Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon – coffret ETB Astres Radieux EB10
Voir le deal

Partagez
 

 Pas de preuve, pas de crime | Peony

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète-en-chef Serdy

Parchemins : 2020
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 13
FACECLAIM: Natalia Dyer / Marilyn Lima


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyDim 13 Mar - 13:24

♛ Pas de preuve, pas de crime
I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing. My empty halls to echo with grand self-mythology. I am no mother, I am no bride, I am king. But a woman is a changeling, always shifting shape. Just when you think you have it figured out something new begins to take. What strangе claws are these scratching at my skin. I nеver knew my killer would be coming from within. I am no mother, I am no bride, I am king.

▼▲▼

Non, Dahlia n'avait pas traficoté le planning des rondes pour se retrouver avec sa jumelle. Ce serait, après tout, de l'abus de pouvoir. Même si, d'aucuns pourraient faire remarquer que si elle avait fait une chose pareille (et c'était un grand si), et donc profité d'un minuscule avantage au regard de toutes les tâches qui lui incombaient en tant que préfète-en-chef (guider les préfets, surveiller que Faraday ne profitait pas d'une ronde nocturne pour mettre le feu au château, donner des petits coups de bâton à Bishop pour qu'il ne s'endorme pas pendant leurs réunions, traîner des élèves incompétents arborant des blessures magiques auto-infligées jusqu'à l'infirmerie, etc), ce serait plutôt un juste retour des choses. Mais bien évidement, tout ça était tout à fait hypothétique. Et puis, elle avait depuis longtemps fait le deuil de la majorité des binômes qu'elle devait se coltiner lors de ces exercices assommants qu'étaient les rondes. Pourquoi recourrait-elle à pareille manigance ?

La vie était, en tout cas, parfois clémente, puisque de fait, elle avait rendez-vous avec Peony. Elle n'aurait donc pas à entendre Faraday s'entêter à lister divers méfaits qui mériteraient d'être accomplis la nuit ou pire - l'écouter parler de révisions, comme si la notion que la Poufsouffle puisse avoir décidé de vouer l'intégralité de son temps aux études n'avait rien de tout à fait alarmant. C'était comme ça que les films d'horreur commençaient. Patientant dans le Hall, elle dessinait des formes lumineuses dans l'air avec sa baguette - un chat, un dragon, un animal duveteux avec un long cou et aux longues oreilles dressées... Elle fronça les sourcils et l'effaça, se détendant en apercevant sa jumelle là où s'était précédemment trouvée l'apparition. « Contente de faire ta ronde avec moi ? » se renseigna-t-elle en rangeant sa baguette dans la poche de son uniforme. Elle passa un bras sous celui de sa jumelle, lui désignant la Grande Salle. « On commence par là comme ça c'est fait ? Je n'ai pas entendu un seul bruit en t'attendant, alors ça devrait être calme. » Ce qui était sans doute mieux que de tomber sur S cachée sous un tapis, même si ça n'avait de très excitant.

Si on avait voulu trouver une raison au fait que Dahlia ait pu traficoter le planning des rondes, il aurait fallu écarter l'hypothèse qu'il s'agisse uniquement d'une nouvelle manifestation de son tempérament misanthrope, et s'intéresser davantage au duo qu'elle constituait avec Peony. Les desirata du Choixpeau avaient induit que sa jumelle et elle n'étaient pas dans la même maison, ce qui avait été frustrant, mais pas une fatalité. Elles avaient leurs cours en commun, et également la tablette magique pour communiquer désormais. Mais avec tout ce qui était arrivé à Viska, Dahlia avait senti plus que jamais à quel point elle était impuissante, coincée dans la tour de Serdaigle plutôt qu'auprès de sa jumelle. Jumelle qui perdait le sommeil, chose n'échappant nullement à la brune. Aussi, peut-être forçait-elle parfois le destin pour pouvoir passer plus de temps avec elle. Peut-être. Mais rien ne pouvait le prouver, et quand bien même quelqu'un le ferait, ça n'était pas un crime, aux dernières nouvelles.

« Des évolutions sur le front Foster ? » Une question devenue coutumière, et prononcée sur le ton de la conversation par une Dahlia qui n'était pourtant pas avide de potins. Seulement, quand sa fratrie était concernée, c'était différent (encore que les histoires sans lendemain de Léo ne l'intéressaient guère, sauf s'il se débrouillait pour sortir avec une tueuse en série notoire, et alors oui, elle se devrait d'intervenir). Elle avait voulu surveiller Foster pendant le bal, mais les états d'âme amoureux de Jensen l'avaient empêché de pousser l'investigation trop loin. Songeant à Jensen, Dahlia espéra que sa jumelle avait abandonné entièrement l'idée ridicule qu'elle puisse avoir des sentiments pour le capitaine de Serpentard. Elle n'avait de sentiments - amoureux - pour personne, grand bien lui en fasse.

CODAGE PAR AMATIS



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1399
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyLun 14 Mar - 16:15

Peony & Dahlia.
It's been a hell of a year, thank God we made it out. Yeah, we were riding a wave, and trying not to drown and on the surface, I held it together but underneath, I sorta came unwound. Where would I be? You're all that I need, my world, baby, you hold me down. You always hold me down, now. I've been a breaker and broken. Every mistake turns to moments. Wouldn't take anything back.
Peony ne savait pas trop à quoi s’attendre avec Erwin. Le bal s’était bien passé, c’était un fait, ils ne s’étaient pas entretués, ne s’étaient même pas disputés, mais il ne l’avait pas non plus embrassée. De fait, Peony ne savait pas s’il y avait une chance pour que leur histoire évolue et qu’ils deviennent plus que de simples amis, et elle avait un peu peur de redemander à Sithmaith ce qu’en disait les cartes. Après tout, la dernière fois, on l’avait mise en garde en lui disant que le Soleil, c’est-à-dire Viska, ralentirait cette recherche de compagnon, et quelques temps après, la rousse avait retrouvé se amie baignant dans son propre sang dans leur salle de bain.

D’ailleurs, cet épisode était toujours violemment imprimé dans son esprit et son sommeil toujours aussi agité. Elle en avait déjà parlé avec Strely une fois, avec Jensen pendant les vacances -même s’il était d’une humeur désastreuse- et plus d’une fois à Dahlia, car qu’elle était incapable de cacher un manque de sommeil notoire à sa jumelle, cette dernière l’ayant déjà vue au plus bas quand elle était en froid avec Leopold. Elle était d’ailleurs contente de la retrouver ce soir, et avançait avec détermination jusqu’au hall de l’école, rappelant à Thiago qu’il devait lui, retrouver Ash -ce dernier était ra-vi. Une fois sa sœur en vue, elle esquissa un petit sourire, ses lourdes chaussures à plateforme claquant avec un bruit sourd contre le carrelage de l’entrée. « Toujours, tu le sais ! Tu dessinais quoi ? Un Jensen t’embrassant langoureusement ? » Un petit sourire moqueur étira ses lèvres rouges, alors qu’elle se moquait ouvertement de sa sœur. Mais ce n’était pas sa faute à elle, si le capitaine de Serpentard avait embrassé sa jumelle sous le coup de la colère et de la jalousie ! « Je plaisante, lâche cette baguette, Lila. » dit-elle rapidement, ses yeux se posant sur la main de sa sœur, dans sa poche où était rangée sa baguette.

Alors que Dahlia lui montrait la Grande Salle, la rousse hocha la tête. « Rien dans les cachots non plus en venant. Thiago devrait repasser sous peu, il est avec Ash ce soir. » Un binôme qu’elle avait toujours du mal à comprendre, car à ses yeux, son petit frère était toujours plus ou moins attiré par la petite amie du Serpentard, mais cela ne devait sans doute pas être suffisant pour annuler toutes les rondes qu’ils avaient ensemble. Elle, elle avait réussit à éviter Lucas une partie de l’année passée, mais ils avaient des circonstances atténuantes.

Alors qu’elle poussait la porte de la salle, la question de sa sœur lui serra le cœur. Elle réagissait un peu trop quand on parlait d’Erwin, qu’elle le veuille ou non, même s’il semblait rester cet iceberg inateignable. « Non, pas vraiment. On discute, mais rien de plus… » Elle poussa un soupir, avant de reprendre : « C’était plus simple avec Alfie, au moins lui, il réagissait au quart de tour quand je le touchais. » Si un nombre limité de personnes étaient au courant pour son idylle avec le blond - à savoir Dahlia, Viska et Karen - elle n’avait cependant pas de problème pour en parler. « Et toi, Quino ? » Car si elle la taquinait avec Jensen, elle savait que le capitaine n’était pas intéressé et inversement. Mais Joaquín semblait agir en parfaite girouette ces derniers temps, laissant Peony complètement perdue, et Dahlia encore plus sans aucun doute, même si elle ne voulait pas l’avouer.
acidbrain


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète-en-chef Serdy

Parchemins : 2020
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 13
FACECLAIM: Natalia Dyer / Marilyn Lima


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyLun 28 Mar - 0:14

♛ Pas de preuve, pas de crime
I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing. My empty halls to echo with grand self-mythology. I am no mother, I am no bride, I am king. But a woman is a changeling, always shifting shape. Just when you think you have it figured out something new begins to take. What strangе claws are these scratching at my skin. I nеver knew my killer would be coming from within. I am no mother, I am no bride, I am king.

▼▲▼

Dahlia n'eut aucun mal à détecter l'arrivée de Peony : sa jumelle portait encore des chaussures à plateforme qui paraissaient très peu pratiques de son point de vue on avait dit baskets Peo, comment tu fais si Freja te poursuit en courant dans les couloirs du château, hein ? Elle leva cependant les yeux au ciel à la question de sa sœur, plus blasée que réellement exaspérée l'exaspération elle la garde pour Victoire. « N'importe quoi, tu fais une fixette je te jure. » L'eau avait coulé sous les ponts : ça faisait plusieurs mois non je ne sais pas combien exactement que l'événement s'était produit et Dahlia avait été très claire avec Jensen et Peony : oui ça s'était produit, non il n'y avait pas mort d'homme, et merci de tous passer à autre chose. Elle adressa un regard sarcastique à sa jumelle. « Je ne vais pas te jeter de sort, Peo. » Elle savait quand même s'exprimer sans avoir recours à sa baguette ! Surtout qu'elle s'était nettement améliorée avec le temps - il paraît que les préfets n'étaient pas censés avoir la gâchette trop facile. Quant à ce qu'elle avait réellement été occupée à dessiner... L'image éphémère d'un lama lui revînt à l'esprit, et lui fit froncer le nez. Pensées intempestives et non désirées.

Elle ouvrit le pas vers la Grande Salle, jetant un coup d’œil dubitatif à sa jumelle tandis qu'elle mentionnait Ash. « Ah, zut. » Elle n'avait pas fait attention à ça dans le planning des rondes, restait à espérer qu'elle n'était pas responsable de ce binôme qui risquait de ne pas plaire à leur petit-frère. « Ash ne m'en a pas parlé, tu crois qu'on devrait essayer de faire changer ça la prochaine fois ? » Étant préfète-en-chef, elle avait la main sur le planning moyens: check, opportunité : check, mobile : check. Encore fallait-il que son frère se montre un minimum proactif sur la question. Et puis, elle n'était pas au courant de tous ses états d'âme non plus - soit elle n'inspirait pas Ash à la confidence, soit son cadet n'était-il pas très expansif avec ses aînés, soit les deux ?

Forcément, Dahlia en vînt à évoquer Erwin Foster. Elle avait deux cartouches en réserve après tout : Viska et Erwin, les deux sujets étant centraux dans la vie de Peony dernièrement. Et Dahlia ne comptait pas se montrer négligente quand il s'agissait de sa jumelle. Malgré tout, c'était un jeu dangereux, car une fois n'est pas coutume, elle se retrouva à devoir jouer les conseillères amoureuses. « Mais il te plaît au moins ? Ou c'est toujours juste à cause de la prédiction ? » Quant à Alfie : « Vous avez intérêt à emporter ce secret dans vos tombes si vous ne voulez pas que Léo nous fasse une crise magistrale. » Car leur frère ne s'était pas encore adouci avec l'âge, et elle n'était pas certaine que la prescription soit une notion valide à ses yeux.

Comme une Tempérance de bas étage connexion avec Chiara, Dahlia heurta une dalle mal logée au moment où Peony l'interrogea sur Quino - quand bien même elle aurait dû l'anticiper (la dalle et le sujet). Comme elle n'était en fait pas une Tempérance de bas étage, elle se rééquilibra pour ne pas chuter, avant de répondre, feignant admirablement l'indifférence : « Rien du tout, je laisse tomber cette affaire inexistante. J'ai trop laissé toutes ces histoires me prendre la tête sans raison l'année dernière. Fini les drames - et non, le truc avec Jensen ne compte pas, je n'avais rien demandé ! » termina-t-elle rapidement avant que sa jumelle ne puisse la contredire. « Je ne me laisse plus distraire à partir de maintenant. » Forte de cette conviction, elle avança d'un bon pas dans la salle, sans plus se faire avoir par la moindre dalle piégeuse.

CODAGE PAR AMATIS


[ 662 ]



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1399
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyLun 28 Mar - 19:10

Peony embêtait sa jumelle, plus qu’autre chose, mais c’était essentiellement parce qu’elle lui manquait et qu’elle avait besoin de lui prouver qu’elle l’aimait, autrement qu’en la prenant dans ses bras et la couvrant de baisers, Dahlia trouvant sans doute à redire sur, au choix 1/ son rouge à lèvres qui laissait des marques, 2/ la force de ses étreintes, 3/ son poids qu’elle trouverait sans doute trop faible, car toute sa famille semblait s’être liguée contre elle depuis sa quatrième année; ou alors elle trouverait ce comportement louche et se demanderait ce qui ne tournerait pas rond chez sa sœur spoiler alert: beaucoup de choses. « On ne sait jamais, qu’un certain poufsouffle ne te déteigne un peu trop dessus. » Dit-elle pour sa défense, alors que la serdaigle lui affirmait qu’elle ne lui lancerait pas de sort en pleine figure.

Une ronde Ash/Thiago avait de quoi étonner, mais seulement les jumelles. S’ils étaient constamment séparés, il y aurait sûrement eu plus de soucis qu’autres choses, et Peony avait assez de drames à gérer comme cela pour en plus en créer des nouveaux. Alors Ash n’allait sûrement pas mourir de faire une ronde, de temps à autre, avec Thiago. « S’il n’a rien dit à personne c’est qu’il s’en fiche non ? Ils ont l’air de se parler avec Lucrecia, peut-être qu’il ne l’aime plus ? Même si Dominique n’est clairement pas faite pour lui. Il lui parle en gallois pour qu'elle ne comprenne pas... Enfin, Lu' ne comprend pas non plus cela dit, sauf que je lui traduis. » Que Peony n’appréciait pas Dominique n’était pas nouveau pour sa sœur, mais cela était un peu comme pour les copines de Leo, elle avait plus peur que le coeur de son petit frère soit brisé en mille morceaux qu’autre chose, encore que Dominique Weasley avait ce côté insupportable qu’elle ne savait définir avec précision. Mais tant qu’Ash l’ignorait, c’était l’essentiel, non ? « Enfin, je lui ai piqué sa tablette pendant les vacances, ils s’étaient envoyés des messages, donc je sais pas. Mais s’il ne râle pas, autant laisser. Lucrecia n’est au courant de rien de toute façon, alors Thiago ne comprendrait sûrement pas. » Mais si Dahlia le voulait vraiment, elle n’avait qu’à le proposer à leur petit-frère. Ou alors, il viendrait râler dans leurs jupes plus tard - ou, plus réaliste, il leur enverrait un message cinglant sur la tablette.

La conversation s’orienta ensuite, tout à fait logiquement, sur Erwin, qui hantait les pensées de Peony depuis plusieurs mois maintenant. « Je ne sais pas, il m’a semblé faire des efforts, mais depuis le bal, je ne suis pas sûre de ce qu’il veut, ce qu’il attend. » Elle leva ensuite les yeux, alors que Dahlia en remettait une couche. « Oh ça va, il y a prescription, ça fait presque un an que ça s’est terminé ! Il croit vraiment que je vais devenir bonne-soeur ou quoi ? » Elle-même ne râlait plus trop avec toutes les dindes que Leo comptabilisait, en grande partie parce qu’elle ne pouvait plus que spéculer et non pas être certaine de ce qu’il faisait, mais quand même ! Si elle réussissait à gérer sa jalousie possessive, Leopold pouvait bien accepter qu’elle avait couché avec Alfie, non ? En plus, le blond ne l’avait pas prise pour une sombre idiote, ils avaient passé près de trois mois plus ou moins ensemble, c’était mieux que d’être prise puis jeter !

Puisque sa propre vie sentimentale était au ras des pâquerettes, Peony retourna la question à sa sœur. Effet escompté, puisque Dahlia sembla pour le moins perturbée. « Bah dis donc, ça te fait un sacré effet d’entendre son prénom… » se moqua-t-elle quand Dahlia trébucha sur une dalle, ses mains s’agrippant automatiquement au haut de sa sœur, pour lui éviter tout de même de s’étaler comme une crêpe, quand bien même l’équilibre de sa sœur était bien meilleur que celui de leur frère cadet. Haussant un sourcil à la remarque de sa jumelle, Peony reprit : « Mais tu ne l’aimes plus, ou tu vas faire comme si tu ne ressens rien? » Parce que vivre dans le déni, c’était plutôt son truc à elle et celui d’Ash non ? Haussant les épaules, elle reposa les yeux sur sa jumelle, un air étrangement sérieux sur le visage. « Peut-être que vous auriez dû coucher ensemble avec Jensen, vous vous seriez sorti tous les parasites qui tournent en boucle dans vos cerveaux le temps d’un instant… » Elle était bien consciente qu’il ne l’avait qu’embrassée et qu’il n’y avait sans doute jamais rien eu de plus dans l’esprit de son meilleur ami, mais peut-être que cela aurait pu les aider tous les deux, non ? Céder aux bras d’Alfie lui avait, à elle, fait beaucoup de bien ! « Je plaisante, je plaisante. Je ne suis même pas sûre que Jensen en serait capable sans sentiments, sauf avec éventuellement un peu trop d’alcool dans le sang. » Peony haussa les épaules, son regard passant de sa sœur à la salle. Pas âme qui vive, Dahlia avait raison.
acidbrain


• 832 mots •


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète-en-chef Serdy

Parchemins : 2020
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 13
FACECLAIM: Natalia Dyer / Marilyn Lima


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyDim 10 Avr - 14:56

♛ Pas de preuve, pas de crime
I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing. My empty halls to echo with grand self-mythology. I am no mother, I am no bride, I am king. But a woman is a changeling, always shifting shape. Just when you think you have it figured out something new begins to take. What strangе claws are these scratching at my skin. I nеver knew my killer would be coming from within. I am no mother, I am no bride, I am king.

▼▲▼

Dahlia adressa un regard courroucé à Peony alors que celle-ci mentionnait non seulement la maison Poufsouffle maison honnie mais en plus, une personne en particulier, de manière à peine voilée. « Ce n'est arrivé qu'une fois. » renifla-t-elle avec nonchalance, et sans prendre la peine de développer. Elle s'était retrouvée en retenue avec Quino à une seule reprise, pour avoir jeté un sort à un élève qui l'avait franchement mérité - elle n'en démordrait pas. Il avait d'ailleurs s'agit de sa dernière retenue, puisqu'elle était ensuite devenue préfète et avait fait en sorte de se montrer irréprochable. Vraiment pas de quoi la comparer à Quino. D'ailleurs, le gréco-argentin avait-il la gâchette particulièrement facile ? Elle semblait se souvenir qu'à l'époque, il était souvent puni à cause de mauvais tours joués à Rusard.

Peony mentionnant ensuite leur petit-frère, Dahlia se renseigna naturellement sur ce qu'elle aurait pu faire pour épargner à Ash une situation difficile. De son point de vue, mieux valait confronter les problèmes que les éviter, mais Ash n'était pas comme elle. Il avait parfois besoin d'être protégé une phrase qui le ravirait. S'ensuivit un enchaînement de potins et de jugements, que Dahlia suivit silencieusement, habituée à ce que sa jumelle se montre bien plus volubile qu'elle. « Je ne sais pas. Parfois j'ai l'impression qu'il préférerait agoniser dans un coin plutôt que de recourir à notre soutien. » nota-t-elle d'une voix mesurée, et ce même si, a minima, Ash avait demandé de l'aide à Peony pendant les vacances pour savoir comment se vêtir pendant son stage les Lloyd, fashion victim jusqu'au bout des ongles. « Pour le reste... Pas la moindre idée. Rappelle-moi ce qui cloche précisément chez Dominique ? Hormis que c'est la sœur de Victoire. » termina-t-elle à mi-voix, un sourire narquois aux lèvres. Elle n'avait, de son côté, rien contre ou pour Dominique Weasley. La différence majeure étant qu'elle avait déjà adressé la parole pour une conversation poussée - à son échelle - à Lucrecia Castillo. De là à dire qu'elle préférait Lucrecia à Dominique pour leur frère... Il ne fallait pas pousser. « Tu lui as piqué sa tablette ? Il est au courant ? C'est très orwellien de ta part. » constata-t-elle en adressant un regard qui voulait en dire long à sa jumelle. Remplacer le stalkage de Léo par le stalkage d'Ash n'était pas vraiment ce qu'elle qualifierait de progrès.

Dahlia comptait bien profiter de cette ronde à deux pour sonder sa jumelle sur ses états d'âme, et elle ne tarda donc pas à mentionner le nom d'Erwin Foster. « Tu ne m'as pas vraiment répondu Peo. Est-ce qu'il te plaît ? » insista-t-elle car sa jumelle voulait - a priori - d'une vraie relation cette fois. Différente de ce que Dahlia avait partagé avec Noé, ou surtout, ce qui avait pris place l'année précédente entre Alfie et elle. « Je ne crois pas que Léo accepte ou respecte la prescription. Mais bon, peu importe dans l'immédiat. » Après tout, pour l'instant Léo n'était pas au courant, et il n'était pas prévu que qui que ce soit joue les mouchards. Et Peony n'avait pas tort : au bout d'un moment, s'énerver pour ça n'aurait plus de sens, même pour Léopold.

Dahlia ne s'était pas préparée à ce que Peony lui parle aussi explicitement de Quino, et elle se maudit d'avoir fait preuve d'inattention sous le coup de la surprise. Ce n'était pas son genre. « N'importe quoi. » Elle souffla avec le nez tel un taureau mal léché, tâchant de retrouver contenance et bien contente de ne pas être réellement tombée. Ce serait le comble du ridicule. Elle écarta doucement les mains de sa sœur destinées à la rattraper, avant de répondre : « Je n'aime personne Peo, à part toi et le reste de notre famille. » répondit-elle dignement, et ayant pris soin de ne pas réagir de manière extrême cette fois-ci. Elle n'avait jamais dit qu'elle aimait Quino - seulement qu'il l'attirait. Ce n'était pas pareil.

A part froncer les sourcils avec incrédulité, elle n'eut pas le temps de grandement réagir à la proposition suivante de Peony, rapidement énoncée puis rétractée. « Ce serait une très mauvaise idée. La vie sentimentale de Jensen est beaucoup, beaucoup trop compliquée et je n'ai pas envie de me retrouver empêtrée là-dedans. Et tu l'as dit toi-même, je le verrais difficilement faire ça sans sentiments. » nota-t-elle d'un ton factuel, tout en poursuivant son inspection de la Grande Salle. Aborder les choses de manière cartésienne, c'était la seule manière d'éviter les prises de tête constantes dont semblaient victimes tous les membres de son entourage.

CODAGE PAR AMATIS



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1399
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyMer 13 Avr - 13:02

Son petit sourire narquois eu son petit effet et Peony laissa un rire lui échapper quand Dahlia réfuta que l’influence de Quino n’avait eu d’effet qu’une seule fois. « La si sérieuse Dahlia, future préfète et préfète-en-cheffe, en retenue… Je suis toujours aussi étonnée que tu ne l’ai pas tué sur le coup. » Parce que vraiment, pendant un instant, Peony avait eu peur pour la vie de son ami. Sa sœur était studieuse et calme, pas le genre à aller faire le pitre comme le poufsouffle. Et pourtant, la seule fois - ou presque - ou elle était laissée allée, c’était avec lui, et elle s’était retrouvée en retenue. Quino semblait, au final, avoir mauvaise influence sur le sérieux de sa jumelle !

« Dois-je te rappeler qu’il a expressément demandé mon aide pendant les vacances pour ses tenues ? Pas celle de Leo, non, la mienne ! » Et pour Peony, cela valait toutes les déclarations au monde. Elles avaient toujours été un peu dures avec Ash, parce qu’elles étaient fusionnelles et que la jumelle passait avant tous les autres, mais cela n’empêchait pas Peony - et Dahlia - d’aimer leur petit frère ! « Je suis sûre qu’il nous parlera quand il en sentira le besoin. ou pas » Après, il connaissait ses sœurs, elles se mêlaient de ses affaires sans qu’il ne leur demande quoi que ce soit, surtout Peony.

Peony râlant comme à son habitude sur le couple de son frère - mais pas devant ce dernier, elle n’était pas folle - elle  leva les yeux au ciel à la remarque de sa sœur. « Je t’ai entendue, Lila. » Elle fit mine d’être outrée une demie-seconde avant de reprendre : « Je sais pas, elle est justement trop comme Victoire, alors qu’elle dit ne pas vouloir l’être. C’est contradictoire, et je ne suis pas sûre que ça soit la meilleure option pour lui. » Elle n’était pas non plus sûre que Lucrecia était mieux, attention, mais elle était - ou tout du moins semblait - être bien moins portée sur le côté dramatique de la vie. « Enfin, je suppose que si il est heureux c’est ce qui compte. » Elle laissa un soupir s’échapper, pas spécialement convaincue. Elle avait bien vu que le regard de son frère s’était illuminé pendant les vacances lorsqu’il lui avait dit qu’il voulait l’inviter pour un rendez-vous, mais elle avait surtout peur de l’état dans lequel son frère serait le jour où Dominique déciderait qu’il n’était plus assez bien pour elle. « Tu crois que je serais encore vivante s’il était au courant ? » dit-elle, d’un air tout à fait sérieux, concernant le vol de tablette. « Ne dis pas n’importe quoi, c’est juste pour son bien. Tu ne te plains pas, toi, quand je gère ton compte MI ! » Elle faisait quand même attention à ce qu’elle faisait et ne touchait pas ce qui pouvait être flagrant, comme les nouveaux messages. Elle faisait juste un petit tour d’horizon, rien de bien méchant en soit. Puis si Ash laissait traîner sa tablette aussi… C’était presque la supplier pour qu’elle agisse ainsi !

Dahlia ne lâchait pas le morceau, et Peony comprit qu’elle allait avoir droit à un interrogatoire complet. Elle n’en voyait pas vraiment l’intérêt, vu qu’il ne se passait rien, mais sa sœur n’allait jamais la laisser partir sans les réponses qu’elle voulait. « Il est mignon, tu ne peux pas lui retirer cela. Ce n’est pas Alfie, certes, mais qui arrive à la cheville d’Alfie en même temps ? » Même si elle avait finit par comprendre qu’elle n’était pas amoureuse d’Alfie, le blond restait extrêmement à son goût et peu de garçons trouvaient grâce à ses yeux depuis, le frère de Lucrecia était plutôt pas mal, mais elle ne l’avait jamais vu qu’en photo, ça n’aidait pas. Ils avaient discuté via la tablette, certes, mais bon. Haussant les épaules, elle reprit : « Le problème c’est que je n’ai pas l’impression que moi, je lui plais. J’ai pourtant mis le paquet au bal. » Et elle avait même fait attention à ce qu’elle ne paraisse pas trop grande à ses côtés, alors qu’elle le dépassait déjà de plusieurs centimètres ! Non vraiment, elle avait fait tout ce qu’elle pouvait, et elle n’était pas sûre que le brun s’en rendait compte. Concernant sa relation avec Alfie, elle haussa une nouvelle fois les épaules, ne s’en formalisant pas trop. Lila n’allait sûrement pas la balancer à Leopold et Alfie tenait bien trop à la vie pour s’y risquer. Ceux qui étaient au courant en dehors de Peony, Alfie et sa jumelle n’avaient pas non plus intérêt à cafter, si ce n’est mettre Leo dans une colère noire. Mais est-ce que ça valait réellement la peine ? Elle en doutait.

La rousse pouffa à la réponse de sa sœur, qui elle, était tout à fait sérieuse. « Quelle déclaration surprenante. Ton ex serait ravi de l’entendre. » Elle esquissa un petit sourire narquois, car il était presque interdit de qualifier Noé comme tel. Ni petit-ami, ni ex, Noé Montgomery était… Et bien Noé. Peony ne comprenait pas trop - ils étaient sortis ensemble, c’était un fait irréfutable - mais elle allait, généralement, dans le sens de sa sœur. Sauf quand elle l’enquiquinait et qu’elle voulait se venger un petit peu, comme par exemple mentionner Quino et l’affection qu’elle avait pour ce dernier, ou les déboires avec Jensen. « Je ne sais pas comment il s’est débrouillé. Apparement, Van Cress est amoureuse de lui aussi, mais le serpent n’en n’est pas fan… Je ne comprends plus rien. » Et elle n’était pas sûre d’avoir envie de comprendre. En soit, elle n’avait rien contre Ivalyana, elle avait même discuté avec elle récemment mais aussi avec le serpent… Mais elle se demandait comment Jensen avait pu, lui qui était presque aussi froid que Karen niveau sentiments, s’empêtrer ainsi dans des histoires compliquées.
acidbrain


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Dahlia Lloyd
Dahlia Lloyd
Préfète-en-chef Serdy

Parchemins : 2020
Âge : 16 ans {16/09/1999}
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 13
FACECLAIM: Natalia Dyer / Marilyn Lima


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptySam 23 Avr - 14:26

♛ Pas de preuve, pas de crime
I need my golden crown of sorrow, my bloody sword to swing. My empty halls to echo with grand self-mythology. I am no mother, I am no bride, I am king. But a woman is a changeling, always shifting shape. Just when you think you have it figured out something new begins to take. What strangе claws are these scratching at my skin. I nеver knew my killer would be coming from within. I am no mother, I am no bride, I am king.

▼▲▼

La discussion avait pris un tournant inattendu : Dahlia se retrouvait à se remémorer la fin de sa deuxième année. Une retenue dans les serres où on lui avait collé Quino dans les pattes - maintenant qu'elle y repensait, elle n'avait jamais su pour quelle raison il avait été collé. Sûrement quelque chose de particulièrement insensé. « Techniquement ça n'avait rien à voir avec lui si j'étais en retenue. Ce qui était de sa faute, c'était l'idée de partir sous prétexte que Rusard avait dû s'absenter et évidemment de se faire choper et de finir en retenue à nouveau. » se rappela-t-elle, l'irritation adoucie par le temps passé - elle en était presque nostalgique : tout avait été très simple, à l'époque. Elle haussa les épaules avec nonchalance. « Je suis quelqu'un de très magnanime. » déclara-t-elle, un sourire sarcastique aux lèvres. Dans le fond, ça n'était pas entièrement faux : elle était assez tolérante avec les frasques de ses proches.

Elle leva les mains en signe d'apaisement alors que Peony s'enflammait légèrement en parlant de leur petit-frère Ash. « Pas besoin de me le rappeler, j'étais là quand tu l'as hurlé dans toute la maison. » observa-t-elle tout en calme - à la différence de sa jumelle, qui se montrait particulièrement intense tout à coup. « Sans doute. Ou il en parlera à l'un de ses amis. » Nathaniel par exemple, que Dahlia appréciait particulièrement - même si elle le voyait difficilement donner des conseils amoureux à Ash. Cela dit, elle était bien placée pour savoir qu'il ne fallait jamais dire jamais : la preuve, elle était apparemment devenue la conseillère de Jensen sur ses histoires de cœur l'année précédente.

Dahlia n'avait pas pu s'empêcher de laisser échapper une pique peu charitable à l'encontre de Victoire. Non, ce n'était pas tout à fait juste : elle aurait pu s'en empêcher, mais elle n'en avait pas eu envie. C'était plus drôle comme ça, et en vérité, elle ne faisait de mal à personne. Il fallait bien qu'elle se défoule de temps temps si Peony s'attendait à ce qu'elle se montre civilisée en présence de la capitaine de Gryffondor. Décochant un sourire tout sauf coupable à sa jumelle, elle poursuivit au sujet de Dominique Weasley : « Je ne lui ai jamais parlé alors je ne saurais pas trop juger. » Elle se garda d'ajouter qu'elle comprenait qu'on puisse ne pas vouloir ressembler à Victoire - ce serait pousser le bouchon un peu trop loin. Elle connaissait les limites ! « Effectivement. » confirma-t-elle quand Peony sembla capituler, car s'immiscer dans les affaires d'Ash ne pouvait pas bien finir. Malheureusement, Peony n'était pas entièrement rangée à son avis. Après un bref interlude où elles évoquèrent Alfie Hartley et les foudres de Léo (Dahlia échangea un regard entendu avec sa jumelle à son dernier commentaire), Dahlia chercha vainement à sauver le peu de vie privée dont disposait encore Ash. « C'est différent, tu gères juste mon MI, tu ne lis pas mes messages, si ? Et de toute façon je n'en envoie quasiment qu'à toi. » Accessoirement, elle n'avait rien à cacher à Peony, contrairement à Ash qui paraissait décidé à entretenir son propre jardin secret... Sans trop de réussite jusqu'à maintenant.

Alfie n'était pas vraiment le style de Dahlia. Elle pouvait objectivement reconnaître qu'il était beau, mais le côté dragueur un peu balourd ne l'attirait pas du tout. Pour éviter tout incident diplomatique, elle se contenta de hausser les épaules d'un air qui voulait tout dire. Elle réfléchit ensuite aux explications de sa jumelle. « La balle est dans son camp alors Peo, toi t'as déjà tout donné. Reste toujours la méthode plus frontale mais je ne suis pas sûre que ça marche avec Foster. Il a l'air un peu... » Elle chercha le mot adapté. « Nerveux. » choisit-elle faute de mieux. Elle ne le voyait en tout cas pas réagir comme Hartley qui n'avait pas une once de flegme en lui. Foster paraissait presque prude en comparaison : elle le visualisait traumatisé d'avoir été embrassé sans crier gare.

Avant que Dahlia ne puisse en venir à son second point d'inquiétude - qui concernait Viska, et les insomnies de Peony -, sa jumelle la détourna de sa mission en lui balançant le nom de Quino à la figure. Ayant sauvé sa dignité en évitant un vol plané droit vers le sol de la Grande Salle, Dahlia affirma sans mentir du moins le pense-t-elle sincèrement qu'elle n'aimait personne - sa famille étant l'exception qui confirmait la règle. Elle garda un air digne alors que Peony se mettait à rire. « Ce n'est pas mon - bref. Il le sait très bien. » Elle se pinça le nez pour reprendre son sang-froid après avoir été déstabilisée par le sujet de conversation. « Ah bon ? Elle ne m'a rien dit... J'espère qu'elle ne nous a pas vus au bal, Mervyy a mentionné son nom quand il nous a surpris... » Ugh, le drama l'avait-il rattrapée ? Cette pensée la fit soupirer de manière audible.

CODAGE PAR AMATIS



dahlia; — I was born to run, I don't belong to anyone, oh no ; I don't need to be loved by you. Fire in my lungs, can't bite the devil on my tongue, oh no. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1399
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony EmptyLun 2 Mai - 0:30

Dahlia se défendant ardemment sur le sujet « Joaquín Kostas et colles assimilées » Peony agira vaguement la main, un petit sourire moqueur aux lèvres. Oui, elle aimait embêter sa sœur, mais cette dernière ne l’épargnait pas non plus. « Moui, c’est du pareil au même. » Il fallait vraiment qu’elle aille toucher deux mots à Quino, parce qu’elle ne comprenait plus ce qu’il se passait. Il était amoureux de sa sœur, se faisait griller la priorité, et après, il l’évitait jusqu’à nouvel ordre, pour lui reparler un peu et ne plus lui reparler dans la seconde d’après… Incompréhensible. « Mais oui, tout le monde sait que tu es la moins névrosée de nous deux, ne t’en fais pas. » Elle esquissa un sourire, couvant sa sœur du regard. Ce n’était pas tout à fait faux, tout le monde savait que Peony était capable de tout pour parvenir à ses fins, et surtout, pour faire décamper les dindes qui couraient après leur frère aîné. Si elle s’était calmé depuis plusieurs mois, il fallait cependant avouer qu’elle ne les portaient pas plus que cela dans son coeur et ne se gênait pas pour être désagréable quand l’une d’elle se retrouvait en face de la rousse dans les couloirs de la demeure des Lloyd à Cardiff.

Dahlia minimisant l’importance de ce pas qu’Ash avait vers sa jumelle, Peony fronça les sourcils, un poil vexée. « Tu te rends compte quand même ? Il a osé me demander mon aide ! Bon, j’avais déjà tout préparé dans ma tête, bien sûr, et je l’aurais fait même s’il ne l’avait rien demandé - je sais, je suis un amour, pas vrai ? - mais il me l’a demandé ! J’ai hâte qu’il me demande ses tenues pour l’Argentine. » Parce qu’elle l’imaginait bien capable de lui ressortir son argument du « non mais j’ai des jambes trop fines » lorsqu’elle lui montrerait un short, alors qu’il ferait bien trop chaud pour qu’il ne porte une paire de jeans. « Hm… Oui, bon, ce n’est pas comme si Nathanaël Baker ou Estefanía Kostas pouvaient changer le planning des préfets… » Peony, voulant se persuader qu’elles pouvaient être les confidentes de leur petit frère ? Absolument. Mais en même temps, elle le couvait, alors ça coulait de source, non ? Certes, Leopold les couvaient elles, et elle ne lui avait jamais dit qu’elle avait couché avec Alfie, mais c’était tout à fait différent !

« Moi non plus, mais j’ai entendu parler de ses crises. » Bon, généralement, c’était parce que Victoire se plaignait du comportement de sa sœur, mais cela lui paraissait extrême. Elle avait fait tout un foin pour une robe de bal de la mauvaise couleur, pour au final en porter une de ladite couleur de son plein gré lors d’un bal suivant. Cela n’avait ni queue ni tête. Elle était aussi au courant de la compétition qui existait entre les deux sœurs et si elle avait pu sentir le pouvoir de vélane de Victoire lors, justement, du bal de Noël - essentiellement parce qu’elle avait déjà eu une démonstration de ce que la blonde pouvait faire - elle s’était dit que c’était pour contrer elle ne savait quel plan de sa petite sœur. Non vraiment, elle préférait largement sa relation avec Dahlia a celle de Victoire et Dominique. « Non, je ne lis pas tes messages. Mais tu ne peux rien me cacher, toi, je te connais par coeur, tu es ma sœur jumelle. » Ce qui n’était pas le cas de leur petit frère, qui leur cachait énormément de choses. Elle devait donc trouver des ruses pour savoir ce qu’il se passait dans la vie de leur benjamin, non ?

Dahlia n’étant pas une grande fan d’Alfie, elle ne semblait cependant pas être une grande fan d’Erwin non plus. Sa remarque fit hausser les épaules à la rousse, qui savait parfaitement qu’elle ne pouvait qu’attendre que Le Brun se décide. Sauf qu’elle n’avait pas envie d’attendre cent ans pour des noises. « Je sais bien, mais… Je ne sais pas, j’espérais lui faire un peu plus d’effets que cela. Même le frère de Lucrecia semblait plus intéressé, et seulement par messages ! » Elle boudait à moitié, mais elle savait bien qu’elle ne pouvait pas forcer Erwin, s’il n’avait pas envie de la voir comme plus qu’une simple cavalière. Quant à Leandró, elle ne savait pas trop quoi en penser. En soit, c’était flatteur, qu’un garçon à l’autre bout de la terre flirt avec elle sans se cacher, mais le problème, justement, c’était que Andró était loin. Beau et intéressant, mais super loin. Certes, ils allaient aller en Argentine pendant l’été, mais elle ne pouvait pas simplement espérer qu’il allait l’attendre et encore moins qu’il était le garçon de la prédiction de la vieille Trelawney…

La réaction de sa sœur face à l’appellation de Noé fit rire Peony, ravit de voir que la brune n’était pas la seule à avoir la main dans cette conversation. Un bras passant sous celui de sa sœur, elle se serra doucement contre elle, pour s’excuser un peu. Quant à Ivalyana et Jensen… « Ah ? Je peux toujours essayer de le savoir, je voulais lui poser des questions, de toute façon. » Si elle avait échangé avec son serpent, elle n’avait jamais eu l’occasion de parler avec l’aiglonne. De ce qu’elle avait compris, elle était de retour, en pleine possession de son corps. « De toute façon, ce n’est pas comme si ce baiser voulait dire grand chose. Elle ne peut pas t’en vouloir pour sa détresse à lui. Sa relation avec Viska devient n’importe quoi. » Elle ronchonna ensuite plus pour elle-même que pour sa sœur, sur tout ce sujet qui l’a laissait réellement incapable de faire quoi que ce soit. « Dire qu’il y a un an, ils passaient leur temps à se sauter dessus. » Comme quoi, tout pouvait changer en un battement d’aile. Jensen était plus célibataire que jamais, ne pouvait même pas espérer se mettre avec Cece, qui était fiancée à un sorcier de Durmstrang, et sa relation avec Sana semblait plus platonique que jamais. Quant à Fiona… « Tu crois qu’il va tenter sa chance avec Fiona ? Je ne sais pas trop ce qu’elle pense de lui… Peut-être que je devrais enquêter de son coté à elle… » Peony et Fiona étant à Magic Mix ensemble, et si elles discutaient régulièrement, elles n’étaient pas spécialement proches.

acidbrain


• 1 039 mots •


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty
Ξ Sujet: Re: Pas de preuve, pas de crime | Peony   Pas de preuve, pas de crime | Peony Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas de preuve, pas de crime | Peony
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crime & conséquences [ PV ]
» Se taire c'est aussi une preuve d'amitié [PV]
» L'inéluctable [ Peony ]
» Les amis de Peony sont... ? [ PV ]
» Opération Quilia ★ Peony

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Lieux de passage :: Le Hall d'entrée-
Sauter vers: