Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




-22%
Le deal à ne pas rater :
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
34.99 € 44.99 €
Voir le deal
Le Deal du moment : -22%
KINDERKRAFT – Draisienne Runner Galaxy Vintage
Voir le deal
34.99 €

Partagez
 

 PV • graffiti on the overpass.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rose Granger-Weasley
Rose Granger-Weasley
Indépendant

Parchemins : 21
Âge : 11 ans • 01.09.2005
Actuellement : écolière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sadie Sink & Alina Nesterenko


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyLun 21 Fév - 18:30

Rose & James.
Photographs in sepia tones so still the fire is barely fighting the cold. Alone. There are times when I can feel your ghost. Just when I'm almost letting you go. But the cards were stacked against us both. I will always love you for what it's worth and we'll never fade like graffiti on the overpass.
La folie des fêtes de Noël passée, Rose avait pu profiter du retour de ses cousins. Du moins, pour ceux qui étaient scolarisés à Poudlard et qu’elle ne pouvait plus voir autant qu’avant. Il y avait eu Victoire et Dominique bien sûr, mais aussi James. Et vu que ce dernier habitait littéralement la maison à côté de la sienne, il l n’allait pas se débarrasser aussi facilement. Avec Victoire et Dominique, les histoires sur le bal étaient toujours facile à avoir, les photos également. Mais James… C’était autre chose. Cependant, c’était mal connaître sa chère cousine que de penser qu’elle s’avouerait si facilement vaincue.

Alors que le nouvel an n’était pas encore passé et que sa mère, son père et son petit étaient en train de regarder un film de Noël, elle passa rapidement derrière eux, une boîte de gâteaux à la main, bien emmitouflée dans l’écharpe et le pull que lui avait fait grand-mère Molly, et se rua vers la porte avec un « Je vais chez tonton Harry ! » comme simple explication, ne laissant pas le temps à ses parents de lui en demander davantage. Arrivée devant la porte arrière de la maison, elle essuya ses pieds sur le paillasson tout en frappant trois petits coups sur cette dernière, trépignant d’impatience. « Coucou tata, James est là ? » Elle offrit son plus beau sourire à sa tante Ginny, alors qu’elle lui ouvrait la porte. Une fois déchaussée et ses petites pantoufles enfilées, elle enleva son écharpe, et la posa sur le dossier d’une chaise. « Il est dans sa chambre, monte. » Parfait ! Elle remercia sa tante, alla tout de même se montrer polie et dire bonjour à son oncle, qui était lui aussi devant la télévision en compagnie de Lily Luna, puis grimpa les escaliers quatre à quatre. Elle s’arrêta d’abord du côté de chez Albus cependant, qui était son cousin préféré et qu’elle aimait énormément. « Je vais voir James, ne sois pas jaloux et ne boude pas, d’accord ? » lui dit-elle pas précaution, alors qu’il semblait surpris de la voir faire irruption dans sa chambre. Il fronça les sourcils à peine le nom de son aîné fut-il prononcé et répondit un simple « humpf » pas très engageant. Rose elle, leva les yeux au ciel. Si les deux frères pouvaient arrêter de se faire la guerre, tout serait tellement plus simple !

« James ! » scanda-t-elle alors avec force, en ressortant de la chambre d’Albus et en se dirigeant vers celle de son aîné. « James, j’ai plein de questions pour toi, j’espère que tu es prêt. » Se plantant dans l’encadrement de la porte, elle adressa un magnifique sourire à son cousin, sa boîte de gâteaux entre les mains, déjà tendue vers James. « Je veux que tu me racontes tout, absolument tout sur le bal. Et tu n’oublies aucun détail. Tu étais avec la même fille que l’an dernier c’est ça ? Victoire me l’a dit, elle. Tu as une photo ? » Et bien quoi ? Elle l’avait prévenu, qu’elle avait des questions !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 99
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: David Mazouz


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyDim 6 Mar - 10:36

GRAFFITI ON THE OVERPASS Rien n’allait comme il l’aurait voulu, par conséquent James Sirius était encore plus renfrogné qu’à son habitude depuis le début des vacances. Ce n’était pas qu’il fut vraiment triste – encore qu’il semblait avoir perdu une amie dans l’affaire, donc peut-être l’était-il quand même un peu – c’était plutôt qu’il se sentait perdu.

Il avait l’impression d’avoir pris la bonne décision : on pouvait aller au bal avec une fille pour lui faire plaisir, mais on ne pouvait pas sortir avec elle juste pour cette raison, pas vrai ? Et dans le même temps, il était pétri de regrets. Il aurait voulu que la situation reste telle qu’elle était. Connaissant Tina, il aurait bien dû se douter que ça finirait par arriver… il avait seulement préféré ne pas y penser avant le moment fatidique. Du haut de ses douze ans, ça avait été très facile de ne pas se pencher sur la question des sentiments réels de son amie : les choses de l’amour ne l’intéressaient pas du tout, aucun de ses potes n’était en couple et Tina était tellement distraite que son affection pour lui ne pouvait être qu’une passade qui durait depuis deux ans donc. Parce que ça l’arrangeait, il avait joué à celui qui ne savait pas. Et il aurait aimé que ça dure. Vraiment. Car blesser Tina lui avait brisé le cœur… mais ça, évidemment, il ne pouvait le dire à personne.

Enfermé dans sa chambre en dehors des heures de repas, il refusait de parler de ce qui n’allait pas. Au moins, pour cette période de congés, on ne pourrait pas lui reprocher d’être désagréable avec Albus : si James n’avait envie de parler à personne, il avait encore moins envie de le faire avec son frère et n’avait pas dû lui décrocher plus de deux mots depuis son retour à la maison. Sa mère avait essayé de le faire se confier, lui disant qu’elle avait eu des problèmes à son époque, à Poudlard, qu’elle n’en avait parlé à personne et que ça avait pris des proportions incontrôlables… James voyait très bien à quoi elle faisait référence, mais lui n’avait rien d’aussi important à raconter. Il avait blessé une fille qu’il appréciait beaucoup, ça n’avait rien d’aussi glorieux que la destruction d’un horcruxe ! Il avait préféré ne rien répondre, se murant dans un silence buté.

Voyant sa cousine débarquer, James lui jeta à peine un regard avant de se replonger dans la lecture de son magazine sur le Quidditch. Il l’avait déjà lu deux ou trois fois, mais ça avait le mérite de lui donner l’air occupé quand quelqu’un entrait dans sa chambre. « Va embêter Albus plutôt, Rose. J’ai pas envie de parler. » répondit-il sans ménagement à la fille d’Hermione et Ron. Même si elle était plus proche de son frère que de lui, James aimait bien sa cousine en général. Seulement, là, il voulait qu’on le laisse seul. « Et ferme la porte en sortant. » ajouta-t-il en sentant qu’elle n’allait pas lâcher l’affaire si facilement.

Qu’elle parle du bal le fit pâlir sensiblement. Il ne voulait pas parler de Tina. Dominique l’avait obligé à le faire – lui fichant une énorme baffe au passage qui avait eu le mérite de lui faire oublier sa culpabilité pendant presque une demi journée – mais ce n’était pas comme Rose, Dominique était  la meilleure amie de Tina ! Comme elle était déjà au courant de tout, il n’avait presque pas eu besoin de parler : en gros, la Poufsouffle s’était déchaînée et lui avait écouté avec une contrition rare tout ce qu’elle avait à lui reprocher. S’il ne voyait pas comment cette histoire de déclaration aurait pu bien se terminer, James reconnaissait volontiers qu’il aurait dû couper court bien plus tôt, en n’invitant pas Tina au bal par exemple. Tout était de sa faute.

« Si tu veux voir des photos demande à maman. » articula-t-il d’une voix blanche en tentant de se concentrer de nouveau sur l’article qu’il était en train de faire semblant de lire deux minutes auparavant. « Et ne me parle plus jamais de ce bal. Plus jamais, tu entends ? » conclut-il, une expression dure passant dans ses yeux clairs. De toute façon, même s’il lui en parlait, Rose ne pourrait pas comprendre : si lui se trouvait trop jeune pour être embrigadé dans ce genre de drame sentimental, Rose n’était même pas encore élève à Poudlard !
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Rose Granger-Weasley
Rose Granger-Weasley
Indépendant

Parchemins : 21
Âge : 11 ans • 01.09.2005
Actuellement : écolière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sadie Sink & Alina Nesterenko


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyLun 7 Mar - 23:01

Rose était une jeune fille très têtue, au grand damne de son père, de qui elle tenait pourtant la majorité de son caractère. Car l’ancien Gryffondor était lui aussi très têtu, et elle le savait très bien, il n’y avait qu’à voir comment il défendait les Canons de Chudley depuis autant d’années, sans perdre une seule fois la foi en l’équipe de Quidditch de son coeur. Et pourtant, sa propre sœur avait fait partie de l’équipe des Harpies de Hollyhead, ce n’était pas rien ! Donc malgré la mauvaise humeur visible de James, Rose resta plantée devant lui, sa boîte de gâteaux entre les bras, alors qu’il gardait les yeux rivés sur son magazine. Sa remarque sur Albus passée, elle leva les yeux au ciel et ferma la porte derrière elle avant d’avancer dans la pièce. « J’ai fermé la porte, et j’ai ramené des gâteaux. » Elle alla jusqu’au lit de son cousin, sur lequel elle s’assît sans lui demander une permission quelconque, repliant ses jambes sous elle, et ouvrant la boîte de gâteaux. Elle en prit un, en forme de petit renne et recouvert de chocolat, puis tendit la boîte à James : « T’en veux ? » articula-t-elle, tout en mâchouillant son propre biscuit.

Elle remarqua bien son changement de couleur, toute forme de vie semblant momentanément quitter sa personne. Elle fronça les sourcils, trouvant cette réaction totalement excessive alors qu’elle ne parlait que du bal de Noël de Poudlard. Vraiment, les garçons étaient vraiment bizarres, il n’y avait pas à dire ! « T’en fais une tête, tu t’es ridiculisé devant tout le monde ou quoi ? T’as marché sur son pied ? Tu lui as renversé du jus de citrouille dessus ?! » Franchement, elle ne voyait pas ce qui pouvait être pire. Peut-être qu’il s’était étalé de tout son long sur le sol Ash sors de ce corps ? Mais bon, elle finirait bien par réussir à lui tirer les vers du nez, parole de Granger-Weasley. « Oh aller James, t’es le seul qui peut me dire ce que ça fait ! Je veux être prête l’an prochain ! Et ne me dis pas d’aller demander à Victoire ou Dominique, elles ne pensent qu’à leurs copains, elles sont trop nulles. » Victoire râlait tout ce qu’elle savait parce que Teddy n’était pas là et qu’elle n’avait pas été élue Miss Poudlard pour la troisième année consécutive; quant à Dominique, elle rabâchait à qui voulait bien l’entendre que son petit ami ne lui avait même pas marché sur les pieds. Mais aucune n’était fichue de lui dire, à elle, comment c’était un bal.

S’installant un peu plus à son aise sur le lit du Gryffondor, elle prit un deuxième gâteau, et fixa James. « Bon, tu me dis ? Je veux savoir comment c’est le bal. Comment tu sais avec qui tu veux y aller ? Je vais pas y aller avec Albus, c’est mon cousin ! » Et même si elle l’aimait de tout son coeur, elle trouvait cela un peu nul quand même ! Ou même James, elle ne pouvait pas y aller avec lui ! Mais est-ce qu’il y aurait un garçon qui voudrait y aller avec elle ? « On peut y aller avec des copines ? Ça sera sûrement plus simple… » Après tout, si elle y allait avec des copines et Albus, ça passerait sans doute mieux que si elle arrivait toute seule… Alors oui, elle avait encore un an devant elle et surtout une rentrée à faire, mais quand même !
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 99
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: David Mazouz


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyMer 16 Mar - 15:49

GRAFFITI ON THE OVERPASS « Rouvre la porte, fais l’chemin en sens inverse, et va manger tes gâteaux dans la cuisine. J’veux qu’on m’foute la paix. » Par moment, il enviait son père qui avait vécu enfermé dans un placard pendant une bonne partie de son enfance. Non pas pour le placard, évidemment, mais simplement parce qu’il aurait donné n’importe quoi pour être ignoré. Dommage pour lui, étant à moitié Weasley, ce n’était pas le genre de la maison. Au contraire, il fallait sans cesse communiquer et faire des activités en famille. Impossible de déprimer tranquille ! Comme quoi, il a plus de points communs avec Chichi qu’il ne croit!

Refusant d’un geste les gâteaux proposés par sa cousine, il continua à faire semblant de lire son magazine avec application. « Crois ce que tu veux, je ne te dirai rien. » murmura-t-il d’une voix plus triste qu’il ne l’avait prévu face à l’entêtement de Rose. Il sentit même des larmes lui monter aux yeux qu’il refoula en plissant les paupières, le regard fixé sur un point invisible du mur face à lui. Il évitait de se tourner vers Rose : son désir de ne pas communiquer sur ce qu’il ressentait était en parti motivé par sa fierté et il se refusait à pleurer devant les mioches. Il était un fier Gryffondor ! Il était un vrai mec ! Il valait mieux que ça ! Quelqu’un a dit masculinité toxique? « Si tu veux vraiment mon avis, ne va pas au bal. Du tout. C’est toujours le début des emmerdes. » La plupart de mes persos confirment! Son marmonnement – qui avait pourtant l’avantage d’être une vraie réponse – fut englouti sous le babillage de sa cousine. Il se retint de justesse de lever les yeux au ciel, agacé, uniquement parce qu’il était trop apathique pour une dispute avec Rose. Si elle semblait pleine d’énergie, James, lui, avait l’impression d’avoir été vidé de ses forces ça s’appelle juste de la déprime mon petit James.

Parler du choix des futurs cavaliers de sa cousine ramena James à ses sombres pensées concernant Valentina. En deux bals (sans compter celui du Ministère où il avait dansé officieusement avec elle), Tina avait été son unique cavalière. Il se devait d’admettre qu’il n’avait jamais rien fait pour mériter un tel honneur, bien au contraire, il avait lamentablement tout fait foirer… au moins était-ce digne de Harry ! Sa mère disait toujours qu’il n’y avait pas eu plus empoté que lui dans leur jeunesse, sauf tonton Ron qui était hors concours ! Cette pensée le consolait. Un tout petit peu. C’était mieux que rien.

« J’t’ai dit que j’avais pas envie d’en parler » Ses yeux le piquaient toujours et il se retenait de balancer tout ce qui était à sa portée sur sa cousine – en dépit de son manque de discernement de ces dernières semaines, il avait conscience que s’en prendre à Rose aurait été très mal diriger sa colère ! -. « T’auras qu’à y aller avec des copines, Dominique l’a fait la première année, non ? » tenta-t-il, plus à l’aise sur ce terrain que pour parler de son bal à lui, et surtout de sa cavalière.
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Rose Granger-Weasley
Rose Granger-Weasley
Indépendant

Parchemins : 21
Âge : 11 ans • 01.09.2005
Actuellement : écolière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sadie Sink & Alina Nesterenko


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyMer 16 Mar - 20:03

« Ça en fera plus pour moi. » Dit-elle, James lui faisant comprendre qu’il ne voulait pas de ses gâteaux - ni d’elle, surtout, mais elle préférait se concentrer sur les gâteaux - tout en se fichant complètement de ses envies. « Bah dis donc, t’es vraiment d’une humeur de strangulot. Si tata t’entendait parler comme ça, tu te prendrais un chauve-furie en pleine tête. » Et il devait s’avouer chanceux que Rose était encore trop bien lunée pour qu’elle ne prenne pas le relais de sa tante Ginny, qui n’avait pas manqué un seul instant pour apprendre son sortilège fétiche à sa nièce. Victoire le connaissait sur le bout des doigts, et si James avait eu ce comportement avec la blonde, il aurait déjà été défiguré par les chauves-souris de leur cousine. Heureusement pour lui, Rose était plus intéressée par les gâteaux qu’elle grignotait que par l’envie de lui refaire le portrait.

« Je t’aurais à l’usure. » Murmura-t-elle alors que James en faisait de même, tout en prenant un nouveau gâteau. Manque de bol pour James, Rose était pleine de ressource et ne s’épuisait que rarement, et surtout pas lorsqu’elle avait avait envie d’avoir des réponses à ses questions. Elle voyait bien que quelque chose chiffonnait son cousin, mais comme il se bornait à ne pas vouloir qu’elle reste, Rose elle se bornait à rester. Elle était aussi déterminée que lui, il aurait dû le savoir non ? Plus on la repoussait, plus elle forçait, ça ne faisait pourtant pas trois minutes qu’il la connaissait, mais bien dix ans ! « Ton langage, James Sirius Potter ! Mais c’est que tu t’es sacrément planté si tu me dis ça. T’en as trop dit et en même temps, pas assez, t’en es conscient ? » Visiblement pas, pour qu’il était persuadé que ses paroles allaient faire fuir sa cousine ! Lâchant sa boîte de gâteaux, elle posa les yeux sur son cousin, cherchant à comprendre ce qu’il avait. Problème : elle était plus jeune que lui, pas scolarisée à Poudlard pour le moment et n’avait donc pas tous les détails de sa vie à l’école. L’aider allait donc être un peu compliqué, surtout s’il n’y mettait pas un peu du sien.

« T’es sûr ? Moi je la connais pas, ça serait peut-être plus simple non ? » Après tout, vu qu’elle ne connaissait pas la cavalière de son cousin, il était plus probable qu’elle prenne sa défense à lui que la défense de la fille, non ? Sauf si James avait été un gros nul, mais là, il ne pourrait s’en prendre qu’à lui. Alors qu’il lui disait qu’elle n’avait qu’à allait au bal avec des amies comme l’avait potentiellement fait Dominique, Rose haussa les épaules. « Je sais pas, c’était y’a longtemps, elle ne parle plus que d’Ash. Ash par-ci, Ash par-là, et après elle râle si on lui dit qu’elle fait comme Victoire. » Elle poussa un soupir las en levant les yeux au ciel. Dominique râlait tout le temps, dès l’instant où on la comparait à sa sœur mais se teignait en blonde… Elle cherchait aussi, Rose ne voyait pas ce que ça pouvait être d’autre ! Elle devait bien aimer cette ressemblance, sinon, se teindre en blonde et le rester n’avait aucun point. « Parce que je suppose que mon cousin grognon - et oui je parle de toi - ne voudra pas s’afficher avec sa famille, n’est-ce pas ? » Déjà, sa relation avec Albus était bancale, pour une raison obscure qu’elle ne comprenait pas vraiment. Ce n’était pas pour rien qu’elle avait prévenu le premier qu’elle allait voir le second au lieu d’y aller directement. Pas question de déclencher la quatrième grande guerre sorcière juste parce qu’Albus était jaloux de James.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 99
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: David Mazouz


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyMer 30 Mar - 13:25

GRAFFITI ON THE OVERPASS « Sauf que maman respecte le fait que j’ai besoin d’être seul, elle » contra James avec toujours la même mauvaise humeur que précédemment. Sa mère était même la seule à qui il avait « un peu » parlé de ce qui lui arrivait, sans les détails évidemment, il n’avait pas prononcé le prénom de Tina avec elle. Et s’il ne s’était pas confié à ses parents – les personnes que James respectait le plus au monde – ce n’était pas pour le faire auprès de sa gamine de cousine qui n’y comprendrait rien à rien. Quant à se prendre une leçon de morale, Dominique s’en était déjà chargé, il n’avait pas besoin d’un bis, merci bien. De toute façon, les filles décidaient toujours de ce que les garçons devaient faire et elles ont raison, na sans penser à ce qu’ils ressentaient ! Et alors que Rose lui promettait dans un murmure un concours du Weasley le plus buté, il la fixa durement « Alors là, tu risques d’être déçue. » Il comptait bien jouer la montre : à un moment ou à un autre, soit Rose se lasserait, soit (plus probable) elle devrait rentrer contrainte par les adultes.

« Tu sais c’qu’il te dit mon langage Rose Hesperia Granger-Weasley ? » Vraiment, le nom complet de sa cousine était beaucoup trop long ! « Et je te donnais juste mon ressenti, tu feras ce que tu voudras. » Si Rose voulait s’empêtrer dans les ennuis inhérents aux bals de Poudlard, elle n’aurait qu’à le faire, c’était pas son problème à lui. Elle ne pourrait pas se plaindre, en revanche, qu’il ne l’ait pas prévenue ! Lui était bien décidé à passer son tour l’an prochain. S’il avait pu faire l’impasse sur Poudlard aussi, il l’aurait fait, mais il ne voyait pas bien les Potter accepter que leur fils aîné aille dans une autre école parce qu’il avait foiré avec une fille. Et puis ça aurait voulu dire leur en parler : hors de question, son ego ne le lui permettait pas !

« Ne parle pas d’elle » commença-t-il gravement, une ombre persistant dans son regard alors qu’il retenait ses larmes du mieux qu’il le pouvait. Il ne répéta pas qu’il était sûr de son absence d’envie de parler du bal, au bout d’un moment ça n’avait plus de sens de se répéter comme s’ils avaient encore six ans et qu’ils répétaient des suites de « oui / non » en boucle parce qu’ils n’arrivaient pas à se mettre d’accord. Il ne parlerait pas, point. Et si Rose pouvait éviter de le faire, ça l’arrangerait aussi !

« Au moins, lui, il est vivant, contrairement à son Shakespeare. Je trouve qu’on progresse. » La plupart de ses conversations avec Dominique tournant autour de Valentina, elle ne lui parlait quasiment pas de son petit ami. Peut-être le faisait-elle plus avec Rose parce que c’était une fille ? Auquel cas, il compatissait sincèrement. James n’avait rien contre le préfet de Poufsouffle hein… ça avait l’air d’être un gars sympa ! Et il était dans une maison que James jugeait acceptable pour frayer avec quelqu’un de sa famille on lui dit qu’il est pas rendu ou bien?. De là à ce que Dominique lui fasse une Victoire à son sujet, il aimait autant éviter – la patience n’était pas son fort, on l’aura compris -. « J’ai pas de problème pour m’afficher avec ma famille, je suis au club théâtre de Dominique et dans l’équipe de Quidditch avec Victoire. » nota-t-il sans relever l’adjectif que Rose utilisait à son sujet. Force était de reconnaître que depuis le début des vacances, il n’était pas de la meilleure compagnie et certains n’ont pas remarqué la différence, pose-toi les bonnes questions James. « Mais concernant le bal, je n’irai pas l’an prochain, donc ne compte pas sur moi pour te servir de cavalier. » Il ne disait pas qu’il n’irait plus jamais de toute sa vie, mais vu de ce côté-ci de l’année, il ne parvenait pas à s’imaginer s’y rendre avec quelqu’un d’autre que Tina. L’habitude sûrement. Cela lui passerait… il fallait juste qu’il digère ce fiasco. Et qu’il attende que son amie lui pardonne pour qu’à défaut de retrouver sa cavalière, il puisse de nouveau côtoyer son « exception parmi les Serpentard ».

715
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Rose Granger-Weasley
Rose Granger-Weasley
Indépendant

Parchemins : 21
Âge : 11 ans • 01.09.2005
Actuellement : écolière


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Sadie Sink & Alina Nesterenko


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyVen 8 Avr - 12:02

« Pourtant c’est elle qui m’a dit que tu étais là. » Traduction : sa mère le laissait tranquille mais ne rechignait pas contre un peu d’aide pour le faire sortir de sa chambre. Oh, tata Ginny était totalement capable d’y arriver par elle-même, Rose n’en doutait pas une seule seconde, mais elle appréciait sans doute le fait que quelqu’un d’autre s’y essaye également. Après tout, ce n’était sûrement pas Albus qui tenterait de remonter le moral de son frère.

Rose tira la langue à son cousin alors qu’il prononçait son nom complet, dans l’espoir, peut-être, de lui rabattre son caquet. C’était bien mal la connaître et elle fut presque vexée. « Tu savais que mon deuxième prénom, c’est une espèce de papillon ? » Si elle se doutait qu’il n’en n’avait absolument rien à faire, elle savait aussi qu’elle voulait étaler sa science et lui montrer qu’elle ne tomberait pas dans son jeu débile. S’il essayait de la mettre en rogne pour qu’elle décampe, il allait être déçu.

James et Rose se ressemblaient sur bien des points, quand bien même ils n’avaient pas le même âge et qu’elle était, malgré tout, plus proche d’Albus, qu’elle estimait réellement être son cousin préféré. James et elle étaient tout aussi têtu l’un que l’autre, refusant d’avoir tort et acceptant mal la défaite. Autant dire que la situation actuelle allait durer un petit bout de temps. Et que James ne s’estime pas vainqueur si elle devait rentrer chez elle, elle pourrait toujours prétexter une soirée pyjama avec Albus ou Lily Luna pour continuer à questionner son cousin ou revenir dès le lendemain matin pour attaquer de plus belle. Elle avait de la ressource, parole de Granger-Weasley.

Alors qu’il lui demandait de ne pas parler de sa cavalière, Rose comprit que son cousin s’était en effet, bien loupé. Il ne pouvait pas être aussi grincheux juste parce qu’il - ou elle - lui avait marché sur le pied, c’était sûr et certain. « D’accord. » dit-elle finalement, le mal-être de son cousin perçant malgré tout la carapace qu’il se forgeait, et même si elle était très curieuse, Rose n’avait pas envie de se mettre son cousin à dos et de le faire pleurer. Elle était certes, curieuse, mais pas méchante et ne se délectait pas du malheur des autres, loin de là, encore moins lorsque l’on parlait de sa famille.

A la remarque de James sur le petit ami de Dominique - que Rose ne connaissait que de nom et en photo -, la petite fille pouffa, contente de voir qu’il ne se laissait pas tant abattre que cela non plus. « Vu comme ça, oui ! » Cela dit, Rose n’avait rien contre Shakespeare, même si il fallait avouer que le côté dramatique de sa cousine était très -trop ?- poussé. « Tu crois qu’ils vont se marier ? Comme Vic et Teddy ? » Alors certes, Victoire et Ted étaient encore loin de se marier, mais dans l’esprit de Rose, tout était déjà décidé. Ils avaient mis tellement de temps à se mettre ensemble alors que leur amour crevait les yeux, elle espérait bien qu’ils n’allaient pas mettre autant de temps à se marier !  Si elle, était encore bien loin de toutes ces considérations pour sa propre petite personne - son meilleur ami était Albus, son cousin, elle ne pouvait décemment pas se marier avec lui, enfin ! - elle devait bien admettre que ces jolies histoires lui donnait envie de rêver.

James réfutant avec virulence qu’il n’avait aucun problème avec sa famille et a s’afficher avec eux, Rose se retient de lui préciser qu’il n’était pas du tout dans la même optique avec son propre frère. Mais comme il était déjà grognon, mieux valait éviter. « Tu crois que j’irais à Gryffondor moi aussi ? » Jusque là, ça ne l’avait jamais inquiétée, elle laissait cela à Albus, mais elle savait qu’elle avait un côté Serdaigle assez présent. « Ça serait trop bien qu’on soit tous les trois sur le terrain avec Victoire !! Dommage que Teddy soit déjà parti. » Elle espérait bien entrer dans l’équipe de Quidditch de sa future maison, quelle qu’elle soit, mais si elle allait à Gryffondor, elle savait que ça serait encore plus génial. Alors que James lui assurait ne pas vouloir aller au bal l’an prochain, elle poussa un soupir, avant de répondre : « Je suis sûre que tu changeras d’avis l’année prochaine. Sinon tu ne pourras pas te moquer d’Al. » Parce qu’il ne pouvait pas manquer un événement aussi magique, n’est-ce pas ?! Il disait cela maintenant, mais cela ne voulait pas dire qu’il le penserait toujours en Décembre prochain ! Et elle espérait que son petit commentaire sur le frère de James allait faire son petit effet.
acidbrain
Revenir en haut Aller en bas

James Potter
James Potter
Gryffondor

Parchemins : 99
Âge : 12 ans {10 mars 2004}
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: David Mazouz


PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. EmptyDim 24 Avr - 11:21

GRAFFITI ON THE OVERPASS « J’suis dans ma chambre, Rose, tu n’avais pas besoin de maman pour me trouver » Que les attentions maternelles aient espéré qu’il s’ouvrirait plus facilement à sa cousine qu’à ses parents ne pouvait pas être exclu. C’était mal le connaître, mais bon, les adultes s’imaginaient toujours que la bande des cousins étaient inséparables – alors que dans les faits Rose était plus proche d’Albus que de lui, ce qui était logique vu leur âge ! - donc James n’était pas plus surpris que ça. Quant au second prénom de Rose, il haussa les épaules : « Non, je l’ignorais, mais j’sais pas si ça m’plairait de porter le nom d’un insecte » Il était autrement plus fier de porter le prénom du parrain de son père, mort pendant la guerre contre Voldemort. Certains trouvaient que c’était un lourd héritage pour sa fratrie que d’avoir été nommés par rapport à des personnes décédées (sauf Tatie Luna, évidemment) mais James pensait au contraire que c’était un grand honneur et qu’il se devait d’en être digne.

Il ne put ensuite retenir une sorte de soupir de soulagement quand elle accepta de ne plus lui parler de Tina : il avait senti les larmes monter et il ne se serait jamais pardonné de craquer devant Rose. Sa fierté ainsi que la certitude d’avoir fait ce qu’il fallait – en tout cas en terme d’honnêteté -, c’était tout ce qu’il lui restait de cette débâcle. Son soulagement lui permit de se détendre un peu et d’accepter de discuter d’autres sujets, comme les romances de leurs cousines. James était proche des deux filles, plus que de ses autres cousins/cousines, donc il pouvait au moins satisfaire la curiosité de Rose sur ces questions ! « Dominique et son copain ? Aucune idée, ils sont encore un peu jeunes pour penser à ça. Vic’ aussi. Le mariage c’est un truc de grands ! J’comprends même pas ce qui leur fait tant plaisir dans le fait d’être « en couple », Vic est tout le temps déprimée à cause de Ted » Avant parce qu’ils n’étaient pas amoureux, maintenant parce qu’ils étaient amoureux mais que Ted était plus vieux, donc absent… Si c’était pour se sentir mal tout le temps, est-ce qu’il ne valait pas mieux éviter toutes ces tracasseries ? Il y avait beaucoup pensé depuis l’histoire avec Tina

« Ce s’rait bien ! Gryffondor c’est quand même la meilleure maison ! » répondit James, pas du tout chauvin, comme à son habitude. « Ted était à Poufsouffle, on aurait joué contre lui, ça n’fait pas pareil que de jouer avec je trouve » il s’en rendait bien compte lors des matchs contre son meilleur ami Leith, lui aussi joueur de Quidditch. « Mais ce s’rait cool qu’il y ait Vic, toi et moi dans la même équipe, la dream team ! » dit-il en essayant d’être le plus enjoué possible, surtout qu’il était plus à l’aise sur ce terrain que celui du bal. Ils y revinrent pourtant, au sujet du futur cavalier de Rose, et de ses espoirs pour cette soirée. James, lui, escomptait ne pas s’y rendre : il ne savait pas si un an suffirait pour qu’il se remette de l’impression désastreuse des derniers événements. « Je peux me moquer d’Al n’importe quand, pas besoin de m’infliger le bal » contra-t-il, pas aussi certain que sa cousine qu’il changerait d’avis.
(c) 2981 12289 0



    James Sirius Potter
    "I solemnely swear that I am up to no good" + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





PV • graffiti on the overpass. Empty
Ξ Sujet: Re: PV • graffiti on the overpass.   PV • graffiti on the overpass. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • graffiti on the overpass.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Royaume-Uni :: Angleterre :: Godric's Hollow-
Sauter vers: