Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -59%
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont ...
Voir le deal
21.99 €

Partagez
 

 And i think to myself what a wonderful world [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 74
Âge : 16 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyLun 21 Fév - 15:07

And i think to myself what a wonderful world
Roxana + Madeleine
I see trees of green Red roses too I see them bloom For me and you And I think to myself What a wonderful world I see skies of blue And clouds of white The bright blessed day The dark sacred night And I think to myself What a wonderful world (Louis Armstrong)
« Madeleine ! Mad’ ! Attends-moi ! » Roxana allongea ses foulées pour rejoindre plus rapidement sa camarade de classe et amie de Serpentard, Madeleine Blanchard. Les deux jeunes filles étaient des transfuges d’autres écoles. La française venait de la prestigieuse Beauxbâtons tandis que la philoppo-écossaise débarquait pour sa part d’une minuscule école des Philippines répondant au doux nom de ang ugat ng kapangyarihan (que l’on pouvait traduire par « les racines du pouvoir »), généralement abrégé en kapan chez les adolescents et appelée « l’école des Philippines » par tout ceux qui avaient trop peur d’écorcher cette langue inconnue. S’étant croisées lors de leur répartition, elles avaient par la suite sympathisé assez spontanément, ayant en commun le goût pour la mode et aussi un peu les potins. De plus, la Poufsouffle avait aussi très vite eu des atomes crochus avec Dominique parmi les filles de sa maison qu’elle rencontra lors de ses premières semaines à Poudlard, et il se trouvait que la présidente du club théâtre était une amie d’enfance de Mad’ ! Le monde était vraiment tout petit ! (Encore que les origines françaises de sa camarade de maison rendit tout ceci moins surprenant!)

Pour l’heure, les Poufsouffle et les Serpentard de 4ème année avaient cours commun de botanique. C’était l’un des cours préférée de la philippine depuis qu’elle était arrivée à Poudlard. Que ce soit sur son île ou dans une serre à Poudlard, prendre soin des plantes requéraient les mêmes compétences, elle ne se sentait donc pas perdue dans cette classe… et, de plus, c’était l’enseignement qui se rapprochait le plus de son préféré dans son ancienne école car elle retrouvait dans le contact direct des plantes et de la terre un peu de ses cours de manipulation des éléments. Bien qu’elle gardât ses réflexions sur le sujet pour elle, elle trouvait d’ailleurs que la terre de Poudlard n’avait pas grand-chose à dire… la magie ne s’y diffusait pas, faute peut-être qu’une telle pratique ait cours au Royaume-Uni. Elle trouvait ça un peu triste, un peu comme ces créatures magiques qu’on enfermait dans des enclos plutôt que de les laisser gambader librement…

Mais c’était le jeu d’arriver dans une nouvelle culture ! « Tu te souviens de ce qu’on étudie aujourd’hui ? J’ai peut-être oublié de réviser les chapitres demandées pour terminer les romans que Dominique m’a prêtés ! » La semi-vélane lui avait confié la série de romans La Sélection et Roxana s’était prise au jeu – elle n’était pas une lectrice très assidue mais il s’agissait de littérature très abordable -, oubliant de dormir suffisamment et de faire ses devoirs au passage. Elle espérait qu’elle parviendrait à faire illusion pour la journée : elle pourrait faire ses devoirs pour le reste de la semaine en étude le soir-même.

Jetant un regard autour d’elle, Roxana remarqua aussi l’absence de Léon, le meilleur ami de Madeleine, qui devait pourtant avoir cours avec elles deux lui aussi. « Léon n’est pas là ? S’il traîne trop, il sera en retard. » remarqua la Poufsouffle avant de hausser les épaules pour passer son bras sous celui de sa camarade. « Pas grave, on va y aller ensemble, il nous rattrapera ! Il fait un peu meilleur ces jours-ci, non ? Tu crois qu’on aura un peu de soleil d’ici la fin de l’année scolaire ? Je commence à me lasser de toute cette grisaille ! » Il pleuvait beaucoup dans son pays d’origine, mais ce n’était pas du tout le même climat qu’ici… Déjà, il y faisait chaud… Non pas que Roxy soit si frileuse que ça, elle trouvait seulement qu’un peu de soleil serait bon pour le moral.
(c) princessecapricieuse



Roxana Jasmin Crewe
Time, it doesn't matter When we're together, we never rush Fill my heart with laughter Ever after the greatest love Chase the sun, Having fun, Forever young and that will never change Take me, we can't wait no longer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise Take me away and hold me closer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise
Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 84
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyMar 15 Mar - 22:18

♛ And I think to myself what a wonderful world
In this very moment, I'm king. In this very moment, I slayed Goliath with a sling. This very moment I bring. Put it on everything, that I will retire with the ring. And I will retire with the crown, yes. No, I'm not lucky, I'm blessed, yes. Clap for the heavyweight champ, me. But I couldn't do it all alone, we.

 
▼▲▼

Madeleine avait réchappé aux vacances de Noël en famille, ce qui constituait toujours un exploit en soi. Le lendemain du bal de Noël, elle avait rejoint Aurore à son appartement et avait - relativement - patiemment attendu que sa sœur aînée termine de préparer ses affaires, tout en se mettant à jour sur ses réseaux sociaux. La barrière magique instaurée et imposée à Poudlard était une vraie plaie. Elle avait été heureuse de retrouver Aurore, à qui elle avait toutes ses aventures et constats à partager et qui en avait tout autant en retour, de sa vie à Londres. Et puis, elles étaient rentrées chez leur mère. Comme toujours, les premiers instants avaient été quasi idylliques, l'enthousiasme des retrouvailles l'emportant sur tout le reste. Et puis, un commentaire maladroit de leur mère avait mis le feu aux poudres. Aurore s'était disputée avec elle, Madeleine avait initialement pris sa défense puis une chose en entraînant une autre, c'était elle qui s'était retrouvée à hurler sur sa sœur - l'affaire de la robe piquée dans son armoire était revenue sur le tapis. Elles avaient fini chacune enfermée dans une pièce différente dans une maison de ville pas si grande que ça, et Madeleine avait passé une grande part de son temps concentrée sur sa tablette magique, à contacter ses amis - et surtout Léon.

En comparaison, être revenue à Poudlard ressemblait à une douce délivrance de ses affaires familiales compliquées et prises de tête - elle n'avait même pas cherché à voir son père cette année (et avait reçu un message sec et condescendant de sa part en récompense). Ce qui ne voulait pas dire qu'elle était dévouée à ses études pour autant : il ne fallait pas pousser. Elle était a minima contente d'être là, et s'était fait suffisamment d'amis et de connaissances variées pendant le premier semestre pour s'y sentir à l'aise. Léon, Dominique et Victoire ne comptaient pas tout à fait, étant donné qu'elle les connaissait avant, mais elle avait également Aoi, Niels, Cassie et évidemment, Roxy, dont la voix la tira de ses réflexions (hautement philosophiques !) alors qu'elle se dirigeait vers les serres de botanique. Elle s'interrompit dans ses pas, haussant les sourcils et adressant un franc sourire à la Poufsouffle à laquelle elle s'était aisément attachée à son arrivée au château. Il fallait dire que Roxy était, comme elle, issue d'un échange entre son école et Poudlard et surtout qu'elle avait le bon goût de partager deux de ses passions : la mode et les potins.

« Allez allez. » dit-elle en français à la Poufsouffle, quand bien même elle n'était pas plus pressée que ça de se rendre en cours. Elle était juste amusée de voir Roxy arriver vers elle à petites foulées. Son expression se fit davantage dubitative alors que son amie lui demandait l'objet du cours du jour. Elle grimaça. « Euh non je ne sais pas trop... Je comptais un peu sur toi pour avoir préparé. » admit-elle en toute transparence. « Un truc de bulbe, non ? Mais de toute façon c'est pas grave le prof' nous expliquera, non ? » Loin d'elle l'idée de vouloir stresser avant même que le cours n'ait commencé. Réviser avant le cours, c'était pour anticiper, et elle comprenait bien cette belle intention de la part du prof' de botanique mais dans le fond, tout ce que ça voulait dire si elles n'avaient pas préparé, c'était qu'elles n'auraient pas d'avance sur le cours, non ? En plus, Roxana adorait la botanique - sentiment que Madeleine était loin de partager - alors elles devraient s'en sortir. « Tu en as fini plusieurs ? J'ai déjà du mal à en terminer un moi en général... » admit-elle en invitant tout de même Roxy à reprendre la marche - elles n'avaient pas besoin d'être en retard par dessus le marché.

Elle se renfrogna légèrement à la mention de Léon. « Non, je ne sais pas où il est, il m'a abandonnée, ce traître. » répondit-elle en feignant l'indifférence avec une réussite toute relative. Il n'avait pas intérêt à l'avoir laissée sur le carreau pour une quelconque admiratrice ! « Oui, on n'aura qu'à lui garder une place. » convînt-elle tout de même avec bonne volonté, avant de poursuivre : « Ma sœur dit qu'il fait plutôt beau en juin mais on n'y est pas encore, et en plus ça sera la fin de l'année... » répondit-elle en haussant une épaule sans conviction. Même si elle avait vu venir l'entourloupe, elle devait admettre être dans une situation analogue à celle de son amie : la météo avait été nettement plus clémente à Beauxbâtons !

CODAGE PAR AMATIS




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 74
Âge : 16 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyLun 28 Mar - 10:27

Roxana + Madeleine
« Ahlala, il aura fallu tant d’années de scolarité avant que quelqu’un compte sur moi – et soit déçu – pour être sérieuse ! Mes parents ont renoncé dès mon premier mot, qui était « dodo » si jamais tu te poses la question ! » Roxy partit d’un éclat de rire joyeux et plein de bonne humeur. Même dans son école d’origine, elle n’était pas une élève très sérieuse. Elle aimait la pratique de la magie mais piquait régulièrement du nez pendant les leçons théoriques. Peu désireuse de subir l’ire parentale, elle n’allait jamais jusqu’à réellement s’endormir. Cependant, en dépit de ses yeux maintenus ouverts, son esprit rêvait plutôt de sa prochaine virée shopping ou de sa commande de maquillage. « Un truc de bulbe, c’est un peu vague. Ne reste plus qu’à espérer que le professeur Longdubat ne va pas être pris de l’idée de nous interroger sur les pages qui étaient à lire pour son cours ! » Elle ne savait pas trop quelle était la sanction en cours à Poudlard pour travail non fait, des points de maison en moins peut-être ? Ce serait s’en tirer à bon compte ! Si Roxy appréciait Poufsouffle, où elle avait été répartie, elle ne se sentait pas encore assez investie pour vivre comme une défaite personnelle un retrait de points. Qu’importait quelle maison gagnait : ce qui était important, c’était de participer, non ?! Toute cette compétition, elle n’était même pas certaine de trouver ça bien sain… Les amitiés inter-maisons paraissaient la norme, mais elle ne pouvait s’empêcher de penser que dresser les dortoirs les uns contre les autres risquait d’engendrer rivalité et inimitié. De ce qu’on lui avait raconté, c’était d’ailleurs le cas dans le passé, surtout entre les Serpentard et les Gryffondor. Elle n’en était pas étonnée : à la description des maisons, c’étaient celles avec le plus de forts caractères. Les Poufsouffle étaient trop patients et les Serdaigle trop individualistes pour être par essence mauvais joueurs… ceci restant à confirmer. Elle connaissait encore peu de Serdaigle, son cercle de connaissance incluant surtout des blaireaux et des vipères pour l’instant.

Et, justement, la vipère à ses côtés paraissait se moquer un peu de sa subite lubie de lecture. « Moi aussi, d’habitude, mais ceux-là étaient très faciles à lire, et ils étaient vraiment prenants. Que veux-tu, j’ai un faible pour les grandes histoires d’amour sur fond de guerre civile ! » C’en était à se demander pourquoi elle n’avait pas du tout accroché aux Misérables le style très XIXe peut-être? : elle s’était même endormie devant la comédie musicale ! « ça m’a donné envie de trouver une rouquine à habiller comme l’héroïne ! Tu crois que Dominique pourrait repasser au roux pour moi ? » Elle n’avait connu la jeune fille que blonde, mais que ce ne soit pas sa couleur naturelle n’était pas un secret. Roxy ne pouvait s’empêcher de se demander comment était sa camarade en rousse tout en lui enviant d’avoir des parents qui l’avaient laissé se teindre les cheveux. Pour le moment, elle, elle n’en avait pas le droit. Sa mère disait que ça abîmait le cuir chevelu et qu’en plus ça ne gardait jamais la couleur voulue avec la plongée… ce à quoi Roxy aurait bien rétorqué que désormais elle ne plongeait plus guère, sauf sous la pluie écossaise, mais voilà longtemps qu’elle n’avait pas eu ce débat. En même temps, avait-elle vraiment envie de quitter le brun ? Pas si sûr. Roxy était de ces filles qui s’aimaient comme elles étaient les petites chanceuses!.

« Dis toi qu’à moins qu’il ait l’intention de sécher les cours, il ne va pas t’abandonner bien longtemps. Il faut bien qu’il vienne en botanique lui aussi. » rassura-t-elle son amie. Elle constatait sans trop le comprendre le lien qui unissait Madeleine et Léon – et pensait pour tout dire que ce n’était pas ses oignons -. « Juin seulement… pff… dire que je me plaignais pendant la saison des pluies, mais au moins était-elle moins longue que le brouillard ici. On ne va pas faire une carence en vitamine D à force ? » Roxy fronça les sourcils, jetant un coup d’œil à son bronzage qui avait déjà fortement pâli depuis les vacances d’hiver. Son hâle n’était désormais plus que celui de son teint… à ce compte, vivement les vacances !

724
(c) princessecapricieuse



Roxana Jasmin Crewe
Time, it doesn't matter When we're together, we never rush Fill my heart with laughter Ever after the greatest love Chase the sun, Having fun, Forever young and that will never change Take me, we can't wait no longer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise Take me away and hold me closer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise
Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 84
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyDim 3 Avr - 17:43

♛ And I think to myself what a wonderful world
In this very moment, I'm king. In this very moment, I slayed Goliath with a sling. This very moment I bring. Put it on everything, that I will retire with the ring. And I will retire with the crown, yes. No, I'm not lucky, I'm blessed, yes. Clap for the heavyweight champ, me. But I couldn't do it all alone, we.

 
▼▲▼

Madeleine éclata de rire à la réponse de Roxy. « Les miens aussi t'inquiètes ! » répondit-elle joyeusement. Raison pour laquelle elle comptait sur son amie, justement, puisqu'elle n'était elle-même pas hyper fiable dès lors que les cours étaient concernés. Visiblement, ça avait été une erreur de calcul de sa part, puisque la Poufsouffle n'était pas plus avancée qu'elle concernant leur cours de botanique à venir. Eh, tant pis ! « Désolée, j'ai pas mieux à te proposer... » commenta-t-elle en se triturant - brièvement - les méninges à la recherche de l'objet de leur lecture de préparation. « Au pire on dit qu'on ne sait pas, je ne vois pas ce qu'il pourrait faire de toute façon. Et il y aura bien un intello qui voudra répondre à notre place, non ? » Un Serdaigle par exemple, ces élèves-là paraissaient toujours prompts à lever la main pour participer. Grand bien leur en fasse, ça laissait l'opportunité à Madeleine de rêvasser tranquille, ou papoter avec ses amis à la place. N'étant pas de Poudlard à la base, elle ne se sentait pas particulièrement impliquée dans la course à la coupe des quatre maisons. Elle n'avait pas été très assidue en cours à Beauxbâtons non plus, cela dit. Elle avait toujours trouvé que la vraie valeur des gens se trouvait en dehors d'une salle de classe - même si elle pouvait se montrer plus diligente quand un sujet l'intéressait vraiment.

Même si Madeleine appréciait beaucoup Roxy, elle ne comptait pas prétendre apprécier toutes les passions de son amie. La lecture de romans à l'eau de rose figurait notamment hors de ses propres intérêts, et elle adressa un regard perplexe à la Poufsouffle tandis qu'elle lui révélait avoir dévoré plusieurs livres prêtés par Dominique. « Ah ouais ? » réagit-elle en haussant un sourcil, tout en observant sa camarade. « C'est pas trop mon délire, moi. » ajouta-t-elle avec simplicité, non sans avoir hésité sur la formulation de sa phrase en anglais. A force de côtoyer les élèves de Poudlard, elle commençait cependant à s'améliorer en termes de jargon, même si son accent restait aisément reconnaissable. « Bonne chance pour la convaincre, elle tient vraiment, vraiment à ses cheveux blonds. Tu peux tenter avec ma préfète sinon, elle adore la mode en plus. » Cela dit, elle ne côtoyait pas Peony Lloyd plus que ça, alors si Roxy voulait réellement se lancer, il faudrait qu'elle fasse preuve de proactivité - encore que Madeleine n'était pas timide, alors elle pourrait toujours l'accompagner si elle le souhaitait.

Roxana l'interrogea forcément sur la localisation de Léon - il faut dire qu'on la voyait rarement sans son meilleur ami, en temps normal. Jusqu'à maintenant, tout était plutôt au beau fixe entre eux. Elle avait craint un temps qu'il ne la délaisse pour une quelconque anglaise mal fagotée à leur arrivée au château, mais c'était elle qu'il avait choisie pour cavalière au bal, aussi jugeait-elle que tout était sous contrôle. On ne lui avait pas volé son meilleur ami pour l'instant. « Oui c'est sûr. C'est pas son genre de sécher. C'est plutôt le mien, d'ailleurs... » L'idée d'être "indisposée" pour le cours de botanique lui avait-elle traversé l'esprit ? Évidemment, mais si elle le faisait seule, ça n'avait pas énormément d'intérêt. Si c'était juste pour se coltiner la compagnie de l'infirmière de l'école, elle passait son tour. « La saison des pluies c'est hyper humide, non ? Pas sûre d'apprécier non plus. » réagit-elle après avoir apporté sa mauvaise nouvelle météorologique à Roxana. « Je sais pas, tu crois ? C'est une excuse pour ne pas aller en cours à ton avis ? » se renseigna-t-elle avec un air machiavélique. La question paraissait peut-être innocente, mais elle ne l'était certainement pas !

CODAGE PAR AMATIS

[ 652 ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 74
Âge : 16 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptySam 16 Avr - 10:27

Roxana + Madeleine
« Tu veux dire que ton premier mot aussi était dodo ? » plaisanta Roxy alors qu’elle avait parfaitement compris que son amie faisait plutôt référence à leur manque commun de sérieux (dans les études surtout pour ce qui était de la philippine, car elle était beaucoup moins légère dans ses relations aux autres). « J’étais en train de me dire qu’il pourrait nous enlever des points de maison, mais je dois avouer que je n’ai toujours pas compris en quoi il s’agissait d’une punition… hormis la pression du groupe, qu’est-ce que ça peut nous faire de perdre vingt points ? Surtout que Serpentard est tellement devant et Poufsouffle tellement derrière que ça en devient ridicule de se soucier de si peu de points en plus ou en moins. On pourrait briguer la troisième place, éventuellement, mais tant qu’à perdre, autant le faire avec panache tu ne crois pas ? » *Mymy prof ON* Qui aura la référence littéraire ? *Mymy prof OFF* Roxy haussa les épaules, dubitative. Il n’y avait pas de système de maison dans son ancienne école, et ça n’avait jamais manqué.

« Chacune son truc ! » Plutôt tolérante, Roxana ne jugeait pas les passe-temps d’autrui. En raison de son déménagement, elle ne pouvait plus trop pratiquer les siens, ce qui expliquait en partie ce subite intérêt pour la lecture. Si elle était assez curieuse de la faune aquatique de Poudlard, il faisait encore bien trop froid pour qu’elle envisage d’y plonger. Elle se reportait assez naturellement sur son autre passion, plus réalisable par mauvais temps, la mode : « Ah oui ! Elle est très jolie aussi ! Mais c’est toujours plus facile de demander un service aux plus jeunes qu’aux filles des années au-dessus, surtout quand on ne les connaît pas. Peony c’est la sœur d’Ash, c’est ça ? » Comme Madeleine, Roxy débarquait et n’était pas encore très au fait des liens des uns et des autres, le préfet de sa maison avait cependant un vaste réseau social qui permettait un peu à la brune de s’y retrouver. « Je ne comprends pas pourquoi Dominique est à ce point complexée, elle devait être très mignonne en rousse » embraya ensuite la Poufsouffle pour qui toute notion de gêne ou de complexe était parfaitement inconnu. Elle était, de plus, titillée par sa curiosité : elle n’avait jamais vu sa camarade avec sa couleur naturelle, et même MI n’était pas riche en source, il n’y avait qu’une ou deux photos de Dominique rousse dessus, l’une d’entre elle étant celle du baiser avec Ash et on ne voyait pas bien son visage. En revanche, on voyait très bien la cascade de sa chevelure flamboyante, elle ferait une si belle America ! Roxana sur le sentier de la guerre pour un cosplay partie 1!

« Ah oui ? » s’étonna la philippine lorsque son amie lui dit qu’il était plutôt dans son genre à elle de sécher les cours. Ce n’était vraiment pas le genre de Roxana qui, à défaut de passion pour les études, respectait les ordres parentaux. Elle avait toujours détesté le conflit et les cris, alors elle évitait les disputes à son sujet en tournant au régime minimum. « Tu as déjà séché cette année ? Moi je n’ose pas… mon père en ferait une syncope. » Ses parents étaient des chercheurs, son père était botaniste, expliquant les bonnes notes et l’intérêt de l’adolescente dans cette matière, quant à sa mère elle était historienne. S’ils pouvaient excuser que leur fille ne soit pas aussi portée qu’eux sur l’académisme parce qu’elle était plus intéressée par les matières concrètes, physiques, en revanche ils n’auraient pas toléré qu’elle manque de respect à l’institution scolaire et à la transmission des savoirs. Ils étaient totalement accordés sur ce sujet, ça en faisait au moins un, songea ironiquement Roxana.

« Et bien… oui, c’est de la pluie quoi ! Et beaucoup de gros orages. On a que deux saisons, en gros : la moitié de l’année, il pleut presque tous les jours, et l’autre moitié il fait chaud et sec. » Mais même lorsqu’il pleuvait, il faisait plus chaud sur son île qu’ici, en Écosse. Heureusement, elle avait toujours fait des séjours dans le pays de son père, donc elle n’avait pas été surprise ni prise de court par la météo de Poudlard. « Si tu as une carence avérée, peut-être, mais je doute que ce soit le cas pour le moment. Seulement j’ai vu le soleil pendant les dernières vacances, qui sait combien de temps je vais continuer à bénéficier de mon apport en soleil, hein ? » répondit-elle à son amie, faussement inquiète pour sa santé. Elle se doutait que tous les écossais ne faisaient pas une carence en vitamine D chaque hiver, elle était juste comme Madeleine : elle n’aurait pas craché sur un peu de repos loin des salles de classe !
(c) princessecapricieuse



Roxana Jasmin Crewe
Time, it doesn't matter When we're together, we never rush Fill my heart with laughter Ever after the greatest love Chase the sun, Having fun, Forever young and that will never change Take me, we can't wait no longer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise Take me away and hold me closer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise
Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 84
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyVen 29 Avr - 23:06

♛ And I think to myself what a wonderful world
In this very moment, I'm king. In this very moment, I slayed Goliath with a sling. This very moment I bring. Put it on everything, that I will retire with the ring. And I will retire with the crown, yes. No, I'm not lucky, I'm blessed, yes. Clap for the heavyweight champ, me. But I couldn't do it all alone, we.


▼▲▼

« Ah non, c'était Chanel. » Elle accompagna ses paroles d'un jet de cheveux travaillé, sourire aux lèvres. C'était du moins ce qu'elle se plaisait à dire pour asseoir sa propre légende, même si ses parents s'entêtaient à prétendre que ça avait été quelque chose de beaucoup plus basique : "gâteau" ? Sérieusement ? Elle écarta ces pensées désagréables de son esprit pour se concentrer sur leur situation actuelle. Aucune des deux n'avait préparé le cours comme elles étaient censées le faire, et Roxy se lança dans une longue tirade sur les risques et châtiments accompagnant ce terrible manquement de leur part.

« Il y a des gens qui sont très compétitifs, genre Victoire, j'imagine que ça marche sur eux. Et aussi, t'as pas envie que tout le monde t'en veuille à cause de ça, mais je ne sais pas si les élèves s'en soucient vraiment. En vrai tant pis non ? » Elle haussa les sourcils, clairement amusée. « Je suis toujours en faveur du panache, tu le sais bien. Et nous on gagne, alors tu sais... » Elle avait beau ne pas se sentir très impliquée dans ces histoires de maisons, elle était quand même contente d'être dans celle qui était devant - question de principe. Personne n'avait envie d'être chez les nuls ! Et c'était pensé en toute affection pour Roxy, qui n'avait pas la chance de se trouver à Serpentard, elle.

Madeleine n'avait pas besoin d'avoir tout en commun pour être amie avec Roxy, et si elle exprima avec neutralité son désintérêt pour la lecture, elle se prêta aisément à l'exercice de chercher un cobaye à déguiser par la Poufsouffle. « Oui c'est ça, et elle a une fausse jumelle à Serdaigle, la préfète-en-chef. » informa-t-elle son amie, satisfaite d'être de mieux en mieux renseignée sur les élèves de Poudlard. « Mais oui, je vois ce que tu veux dire. Tente avec Dominique alors si t'es plus à l'aise. » Elle doutait quand même du résultat, car comme Roxana le formula ensuite, leur amie était très complexée par sa couleur de cheveux et répétait à qui voulait l'entendre qu'elle était ravie du changement opéré - qui avait longtemps été ralenti par le désaccord de sa mère. Elle haussa une épaule. « C'est à cause de sa sœur et de sa mère je pense, elles sont toutes les deux blondes. Ça lui donnait l'impression d'être trop différente, tu vois ? Elle a l'air plus satisfaite depuis qu'elle s'est teint les cheveux en tout cas. » Madeleine n'avait pas pour plan d'altérer sa propre chevelure, qui pour le coup avait à peu de choses près la même couleur que celle d'Aurore et de leur mère. Si elle comprenait certaines des problématiques de Dominique, elle ne les partageait pas toutes !

Elles évoquèrent ensuite Léon, et Madeleine mentionna sa tendance à l'école buissonnière occasionnelle, ce qui sembla surprendre Roxana. « Non pas ici, mais je n'ai pas trop eu d'occasion ou de raison. » Quant à ses parents, ils ne l'inquiétaient pas vraiment : son père était totalement déconnecté de son éducation depuis quelques temps, et sa mère n'avait pas exactement une poigne de fer. Un peu d'entourloupe, et elle saurait s'en sortir sans trop d'ennuis. Seulement, il fallait choisir ses moments, et Léon l'avait jusque là traînée à chacun de leurs cours communs, ce qu'elle acceptait bon gré mal gré. « Mais genre, il t'engueulerait ? Ou il serait juste "déçu" ? » Elle avait mimé les guillemets avec dérision, habituée aux grands discours parentaux.

« Pas fan de la pluie, c'est mauvais pour les cheveux. » indiqua-t-elle en réponse aux explications de Roxana sur la saison des pluies. « Moi ça me paraît être suffisamment inquiétant pour justifier d'aller poser la question à l'infirmière plutôt que de moisir dans des serres de botanique... j'dis ça, j'dis rien... » conclut-elle d'un air innocent tout à fait réaliste pour quelqu'un d'aussi machiavélique qu'elle !

CODAGE PAR AMATIS




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 74
Âge : 16 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyMer 4 Mai - 16:25

Roxana + Madeleine
« Voilà qui te ressemble bien ! » commenta Roxana à la mention de Chanel : ce qui avait tout de suite rapproché les deux nouvelles élèves de Poudlard était leur passion commune pour la mode, les vêtements, les accessoires… tout ! Au moins Madeleine était-elle toujours prête à commenter son shopping, Roxy étant, en effet, accro à cette activité dans la mesure de son argent de poche. Ce dernier était devenu un brin plus généreux depuis qu’elle en recevait à la fois de son père et de sa mère – ils s’entendaient tellement mal depuis la rupture qu’ils n’étaient même pas capable de communiquer sur quelque chose d’aussi basique -, on notera malgré tout qu’il était loin de lui permettre du Chanel, même en dégriffé !

« Aucune idée, j’ai l’impression que parmi les élèves plus vieux, certains prennent comme un affront la dernière place de Poufsouffle… mais dans notre année, je crois que ça perturbe beaucoup moins. Peut-être parce qu’on a pas connu l’époque glorieuse de la victoire ? » Poufsouffle avait remporté la coupe des quatre maisons plusieurs fois mais Roxy et Madeleine n’étaient pas encore élèves de l’école. Notre jaune et noire ne s’en souciait pas beaucoup de toute façon, pour elle l’important n’était pas de gagner mais de participer : ceux qui n’avaient pas compris ce principe de vie essentiel se la gâchait inutilement ! En effet, Roxana l’appliquait aussi au Quidditch, alors qu’elle appréciait ce sport depuis sa découverte ! « Oh et bien… moi j’envisage une tenue spéciale défaite, du genre pompom girl qui remonte le moral tu vois ? Peut-être avec un peu de vert dedans pour rendre hommage aux vainqueurs. Perdre avec dignité, c’est toujours plus classe. » Mais, après réflexion, ce serait probablement mal perçu par le reste de ses camarades de maison à elle, non ? Dommage, elle voyait très bien composer un look printanier jaune et vert pour la fin de l’année : elle portait très bien les motifs fleuris, surtout en robe longue !

« Ah oui ! Miss Porte de Prison ! » Plus souvent nommée Dahlia Lloyd : il n’avait pas fallu plus de cinq minutes dans la même pièce à Roxy pour réaliser qu’il était peu probable qu’elle puisse s’entendre avec cette fille. Comme la préfète en chef avait deux ans de plus qu’elle, elle ne s’en était cependant pas formaliser, les occasions de lui parler se révélerait obligatoirement rare. Quand Roxy avait besoin d’un préfet, elle demandait à Ash : il avait son âge et il était quand même plus abordable que sa grande sœur ! « Je vais tenter, on ne sait jamais, Ash me prêterait peut-être son concours pour la convaincre ? » Si une fille n’écoutait pas son petit ami, où allait le monde ? Mon mari aimerait bien que ce soit aussi simple, j’dis ça... « C’est bien pourtant d’être différente, non ? Enfin, après, je suis fille unique, peut-être que si j’avais des frères et sœurs, je trouverais plus rassurant de leur ressembler… mais malgré tout, j’trouve que c’est assez important de conserver son individualité ! » De la part de quelqu’un d’aussi voyant que Roxana, personne n’était surpris.

« Ouais, puis, on est arrivé seulement depuis quelques mois, tu ne connais pas encore les planques pour sécher, si ? » questionna Roxy, assez fascinée par le fait que Madeleine se permette de manquer les cours. La tire-au-flanc qu’elle était lui enviait cette capacité, malheureusement elle aurait été bien en peine de l’imiter, elle craignait trop les représailles parentales… « Il crierait, dirait que je gâche mon avenir avec mes bêtises, me punirait en me privant d’argent de poche plus de shopping, je meurs!, et enfin il accuserait ma mère de tous les maux. C’est surtout cette dernière partie que je préfère éviter, j’essaie de garder un cadre de vie aussi zen que possible. Leurs disputes me bouchent les chakras, c’est insupportable ! » Au moins, depuis le divorce, elles les entendaient beaucoup moins – puisqu’ils ne se parlaient plus – ça avait été l’aspect reposant de l’affaire. « Puis, aussi, je suis une très très mauvaise menteuse, je n’sais pas garder un secret, pire : ils me rendent malade ! Ça m’crée des limites, en matière de transgression » admit-elle enfin sans fard : son problème pour garder un secret avait plus d’une fois pesé sur son existence, surtout quand elle avait appris la liaison de sa mère et qu’elle se retenait de le répéter au point de ne plus dormir, mais elle n’en avait pas honte. Être honnête, c’était positif, non ? En tout cas c’est très Poufsouffle! On ne le lui avait jamais reproché toujours ! Même sa mère avait fini par tout avouer au père de Roxy en voyant combien les mensonges faisaient souffrir sa fille… cette dernière décidant quand même, à la fin, de la laisser pour rester avec son père, celui qui n’avait pas menti. Oui, Roxana aimait l’honnêteté et exécrait le mensonge. Même quand il aurait pu éventuellement lui épargner des heures de cours – après, en réalité, elle aimait assez la botanique, c’était le domaine de son père après tout ! -.

« On a de très bonnes huiles, pour les cheveux ! » La preuve : les siens étaient magnifiques malgré le sel de l’eau de mer, le changement de climat, et quatorze ans de saison des pluies sur son île. « J’ai bien peur que l’infirmière de l’école ne soit pas aussi convaincue que d’autres par ton petit air de ne pas y toucher ma chère Mad’ ! Tout ce que tu gagnerais, c’est un aller retour infirmerie-serre alors que nous avons déjà fait la moitié du chemin ! » Et que Roxana n’avait aucune envie que son amie la laisse tomber, vu qu’elle-même ne saurait pas jouer la comédie devant l’infirmière. « Et tu ne pourrais pas prévenir Léon » Argument ultime, ou en tout cas argument qui se tentait. Le fait que les deux français soient inséparables était un fait des plus connus, surtout par Roxy qui était en classe avec eux. Madeleine avait-elle envie qu’il se trouve une autre partenaire pour remporter elle ne savait trop quelle plante ? Car elles ne se souviennent toujours pas du sujet d’étude du jour!

1 042
(c) princessecapricieuse



Roxana Jasmin Crewe
Time, it doesn't matter When we're together, we never rush Fill my heart with laughter Ever after the greatest love Chase the sun, Having fun, Forever young and that will never change Take me, we can't wait no longer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise Take me away and hold me closer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise


Dernière édition par Roxana Crewe le Jeu 14 Juil - 11:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Madeleine Blanchard
Madeleine Blanchard
Serpentard

Parchemins : 84
Âge : 15 ans { 24/11/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 14
FACECLAIM: Zendaya Coleman


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyVen 24 Juin - 20:15

♛ And I think to myself what a wonderful world
In this very moment, I'm king. In this very moment, I slayed Goliath with a sling. This very moment I bring. Put it on everything, that I will retire with the ring. And I will retire with the crown, yes. No, I'm not lucky, I'm blessed, yes. Clap for the heavyweight champ, me. But I couldn't do it all alone, we.

 
▼▲▼

Madeleine adressa un sourire narquois à son amie, mimant une petite courbette. Non, son premier mot n'avait pas été "dodo", même si on ne pouvait pas dire qu'elle avait le réveil facile. Mais puisqu'il n'avait pas non plus été réellement "Chanel" (malheureusement), elle n'allait pas épiloguer davantage sur le sujet.

Roxana et Madeleine avaient de nombreux points communs, raison pour laquelle elles s'étaient aisément rapprochées lors de la rentrée, mais elle n'appartenaient pas pour autant à la même maison - ce que Madeleine trouvait forcément dommage. Mais c'était aussi la preuve qu'elles devaient avoir des différences de fond : sinon n'auraient-elles pas toutes les deux terminé - au hasard - à Serpentard ? Comme elle se savait plutôt adepte de la roublardise, Madeleine n'était pas particulièrement surprise de sa propre répartition, mais il fallait croire que Roxy était un peu plus carrée qu'elle. Pour autant, Roxana n'était pas une vraie Poufsouffle, tout comme Madeleine n'était pas une vraie Serpentard : elles étaient en échange, elles, aussi n'était-il pas étonnant qu'elles ne ressentent pas le même attachement envers leurs maisons que le reste de leurs camarades. « Peut-être oui. Genre ils sont nostalgiques. » convînt-elle sans grande conviction. Elle préférait nettement se concentrer sur les inventions fantaisistes de son amie : « J'sais pas si ça va plaire à tes collègues de maison ça, mais au pire tu peux toujours nous rejoindre à Serpentard t'inquiètes. » réagit-elle joyeusement.

Elle laissa échapper un rire en entendant Roxana qualifier Dahlia Lloyd de porte prison (ça sonnait plutôt juste), poursuivant concernant Dominique : « Tout ce que je peux te dire, c'est bonne chance ! » Elle leva les mains pour signifier qu'elle ne souhaitait absolument pas être impliquée dans cette affaire. Elle connaissait trop bien les tensions existant entre les sœurs Weasley pour vouloir s'en mêler.

Elle sentait bien qu'elle avait aiguisé la curiosité de Roxana en mentionnant le fait de sécher. Chose qu'elle n'avait pourtant pas encore faite à Poudlard. « Tu vois qui c'est Cassandra Fawley ? Elle est pote avec Aoi, et elle connait des planques, elle. J'ai des contacts moi, tu vois ? » se vanta-t-elle assez exagérément, sourire aux lèvres. « Oui bonne ambiance quoi. » commenta-t-elle ensuite au sujet du père de la jeune fille, levant les yeux au ciel. Son propre père était sévère et pire, imprévisible : elle se souvenait de ses colères aussi violentes que volatiles lorsqu'elle était plus petite. Mais c'était alors surtout Aurore qui en avait fait les frais. Récemment, il était plutôt aux abonnés absents, ce qui n'était pas pour la déranger. « Ça te rend vraiment malade ? Parce que sinon en vrai c'est surtout une question d'entraînement. J'pourrai te montrer. » proposa-t-elle d'un ton tout à fait anecdotique : rien de plus facile !

Essayant ensuite de convaincre par quelque ruse Roxana de la suivre dans une expédition non nécessaire à l'infirmerie, Madeleine se heurta aux arguments très raisonnables de son amie. « T'es pas drôle. » reprocha-t-elle avec légèreté, terminant d'être convaincue par l'argument Léon - évidemment. « Ah, mais en plus regarde qui voilà. » Il suffisait de suivre son doigt pour voir qu'il était justement pointé vers son meilleur ami, debout comme une fleur devant les serres. « Comment il a pu arriver avant nous... » ronchonna-t-elle en secouant la tête, tout en entraînant Roxy un peu plus rapidement. Puisqu'elles n'étaient pas destinées à sécher, autant y aller !

CODAGE PAR AMATIS


[ Terminé pour Madeleine ]




madeleine; — De manière générale, il faut rester ouvert. Mais si on m'parle mal, j'ai pas envie d'me taire. Ouais, et c'est jamais, jamais vraiment la même. Et ça, moi j'en suis persuadée. Si j'me l'suis pas vraiment promis à moi-même que cette fois c'est sûr, ça va aller. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 74
Âge : 16 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] EmptyJeu 14 Juil - 11:56

Roxana + Madeleine
Roxy hocha la tête, pleine de compréhension et d’empathie pour ses camarades de maison, sans pour autant partager leur rage de vaincre : « Je suppose que ce doit être difficile de gagner pendant plusieurs années puis de perdre d’un coup, mais c’est assez logique aussi, au fond, puisque certains très bons élèves doivent finir par quitter l’école, et les points qu’ils faisaient gagner avec eux ». C’était une sorte de cycle. Non sans sagesse, Roxana songea aussi que, de toute façon, ce serait beaucoup moins amusant d’avoir une compétition entre les quatre maisons si tout était joué d’avance ! Il fallait bien que ça tourne un peu, encore que les sabliers actuels montraient que Serpentard allait probablement gagner pour la deuxième année consécutive. « Si seulement ! Je suis sûre qu’on s’amuserait bien si nous pouvions faire des pyjamas parties à l’envie ! » Mais les règles de Poudlard étant ce qu’elles étaient, il n’était pas si simple de changer de maison. Pour ce qu’en savait la philippine, c’était même mission impossible !

Passant sur la question de Dominique – Roxy n’était pas prête à renoncer, elle voulait bien cependant remettre son projet à plus tard -, elle écouta les techniques de Madeleine pour sécher : il n’y avait pas à dire, son amie était autrement plus roublarde qu’elle ! « Je vois oui ! » Après tout, Cassie était dans leur année, mais les deux filles ne s’étaient jusqu’ici pas trouvé beaucoup de points communs, contrairement à Mad’ avec qui ça avait tout de suite collé vu leur amour respectif pour la mode et le shopping. « Je n’sais que penser de tes contacts cela dit » Était-il réellement enviable de côtoyer les habitués des retenues du château ? Discutable d’après la Poufsouffle. Personne n’avait envie de finir enfermé avec eux, non ? « Oui, oui, vraiment malade, avec pâleur, nausée, sueurs… c’est aussi physique qu’handicapant » car quel enfant aimerait être à ce point incapable de mentir ? Cela avait plus d’une fois limité Roxy dans son comportement, combien de soirées avec ses amis avait-elle loupé faute de pouvoir inventer une raison de sortir ? Cependant, elle était ainsi, et devait faire avec, en se rendant en cours comme maintenant par exemple.

« Bonne question » commenta Roxy en fronçant les sourcils alors qu’elle apercevait Léon, déjà arrivé aux serres de botanique. Mais elle était bien certaine que Mad’ ne manquerait pas de poser la question à son meilleur ami, elle lui laissa donc ce privilège alors qu’elle s’installait avec eux pour débuter le cours. Suspens : elles allaient enfin savoir sur quelle plante allait porter le sujet du jour !

L’armoise donc, bof, ce n’était pas très fun… cela expliquait probablement que les deux filles l’aient oubliée, en attendant, elles devaient prendre des notes ce qui fit taire momentanément la conversation des deux demoiselles.

Topic Terminé
(c) princessecapricieuse



Roxana Jasmin Crewe
Time, it doesn't matter When we're together, we never rush Fill my heart with laughter Ever after the greatest love Chase the sun, Having fun, Forever young and that will never change Take me, we can't wait no longer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise Take me away and hold me closer Anywhere with you just feels like paradise Feels like paradise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: And i think to myself what a wonderful world [PV]   And i think to myself what a wonderful world [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
And i think to myself what a wonderful world [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A whole new world.
» . New world ; PV
» PV | I do not fit in your world
» It's a very small world after all [PV]
» PV • the world is closing in.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: