Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Corsair Vengeance LPX 32GB (2 x 16GB) DDR4 3200MHz C16 High ...
99.90 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les jolies petites choses [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 136
Âge : 13 ans {15.04.2004}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Selena Gomez/Camila Mendes


Les jolies petites choses [PV] Empty
Ξ Sujet: Les jolies petites choses [PV]   Les jolies petites choses [PV] EmptyDim 3 Avr - 10:58

Les petites jolies choses Malgré l’odeur et le bruit des volatiles, Amy était restée dans la volière, la dernière lettre de son père dans la main. Assise sur le rebord de l’une des ouvertures permettant aux hiboux et chouettes de s’envoler, elle regardait le paysage s’étaler sous ses yeux, la surface lisse du lac, le saule cogneur qui s’agitait dans un coin du parc, le stade de Quidditch sur lequel une équipe – les Gryffondor pour autant qu’elle puisse à juger à cette distance – s’entraînait…

Amy était le genre d’adolescente à être d’une humeur égale. Souriante, aimable et douce, elle s’entendait avec quasiment tout le monde à l’exception notable de Chiara Montgomery. Il y en avait bien quelques autres qui se méfiaient de sa maladresse, mais la jeune Serpentard ne leur en voulait pas. À tout juste treize ans, qu’elle fêtait justement ce jour d’Avril, elle savait reconnaître que son talent pour faire exploser ses chaudrons n’était pas son plus grand atout charme. Tout le monde n’avait pas son habitude de se retrouver couvert des pieds à la tête d’un liquide visqueux aux ingrédients aussi variés que des yeux de triton ou de la bave de crapaud. Il restait heureux que ses potions fussent tellement ratés qu’elles n’aient jamais aucun effet… autre qu’explosif, ce qui tenait plus de sa baguette que de ses potions ! Celle-ci paraissait détestait la matière du professeur Gibson autant qu’elle, dès qu’il fallait tourner le mélange, elle perdait le contrôle de la situation !

Les potions n’étaient pourtant pas au cœur de ses préoccupations ce jour-là. Parce que c’était son anniversaire d’une part, et parce qu’elle n’aurait pas ce cours avant le lendemain. À chaque jour suffit sa peine comme dirait l’autre ! Elle avait treize ans et sa deuxième année à Poudlard toucherait prochainement à sa fin. Amy savait qu’elle ne pourrait pas rester cachée dans la volière pendant encore bien longtemps, elle avait laissé Leith et Caitlyn à un embranchement après avoir reçu la lettre en provenance de chez elle, seulement une fois arrivée au milieu des hiboux, elle n’avait pas réussi à leur donner la réponse qu’elle avait rapidement griffonné en prenant appui sur l’arrière de son sac de cours.

Alors, à la place, elle regardait le paysage. Sa contemplation fut cependant interrompue par un bruit en provenance de l’escalier puis par l’apparition d’une silhouette familière, celle de Leith. Avait-elle perdu la notion du temps ? Cela n’avait rien d’impossible, elle ignorait depuis combien de temps elle rêvassait ainsi, songeant pèle mêle à ses parents comme à ses difficultés en classe. « Leith ? Tu es venu me chercher ? » interrogea-t-elle en quittant précautionneusement le rebord de la fenêtre. Avec sa maladresse, sur les endroits dangereux, mieux valait qu’elle fasse attention. Une chute depuis la volière serait mortelle, contrairement à quand elle dévalait les escaliers sur les fesses. « Je n’ai pas tout à fait fini ici, je n’ai pas réussi à me décider à envoyer ma réponse. » avoua-t-elle d’une voix claire mais le regard troublé.

Incapable d’expliquer par la parole ce qu’elle voulait dire par là, elle tendit les deux lettres à Leith : celle qu’elle avait reçue, et celle qu’elle avait écrite à la hâte. La première disait : « Amy, voilà treize ans aujourd’hui que nous t’élevons et te nourrissons. Il est grand temps que tu nous rendes tous les efforts que nous avons déployés pour ton éducation. Pour cela, nous commençons par décider de prélever sur l’argent que tu perçois chaque mois toutes les dépenses liées à ta scolarité. Si tu as de nouveau besoin d’un chaudron, tu sais ce qui arrivera. Marcus Flint. » Et Amy avait répondu sur un morceau de parchemin froissé : « Père, si mes difficultés en potions vous causent un tel souci, peut-être devriez-vous simplement me confier aux soins du Ministère plutôt que de prendre mon anniversaire comme excuse ? Votre fille, Amy Marinette Flint. » Il était entendu qu’Amy ne souhaitait pas réellement être reniée par ses parents et être confiée aux soins de l’assistance publique. Et c’était parce qu’elle craignait que son père ne la prenne au mot qu’elle n’avait pas donné sa missive à un hibou pour la faire porter à Marcus. Elle pouvait vivre en devant payer elle-même un nouveau chaudron de temps en temps – quoi qu’en dise Marcus, ça n’arrivait pas si souvent, ses explosions n’étant pas si puissantes qu’elle détruise tout sur leur passage !!! - : cela valait-il la peine de se fâcher avec son père ?

Seulement… c’était son anniversaire. De tous les jours de l’année, pourquoi choisir celui-ci pour encore pointer du doigt ses points faibles ? Elle savait être une élève moyenne à médiocre dans la plupart des matières, une déception pour ses parents et ses professeurs, elle n’avait pas besoin qu’on le lui redise aujourd’hui ! Elle serra les poings, inspira profondément malgré l’odeur, et posa ses prunelles sombres sur son ami qui venait de terminer sa lecture avec un sourire : « Je crois qu’il vaut mieux que je laisse tomber ! Parlons plutôt de mon goûter d’anniversaire ! J’ai demandé aux elfes s’ils voulaient bien me faire un gâteau et ils ont accepté ! En plus de Cait’ et toi, j’ai demandé à Tempérance de venir le manger avec nous, et à Finneas, et aussi aux membres de mon équipe ! Par conséquent, j’espère que tu n’as pas eu l’idée d’inviter James, parce qu’il nous ferait une crise. » Amy avait pas mal de connaissances positives dans l’école mais peu de vrais amis sur qui compter – cela dit, elle partait sur un ratio tellement faible que cela avait déjà constitué un énorme progrès ! -, dans cette catégorie, elle avait essentiellement Leith et Caitlyn. Ses autres invités étant des amitiés éparses et parfois superficielles. Par exemple, elle s’entendait très bien avec Tempérance, l’assistance de sortilèges, mais il n’aurait pas été correct de dire qu’elle était son amie alors que la jeune femme était adulte !

Songer à son goûter d’anniversaire auto-organisé (on est jamais mieux servi que par soi même vous dirait-elle, preuve à l’appui) la fit paraître plus joyeuse et détendue. Amy était ainsi, elle se concentrait sur les jolies petites choses qui formaient son quotidien plutôt que sur le négatif : à quoi bon s’appesantir sur ce qu’elle ne pouvait pas changer ?! La situation avec ses parents la blessait, elle n’avait toutefois rien de bien nouvelle. Et, surtout, Amy savait bien que son premier mouvement d’humeur passé, elle n’était pas capable de réellement leur tenir tête, alors autant les ignorer, c’était plus facile. À Poudlard, ils étaient loin, et sa vie y était somme toute tranquille, heureuse. Elle saurait s’en contenter !

1 113
2981 12289 0


    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


Les jolies petites choses [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les jolies petites choses [PV]   Les jolies petites choses [PV] EmptyDim 17 Avr - 14:53


Les jolies petites choses

Les nuits sont mortes, tout le monde t'a abandonné, même la lune mais la fin du désert se cache peut-être derrière chaque dune. Tout va s'arranger, c'est faux, je sais qu' tu sais des fois j' saurai plus trop quoi dire, mais j' pourrai toujours écouter. Tout va pas changer, enfin, sauf si tu l' fais quand t'as l' désert à traverser, il y a rien à faire, sauf d'avancer.
Leith & Amy

Tout le monde s’accordait à dire que Leith n’était pas un garçon très patient. Il était toujours si agité, si vibrant d’énergie qu’il ne tenait pas en place. Il fallait toujours qu’il s’occupe et même lorsqu’il devait patienter, il était rare qu’il reste assis tranquillement sans bouger. La preuve alors qu’il attendait avec Caitlyn que leur amie Amy revienne de la volière, où elle était montée il lui semblait une éternité de cela. Devant les marches de l’escalier qui menait à l’antre des hiboux et des chouettes, il faisait les cent pas, une main dans sa poche de jogging gris et l’autre passant inlassablement dans ses cheveux qui commençaient à reblondir avec le soleil de printemps. Leith avait les cheveux châtains clairs qui avaient tendance à foncer en hiver et à devenir carrément blonds avec le beau temps. Leith était bien évidemment capable de rester seule avec Caitlyn et de discuter avec elle, la Serpentard était son amie et l’une des rares filles qui ne chouinaient pas si elle se trouvait avec un peu de terre sur les mains. Mais il se demandait ce que fichait Amy. De base, elle devait juste récupérer une lettre et les retrouver, pas les faire attendre pendant une plombe en se demandant ce qui se passait.

Saoulé de ne toujours pas voir revenir son amie, Leith se décida à bouger, et aller chercher lui-même Amy. Il le signifia à Caitlyn puis grimpa quatre à quatre les marches de l’escalier. Le fait de découvrir Amy assise sur le bord d’une ouverture de la volière, le regard porté sur l’extérieur ne lui apparaissait pas de bon augure. Amy était d’une maladresse pathologique, et la voir installée sur un bord aussi glissant, pour elle, lui semblait tout à fait dangereux. « J’me suis dit qu’d’puis l’temps, t’étais p’têt passé par d’ssus bord, mais pas encore. » Son rythme était encore plus rapide que d’ordinaire, haché par sa marche rapide dans l’escalier.

Heureusement, Amy ne tomba pas en descendant de son point de vue –ou pire : bascula de l’ouverture dans une chute qui, en dépit de toute magie, lui serait fatale. La Serpentard l’informa qu’elle avait écrit sa réponse, mais qu’elle ne s’était pas décidée à l’envoyer. Cette déclaration suscita évidemment la curiosité de Leith. « Pourquoi elle a quoi ta réponse ? » Et pour le coup, il n’eut pas à attendre bien longtemps pour avoir une réponse à sa question puisque celle qu’il considérait désormais comme sa meilleure amie lui tendit non seulement le contenu de sa réponse, mais aussi la lettre de ses parents. Il lut la première, les sourcils de plus en plus froncés. Elever et nourrir son enfant, c’était quand même la base. Il comprenait qu’il ait pu être difficile de répondre à ça, même si Amy avait l’habitude de l’attitude de ses parents –elle lui avait raconté la sale manie de son père de l’oublier, ne comprenant pas tout à fait que ça mette Leith en pétards. Aussi, la réponse d’Amy lui paraissait tout à fait sensée, et pas du tout extrême –il était persuadé qu’Amy pouvait être bien plus heureuse loin de ses parents horribles. Néanmoins, il s’inquiétait aussi du fait que ce soit la première fois qu’elle s’oppose ainsi à eux. « T’as pas b’soin de darons qui t’ont donné Marinette comme second prénom dixit celui dont le second pronom est Mackinnon, railla-t-il. Mais, tu flippes pas qu’ils te prennent au mot et qu’tu les revois plus jamais ? » Attention, Leith était tout à fait pour que son amie se débarrasse de leur mauvaise influence, mais pas au prix qu’elle en soit malheureuse.

Finalement, son amie convient qu’il valait mieux laisser tomber et redirigea la conversation vers un sujet bien plus positif –il reconnaissait bien Amy dans cette tactique.  « Tempérance ? La meuf qui assiste Montgomery-Bones ? Ames, j’te kiffe tu sais, mais inviter des profs à ces anniv c’est carrément craignos ! » Il n’avait rien à dire pour les autres, évidemment, les invités c’était le choix de celle dont on célébrait l’anniversaire. « Bien sûr que nan, j’ai pas invité James, tu m’prends pour un teubé ? Mais j’en ai parlé à Thalia, c’est une meuf cool, j’suis sure tu pourrais t’entendre avec. » Le plus grand drame de l’existence de Leith à Poudlard était que ses deux meilleurs potes ne s’entendaient pas (ou plutôt que James refusait de reconnaître les qualités d’Amy simplement parce qu’elle était à Serpentard, ce qui était totalement idiot) mais il ne désespérait pas qu’un jour, cela s’arrange il y a pas qu’Amy qui est optimiste.




sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.




Dernière édition par Leith Thomson le Lun 25 Juil - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 136
Âge : 13 ans {15.04.2004}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Selena Gomez/Camila Mendes


Les jolies petites choses [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les jolies petites choses [PV]   Les jolies petites choses [PV] EmptyVen 22 Avr - 11:02

Les petites jolies choses « Passer par-dessus bord, tout de suite ! » Amy sourit à son meilleur ami, le prenant néanmoins au mot puisqu’elle s’éloigna prudemment de la fenêtre. C’était une chose d’y être quand son attention était focalisée sur elle-même, s’en était une autre d’y rester alors qu’elle se lançait dans une conversation ! D’autant que celle-ci promettait d’avoir sa part en émotion : si elle paraissait d’ordinaire prendre pour normale l’attitude de ses parents, elle était blessée de leur courrier pour son anniversaire. Elle n’avait pas été jusqu’à souhaiter qu’ils le lui fêtent ou qu’ils lui fassent un cadeau, elle avait juste espéré qu’ils l’épargnent de leurs critiques au moins un jour dans l’année !

Amy réalisait depuis peu qu’il avait été bien plus facile de tolérer la froideur de Marcus et Teresa avant son entrée à Poudlard, quand elle croyait que c’était normal et que tout le monde vivait ainsi. Constater l’existence de foyers chaleureux avait nourri une forme de frustration : pourquoi malgré tous les efforts déployés pour être la fille qu’ils attendaient, ses parents ne se montraient-ils jamais gentils avec elle ? À cette pensée, les doigts d’Amy se crispèrent sur les parchemins qu’elle tendit à Leith pour les lire, et peut-être aussi pour s’en débarrasser, au moins momentanément.

« Pourquoi ? C’est mignon Marinette, non ? C’est français ! » En dehors de sa maladresse, il n’y avait pas grand-chose qu’Amy n’aimât pas chez elle. Cela valait aussi pour son second prénom qui, s’il avait un peu vieilli, apportait un peu de relief à son nom complet tout en résonnant avec le « t » de « Flint ». La demoiselle se trouvait aussi normalement mignonne – pas d’une beauté frappante comme Chiara et ses yeux émeraude, mais tout à fait correcte lorsque ses vêtements n’étaient ni tâchés, ni troués ! -, honorablement douée au Quidditch, capable de nourrir des amitiés solides… Non, vraiment, Amy s’aimait bien plus elle-même que son père ne l’aimerait jamais ! Évidemment, si elle avait pu être meilleure en classe et éviter de causer des catastrophes trois fois par jour, elle n’aurait pas dit non, mais est-ce que sa vie ne serait pas subitement ennuyeuse si elle juste normale ? Au fond, quand elle pestait contre ses erreurs, est-ce que ce n’était pas plutôt parce qu’elle craignait ses parents plus que parce qu’elle était ennuyée d’avoir raté une énième potion ?

Ainsi, une boule dans la gorge et un nœud à l’estomac, elle admit sombrement : « Si… On ne peut exclure qu’ils en soient capable... » et cette idée la rendait inhabituellement triste. Ce devait être son anniversaire qui la rendait aussi sentimentale ! Elle doutait qu’être recueillie par le Ministère soit plus difficile que d’être la seule héritière de la famille Flint mais même si cet espoir se faisait plus ténu au fil des ans, elle ne parvenait pas à renoncer tout à fait à l’ambition qu’un jour son père lui dise qu’il était fier d’elle. Est-ce qu’elle serait prête, cependant, à faire ce qu’il fallait pour ça ? Épouser un homme choisi par Marcus, faire le travail qu’il sélectionnerait pour elle, devenir comme Teresa, une poupée de cire qu’il habillait, sortait, puis rangeait jusqu’à la fois suivante ? Souvent, elle se disait que ça irait, qu’elle était capable d’endurer toute cette mascarade – et avec le sourire en plus ! -, puis elle se rendait compte que ses amis ne voyaient pas du tout les choses ainsi (même Jensen, le plus proche d’elle par l’éducation) et elle doutait…

Comme elle ne pouvait pas se permettre de se laisser ronger bien longtemps, elle prit le parti de renoncer à penser plus à ses parents pour aborder la question de sa fête d’anniversaire. « Mais je connais Tempérance d’avant qu’elle travaille ici ! Et puis, elle n’est pas prof, elle est assistante. De toute façon, il n’y a pas d’âge pour manger du gâteau » asséna la brunette avec toute l’assurance dont elle était capable (qui était l’apanage de ses conversations avec Leith, leur complicité lui autorisant de dire ce qu’elle pensait vraiment). « Je crois que je vois qui est Thalia, elle parle à plusieurs filles de ma connaissance » Eurydice et Cassandra surtout, avec qui Amy avait grandi au fil des soirées ennuyeuses de leurs parents sang pur, pour autant qu’elle ait pu en juger en tout cas, elle ne pouvait exclure que Thalia et elle aient d’autres connaissances en commun. Amy de son côté n’avait jamais été vers la demoiselle : elle n’avait jamais eu l’aisance de son meilleur ami pour aborder les autres élèves, encore moins quand ils étaient dans d’autres maisons/années ! « Donc, pas de James, et évidemment pas de Chiara, cette fête ne peut qu’être réussie ! » sourit Amy, sa bonne humeur retrouvée.
2981 12289 0


    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


Les jolies petites choses [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les jolies petites choses [PV]   Les jolies petites choses [PV] EmptyLun 25 Juil - 23:43

Leith connaissait bien Amy, depuis les mois, plus d’un an, qu’il la côtoyait. Il la connaissait bien et savait à quel point elle pouvait se montrer maladroite. Aussi s’estimait-il plutôt raisonnable quand il lui fit part de son inquiétude qu’elle passe par-dessus bord : avec elle une catastrophe semblait si vite arrivée. « On sait jamais avec toi ! », remarqua-t-il donc alors qu’elle semblait suggérer qu’il exagérait –ça pouvait être son genre, mais pas dans ce cas.

La raison pour laquelle Amy était restée seule autant de temps dans la volière s’expliquait très simplement : elle avait reçu une lettre de ses deux affreux parents. Leith ne les avait jamais rencontrés en vrai, mais si jamais il croisait Marcus Flint un de ces jours, il aurait deux-trois trucs à lui dire (et quand il disait dire, cela signifiait, en réalité, qu’il allait lui coller son poing dans sa tronche pour oser se comporter aussi mal avec une fille aussi adorable qu’Amy). « Nan, c’est nase Marinette. Pis les français ils bouffent des grenouilles et tout. Tu parles d’une ref ! », répliqua-t-il d’un air entendu. Qu’Amy apprécié son prénom nul ne l’étonnait même pas. Cette fille trouvait tout mignon (bon peut-être pas tout, mais tout de même beaucoup de choses, elle était ridiculement optimiste et même si Leith l’adorait, vraiment niaise parfois et encore Chat noir est même pas encore là).

Les parents d’Amy étaient affreux, mais ils restaient ses parents et Leith savait bien qu’il restait délicat pour elle d’admettre à quel point ils avaient tout faux dans leur éducation. Elle les aimait, c’était normal, il allait sûrement lui falloir encore du temps pour s’éloigner d’eux. Après tout, elle venait à peine de se rendre compte que leur façon de se comporter, de la traiter n’avait rien de normal. Leith espérait pour elle qu’elle réussisse à se détacher d’eux sans regrets mais elle paraissait encore trop affectée par leurs paroles pour réussir dès aujourd’hui, aussi Leith était persuadé qu’elle ne leur écrirait rien qu’elle ne pourrait rattraper par la suite. « Et si tu n’écrivais rien pour le moment ? Profites de ton anniv tranquille et réponds après. » Après une lettre pareille, les parents d’Amy ne méritaient même pas qu’elle leur réponde du tout, mais la jeune fille était trop polie, et avait trop peur des conséquences, pour agir ainsi.

En parlant d’anniversaire, Amy lui confia l’idée étrange qu’elle avait invité Tempérance Biel, soit une membre du personnel enseignant de leur école. « Peu importe Ames, elle est hyper vieille bisous Tempépé puis tout le monde va se foutre de toi en apprenant que tu l’as invitée !  Les ieuv, ça reste avec les ieuv », décréta-t-il. Bien sûr, Biel était plutôt mignonne dans son genre (puis carrément la came de Leith), mais si Amy voulait être populaire un jour, il fallait qu’elle évite ce genre de moov trop débile ! Bien sûr il ne lui dit pas comme ça : la Vipère venait de recevoir une sacrée mise en garde par ses parents et ce n’était pas le moment de l’enfoncer. « Genre t’as pas invité la Chichiteuse en cheffe ? J’suis quée-cho », ironisa-t-il. L’une des nombreuses raisons pour laquelle sa haine pour Chiara Montgomery n’avait fait que grandir depuis son arrivée à Poudlard était sa conduite avec Amy. Qu’elle ne supporte ni le bruit, ni les maladresses, c’était son problème de petite conne coincée, qu’elle s’en prenne verbalement à une jeune fille innocente comme Amy, qui n’osait se défendre, c’était autre chose. Leith se donnait de grands airs tout le temps mais il était véritablement loyal avec ses amis et il n’aurait aucun mal à se battre pour défendre l’un d’eux.



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Amy Flint
Amy Flint
Serpentard

Parchemins : 136
Âge : 13 ans {15.04.2004}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Selena Gomez/Camila Mendes


Les jolies petites choses [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les jolies petites choses [PV]   Les jolies petites choses [PV] EmptyVen 5 Aoû - 21:40

Les petites jolies choses Il était tout à fait vrai qu’Amy pouvait tomber à peu près n’importe où, aussi ne releva-t-elle pas la remarque de Leith, se contentant de hausser les épaules, l’air de dire qu’est-ce qu’on y peut?. Elle réagit toutefois aux remarques sur son second prénom, Marinette, qu’elle aimait bien. « Ils mangent ptet n’importe quoi mais les français sont réputés pour être très bien habillés et avoir beaucoup de style, j’aimerais bien qu’on pense ça de moi un jour » dit Amy avec sérieux. Comme elle ne se sentait jamais très jolie, elle essayait au moins d’être « cool » via ses tenues. En cela, elle s’inspirait de Leith, ce qui ne serait pas du goût de Marcus et Teresa, mais ce qu’ils ne voyaient pas ne risquait pas de les offusquer. Le fait que l’aspect pratique du look sportwear diminuait considérablement ses chutes en comparaison aux jupes/souliers était aussi un critère qu’Amy prenait en considération. Néanmoins, si elle aimait ses look de Poudlard, elle aurait parfois aimé être le genre de fille, comme les françaises des magazines, qu’un rien habillait, gracieuses et souriantes. Des images de papier glacé qui plairaient sûrement à ses parents si leur descendance réussissait à y ressembler. Mais, de français, elle n’avait que le prénom. Il fallait savoir s’en contenter !

« Oui… c’est peut-être mieux de ne rien dire » cela faisait de la peine à Amy, qu’encore une fois ils la déçoivent, qu’ils arrivent encore à la décevoir. Sa propre réaction l’attristait presque autant que leur attitude. Après presque deux ans à Poudlard, elle avait compris que ce qui la faisait le plus souffrir, c’était l’espoir, alors elle essayait de ne plus rien attendre… le fait étant qu’en la circonstance, elle avait bel et bien espéré qu’ils lui écrivent un mot gentil à l’occasion de son anniversaire.

Décision prise de ne pas s’appesantir sur la question de ses parents, Amy informa Leith de sa liste d’invités. « Tout le monde se fout déjà de moi parce que je suis la fille de Marcus Flint et que j’ai deux pieds gauches, je supporterai quelques moqueries supplémentaires sur le choix de mes invités » répondit-elle d’un ton ferme dans lequel ne perçait aucune amertume. Amy avait une position au sein de leur groupe d’âge assez particulière : Chiara et James exceptés, elle était plutôt appréciée de par son bon caractère, mais elle était aussi un perpétuel sujet de plaisanterie. Ses explosions de chaudron était même devenus l’objet d’un pari chez certains de leur camarade, se demandant combien de minutes elle teindrait avant la catastrophe. Et même si c’était un peu humiliant, elle comprenait que ce soit drôle pour les autres, alors elle ne le prenait pas mal. Au moins, eux, ça les faisait rire ! Elle préférait ça plutôt que de se faire houspiller. « Et puis, dans mon milieu, c’est parfaitement normal d’avoir des amis plus âgés : on n’est pas si nombreux parmi les héritiers pour faire les difficiles » Raison pour laquelle elle était amie avec Jensen, pourtant bien plus vieux qu’elle.

« Non, et j’crois pas que ça lui manque ! Mais elle me l’a souhaité quand Lavinia l’a fait » Plus par politesse et du bout des lèvres que par gentillesse, cependant Amy trouvait que ça restait positif. Ses rapports avec Chiara étaient globalement mauvais, elle aurait aussi bien pu ne rien dire du tout… La brunette y reconnaissait le signe de leur éducation commune, empreinte de bonnes manières. Comme savoir se tenir en société ne faisait pas de quelqu’un une compagnie agréable, elle n’avait toutefois jamais eu dans l’idée d’inviter la Serdaigle à son anniversaire. Ni Lavinia, bien que la jeune fille soit un peu moins désagréable que sa comparse. « J’ai pas invité Mason, j’ai un peu peur qu’il ne se sente pas à sa place dans un goûter d’anniversaire » elle aimait beaucoup son camarade, le considérait même comme un ami, mais il fallait se rendre à l’évidence : en matière de fête, Mason semblait partager le désintérêt de Chiara. Sans parler de sa relation avec Leith, pas forcément au beau fixe. Son meilleur ami avait beaucoup de relations houleuses, ça n’avait pas l’air de le déranger : Amy lui enviait ce détachement, elle qui aimait plus que tout être appréciée !
2981 12289 0


    Amy Marinette Flint
    L'ambition et la témérité s'élèvent aux premières places que le mérite craint et que l'on refuse au mérite. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Les jolies petites choses [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les jolies petites choses [PV]   Les jolies petites choses [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les jolies petites choses [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De jolies Lys pour la demoiselle.... [PV]
» De jolies robes [PV Alicia Kirte, Miranda Lavefolia]
» Choses et d'autres
» Besoin de plusieurs choses... [PV]
» [ Un mur peut cacher... Bien des choses ] - [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: