Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Partagez
 

 Parlons orientation [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptySam 23 Avr - 10:39

Parlons orientation
Stef + Alex
On parle souvent des gens qui cherchent à fuir leur passé, mais moi je fuyais plutôt le futur. Ca me paraît normal, en fait : ce qu'on redoute le plus, c'est ce qu'on connaît pas, non ? (Pascale Maret)
Au vu des récents développements, Alexandre restait sur ses gardes vis à vis de sa cousine. Il n’avait aucune envie de revivre les événements d’octobre qui l’avaient chamboulé au point de faire ressortir des aspects de sa personnalité qu’il ignorait posséder jusque là ! Les vacances de Noël avaient achevé de le remettre d’aplomb, en partie grâce à sa soirée avec Stef qui, bien que ponctuée de moments plus tendus, s’était révélé heureuse : ils s’étaient enfin avoué leurs sentiments. Alex l’avait déjà fait au tout début de son côté, mais sa petite amie avait laissé les trois mots en suspens jusqu’au dernier bal. À la Saint-Valentin, Alex avait offert à Stef des billets pour un match de Quidditch important après avoir vérifié ses dates de disponibilités estivales auprès de Tina sa taupe : certains Viska donc avaient jugé que ce n’était pas très romantique mais le jeune lion avait jugé au contraire que trouver des moyens de se voir pendant l’été était une façon d’être romantique. Les vacances étaient encore assez loin, il se disait toutefois qu’il n’avait pas très envie de faire comme l’année précédente et de ne pas voir sa petite amie pendant plusieurs longues semaines (même si les voyages des Kostas rendaient l’opération contraignante).

Si Alex avait retrouvé son bon caractère, il n’oubliait pas de rester aux aguets. Il semblait que sa cousine tienne le coup même si elle avait fait preuve d’excentricités pendant quelques jours : le plus sage parfois étant de ne pas creuser les questions dont vous ne vouliez pas avoir les réponses, il ne s’en était pas mêlé. Alors qu’ils rangeaient leurs affaires après un entraînement d’arts martiaux magiques avec quelques élèves volontaires pour des cours supplémentaires, Alex jeta un dernier regard à sa cousine pour vérifier si elle avait besoin de lui, soit pour finir le rangement, soit pour se confier… Ce qu’elle ne fit pas, aussi prit-il son sac de sport pour dire : « Je vais voir Stef, je te laisse fermer ? » Viska lui sourit et lui confirma qu’elle pourrait se débrouiller, il quitta donc le couloir des clubs pour rejoindre Stef dans la salle commune.

Il adressa un sourire à la brune de son cœur en la voyant déjà installée dans leur coin de prédilection, celui qu’ils occupaient tous les deux quand ils passaient du temps à deux. « Me voilà ! Tu es arrivée depuis longtemps ? Les révisions se passent bien ? » Les élèves de cinquième année commençaient à réellement subir le stress des BUSES. Alex ne pouvait pas aider sa petite amie à réviser étant dans l’année en dessous – il était un sorcier avec des facilités mais il ne fallait pas pousser ! - mais il lui apportait tout le soutien qu’il pouvait sur ce dernier trimestre Alex, support #1 des femmes de sa vie. « Regarde ce que je t’ai amené pour reprendre des forces : du chocolat chaud, des briquettes de jus de fruit, et des biscuits. » Il sortit les victuailles de son sac de sport, posant le tout devant Stef. « Vous avez eu votre deuxième entretien d’orientation ce matin, non ? Ça a été ? » Alex ne s’inquiétait pas outre mesure pour ses notes aux examens – si ce n’est que sa mère le tuerait s’il n’avait pas ses BUSES et ce n’était pas une menace à prendre trop à la légère quand on connaissait Myrielle – il n’avait en revanche pas hâte du tout de subir les entretiens d’orientation. Il n’avait pas d’idée sur ce qu’il ferait après Poudlard : il pourrait toujours s’occuper du dojo Symphonie pour décharger sa mère, mais ça paraissait être la solution de facilité. Heureusement, contrairement à Stef et Lucrecia, Alex avait encore un peu de temps avant de subir l’interrogatoire en règle des profs !
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 743
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptyDim 24 Avr - 15:32

♛ Parlons orientation
J'avais peur avant, je parlais tout bas. J'étais jamais devant, oh non. Aujourd'hui j'ai bien changé, crois-moi. Fais bien attention à toi. Ton jeu, je le connais déjà. J'suis libre et ça ne changera pas. Oui, fais bien attention à toi. Vivre libre. Je ne veux plus tomber dans le piège du fou. Qu'ils se mettent à genoux. Vivre libre. Crois-moi, ça va changer. J'suis restée debout et j'y ai pris goût.

▼▲▼

Le stress causé par les examens de fin d'année n'avait été que brièvement occulté par le retour d'Adam dans la vie de Stef. Son savant plan mis en place avec Lu' lui avait permis de se défaire de l'autre Gryffondor devenu soudainement collant, et une fois cette épine retirée du pied, elle ne pouvait qu'être obsédée à nouveau par l'approche du mois de juin. Les BUSEs. Son avenir. La nécessité d'impressionner ses parents et de montrer qu'elle était bien la plus fiable de cette famille. Elle était tant occupée qu'elle ne se mêlait même plus tant que ça de la vie de ses amis qui bénéficient donc d'un répit bien mérité : les situations d'Eurydice, Kate et Lu' paraissaient relativement stables - à différents degrés. Et elle avait bien compris que ses éclairages ou interventions n'étaient pas souhaités. Quant à Alexandre et Viska, non seulement était-elle complètement démunie quand il était question de Nathan Symphonie, mais en plus, il n'y avait pas eu de développements supplémentaires dans cette sordide affaire - si ce n'était que Viska s'était comportée un peu bizarrement au cours des derniers jours. Ce n'était pas parce qu'elle avait l'esprit pris qu'elle était totalement déconnectée de la réalité non plus. Question de principes.

Être virée de cours à cause de cet imbécile de Mulligan avait presque failli entacher un dossier scolaire jusque là (quasi) impeccable (elle avait tout de même son petit tempérament et elle était bavarde, un combo qui lui avait assuré jusque là d'être reprise plusieurs fois par ses professeurs "Kostas, si la vie de votre cousine est si intéressante que ça, montez sur l'estrade pour la raconter à tout le monde... Je retire ce que j'ai dit redescendez tout de suite." sans jamais être punie pour autant. Elle n'était pas Quino !) Le plus frustrant dans tout ça était qu'il ne semblait pas comprendre à quel point c'était important pour elle. Passons, elle s'était montrée irréprochable depuis, dans l'espoir qu'on lui pardonnerait ce léger écart. Et Ash était désormais tenu de bien vouloir s'asseoir à côté d'elle de manière systématique, et même à lui garder sa place contre vents et marées s'il le fallait plutôt que de l'abandonner à son sort. C'était ça une vraie amitié, solide. Elle en aurait fait de même pour lui, foi de Stef.

Lorsqu'Alexandre la trouva dans leur coin préféré de la salle commune, elle était justement plongée dans un traité d'anciennes runes, qu'elle comparait assidument avec son énorme dictionnaire (dont elle s'était également servie pour faire fuir un petit deuxième année semblant vouloir s'aventurer à lui tenir compagnie : non merci, c'était la place de son dico bonne ambiance à Gryffondor). Elle leva la tête, consciente d'avoir l'air vaguement échevelée (elle avait attaché ses cheveux en un chignon lâche un peu plus tôt et des mèches n'avaient cessé de s'en extraire depuis, en quête de liberté). Son visage s'éclaira aussitôt. « Oh ça fait hm... » Elle baissa les yeux pour observer la montre se trouvant à son poignet et révélant du même coup le bracelet qu'Alexandre lui avait offert au bal de Noël avant qu'ils ne sortent ensemble. « Wow ça fait déjà une heure ? Je pensais que ça faisait moins... Je devrais avoir fini ! » Sa voix avait pris un timbre alarmé à cette constatation. Etait-elle trop lente ? Elle n'aurait pas le luxe d'un temps infini lors de l'examen de runes ! Sa panique interne fut cependant interrompue par l'apparition de plusieurs victuailles sous ses yeux bruns fatigués.

« Chocolat ! » s'exclama-t-elle avec un enthousiasme enfantin, se penchant pour attraper la boisson et en profitant pour déposer un baiser rapide sur les lèvres d'Alexandre. Sa question suivante la fit grimacer. « Clarks m'a donné une tonne de fascicules. » dit-elle en levant le dictionnaire de runes pour dévoiler les feuillets en question, qu'elle poussa vers Alexandre d'un air dépité. « De toute façon je compte avoir toutes mes BUSEs, alors j'aurai encore le choix l'année prochaine. Quelle importance si je ne sais pas encore ce que je veux faire ? D'après Clarks ça l'est mais je sais de source sûre que plusieurs septième année - dont Graham - n'avaient aucune idée jusqu'à récemment alors franchement, ça va. » se défendit-elle en croisant les bras. Elle avait posé son chocolat chaud sur la table le temps de disserter. Son regard s'adoucit lorsqu'elle reprit : « Comment va Viska ? L'entraînement s'est bien passé ? » Il n'y avait, après tout, pas que les examens dans la vie. Il y avait aussi son petit-ami le sens des priorités, toujours.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptyLun 2 Mai - 7:39

Stef + Alex
« Tout doux Stef, il te reste encore plein de temps » la rassura Alex avec un sourire attendri, se penchant vers sa petite amie pour déposer un baiser sur son front pour l’apaiser. Il la savait stressée par l’approche des examens et comme lui était beaucoup plus détendu sur ce sujet, il tentait de l’influencer positivement en lui communiquant son calme. Il était loin d’être certain que cela fonctionne, pas à chaque fois, mais ça ne coûtait rien d’essayer, tout comme il pensait que prévoir des provisions la distrairait pendant un temps. Aucun des amis du lion ne disait non à un goûter ! Encore moins si celui-ci comprenait du chocolat ! On comprendra ici qu’il n’incluait pas Nate, ce rabat joie n’aimant pas les sucreries car ça abîmait les dents!

« N’est-ce pas que je te connais bien ? » s’amusa-t-il face à son enthousiasme avant d’en arriver au point essentiel de sa venue : le rendez-vous d’orientation que sa copine avait eu plus tôt dans la journée. « Et il a ciblé ou il t’a filé tout ce qu’il avait ? » Suite à cette question, Alex tira de dessous les dictionnaires de runes anciennes l’un des dits fascicules. Celui-ci parlait des carrières en lien avec le Quidditch, ça n’avait rien d’étonnant dans la mesure où Stef était membre de l’équipe de Quidditch… mais c’était son cas à lui aussi et il ne comptait pas en faire son métier pour autant ! « Disons que ne pas choisir ça t’oblige à garder plein de matières pour les ASPIC mais bon c’est une stratégie comme une autre, y’en a plein qui l’font » Lui comptait bien se débarrasser de quelques enseignements une fois qu’il aurait passé ses BUSES ! Il avait beau ne pas bien savoir ce qu’il ferait une fois adulte, il savait que son désamour pour les cours aurait du mal à faire illusion à un niveau avancé dans certains domaines – l’histoire de la magie, par exemple -. Quant aux actuels septième année, Alex approuva d’un petit signe du menton : en effet, la promo actuelle n’avait pas paru si pressé que ça de se trouver une orientation, sauf Lucas qui avait toujours voulu être médicomage. « J’en connais qui te diraient de ne pas prendre Graham comme exemple... » V par exemple. Pour le coup leur préfète n’était probablement une bonne inspiration pour Stef : leur aînée avait toujours des plans à l’intérieur des plans pour le côté pro, une manière d’être stressée sans le montrer si vous vouliez l’avis d’Alex. Les vrais je m’en foutiste n’ont pas de plan : il en savait quelque chose, il en faisait parti ! « Mais je ne suis non plus de l’avis des profs sur le côté urgent. C’est normal en cinquième année de ne pas savoir ce qu’on veut faire plus tard ! Même Clarks n’a pas commencé par être prof. » Alex ne se souvenait plus trop ce qu’il avait fait, quelque chose en lien avec les farces et attrapes lui semblait-il, mais il était encore jeune à cette époque et il avait toujours moins côtoyé Haven que Heaven, alors ses souvenirs étaient flous.

Quand Stef mentionna Viska, les traits du brun se firent soucieux. S’il avait réussi à reprendre un peu de recul et à se détendre vis à vis de ce qui s’était passé en octobre, il ne pouvait s’empêcher de se faire un peu de souci, tout en se disant que même si elle venait se confier à lui, il se sentirait juste encore plus impuissant. À part éventuellement décharger Viska de la malédiction des Symphonie, il ne pouvait rien faire pour sa cousine. Que ce soit l’enlèvement par Nathan ou la rupture avec Jensen, il n’avait pas été en mesure de l’aider, tout simplement parce que ce n’étaient pas des événements sur lesquels il avait une prise… Il reconnaissait que c’était ce constat qui l’avait rendu aussi furieux après la tentative de suicide de la blonde. Voir quelqu’un qu’on aime souffrir et ne rien pouvoir faire pour l’aider, c’était très difficile. « Je n’en sais trop rien… elle était normale avec moi, l’entraînement s’est bien passé aussi… » Il avait entendu parler plus qu’il n’avait constaté les récentes excentricités de la jeune fille et il n’avait pas osé lui demander ce qui s’était passé. Il se doutait que ça avait un lien, même indirect, avec le couple formé par Jensen et Fiona depuis quelques temps… mais, en vérité, Viska n’en parlait jamais. Elle vaquait à ses occupations en cours ou aux clubs, elle flirtait avec Mulligan… Peut-être était-ce rassurant, en un sens, qu’elle ait eu ces quelques jours un peu décalés, car cela prouvait qu’elle leur jouait la comédie tout en n’étant pas totalement anesthésiée. Être trop dans le déni, ce n’était jamais bon ! Après, tout revenait comme un boomerang, et Alex ne voulait plus vivre ça. « En fait, ça ne me dérange pas qu’elle ne me parle pas à moi, le truc c’est que je ne suis pas certain qu’elle se confie, même à Prudence ou Victoire. » Il n’était pas exclu qu’elle ait préféré Flynn, son amant, juste parce qu’il était moins intense que ses meilleures amies… Là encore, néanmoins, aucune certitude. « Et puis, personne n’en parle, mais j’ai pas oublié ce qu’a dit S quand on l’a vu. Ils en ont après ‘Ska, ça doit forcément la soucier ça aussi. » Parce qu’il y avait les problèmes « normaux » sentimentaux, et puis il y avait tout ce qui faisait la particularité des Symphonie et qui avait attiré l’attention de MS, et là il n’y avait plus rien de normal du tout…

« Au moins, depuis octobre, McGo’ a arrêté de la menacer de lui enlever sa recommandation pour après Poudlard. Tu parles que c’était malin de dire ça à quelqu’un de déprimé ! Surtout qu’ils devraient être contents, au moins elle a toujours su ce qu’elle voulait faire après l’école » Et non, ce n’était pas mannequin ou actrice ou n’importe quel métier glamour dans lequel on aurait pourtant très bien imaginé Viska si ce n’est que pour mannequin il lui manque dix bons centimètres. L’aînée des Symphonie voulait devenir policière puis enquêtrice au Ministère de la Magie, ce qui expliquait aussi qu’elle ait toujours trouvé un intérêt à apprendre les arcanes malgré la malédiction, parce qu’elle y voyait un plus pour sa future carrière ! Maintenant qu’il y songeait d’ailleurs… « Tiens, tu me verrais policier ? Je pourrais peut-être faire ça moi aussi ? » Quoi qu’il avait toujours détesté se battre. Il aurait bien aimé se lancer dans la danse, sa vraie passion, mais cela faisait trop longtemps qu’il avait quitté le circuit… personne ne voudrait de lui une fois qu’il aurait 18 ans.

1 134
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 743
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptyLun 2 Mai - 8:45

♛ Parlons orientation
J'avais peur avant, je parlais tout bas. J'étais jamais devant, oh non. Aujourd'hui j'ai bien changé, crois-moi. Fais bien attention à toi. Ton jeu, je le connais déjà. J'suis libre et ça ne changera pas. Oui, fais bien attention à toi. Vivre libre. Je ne veux plus tomber dans le piège du fou. Qu'ils se mettent à genoux. Vivre libre. Crois-moi, ça va changer. J'suis restée debout et j'y ai pris goût.

▼▲▼

Stef était loin d'être quelqu'un d'aussi détendu-en-toutes-circonstances que l'était son petit-ami. Ce qui aurait pu être source de frustration, mais qui avait pourtant toujours eu tendance à l'apaiser, même avant qu'ils ne sortent ensemble. Ses états d'âme lui apparaissaient dans tout leur excès dès lors qu'elle était confrontée au regard patient d'Alexandre, l'invitant à prendre un poil de recul. Dans ce cas précis cependant, elle se sentit forcée de nuancer : « Je ne dirais pas 'plein' mais en vrai j'ai quasiment fini là. » consentit-elle au sujet de sa traduction dont elle se détourna pour se concentrer sur Alexandre.

Elle opina du chef, lui adressant un sourire presque timide en réalisant qu'elle avait enfreint une des règles de base de la politesse les cours d'étiquette ne vont pas lui faire de mal à celle-là. « Oui, et accessoirement, merci de m'avoir amené tout ça. » Rien ne l'y obligeait, après tout ! Mais elle était sincèrement touchée et ravie du geste : il n'y avait (presque) rien qu'un chocolat chaud ne saurait guérir.

Quant à son rendez-vous d'orientation, il ne l'avait pas plus inspirée que ça. Au contraire, il l'avait plutôt frustrée, car elle n'était absolument pas prête à prendre de décision sur son avenir ! Elle aurait préféré - comme souvent - qu'Eurydice soit dans la même année, pour pouvoir la suivre dans ses choix. Ce n'était pas comme si elle pouvait se calquer sur ceux de Lu'. Malgré sa prestation au bal, elle n'était clairement pas faite pour devenir danseuse professionnelle ! « Il m'a donné un peu de tout. » Elle haussa les épaules, observant Alexandre alors qu'il observait une brochure sur le Quidditch. « Je ne veux pas devenir pro'. » indiqua-t-elle à son petit-ami, histoire de clarifier la chose. Elle doutait que l'idée ravisse ses parents, et accessoirement, même si elle aimait beaucoup le Quidditch, elle ne se voyait pas y consacrer sa vie comme comptait le faire Victoire.

« J'arrêterai sûrement celles qui ne me plaisent pas du tout ou qui ne me serviront pas plus que ça. J'ai pas envie de garder une tonne d'heures de cours. » nota-t-elle en fronçant le nez. Elle aimait bien le Soin aux Créatures Magiques par exemple, mais elle pensait peut-être avoir fait le tour. Elle n'allait pas travailler dans le domaine a priori. Parmi les matières optionnelles, c'était celle qui l'intéressait le plus, mais à choisir elle préférait quand même avoir davantage de temps libre à passer en compagnie de son petit-ami, ou de ses amis l'espoir fait vivre. « Je sais, mais bon ça va, il s'en sort bien en classe je crois. Et puis il n'y a pas que lui. » souligna-t-elle à propos de Graham, bien consciente que Vanellope, leur autre préfète, n'appréciait guère son côté tire au flanc. Jadis, elle aurait pu se perdre dans des réminiscences concernant le meilleur ami de Graham, Louis, mais il fallait croire que ce temps-là était bel et bien révolu, puisqu'elle reprit plutôt au sujet de son avenir : « Mais oui clairement ! Ils sont beaucoup trop alarmistes. Je ne savais pas pour Clarks par contre, il a fait quoi avant ? » Elle prit une gorgée de son chocolat chaud. « Il faudrait que je demande à Eury' ce qu'elle veut faire, elle, elle doit sûrement avoir une idée. » Ou comment se raccrocher aux plans des autres plutôt que se poser trop de questions ! Si Gabriel et Quino faisaient des choix de vie un peu plus pertinents, sans doute se serait-elle simplement basée sur eux.

Forcément, elle interrogea Alexandre concernant Viska. Elle savait qu'il revenait d'un entraînement avec sa cousine, et surtout, c'était son sujet de préoccupation principal depuis l'année précédente comment ça ce n'est pas Stef ?, suivi d'un peu plus loin par les fréquentations d'Eurydice (du moins, une en particulier). « Tu veux dire par rapport à l'autre fois ? Tu ne lui en as pas parlé ? » Car Stef, elle, ne se serait certainement pas retenue - elle ne craignait pas l'indiscrétion on l'aura compris, et encore moins avec sa fratrie. Certes, elle s'était brûlé les ailes par le passé avec Quino, mais ça ne l'en avait pas réellement guérie - pas définitivement en tout cas. Elle préférait passer pour une fouineuse plutôt que d'ignorer le moindre signe. C'était plus fort qu'elle. « Peut-être qu'elle parle à Mulligan. » répondit-elle ensuite, peu ravie de devoir mentionner - une fois n'est pas coutume - le prénom de son ennemi juré jamais dans l'exagération. Ne désirant pas s'y attarder cependant, elle rebondit rapidement à propos de Freja : « Oui c'était assez inquiétant. C'est fou qu'ils ne soient pas capables de mieux protéger l'école. Et ça ne concernait pas que Viska je te rappelle. » insista-t-elle en adressant un regard appuyé à Alexandre - elle craignait assez que son petit-ami ne se mette en danger en voulant protéger sa cousine, même si elle ne savait pas encore comment.

La boucle était bouclée : ils en revinrent aux questions d'orientation. Stef hocha la tête. « Policière c'est ça ? Tant mieux si McGo se calme au moins. » Appréciait-elle l'idée qu'Alexandre veuille suivre les traces de sa cousine ? On en revenait aux considérations précédentes sur le danger, ce que Stef n'était pas sûre d'approuver. Elle tâcha cependant de faire preuve d'un minimum d'objectivité : « Tu en aurais les capacités j'pense, mais est-ce que ça te plairait vraiment ? Tu n'aimes pas avoir à te battre en général et c'est pas exclu dans ce domaine-là. » Elle haussa les épaules, notant distraitement qu'Alexandre n'était pas mieux qu'elle : il cherchait un membre de sa famille à suivre à la trace ! « Et la danse, c'est mort tu crois ? Sinon tu aurais la patience pour être prof'. » réfléchit-elle, plus prompte à répondre quand ça concernait les autres et pas sa propre personne.

CODAGE PAR AMATIS


[ 1033 ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;


Dernière édition par Estefanía Kostas le Mar 3 Mai - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptyLun 2 Mai - 13:08

Stef + Alex
« Parfait, ça veut dire que tu as bien mérité de prendre une petite pause ! Tu n’en seras que plus efficace après » lui promit-il avec un clin d’œil que les admiratrices de l’ancien Mister Poudlard – qui avait cédé son titre sans regret – auraient jugé des plus charmeurs. Même s’il n’avait que peu conscience de leur existence au quotidien Stef les fait fuir, Alex savait qu’il était plutôt bien fait de sa personne (c’était un trait de famille!), aussi n’hésitait-il pas à en jouer avec sa copine. Encore que, depuis le temps, elle devait probablement être immunisée, non ?

Alex’ n’étant pas du genre à ne miser que sur son physique pour séduire sa petite amie, il avait aussi pris de quoi remplir l’estomac de celle-ci mais non il ne la prend pas pour une grosse bouffe voyons!. Il n’était pas du genre à beaucoup réviser ou travailler ses cours, néanmoins quand il le faisait, il savait que lui-même appréciait avoir un peu de sucré pour se motiver et tenir la distance côté concentration. « De rien, je passe toujours aux cuisines avant les entraînements au cas où j’aurais un coup de mou alors c’était normal que je te ramène quelque chose au passage aussi » Surtout qu’avec le gobelet chauffant, malgré les deux heures passées depuis son passage aux cuisines, le chocolat avait gardé la bonne température. La magie était vraiment super pratique – encore que Viska lui avait dit qu’il existait aussi un truc similaire chez les moldus mais il n’avait jamais testé -, un peu d’organisation et tout devenait possible !

« Ouais, en gros, il sait pas non plus quoi » Alex soupira : les profs pouvaient vraiment être de grands donneurs de leçons, mais ça ne voulait pas dire qu’ils étaient plus avancés qu’eux. Est-ce que toutes ces brochures allaient vraiment aider Stef ? Sincèrement, il ne le croyait pas ! « Je m’en doutais un peu » dit-il au sujet du Quidditch : si ce choix s’était imposé comme évident, elle lui en aurait déjà probablement parlé puisqu’ils étaient tous les deux dans l’équipe !

« Sage décision dont je suivrai l’exemple : est-ce que tu me laisseras dire à ma mère que j’abandonne la moitié de mes cours pour faire comme toi ? Hein ? Dis ? S’il te plaît ? » dit-il avec un air faussement implorant. Il saurait bien faire plier Myrielle le moment venu, du moment qu’il avait quand même ses BUSES partout, mais il s’imaginait très bien devoir argumenter longuement avant qu’elle cède. En réalité, il n’y mêlerait sûrement pas sa copine, l’idée était drôle, certes, cela dit ça restait juste une plaisanterie. « Qui d’autre ? Hudson ? » Alex parlait peu à ce dernier, déjà contrairement à Graham, il n’était pas préfet, donc leur différence d’âge se faisait plus sentir. « Je ne sais plus exactement… un truc en rapport avec les farces et attrapes je crois. Rien à voir avec l’enseignement en tout cas ! » De ça, au moins, il était certain ! Quant à leur amie Eurydice… « Se marier avec Koning ? » proposa-t-il, sérieux comme un pape, avant de sourire en tapotant la main de sa petite amie « Je plaisante Stef, je plaisante… n’assassine pas l’assassin moi donc, je peux encore servir promis ! » D’autant qu’il doutât qu’Eurydice ait ce genre de projet et qu’il aurait aussi fait grise mine si ça avait été le cas. Il avait beau évolué depuis l’enfance dans le milieu des sang pur, il n’était clairement pas branché mariages arrangés. Encore moins entre son amie et un gars sorti de nul part ! Heureusement, d’après Eurydice, Koning n’avait aucune intention de suivre les intentions de leurs parents, c’était déjà un point rassurant parce qu’il a aucune confiance en Eurydice, vraiment aucune. « Mais sinon… j’sais pas c’qu’elle veut faire après. Bosser dans l’édition comme son père peut-être ? Elle adore les livres après tout. »

Alex, jusqu’ici léger et plaisantin, se rembrunit quand il fut question de Viska, sujet qui restait douloureux à certains égards. Il savait cependant que c’était justement parce que ça le faisait encore souffrir qu’il ne fallait pas qu’il garde tout ça pour lui : s’il avait pu se remettre du premier trimestre, c’est parce qu’il avait pu compter sur Stef, Ash et les autres pour l’aider à passer cette période compliquée. « Non… j’ai essayé de m’imaginer ce qu’elle me répondrait et ce que moi je dirais, et comme je savais que je ne trouverais rien que de très stupide à lui répondre… j’ai pas demandé » Voulait-il vraiment savoir pourquoi sa cousine s’était comporté bizarrement quelques temps auparavant ? Du peu qu’il avait compris en entendant V en parler, il n’en était pas certain… « C’est possible, mais ces derniers temps, j’ai plutôt l’impression qu’elle réquisitionne ses moments avec lui pour qu’il l’aide sur ses cours de guitare. Elle a embauché sa copine Streli’ aussi » Alex ne doutait pas que Viska et Flynn fassent bien d’autres choses que de la musique quand ils n’étaient que tous les deux mais il s’épargnait ce genre de vision de cauchemar. La guitare, la danse, c’était beaucoup mieux pour son imagination ! Et il était sûr de l’info pour la musique : dès qu’elle avait un moment de libre, Viska s’entraînait. Elle disait qu’elle avait besoin d’un loisir qu’elle pourrait à terme pratiquer toute seule, juste pour elle… pourquoi pas, hein ? C’était mieux que quand elle se scarifiait déjà !

Quant aux inquiétudes légitimes de sa cousine concernant l’intérêt que lui portait MS, il devina aux paroles de sa petite amie qu’elle était elle soucieuse du fait qu’ils ne reportent leur attention sur lui. Ce n’était pas exclu : la malédiction courait aussi dans ses veines. Viska n’avait été choisie que par son statut d’aînée, et aussi à cause de cette obscure histoire de Dieu Serpent à laquelle il ne comprenait rien voir point précédant dans la conversation : il n’a pas envie non plus. « Je me souviens… mais tu admettras qu’ils n’avaient pas l’air de tant s’intéresser à moi, c’est à ‘Ska qu’ils ont pris du sang. Il ne faut pas que ça t’inquiète en tout cas » MS ne le voyait probablement que comme une réserve de secours, donc Stef n’avait pas besoin de se mettre martel en tête, quand bien même il sache que c’était tout à fait son genre !

« Ouaip » confirma-t-il au sujet du choix de carrière de sa cousine, sujet un peu plus léger que le précédent. Puisque celui de l’orientation n’était jamais bien loin, il évoqua l’idée de suivre l’exemple de Viska, mais Stef émit des remarques contraires assez justifiées. « C’est vrai, je pense que j’aimerais le côté défense de l’ordre etc. Mais pas trop qu’on utilise ma force pour ça » Tout le contraire de Viska qui cherchait à faire des performances en arts martiaux pour gravir plus vite les échelons une fois policière. « Ouais… ça m’aurait plu mais c’est mort. J’ai quitté le circuit en entrant à Poudlard parce que Ethel est une moldue, et maintenant ça fait des années que je suis en dehors... » Ethel avait d’ailleurs trouvé un autre cavalier pour les compétitions, c’est dire s’il était out ! « Sans cavalière, pas de danse de salon. Et je suis trop baraqué pour la danse classique. Il pourrait rester le modern jazz, mais j’en ai jamais vraiment fait, je sais même pas si ça me plairait. C’était quand même vraiment la danse de salon mon truc. » Il soupira : c’était le seul truc pas cool dans sa vie de jeune sorcier que d’avoir du abandonner sa passion. Si seulement, comme Lu’ et Thiago, il avait pu avoir une partenaire sorcière… ça aurait tout changé ! Mais bon, il n’allait pas réécrire l’histoire maintenant ! « Pour prof’, je pensais donner les cours d’arts martiaux en professionnel au dojo. Ça déchargerait un peu ma mère qui doit faire ça en plus de la boutique depuis septembre… j’ai encore le temps d’y réfléchir et de changer d’avis dix fois d’ici là. Surtout que les arts martiaux, c’est toujours pareil, j’en fais mais j’ai jamais vraiment aimé ça. Après ça reste un plan de secours comme un autre ! » Voire un plan temporaire en attendant mieux si jamais il n’était pas plus inspiré que ça à 18 ans et qu’une idée lui venait plus tard ! Ça restait une bonne chose, supposait-il, de savoir qu’il aurait à minima une occupation en sortant de l’école, à défaut d’un vrai projet. Mieux que rien quoi !

1 431
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 743
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptyLun 6 Juin - 18:36

♛ Parlons orientation
J'avais peur avant, je parlais tout bas. J'étais jamais devant, oh non. Aujourd'hui j'ai bien changé, crois-moi. Fais bien attention à toi. Ton jeu, je le connais déjà. J'suis libre et ça ne changera pas. Oui, fais bien attention à toi. Vivre libre. Je ne veux plus tomber dans le piège du fou. Qu'ils se mettent à genoux. Vivre libre. Crois-moi, ça va changer. J'suis restée debout et j'y ai pris goût.

▼▲▼

Stef n'était pas totalement emportée par l'optimisme sans faille affiché par Alexandre, mais elle consentit malgré tout à une pause, parce qu'aussi absorbée soit-elle par ses révisions, elle leur préférait quand même son petit-ami grand honneur. « On verra. » nota-t-elle en repoussant doucement ce qui touchait aux runes, pour se concentrer sur les victuailles apportées par Alexandre : il avait décidément toutes les qualités. « Tu as pris quoi, toi ? » se renseigna-t-elle avec curiosité, tout en songeant que ce qu'Alexandre trouvait normal ne l'était pas pour tout le monde. Il restait plus prévenant que la majorité des garçons de leur âge, de son humble point de vue. Et elle savait de quoi elle parlait : elle vivait avec deux spécimens grandeur nature depuis toujours.

Qu'Alexandre l'interroge sur son rendez-vous d'orientation était logique - elle aurait probablement été vexée s'il l'avait oublié - mais cela la fit tout de même déchanter. Réfléchir à son avenir avait tendance à la tendre, car elle ne savait absolument pas quelle voie choisir. « Nope. » confirma-t-elle en adressant un regard entendu à son petit-ami. « Mais bon si je ne trouve pas d'ici la septième année, je pourrai toujours supplier Victoire de me trouver une place je suppose... » songea-t-elle en haussant les épaules, visiblement peu convaincue. Se raccrocher aux autres, oui, mais pour faire quelque chose qu'elle ne voulait pas vraiment... C'était un peu bête.

Elle secoua vivement la tête à la mention de la mère d'Alexandre. « Sûrement pas, je ne veux pas qu'elle me déteste ! » Faire bonne impression auprès des parents d'Alexandre était très important à ses yeux, et elle n'avait aucune envie de réduire à néant le capital accumulé jusqu'à maintenant pour une stupide histoire d'heures de cours. « Et je n'ai jamais dit que j'allais abandonner la moitié de mes cours, mes parents vont me trucider si je fais ça. » ajouta-t-elle en fronçant le nez. Elle n'avait aucunement envie d'avoir une telle discussion avec ses parents : l'objectif était de les éblouir, pas leur provoquer une syncope !

Si Stef n'avait jamais eu de coup de foudre pour Graham, elle avait en revanche autrefois craqué pour Isaac Hudson, puis pour Louis Hazzard, deux autres Gryffondor qui gravitaient dans l'entourage du préfet. Qu'on cite Isaac aurait jadis provoqué l'apparition d'un air rêveur sur son visage, mais elle s'en garda : l'eau avait coulé sous les ponts depuis. Elle se contenta de hausser les épaules. « Non je crois qu'il sait lui, un truc ministériel. » Son aîné avait rejoint l'équipe de Quidditch de Gryffondor, l'occasion pour elle d'en apprendre plus à son sujet. « Juste d'autres septième année que j'ai croisés quand ils sortaient de leurs entretiens d'orientation, et que j'ai vite fait écouté discuter. » Écouter, espionner, quelle différence après tout ? « T'imagines si Quino devenait prof' un jour ? » mentionna-t-elle quand Alexandre lui parla de la reconversion professionnelle du professeur Clarks. Décidément, la vie était pleine de surprises ! Elle avait beaucoup de mal à imaginer leur directeur de maison aussi chahuteur que son frère aîné.

Elle écarquilla les sourcils alors que le brun évoquait l'idée qu'Eurydice veuille se marier avec Niels Koning. « T'es fou, elle ne va pas faire ça. » affirma-t-elle avec certitude, se visualisant - dans le pire scénario - s'interposer en plein milieu du mariage pour crier au complot ou à la machination. Eurydice aurait beau dire tout ce qu'elle voudrait, Stef restait très méfiante du Serpentard. Elle leva les mains pour attester de son innocence. « Je n'ai rien fait ! » Et c'était vrai : elle était plutôt calme, pour une fois. Sur ce sujet-là, elle trouvait que c'était Alexandre qui avait tendance à s'emballer encore plus qu'elle ! « Ah c'est pas faux... je ne me vois pas du tout la suivre là-dedans, dommage. » Elle était après tout loin de partager l'amour d'Eurydice pour les livres. Encore une voie sans issue !

Il fut ensuite question de Viska, puisqu'Alexandre revenait justement d'un entraînement avec sa cousine. Stef l'écouta s'exprimer avec sollicitude. « Je pourrais lui en parler moi sinon, ça serait plutôt innocent si ça venait de moi, non ? » proposa-t-elle avec bonne volonté. Surtout qu'elle n'était pas réputée pour sa réserve quand il s'agissait de poser des questions, alors il n'y aurait pas trop de raison pour que Viska se méfie, a priori. « C'est cool qu'elle ait trouvé une nouvelle activité, non ? J'aimerais bien savoir jouer d'un instrument moi aussi. » Mais elle n'avait jamais eu la patience pour s'y mettre - et doutait de l'avoir un jour !

Les voies de MS étaient impénétrables, ce qui n'était pas pour rassurer Stef. L'expédition dans la forêt interdite avait beaucoup affecté Viska, mais la Gryffondor n'oubliait pas non plus que certaines lubies de MS pourraient aussi concerner Alexandre. Et même si ça n'était pas le cas, rien ne garantissait que son petit-ami ne se mettrait pas tôt ou tard en danger dans le but de venir en aide à sa cousine. Ce que Stef comprenait évidemment, mais qui avait - de fait - de quoi l'inquiéter. « Hmhm. » offrit-elle pour toute réponse à Alexandre, pas convaincue mais pas non plus désireuse de lui exposer toutes ses appréhensions. Il se faisait déjà suffisamment de souci pour Viska sans qu'elle lui ajoute ses propres angoisses.

Il apparaissait qu'Alexandre n'était pas beaucoup plus avancé qu'elle sur son avenir, si ce n'est qu'il n'écartait pas l'idée de suivre les traces de Viska, justement. Tâchant de faire preuve d'objectivité - certes, c'était un métier dangereux, mais il n'y avait pas que ça -, Stef acquiesça à la réponse de son petit-ami. Son sourire se figea légèrement en entendant le prénom d'Ethel : on aurait dit qu'elle avait croqué dans un citron trop acide. « Et tu ne pourrais pas revenir dans le circuit ? Si tu trouvais une cavalière sorcière par exemple ? » L'idée de dégoter une Ethel bis ne l'enchantait pas du tout, mais si ça pouvait aider Alexandre à suivre sa passion... L'équilibre difficile entre sa jalousie latente et le désir de voir son petit-ami sincèrement heureux. Elle opina ensuite du chef, pensive pendant quelques instants. « Tu pourrais faire ça et un autre métier en parallèle tu penses ? En tout cas tu as encore largement le temps tu sais, déjà il faudrait que moi je choisisse, et ça c'est pas gagné. » soupira-t-elle en terminant son chocolat chaud.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptySam 18 Juin - 22:47

Stef + Alex
Satisfait que sa petite amie ait accepté de prendre une pause, il affichait une expression détendue. Elle changeait radicalement de celle qu’il avait pu avoir après les événements d’octobre. « Boisson énergisante, plus efficace en cas d’hypoglycémie » répondit-il sobrement en montrant une petite gourde transparente au contenu rose fluo à l’intérieur. Il n’en avait bu qu’une partie cela dit, au goût il n’était pas très fan de ces boissons, elles étaient trop chimiques et trop sucrées… sportivement, elles restaient efficaces.

« Oui, ça restera une option à envisager, mais je suis certain que tu en as des tas d’autres » Stef avait plusieurs centres d’intérêt l’espionnage par exemple, ce n’était pas les voies professionnelles qui lui manqueraient, son souci actuel était probablement qu’elle en avait même trop.

« Dommage » ponctua-t-il au sujet des heures de cours qu’il envisageait d’alléger de son emploi du temps après les BUSES sans réelle déception. Ce n’était pas comme si il avait vraiment envisagé d’utiliser Stef comme prétexte ! « Et ma mère ne te détestera pas, va » Myrielle Symphonie n’était pas connue pour sa magnanimité mais de là à en vouloir à une adolescente, même la petite amie de son fils, ce serait exagéré. Alexandre imaginait sa mère plus mature à tord. « Ah, mince, tout mon plan s’effondre alors » plaisanta-t-il joyeusement sans être surpris que Stef ne pense à abandonner que quelques matières. Elle avait toujours été plus sérieuse que lui concernant les cours, ce qui n’était pas bien difficile, il n’avait pas l’esprit de compétition très développé et un intérêt limité pour tout ce qui était intellectuel. Avoir la moyenne, c’était bien assez !

Revenant à la question de l’orientation, il hocha la tête à la réponse concernant Hudson qui ne l’intéressait pas tant que ça – au-delà de la camaraderie qu’Alexandre éprouvait pour n’importe lequel des Gryffondor évidemment – et sourit d’un air amusé à la justification empressée de sa petite amie. « Toi ? Espionner ? Quelle idée... » Il avait trop souvent assisté aux planques de la jeune fille pour ne pas douter qu’il y ait anguille sous roche. Grand prince, il n’insista pas, surtout que si c’était pour entendre parler des anciens béguins de son amoureuse, il voulait bien passer son tour ! Il n’était pas jaloux, mais il avait ses limites… « Quino ? Remarque, ça pourrait être marrant ! Je le vois bien assister Hagrid, il trouverait sûrement une nouvelle utilité aux scroutts à pétards ! »

Comme il l’avait prévu, sa petite pique au sujet d’Eurydice provoqua un rejet catégorique chez sa chère et tendre. Notons qu’il n’était pas non plus un grand fan de Niels… Eurydice elle-même, il ne l’aurait pas qualifiée de fan du Serpentard remarquez, ce qui classait volontiers sa proposition au rang des trucs effectivement impossibles. « Probablement pas. N’empêche que Koning reste dans ses parages » Il avait l’air inoffensif… et Eurydice paraissait habituée à lui depuis le bal. Difficile pour autant d’oublier la lueur de peur panique dans ses yeux à l’arrivée du jeune homme en septembre. Enfin… que ce soit Stef ou lui, ils restaient vigilants, et Erwin devait bien être sur le coup d’une manière ou d’une autre lui aussi.

Il déposa un léger baiser sur les lèvres de Stef lorsqu’elle lui dit qu’elle n’avait rien fait « Je sais » dit-il ensuite simplement, tout en sachant très bien que, s’il le fallait, Stef pourrait partir tambour battant en pleine action ! C’était seulement qu’elle n’avait aucune raison de s’activer. Et, justement, à ce propos : « Un peu trop passif peut-être ? Je te vois dans un truc un peu moins… théorique ? ». Un métier qui bougerait, où il y aurait un rythme… même s’il ne savait pas quoi précisément. Stef était une bonne élève mais elle n’avait pas un goût de la lecture aussi prononcé que chez Ash ou Eury’.

Jusque là de bonne humeur, Alex se rembrunit quand il fut brièvement question de sa cousine. Il se faisait encore du souci pour elle. Ses sentiments divers à l’égard de tous ces événements ne le rendait plus sombre et aigri, cependant être redevenu lui-même ne changeait rien à la situation. Rien du tout. « Tu peux toujours essayer » Au point où ils en étaient, tout se tentait, et Stef était moins impactée par l’état de Viska, il ne la déprimait pas, elle. Alors que lui… il sentait une boule sombre dans son ventre qui menaçait de l’engloutir si les choses dérapaient de nouveau. L’impuissance le rendait fou… Mais, au moins, Viska n’était pas dans l’attente. Elle essayait de nouvelles choses, et ça c’était plutôt positif. Ou ça en avait l’air du moins. « Oui, c’est bien. Elle a déjà pas mal d’activités, mais avec des responsabilités, là elle fait ça juste pour s’amuser, j’trouve ça encourageant, non ? Qu’elle fasse des trucs pour elle j’veux dire » car tout le monde savait bien que si elle donnait le change en souriant tous les jours, c’était surtout pour eux. Et ça, ce n’était pas sain.

En ceci, on pourrait toujours lui rétorquer qu’il n’était pas si différent, lui, le garçon serviable par excellence… Les menaces de MS le concernant ne l’angoissait pas du tout. Il ne le dirait jamais à Stef mais, à choisir, il préférerait être leur cible plutôt que Viska, déjà bien amochée. Il savait toutefois que ce n’était pas ce que sa petite amie avait envie d’entendre, alors il n’en parlait jamais.

Juste après, il remarqua la petite grimace de sa petite amie. Sagement, il ne la releva pas : la jalousie de Stef envers Ethel le flattait presque autant qu’il le questionnait… Il n’y avait jamais rien eu entre sa cavalière et lui ! Il supposait que c’était la faute de l’histoire entre Lu’ et Thiago, elle devait se faire de fausses idées des duos de danse à les voir roucouler ! Comme, magnanime, elle lui proposait de se trouver une autre cavalière, il réfléchit à cette éventualité avec un peu plus de sérieux : « Hum… je suppose qu’avec un peu d’entraînement et une nouvelle cavalière, je pourrais reprendre les concours et voir ce que ça donne. Sauf que c’est presque mission impossible de trouver une partenaire, la plupart des binômes sont formés très jeunes, ça aide pour la compétition ». Comme Ethel et lui, à l’époque, ils avaient à peine six ans. Comme Stef le savait déjà, autant ne pas trop insister là-dessus. « Peut-être… ça reste une éventualité. Mais c’est clair que j’ai l’temps ! Et toi aussi d’ailleurs » il accompagna cette dernière précision d’une caresse du pouce sur la main de la jeune fille : il voulait être son anti-stress, son avenir à lui pouvait attendre – il aimait vivre au jour le jour de toute façon ! -.

1 136
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 743
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptySam 23 Juil - 13:10

♛ Parlons orientation
J'avais peur avant, je parlais tout bas. J'étais jamais devant, oh non. Aujourd'hui j'ai bien changé, crois-moi. Fais bien attention à toi. Ton jeu, je le connais déjà. J'suis libre et ça ne changera pas. Oui, fais bien attention à toi. Vivre libre. Je ne veux plus tomber dans le piège du fou. Qu'ils se mettent à genoux. Vivre libre. Crois-moi, ça va changer. J'suis restée debout et j'y ai pris goût.

▼▲▼

Stef opina du chef, affichant une mine peu ragoûtée à l'idée d'une boisson énergisante. Généralement colorées de teintes peu naturelles, elles ne remportaient nullement les faveurs de la greco-argentine. Mais elle pouvait en comprendre l'utilité pour Alexandre. Son expression faciale ne se fit pas plus gaie à l'évocation de son avenir, sujet ô combien périlleux et anxiogène. A croire que bientôt, tous les adultes de son entourage n'auraient plus que ça à la bouche. En attendant, elle n'avait pas été en mesure de fournir de réponse satisfaisante à Clarks, et n'était pas prête de le faire, comme elle le dévoila rapidement à Alexandre.

Elle soupira. « Moui. » Trop, peut-être même ? Elle aurait voulu que le choix soit simple ! Le Quidditch aurait été une solution de facilité. Points positifs : suivre Victoire, pratiquer un sport qui avait animé sa passion et sa compétitivité pendant toutes ses années d'études, éviter d'être cloîtrée dans un bureau ; points négatifs : elle n'avait pas vraiment envie de devenir joueuse pro... Raison pour laquelle, ça ne paraissait pas viable. Se concentrant plus volontiers sur les choix de vie d'Alexandre appelez la la fouine, elle refusa catégoriquement de lui servir de bouc émissaire auprès de sa mère. « Tu n'en sais rien du tout. » répliqua-t-elle dignement, ne souhaitant prendre aucun risque. Elle pensait avoir fait une impression plutôt honnête à Myrielle Symphonie jusqu'à maintenant : elle n'allait pas faire de sortie de route maintenant.

Levant les yeux au ciel avec affection oui c'est possible, elle poursuivit au sujet des Gryffondor de septième année. Elle ouvrit la bouche pour contester son assimilation à une "espionne", puis la referma presque aussitôt, vaguement dépitée. « Je ne le fais pas tant que ça, ça va... » marmonna-t-elle, vaincue. C'était qu'Alexandre la connaissait depuis trop longtemps, et surtout, l'avait côtoyée à une époque où elle ne prenait pas soin de lui cacher sa véritable nature. Il avait été son ami : il savait, même s'il n'avait heureusement pas été aussi exposé à ses excès qu'Eurydice, par exemple. Quant à Quino : « Pas faux. Mais je doute que McGo veuille prendre ce genre de risque. Le choisir comme prof' ça serait lui donner carte blanche pour raser l'école... » songea-t-elle, frissonnant à cette éventualité. Non décidément, son frère n'avait vraiment pas besoin d'avoir encore plus de pouvoir au sein de l'école !

Les interactions d'Eurydice avec Niels Koning avaient été source de beaucoup de perplexité et d'inquiétude pour Stef. Elle voulait bien accepter qu'ils soient amis après tout ce temps, par contre, la perspective qu'elle veuille l'épouser était tout à fait inacceptable. Elle haussa les épaules. « Peut-être qu'il retournera dans son école l'année prochaine. » Ce qui arrangerait bien ses petites affaires ! Elle acquiesça au sujet de l'édition : « Pas faux. » Et une autre option en moins.

Stef n'était pas proche de Viska, mais la Serpentard était la cousine de son petit-ami, et elle savait à quel point il se faisait du souci pour elle. Elle était prête à beaucoup de choses pour rassurer ne serait-ce qu'un petit peu Alexandre la concernant, et avoir une discussion innocente avec la jeune fille ne représentait vraiment pas un gros effort. « Je te dirai alors. » Restait à trouver une occasion un minimum subtile. « Oui je pense aussi que c'est une bonne chose, rien que le fait qu'elle ait envie d'apprendre de nouveaux trucs. » Elle adressa un sourire encourageant à son petit-ami, serrant brièvement sa main.

Inquiète depuis l'épisode de la forêt, elle n'insista cependant pas concernant MS. Mieux valait parfois privilégier la technique de l'autruche : ça avait le mérite de lui permettre de fonctionner normalement, faute de faire avancer les choses. Ils en revinrent à un sujet plus ordinaire : celui de leurs avenirs, et Stef tâcha de faire fi de son agacement envers EthelEthelEthel pour apporter un avis (relativement) neutre à Alexandre. Elle haussa les épaules. « Qui ne tente rien n'a rien. Si tu sais que ça te plairait vraiment, ça peut valoir le coup d'essayer en tout cas. » Même si l'idée d'une nouvelle Ethel l'enchantait encore moins. Comme quoi, elle était prête à beaucoup de concessions par amour !

« Mais oui ! Large ! » approuva-t-elle quant au fait qu'ils avaient le temps. « On arrête de parler de ça ? Ça me stresse pour rien. On peut plutôt parler de cet été ! » Ses yeux brillèrent à cette mention : les vacances d'été demeuraient l'un de ses moments préférés de l'année. La seule chose qui leur avait manqué l'année précédente était la présence de son petit-ami, mais elle comptait essayer d'y remédier cette fois-ci. Après tout, elle avait eu gain de cause pour Eurydice : passer du temps avec Alexandre devrait être ai-sé en comparaison.

CODAGE PAR AMATIS


[ Terminé pour Stef ]




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Alexandre Symphonie
Alexandre Symphonie
Gryffondor

Parchemins : 230
Âge : 15 ans (3 juin 2002)
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 2
FACECLAIM: Cody Christian / Matt Cornett


Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] EmptyVen 12 Aoû - 10:38

Stef + Alex
Laissant de côté un instant la lourde question de l’orientation, les deux lions évoquèrent brièvement la mère d’Alexandre, la célèbre Myrielle Symphonie – aussi connue pour ses colères noires que pour ses créations. Pour Alex, la rousse avait toujours été une mère exigeante mais très aimante. Il avait été contraint de faire des arts martiaux et n’avait jamais aimé ça, c’est vrai… cependant, lorsqu’il rentrait d’une journée d’école et d’entraînements bien remplie, ses parents étaient toujours là pour l’écouter. Aussi Alex ne pensait-il pas que sa mère puisse détester Stef, bien qu’il serait utile de noter ici qu’il était trop amoureux pour songer un seul instant que sa petite amie puisse ne pas être appréciée par qui que ce soit (et, pourtant, il était paradoxalement assez lucide sur ses défauts). « Je connais ma mère, elle ne déteste pas si facilement les gens » Il y avait eu des tas de frictions avec sa meilleure amie Dawn à l’époque de Poudlard, pour autant, Myrielle n’avait pas hésité à la choisir pour être sa marraine. C’est bien qu’elle n’avait pas la rancune facile, non ? Bon. Alex savait que cette magnanimité ne s’appliquait pas au Ministère ou à Magicis Sacra, mais qui irait lui jeter la pierre ? Alex non plus n’aimait beaucoup ni les uns ni les autres s’il fallait être honnête…

« Disons que tu ne le fais plus, en tout cas j’espère » nota-t-il quant aux talents d’espionne de Stef. Elle n’avait aucune raison de le suivre, alors elle n’avait pas dû pratiquer depuis un moment ! À moins qu’elle n’use de son talent pour ses amies ? « C’est vrai, elle ne l’a déjà pas nommé préfet alors que le reste de son trio a obtenu un badge, c’est bien qu’elle n’est pas prête à lui donner les clefs de l’école » admit Alex en songeant à combien il était heureux que Quino n’ait pas été préfet… Ash était bien plus qualifié pour ce rôle, il n’y avait même pas matière à en discuter.

Pour ce qui était de Koning, Alex ne releva pas. Il préférait éviter de briser les espoirs de sa petite amie, mais il doutait beaucoup que Niels ait l’intention de partir. Il s’était bien intégré à Poudlard à sa manière, donc il n’y avait pas de raison… Alex jugeait plus sage que ce soit Eurydice qui mette en avant les probabilités que Niels reste : personne ne pouvait l’expliquer, mais dans leur cercle d’amis, l’ancien élève de Durmstrang était clairement devenu associé à la Serdaigle. Et, comme Stef, du moment que cette histoire de mariage ne remontait pas à la surface, ils n’avaient rien de concret contre lui, juste une vague impression, ils ne pouvaient par conséquent que rester vigilant et rien d’autre.

Alex laissa aussi de côté la question de l’édition, une impasse pour Stef. Quant à la question de Viska, il hocha la tête par l’affirmative lorsque sa petite amie lui dit qu’elle essaierait de parler à la blonde. Tout méritait d’être essayé. « C’est ça, et la pratique d’un instrument, c’est une activité assez saine » Rien de fâcheux ne pouvait arriver dans ce type d’apprentissage, au pire Viska finirait-elle par se lasser, mais en dehors d’une perte de ses économies, dépensées dans l’achat de sa guitare, il n’y aurait pas de conséquence. Alex trouvait donc c’était globalement positif à un ou deux détails près, liés principalement à ses à priori négatifs sur les relations de sa cousine.

Autre pratique saine du point de vue d’Alex : la danse de salon. Le seul bémol étant qu’il connaissait les réticences de sa petite amie à le voir danser avec une autre fille. Même s’il pouvait jurer sur tout ce qu’on lui présenterait qu’il n’y avait jamais rien eu de tendancieux entre Ethel et lui (ils avaient six ans au départ!), il comprenait ce que cela pouvait avoir de désagréable, surtout pour Stef, assez possessive de nature euphémisme quand tu nous tiens. Qu’elle fasse un effort pour se montrer magnanime à ce sujet le toucha, il lui sourit et lui prit la main, la serrant avec douceur. « Je verrai si je trouve des volontaires cet été alors, à Poudlard je ne connais pas d’autres danseurs en dehors de Thiago et Lu’ » en passant par son ancien club, qui sait, il trouverait peut-être une volontaire pour danser avec lui ? Aussi douée qu’Ethel, en revanche, il en doutait, mais sa cavalière était dans un autre pays désormais, et puis, Stef l’avait prise en grippe. Une nouvelle venue arriverait peut-être mieux à l’amadouer ?

« D’accord ! Il faut vraiment qu’on trouve des moments pour se voir » approuva-t-il : ils laissèrent alors tomber le sujet de l’orientation pour celui des vacances jusqu’à la fin de la pause de Stef.

Topic terminé
Année 26
(c) princessecapricieuse



Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Parlons orientation [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Parlons orientation [PV]   Parlons orientation [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons orientation [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parlons peu, parlons bien. [PV]
» Petit problème d'orientation [PV : Eli]
» Petit problème d'orientation [PV : Eli]
» Ally et son splendide sens de l'orientation.
» [ Parlons mariage ] PV

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: