Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez
 

 You only live once ♪ Viska

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


You only live once ♪ Viska Empty
Ξ Sujet: You only live once ♪ Viska   You only live once ♪ Viska EmptyDim 10 Juil - 17:42


You only live once

Karma police, I've given all I can. It's not enough, I've given all I can but we're still on the payroll

Flynn Viska
cour intérieure ♪ juin 2017


Flynn était assis sur l’un des murets qui bordaient la cour intérieure du château. Bien qu’évoluant généralement en groupe, ou à minima en duo, notamment avec Michael son compère de chambre, Flynn supportait aisément la solitude. Il ne la cherchait pas, mais il ne vivait pas mal d’être seul, surtout lorsqu’il savait très bien qu’il retrouverait l’agitation habituelle de sa salle commune dans quelques heures. En outre, il avait une vue imprenable sur les autres sorciers qui traînaient dans la cour, qu’il n’y fassent que passer ou y rester un moment pour profiter de l’extérieur en cette belle journée de juin. Flynn tira une taffe de son joint tout en matant un mec plus âgé que lui qui passait devant, le mec haussa les sourcils, et une expression lubrique bien reconnaissable s’afficha dans son regard. Flynn s’esclaffa en laissant échapper la fumée de cannabis et adressa un clin d’œil au mec qui, toujours visiblement surpris de sa marque d’intérêt, lui demanda : « Tu sors pas avec Viska Spingate toi ? » Une question qui avait tout l’air d’un reproche et à laquelle Flynn ne s’embêta même pas à répondre. Il commençait à être fatigué d’expliquer que ce n’était pas parce qu’il vivait une relation sexuelle monogame avec une fille depuis quelques mois, et que certes, il éprouvait des sentiments pour elle, qu’il allait lui passer la bague au doigt d’ici l’été. Plutôt crever que de s’imposer une telle contrainte !

Aux yeux de Flynn, être en couple équivalait à avoir des gosses : une suppression totale et quasiment irrémédiable de libertés. Et lui était un homme libre, l’avait toujours été. Son peuple s’était battu pour que son père puisse être avocat, sa sœur entamer de longues études, et pour que lui jouisse du choix de vivre au rythme de sa vie. Il comptait bien en profiter. Il se disait d’ailleurs, et ce depuis qu’il en avait parlé avec Aoi, que cette histoire avec Viska n’avait que bien trop durée. Oh, il ne l’avait pas subie, et les jours où il ne voulait pas la voir, il ne la voyait pas. Mais les vacances d’été n’étaient plus que dans quelques jours, maintenant que les examens de fin d’année et les BUSEs étaient passé, et Flynn avait hâte de retrouver Bristol, son ambiance et le bar de son père, Jessica et ses potes. Il avait hâte d’aller dans des festivals, boire trop et tester l’ecstasy en concert, bref, faire des conneries de son âge. Et vivre, tout simplement vivre.

Par conséquent, il était tout à fait évident dans sa tête que sa relation avec Viska arrivait à son terme. Quand il avait recommencé à flirter avec elle, il n’avait jamais été question qu’il ne se pose, ni que cela dure autant. Flynn ne regrettait pas ces mois passés sans ne serait-ce qu’embrasser quelqu’un d’autre mais il savait qu’à l’image du mec qui venait de passer dans la cour, un jour ou l’autre il en viendrait à craquer, et il n’avait pas envie que ce qu’il avait toujours fait naturellement, s’amuser avec qui il en avait envie, ne le fasse culpabiliser par rapport à Viska. Flynn était égoïste, et il le revendiquait totalement, mais il appréciait trop Viska pour lui imposer une relation qui ne lui conviendrait pas. Or, la blonde était trop possessive, pour accepter tranquillement qu’il ne mène sa vie sans rien lui dire, trop romantique et sentimentale pour qu’une histoire à sens unique ne la rende heureuse. Malgré ce que ses apparences de fille sensuelle, au flirt facile, laissait supposer, Viska avait besoin d’être aimée, profondément, pour combler tout le mal qu’elle avait enduré ces derniers temps, elle avait besoin de quelqu’un de fiable, sur qui elle pouvait compter, qui la rassurait, et l’aimait sans retenues. Elle avait envie d’une de ces histoires à l’eau de rose, et clairement le méritait. Sauf qu’il n’était pas un prince de conte de fées, il n’était pas celui qui lui fallait et n’avait jamais souhaité le devenir. Mais il ne voulait pas non plus représenter le mauvais garçon que son style laissait supposer, par égard à Viska et à ses sentiments pour elle, il devait lui dire la vérité avant de lui briser le coeur. Mais comment finissons-t-on quelque chose que l’on a jamais étiqueté -à raison, maintiendrait Flynn, mais tout de même ? Il n’y avait pas de mode d’emploi, pas de bonne façon de faire, pensait-il, et en plus, il n’avait jamais été vraiment bon pour exprimer ce qu’il pensait -provoquer et blaguer étaient bien plus faciles.

C’est sur ses réflexions qu’il termina son joint. L’écrasant dans son cendrier magique, qui semblait pouvoir contenir un nombre illimité de cendres, il sortit de son sac noir aux multiples pins une boîte d’herbes et du papier à rouler. Il s’était remis à fumer avec les beaux jours, évitant juste de surconsommer les jours où il avait un examen qu’il souhaitait réussir -pour l’histoire de la magie, il s’était contenté de dormir avant de pouvoir partir de la salle, rendant copie blanche sans aucune honte. Une présence dans la cour arrêta un instant son geste et avec sa discrétion habituelle, fit un geste en direction de la Vipère. « Viska ! Eh oh, Viska ! » Il lui adressa un sourire, sincèrement content, malgré tout, de la voir. « Je pensais à toi justement. » Il lui dit un clin d’œil, suivi d’un sourire énigmatique, tout en terminant de faire son joint. « T’en veux ? », proposa-t-il, s’attendant presque, à ses mots, à voir débouler une Peony Lloyd tout en jet de cheveux roux et éclats de voix excessifs, déclarant d’une voix triomphale un truc du genre ”Tu vois t’es un dealer Mulligan !” « C’était sympa le petit concours de talents. Faudrait qu’ils organisent ça plus souvent. » Flynn avait participé, accompagné de sa fidèle guitare électrique, et même s’il était compétiteur et avait mis dans son numéro plus d’investissement que dans ses cours, cela n’avait rien à voir avec la ferveur de Victoire qui, comme à son habitude, avait tenu à rafler le prix.

For a minute there I lost myself, I lost myself. Phew, for a minute there I lost myself, I lost myself.



@tiababylo





forever trustingwho we are
EXORDIUM.




Dernière édition par Flynn Mulligan le Mar 9 Aoû - 12:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Viska Spingate
Viska Spingate
Serpentard

Parchemins : 1362
Âge : 17 ans (05/10/1999)
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 4
FACECLAIM: Emily Alyn Lind & Anne Winters


You only live once ♪ Viska Empty
Ξ Sujet: Re: You only live once ♪ Viska   You only live once ♪ Viska EmptyLun 8 Aoû - 10:33

You only live once
La fin de l’année arrivait et Viska ne parvenait pas à savoir si elle était mieux ou pire que la précédente. Ça se débattait : son mal être s’était généralisé cette année malgré ses efforts pour 1) donner le change, 2) guérir, mais elle n’avait rien subi d’aussi traumatisant ces derniers mois que son enlèvement. Son amour pour Jensen lui faisait encore mal, c’est vrai mais seulement de temps en temps, comme une vieille blessure qui se rappelait parfois à elle, comme pour lui prouver qu’elle était encore là. Viska parvenait à ne pas y penser. Apprendre pour Quincy avait néanmoins été un choc - qui s’était soldé par la courte intervention de Cily à un moment où elle ne savait plus quoi penser/ressentir - mais toute jalousie mise à part, elle voyait ce qu’elles avaient en commun toutes les deux et qui pouvait plaire à Jensen (popularité, sportivité, danse, blondeur naturelle, connaissances exotiques des moldus… ce dernier point laissant un goût amer à Viska quand elle se rappelait combien il l’avait enquiquiné avec ses origines moldus dans leur pré adolescence !). La grosse différence visible au premier regard était évidemment que Fiona ne se coltinait pas un encombrant SSPT. Les casseroles, toujours les casseroles… elles lui pourriraient la vie jusqu’à la fin, Viska finissait par en être persuadée. Enfin, voilà, elle ne se sentait pas toujours à la fête, mais elle avait connu pire. Mieux, aussi, notez.

Toujours est-il qu’elle se « prenait en mains » comme on disait : elle apprenait la guitare (sèche) pour avoir une occupation créative et sans pression, passait de bons moments avec ses amis et tentait de ne pas tout faire foirer avec son amant. Comprenez par là que, malgré ses sentiments pour lui, elle ne lui avait pas fait de déclaration. Elle essayait encore par moment de se persuader que ce n’était pas arrivé et qu’elle n’était pas tombé amoureuse d’un deuxième garçon… mais même si elle pensait toujours ce qu’elle avait dit à Iva en janvier sur combien c’était une mauvaise idée, elle se connaissait quand même trop pour se le nier à elle-même. Elle ne voulait toutefois tellement pas l’avouer ouvertement qu’elle avait fini par ne plus écrire dans son journal. Pour y dire quoi ? Qu’elle était une pauvre fille encore pire que tout ce qu’elle aurait pu anticiper ? Aucun intérêt. Du concret, de l’action, c’était ça qu’il lui fallait pour avancer !

Et justement, alors qu’elle passait dans la cour du château, elle entendit la voix de son amant l’interpeller. Aussitôt, elle sourit, parce que c’était cet effet qu’avait Flynn sur elle pauvre petit chat et s’approcha sans hésitation. Les examens s’étaient bien passés, à dire vrai, ils lui avaient même paru simples : depuis octobre, elle n’avait plus manqué les cours, en revanche elle avait continué à être bien meilleure en classe qu’elle ne l’avait été ses cinq premières années à Poudlard. Etudier aussi était une occupation idéale pour oublier, et elle tenait à prouver aux professeurs qu’elle méritait sa recommandation future pour entrer dans la police magique ! « Coucou mon ange ! » dit-elle, avenante, avant de poursuivre en réponse à son clin d’oeil « En bien j’espère » mots qu’elle accompagna d’une moue charmeuse.

Elle redevint toutefois sérieuse lorsqu’il lui proposa un joint, faisant signe que non de la tête. « Non merci, je songe à arrêter les substances récréatives. Mon psychiatre a dit que ça ne faisait pas bon ménage avec les anti-dépresseurs » elle fronça les sourcils un bref instant, songeant qu’il serait aussi temps que toutes les potions et médicaments qu’on lui faisait prendre fonctionnent. Elle en avait marre d’elle-même, d’être mal, de se sentir toujours nulle, mal aimée et malade psychologiquement. Il fallait du temps. Parfois, elle avait juste envie de leur crier que, du temps, elle n’en avait plus… mais faire un caprice n’aiderait pas, ça la ferait juste encore passer pour une hystérique, alors elle se taisait, et dans la mesure du possible, faisait ce qu’on lui disait. Y compris arrêter de boire et de fumer, ce qui n’était, somme toute, pas si difficile : à l’origine, ça allait à l’encontre de son hygiène de vie. Et si elle en avait marre, elle pourrait encore une fois changer d’avis, elle allait juste se comporter comme une patiente docile quelques temps, voir si ça aidait.

« Oui, c’était pas mal, j’ai bien aimé les numéros, surtout le tien évidemment » sourit-elle à nouveau. Elle, elle n’avait pas participé. Elle aurait pu leur en mettre plein la vue avec une danse, elle était la présidente de Sterne après tout, mais l’envie n’était pas là. Au moment du concours, elle travaillait un accord sur sa guitare, et il lui avait semblé plus important de s’entraîner pour le réussir que de préparer un numéro. Elle avait assisté au spectacle en revanche, trouvant que tout le monde s’était donné du mal à sa façon, et elle avait trouvé ça sympa, mais ne pas en être ne lui avait pas manqué. Elle avait déjà suffisamment été le centre d’attention ces dernières années, elle n’avait pas besoin d’en rajouter !
2981 12289 0


Revenir en haut Aller en bas

Flynn Mulligan
Flynn Mulligan
Gryffondor

Parchemins : 245
Âge : 16 ans ♪ 24 juillet 2001
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Michael Evans Behling/Rome Flynn


You only live once ♪ Viska Empty
Ξ Sujet: Re: You only live once ♪ Viska   You only live once ♪ Viska EmptyMar 9 Aoû - 12:53


Flynn s’était vaguement demandé, durant un instant, si sa relation avec Viska ne pouvait pas s’arrêter comme elle avait débuté, c’est à dire s’en formaliser les choses. S’il se contentait de ne pas la voir cet été et de ne pas lui donner trop de nouvelles, elle comprendrait d’elle-même que leur flirt était fini, non ? Mais il s’était repris. Il passait certainement pour un connard aux yeux de certaines personnes, au hasard McGowan et sa clique, il n’en était pas un. Il appréciait sincèrement Viska et elle méritait plus qu’il se mette à la ghoster. Aussi, lorsqu’il l’aperçut dans la cour intérieure, il se dit que c’était le moment ou jamais pour lui parler.

Elle le rejoint à son interpellation et l’affubla de son surnom habituel, qu’il commençait sérieusement à ne plus voir en peinture. « Mon ange encore sérieusement Viska ? Tu crois pas que "le plus beau rockeur du monde entier" ça m’irait mieux ? », plaisanta-t-il mais en ne cachant pas sa moue que le surnom n’avait pas manqué de faire naître sur son visage. Il n’avait pas eu de mal avec les premiers mois de leur histoire, le prenant de manière ironique, mais il lui était arrivé plusieurs fois de se dire que Viska le pensait sérieusement. Surtout si, comme Aoi le pensait, elle l’aimait. Flynn espérait que son amie avait tort. Il ne voulait pas faire du mal à la blonde, mais il était trop libre pour accepter tranquillement de se laisser enfermer dans une relation monogame. « Toujours en bien voyons ! Mais tu tombes bien, j’ai quelque chose à te dire. » Merde. C’était pas l’une de ces phrases clichées qu’on balançait pour rompre ? « Ecoutes…je sais même pas comment te dire ça. J’pense pas…j’pense pas qu’on va continuer à se voir, pas comme à Poudlard en tout cas. Tu sais que j’t’apprécie, je tiens vraiment à toi, mais j’sens que si on continue, tu vas penser que ça devient sérieux et moi…j’veux pas de sérieux. » Il se sentait un peu mal à l’aise en parlant, ce qui n’était pas habituel pour quelqu’un d’aussi décontracté que lui. Il n’était pas connu pour son tact, et il avait l’impression de sortir comme il faut ce qu’il avait en tête.

Flynn proposa un joint à Viska, comme il avait eu l’habitude de le faire quand il en consommait, du moment où il avait su par Vanellope qu’elle fumait de temps en temps. Comme elle refusait, il acquiesça à ses paroles –effectivement, il valait mieux éviter les mélanges- et décida de poser celui qu’il avait roulé, pour éviter de lui imposer l’odeur de la beuh, alors qu’elle essayait d’arrêter. « Ta pote Peony va p’t’être nous lâcher avec V du coup. Elle abuse grave avec ses accusations. Genre on est des dealeurs ! » Flynn n’achetait de l’herbe que pour sa consommation personnelle et s’il avait déjà testé un peu de tout, niveau drogues, il n’avait jamais proposé de la dure à Viska. Au vu de sa santé mentale, ça aurait été bien trop risqué.

« Vraiment ? J’pense que j’aurais pu faire mieux qu’un classique medley de Metallica, mais c’est vrai que Master of Puppets paraît toujours impressionnant cf Joe Quinn mon amour », commenta-t-il concernant le concours de talents. « Victoire s’est donnée à fond comme toujours. Mais c’était sympa de découvrir tous les numéros des autres. » Ce genre d’événements changeait agréablement de leur routine !

@tiababylo





forever trustingwho we are
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





You only live once ♪ Viska Empty
Ξ Sujet: Re: You only live once ♪ Viska   You only live once ♪ Viska Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
You only live once ♪ Viska
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
»  ♥ Les 30 baisers de Viska ♥
» Viska Spingate - avatars -
» Viska Spingate... Symphonie !? [PV]
» Entrons en rébellion ! [Viska]
» [RPs] Viska Coline Spingate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le retourneur de temps-
Sauter vers: