Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Smartphone Xiaomi POCO M4 5G – 6.43″ -FHD ...
Voir le deal
127.92 €

Partagez
 

 Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 136
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptySam 2 Juil - 17:42

L'été est arrivé, enfin. C'est probablement ma saison préférée, même si j'aime beaucoup les autres aussi. Mais qui dit été, dit vacances, deux mois chez mes parents. C'est sûr que ça veut généralement aussi dire deux mois sans rien de magique, et ça me manque un peu, parfois, mais mes parents me manquent carrément plus pendant l'année scolaire, donc bon, je suis bien contente de les retrouver quoi qu'il en soit. Je sais que certains élèves profitent des sorties hors de Poudlard pour voir leur famille, qui les rejoint au village de sorciers. C'est cool pour eux, mais pour moi - et tous les autres dont les parents ne sont pas sorciers - c'est pas possible, mes parents ne peuvent tout simplement pas venir jusque là-bas. Pourtant, j'aimerais leur faire visiter un peu plus du monde magique, ils n'ont pour l'instant vu que la gare et le Chemin de Traverse. Je suppose que quand j'aurai fini mes études, je pourrai les emmener avec moi en voyage dans le coin. Mais on n'en est pas là pour le moment!
Avant de partir de Poudlard, cette année, j'ai invité Sithmaith à venir passer quelques jours chez mes parents avec moi. De ce que j'ai compris, elle n'a pas vraiment de famille proche, même si elle ne vit pas seule non plus. Mais j'ai pensé que peut-être, ça pourrait lui faire un changement sympa de passer un moment chez nous. J'ai demandé à mes parents d'abord bien sûr, mais je savais qu'ils seraient d'accord. C'était la première fois que j'invitais avec succès une amie du monde magique. J'ai déjà évoqué la possibilité de me rendre visite du côté "moldu" à plusieurs camarades, mais aucun ne l'a saisie, je crois même avoir vu un peu de crainte chez certains. Un jour, faudra peut-être que je leur dise que les moldus ne mangent pas les sorciers au petit-déjeuner. En tout cas, pour Sith, je m'y suis prise autrement du coup. J'ai pas suggéré qu'elle vienne si l'envie lui en dit, je suis carrément allée l'attendre devant la porte de sa salle commune pour l'inviter directement. J'ai croisé plusieurs autres Serpentards avant elle, ils avaient tous l'air surpris de me voir devant chez eux. Au final, un cinquième année m'a demandé ce que je voulais, et j'ai dit que j'aurais voulu la voir si c'était possible. Il a été sympa, et a fait demi-tour pour la prévenir que j'étais devant la porte. Maintenant que j'y pense, j'aurais juste pu lui envoyer un mémo magique, ou même un hibou, ça aurait évité l'attente, mais en même temps je préfère parler en face à face, c'est aussi pour ça que je ne suis pas sur les réseau sociaux, magiques ou non d'ailleurs. Enfin bref, en tout cas, Sithmaith a fini par sortir, et j'ai été super contente de l'entendre accepter mon invitation. On n'a pas vraiment la même personnalité - ok, pas du tout la même personnalité - mais au final on s'entend assez bien. On a peaufiné les détails le lendemain, dates, heures, activités, et nous y voilà!

Ça fait déjà deux jours que Sith est à la maison, elle est arrivée le soir, pour éviter de trop s'exposer au soleil. J'avais prévenu mes parents de toute façon, pour qu'ils ne soient pas surpris qu'on ne sorte pas beaucoup. Ils n'ont même pas eu l'air surpris, je crois que maintenant ils sont prêts à accepter n'importe quoi qui vienne du monde magique. Ils se sont juste adaptés. Les volets restent aux trois quarts fermés tant qu'il fait soleil, pour éviter d'en faire trop rentrer, par exemple. Je voulais lui faire visiter le quartier hier, mais il a fait grand beau toute la journée, impossible de sortir donc. Alors on a surtout passé la journée à papoter, de l'année, de la vie chez les sorciers, de celle chez moi. On est sortis se promener tous les quatre vers 22 heures, après avoir dîné. J'avais un peu peur que Sithmaith ne s'ennuie si on ne pouvait pas sortir du tout, mais heureusement, la météo a annoncé de la pluie pour cet après-midi, et les nuages commencent déjà doucement à arriver.

"Hey, Sith', si ça se couvre vraiment tout à l'heure, ça te dirait qu'on aille se promener? Je voudrais te montrer mon ancienne école, et puis dans le coin y a un marchand de glaces en été, on pourrait s'en prendre une. J'y vais tous les étés, elles sont vraiment bonnes."

Une autre aurait peut-être suggéré de faire du lèche-vitrines, après tout, les boutiques c'est pas ça qui manque à Londres, mais c'est pas vraiment mon truc. J'aime bien m'offrir de temps en temps un vêtement original, ou une nouvelle couleur pour mes cheveux, mais je peux pas dire que j'ai passé beaucoup de temps à sillonner les boutiques, et encore moins depuis que je suis à Poudlard l'année.
Revenir en haut Aller en bas

Sithmaith Mahony
Sithmaith Mahony
Serpentard

Parchemins : 59
Âge : 14 ans (21 décembre 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Neve Caffrey et Taylor Momsen


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptyMer 6 Juil - 18:43

Vacances loin du monde magique« Allez… s’il te plaît Obsilone… je suis sûre que si on leur explique, tout ira bien!
- Mais, Mademoiselle, ces gens ne sont même pas des sorciers ! Comment pourraient-ils accueillir quelqu’un comme vous ?
- Quelqu’un comme moi ? Répéta froidement Sithmaith d’un air pincé, presque blessé.
- Vous comprenez…
- Ce n’est pas mon premier été, je suis une grande fille ! Insista l’hybride, les poings serrés.
- Très bien… soupira Obsilone, mais vous devrez être très prudente ! » Et ainsi fut fait, Sithmaith put partir quelques jours chez son amie Themba, armée de son attirail complet : crème solaire indice 50, lunettes noires, et bien entendu sa lourde ombrelle anti-UV. Malgré la chaleur, elle portait des manches longues à ses robes en dentelles blanches ou crème doublées de lin qu’elle ceinturait de cuir noir. Les vêtements d’été de la jeune fille étaient moins rock and roll que ceux d’hiver parce qu’ils étaient tous choisis par ses tutrices. C’était le lot de toutes les filles de bonne famille, supposait la demoiselle. En revanche, elle se maquillait toujours autant. Cela lui semblait d’autant plus important chez Themba qu’elle ne voulait pas ressembler à un vampire dans une maison moldue. Elle évitait seulement de mettre trop de noir sous ses yeux, préférant un anti cernes épais, afin de ne pas faire « mauvais genre » - ajoutant à cela que les yeux trop noirs se mariaient mal à son look estival.

Il avait fait très beau les premiers jours. Un peu trop de l’avis de Sith’, elle profitait cependant de la compagnie de son amie qui l’a changeait agréablement de sa solitude estivale habituelle. Elle n’était pas très sociable, aussi avait-elle peu d’invitations pendant les vacances, et il n’y avait pas grand chose d’intéressant à faire chez elle qui lui permette d’inviter Themba, Dominique ou Tina à domicile. Elle n’avait même pas encore de guitare électrique ! Ce dernier point était le must aux yeux de l’adolescente, de là à dire que ce serait aussi celui de ses amies de Poudlard, c’était probablement poussé trop loin…

Sith’ était plutôt contente. Aucun commentaire n’avait été fait sur son apparence, pas à elle – peut-être les parents de Themba avaient-ils dit quelque chose à celle-ci quand elle n’écoutait pas, alors même que ses cheveux était plus blancs que blonds… au moins, se rassurait-elle, ses yeux restaient bleus, eux. Elle était en vacances, les raisons qu’elle se mettent en colère étaient rares, surtout qu’elle s’y laissait peu facilement aller : encore heureux, car elle avait été en école moldue dans son enfance ! Quand elle n’était pas malade à cause du soleil du moins…

Ce fichu soleil. Ils n’avaient pas pu se balader comme Themba l’aurait voulu la veille à cause de lui ! Heureusement, le temps se couvrait, ainsi que le lui fit remarquer son amie. « Oui, bien sûr ! Je prendrai quand même mon ombrelle, au cas où... » Elle était un peu encombrante, mais elle se devait les promesses faites à Obsilone. Et puis, elle n’aurait rien à gagner à tomber malade pour le reste de son séjour chez Themba ! « C’est bien qu’il fasse un peu plus gris » remarqua-t-elle, ce qui valait aussi bien pour son allergie au soleil que de manière générale : la pluie rafraîchirait l’air, ça ne pouvait pas faire de mal.

« Tu te plaisais dans ton école primaire ? » demanda-t-elle par curiosité, n’en ayant elle-même que peu de bons souvenirs. Parce qu’elle était très souvent absente à cause du soleil, elle n’avait pas d’amis, et le temps qu’elle passait en classe était ennuyeux et très solitaire. « Va pour une glace » approuva-t-elle, bien qu’elle ne sache pas si c’était une sucrerie qu’elle appréciait vraiment. Pour des raisons évidentes, elle n’avait jamais été très portée sur les activités estivales et Obsilone ne la laissait pas manger trop de sucre. Et d’une manière générale, elle n’était pas exactement une boute-en-train : heureusement que c’était Themba qui donnait le rythme de ces vacances !
2981 12289 0


    Sithmaith Mahony
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 136
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptyLun 11 Juil - 12:49

Ça doit être contraignant de devoir toujours emporter une grosse ombrelle quand elle veut aller se promener, au cas où il y aurait trop de soleil. Mais de mon côté, c'est peut-être un peu naïf, mais je trouve que c'est un peu classe; ça donne un style, l'ombrelle, on n'en voit pas beaucoup dans les rues. Je ne l'ai pas encore vue s'en servir, mais je pense que ça doit bien lui aller.

"T'as raison, c'est plus prudent. Et moi, je prendrai un parapluie, au cas où aussi. On sera presque assorties!"

C'est le genre de détails sans grande importance mais qui me font rire. Et puis, si on a toutes les deux quelque chose à la main, les gens feront peut-être moins attention au fait que Sith' tient une ombrelle. J'ai pas l'impression qu'elle souhaite être le centre de l'attention de tout le monde.
Je hoche la tête au sujet du ciel gris.

"Ouais, ça m'embêtait qu'il fasse trop beau, j'avais peur que tu t'ennuies du coup. Je sais bien que c'est le principe de l'été hein, mais c'est les seules vraies vacances qu'on a, à part Noël."

Et j'ose pas vraiment l'inviter à Noël, c'est une fête en famille. Pas que mes parents auraient un soucis avec sa présence, ils ont l'air de l'apprécier, mais elle n'aurait pas forcément envie de passer ce moment-là avec une famille qui n'est pas la sienne. Je lui poserai peut-être la question l'année prochaine, quand ça approchera, sait-on jamais.

"Oh oui, beaucoup! J'étais pas une élève excellente, même si je m'en sortais quand-même, mais j'avais plein d'amis. En fait, la classe entière quand j'y pense, à une ou deux exceptions près peut-être. J'ai d'ailleurs gardé contact avec une partie de mes amis de primaire! Je profite de l'été pour les revoir en général. C'est frustrant parce que je ne peux pas vraiment leur raconter ce que je fais en classe, alors qu'eux me racontent tout, mais bon c'est la règle, je sais, alors pour éviter de trop leur mentir, je me concentre surtout sur les personnes, genre comment je m'entends avec tel prof ou tel élève. Ils doivent s'imaginer que si je ne parle pas de mes cours, c'est parce qu'ils n'ont rien de particulier. J'aimerais bien pouvoir vivre une de leurs journées de classe, juste pour voir comment ça fait, mais vu que j'ai pas encore trouvé de sortilège pour me dédoubler... Ha ha, pardon, je me suis emballée, j'ai un peu trop parlé je crois."

Elle doit pas être vraiment surprise, je suis une bavarde invétérée, tout le monde sait ça, élèves comme professeurs. Y en a que ça amuse, d'autres que ça agace, et d'autres encore que je soupçonne d'arrêter discrètement d'écouter quand je me met à monologuer. C'est la vie! Mais ça ne doit pas m'empêcher d'écouter les autres aussi, et de laisser un peu la parole.

"Et toi? T'as été dans une école moldue aussi? Je sais que beaucoup de sorciers font ça."

Faudra d'ailleurs un jour m'expliquer pourquoi il n'y a pas d'écoles primaires magiques dans leur monde, ça, ça me dépasse toujours.

A peine une heure après que j'ai proposé qu'on sorte, le ciel est bien couvert, les nuages oscillent entre le blanc cassé et le gris âne, et les quelques bouts de bleu restants disparaissent progressivement. Je préviens mes parents qu'on va sortir, on enfile nos chaussures, on s'arme d'une ombrelle pour elle, et d'un parapluie pour moi, et nous voilà prêtes.

"Rues de Londres, nous voilà!"
Revenir en haut Aller en bas

Sithmaith Mahony
Sithmaith Mahony
Serpentard

Parchemins : 59
Âge : 14 ans (21 décembre 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Neve Caffrey et Taylor Momsen


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptyMer 20 Juil - 9:22

Vacances loin du monde magiqueL’hybride observa l’objet replié à ses côtés. S’il était aussi lourd, c’était parce qu’il était renforcé par un revêtement anti-UV métallique. Les vampires, comme son père, utilisaient beaucoup ce genre d’objet lorsqu’ils n’avaient pas la possibilité de rester cachés dans l’obscurité… c’était plus dangereux pour eux que pour elle, songea Sithmaith sans trop savoir pourquoi, car si le soleil lui donnait des douleurs des plus incommodantes, pour un véritable vampire, il était mortel. Revenant à leur sortie, elle dit avec simplicité : « J’suppose que s’il se met à pleuvoir, l’ombrelle peut faire parapluie ». Sans vouloir avoir l’air pingre, ce machin avait coûté cher, alors elle espérait qu’il était résistant à l’humidité. Côté look, Sith’ admettait que marcher avec une ombrelle lui donnait un genre un peu original qui se mariait assez bien avec les tenues choisies par son elfe. Spontanément, elle préférait des vêtements plus grunge et découverts, mais elle avait compris depuis longtemps qu’il valait mieux qu’elle se couvre l’été et garde ses tee-shirts et shorts déchirés pour l’hiver, même si c’était paradoxal.

« Oh t’inquiète pas, je m’ennuie pas en étant à l’intérieur, tu es là, et puis, j’ai mes cartes » dit-elle en tapotant le tout petit sac à bandoulière en tissu rouge qui protégeait et rassemblait son tarot divinatoire préféré. Certains étaient accro à une tablette moldu ou magique, elle c’était à son jeu de cartes ! Quand elle était l’enfant solitaire qui ne pouvait pas aller à l’école, elle n’avait que ses tirages pour lui tenir compagnie. Et, justement, sur une question de Themba, elles se mirent à discuter de leur ancienne école primaire. « C’est la règle, mais je suppose que si je parlais encore à mes anciens camarades, je trouverais ça dérangeant aussi de devoir leur mentir. On en avait parlé en cours d’Histoire de la Magie, de cette histoire de secret magique, et j’suis pas sûre d’être tout à fait d’accord… surtout qu’avec les nouvelles technologies, c’est encore plus difficile pour les sorciers de se cacher » exprima Sithmaith dans une tirade plus longue qu’à son ordinaire. Il était rare qu’elle parle beaucoup, essentiellement parce qu’elle préférait écouter que parler. Avec ses quelques amis, dont Themba, elle se montrait cependant un peu plus ouverte – même si personne n’irait l’accuser d’être bavarde !

« Oui, j’étais dans une école primaire moldue, pour me sociabiliser » elle imita des guillemets avec ses doigts, reprenant le terme utilisé à l’époque par son elfe de maison et sa gouvernante. « ça n’a pas vraiment fonctionné, mon apparence changeante dérangeait les autres et j’avais aucun ami parmi eux » Aussi les avait-elle quitté sans regret pour intégrer Poudlard, où elle se sentait plus à sa place. Avec sagesse, elle nuança : « C’était pas uniquement de leur faute. Je m’affaiblissais beaucoup à cette époque, à cause du soleil… et aussi de ma croissance qui allait à l’encontre de mes gènes vampiriques. Alors je manquais beaucoup l’école, et quand j’y revenais, eux avaient construit leurs propres petits groupes ». Elle avait eu beaucoup de temps pour y réfléchir depuis. Elle n’en voulait pas à ses anciens camarades de classe, celui à qui elle en voulait, c’était son père, qui aurait pu l’aider à vivre avec ses difficultés d’hybride mais qui préférait être avec d’autres vampires plutôt qu’avec son unique fille !

Les deux filles attendirent encore un peu, puis, vint enfin l’heure de sortir : « C’est parti, je te laisse me montrer le chemin ». Ombrelle sous le bras, elle était parée !
2981 12289 0


    Sithmaith Mahony
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 136
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptyMar 2 Aoû - 10:30

Ah oui, les fameuses cartes. Tiens, ça me fait penser d'ailleurs...

"Au final, j'ai toujours pas assisté à une séance de tirage de cartes. Tu serais d'accord pour m'en montrer une demain?"

Même si je ne tiens pas à me faire influencer par des cartes, je reste curieuse du fonctionnement de cette pratique. Et clairement, c'est un art important pour Sith', ça me donne donc encore plus envie de le découvrir.
A la mention du secret magique, je hoche la tête. Je suis du même avis qu'elle, personnellement, je ne pense pas que cette règle ait encore une grande utilité. Au contraire même, ça crée une barrière, ça séparer les sorciers des non sorciers, et, d'une certaine manière, ça donne des arguments à des groupes extrêmes comme MS. Je comprend qu'à cause du passé, certains aient peur de se révéler, mais...

"J'espère qu'un jour, le secret sautera. Le monde a changé depuis l'époque où il a été mis en place, ce serait logique d'en tenir compte. D'ailleurs, le monde magique s'inspire du monde "moldu" maintenant, avec les réseaux sociaux et les tablettes, si ça c'est pas la preuve que c'est plus pertinent de vouloir séparer les deux..."

Et ça me fait plaisir qu'on soit sur la même longueur d'ondes, elle et moi là-dessus. Plus on sera nombreux à penser comme ça, et plus on aura de chances de faire changer les mentalité. Je ne désespère pas!

Je suis désolée d'entendre que pour Sithmaith, l'école primaire est plus un mauvais souvenir qu'autre chose. C'est vrai que les absences répétées, ça n'aide pas à nouer des liens, mais c'est justement à l'enseignant de faire en sorte que le reste de la classe soit solidaire de l'enfant qui rate les cours. Forcément, il ne devait pas savoir pourquoi elle était absente, mais quand-même, c'est dommage, pour moi, ces années d'écoles dans l'enfance doivent être une mine de découvertes, de rires, d'amis variés.

"Je suis désolée que ça se soit passé comme ça pour toi. Je sais qu'il n'y en a pas, mais tu penses que si tu avais été dans une école primaire magique, ça se serait mieux passé?"

Une fois dehors, elle avec son ombrelle, moi avec mon parapluie, je mène la marche. C'est pas très compliqué en vrai, à peine quinze minutes de trajet à pied, et on change de rue que trois fois.

"J'y pense, comment tu te rendais à l'école toi du coup? Il y en avait une près de chez toi? Ou tu devais utiliser un transport magique?"

On a fait la quasi totalité du chemin maintenant, et si on tend l'oreille, on peut entendre le bruit de la radio du marchand de glace au loin. C'est une habitude pour moi, j'écoute, et si j'entend pas la radio, c'est qu'il n'est pas là ce jour-là, alors je reviens un autre. Mais aujourd'hui, on n'aura pas besoin de faire demi-tour.

"Et voilà! Je te présente mon ancienne école! Six classes, deux petites cours, et un réfectoire qu'on ne peut pas voir parce qu'il est caché par le bâtiment des classes."

C'est pas une grande école, mais elle est jolie je trouve, avec ses briques rouges et sa fresque murale sur les murs de la première cour de récréation.
Revenir en haut Aller en bas

Sithmaith Mahony
Sithmaith Mahony
Serpentard

Parchemins : 59
Âge : 14 ans (21 décembre 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Neve Caffrey et Taylor Momsen


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptySam 13 Aoû - 9:38

Vacances loin du monde magique« Oui, bien sûr, je t’attendrai demain pour faire mon tirage matinal » Tous les matins, normalement en se réveillant, Sith’ se faisait un tirage « quotidien » pour savoir à quoi s’attendre dans la journée. Elle tirait aussi les cartes pour certaines de ses camarades de maison, mais pas forcément tous les jours, comme Tina ou bien Kate. Globalement, en dehors des moments où elle le faisait pour elle, elle tirait le tarot à la demande, n’ayant même pas le souvenir d’une fois où elle aurait refusé. Pourquoi l’aurait-elle fait ? Elle adorait ça ! Sith’ prenait juste ses précautions en prévenant les demandeurs : les cartes donnaient des conseils plus que des prédictions et elle n’avait aucun don de voyance. Elle avait appris à tirer les cartes, c’était très différent, et à la portée de n’importe qui ayant autant de temps qu’elle pour s’y initier. Preuve de son absence de talent divinatoire : dans la matière enseignée à Poudlard, elle n’avait jamais réussi à voir autre chose qu’une vague fumée dans la boule de cristal !

« Le problème, c’est MS. Tant qu’ils foutent le bordel chez nous, on peut pas s’révéler aux moldus, ce s’rait dangereux pour eux » nota l’hybride qui, loin des oreilles adultes, prenait un langage (nettement) moins soutenu. Sith’ restait persuadée qu’un ou deux mots familiers et quelques syllabes esquivées n’avaient jamais fait de mal à personne, avis non partagé par Obsilone, évidemment. Si la jeune demi-vampire réfutait les idées de MS – s’ils n’aimaient pas les moldus, que dire des gens comme elle ? - elle détestait encore plus devoir parler d’eux en des termes polis alors qu’ils leur cassaient les pieds depuis des années. « Personne a envie de vivre une guerre bis » poursuivit-elle en songeant au passé, pas si vieux que ça même si cela datait d’avant sa naissance. Elle s’était toujours demandé si son père avait fait parti des vampires recrutés par Voldemort… comme Lyam avait pu continuer à vivre tranquillement une fois le conflit terminé, elle en avait déduit que non, probablement pas. Si elle en avait un jour la confirmation, Sith’ voudrait bien porter à son crédit cette neutralité : être la fille d’un vampire était assez compliqué, elle n’avait pas besoin d’être en plus celle d’un ancien méchant du monde magique.

« Il y en a une en fait, elle est pas magique vu qu’c’est interdit aux mineurs mais à Pré-au-lard il n’y a que des enfants de sorciers » Logique, dans la mesure où le village écossais était le seul endroit 100 % sorcier du Royaume-Uni. « Mais ça faisait trop loin d’chez moi, et j’pense pas qu’ça aurait changé quelque chose. Dans mon ancienne école, c’était parce que j’étais absente, avec des enfants sorciers, ça aurait été parce que j’étais hybride » Il suffisait de voir comment ça se passait à Poudlard : elle n’était pas vraiment exclue, mais on ne cherchait pas non plus beaucoup sa compagnie en dehors des tirages de cartes. Vivre majoritairement la nuit, devoir sécher une partie des cours à cause du soleil, ça mettait forcément à l’écart du groupe, elle en avait fait son deuil.

« J’y allais à pieds, c’était à deux rues de la maison. J’passe encore devant de temps en temps » sans nostalgie, même quand elle croisait certains de ses anciens professeurs. Sith’ ne retourna pas la question à Themba car elles arrivaient déjà à l’école primaire qu’avait fréquentée la Poufsouffle. « C’est pas mal, plus colorée que la mienne » nota Sith’ en se souvenant des murs de son école, un ancien couvent qui avait conservé un peu de sa solennité malgré les marelles dessinées sur le sol de la cour, entre deux arbres. « La musique, c’est l’marchand d’glace ? » questionna-t-elle ensuite, distraite de sa contemplation et de ses souvenirs par ce bruit de fond.
2981 12289 0


    Sithmaith Mahony
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 136
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptySam 3 Sep - 10:48

"Cool, merci!"

Je ne sais pas trop quoi penser de cet argument. Est-ce que ne pas savoir qu'un danger existe ça protège vraiment de ce danger? Je suppose que l'idée, c'est que MS pourrait s'en prendre aux moldus qui connaîtraient la magie et s'opposeraient à leurs idées de séparations. Comme ils le font déjà envers les sorciers qui leur résistent ouvertement, en fait. Mais ces décisions du groupe radical, elles concernent les moldus autant que les sorciers, on mène donc une lutte qui les concerne aussi sans leur laisser la possibilité d'y prendre part, d'en donner leur avis.
Oui, je comprends bien pour la guerre. Ironiquement, le monde moldu a lui aussi connu des conflits meurtriers, et le dernier ressemblait beaucoup à ce que le monde magique a connu avec Voldemort. Et dans les deux cas, on voit bien que ça a marqué les populations, même dans les générations comme la mienne, qui n'ont connu aucun de ces conflits. La plupart des gens (et j'en fais partie) ne veulent plus de guerre.

"Justement, le secret aurait du sauter avant qu'un groupe pareil n'ose se manifester. S'il y avait eu une union forte entre le monde magique et le monde moldu, MS n'aurait pas pu rassembler tant de partisans, et encore moins se mettre à ce point en avant. Ils profitent de cette séparation et de la peur qu'ont encore certains sorciers des moldus. Mes parents disent toujours que pour ne plus avoir peur de quelque chose ou de quelqu'un, il faut apprendre à connaître ce qui nous fait peur. Etudier les moldus en classe comme on étudie les créatures magiques, c'est pas la bonne manière je pense, ce qu'il faut, c'est du dialogue." Ouais, et pour ça, bah faut avoir conscience que l'autre existe, et se retrouver face à face. Y a encore du pain sur la planche, mais je suis sûre que ça peut se faire.


Ah, je ne savais pas qu'il y avait des écoles primaires avec que des sorciers dedans. Mais Sith' a sans doute raison, c'est dur de s'intégrer si on n'est pas beaucoup présent j'imagine. J'ai pas connu ça, donc je peux pas être sûre, surtout que moi au contraire, je serais du genre à passer masse de temps avec l'élève qui n'est pas souvent là pour compenser ses absences, mais le raisonnement semble logique. A Poudlard aussi, maintenant que j'y pense, ça lui arrive de louper des cours. J'imaginais pas que ça empêche les autres de devenir amis avec elle, mais peut-être que ça a plus d'impact sur ses relations que je ne l'envisageais. Je ne vais pas lui poser la question, ce serait pas très agréable je pense, mais j'essaierai de passer plus de temps avec elle hors des cours.

"C'est pratique ça quand l'école est proche." C'est un des aspects que j'appréciais dans mon école: pouvoir y aller à pied. Il n'y a que quand le temps était vraiment trop mauvais que mes parents m'accompagnaient en voiture.
Et c'est vrai qu'elle est bien colorée, j'ai du mal à imaginer une école qui ne soit pas pleine de couleurs d'ailleurs.

Sithmaith a remarqué la musique du marchand de glace elle aussi. Je souris et indique la direction.

""Oui, il est par là-bas, au coin de la rue normalement. On y va?"

C'est l'affaire d'une petite minute de marche, à peine. Mr Brown est assis sur son petit tabouret derrière son chariot de glaces. C'est un homme un peu âgé, il doit avoir une cinquantaine d'années, avec des cheveux bruns très courts et une petite barbe brune aussi.

"Tiens, bonjour Themba! Je m'demandais quand tu allais passer. Et t'es pas toute seule à c'que j'vois."

"Bonjour Mr Brown, vous allez bien? Je vous présente Sithmaith, c'est une amie qui est dans le même collège que moi."

"Je vois, je vois, c'est bien." Il marque une pause, je pense qu'il observe un peu plus attentivement la tenue de Sith', et surtout son ombrelle qu'elle tient à la main. "Eh bien, vous faites un sacré duo les filles. Alors, qu'est-ce qui vous ferait plaisir?"

J'ai du tester un peu tous les parfums qu'il propose depuis le temps que je fréquente sa "boutique". Aujourd'hui, je prends un mélange melon - framboise, ma glace est aussi colorée que moi.

Une fois que Sith' est servie, on reprend doucement le chemin de la maison.

714 mots
Revenir en haut Aller en bas

Sithmaith Mahony
Sithmaith Mahony
Serpentard

Parchemins : 59
Âge : 14 ans (21 décembre 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Neve Caffrey et Taylor Momsen


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptySam 3 Sep - 18:50

Vacances loin du monde magique« Hum… » commença Sithmaith, levant le nez vers les nuages gris, comme cherchant dans le ciel une réponse. Lorsqu’elle prit la parole, ce fut de nouveau avec un langage soutenu, plus adapté, pensait-elle, pour un débat aussi sérieux. « Je n’en suis pas si sûre… Il y aurait forcément eu des moldus que la magie aurait effrayé, et leurs réactions aurait donné du grain à moudre à MS. Rappelle-toi les procès pour sorcellerie… pour que les moldus n’aient pas peur de nous, il vaut mieux éviter de se présenter avec, dans nos rangs, ce genre de sorciers » Repoussant une mèche de cheveux quasiment platine, la jeune fille reposa les yeux sur son amie, faisant tourner entre ses doigts son ombrelle. « Regarde ce qui se passe avec les vampires… il y en a de très dangereux, et d’autres à peu près inoffensifs. Dans notre pays, ils sont très contrôlés, le risque est proche de zéro pour n’importe quel sorcier. Pourtant, ils continuent à être traqués et persécutés. Et leurs descendants aussi… La différence fait peur, et pour un moldu, posséder la magie, c’est être différent » Sans oublier que disposer de la magie pouvait presque être comparé à être armé en permanence, ce qui ne plairait pas à tout le monde. Sith’ n’avait aucune envie de voir des enfants fuir devant elle comme si elle était un monstre : son physique en répugnait beaucoup, surtout quand ses yeux viraient au rouge, elle n’avait pas envie d’être encore plus un objet de crainte et de répulsion.

Haussant les épaules, les deux filles changèrent de sujet, et, imperceptiblement, Sith’ quitta ses manières de jeune fille de bonne famille pour retrouver celle qu’elle affichait plus volontiers quand elle ne sentait pas les regards des adultes sur elle. Ces deux styles cohabitaient chez elle, elle passait de l’un à l’autre sans même y prêter attention. « Oui, surtout pour moi en fait : les trajets sont les moments les plus dangereux. Un rayon de soleil, et hop, j’vire au rouge écrevisse ! C’est quand même bien chiant cette allergie au soleil » En contrepartie, elle voyait très bien dans le noir, mais c’était cher payé pour un si petit avantage !

« Allons-y, j’te suis ! » les deux filles arrivèrent ensuite jusqu’au marchand de glace. Plutôt sauvage de nature, elle n’adressa qu’un petit signe de menton sans un sourire à l’homme, même s’il paraissait bien connaître son amie. Themba avait dû souvent manger des glaces dans le passé pour lui être si familière ! Sith’ n’avait souvenir d’aucun commerçant qui pourrait s’adresser à elle sur ce ton. À se demander si elle n’était pas un peu trop snob finalement… « Enchantée » dit-elle lorsque la Poufsouffle la présenta. « Juste du citron s’il vous plaît » commanda Sith’ en regardant la glace de Themba. « C’est pas trop sucré de la glace au melon ? » interrogea-t-elle avant d’attraper sa gourmandise, rebroussant ensuite chemin sur les traces de Themba.

« Tes parents n’ont jamais peur lorsque tu sors comme ça ? Obsilone déteste que j’me promène toute seule, ma préceptrice était plus cool par contre, mais c’est pas elle qui décidait » Tout le foyer était géré par l’elfe de maison, suivant les ordres qu’Obsilone avait reçu du mari de sa maîtresse. Elle était assez sévère pour une elfe mais il était aussi vrai que sortir n’avait jamais beaucoup manqué à l’hybride : ce n’était pas comme si c’était la nuit qu’elle aurait pu faire du shopping !

587
2981 12289 0


    Sithmaith Mahony
Revenir en haut Aller en bas

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 136
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptyMer 28 Sep - 15:08

"Les procès pour sorcellerie, ça commence à dater, les mentalités ont évolué depuis le temps. La preuve, y a plein d'élèves dont un des parents est sorcier et l'autre non. Plus même, les parents moldus d'enfants sorciers ne les rejettent pas pour leur différence." *tousse* teasing *tousse* bravo à qui aura lu ça *tousse* Je suis une grande optimiste, on me le dit souvent, mais je ne pense pas qu'on arrivera un jour à n'avoir plus aucune personne rejetant la différence. Faut tout faire pour, bien sûr, mais à mon avis, attendre que ce moment arrive pour se dévoiler reviendrait à ne jamais le faire. Mais je comprends son raisonnement, elle-même vit les conséquences de ce rejet, qu'il soit motivé par la peur ou par l'ignorance (qui engendre la peur, d'ailleurs, le plus souvent). Son allusion aux vampires, et surtout à leurs descendants, n'est pas choisie par hasard. Je reste persuadée qu'on peut faire changer les choses, et qu'établir un dialogue est la meilleure des solutions, mais je vais pas insister plus aujourd'hui, on aura d'autres occasions d'en parler. Et puis, on est en vacances, autant se concentrer là-dessus plutôt!

Je remarque que Sith' se lâche plus quand on change de sujet. Pour moi, c'est une de ses qualités, de savoir changer de ton et d'attitude en fonction du sujet ou du cadre de la discussion. Je sais être polie envers mes enseignants, bien sûr, mais j'ai quand-même tendance à avoir un vocabulaire relaxé. Je regrette pas d'être comme je suis, ça ne m'a d'ailleurs jamais vraiment valu d'ennuis, mais je suis bien consciente que pour mener une discussion avec quelqu'un d'important, c'est mieux de savoir adapter sa manière de s'exprimer. "C'est vrai que ça doit être sacrément pénible. C'est fou qu'il n'y ait pas encore de sortilège ou de potion pour protéger la peau du soleil." Ça doit bien être faisable, il y a tellement d'ingrédients aux propriétés folles rien que dans notre petite salle de potion, c'est pas possible qu'il n'en existe pas quelque part qui absorbent la lumière du soleil par exemple. Faudrait demander à notre professeur si elle n'en connait pas. Et moi faut que je pense à exploiter cette idée.

Ça fait toujours plaisir de revoir Mr Brown, déjà parce que c'est quelqu'un de jovial, avec lequel ça m'est arrivé de rester papoter en dégustant mes glaces, et aussi parce que sa présence est synonyme de vacances d'été, et ça, c'est toujours cool. Et puis, ses glaces sont super bonnes. Sith' n'a pas l'air aussi à l'aise que moi cependant, mais c'est pas surprenant, moi ça fait des années que je le connais, et elle le rencontre à peine. Par principe, j'attends qu'elle soit servie pour commencer ma glace, et j'en profite pour apprécier le mélange des odeurs du melon et de la framboise. Sith' part sur une simple boule citron. Elle a l'air dubitative face à mon choix. "C'est sûr que c'est pas le combo le moins sucré du monde! Mais le melon ça reste assez doux, et l'acidité de la framboise se mélange bien avec le sucré des deux fruits je trouve." Et puis bon, faut avouer que j'aime bien le sucré...

Le trajet retour se fait en silence dans un premier temps, preuve qu'on est bien élevées puisqu'on ne parle pas la bouche pleine. Puis Sithmaith m'interroge sur la liberté de déplacement que mes parents me laissent. Je fais une moue un brin compatissante quand elle me parle de celle qui gère sa maison, c'est pas la première fois qu'elle me la dépeint comme une personne assez intransigeante. "Non, mes parents savent que je ne ferai rien de stupide, et que je connais le quartier comme ma poche. Bien sûr, pour mes premières sorties solo, ils étaient plus strictes, mais vu que j'ai jamais essayé de dépasser le cadre, ils me font pleinement confiance. Et puis, on connait beaucoup de monde dans le coin, j'ai pas grand chose à craindre. Je marque une pause avant d'ajouter: "Elle aime pas ça parce qu'elle s'inquiète pour toi, peut-être? Vous n'avez pas un moyen de garder le contact quand t'es pas à la maison, genre un téléphone portable ou un truc magique dans le genre? Ça la rassurerait peut-être de savoir qu'elle peut t'appeler pour vérifier que tout va bien de temps en temps."
Revenir en haut Aller en bas

Sithmaith Mahony
Sithmaith Mahony
Serpentard

Parchemins : 59
Âge : 14 ans (21 décembre 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Neve Caffrey et Taylor Momsen


Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith EmptyLun 3 Oct - 8:45

Vacances loin du monde magiqueLa jeune hybride soupesa les paroles de son amie puis hocha la tête en signe de dénégation : « Je ne crois pas qu’on puisse comparer un lien amoureux ou filial avec l’acceptation de la magie chez de parfaits inconnus. On peut aller au-delà de ses à priori pour quelqu’un qu’on aime, mais si les sorciers, habitués à la magie, ont autant de mal avec les hybrides dans mon genre juste parce que je suis différente, il n’y a aucune raison pour que les moldus prennent tous bien l’existence des sorciers ». Sithmaith parlait ici d’un ton très sérieux, reprenant des postures de jeune fille de bonne famille inculquées depuis l’enfance qu’elle avait pourtant abandonnées lors de son entrée à Poudlard. Fan de rock alternatif, et plus particulièrement des groupes les plus sombres, elle cachait les stigmates de son hybridation sous du maquillage épais et des vêtements de cuir et de jean élimé, mais dans l’enfance, rien ne l’y destinait. Sa mère était une sorcière issue d’une vieille famille (à défaut d’être de sang pur), assez aisée, et son père était un vampire mieux loti que la moyenne. Obsilone avait essayé de faire de la fille de sa maîtresse une parfaite demoiselle… et y avait plutôt bien réussi, malgré les choix et les goûts d’une Sithmaith devenue adolescente. « Et certains parents sans magie rejettent leur enfant sorcier. Je n’ai pas d’exemple dans notre entourage, mais j’en ai déjà entendu parler. C’est comme pour tout, ça dépend beaucoup des gens, tous n’ont pas la même réaction… » Les parents de Themba avaient l’air de l’avoir plutôt bien pris même si ce strike tout petit m’interroge, ce qui ne faisait pas de leur réaction une règle, de même, supposait-elle, que les réactions face à son hybridation n’en constituaient pas une non plus. Néanmoins, l’histoire était jalonnée d’intolérance, ça Sith’ l’avait bien compris et n’avait aucune envie de voir les pires moments du monde magique se répéter.

Les deux adolescentes restèrent sur le sujet du vampirisme en évoquant les problèmes de peau de Sithmaith – l’un de ses soucis majeurs au quotidien, particulièrement l’été – et la blonde sourit à la remarque de Themba : « C’est vrai que ce serait bien… Natalya, ma gouvernante, m’a expliqué une fois que ça n’existait pas parce qu’il y a une incompatibilité entre la magie des vampires et celles des sorciers d’une part, et parce qu’il n’y a pas assez d’hybrides pour mériter de réelles recherches. Moi je crois aussi que les sorciers ont peur que le produit puisse être utilisé par les vampires à 100 % et qu’ils le veulent pas. Vu leur régime alimentaire, ça peut s’comprendre ». Sith’ avait beau être hybride, elle n’avait jamais vécu avec son père. Ce qu’elle savait des vampires, elle l’avait appris de Natalya et Obsilone ou dans des livres. Autrement dit, elle était relativement bien informée pour une sorcière mais était loin d’être dans les secrets des vampires. Et elle nourrissait certains clichés dans son esprit, ne pouvant s’empêcher d’imaginer son père comme une sorte de Lestat des romans d’Anne Rice. En moins extrême cependant, après tout, Lyam s’était marié avec une humaine et l’avait toujours bien traitée : Caroline était décédée des suites d’un mal que les sorciers ne savaient pas guérir mais sans aucun rapport avec son époux. Pour l’orpheline laissée seule suite à la perte de sa mère à l’âge de seulement quelques jours, savoir que ses parents s’aimaient avait toujours été une – maigre mais réelle – source de consolation.

Une fois leurs glaces achetées, les deux filles commencèrent à les déguster. Sithmaith exprima un léger doute sur les saveurs choisies par son amie : elle avait toujours préféré l’acidité au sucré. Elle ne commenta pas plus le choix de Themba – après tout, tant qu’on ne l’obligeait pas à en manger, hein… - et emboîta le pas de la Poufsouffle sur le chemin du retour, ombrelle dans une main, glace dans l’autre. Elle faisait attention à ne pas se tâcher car elle n’avait pas emmené beaucoup de change pour venir chez la Poufsouffle et ne pouvait donc pas se permettre de se salir bêtement. Heureusement, comme ce n’était pas, et de loin, la journée la plus chaude, la glace ne fondait pas trop rapidement même si Sith’ remarqua qu’elle en avait un peu sur les doigts : ils allaient coller.

Concernant les restrictions (ou leur absence) de sortie, Sith’ approuva d’un petit signe de menton les paroles de Themba : ce devait être chouette d’avoir une vie aussi tranquille. Non qu’elle se plaigne vraiment de la sienne, Obsilone était très protectrice mais elle s’occupait vraiment bien d’elle. C’était plutôt que Sith’ était surprise du nombre de différences entre son amie et elle ! « J’sais pas si les elfes et les téléphones font bon ménage... » commenta-t-elle en premier lieu avant de préciser « Mais c’est surtout que j’peux sortir principalement la nuit et qu’ça se fait pas trop d’après elle. Puis, Natalya et elle sont responsables de moi, mais elles sont pas mes parents. S’ils m’arrivaient un truc, elles auraient des ennuis. Ou elles s’imaginent qu’elles en auraient, j’pense qu’en vrai Lyam en a rien à cirer, m’enfin j’me vois pas trop leur dire ça alors qu’elles essaient juste de bien faire leur job » Observant le quartier dans lequel elles étaient en train de se promener, elle ajouta : « En plus, c’est pas comme toi ici, moi j’connais pas mes voisins, ni rien, ça doit pas les rassurer ». Que penseraient les gens de Natalya s’ils voyaient sa pupille se balader en plein milieu de la nuit dans la rue à seulement 14 ? Sith’ se fichait un peu de l’opinion d’autrui – elle avait appris à faire sans à force qu’on la trouve bizarre –, elle entendait néanmoins que ce ne soit pas le cas de ses gardiennes. Surtout que personne dans leur foyer n’avait envie que des moldus de l’assistance social et/ou de la protection de l’enfance vienne inspecter leur maison : l’absence flagrante de certains aménagements non magiques les choqueraient trop ! De toute façon, ce n’était plus si grave qu’elle ne puisse pas sortir comme elle l’aurait voulu puisque c’était le cas seulement en Irlande, dès qu’elle remettait les pieds à Poudlard, elle retrouvait en partie sa liberté : si elle n’avait théoriquement pas le droit de se balader hors de sa salle commune la nuit, personne ne se posait trop de questions si elle le faisait.

1 077
2981 12289 0


    Sithmaith Mahony
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty
Ξ Sujet: Re: Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith   Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vacances loin du monde magique - Themba & Sithmaith
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Themba Knox - mémo magique
» .Au revoir monde ordinnaire, bonjour monde magique.
» Liste des Adultes dans le Monde Magique
» Premier contact avec le monde magique ~~
» Loin de tout, mais loin de chez nous [PV]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: Maisons & Habitations-
Sauter vers: