Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 106
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyLun 13 Juin - 14:02

"Non, mais je vais la prendre, ça me fait bizarre de partir sans. J'en n'aurai pas besoin, c'est sûr, mais c'est pas comme si ça allait m'encombrer."

Je reprends finalement ma baguette pour la je ne sais pas combientième fois, et je la range dans une des poches de ma robe de sorcière. Ça fait cinq, peut-être dix minutes que je suis là, plantée devant ma table de chevet, à la prendre et la reposer sans réussir à me décider sur si je l'emporte avec moi ou non au Lac Noir. Au final, c'est l'habitude qui l'a emporté. Je ne m'en sépare jamais en fait, sauf quand je suis chez mes parents, et encore, ça m'arrive de l'avoir dans une poche quand on sort. Je crois que je m'y suis attachée, ce qui n'est pas si bizarre que ça quand on y réfléchit, vu que la vendeuse a bien dit que les baguettes étaient "vivantes". Du coup, c'est un peu comme avoir un animal de compagnie qu'on garde toujours avec soi, non?

Après, pour ce que je vais faire aujourd'hui (et les prochaines fois), c'est vrai que je ne vais pas m'en servir, enfin je ne crois pas. Quand j'y pense, je souris rien qu'à l'idée de ce que je vais (peut-être) apprendre avec Roxana. Quand on a discuté pour la première fois, j'ai été fascinée par ce qu'elle me racontait sur la magie élémentaire qu'on pratiquait dans son pays. J'ai fini par aller chercher des bouquins qui en parlaient à la bibliothèque. Enfin, "des"... un et demi, en vrai. J'en ai bien trouvé plusieurs consacrés entièrement à ce type de magie, mais trop compliqués pour moi, je n'y comprenais globalement rien. C'était des livres de septième année je suppose. Je n'en ai trouvé qu'un petit assez simple, et un chapitre dans un plus grand qui faisait comme un indexe des types de magie recensés (et bon sang, il y en a des tas!). Mais rien qu'avec ça, j'avais vraiment envie de voir faire ce genre de magie. Et surtout, j'avais trèèèès envie d'essayer moi. Mais les deux livres disaient la même chose: mieux vaut ne pas essayer seul, autant pour les chances de réussite que pour des raisons de sécurité. Je ne suis pas toujours un modèle de prudence quand je teste des sortilèges, mais là, je me suis quand-même tenue sage. Pendant trois semaines, environs. J'ai recroisé Roxana en allant à la grande salle pour déjeuner, et je n'ai pas tenu, je lui ai demandé si elle pourrait m'apprendre quelques bases de magie élémentaire. J'aurais pas été vexée qu'elle refuse, elle a du boulot avec les cours, les examens qui approchent doucement, et puis elle n'avait pas forcément envie de passer son temps libre à donner des cours gratuits. Mais elle a accepté. Et, drôle de hasard, on a appris peu après qu'il y aurai un spectacle de talents en fin d'année, pendant lequel chacun était encouragé à venir faire une démonstration d'un de ses talents, magiques ou non. C'était trop tentant, on a finalement décidé que ces cours improvisés serviraient aussi (et surtout) à mettre au point un petit numéro rapide pour le spectacle. J'ai hâte d'y être!

Du coup, on a choisi de faire notre premier cours un après-midi après qu'on ait toutes les deux fini nos cours de la journée. Et nous y voilà, enfin, presque, pour l'instant, je suis encore dans ma chambre, je fourre quelques petits accessoires surprise dans mon sac, et c'est parti, direction le lac!
A mon arrivée, Roxana est déjà là. Je vérifie l'heure sur ma montre, mais ça va, je ne suis pas en retard.

"Hey! Roxana! Je suis là. T'as passé une bonne journée?"

Tout en parlant, je pose mon sac pas loin d'elle.

"Encore merci hein, d'avoir accepté de me montrer. C'est super sympa. J'espère que les autres aimeront aussi!"

636 mots


Dernière édition par Themba Knox le Sam 25 Juin - 20:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 45
Âge : 15 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyLun 13 Juin - 19:56

Elementaire, ma chère !
Roxana + Themba
Roxana avait accepté de montrer de la magie des éléments qui se pratiquait dans son ancienne école à Themba. Elle ne pouvait pas promettre de la lui enseigner réellement car, après tout, elle avait quitté les Philippines au bout de trois ans d’école de magie alors on ne pouvait pas dire qu’elle soit une brillante spécialiste. Toujours de bonne volonté, Roxy avait bien l’intention de faire de son mieux, et elles verraient bien ce que ça donnerait comme résultat ! Mais comme elles s’étaient inscrites au concours de jeunes talents pour créer un numéro avec comme idée d’y exposer cette magie – assez unique au sein de Poudlard qui pratiquait surtout avec des baguettes -, Roxy croisait les doigts pour 1) n’avoir pas trop perdu la main, 2) que Themba arrive à comprendre ses explications. La philippine était du genre bavarde, cette qualité ne faisant pas d’elle une grande pédagogue.

En revanche, si l’usage de la magie pouvait la questionner, elle était à peu près sûre d’elle côté artistique, ne serait-ce que parce qu’elle pensait s’inspirer des spectacles qu’elle avait pu admirer sur son île dans son enfance. Quand Themba arriva, elle réfléchissait à l’ordre dans lequel elles allaient faire leurs préparatifs bien qu’il paraisse évident qu’il faille commencer par apprendre à son amie comment pratiquer les éléments. Roxy lui avait donné rendez-vous au lac pour avoir trois éléments sur trois à disposition… le feu ne lui manquerait pas, elle n’avait jamais été douée dans ce domaine, pire encore, il la mettait mal à l’aise. Elle avait été assez effrayée d’apprendre qu’il n’y avait pas qu’un seul pyromankinésiste dans l’école, mais au moins deux !!! Et que l’un d’entre eux soit un professeur ne la rassurait pas, au contraire : un adulte qui pouvait tout brûler… brrr !

« Salut, Salut ! Oh tu sais, c’était encore une belle journée, dans un bon mois, dans une super année ! Il faut toujours garder le smile ! » s’enthousiasma toute seule la demoiselle sans aucune gêne. La morosité, très peu pour elle, surtout quand le soleil brillait et que ses projets avançaient. Elle voyait dans le concours de jeunes talents une occasion de faire de nouvelles rencontres dans l’école, ça ne pouvait être que positif pour le reste de sa scolarité. En effet, son père avait l’air bien décidé à rester en Écosse, un retour aux Philippines comme lieu d’habitation n’était donc vraiment pas à l’ordre du jour… en même temps, vu l’ambiance entre ses parents, ça aurait été étonnant qu’ils envisagent de vivre à moins de 1000km l’un de l’autre.

« J’espère aussi, même s’il faudra se cantonner à des trucs assez simples, le reste sera un peu de poudre aux yeux… mais ça peut être joli quand même ! » Elle invita Themba à s’asseoir à même le sol avec elle. « Pour commencer, il faudrait qu’on voit si tu as une affinité avec un élément... » j’ai failli piquer le truc de la feuille à Naruto mais j’ai pas osé aller au bout du projet « Mets tes mains sur le sol, les doigts en contact avec la terre. C’est ce qu’on va tester en premier. Ferme les yeux, concentre-toi sur ta respiration, essaie de sentir la magie qui bat dans la terre, comme des sillons orangés qui traversent le sol… Poudlard est moins riche en magie de la nature que mon île, mais les éléments gardent quand même une essence pour qui sait regarder » En espérant que sa camarade ne trouve pas ça trop new age à son goût.

592
(c) princessecapricieuse



    Roxana Jasmin Crewe
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 106
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyMar 14 Juin - 20:08

Elle est vraiment cool, Roxana, elle sourit beaucoup, elle est dynamique et sympa... bon, je ne l'ai pas beaucoup observée non plus, on est dans la même maison mais pas dans la même année, et puis je suis pas souvent dans la salle commune, je profite du dehors tant que je peux, mais toutes les fois où on s'est vraiment croisées (et pas juste de loin ou en coup de vent) je l'ai trouvée chouette. Y a beaucoup de personnes sympa dans notre maison. En fait, j'ai l'impression que tout le monde l'est, même si je suis pas proche de tous les Poufsouffle non plus bien sûr, on est trop nombreux. C'est peut-être une condition secrète pour entrer dans notre maison, d'apporter une bonne ambiance.

"C'est clair qu'on a de la chance niveau météo, depuis deux semaines. Il fait beau, mais on ne meurt pas encore de chaud non plus. C'est un temps à se baigner dans le Lac Noir!"

Je sais bien qu'on n'a pas le droit, il y a tout un tas de créatures dedans, dont des qui peuvent apparemment s'en prendre aux humains. Alors à moins d'être super doué en magie, j'imagine qu'il vaut mieux rester sur la berge. Je me demande si les plus âgés peuvent demander une autorisation exceptionnelle, genre pour étudier la faune et la flore aquatiques, ou pour s'entraîner à des sorts qui nécessitent d'être sous l'eau (j'imagine que ça doit exister...)? Faudrait que je pense à demander à un professeur.

Je hoche la tête en m'asseyant à côté d'elle. C'est agréable d'être assise dans l'herbe, au bord de l'eau. En plus, bizarrement il n'y a personne aujourd'hui, alors que d'habitude quand il fait beau il y a toujours des petits groupes qui s'amusent ou papotent par ici. J'imagine que les autres élèves sont ailleurs dans le parc. Tant mieux, comme ça on garde la surprise! Poudre aux yeux ou pas, si on arrive à les surprendre, ce sera déjà bien.
Je me redresse un peu quand elle parle de tester mon affinité. J'ai bien lu qu'il existait des tests pour ça, mais mes lectures étaient trop simples, elles ne précisaient pas comment se passent ces vérifications d'affinité. Je fais immédiatement ce qu'elle me demande, et pose mes mains bien à plat par terre, en essayant que le plus possible de ma peau touche le sol. Je ferme les yeux, ma respiration ralentit, je me concentre, j'essaie de sentir les fameux sillons orangés...

"Y a vraiment de la magie dans la nature, juste comme ça? C'est fou! Dans les bouquins ils donnaient l'impression que la magie venait des sorciers, c'est encore plus génial si elle vient aussi d'un peu partout autour de nous! J'adore! C'est trop..."

Ah... mince... Pour la concentration, c'est râpé. Je tire une moue d'excuses.

"Désolée... La concentration, c'est pas vraiment mon fort... Mais je vais faire un effort, attends juste un instant s'il te plait."

Je veux vraiment réussir, au moins à bien faire ce qu'elle me demande. Je ferme à nouveau les yeux, et je fais autant le vide que possible. J'imagine des traînées cuivrées, un peu brillantes, comme des fils remplis d'un liquide coloré qui file à travers. Je les vois bien, ces sillons, mais justement... je les "vois", mais je n'ai pas l'impression de les sentir... Après ce qui me paraît une ou deux bonnes minutes de silence, je rouvre les yeux, pas bien sûre de moi.

"Je ne suis pas sûre d'avoir réussi... Je les imagine bien les sillons orangés, mais j'ai pas eu l'impression de les sentir avec mes mains... Faut juste les voir dans sa tête, ou c'est pas suffisant?"

600 mots
Et j'ai même pas fait exprès
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 45
Âge : 15 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyMer 15 Juin - 10:41

Roxana + Themba
« Il pourrait faire encore un peu plus chaud que ça ne me dérangerait pas ! » Sans être frileuse, Roxy avait grandi sous un climat très différent de celui de Poudlard. À Panay, son île d’origine, elle alternait des jours de fortes pluies à tendance orageuses et des moments de grands soleils suffocants. À strictement parler, il n’y avait même que deux saisons, reposant elles aussi sur le principe de cette alternance. Pourtant, si les pluies pouvaient y rafraîchir fortement l’air, il ferait toujours plus chaud à Panay qu’à Poudlard. Si elle songeait ainsi à la météo, c’était peut-être simplement parce qu’elle n’était pas retournée aux Philippines depuis les vacances de Noël et qu’elle commençait à avoir le mal du pays ? Forte de son bel optimisme, Roxy se dit que certes elle avait hâte de revoir son île, ses amis et évidemment sa mère, mais que désormais ce n’était presque plus qu’une question de jours avant qu’elle rentre ! Et elle pourrait reprendre la plongée ! « J’irais bien plonger dans le lac aussi, mais en fait il paraît qu’il faut une permission des profs. C’est dommage, je me demande à quoi ça ressemble vraiment là-dessous... » Ne serait-ce que parce que le lac était habité par des créatures magiques locales, ce devait être très différents de quand elle plongeait chez elle ! Il faudrait quand même qu’elle redemande si ce n’était vraiment pas possible… surtout quand elle serait plus aguerrie en magie, car elle supposait que le principal problème dans le fait de se baigner dans le lac, c’est que cela pouvait être dangereux !

Aux paroles de sa camarade de maison qui suivirent, la brune fronça le nez avec une mine dégoûtée. « Certains sorciers se croient sortis de la cuisse de Jupiter ! La magie n’est pas un privilège des êtres humains, comme pour le reste, ils en ont juste fait un outil là où le reste de la nature la laisse tranquille » Tout le monde ne pensait pas ainsi, même dans son ancienne école pourtant nichée en plein milieu d’une petite jungle touffue. Roxy elle-même vivait avec le paradoxe de son profond respect pour la faune et la flore d’un côté et sa passion pour le shopping effréné de l’autre. Pour autant, s’il y avait bien un point sur lequel elle pensait ne jamais divergé c’était bien qu’elle n’avait aucun privilège particulier juste de par sa nature de sorcière ! Quand elle entendait certains discours – de MS ou de quelques uns de leurs camarades -, elle ne pouvait s’empêchait de frémir : depuis quand savoir agiter une baguette rendait supérieur aux autres ? Heureusement, elle avait été répartie dans une maison où ce genre de propos était des plus minoritaires…

Face au manque de concentration évident de Themba, Roxy sourit sans jugement : « C’est pas grave, on n’est pas pressées. Tu devrais venir faire du yoga avec moi de temps en temps, c’est très bon pour la concentration ! » Dernièrement, elle en faisait avec Tina dans le parc, ça changeait, c’était sympa, en tout cas lorsque la météo le permettait ! Très souvent décrite comme une pile électrique, Roxy canalisait son trop plein d’énergie dans le yoga et la méditation, passe-temps qu’elle pouvait pratiquer à Poudlard plus facilement que sa passion première, la plongée.

Elle laissa ensuite sa camarade de maison se concentrer, quand celle-ci ouvrit les yeux, Roxy fut catégorique : « Ce n’est pas la terre alors, quand tu es affilié à un élément, tu arrives à le sentir dans tout ton corps… on va essayer avec l’eau maintenant » sans se lever, elle se décala sur le côté pour s’approcher du lac. Elle-même affiliée à l’eau, elle passa la main à la surface et celle-ci se souleva légèrement, suivant le mouvement de ses doigts. Roxy observa le phénomène en silence quelques secondes avant de revenir vers Themba. « Tremper le bout des doigts suffira, si tu es affiliée à l’eau, tu sentira une fraîcheur agréable te pénétrer. Ce serait pratique si tu l’étais, vu que c’est mon élément ! Je pense baser notre numéro pour le concours sur lui, avec un jeu de son et lumière, ça peut être vraiment beau » Mais il fallait déjà qu’elle voit ce qu’il en était de l’affiliation de Themba. Si cela ne changerait pas grand-chose pour leur numéro, ça restait la base de la magie des éléments : quelqu’un incapable de même ressentir les éléments serait forcément incapable de la pratiquer, y compris au petit niveau débutant de Roxy. La magie des éléments ne créait pas. Contrairement à un hydrokinésiste, par exemple, capable de faire apparaître de l’eau, puiser dans cette magie revenait à user uniquement de ce qui existait déjà pour créer autre chose. L’usage pouvait être puissant, mais avec seulement trois ans de cette matière, Roxana était juste capable de faire bouger l’eau à sa guise et de puiser des forces en elle, ce qui n’était pas énorme comparé à ce qu’elle avait pu voir chez ses anciens professeurs ou camarades philippins plus âgés… néanmoins, sur scène, créait des figures aquatiques serait magnifique, surtout si elle y ajoutait juste ce qu’il fallait de paillettes pour en faire un show inoubliable !

872
(c) princessecapricieuse



    Roxana Jasmin Crewe
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 106
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyMer 15 Juin - 13:45

La chaleur ne me dérange pas des masses, mais je trouve quand-même que c'est plus agréable quand il ne fait pas trop chaud, comme aujourd'hui. Cela dit, si je me souviens bien de ce qu'elle m'a expliqué la première fois, son île a un climat beaucoup plus chaud qu'ici, alors c'est pas surprenant que Roxana préfère quelques degrés de plus. Ici, il fait rarement très chaud, en tout cas moins souvent que chez mes parents. J'imagine qu'elle profitera des vacances d'été pour retourner aux Philippines, profiter de sa mère et du soleil local.
Je souris en l'entendant répondre à la question que je me posais.

"Je me disais la même chose, il faut une autorisation normalement. Je pense que j'ai aucune chance d'en obtenir une, mais ça coûte rien d'essayer non? Je demanderai à un professeur un de ces quatre."

Et je demanderai aux élèves plus âgés si certains ont déjà pu explorer le fond du lac. Mais pour l'heure, retour à la magie élémentaire!

Tiens, c'est la première fois que je la vois fâchée. Mais je la comprends un peu. Cette vision du Sorcier comme supérieur à tout ce qui l'entoure, c'est à la vois ridicule, et dangereux. C'est comme toutes les dérives de discrimination qu'on a pu voir à travers l'Histoire chez ceux qui n'ont pas de pouvoirs (et d'ailleurs, si ça se trouve, il y a des sorciers qui ont pris position dans ces abus).  Je hoche la tête, moins agacée qu'elle, mais tout aussi sérieuse.

"C'est sûr, il y a pas mal de créatures qui sont capables d'utiliser la magie d'ailleurs. Je crois même avoir déjà entendu parler de plantes capables de léviter ou de se rendre invisibles."

D'ailleurs, ça soulève pas mal de questions, du genre d'où vient la magie, est-ce qu'on peut l'épuiser (un peu comme avec les ressources naturelles), ou encore comment ça se fait que tout le monde n'y ait pas accès? Ou même, mais ça plairait pas à tout le monde, est-ce qu'on peut donner de la magie à quelqu'un, genre pour qu'un "moldu" (j'aime décidément pas ce mot) puisse à son tour en utiliser, comme un sorcier? Parfois, j'ai envie que mes parents puissent essayer la magie, juste pour comprendre vraiment ce que je fais à Poudlard. Ils sont super ouverts, et ne dénigrent jamais mes études, mais je sais que c'est moins facile à comprendre pour eux, qui n'ont jamais connu ça, que si j'avais suivi des cours dans un collège classique. Et pour l'instant, je ne peux rien leur montrer à la maison, et eux n'ont pas le droit de venir au château pour assister à des cours, juste histoire de voir comment ça se déroule. Tout ce qu'ils peuvent faire (et qu'ils font systématiquement), c'est lire mes livres de cours avant ou en même temps que moi, pour avoir une idée des programmes et éventuellement pouvoir m'aider un peu à me préparer à la rentrée.

Mais je m'égare, et du coup, je nous fais perdre du temps. Je suis pas du genre pressée, mais je ne sais pas si Roxana a prévu que la séance soit courte, je ne veux pas la retenir trop non plus. Heureusement, elle me rassure sur ce point. Je l'avais dit qu'elle était chouette. En revanche...

"Ha ha, je ne suis pas sûre d'être faite pour le yoga. Mais après tout, on n'est sûr de rien tans qu'on n'a rien testé. Je tenterai une séance avec toi puisque tu es d'accord, ça sera toujours une nouvelle expérience pour moi, réussie ou non."

Ouais, je m'en doutais un peu, ça m'aurait vraiment surprise qu'elle me dise le contraire. Pas la terre donc, dommage pour moi qui aime tellement les plantes. Cela dit, pour le spectacle, c'était sans doute pas l'élément le plus évident pour donner quelque chose de visuellement cool sans que ce soit trop compliqué. Donc l'un dans l'autre, c'est peut-être "mieux" comme ça.
Je me tourne vers l'eau et la regarde en attendant les explications. Elle met la main dans l'eau, ça fait des petites vagues près de sa main... enfin, non, attends, elle n'est pas dans l'eau sa main, en fait, mais juste au dessus, et les vagues, c'est l'eau qui monte jusqu'à ses doigts. Je lâche un "cool..." et elle se retourne vers moi pour me décrire ce que je devrais ressentir si l'eau est mon élément de prédilection. Elle enchaîne sur le spectacle, et je suis bien d'accord avec elle.

"J'avais aussi pas mal pensé à l'eau pour le spectacle. J'ai même demandé à mes parents de m'envoyer des trucs qui pourraient rendre l'eau différente, comme des colorants et des paillettes. J'ai ça dans mon sac d'ailleurs."

Mais je ne vais pas les sortir pour le moment, c'est trop tôt. J'ai juste hâte de pouvoir faire le numéro, et j'espère aussi que mon élément sera l'eau, comme Roxana. J'ai déjà des envies (peut-être un peu trop ambitieuses) de conclusion sur des bulles d'eau colorées qui explosent un peu partout dans la pièce, un peu comme des feux d'artifice, le bruit en moins.
Je me rapproche un peu plus du bord, et je plonge mes doigts jusqu'à la moitié dans l'eau fraîche du Lac Noir. L'effet est immédiat: un frisson dans tout le corps. Je souris, ravie, avant de me rendre compte que l'effet a disparu aussi vite qu'il est arrivé, et que ce n'était sans doute que l'effet du contraste entre l'air chaud et l'eau fraîche. Je devrais sans doute en conclure que l'eau n'est pas mon élément. D'ailleurs, c'est ce que j'en conclue. Mais je ne retire pas ma main pour autant. J'ai l'impression que la situation est un peu injuste. Pas envers moi hein, si c'est pas l'eau ce sera autre chose, pas de soucis. Mais envers la magie elle-même, que je voudrais ressentir finalement sans faire aucun effort à part m'en approcher physiquement. J'ai envie de faire un vrai pas vers elle, de lui "prouver" ma détermination. Sinon, je trouverai ça trop facile, je n'ai pas envie que les choses me soient dues, je préfère les mériter. Alors je referme une nouvelle fois les yeux, et je me concentre sur le bout de mes doigts. Sur la sensation de l'eau dessus. Et j'essaie de ressentir, non, d'attirer cette sensation à l'intérieur d'eux. J'ai presque l'impression d'essayer d'aspirer l'eau avec mes doigts. C'est léger, très léger, mais après un moment je crois que je sens une fraîcheur à l'intérieur. Pas un vrai froid, mais quelque chose de juste un peu moins chaud que l'eau que je touche, juste assez pour que je le distingue d'elle. Et je "tire" sur cette sensation. Je veux la faire monter dans ma main, dans mon bras. Tout doucement, je la sens s'étendre un peu, juste au dessus du niveau de l'eau, puis jusqu'au début de ma paume. Quand elle atteint mon poignet, je sens que je n'arriverai pas à l'amener plus haut. Alors je relâche, avec un petit soupire, et je rouvre les yeux pour regarder Roxana avec un demi sourire.

"Bon, bah j'imagine que c'est pas l'eau non plus. Dommage. Ça aurait été cool."

Je ne suis pas frustrée, pas vraiment, c'est sûr que j'aurais aimé réussir, mais en même temps ce n'est pas comme un examen pour lequel si on a bien révisé on ne peut que réussir. J'ajoute donc avec un sourire serein, toujours aussi motivée:

"Plus que l'air du coup.

1 218 mots
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 45
Âge : 15 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyJeu 16 Juin - 11:02

Roxana + Themba
« Peut-être qu’en leur demandant régulièrement, au bout d’un moment ils en ont marre, et ils cèdent ? » Un peu comme ses parents lorsqu’elle leur avait demandé tous les jours pendant trois mois si elle pouvait avoir cet équipement de plongée dernier cri jusqu’à ce qu’ils n’en puissent plus et lui accordent un prêt pour l’obtenir. Comme tout Poufsouffle qui se respectait, Roxana croyait aux vertus de la persévérance : à force d’essayer, ça finissait bien par payer, non ? Et dans le cas contraire, pas de regret !

« Ouaip, les sorciers qui pensent qu’ils sont les seuls à pouvoir utiliser la magie sont, au mieux, incultes. C’est comme cette règle comme quoi nous serions les seuls à avoir le droit d’utiliser une baguette… qu’est-ce que ça ferait, franchement, si un centaure ou un vampire en possédait une, du moment qu’il n’en fait pas mauvais usage ? » Roxy lève les yeux au ciel pour bien montrer avec son exagération naturelle combien elle trouve ce type de loi stupide. C’était tellement ethnocentré ! Et si, encore, il n’y avait que certains pays qui appliquaient cette discrimination… mais le monde de la magie dans son entier pratiquait la magie dans cette idéologie dépassée. La Poufsouffle ayant un bon accès à la culture grâce à ses parents, elle savait que les choses allaient quand même en évoluant et en s’améliorant – si ça n’avait pas été le cas, peut-être n’aurait-elle pas cette ouverture d’esprit sur ce sujet ! -, sauf que c’était lent… il n’y avait qu’à voir leur camarade Sithmaith qui avait dû passer un test pour prouver qu’elle était une sorcière ! Au XXIe siècle ? Révoltant. Il n’y avait pas d’autres mots.

Comme refaire le monde entre adolescentes n’ayant même pas encore leurs BUSES ne leur apportait pas de réelles avancées, elles en revinrent au motif de leur rendez-vous : préparer leur numéro pour le concours de jeunes talents à base de la magie enseignée aux Philippines (et ailleurs, c’était un enseignement courant dans beaucoup d’écoles asiatiques même si Roxy n’aurait pas été capable d’en dresser une liste exhaustive). Themba admettant que la concentration n’était pas son fort, alors que c’était assez essentiel pour utiliser la magie des éléments, Roxana lui proposa de se mettre au yoga. Cette proposition était un peu intéressée, la brune espérant faire de plus en plus d’adepte pour ensuite pouvoir faire des séances en groupe. La pratique solitaire était tout à fait possible, elle ne correspondait juste pas au tempérament de la philippine, être sociable s’il en est. « J’crois pas qu’il y ait des gens faits pour le yoga et d’autres qui le sont pas, c’est juste une activité après tout. On fait ça dans le parc ces derniers temps avec Tina, quand la météo le permet en tout cas ! C’est plus pratique vu qu’on est pas dans la même maison. Un peu nul à ce niveau ces histoires de dortoirs d’ailleurs » tant que vous vouliez avoir des activités avec des gens de votre maison, tout allait bien, mais dès qu’il fallait se mélanger, ça demandait plus d’imagination. Il y avait bien les salles de clubs, sauf que par définition elles n’étaient pas toujours libres…

Alors qu’elles passaient au test de l’eau, Roxy eut un petit sourire satisfait lorsque sa camarade lâcha un cool qu’elle interpréta comme admiratif. « Oui, c’est plutôt cool. Mais je vivais sur une île, j’ai souvent eu l’occasion de pratiquer ma connexion » Comme n’importe quelle discipline, la magie des éléments demandait de l’entraînement, et elle n’en avait pas manqué à l’époque où elle vivait sur son île. Roxy ne savait d’ailleurs pas comment ça allait se passer une fois qu’elle serait de retour là-bas, la règle sur la magie des élèves de premier cycle n’existait pas aux Philippines car l’école était ouverte toute l’année et accessible aux sorciers qui savaient la trouver dans sa cachette touffue. Être privée de magie alors que ses anciens camarades pourraient en user serait un peu triste… mais il n’était pas à exclure qu’en signant à Poudlard, elle doive se plier à son règlement même une fois rentrée chez elle. Ses potes n’avaient pas fini de la charrier…

« Ah, c’est top ! J’pensais aussi à des paillettes, avec des effets de lumière, ça pourrait rendre assez spectaculaire à moindre effort ! Et sinon je pensais faire danser l’eau et danser avec elle, peut-être une chorégraphie de chez moi ? » Elle en avait une ou deux en tête qui ne seraient pas trop compliquées à exécuter. En effet, toute sa concentration devrait être concentrée sur l’eau, aussi il fallait que ses mouvements soient presque instinctifs.

Il ne fallut pas très longtemps pour se rendre à l’évidence que l’eau n’était pas, non plus, l’élément affilié à Themba. Roxy espérait que sa camarade avait bien une affiliation, car sinon cela voulait dire qu’elle ne serait pas en mesure d’apprendre la magie des éléments, pas avec un professeur aussi inexpérimenté qu’elle en tout cas ! « C’est clair, ça aurait été cool… mais tant pis. Testons l’air maintenant. Si ce n’est pas lui non plus, je ne sais pas trop comment on fera pour tester le feu, avec un sortilège peut-être ? » Laissant cette question de côté dans l’immédiat, elle indiqua à Themba la marche à suivre pour tester l’air. « L’air est plus difficile à tester que l’eau ou la terre, car on est tous habitués à son contact par la respiration. En gardant les yeux fermés, il va falloir que tu prennes de profondes inspirations et que tu expires lentement plusieurs fois tout en cherchant la sensation de l’air autour de toi, un peu de vent sur ta peau, des odeurs flottantes… si l’air est ton élément, tu sentiras comme un léger tourbillon autour de toi » plusieurs de ses amis étaient de l’élément air, c’était toujours amusant à voir comme magie ! Et malgré les apparences, maîtriser cet élément pouvait être aussi destructeur que les trois autres : elle avait déjà vu des élèves de dernière année couper des arbres d’une lame de vent ! Alors, oui, c’était un exploit m’as-tu-vu parce qu’il suffisait d’un sortilège de base pour le même résultat, et les moldus y arrivaient aussi très bien avec leurs outils, mais ça restait impressionnant à voir !

1 053
(c) princessecapricieuse



    Roxana Jasmin Crewe
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 106
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyJeu 16 Juin - 14:07

Je n'ai pas pu m'empêcher de rire en entendant son idée de méthode pour obtenir une autorisation. Il paraît que quand on est à Poufsouffle, c'est qu'on est du genre persévérant. Je ne sais pas si c'est vrai pour tout le monde, mais pour elle, clairement oui. J'ai pas trop l'habitude de réclamer, surtout après un refus, c'est pas du tout le fonctionnement à la maison. Quand mes parents ne sont pas d'accord avec une de mes demandes, je peux à la rigueur demander pourquoi, histoire de comprendre (et de vérifier que eux, aussi, ont bien compris ce que je demandais), mais sauf très bon argument de ma part, je n'insiste pas. Et j'applique la même attitude avec mes professeurs. Cela dit, je peux peut-être essayer de demander sous quelles conditions je pourrai obtenir une autorisation, et qu'ils s'engagent à me la donner si je réussi à les remplir, ces conditions. C'est une idée à tenter je dirais!

Je suis décidément bien d'accord avec Roxana, j'ai pas toujours bien suivi les cours d'histoire de la magie (ok, j'ai plutôt presque jamais bien suivi les cours d'histoire de la magie), mais parmi les quelques petits trucs que j'ai retenus, il y a cette histoire de baguettes réservées aux sorciers. J'avoue que la logique m'échappe. Si ça rendait la magie plus puissante, je pourrai comprendre qu'il y ait eu des réticences, pour des raisons de prudence (même si faut pas se leurrer, les humains aussi peuvent utiliser la magie pour faire du mal, donc bon, à ce compte là, il aurait carrément fallu interdire les baguettes tout court). Mais c'est même pas le cas, on a vu que dans tout un tas d'autres pays, les sorciers soit utilisent d'autres outils, soit n'utilisent simplement rien, et je ne crois pas qu'ils soient désavantagés face à un sorcier avec une baguette (c'est peut-être même le contraire, parce que celui qui a une baguette, si tu le désarmes, bah il ne peut plus rien te faire, alors que l'autre, à moins de le paralyser, il peut toujours te lancer des sortilèges). Du coup, quel intérêt de dire que les baguettes sont réservées aux humains, à part créer des jalousies chez les autres espèces? Et si c'est vraiment ça le but, c'est franchement très bête... Après, je ne sais pas pourquoi les autres veulent des baguettes cela dit, s'ils sont capables d'utiliser la magie sans, je ne suis pas sûre que ça ait un intérêt pour eux, mais ça permet peut-être une plus grande précision?

Enfin bon, revenons à nos moutons élémentaires (mon cher Baaaahtson?) et en l'occurrence à celui de la terre. Mon manque de concentration me joue à nouveau des tours, mais je sais bien que je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Il faut que je m'applique plus, que je fasse preuve de plus de sérieux, tout simplement. Papa dit que c'est une question de motivation, la preuve, il y a des matières dans lesquelles j'arrive à me concentrer, et donc à avoir de bonnes notes. Et ce sont toujours les matières que je préfère, comme il aime me le faire remarquer. Du coup, la proposition de ma condisciple me laisse à la fois perplexe et intriguée. Si ça pouvait m'aider à mieux me concentrer au quotidien, ça serait super, j'ai vraiment envie de m'améliorer à ce niveau-là, d'autant qu'en vrai, j'aime bien (en théorie) l'histoire, et je sais que l'arithmancie est (ou en tout cas peut être) importante. Mais d'un autre côté, je me trompe peut-être, mais j'ai l'impression que pour le yoga justement, faut déjà être capable de se concentrer, de rester en silence. Si je leur parle toutes les deux minutes parce qu'une pensée m'a traversé l'esprit, je pense que ça sera contreproductif, autant pour moi que pour Valentina et elle. Mais j'essaierai quand-même, surtout qu'elles font ça dehors, ça sera sympa, et qui ne tente rien n'a rien.

"C'est vrai que c'est dommage qu'on ne puisse pas aller dans les maisons des autres, je suppose que c'est pour éviter qu'il y ait trop de bazar dedans? Ou c'est pour qu'on ne bosse pas ensemble, vu qu'on est en compétition, mais si c'est ça, c'est un peu triste. Puis on peut quand-même s'entraider à la bibli ou dans la grande salle, donc bon, je pense pas que ce soit ça."

Je serais curieuse de voir comment sont les maisons des autres cela dit. Les salles communes doivent être différentes, et peut-être les dortoirs aussi? Nous, on a plein de plantes, mais je ne suis pas sûre que ce soit pareil chez eux. Peut-être qu'en septième année, je pourrai négocier pour me faire inviter discrètement... mais je vais attendre, histoire de ne pas compromettre mes études avec une bêtises, vu ce qui est arrivé à la fille qui a changé les couleurs des maisons l'an dernier, mieux vaut rester raisonnable.

Bon, c'est pas la terre. Pas grave, il reste deux éléments à tester! Et l'eau, ça serait trop cool, surtout quand je vois ce qu'elle arrive à faire juste en passant sa main au dessus. En plus, j'adore son idée!

"Oh ouais! Ça serait trop cool! Je suis ultra partante pour une danse de chez toi!"

Malheureusement, ce n'est pas l'eau non plus, mon élément. J'ai fait de mon mieux, et je crois vraiment que j'ai réussi à sentir un petit quelque chose, et à l'étirer un peu. Mais ça n'a pas suffit, c'était loin d'être une sensation dans tout le corps comme elle m'avait décrit. C'est dommage, mais bon, c'est comme ça, râler n'y changera rien.
Sa réponse me fait tiquer.

"Ah mais oui, il y a le feu aussi, j'avais complètement oublié. Mais je ne maîtrise pas les sortilèges pour en allumer."

Pour l'instant, je vais déjà tester l'air. Ça a l'air amusant comme effet, en plus, un petit tourbillon de vent c'est pas courant! Alors, pour la... quatrième? Cinquième fois? Bref, une nouvelle fois, je ferme les yeux, et je me concentre sur ma respiration. Je sens l'air tiède qui traverse mes narine, glisse dans ma gorge en refroidissant un peu l'arrière de ma bouche au passage, se concentre en une "boule" fraîche dans ma poitrine, avant de refaire le trajet inverse, plus chaud ce coup-ci, moins facile à sentir du coup. Plus je prends d'inspirations comme ça, plus l'air me semble solide dans mes poumons. J'ai presque l'impression de m'en nourrir, d'une certaine manière. C'est bizarre, dit comme ça... Et ce n'est pas ce que je suis censée ressentir. Roxana a parlé de sentir l'air tourbillonner autour de soi. Alors, avec difficulté, je me détache un peu de la sensation de l'air en moi pour me focaliser sur celle de l'air autour de moi. Je sens bien la brise sur ma peau. Elle est légère, et elle ne me tourne pas autour, elle va tout droit. J'ai envie d'essayer de la faire tourner, comme j'ai essayé de faire monter la sensation de fraîcheur quand je testais mon affinité avec l'eau. Reste. Je m'accroche à ce vent qui s'enfuit... littéralement. J'ai fermé les doigts, comme pour l'attraper, et j'ai l'impression d'avoir légèrement "tiré" dessus, ou en tout cas d'avoir fait le geste pour. Il a un peu changé de sens, mais est-ce que ça a un lien avec mon geste? J'en doute. Surtout que plus ça va, plus la sensation de l'air tiède en moi prend de l'ampleur, et j'ai du mal à rester concentrée sur celui en dehors.
Finalement, je "lâche" l'air, et je rouvre les yeux.

"Eh bien, ce n'est pas l'air non plus, je pense. J'ai pas réussi à faire tourner l'air autour de moi, ça ne voulait pas. Tout ce que j'ai réussi à faire, c'est à le rendre plus palpable dans mes poumons."

Je ris un peu, avant de demander:

"Dis... est-ce que ça arrive que quelqu'un n'ait aucune affinité?"

1 294 mots


Dernière édition par Themba Knox le Ven 17 Juin - 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 45
Âge : 15 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyVen 17 Juin - 11:07

Roxana + Themba
Roxana n’avait pas l’ombre du début d’une idée sur pourquoi les maisons de Poudlard étaient à ce point séparées les unes des autres. Ce qu’elle avait bien compris, en revanche, c’est que respecter l’interdiction de se mélanger, aussi bien dans les dortoirs que lors des banquets, était important, sous peine d’être sévèrement punie. Roxy avait entendu l’histoire de deux filles qui, l’an passé, avait interchangé les couleurs des maisons en pénétrant dans les dortoirs illégalement : celle qui était encore scolarisée avait été punie pendant des mois ! La blague était drôle, pourtant, si vous vouliez l’avis de la Poufsouffle.

« Cette école a vraiment l’air de tenir aux traditions. Les profs eux-mêmes ne savent ptet pas pourquoi elle est organisée de cette manière ! » Pour elle, Poudlard restait « cette école » et non pas « son école ». Elle se sentait toujours une étrangère dans une institution qui, pourtant, avait accueilli son père, lui apprenant la magie et faisant de lui le sorcier qu’elle connaissait et aimait. La philippine n’éprouvait aucun malaise à être à Poudlard, d’autant moins que ça avait été son choix de suivre son père plutôt que de rester sur son île avec sa mère… elle s’y était fait des amis, telles Madeleine ou Tina, ou encore Themba et Dominique dans sa maison. Néanmoins, elle se prenait souvent à douter que Poudlard puisse réellement être son chez elle un jour.

« Les chorégraphies ne sont pas trop compliquées, ce sont des danses qu’on apprend enfants et qu’on fait ensuite lors des fêtes, tous ensemble » expliqua-t-elle en se remémorant la dernière fois qu’elle avait dansé avec tous ses amis, aux vacances de Noël. Les touristes voulaient toujours les voir en costumes traditionnels, mais lors des vrais festivités, ils étaient peu nombreux à revêtir une tenue particulière. Elle-même avait juste eu un tee-shirt et un short si ses souvenirs étaient bons… Pour son numéro au concours des jeunes talents, en revanche, elle ressortirait peut-être sa tenue spéciale gogo pour plus de folklore ! Elle participait surtout pour le plaisir, mais tant qu’à faire, autant mettre toutes leurs chances de leur côté pour gagner !

« Ah oui ? C’est pourtant un sortilège assez basique, je m’en occuperai sinon, ne t’inquiète pas. Je déteste le feu, mais je suis souvent obligée de le lancer pour faire chauffer mon chaudron en potions » Ce n’était pas parce que cet élément la mettait mal à l’aise qu’elle n’avait pas appris à créer des flammèches avec sa baguette, quand c’était possible, elle mettait juste son chaudron sur un foyer déjà allumé, c’est tout ! Seulement, ça demandait d’être rapide, et ce n’était pas toujours possible !

Le test de l’air échoua aussi… Bon, et bien, il allait falloir faire du feu visiblement. À la question de Themba, elle hocha la tête par l’affirmative alors qu’elle cherchait des pierres autour d’elles pour faire un petit cercle devant sa camarade qui servirait à circonscrire le feu. « ça arrive, oui, certaines personnes ne ressentent absolument pas les éléments, ils n’ont donc pas d’affinité, et ils sont nuls dans cette magie. Je crois pas que ce soit ton cas, car tu les as ressenti pendant le test. Tu n’as pas nouée de connexion, mais tu n’étais pas aveugle à leur présence non plus » Pendant qu’elle parlait, elle avait fini ses préparatifs. Avec un air de dégoût non dissimulé, elle lança son sortilège et un petit tas de feuilles s’embrasa entre elles en flammèches orangées. « Test du feu. Mets ta main au-dessus, concentre-toi sur la chaleur et essaie de faire remonter les flammes vers le haut. Pense à bien lever ta main si elles montent : être affilié au feu ne veut pas dire être ignifugé, tu pourrais te brûler ! » De sa main à elle qui se trouvait du côté du lac, elle tendit les doigts et leva de l’eau, prête à la renverser sur le feu si nécessaire : « Simple principe de précaution ». Vivement que ce dernier test soit passé, Roxy détestait vraiment les flammes.

679
(c) princessecapricieuse



    Roxana Jasmin Crewe
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 106
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptyVen 17 Juin - 14:38

La remarque de Roxana me laisse pensive. Je ne pense pas me tromper en ayant le sentiment que c'est un reproche qu'elle fait à l'école, plus qu'une simple constatation. J'aime beaucoup Poudlard, personnellement, et même si le système de compétition entre les maisons me laisse perplexe, globalement je n'ai jamais envisagé de critiquer le fonctionnement globale de l'école, ni ses enseignants bien sûr. Mais c'est peut-être juste parce que j'ai un avis biaisé, vu que c'est "mon" école, que j'aime ce que j'y apprends chaque jour (bon... peut-être moins en arithmancie, mais c'est surtout parce que j'ai du mal à y apprendre quoi que ce soit je pense), et que j'y ai tout un tas d'amis. Elle soulève un point important, c'est vrai que l'équipe semble tenir à des règles qui sont plus des traditions qu'autre chose. C'est pas forcément mal en soi, hein, mais faut que ces traditions soient utiles, pertinentes. Pas sûre que ce soit toujours le cas. D'un autre côté, est-ce que c'est complètement du fait de la directrice, pas sûre non plus, j'imagine qu'il y a des programmes, des règles fixées par le gouvernement, comme dans les écoles lambdas. Tout ça, c'est plus compliqué que ce qu'on voit de notre position d'élèves, alors je ne veux pas trop juger qui que ce soit. Maintenant, si un jour quelqu'un propose de changer deux ou trois trucs dans le fonctionnement de Poudlard, je serai ouverte au débat.

"Les adultes et les enfants dansent la même danse alors? Ça doit être sympa à voir."

Quand j'y pense, ça ne se fait pas trop chez nous. C'est pas que ce soit interdit ou quoi que ce soit du genre, mais on a globalement tous admis sans y penser qu'il y avait des danses pour les enfants, des danses pour les ado, et des danses "de vieux" (grosse catégorie fourre tout dans laquelle on met n'importe quelle danse qui a plus de dix ans, ou alors sur laquelle un adulte danse sans râler, j'ai l'impression). Même dans mon ancienne école, pour le spectacle de fin d'année, toutes les classes ne dansaient pas la même chose, les grands et les petits n'étaient pas mélangés. C'est une question d'habitude, je suppose. Et ça empêche pas de s'éclater, mais ça doit être plus convivial une danse avec tout le monde dedans. Je me demande si les gens ont des costumes, comme on voit dans certains livres, ou si c'est dépassé. Je voudrais bien porter un vêtement traditionnel d'ailleurs (en fait, je sais même pas si on a des tenues traditionnelles nous, en Angleterre, tiens). Mais on verra ça plus tard, d'abord les tests, ensuite les entraînement, et après seulement les détails esthétiques. Si j'arrive à retenir ma question assez longtemps, ce qui n'est pas gagné...

"Ouais, je sais. Je connais une formule hein, mais ça marche un coup sur cinq avec moi, le reste du temps je fais juste des étincelles. En général c'est une copine qui allume le chaudron du coup, quand les feux sont pas déjà allumés. En revanche, une fois que j'ai une flamme, je gère pas trop mal la puissance, c'est juste le démarrage qui me pose problème."

J'ai pas vraiment de problèmes avec le feu, je ne brûle généralement pas d'envie d'en avoir près de moi (très drôle), mais j'en n'ai pas peur non plus. C'est juste que je ne manipule pas souvent (voire jamais, en fait) de plante ou de bestiole qui a besoin de feu pour se sentir bien. C'est même plutôt l'inverse. Mais je sais que ça existe, j'avais lu qu'il existait un serpent magique qui naît des braises chaudes, et j'ai vu des documentaires sur des immenses forêt qui ont besoin d'énormes incendies pour faire germer les graines des futurs arbres. Ça doit d'ailleurs filer des sueurs froides aux populations proches, j'espère qu'ils ont des moyens de se protéger.

L'échec du test de l'air n'a pas l'air de ravir Roxana, vu que ça veut dire que je vais devoir tester le feu. Mais elle me rassure quand-même sur les affinités, d'après elle je ne fais pas partie des gens qui ne peuvent pas ressentir la magie élémentaire, donc je ne devrais pas être sans affinité.

"C'est vrai que j'ai ressenti des trucs, avec l'eau j'ai pu faire monter un peu le froid. Y a que pour la terre que je crois que je n'ai vraiment rien senti, mais je n'étais peut-être pas assez concentrée."

Et puis, j'ai un peu changé d'approche après le premier test, si ça se trouve, en m'impliquant plus "physiquement" dans la recherche des flux oranges, j'aurais réussi à les sentir un peu, au moins au bout des doigts? J'aurais aimé avoir au moins un aperçu de la sensation que donne la magie de la terre. Peut-être que je retenterai après la séance avec Roxana.
Un coup de baguette et quelques petites flammes apparaissent au milieu du cercle de pierres. Elle n'aime peut-être pas le feu, mais elle maîtrise le sortilège sans soucis. Si je pouvais en dire autant pour moi et l'arithmancie... (je radote un peu je crois, faut que je change de disque) Roxana m'explique le fonctionnement du test, et insiste pour que je sois prudente et que je ne me brûle pas. C'est le seul test pour lequel j'ai eu une mise en garde, mais j'imagine qu'il n'y avait pas vraiment de risque de se blesser avec les autres. (Quoi que, on peut choper une bonne crève si on fait remonter un froid un peu trop intense avec le test de l'eau?) Je m'approche des flammes, et les observe quelques secondes, assise. En temps normal, je n'aurais pas l'idée de mettre ma main au dessus, ou alors avec une grande distance entre les deux, mais je doute que ce soit efficace pour le test. Alors je suis les consignes, confiante, si non en moi, au moins en ma professeure du moment. Après quelques secondes main au dessus du feu, à juste sentir la chaleur des flammes, je décide d'appliquer la même stratégie qu'avec les deux éléments précédents, et de chercher activement à attirer les flammes. Instinctivement, je me concentre sur cette chaleur qui caresse ma peau. Je la sens bouger, s'enrouler autours de mes doigts, et je visualise des fils semblables à ceux d'un marionnettiste. Je les teste en levant à peine ma main, sans que le feu ne réagisse, mais juste assez pour les sentir se tendre. Peut-être que ce coup-ci... Je monte ma main un peu plus haut, je sens que je tire sur ces fils imaginaires, et les flammes suivent le mouvement. C'est peut-être le vent cela dit, mieux vaut être sûre de moi avant de m'emballer. Je monte encore ma main, me redressant au passage (sans me lever cela dit, j'ai pas l'intention de faire des flammes d'un mètre de haut, je doute que Roxy trouve la blague amusante). Elles suivent toujours. Elles bougent même légèrement de gauche à droite en fonction des mouvements de ma main.
Je sens que j'ai un sourire jusqu'aux oreilles. Je suis tellement contente que je ne pense même pas à retirer ma main pendant que je plaisante.

"Eh ba voilà, suffit qu'on trouve un sort pour colorer les flammes, et je peux faire un feu d'artifice à la fin de notre présentation!"

Je rajoute rapidement en croisant le regard de Roxana:

"Je plaisante, je plaisante, t'inquiète pas de feu sur scène... ouch!"

Les flammes ont continué à remonter doucement pendant que je parlais, et j'en ai senti une d'un peu trop près. Ça m'apprendra à dire des bêtises je suppose.

1 248 mots
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 45
Âge : 15 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) EmptySam 18 Juin - 12:40

Roxana + Themba
« Oui, c’est plutôt sympa à voir, et à faire aussi ! » Roxy n’aimait pas tellement danser pour juste danser, ce n’était pas trop son truc. Elle ne s’était d’ailleurs pas inscrite au club de danse de l’école à son arrivée à Poudlard. Les chorégraphies traditionnelles ou se déhancher sur la piste avec ses amis, c’était encore différent. Le côté festif pour commencer, Roxana adorait faire la fête ! Et l’harmonie aussi, que ce soit dans la synchronisation des mouvements lorsque tout le monde exécutait le même geste au même moment, ou quand elle riait avec ses camarades, emportée par une liesse indescriptible.

Lorsque Themba lui révéla ne réussir à produire des flammes avec sa baguette qu’une fois sur cinq, la philippine fut tentée de lui demander si elle avait ce problème avec d’autres sortilèges de création. Elle s’abstint car elle jugea cette question offensante : personne n’avait envie qu’on pointe du doigt, par simple curiosité, ses faiblesses. Elle se contenta donc un petit hochement de menton pour illustrer son écoute attentive, d’un sourire rassurant, et de l’affirmation silencieuse que, tant pis, elle ferait le feu elle-même. En tant qu’élève plus âgée, ce n’était pas si choquant après tout !

« C’est possible » Pour le manque de concentration. C’était le premier élément qu’elles avaient testé, Themba n’avait peut-être compris le « truc » qu’au second essai ! Et puis, Roxana n’était pas une experte de l’enseignement, elle lui avait peut-être mal expliqué aussi, la Poufsouffle ne pouvait pas exclure cette possibilité.

Comme Roxy l’avait pressenti après les échecs des trois autres éléments, Themba se révéla de l’élément feu. Cette découverte n’était pas pour enchanter l’affiliée à l’eau qui nourrissait depuis toujours une peur instinctive de l’élément opposé au sien. Elle n’en faisait pas une phobie, la preuve elle savait faire du feu aussi habilement que n’importe qui – même sans baguette, avec un briquet, c’était à sa portée – mais cette méfiance lui restait chevillée au corps. Elle n’avait pourtant jamais été prise dans un incendie, ou autre traumatisme qui aurait pu expliquer cette réticence… la seule explication trouvée était qu’elle était trop proche de son élément à elle, l’eau. Après tout, aux Philippines, elle passait la majeure partie de son temps libre les pieds dans l’océan, à nager, plonger, ou juste barboter.

À l’exclamation de surprise – et de douleur ? - de Themba, Roxana envoya aussitôt des gerbes d’eau issues du lac pour éteindre les flammes. Si elle fit attention à ne mouiller que la main de Themba, en revanche elle noya le feu qu’elle avait si précautionneusement allumé un peu plus tôt. Cet incident ne lui avait même pas laissé le temps de répondre à la plaisanterie de sa camarade sur les feux d’artifice… comme objectivement, elle ne l’avait pas trouvé drôle du tout – se référer au point précédent sur sa méfiance face aux feux en tout genre -, ça valait peut-être mieux. Roxy préférait être une fille cool qu’une fille rabat joie, elle n’avait pas envie de se montrer trop rébarbative avec sa cadette juste parce que celle-ci était du seul élément que la philippine détestât.

« La magie des éléments requiert énormément de concentration Themba, tu ne dois jamais la perdre. Cette magie n’a pas de limite, ni de conscience, l’eau peut te noyer, la terre t’engloutir, l’air t’étouffer et le feu te brûler. Mais la concentration, c’est comme tout, ça s’entraîne » termina-t-elle avec un petit sourire encourageant pour rester positive. « Bon. Puisque le feu est le seul élément que je ne peux pas manipuler moi, on va le laisser de côté. J’aurais trop peur de te dire des bêtises et qu’ensuite il n’y ait un accident… Mais peut-être que tu pourrais demander au professeur Clarks ? Ou à ce petit Serdaigle, là, Erik quelque chose… ? Ils sont pyrokynésistes » Et, rien que pour cette raison, quand elle le pouvait, elle les évitait – avec le petit garçon, c’était facile, avec le professeur, beaucoup moins -. « La pyrokinésie est très différente de la magie des éléments, ils n’utilisent pas les éléments déjà présents autour d’eux, ils peuvent réellement créer des flammes à partir de rien. Mais j’suppose qu’il doit quand même y avoir des points communs pour ce qui est de la maîtrise de la flamme une fois qu’elle est apparue » Après, ce n’était qu’une suggestion, Themba en ferait ce qu’elle voudrait ! En effet, ce n’était pas parce qu’elle avait appris un peu de magie des éléments qu’elle voudrait approfondir cet enseignement : elle avait déjà de vraies matières à suivre à Poudlard ! Et elles demandaient déjà pas mal de travail.

« Revenons à nos moutons. C’est très utile de savoir à quel élément tu es affilié car une fois que tu as senti une connexion, tu la reproduits plus facilement avec les autres » Roxana se dit qu’un exemple vaudrait plus que mille mots et elle plongea la main dans la terre pour ensuite la lever. Suivant le mouvement de ses doigts, la terre se souleva, et quand elle les agita, elle prit la forme d’une sorte de bonhomme grossier. « Tadam ! Et je connais aussi des tours avec l’air » Le feu était le seul élément dont elle ne tirait absolument rien. Malgré ses réticences, ses professeurs aux Philippines l’avaient forcé à essayer. En vain. Elle avait quand même eu trois années de suite d’excellents résultats dans cette matière, car elle avait un très bonne maîtrise de son élément affilié, et s’en sortait très honorablement avec deux autres. Les cancres de la classe, en magie des éléments, c’étaient ceux qui n’avaient pas d’affiliation de toute façon ! « Puisque je vais utiliser l’eau pour le spectacle, tu pourrais apprendre un ou deux trucs de l’eau toi aussi, ou alors de l’air ? Quel élément te dirait le plus ? » Si elle laissait tomber la terre d’office, c’était parce qu’elle savait que la combinaison avec l’eau manquerait de grâce : la gadoue n’avait jamais rien eu de très glamour même s’il pouvait occasionnellement être amusant de jouer dedans.

1 011
(c) princessecapricieuse



    Roxana Jasmin Crewe
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty
Ξ Sujet: Re: [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)   [THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[THEME] Elémentaire, ma chère! (terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [TERMINE] Chère maman de Noël [PV]
» [THEME] Help me. Please, help me. [Terminé]
» [THEME] The last first day [TERMINE]
» [Thème] Hi Darling ! [Terminé]
» [Thème] [Terminé] A present just for you [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Archives :: Archives :: Les vieux grimoires :: Les années précédentes :: Année 26 (2016-2017)-
Sauter vers: