lui qui était toujours si sexy et si assuré paniquait le jour des amoureux. C'était même très drôle, mais l'avouer revenait presque à être méchante et sans-cœur. Loin de là cette idée. D'autant plus qu'il avait parfaitement raison ce qui fit rire de bon coeur la bleue. " Et mal c'est gentil! " Le groupe musical était une véritable horreur à entendre. Au moins, elle n'avait eu droit qu'à un demi-morceau envoyé par un inconnu qu'elle ne voulait même pas identifier. Cia avait souffert de la prestation et elle s'estimait donc bien de ne pas avoir infliger une telle chose à son amant. " Ho? Heu, je les ai mangé. " En toute innocence, elle avouait le crime. C'était plutôt la surprise qui la rendit si honnête. " Pourquoi? Tu en voulais en fin de compte? " Elle ne doutait pas un instant qu'il pouvait penser qu'elle les offrirait à quelqu'un d'autre. Cia n'était peut-être pas amoureuse, mais elle était du genre très fidèle. Aussi eut-elle étonnée par l'air renfrogné qui était passé comme un éclaire. " Ne t'en fait pas, je ne t'en faire pas si tu n'en veux pas. " Reprit-elle rapidement en pensant l'avoir blessé d'une manière ou d'une autre, sans savoir comment. Merde ! Elle s'en voulait d'avoir parlé de la Saint-Valentin et détourna le regard pour clore le sujet.

Le paysage était agréable à admirer, même si le froid se glissait sur sa peau. Ciara pensa à la dernière fois qu'elle avait été chez Honeydukes et elle était tombée sur Graham. Ironiquement, elle s'en voulu d'avoir passé du temps avec lui, alors même qu'elle n'était pas encore la petite-amie d'Isaac. Pourquoi cela la dérangeait-elle soudainement? Après tout, le préfet ne méritait pas autant de considération, il ne faisait même pas son rôle ! Et elle avait bien décidé de ne plus l'idolâtrer ! Pourtant, elle se sentait coupable de même penser à lui en étant à côté de son petit-ami dans un moment pareille. Bonsoir l'ambiance!

~
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Didn't we say a date? • PV  Empty
Ξ Sujet: Re: Didn't we say a date? • PV    Didn't we say a date? • PV  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Didn't we say a date? • PV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Date rallongée
» Date Night [ PV ]
» First date ↄ Lucas
» News du 01/09 (date réelle)
» News du 22/10 (date réelle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Ecosse :: Pré-au-Lard :: Rue Principale-
Sauter vers: