Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-20%
Le deal à ne pas rater :
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – Charge 65W
239 € 299 €
Voir le deal

Partagez
 

 Les Hastings à New-York [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Gabin Hastings
Gabin Hastings
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 16 ans [20.06.2001]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Dylan O'Brien


Les Hastings à New-York [PV] Empty
Ξ Sujet: Les Hastings à New-York [PV]   Les Hastings à New-York [PV] EmptyDim 26 Juin - 12:31

Les Hastings à New-York
« Thalia, ton grand frère préféré facile j’suis l’seul a une surprise pour toi ! Je t’emmène à New-York avec moi ! » Juste après les examens, il était prévu de longue date que Gabin parte pour le continent américain afin de participer à un championnat mondial d’échecs sorciers. Le Serdaigle savait combien sa cadette avait été déçue de ne pouvoir le suivre à Paris pendant l’hiver, il avait donc fait des pieds et des mains pour persuader administration et autorité parentale du bien fondé de ce voyage. Obtenir gain de cause lui avait demandé quelques concessions, ne pas se faire coller pendant quelques semaines entre autre – il l’était au quotidien assez peu, mais flirtait toujours dangereusement avec les limites du règlement -, ses efforts en avaient valu la peine : quelques jours auparavant, tous les feux étaient passés au vert, Thalia pourrait quitter Poudlard toute une semaine pour l’accompagner aux États-Unis ! Il ménagea cependant la surprise, ne prévenant Thalia que le matin du départ. Leur mère avait prévu des affaires pour elle en vêtements, médicaments, affaires de toilettes, quant à Gabin il avait récupéré par une fille de leur maison les lectures en cours de sa sœur. Ils étaient fin prêts !

Le départ fut un peu précipité car leurs parents les attendaient déjà, le voyage se passa quant à lui dans le désordre joyeux habituel de la famille Hastings post-compétition. Tous les quatre le savaient : Gabin s’enfermerait dans une concentration silencieuse seulement quelques heures avant d’enclencher sa pendule pour son premier match. Pour qu’il soit bien reposé, ils étaient arrivés la veille de la compétition en fin de matinée. Dans l’hôtel réservé par leur mère, cette dernière partageait une chambre avec Thalia tandis que les hommes de la famille étaient dans une autre. Les deux pièces communiquaient par une porte que Gabin laissa ouverte quand il alla s’asseoir dans le fauteuil face à la fenêtre, un échiquier non sorcier devant lui – l’hôtel était moldu -.

Il leva le nez en sentant l’arrivée de Thalia près de lui. Leurs parents discutaient de ce qu’ils allaient faire après le déjeuner tous les quatre. S’il était entendu que Gabin devrait réviser ses stratégies à un moment ou un autre, ils avaient plus ou moins prévu d’aller tous ensemble voir la Statue de la Liberté avant qu’ils se mettent au travail. « Alors, contente d’être là ? » dit-il en souriant. Il espérait que c’était le cas, comme il avait souhaité lui en faire la surprise, il n’avait pas vérifié au préalable qu’elle le voulait toujours. « Tu devrais aimer les matchs, c’est du sérieux cette fois » Aucun stress n’ombrait sa voix, pourtant un spectateur averti pouvait remarquer que son regard était déjà plus sérieux qu’à Poudlard. Là-bas, il courait les filles – dernièrement, il avait un faible pour les rousses – ou s’amusait avec ses amis, il y était l’image même de la légèreté saupoudrée d’un rien de paresse ! Avant une compétition, son état d’esprit était toujours différent de ce qu’il était à l’école. Il ne jouait pas pour s’amuser, il jouait pour gagner : les échecs étaient une guerre enfermée dans le cadre d’un damier noir et blanc, et les combats qu’il y mettait en œuvre, il devait les emporter.

« Je suis le seul anglais, mais tu devrais reconnaître quelques têtes parmi les européens » Il était rare que sa sœur puisse sortir de Poudlard pour le suivre – autant dire que ça n’arrivait jamais, Gabin était certain que c’était passé cette fois car les examens étaient terminés –, elle avait tout de même un certain passif en compétition, elle venait presque systématiquement le voir jouer quand elle était plus jeune, avant Poudlard, et encore maintenant quand elle le pouvait grâce aux vacances par exemple. Par conséquent, la cadette des Hastings avait déjà vu jouer plusieurs des futurs concurrents de son frère. Et, surtout, elle l’avait déjà vu en battre une bonne part. Gabin espérait que cette fois encore il pourrait briller, ne serait-ce que pour Thalia : il aurait été dommage qu’elle fasse tout ce chemin pour le voir perdre, non ?
2981 12289 0


    Gabin César Hastings
Revenir en haut Aller en bas

Thalia Hastings
Thalia Hastings
Serdaigle

Parchemins : 95
Âge : 14 ans • 08/08/2003
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Millie Bobby Brown & Adelaide Kane


Les Hastings à New-York [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les Hastings à New-York [PV]   Les Hastings à New-York [PV] EmptyDim 24 Juil - 18:52

Thalia & Gabin.
Brother and sister, together as friends, ready to face whatever life sends. Joy and laughter or tears and strife, holding hands tightly as we dance through life.
Quand Gabin lui avait annoncé la surprise, Thalia était restée sans voix. Elle avait eut énormément de mal à y croire, et si ce n’était pas pour partir juste après cette annonce, elle aurait sans doute pensé que Gabin se payait sa tête. Après tout, elle avait tellement été déçue de ne pas pouvoir aller à Paris qu’elle avait complètement mélangé mes compétitions de son frère et avait dit n’importe quoi à cette pauvre Cassie. Et en même temps, pouvait-on vraiment lui en vouloir ? Elle ne savait même pas comment son frère avait fait pour que la Direction et leurs parents soient d’accord pour qu’ils aillent tous les deux - quatre, certes - à l’autre bout du monde - ou presque. C’était bien simple, la seule idée de sa fille dans un avion terrorisait sa mère, qui allait sans aucun doute mettre une pression de dingue à la compagnie aérienne pour s’assurer, justement, que la pression dans l’appareil était suffisante et constante - si vous vouliez l’avis de Thalia, vu la distance à parcourir et le nombre de gens à bord, couplé au fait que ce n’était pas une compagnie low-cost, il n’y avait techniquement aucun risque sauf si perturbations en chemin.

Le voyage se passa d’ailleurs sans grand souci, aucune perturbation ne venant faire paniquer sa mère et Thalia pu, à loisir, discuter avec son frère et ses parents, mais également dormir, ce qui laissait donc un temps de pause à toute la famille, l’excitation de la jeune fille n’étant alors plus palpable. Mais une fois arrivée dans la Grande Pomme, la petite Serdaigle était repartie de plus belle. Elle fut d’ailleurs un peu vexée de partager une chambre avec sa mère plutôt qu’avec son frère - même si elle supposait que leurs parents avaient décrétés qu’ils étaient tous les deux trop vieux pour cela, ou que Gabin allait avoir besoin de calme, alors qu’elle ne se trouvait pas particulièrement bruyante, elle l’observait sans moufter quand même !

Une fois le déjeuner avalé et sa mère rassurée qu’elle n’ait aucun signe de sous-oxygénation, Thalia se soustrait à ses yeux perçants pour se glisser près de son frère, comme toujours le nez plongé dans un échiquier. Elle se contenta de regarder les pièces avec attention, tentant de déterminer la technique issue employée qu’il révisait. « Oui ! Mais j’ai hâte qu’on aille se promener, même si maman va sûrement me demander au moin trois mille fois si ça va ou pas. » Elle leva les yeux au ciel, avant de s’assurer que ses parents étaient trop pris par leur organisation de trajet pour la regarder. Même si elle avait parfois envie d’être une petite rebelle, elle était loin, très loin, du niveau d’une Cassandra Fawley. « C’est toujours du sérieux, Gabin. » Même si elle comprenait ce qu’il voulait dire, elle ne prenait jamais les compétitions, quelles qu’elles soient, à la légère. Une vraie Serdaigle.

« Il y a un seul joueur par pays ? Elle va se dérouler comment la compétition ? » Thalia est vaut assistée, plus jeune et avant qu’elle n’entre as Poudlard, à toutes les compétitions de son frère. Très intéressée par le hobby de ce dernier, elle s’y était dévouée presque corps et âme, du côté « supportrice » en tout cas. Il y avait encore certaines choses qu’elle ignorait, mais elle savait qu’elle pouvait compter sur Gabin pour éclairer ses lanternes. « J’espère qu’on pourra faire plein de photos pendant les visites, que je puisse inaugurer mon futur cadeau d’anniversaire rapidement ! » Elle avait prononcé ces derniers mots un peu plus fort, espérant capter l’attention de ses parents. Son anniversaire étant dans un peu plus d’un mois et elle espérait vraiment que sa mère allait enfin céder et lui prendre la tablette magique qu’elle voulait tant !
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Gabin Hastings
Gabin Hastings
Serdaigle

Parchemins : 46
Âge : 16 ans [20.06.2001]
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Dylan O'Brien


Les Hastings à New-York [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les Hastings à New-York [PV]   Les Hastings à New-York [PV] EmptySam 6 Aoû - 18:07

Les Hastings à New-YorkGabin n’approuvait pas l’attitude de leurs parents consistant à couver Thalia. Sa petite sœur connaissait sa pathologie, ainsi que ses limites, elle n’avait pas besoin qu’on la lui rappelle en permanence. Ceci étant, ce protectionnisme exacerbé avait plusieurs avantages. Tout d’abord, pendant qu’ils étaient occupés avec Thalia, ils s’intéressaient assez peu de ce que trafiquait leur aîné. De temps à autre, sa mère était prise d’une frénésie le concernant, fort heureusement pour lui, elle ne durait jamais. Gabin était, en outre, trop intelligent pour se laisser prendre : ses parents savaient qu’il avait des activités louches parce qu’ils connaissaient bien leur progéniture, mais jamais ils n’en trouvaient la preuve. D’aucun dirait que ce n’était pas une façon très fairplay d’utiliser ses qualités toutes Serdaigle, Gabin, lui, pensait que c’était comme aux échecs : la vie était un jeu et il se devait de mettre en place la meilleure stratégie possible pour gagner des pièces plutôt qu’en perdre. Et l’autre avantage était que cela lui donnait toujours le beau rôle auprès de Thalia. Il pouvait être le grand frère cool qui l’aidait à faire des choses nouvelles. Comme il l’avait confié un jour à Cassie, il souhaitait rester le héros de sa sœur, alors, pour elle, il gagnait des compétitions et l’avait emmené à New-York. Ce dernier événement lui ayant forcément fait gagner quelques points, Thalia aimant assister aux compétitions et voyager – pour ce qu’il en savait, les filles adolescentes, c’était si compliqué parfois !

« Prends ton mal en patience soeurette, c’est pour la bonne cause ! » Au moins avaient-ils un peu de temps pour le tourisme, ça aurait été plus difficile si le planning de la compétition avait été différent. « Hum… certaines sont plus simples que d’autres tout de même » Au niveau national, il s’ennuyait. Il savait que de nouveaux arrivants prêts à lui prendre son titre pouvaient débarquer dans les compétitions, mais ces dernières années, ce n’était pas le cas. Heureusement, que ce soit au niveau européen ou mondial, le challenge demeurait. Parfois, le plus souvent possible, il gagnait. Parfois aussi, il perdait. Ça faisait parti du jeu !

« Oui, le meilleur joueur classé de chaque pays inscrit » dans certaines compétitions, c’étaient les dix meilleurs joueurs mondiaux, donc il pouvait y en avoir plusieurs de même nationalité pour les pays très intéressés par les échecs. En général, cela dépendait des sponsors, même une activité noble comme la leur ne pouvait pas exister sans argent. « C’est le principe de la mort subite : celui qui perd un seul match est éliminé de la compétition. À la fin, il n’en restera que deux » Et ce n’était pas gagné, surtout si le tirage au sort lui donnait un trop gros morceau dès le premier tour. Néanmoins, il avait bien travaillé pour ses matchs, alors il n’avait pas de raison d’être trop inquiet : il devait juste rester sur ses gardes.

« Ah oui, tu as demandé une tablette magique, c’est ça ? Tu crois que je devrais m’en acheter une si je suis bien classé ? » Les gains des compétitions étaient de l’argent. Au niveau mondial, ça représentait une somme assez coquette. Ses parents en plaçaient la plupart, mais pour des achats précis, ils le laissaient en prélever une partie. Bon, évidemment, ça sous entendait qu’il gagne ! « En tout cas, il y a pas mal de choses à voir, tu auras l’occasion de faire des tas de photos ! Rien que la Statue de la Liberté, ça va te faire de beaux clichés. » V avait fait en sorte que les tablettes sorcières puissent récupérer les photos moldus, cela permettait à ceux qui avaient aussi des réseaux non magiques de poster sur les deux. Ainsi, Thalia pouvait déjà se faire du stock si cela lui faisait plaisir car il ne voyait pas pourquoi leurs parents ne voudraient pas lui offrir de tablette. Par rapport à sa maladie, c’était typiquement un objet sans danger !
2981 12289 0


    Gabin César Hastings
Revenir en haut Aller en bas

Thalia Hastings
Thalia Hastings
Serdaigle

Parchemins : 95
Âge : 14 ans • 08/08/2003
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Millie Bobby Brown & Adelaide Kane


Les Hastings à New-York [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les Hastings à New-York [PV]   Les Hastings à New-York [PV] EmptyMer 10 Aoû - 17:50

Thalia avait du mal à y croire, mais elle était bien à New York. Elle n’avait cru son frère que lorsqu’ils étaient montés dans l’avion, et encore, il avait fallu qu’elle voit de ses propres yeux que le paysage n’avait en effet rien à voir avec Oxford ou Londres. Comme elle s’impatientait Gabin tenta de la raisonner, mais elle était tellement excitée par le séjour qui l’attendait qu’elle avait du mal à contenir sa joie. Autant dire que sa mère paniquait déjà de savoir quel était le meilleur hôpital de New York au cas où Thalia venait à faire une crise. « Je sais mais j’ai hâte !! Je veux écrire des cartes à Cassie, Tina et Leith, alors il faut que je les trouvent, les écrivent et les envoient avant qu’on soit repartis, tu comprends ?! » Et elle avait déjà pensé à tout ce qu’elle voulait écrire. Car si Cassie et Leith ne partaient pas bien loin, Tina elle, allait s’envoler pour la Grèce et l’Argentine, avant même que Thalia ait pu rentrer pour la serrer une dernière fois dans ses bras. « Oh, et puis à Ash, Eurydice et Dominique aussi ! Tu vois, je n’ai pas de temps à perdre ! Tu veux pas en envoyer une à quelqu’un toi ? Je te prêterais un bout de la mienne pour Cassie si tu veux. » Même si elle devait admettre être un peu jalouse, ne sachant pas trop si Gabin pourrait un jour craquer sur Cassie alors qu’elle en était dingue depuis presque un an. Et en même temps, ce n’était pas comme si elle lui avait dit ce qu’elle ressentait, donc forcément…

Thalia se renseignait toujours énormément sur les compétitions de son frère, et normalement, ne les mélangeaient jamais. Pourtant, elle avait dit n’importe quoi à Cassie, inversant New York et Paris, sûrement parce qu’elle refusait d’accepter qu’elle n’irait ni à l’une ni à l’autre. Et pourtant. Donc forcément, elle se devait de poser trente milles questions à son frère sur la compétition à venir. « D’accord. J’espère que le tirage au sort te sera favorable alors. Il y en a un que tu redoutes plus que les autres ? » Elle connaissait plusieurs noms, mais pas forcément les classements, surtout lorsqu’ils changeaient pendant qu’elle était à Poudlard. Gabin lui faisait toujours un résumé complet des compétitions qu’elle ne pouvait pas voir de ses propres yeux, mais parfois, ce n’était pas assez. « Dis, je te stresses pas moi, hein ? » Car elle se savait insistante, à toujours dire qu’il était le meilleur et que personne ne pouvait le battre - Cassie s’y était frottée et elle avait perdue, comme Thalia l’avait prédit ! - mais elle savait que ce n’était parfois qu’une question de chance, suivant l’adversaire que l’on avait en face et les techniques utilisées. Bien sûr, elle savait que Gabin se préparait plus pour les échecs que pour ses cours, mais elle n’avait pas envie d’être un poids pour lui.

« Oui, mais maman n’a pas l’air très convaincue. Je te rappelle que j’ai dû attendre treize ans avant d’avoir un chat ! » Et que cela faisait déjà un an qu’elle tannait ses parents pour une tablette ! Elle avait espéré en recevoir une l’an passé pour ses treize ans, mais non. Alors elle avait bon espoir pour cette année, mais ses parents avaient toujours le don de la surprendre, en bien ou en mal, cela dépendait des fois. « Tu as pensé à ce que je t’avais proposé ? Tu pourrais faire un réseau sur les échecs, avec des démonstrations de techniques et des backstages des compétitions ! » Bien sûr, son frère aurait sans doute autre chose à faire pendant les compétitions que de prendre des photos et des vidéos pour son réseau magique, mais c’était une idée non ? « Tu es sûr que tu en voudrais une ? Et pas juste pour baver sur les jolies filles ? » Après tout, s’il n’en n’avait pas trop l’utilité, ce n’était peut-être pas nécessaire, il pourrait toujours utiliser ses gains pour autre chose qui pouvait l’intéresser davantage ! « Oui ! J’ai déjà plein d’idées ! Entre les livres, des photos de Chess aussi, et puis des fois un peu des photos de moi… Ça peut être sympa non ? Et puis peut-être un peu des compétitions aussi quand je peux venir. » Ce qui était de plus en plus rare lorsqu’elles n’étaient pas pendant les vacances. Elle se savait très chanceuse d’avoir pu quitter l’école en avance cette année pour aller avec Gabin à New York, mais elle n’était pas stupide, ça n’arriverait plus de sitôt, alors qu’elle quittait déjà l’école plusieurs fois dans l’année pour ses rendez-vous médicaux.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Les Hastings à New-York [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Les Hastings à New-York [PV]   Les Hastings à New-York [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Hastings à New-York [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ϟ New York New York
» [ Une semaine à New-York... ] -PV-
» - [ New - York City ] - PV
» - { In New-York ... [ Faith & Zack]
» Bienvenue chez moi [PV Gabin Hastings]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le reste du Monde-
Sauter vers: