Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment : -25%
-25% Nike Air Max Genome – Chaussure pour Homme
Voir le deal
127.47 €

Partagez
 

 Spice up your life ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 126
Âge : 15 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptySam 2 Avr - 11:35

Spice up your life ! « Je suis en manque de nicotine » constata platement Aoi durant un samedi après midi chill dans la salle sur demande (pour ceux qui ne multipliaient pas les clubs à tout va toujours!). Elle venait de terminer de feuilleter un magazine sur le rock indé et, que ce soit par ennui ou parce que le tabac était une drogue, elle avait très envie de s’en griller une. Seul problème, tout son argent passant dans des trucs triviaux comme les tenues de Magic Mix ou le maquillage, elle n’avait plus un sou vaillant, et pas l’ombre d’un paquet dans la poche.

Taxer Cassie était sa stratégie habituelle dans ce cas de figure, seulement pour le moment, pas de Cassie à l’horizon. Il n’y avait que Flynn et elle dans le coin. Même Viska, qui un jour de week-end aurait pu faire acte de présence pour le plaisir de la compagnie de Flynn - Aoi ne se faisait pas beaucoup d’illusions sur l’intérêt que portait la blonde à sa personne en dehors des heures de Sterne -, avait un entraînement aux arts martiaux avec Alexandre. La présidente du club de danse ne lui aurait été, de toute façon, d’aucune utilité. Elle ne s’achetait jamais de cigarettes. Il n’y a pas si longtemps, elle affirmait même à qui voulait l’entendre que c’était incompatible avec une pratique sportive intensive, c’est dire ! Aoi était d’avis que ce n’était pas une si mauvaise chose que la jolie blonde soit passé du côté obscur de la force ils ont des cookies : il y avait déjà bien trop de Sainte Nitouche coincée comme ça dans leur maison, et elle savait de quoi elle parlait, deux d’entre elles étaient ses amies ! Oui, on parle bien ici de Kate et Karen.

« T’aurais pas une cigarette à m’avancer ? » demanda-t-elle ensuite sans aucune certitude sur la réponse qu’elle obtiendrait. Flynn était plus un consommateur occasionnel que régulier, quelque part entre Gabin qui ne fumait quasiment jamais sauf aux soirées et elle qui fumait autant de cigarettes qu’elle pouvait s’en payer. Aoi se disait qu’elle arrêterait le tabac quand elle serait adulte et qu’elle n’y trouverait plus le frisson de l’interdît. Actuellement, ce qu’elle trouvait drôle, c’était de braver les règles, de provoquer les adultes en faisant quelque chose qui, au pire, ne blessait qu’elle.

« C’est un peu triste cet aprem. Ils sont chiés de nous lâcher comme ça ! Tu te rends compte que Gabin s’aère soit disant l’esprit en vu des prochains championnats ? Qui fait ça sérieux ! Et je ne peux même pas embêter mon frère, je sais pas où il est. Il ne me reste que toi à enquiquiner, pas trop déçu j’espère ? » notons qu’elle n’avait pas encore bien décidé comment elle allait taquiner Flynn. Il n’était pas une proie facile car pas très susceptible. Elle aurait pu tenter le sujet Viska mais se disait qu’il était trop rôdé : elle se demandait à ce sujet si c’était elle qui se faisait des idées ou si c’était lui qui se mentait. Elle penchait pour la seconde solution : qui restait huit mois avec la même fille s’il n’avait pas de sentiments pour elle ? Enfin… en tout cas, V le titillait trop souvent sur le sujet pour qu’elle trouve un angle d’attaque original. Cela dit, il en fallait plus pour décourager Aoi de tromper son ennui ! Il fallait bien pimenter un peu cette journée !

574
2981 12289 0


    Aoi Summers
    "Ce que tu dois faire, c'est montrer à ces crétins de quoi tu es capable. Montre-leur que tu n'as pas peur."

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptyMar 19 Avr - 16:13


Spice up your life !

Is this the real life? Is this just fantasy? Caught in a landslide no escape from reality. Open your eyes, look up to the skies and see I'm just a poor boy, I need no sympathy because I'm easy come, easy go little high, little low. Any way the wind blows doesn't really matter to me, to me.
Flynn & Aoi

Flynn était assis nonchalamment, ou plutôt vautré, dans un pouf confortable. Casque sur les oreilles, il écoutait les grands classiques du rock (et présentement l’incroyable et magnifique Bohemian Rhapsody, dont la partie rock au piano lui avait demandé beaucoup de travail avant qu’il ne puisse la maîtriser) que Vanellope avait eu la riche idée de mettre dans l’application Musique de sa tablette magique. Tout était quand même beaucoup mieux quand on pouvait écouter de la bonne musique ! Il n’avait pas mis le son aussi fort qu’il pouvait le faire (ses pères lui assuraient tout le temps qu’il perdrait l’audition un jour à force de se flinguer les tympans à coups d’hard rock sauvage diffusé le plus fort possible) pour pouvoir tout de même entendre si Aoi lui parlait. Il était du genre à pouvoir assurer une conversation même avec du rock déversé dans ses oreilles aussi perçut-il clairement la demande de son amie. « Nan, j’ai même plus d’shit. J’ai pas repris depuis des semaines. Faut croire que j’deviens sage », plaisanta-t-il. Il avait diminué puis arrêter totalement sa consommation d’herbe, sentant qu’il devenait plus accro, puis n’en ressentait pas l’envie, il n’en avait pas recommandé à son fournisseur habituel (que Jessica lui faisait parvenir gentiment). Il n’avait pas compensé par la cigarette, qu’il appréciait moins fumer que le cannabis de toute façon. Il lui arrivait de fumer, mais c’était toujours en compagnie des autres, que ce soit avec John ou en soirée lorsqu’il avait bu, l’alcool lui donnant envie de nicotine comme c’était le cas lorsqu’il buvait du café. Il lui arrivait donc de taxer des clopes aussi souvent qu’Aoi, même s’il ne fumait pas autant qu’elle. Leurs raisons étaient les mêmes, cependant. Flynn fumait, comme il buvait, par goût d’interdit et de libertés.

Aoi s’ennuyait sans les autres membres de leur groupe d’amis/rebelles et Flynn aurait pu prendre mal qu’elle ne sache pas se contenter de sa simple compagnie, s’il était du genre susceptible. Mais comme il était du genre taquin, il ne s’empêcha pas de lancer à son amie : « Parce que je te suffis pas ? Tu me brise le cœur Summers... », la main sur la poitrine, l’air affecté Graham Bishop style. « M’est avis que Gabin est plutôt en train de draguer la dernière meuf dont il est tombé amoureux. Emily ? Jenny ? Maisie ? Je n’ai même pas bien capté son prénom. » Il fallait dire que son pote avait une fille différente dans le cœur tous les mois, c’était parfois difficile à suivre ! « Et tu sais que c’est mon genre d’emmerder les autres normalement ! », protesta-t-il vivement. Il n’avait rien contre les taquineries, c’était de bonne guerre, mais très peu de choses l’affectait vraiment. Mais Aoi pouvait toujours essayer, cela ne le dérangeait pas ! « J’pense que Fiona fait une meilleure cible que moi quand même. Ou V. J’aurais bien aimé voir sa tête quand sa meilleure pote lui a annoncé qu’elle sortait avec McGowan ! » Flynn éclata de rire. La Serdaigle faisait bien ce qu’elle voulait, mais il n’empêche que cette annonce avait de quoi surprendre, et lui attirer tout un tas de blagues dont elle se serait probablement bien passée.




forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 126
Âge : 15 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptyJeu 21 Avr - 11:24

Spice up your life ! « Si tu remplaces le tabac par des parties de jambes en l’air avec Miss Poudlard, qu’est-ce que je deviens, moi ? » plaisanta Aoi, plus déçue que réellement offusquée que son ami n’ait pas de cigarettes à lui fournir. Elle connaissait le risque d’une réponse négative avant de poser la question : tant pis, elle taxerait Cassie quand celle-ci reviendrait d’on ne sait où !

« Toi, tu as vraiment un cœur que quand ça t’arrange » rétorqua ensuite la jeune fille, parfaitement imperméable à la taquinerie, pour la bonne et simple raison qu’elle avait tendance à y avoir facilement recours elle aussi. L’un des débats en cours dans leur groupe depuis le dernier bal était de savoir si Flynn était ou non amoureux. Il n’y avait pas réellement de pari, mais c’était plus parce qu’Aoi était fauchée comme les blés que parce qu’elle n’avait pas envie de jouer les bookmakers. Le fait étant que, même s’il niait catégoriquement tout romantisme (alors qu’ils l’avaient tous vus, endimanché dans son costume à jouer les princes charmants, mais admettons), le point le plus important était que Flynn était comme elle. Difficile à ébranler. Gabin était une cible plus facile. Oui, c’était Gabin qui manquait à leur après-midi, elle maintenait. « Hum… Non. Je crois que sa dernière cible est une préfète, il a tendance à guetter les rondes depuis quelques jours. » Laquelle, par contre, Aoi n’en savait rien, mais elle comptait bien se renseigner pour le seul plaisir d’admirer une nouvelle fois Gabin s’empêtrer. Ce serait drôle le temps que ça durerait ! Avec des amis pareils, pas besoin d’ennemis!

« On s’partage cette particularité » mentionna-t-elle ensuite au sujet du fait d’emmerder les autres. « Bon, dans mon cas, ça concerne surtout Emeraude, mais c’est seulement parce que je dois prioriser mes heures de retenue et que j’aime les gros coups qui font du bruit dans tout le château ! » Du type de l’opération paillettes menée avec succès grâce au concours de Thomé !

« J’parle pas à Fiona en dehors de Magic Mix. Quant à V, elle m’a paru plutôt normale à la dernière répet’, en même temps après Viska, elle a pris l’habitude. Au moins, là, elle est plus agacée que jalouse. » Tout le monde dans Poudlard savait que ce qui avait surtout énervé la lionne dans l’ancien couple formé par Viska et Jensen, c’était qu’elle avait des sentiments pour Viska à cette période-là. Ça avait dû lui passer parce qu’elle se faisait un devoir d’essayer de caser la Serpentard avec Flynn, sans grand succès puisque, comme abordé au début de cette conversation, il maintenait qu’il n’était pas amoureux. Et de son côté, Viska avait affirmé qu’elle ne sortirait plus qu’avec quelqu’un capable de lui dire qu’il ou elle l’aimait. Ils étaient pas du tout compliqués sinon ces deux-là ! Pas. Du. Tout.

D’ailleurs, puisque monsieur Mulligan tendait le bâton pour se faire battre le voilà son angle d’attaque« Toi, ça doit bien t’arranger toujours, il ne risque plus de tenter sa chance avec ta blonde » Non que le capitaine de sa maison ait jamais donné l’impression de vouloir récupérer son ex, en fait ils ne se parlaient plus depuis longtemps déjà. « Et en même temps, ça fait plus longtemps que tu es avec elle mais pas vraiment que la durée totale de leur relation. Mais bon, je connais la chanson : tu vas me dire que ça n’a pas d’importance, que rester huit mois avec une seule fille, la voir même pendant les vacances, ça ne veut rien dire. C’est bizarre, moi je te vois jamais pendant les vacances mon petit Flynn » Elle fit comme si elle recevait un brusque coup au cœur la main sur la poitrine : « Ah ! Tu vois ? Maintenant c’est moi qui aies le cœur brisé ! » Elle fit mine de renifler et d’essuyer une larme imaginaire sur sa joue, avant de rire franchement à son propre manège.
2981 12289 0


    Aoi Summers
    "Ce que tu dois faire, c'est montrer à ces crétins de quoi tu es capable. Montre-leur que tu n'as pas peur."

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptyLun 2 Mai - 0:20

S’il n’était pas rare de voir Flynn fumer de la beuh dans le parc du château, il restait occasionnel de le croiser une cigarette à la bouche. L’avantage d’avoir essayé un tas de produits illicites à un jeune âge (sauf drogues dures, il se jugeait beaucoup trop jeune encore pour essayer), c’est qu’il savait ce qu’il aimait et il n’aimait pas. Le tabac n’était pas hyper agréable et abîmait la gorge, or Flynn tenait un minimum à sa voix, car il lui arrivait de chanter en plus de jouer de la guitare ou du piano comme il l’avait d’ailleurs prouvé au Nouvel An à Viska, en plus d’être, de son point de vue, plus addictif que le cannabis. Néanmoins, après quelques verres d’alcool, en griller une avait son charme. « J’ai toujours préféré le sexe au tabac chérie, déso ! », lança-t-il donc à Aoi avec un clin d’œil lubrique. La jeune file était beaucoup moins expérimentée que lui, ou V, car elle prétendait attendre un truc en plus avant de sauter le pas et de goûter aux joies du plaisir partagé -et au fond, elle faisait bien ce qu’elle voulait. Flynn avait été particulièrement précoce, mais chacun son rythme !

Il partit dans un grand éclat de rire alors qu’Aoi assurait qu’il n’avait pas de cœur, ou que lorsqu’il le voulait. Ce n’était pas complètement faux : il assumait totalement d’être un égoïste complet et de faire passer sa petite personne avant tout le reste. Quant à assumer ses sentiments, il n’avait aucun mal à le faire : il n’était pas V, il n’était pas bloqué sentimentalement, mais il n’allait pas non plus se mettre à pondre des déclarations d’amour qui n’avaient rien de vraies juste pour que ses potes le lâchent enfin ! Et finalement, c’était un juste retour de bâton, avec ce que Flynn lui-même pouvait leur infliger…

« Une préfète ? Mon Dieu, faites que ce ne soit pas Peony Lloyd ! » Et en même temps, il n’y avait pas beaucoup de choix dans leurs âges, même si la préfète de Serdaigle était carrément mignonne, elle sortait avec Isaac (une autre source intarissable de moqueries pour Flynn), Faraday était aussi intéressée par les garçons qu’Irma Pince bisous Prupru et Gabin était trop proche de V pour tomber amoureux d’elle. Restait les jumelles Lloyd, et même si Gabin ne semblait pas avoir de genre, comme Flynn, le Gryffondor tendait à penser qu’il s’agissait plutôt de la rousse. Dahlia semblait arborer constamment un air de porte de prison qui décourageait la moindre tentative tout le monde en prend pour son grade.

Aoi partageait indubitablement sa passion pour emmerder les autres, même si elle le faisait de manière moins récurrente que lui. Il fallait dire qu’Aoi était boursière, et non Flynn. Ses pères gagnaient bien leur vie, et puis, ce n’était pas comme s’ils risquaient de se ruiner pour ses études après Poudlard vu que Flynn ne comptait absolument pas en faire ! Il n’y avait pas besoin de diplômes pour travailler, et d’ailleurs, toute la vie ne se résumait pas qu’au travail, jugeait-il.

La récente nouvelle du couple formé par Fiona avec McGowan avait agité le tout Poudlard ces derniers jours. Flynn se disait qu’il y avait matière à enquiquiner son amie, mais aussi V qui devait être bien agacée, même si elle n’était pas jalouse, cette fois ci, comme le soulignait V. « Fiona est quand même sa meilleure pote. J’suis sûr qu’elle enrage au fond ! » C’était tout de même la deuxième pote de Vanellope que McGowan se tapait, et comme elle en avait pas cent, ça devait lui faire quelque chose !

Flynn leva les yeux au ciel à la prochaine remarque d’Aoi. Personne ne comptait donc l’épargner. « Viska n’est pas à moi, et je me fiche totalement si ce mec essaye de la récupérer. Elle l’aime toujours. » Il haussa les épaules. Le baiser échangé à l’infirmerie l’avait contrarié, mais plus parce qu’il n’aimait pas l’idée qu’on se serve de lui. Pour le reste, il n’était pas un individu jaloux, c’était même aux antipodes de sa personnalité. Il savait depuis le début que Viska avait des sentiments pour son ex, et il s’en fichait. Ils passaient des bons moments ensemble, c’était le principal.

« Ça fait si longtemps que ça déjà ? C’est fou comme le temps passe vite ! », choisit-il de répondre posément. En réalité, le fait que Aoi mette en parallèle la durée de sa relation avec Viska et celle qu’elle avait entretenue avec son ex lui fit bizarre. Le couple de la blonde avec le capitaine de Serpentard lui avait paru bien plus sérieux que ce qu’il ne pourrait jamais avoir tout simplement car il ne recherchait rien de sérieux, et surtout pas alors qu’il n’avait que quinze ans. « J’ai jamais dit que ça voulait rien dire, juste que vous voulez absolument voir de l’amour entre nous, et que c’est gonflant à force. » Il jeta un regard appuyé à Aoi. Il jugeait que le fait qu’elle, mais surtout V, veuille absolument le caser était risible, vu leur propre propension à ne pas vouloir ni s’attacher, ni s’engager.

« Suffit que tu réclames pour que j’t’invite chérie ! », rit-il ensuite avec elle. La maison était ouverte à tous ses amis, ses pères le lui avaient toujours assuré. Il était vrai que, du côté magique de ses amis, c’était Viska qu’il avait invité en premier, car il avait eu envie de la voir durant les vacances de Noël, lui faire découvrir le pan moldu de son existence. Ça avait du sens à ses yeux, il ne cherchait pas à le nier. Il n’était plus dans le déni concernant ses sentiments pour la blonde, il s’y était attaché, plus que ce qu’il n’aurait pensé de base lorsqu’ils avaient (re)commencé leur flirt. Il avait eu à cœur de trouver une chanson qui lui correspondait pour lui interpréter. Viska comptait à ses yeux, c’était évident. Mais c’était aussi évident que, contrairement à ce que son groupe attendait de lui (on ne les avait visiblement pas prévenu qu’il n'aimait pas de répondre aux attentes des autres), leur histoire ne finirait pas par se transformer en l’une de ces comédies romantiques mielleuses que la Vipère adorait. Flynn n’était pas un prince charmant, même s’il s’était habillé comme tel le temps d’un bal pour lui faire plaisir, il ne le serait jamais. Il n’était pas romantique, et n’avait aucune intention de s’enfermer dans une relation monogame alors qu’il était adolescent. Or, toutes ces niaiseries, c’était exactement ce à quoi rêvait Viska, ce qu’elle voulait. Flynn ne pourrait jamais le lui apporter, et ce n’était pas grave. Pour le moment, ils profitaient juste de la vie ensemble, et c’était suffisant. Il ne fallait juste pas lui en demander plus. « Et toi, personne dans le viseur ? », demanda-t-il finalement à Aoi, car il était hors de question qu’il ne l’attaque pas à son tour !

1 163 mots



forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 126
Âge : 15 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptyJeu 28 Juil - 13:06

Spice up your life ! Aoi haussa nonchalamment les épaules, geste qu’elle faisait très très régulièrement, au point qu’on pouvait presque parler d’un maniérisme caractéristique. C’était sa manière de dire au monde qu’elle se fichait de tout, y compris des aspects compliqués de sa vie. Son frère Itachi était hanté par leur ancienne vie d’esclave et vivait dans une sorte d’angoisse perpétuelle – pas toujours négative, elle le poussait aussi à se dépasser -, Aoi de son côté avait décidé de vivre aujourd’hui comme s’il ne devait pas y avoir de lendemain. Pour autant, elle avait choisi de ne pas imiter deux de ses proches amis, Flynn et Gabin, et de ne pas tenter l’expérience du sexe. Elle aurait pu, si elle l’avait voulu, avec Gabin justement, ça aurait très facile, mais si elle voulait vivre à fond, elle ne voulait pas vivre n’importe quoi et souhaitait s’assurer une première fois mémorable. Ce qui n’était pas synonyme dans son esprit de romantique, elle voulait juste avoir la tête qui tournait, et aucun de ses flirts ne lui avait jamais fait cet effet-là, par conséquent elle avait passé son tour à chaque fois au plus grand soulagement d’Itachi, cela va sans dire. « Et bien moi je m’en tiens aux plaisirs simples et solitaires de la nicotine » asséna-t-elle avec un sourire, non sans remarquer que son souci actuel était, justement, qu’elle n’avait plus de cigarette.

« Pourquoi ? » demanda Aoi quand Flynn évoqua ensuite Peony, pourtant cible potentielle de Gabin – sa camarade de Magic Mix était quand même très belle ! -. « Elle est canon et célibataire, on l’a déjà vu dans des plans plus foireux » précisa-t-elle ensuite, sortant de la question de Peony pour en revenir à Gabin et ses coups de cœur, généralement suicidaires. Il ne voyait pas trop la préfète des Serpentard craquer pour un type comme Gabin alors qu’elle méprisait une partie de leur petite bande de joyeux lurons, mais ça demeurait moins risqué que quand leur ami était en 3e année et qu’il était amoureux d’une fille presque trois ans plus âgée qui l’avait toujours regardé comme s’il était un vulgaire vermisseau. Qu’il ait toujours été capable de bredouiller trois phrases devant elle n’avait pas aidé non plus notez.

« Sûrement » reconnut-elle au sujet de V, dont l’inimitié avec McGowan, si elle était moins bruyante que celle entretenue par le capitaine avec Victoire, était connue. Mais Vanellope avait tendance à ne pas se mêler des affaires des autres, alors Aoi l’imaginait mal ingérer dans les histoires de Fiona. Viska, ça avait été différent, parce que la brune en était amoureuse à l’époque… Conclusion : V devait bouillir intérieurement, mais ce n’était pas du tout perceptible, Aoi pouvait en témoigner de toutes les dernières répétitions de Magic Mix où elle avait vu les deux meilleures amies ensemble ! Et McGowan était toujours vivant, donc elle n’avait pas essayé de l’empoisonner. Tout allait bien donc. Surtout que... « Mais elle sort avec Thomé maintenant, ça doit lui changer un peu les idées » Si V n’avait jamais l’air de rien, Aoi se doutait que c’était plus une apparence qu’autre chose. La préfète avait une petite tendance mère poule avec ses amis proches qui trahissait la fausseté de son détachement.

La remarque de Flynn sur McGowan la surprit. Elle savait bien que son ami ne se considérait pas en couple, ni amoureux, etc, mais de là à dire posément qu’il s’en fichait si  son amante en aimait un autre, elle trouvait ça bizarre. Peut-être parce qu’elle avait un côté plus possessif que lui ? Ce n’était pas parce qu’ils étaient amis qu’ils réagissaient pareil : pour l’amour comme pour le sexe, ils avaient des comportements différents, et c’était tout l’intérêt de l’individualité. Mais ce n’était pas que le ton de Flynn qui la surprenait, le contenu de ses paroles aussi. « Il n’essaiera pas, il est maqué maintenant » nota-t-elle au sujet de McGowan avant d’enchaîner. « Et comment c’est possible qu’elle l’aime toujours ? Ils s’adressent même plus la parole, c’est débile ! » Viska est tout à fait d’accord mais n’a aucune explication rationnelle à fournir, désolée Aoi! Et ce n’était pas le seul point qui faisait douter Aoi des paroles de son ami car elle avait bien vu comment Viska le regardait lui, et elle aurait misé un paquet de clopes entier que la présidente de Sterne aimait Flynn. Son ami se faisait-il des idées ? Ou alors c’était sa propre inexpérience qui la trompait ? Elle se targuait pourtant d’avoir un bon flair…

Elle ne commenta pas la durée évoquée, se demandant seulement s’il n’y avait jamais vraiment pensé. Le temps filait après tout. « D’accord, et bien si t’es pas amoureux, tu ne l’es pas alors » Aoi savait que V espérait une autre conclusion, principalement parce qu’elle voulait que Viska oublie définitivement McGowan, mais Flynn étant ce qu’il était, ça ne servait pas à grand-chose d’insister. Et Aoi était clairement plus proche de lui que de la blonde en plus de ça. Pensive, elle ajouta toutefois : « J’aurais dit qu’elle, elle t’aimait, tu vois… » Ce qui était plutôt une mauvaise chose vu les paroles de Flynn… Aoi était cependant bien placée pour savoir – bien que son expérience couvre d’autres domaines de vie que l’amour – que ce n’était pas parce que vous aviez vécu des trucs horribles que d’autres trucs tout aussi déplaisants n’allaient pas vous tomber dessus. Il y avait des gens, comme Viska, comme elle, qui n’avaient rien demandé mais qui avaient juste la poisse. Aoi ne le vivait pas si mal, parce qu’elle avait vécu l’horreur depuis le commencement et que ça avait été plutôt en s’améliorant à partir d’un moment. Or, tout le monde n’était pas capable de sa prise de distance, elle le savait, elle était la sœur d’Itachi après tout ! C’était bien triste. Et bien inutile à partager à Flynn : s’il ne voyait peut-être pas les sentiments de Viska, en revanche, il la connaissait sûrement mieux qu’elle, alors elle n’avait pas à lui dire ce qu’il savait déjà très bien concernant l’état psychologique de leur amie. « Mais peut-être que j’me trompe » ajouta-t-elle tout en étant certaine du contraire, juste par esprit conclusif.

« Pourquoi pas ? » dit-elle ensuite en souriant alors que Flynn répondait à sa boutade par une autre « On vit sur la même île après tout ! » mais pas dans le même pays, pas à strictement parler en tout cas. Les irlandais pouvaient être un peu susceptibles sur la question, comme l’anglaise l’avait remarqué avec effarement dès son installation dans sa famille d’accueil. « Cela dit, ma famille d’accueil est assez stricte. Tu sais que je dois aller à l’église tous les dimanches ?! » et sapée comme la parfaite petite catholique en plus de ça, Flynn trouverait probablement son look de messe à mourir de rire ! Elle était distraite par cette pensée quand Flynn lui retourna la question des histoires de cœur. On lui demandait rarement, allez savoir pourquoi ! Elle ne devait pas dégager d’ondes très romantiques, et surtout on ne la voyait jamais vraiment avec les mêmes garçons. « Nop ! Dans l’absolu, pourtant, j’crois qu’ça m’plairait d’être amoureuse et tout le pataquesse. J’ai aucun problème avec l’attachement ni rien, juste… ça matche avec personne, tu vois l’genre ? » Elle n’était pas comme V qui faisait presque des crises d’hyperventilation à chaque geste romantique de Thomé ou comme Flynn qui ne voulait rien de sérieux, ni comme Gabin qui ne pouvait pas se poser car trop inconstant. Elle, elle n’avait juste jamais rencontré personne, garçon ou fille, qui lui fasse réellement de l’effet. Son pouls n’augmentait pas, elle ne ressentait aucun trouble… Alors elle attendait, sans impatience toutefois, car elle n’avait que quinze ans. Elle avait bien le temps de tomber amoureuse ! Ça arriverait quand ça arriverait, c’est tout.
2981 12289 0


    Aoi Summers
    "Ce que tu dois faire, c'est montrer à ces crétins de quoi tu es capable. Montre-leur que tu n'as pas peur."

Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptyMer 10 Aoû - 17:37

Flynn s’entendait très bien avec Aoi. Il s’entait bien avec elle notamment parce que, à l’image de son meilleur pote Gabin, elle possédait le même fonctionnement que lui. Elle éprouvait ce besoin pathologique de liberté, qui s’expliquait par son passé. Elle ne se prenait pas la tête et vivait au jour le jour. Elle ne poussait cependant pas le curseur jusqu’à faire des folies avec son corps, du moins pour le moment. « Ça s’est parce que t’as jamais essayé avec moi ! », plaisanta Flynn en lui adressant une moue charmeuse. Il avait couché assez tôt, à treize ans, mais comme Aoi, il ne passait la barre des baisers qu’avec des personnes qui le faisaient vraiment vibrer.

Les deux amis s’interrogèrent ensuite sur la prochaine cible de Gabin, qui tombait amoureux aussi rapidement que Flynn pouvait enchainer les joints et Aoi les cigarettes –quand elle en avait en sa possession. La Vipère l’informa que la fille était une préfète, faisant naître une expression de mécontentement sur le visage généralement décontracté de Flynn. « Cette meuf c’est une hystéro. Elle m’accuse d’être un dealer et V pareil parce que Viska fume et boit de temps en temps », expliqua-t-il donc à Aoi. Néanmoins, Flynn ne pouvait effectivement nier que Peony dégageait un certain charme –lorsqu’elle ne lui hurlait pas dessus, quoi- et que Gabin s’était déjà retrouvé dans des histoires plus périlleuses –il se retrouvait constamment dans des histoires périlleuses, à vrai dire, c’était un peu sa marque de fabrique avec l’amour des échecs et les combines pour s’en sortir dans les cours en fournissant le moins d’efforts possibles.

Le couple de McGowan avec Quincy avait beaucoup fait parler et fait réagir. Victoire avait l’air outrée que le capitaine de Quidditch s’affiche ainsi devant sa meilleure amie, et Viska elle-même avait paru un peu absente lors des jours qui avaient suivi la naissance du couple –V lui en avait fait part dans un Magic Mail sans que Flynn ne sache exactement ce qu’il était censé faire. Il était le pote de la blonde de base, donc la soutenir était normal, mais il ne pouvait pas gérer ses problèmes à sa place. Et Flynn restait persuadée que le fait que la meilleure amie de V se mette avec son pire ennemi l’agaçait. Mais il était vrai que depuis quelques temps, la préfète des lions avait une autre source de préoccupations. « C’est vrai. J’arrête pas de la taquiner en plus avec ça. J’en reviens toujours pas. V en couple, et avec un mec du style de Thomé en plus ! Il a l’air hyper intense et romantique. » Or, ça ne paraissait pas être deux caractéristiques compatibles avec l’indépendance affirmée de la rouge et or. Mais bon, tant qu’elle était heureuse, et qu’il pouvait l’asticoter à ce propos, c’était le plus important.

Flynn n’essayait pas de s’expliquer les sentiments que pouvaient nourrir Viska envers McGowan. Depuis la reprise de leur flirt, il avait toujours été clair dans son esprit qu’elle aimait son ex, même si elle l’appréciait aussi lui, et que même si passer des moments avec lui évitait qu’elle ne pense au Serpent, elle ne se servait pas de lui –point important pour le Gryffondor. Ils s’étaient embrassés après la tentative de suicide de la blonde, et il savait bien que cela avait fait de l’effet à Viska. Flynn en était donc resté là, même si on ne pouvait pas dire qu’il discutait des sentiments de la Vipère tous les quatre matins, cela contreviendrait à la nature légère de leur relation. « J’en sais rien, j’en parle pas avec elle. C’est juste ma conviction. Après, tu sais, les sentiments ça se contrôle pas. » Il en savait quelque chose : il en éprouvait pour la verte et argent, alors qu’il ne l’avait pas prévu. Les sentiments avaient tendance à tout rompre compliqué, et il préférait autant éviter les complications et pourtant il est en plein dedans.

Aoi accepta sans sourciller l’affirmation comme quoi il n’était pas amoureux de Viska, ce qui était un soulagement. Il en avait assez que l’on mette des mots à sa place sur ce qu’il ressentait. En revanche, il fut carrément étonné de ce que sa pote affirma par la suite. Il n’en croyait pas ses oreilles. Viska, amoureuse de lui ? Il savait bien qu’on ne pouvait rien faire face aux sentiments, il venait lui-même de le dire. Cela l’embêtait, car il savait bien que leur histoire avait une date d’expiration, et qu’elle approchait. Il finirait par en avoir marre d’être en mode monogame, il le savait, il se connaissait. Si elle l’aimait vraiment, elle allait souffrir, et il n’aimait pas ça. Leur relation était censée lui apporter du bien-être, pas la rendre plus mal qu’elle ne l’était déjà. « Vraiment ? C’est quoi qui te fait dire ça ? », demanda-t-il après un instant de réflexion si, si, ça lui arrive.

« C’est un rancard ! », dit-il plus joyeusement alors qu’Aoi semblait d’accord pour venir chez lui, tout en lui donnant un léger coup d’épaule. « Sérieux ? Et la liberté religieuse, ils s’en foutent ? » La famille de Barry était très croyante, du genre évangélistes traditionnalistes, mais son père n’avait jamais imposé une foi à ses enfants. Flynn, lui, croyait au libre-choix de chacun. « Ouais j’vois. Ça finira par t’arriver, t’inquiètes et peut-même qu’à ce moment-là tu voudras plus être amoureuse ! » L’amour semblait bien compliquer la vie, et rendre parfois très malheureux –Viska en savait quelque chose, par exemple.



forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 126
Âge : 15 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] EmptySam 10 Sep - 12:37

Spice up your life ! « Il y a un moment dans la vie où faut arrêter de taper dans l’vivier à proximité et pas s’faire que ses potes » répondit Aoi d’un ton faussement docte à la remarque blagueuse de Flynn. De fait, dans son cercle d’amis, elle avait déjà embrassé Cassie (pour la blague, certes, mais tout de même) et fait bien plus que ça avec Gabin. Vu les ennuis que leurs flirts avaient causé au Serdaigle avec Itachi, elle avait décrété depuis lors d’épargner la mauvaise humeur de son aîné à des gens qu’elle continuerait forcément de côtoyer. Bien entendu, elle n’avait pas gravé cette résolution dans le marbre – ce n’était pas son genre d’être aussi définitive – mais cela expliquait, en partie, qu’il ne se soit jamais rien passé avec Flynn alors qu’ils avaient un mode de fonctionnement assez similaire en ce qui concernait le flirt. L’autre raison étant, bien évidemment, que son ami avait une relation suivie avec une autre de leur camarade et qu’Aoi n’avait aucune envie d’être mêlée à leurs histoires, quelque soit la teneur exacte de celles-ci.

Ils passèrent par ailleurs aux amours de Gabin, sujet récurrent s’il en est, leur pote changeant de coup de cœur trop fréquemment pour qu’ils puissent même tout à fait le suivre. « Ah oui ? Bizarre… en même temps elle m’a fait une remarque l’autre fois sur mes heures de colle, ça doit être le genre à suivre les règles. Mais Gabin est un joueur d’échecs, c’est ptet son style de nana » On ne pouvait pas dire que le milieu dans lequel évoluait le brun en dehors de Poudlard brillait par son fun ou son excentricité. Dans le fond, Aoi était même certaine qu’il était aussi instable et je-m’en-foutiste pour tout le reste simplement pour évacuer une pression dont il n’était pas conscient.

Quant au couple formé par V et son nouveau copain, il surprenait bien plus la jeune anglaise qu’un potentiel coup de cœur de Gabin pour une préfète. La lionne n’avait jamais pris ses jambes à son cou lorsqu’elle était en présence de l’ami d’Aoi, Thomé, mais on ne pouvait pas dire non plus qu’elle ait toujours eu l’air très à l’aise. À contrario, son camarade de maison était lui plutôt décidé, il fallait croire que son opiniâtreté avait été récompensée. « Romantique j’sais pas, mais intense, c’est clair » commenta-t-elle au sujet de son complice de blague et autres vengeances. « V se comporte toujours pareil tu remarqueras. Un jour elle crèvera d’faim parce qu’elle aura oublié de manger, donc ptet qu’elle oublie qu’elle a un copain aussi, des fois » Si V était éprise de liberté et avait une mentalité assez légère, elle faisait bande à part dans leur petit groupe par son sérieux et sa tendance à se sur-impliquer dans ses projets. C’était pas Aoi qui y mettrait autant d’énergie, même pas pour son rap ou ses chorés !

« Il paraît, oui » approuva-t-elle aux paroles de Flynn, sans pouvoir de son côté affirmer que les sentiments ne se contrôlaient pas, elle n’avait jamais été amoureuse – lui non plus au demeurant, si on en croyait ce qu’il lui disait. Quant aux sentiments potentiels de Viska, à quoi bon en discuter ? S’il avait la conviction de ne pas pouvoir les lui rendre en retour, ce n’était pas voir ceux de son amante qui y changerait quoi que ce soit. Néanmoins, elle prit le parti de lui répondre, partant du principe qu’il n’aurait pas posé la question s’il n’avait pas voulu entendre la réponse. « La manière dont elle t’regarde comme s’il n’y avait que toi dans la pièce, ce genre de trucs… rien de très précis, s’pa à moi qu’elle ferait des confidences tu sais » Aoi eut un nouveau haussement d’épaules, l’air de dire que c’était sans importance, ou du moins pas si surprenant que ça que la blonde ait des sentiments pour leur ami. Viska lui avait toujours fait l’effet d’être une fille plutôt sensible sous des dehors vifs, tout à fait le style à tomber facilement amoureuse, voire durablement si on en croyait ce que Flynn lui disait sur le capitaine de sa maison.

« ça marche ! » Il lui faudrait juste la permission de ses tuteurs, elle n’était pas si libre que ça chez sa famille d’accueil, bien qu’elle les aimasse malgré tout – après ce qu’elle avait vécu petite comme esclave, ses attentes en matière d’adultes responsables d’elle étaient modérées. « Ils ne s’en foutent pas complètement, ils ne nous ont pas baptisés par exemple, mais ils tiennent à ce qu’on ait une culture religieuse… pour nous apprendre le pardon peut-être ? Puis, au cathé’, ils avaient plus de temps qu’à l’école pour nous aider à lire » Apprendre son B-A-BA dans la Bible l’avait rendue super forte en enseignement chrétien pour quelqu’un d’aussi peu croyant qu’elle. « J’trouverais ça triste, de regretter d’être amoureuse. Plus que d’avoir un chagrin d’amour… même si j’sais pas, au fond, vu que j’ai aucune idée de l’effet qu’ça aura sur moi. Si ça s’trouve j’suis hyper passionnée ! » l’idée l’amusa : Aoi avait beau multiplier les excentricités, elle se considérait comme plutôt froide et insensible. Elle escomptait un peu rester ainsi même sous l’emprise de sentiments, mais personne ne pouvait réellement prédire ce que l'amour lui ferait. Ce serait la surprise !
2981 12289 0


    Aoi Summers
    "Ce que tu dois faire, c'est montrer à ces crétins de quoi tu es capable. Montre-leur que tu n'as pas peur."

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Spice up your life ! [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Spice up your life ! [PV]   Spice up your life ! [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Spice up your life ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV • Pumpkin spice & everything nice.
» Amber's life
» My life would suck without you [ PV ]
» [THEME PV] Still life.
» Life's a game [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: