Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Le Deal du moment : -59%
Balance cuisine électronique Raniaco (batterie ...
Voir le deal
6.99 €

Partagez
 

 Chère amie [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Chère amie [PV] Empty
Ξ Sujet: Chère amie [PV]   Chère amie [PV] EmptyMar 22 Mar - 16:42

Chère amie
Charisma + Emma
« Tata Tata Tata Tata ! » Charisma avait à peine ouvert la porte d’entrée qu’une mini tornade aux soigneux cheveux châtains clairs fonçait dans les jambes de son invitée. Harmony Kostovak-Peterson, presque seize mois au compteur, était en pleine forme. Trop petite pour différencier les vrais oncles, tantes et cousins des amis de ses parents, elle appelait tout le monde « tata » et « tonton » ce qui lui permettait aussi de ne pas trop s’encombrer l’esprit avec un détail aussi insignifiant que celui des prénoms. « Harmony... » la gronda doucement sa mère en la forçant avec fermeté à lâcher les mollets de son amie puis à reculer. « Est-ce ainsi qu’on accueille un invité ? » demanda-t-elle à sa (très) jeune fille qui leva les yeux sur Emma d’un air penaud qu’on devinait feint « Nan m'man, bonjou’ tata, c'mment ça va ? » La diction et la syntaxe n’était pas parfaite, mais eût égard à son jeune âge, Carry s’en contentait. Sous l’influence de son époux, elle essayait d’être un peu plus coulante avec leur fille qu’elle ne l’avait été pour Erik. L’auror tenait cependant à ce que la politesse reste une valeur essentielle dans l’éducation d’Harmony.

« это хорошо, моя дорогая » murmura-t-elle à sa fille en russe, la félicitant. Dorémi apparut dans un pop sonore et récupéra la petite fille pour laisser les deux adultes s’installer plus sereinement. Carry sourit à son elfe de maison et fit signe à Emma de la suivre. « J’en oublie, moi aussi, la politesse ! Bonjour Emma, viens dans le salon, j’ai préparé du thé et Dorémi a fait des scones qui viennent tout juste de sortir du four, un délice. » Elle conduisit son amie jusqu’à la pièce à vivre que la jeune femme connaissait bien. Sans se voir aussi souvent qu’elles l’auraient voulu du fait des aléas du quotidien qui prenaient vite le pas sur tout le reste, elles arrivaient tout de même à se voir de temps en temps. Carry supposait qu’avec Liam à Poudlard l’an prochain, elle aurait encore plus le loisir de voir ses amis – surtout qu’elle pouvait demander à Nicolas d’être sa taupe dans l’école ! -.

Et puisqu’elle songeait au petit ami de la médicomage, une fois la jeune femme assise, Carry enchaîna tout en versant la boisson chaude dans les tasses fleuries : « Sinon, avec Nicolas, vous pensez vous installer ensemble un jour ou ce n’est toujours pas au programme ? » Nicolas laissait du temps à Emma, ce qui était plutôt bien en un sens car Carry était d’avis qu’il ne servait jamais de précipiter une relation elle a essayé, ça n’a rien donné de concluant. Mais il y avait une différence subtile entre prendre son temps et stagner, or elle n’était plus très sûre d’où se situait le couple. N’étaient-ils pas ensemble depuis une éternité ? Ensemble de nouveau qui plus est. « J’ai eu l’impression qu’il n’allait pas très bien cet automne, il m’a semblé plus en forme quand nous nous sommes vus la dernière fois. » continua-t-elle de façon à laisser une porte de sortie à son amie pour le cas où elle ne serait pas à l’aise avec le sujet précédent. Si elle choisissait plutôt de parler de la dépression chronique de Nick, c’était qu’elle n’était toujours pas prête Carry la malice, master 2 de psychologie sadique. « Et au travail ? La nouvelle fournée de stagiaire est à la hauteur de tes espérances ? » Le thé servi, elle s’assit et porta la tasse à ses lèvres dans l’attente des réponses d’Emma.
(c) princessecapricieuse



La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson


Dernière édition par Charisma Kostovak le Mer 13 Avr - 10:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1870
Âge : 29 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Felicity Jones / Katie Holmes


Chère amie [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Chère amie [PV]   Chère amie [PV] EmptyDim 10 Avr - 14:25

♛ Chère amie
The sun is shining, it's a beautiful morning and I'm feeling the vibe and I feel more alive than I've ever been. Let's get together, yeah, I can be your best friend if you be my best friend, we can fall in love with the world again. Everybody's growing up. Yeah, we're all growing up.

▼▲▼

Emma allait sur ses trente ans, une jolie formule pour désigner un cap qu'elle voyait se profiler de manière de plus en plus menaçante. Elle devait admettre qu'a minima, sa vie était plus stable qu'elle ne l'avait jamais été : elle exerçait l'emploi qu'elle avait toujours voulu exercer - quand bien même c'était loin d'être toujours évident -, elle sortait avec son meilleur ami, elle avait des amis sur lesquels elle pouvait compter et un train de vie qui, globalement, lui convenait. Le paysage politique et le contexte global du monde magique n'étaient pas aussi paisibles, et elle restait vigilante vis-à-vis de Nick, mais dans l'ensemble, elle considérait que c'était mieux que ce qu'elle avait anticipé jadis pour ses trente ans. Mieux que ce qu'elle aurait prédit si on lui avait posé la question trois ans plus tôt, lorsqu'elle était encore avec Charlie, que Nick avait essayé de mettre fin à ses jours, et que sa mère lui ajoutait de la charge mentale en voulant reprendre contact. Elle aurait pu être beaucoup plus fébrile à l'approche de son anniversaire, mais elle ne l'était pas tant que ça, chose qu'elle n'avait de cesse de répéter à Nick, afin qu'il ait pleinement conscience des progrès qu'elle avait fait depuis sa jeunesse anxieuse passée à Poudlard Nick a donc dû investir dans un lot promotionnel de boules quiès.

Le truc, c'était aussi qu'elle n'avait pas l'impression d'avoir bientôt trente ans. Une impression dont son corps venait volontiers la détromper après une soirée un peu trop arrosée - comment faisait-elle avant ? - ou qu'il affichait avec une désinvolture insolente de premiers cheveux blancs. Elle ne se sentait pas vieille, mais elle n'avait certainement plus vingt ans - la preuve, quand elle avait des patients de vingt ans, ils lui semblaient pratiquement juvéniles. Pour preuve, certains de ses amis (OK, une en particulier) avaient réussi à vivre deux grossesses, pendant qu'elle apprenait à vivre avec un corps composé à 75% de café et jugeait que réussir à gérer ses tâches administratives sans trop d'angoisse relevait d'une vraie prouesse d'adulte. Chacun son rythme, n'est-ce pas ? Ces considérations quittaient de toute façon son esprit dès lors qu'elle mettait les pieds chez Carry et se retrouvait assaillie par des enfants qui, décidément, lui confirmaient bien le fait qu'elle n'en était définitivement plus une.

Son sourire s'élargit en entendant la voix d'Harmony dont elle caressa les cheveux avec affection alors que la fillette s'accrochait à elle avec une fermeté collant à son âge on reconnaît la poigne de fer de Carry. Observant l'échange entre la mère et la fille d'un air indulgent, elle s'empressa de répondre à Harmony : « Quel enthousiasme ! Bonjour Harmony ! » Elle se serait bien montrée plus informelle, avec un yo "salut", mais elle craignait le regard sévère de Carry. « Je vais très bien et toi ? Je suis très contente de te voir. » dit-elle chaleureusement à la fillette, se penchant pour être à sa hauteur. Elle se redressa alors que Dorémi apparaissait pour transplaner avec elle. Elle fit signe à l'elfe de la maison, qu'elle avait connue pendant ses études à Poudlard avant de se tourner vers Carry. « Je te suis. Beau programme. » approuva-t-elle ensuite, en emboîtant le pas à son amie. « Elle grandit tellement vite, c'est fou. » Et ça n'était pas comme si elle n'était pas familière du processus, mais ça restait impressionnant de le voir avec la dernière née de Carry.

A peine s'était-elle installée que son amie lui demanda, de but en blanc, si elle comptait un jour s'installer avec Nick. « Heureusement que je n'avais pas commencé à boire mon thé. » répondit-elle en arquant un sourcil. « Je ne sais pas, il t'en a parlé ? Je crois qu'il faut juste qu'on prenne la décision d'y aller, ça n'a plus vraiment de sens d'attendre. » D'attendre quoi, elle ne le savait plus bien. Ils avaient repris les choses doucement, parce qu'ils avaient changé en tant que personnes, entre l'époque où ils étaient sortis ensemble au cours de leur adolescence, et l'âge adulte, et elle ne se voyait certainement pas avoir des enfants, mais vivre avec Nick semblait être l'étape suivante et logique dans leur relation - elle n'allait pas vivre en colocation avec Mary jusqu'à sa mort !

« Non en effet, il a très mal vécu ce qui est arrivé à Viska Spingate. Il se sentait particulièrement responsable et avec son propre passé... » Elle soupira, adressant un regard convenu à son amie, qui était bien placée pour connaître les tenants et aboutissants de cette histoire. « Mais ça a l'air d'aller mieux, en effet. » Elle hocha doucement la tête, attrapant sa tasse tout en écoutant la question suivante de Carry. Elle haussa les épaules. « Comme toujours, il y a de tout. On avait plusieurs Serdaigle vraiment brillants l'an dernier. » McConnell et Dubtaigh notamment, qui faisaient honneur à leur ancienne maison. « Cette année c'est plus mitigé j'ai l'impression. Et toi au Bureau des Aurors ? Des nouvelles recrues à signaler ? » Comme Carry n'était pas forcément la plus avenante des personnes au premier abord, Emma était aisément amusée en l'imaginant affublée de petits stagiaires s'apparentant essentiellement à Roy Bradley, dans son esprit.

CODAGE PAR AMATIS




emma; — Are you afraid ? 'Cause I'm terrified. But you remind me that it's such a wonderful thing to love. ;;

 Chère amie [PV] HNp12bN
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Chère amie [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Chère amie [PV]   Chère amie [PV] EmptyMer 13 Avr - 11:27

Charisma + Emma
« Bien bien ! Y’a ‘cones pou’ goûter ! » L’évaluation d’une bonne journée, pour Harmony, se faisait principalement vis à vis de ce qu’il y avait à manger pour le tea time de 17h (et, parfois, l’encas de 10h). Si elle était plus en avance que ne l’avait été Erik avec la parole – mais elle n’avait pas passé la première année de sa vie à fuir avec leur mère non plus -, elle avait tout d’un estomac sur pattes. Le mage pédiatre qui la suivait à Sainte Mangouste avait prévenu de faire attention car elle était un bambin légèrement potelé. Carry préférait surveiller sans restreindre pour l’instant : Harmony aimait manger, cela dit elle passait aussi la majeure partie de sa journée à courir partout dans la maison ou au parc, autant d’activités qui nécessitaient de l’énergie !

La petite fille ne fut pas surprise de l’apparition de Dorémi. À la façon dont un reflet passa dans ses yeux quelques secondes avant l’arrivée de l’elfe, Charisma en déduisit que sa benjamine l’avait prédite. Durant la prime enfance de son premier, l’auror avait réussi à brider le don de prémonition parce qu’Erik avait aussi hérité du don de maîtrise des flammes d’Axel. Entraîner son fils à créer le feu avait étouffé le talent de double vue et tout ce qu’il pouvait avoir de gênant. Carry ne pourrait utiliser ce subterfuge sur Harmony mais elle espérait réussir à contenir le don familial pour qu’il ne rende pas sa petite dernière aussi bizarre qu’elle. Au fil des ans, l’ancienne Serdaigle avait appris à ignorer les voix qui lui parlaient, à isoler celle de son inconscient et celle des prémonitions. Tout n’était pas que magique, le trauma’ de son enfance avait aussi créé La Voix pour lui tenir compagnie quand elle était enfermée chez Andrew… seulement, avoir en permanence des murmures dans un recoin de son esprit ne l’avait pas aidé et elle aurait voulu, si elle l’avait pu, épargner ce fardeau à ses enfants. Erik arriverait probablement à le tenir à distance, pour Harmony, elle allait devoir lui apprendre à faire avec en lui donnant les clefs qu’elle avait elle-même apprise pendant ses cours à Taliesin.

Laissant cette question de côté pour l’instant, Carry conduisit son amie au salon. « Ne m’en parle pas, j’ai l’impression que si je cligne un peu trop des yeux, elle aussi sera sur le point d’entrer à Poudlard ! » Le départ d’Erik pour Poudlard n’avait pas été facile pour la jeune maman : on ne pouvait pas dire qu’elle ait été souvent séparée de son fils depuis sa naissance, et si elle savait raisonnable de couper le cordon, ça ne lui avait pas plu. Les premières semaines, elle avait très mal dormi… « Mais chaque chose en son temps, Il y aura d’abord la rentrée de Liam, et d’Aylaen aussi. Nicolas va avoir de quoi faire avec tout ce petit monde. » Leur ami était directeur de Serdaigle depuis peu ainsi que professeur d’histoire de la magie, se retrouver en classe avec tous ses neveux et nièces allait être une nouvelle expérience pour lui ! Il n’était toutefois pas le premier à qui cela arrivait, il lui serait donc aisé de prendre conseil pour gérer auprès de ses collègues.

Et puisqu’elles parlaient de ce qui se devait d’arriver en temps et en heure, Carry attaqua frontalement sur le sujet du couple d’Emma. La jeune femme n’avait jamais été très diplomate et ne voyait pas bien comment amener la question avec douceur, aussi avait-elle préféré la franchise. Emma avait l’habitude de toute façon, elles se fréquentaient depuis bientôt vingt ans ! « Désolée, je n’ai pas trouvé de bonne façon d’amener le sujet. » Elle n’était pas désolée du tout remarquez, mais c’était ce qu’on disait dans ces conditions pas vrai ? « Il m’a juste dit qu’il te laissait du temps. J’ai surtout eu l’impression qu’il avait peur de te poser la question donc je le fais à sa place, normal : Monsieur Jones n’a jamais été très courageux quand les choses prennent une tournure sérieuse. » Elle ne lui jetait pas la pierre : quand elle avait rompu avec Axel, elle avait carrément quitté le pays pendant presque un an ! Restait qu’échaudé par ses expériences précédentes, Nick se montrait exagérément prudent.

« Cela se conçoit. Il a toujours eu la manie de se sentir responsable de tout. Mademoiselle Spingate a vécu des choses très difficiles mais il n’est pas coupable, ou alors nous le sommes tous. » Elle y compris puisqu’elle n’avait pas réussi à empêcher l’enlèvement. Bien qu’elle n’ait pas été réellement mise sur la piste de Nathan Symphonie, elle était en charge de la protection de Poudlard, et on ne pouvait pas parler de réussite… Pour autant, elle ne se mettait pas à penser que tout ce qui tournait mal dans cette école était de son fait ! Ils n’étaient que des êtres humains, ils ne pouvaient pas tout prévoir, encore moins quand MS s’en mêlait.

Et puisqu’elles évoquaient les élèves, Emma en côtoyait certains à la sortie de Poudlard. « N’est-ce pas le propre d’un Serdaigle d’être brillant ? » s’amusa Carry avant de répondre au sujet des stagiaires de son département « Hum… Non, personne qui sorte du lot, en même temps j’évite les stagiaires. Ils me donnent mal à la tête. » L’auror prit une gorgée de thé et posa délicatement sa tasse dans la soucoupe, réfléchissant aux dernières nouvelles… son regard se posa alors sur l’enveloppe blanche posée sur le guéridon à côté du canapé. « Monsieur Griffins a encore débouté notre demande d’adoption pour Erik. Je ne comprends pas pourquoi il s’accroche à ses droits parentaux : ce n’est pas comme s’il s’était un jour occupé de son fils. » Il avait eu l’air désolé de son attitude la dernière fois qu’ils s’étaient vus avec son ex mais depuis ils ne se parlaient que par avocats interposés… et on ne pouvait pas dire que cela se passait bien. Carry regrettait un peu de s’être lancée là-dedans, mais elle trouvait que Asher aurait mérité d’être reconnu comme étant le père adoptif d’Erik.
(c) princessecapricieuse



La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson
Revenir en haut Aller en bas

Emma Carter
Emma Carter
Ste Mangouste

Parchemins : 1870
Âge : 29 ans {02/05/1987}
Actuellement : Médicomage


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Felicity Jones / Katie Holmes


Chère amie [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Chère amie [PV]   Chère amie [PV] EmptyDim 24 Avr - 11:16

♛ Chère amie
The sun is shining, it's a beautiful morning and I'm feeling the vibe and I feel more alive than I've ever been. Let's get together, yeah, I can be your best friend if you be my best friend, we can fall in love with the world again. Everybody's growing up. Yeah, we're all growing up.

▼▲▼

Emma était bien contente depuis que Harmony parlait, et de mieux en mieux : cela rendait leurs interactions d'autant plus intéressantes. Elle sourit à la fillette alors qu'elle mentionnait les "cones" - dont elle interpréta aisément le sens. Si elle fut légèrement plus surprise que Carry ou Harmony à l'apparition de Dorémi, elle n'en montra pourtant rien. Elle ne s'était pas attendue à ça, mais elle avait été élevée dans un environnement magique où les elfes n'étaient pas rares - ça lui venait du côté de sa mère.

« A vue d’œil je dirais que tu as encore un peu de temps. » répondit-elle ensuite à Carry, sourire amusé aux lèvres. Pendant ce temps elle n'avait même pas un enfant, donc on pouvait facilement déduire que leurs vies n'avançaient pas à la même vitesse. « Oui mais ça devrait être sympa pour lui aussi, il les verra plus régulièrement. Même si ça ne sera pas évident en classe en effet. » Elle n'avait pas vraiment ce problème-là, sauf quand elle devait traiter des personnes qu'elle avait connues à l'école, mais ça n'arrivait pas non plus tous les quatre matins. Elle se retrouvait davantage à encadrer d'anciens élèves, mais son temps passé à Poudlard commençait à remonter un peu : elle n'avait même pas côtoyé Ringo ou Bartley à l'école coup de vieux.

Emma cligna des yeux, mais répondit plutôt spontanément à la question de Carry sur un futur emménagement avec Nick. Elle n'avait pas - plus ? - de secrets pour son amie à ce stade. L'époque des grandes fuites à travers le monde semblait désormais derrière elles (du moins fallait-il l'espérer, pour le bien de leurs proches !) Elle adressa un regard appuyé et amusé à Carry alors qu'elle s'excusait sans avoir l'air désolée pour un sou - classique. « Tu veux dire que c'est à moi d'aborder le sujet. » déduisit-elle, car si Carry n'était pas allée au bout du raisonnement, la conclusion en paraissait tout de même clair. « Par curiosité, vous avez parlé de manière extensive de nous ou tu lui as juste posé la même question qu'à moi ? » poursuivit-elle en arquant un sourcil, intriguée. Ce serait en tout cas à elle de prendre son courage à deux mains et de remettre la question sur le tapis, ce qui ne lui semblait pas chose impossible. Il paraissait être temps.

Carry l'interrogeant ensuite au sujet de Nick en particulier, Emma mentionna Viska Spintage et ce qui s'était passé récemment à Poudlard. « J'ai essayé de le lui faire comprendre, mais tu sais comment il est. Peut-être qu'on l'est tous. » Coupable, cela s'entend. Elle haussa les épaules dans un petit soupir. Les choses semblaient aller mieux, que ça soit du côté de Nick ou de Viska - du moins Emma n'avait-elle rien entendu qui aille à l'encontre de cela. Avec l'enfance qu'elle avait eue, elle avait appris à vivre au jour le jour et profiter des états de grâce - ils ne duraient jamais très longtemps.

« Evidemment. » répondit-elle par chauvinisme à propos des Serdaigle, même si elle en avait croisé des pas très futés au cours de ses études. Il ne fallait pas se leurrer ! « Ah oui ? Vraiment ? » s'inquiéta-t-elle en posant sa tasse à son tour et en étudiant le visage de son amie. Ça ne semblait jamais anodin dans le cas de Carry, et des effets que pouvait avoir son pouvoir.

Suivant le regard de Carry, elle l'écouta mentionner Axel, et fronça les sourcils. « Sérieusement ? Mais pourquoi ? Tu penses que ça serait mieux si tu lui reparlais pour de vrai, pour lui faire comprendre que ça n'a plus de sens à ce stade ? » interrogea-t-elle avec hésitation. Elle aurait voulu aider Carry et Asher, mais elle ne savait pas comment. Si Axel avait voulu s'impliquer dans la vie d'Erik, ça aurait été autre chose, seulement en l'occurrence, il ne s'agissait vraiment plus que d'un titre honorifique...

CODAGE PAR AMATIS




emma; — Are you afraid ? 'Cause I'm terrified. But you remind me that it's such a wonderful thing to love. ;;

 Chère amie [PV] HNp12bN
Revenir en haut Aller en bas

Charisma Kostovak
Charisma Kostovak
Ministère

Parchemins : 735
Âge : 30 ans {27.05.1986}
Actuellement : Auror


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Barbara Palvin


Chère amie [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Chère amie [PV]   Chère amie [PV] EmptyDim 1 Mai - 10:25

Charisma + Emma
« Oh, tu sais, ces petites choses grandissent à toute vitesse ! » On aurait beau lui dire qu’elle avait le temps d’ici à ce que sa benjamin entre à Poudlard, l’expérience de devoir aller acheter un uniforme et une baguette à Erik lui avait donné l’intime conviction que le temps passait trop vite et qu’elle ne profiterait jamais assez de l’enfance de ses trois petits ! D’ici quelques mois, ce serait au tour de Liam de partir pour l’école des sorciers. Si cela faisait le bonheur d’Erik – qui se languissait de son meilleur ami/demi-frère dont il était inséparable -, Charisma se disait que la maison allait paraître bien vide avec une chambre entière laissée à l’abandon par les deux garçons. « On se demandera tous si Aylaen va aller jusqu’à sa chambre de garde pour le réveiller aux aurores le matin ! » sourit Carry qui se souvenait encore du récit de ses amis, à l’époque où Nick vivait encore chez Megan et que sa nièce lui servait de réveil matin un peu violent. « C’est bien qu’elle et Liam rejoignent Erik seulement un an après lui, il avait besoin de ce temps pour se faire ses propres amis » Ou, en tout cas, ses propres connaissances – Carry n’était pas certaine qu’Erik soit capable de s’attacher au bout de seulement quelques mois à de nouveaux enfants -, de ce côté là, elle ne pouvait le renier, son fils avait tout pris d’elle. Il était capable d’aimer, mais il se montrait plutôt difficile. Pour une fois qu’il aurait pu prendre d’Axel pour quelque chose de bien ! Ça avait été raté !

Passant à un autre sujet, à savoir le couple formé par Nick et Emma, Charisma sourit avec une pointe de malice dans le regard : « Ou alors tu peux attendre que Nicolas rassemble son courage, mais ne sois pas trop pressée » avant d’enchaîner sur la question de son amie « Je lui ai posé la question, vous m’agacez avec votre rythme d’escargot. Vous vous rendez compte que depuis l’époque où vous aviez commencé à vous tourner autour à Poudlard, j’ai eu le temps d’avoir trois enfants et de me marier ? » Asher et elle s’étaient probablement moins pris la tête qu’Emma et Nick parce qu’ils avaient déjà un enfant chacun alors vivre ensemble facilitait la vie de famille, Charisma ne pensait néanmoins pas qu’ils aient été particulièrement rapides. Au contraire, vu qu’ils avaient tous les deux été abandonnés après la naissance de leur fils, ils avaient pris leur temps. Et à côté de ça, Nick et Emma en était quasiment toujours au même point !

Si discuter de l’histoire d’amour de ses amis était amusant, Carry trouvait moins amusant mais peut-être plus important d’évoquer l’état de Nicolas. Bien que leur ami gère mieux qu’à d’autres périodes, ce genre de maladie pouvait refaire surface, il était important selon Carry que ses proches communiquent entre eux, juste au cas où mes persos, ces sources inépuisables de soucis. « Non, nous ne le sommes pas. Aucun d’entre nous. Les coupables sont ceux qui lui ont fait du mal et uniquement eux. C’est ce que Nicolas n’a jamais compris et qui le ronge : il confond regrets et culpabilité » Carry regrettait de ne pas avoir été plus vigilante, mais elle ne se sentait pas coupable de l’état dans lequel la petite Spingate était revenue. Enfin… si leur ami allait mieux maintenant, c’était l’essentiel.

Ils évoquèrent ensuite les nouveaux étudiants aussi bien au Ministère qu’à Sainte Mangouste. Carry posa sa tasse à son tour lorsque Emma s’inquiéta de ses maux de tête. « Oui, ils ont trop de futurs possibles, les voix ont tendance à s’emballer. Heureusement, cela finit toujours par se calmer lorsque je suis habituée à leur présence » Si elle devait avoir des visions sur tous ceux qu’elle voyait tous les jours, ce serait rapidement épuisant ! Or, après un temps d’adaptation, son talent ne réagissait plus instinctivement à l’apparition de nouveaux collègues. Machinalement, Carry se massa le front alors qu’elle n’avait pas la migraine pour le moment.

Parler d’Axel aurait pourtant été une cause compréhensible de mal de tête ! Imitant l’expression de son amie, elle fronça les sourcils à son tour en répondant avec le plus de neutralité possible : « Peut-être qu’il regrette. Il en avait l’air la dernière fois que nous nous sommes vus ». Mais cela remontait déjà à plusieurs années, Erik devait avoir cinq ou six ans la fois où elle avait trouvé Axel sur son perron. Cette fois-là, elle l’avait empêché de parler à leur fils, ils avaient discuté de la possibilité qu’ils se rencontrent en sa présence, puis Asher était arrivé, Axel était parti, et il n’y avait pas eu de suite. Après son mariage, elle avait fait une demande officielle d’abandon de paternité pour qu’Asher puisse adopter Erik, et c’était depuis qu’ils menaient une sorte de bataille par avocats interposés… « Je crois que je préférerais ne pas lui parler… Cela fait plus de dix ans maintenant, à quoi bon revenir sur ce que nous avons vécu ? » Elle soupira, laissant voir à Emma qu’elle était véritablement ennuyée. « Asher a proposé d’y aller, lui, mais je ne vois pas comment cela pourrait bien se passer, Monsieur Griffins est têtu, j’en sais quelque chose » Et puisqu’il refusait d’abandonner ses droits sur Erik, elle était loin de croire qu’il prendrait bien de voir débarquer devant sa porte celui qui voulait l’adopter. Pourtant, aux yeux de Carry, il ne faisait aucun doute qu’Erik n’avait qu’un père et qu’il s’agissait de son mari ! Dommage qu’elle ne parvienne pas à faire valoir ça aux juges des affaires familiales !
(c) princessecapricieuse



La clef de la cage
Doué pour voler, l'oiseau excite ta jalousie. Ferme les volets, tu risques de te prendre pour lui. - Charisma "Carry" Kostovak-Peterson
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Chère amie [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Chère amie [PV]   Chère amie [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Chère amie [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chère Maman... *pv Naïma*
» chère plantes aidez moi à m'endormir
» [TERMINE] Chère maman de Noël [PV]
» L'envers du décor : Une tasse de thé très chère ?
» Chère petite tornade [PV Arwenn Blake]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: Maisons & Habitations-
Sauter vers: