Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Tricked | Aoi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 220
Âge : 15 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Ella Purnell / Emma Mackey


Tricked | Aoi Empty
Ξ Sujet: Tricked | Aoi   Tricked | Aoi EmptySam 23 Juil - 16:48

♛ Tricked
Small town girl. Shows up for her friends. Crazy 'bout the Bends. I was there when she first put away childish things. We had spring in our heels. Unwavering forces. Head first into the unknown.

▼▲▼

A bien y réfléchir, elle aurait dû voir l'entourloupe venir. Elle s'était montrée - comme souvent - naïve. Pire, négligente. Il y avait eu l'été précédent. Les représailles d'Isla et William : ses planques mises à sac, les objets de contrebande confisqués, les maltraitances envers ses malheureux cheveux - qui n'avaient, incidemment, rien fait à personne. Il y avait eu les vacances d'hiver, la brève tentative de fuite, le moment de grâce inévitablement interrompu par l'apparition de Cece. Puis, les fiançailles rompues de Cece. La révélation qu'elle avait été présente dans la forêt lorsque S s'y était manifestée. Comme si Isla et William allaient continuer à laisser passer ces écarts. Comme si elle ne finirait pas par être rattrapée par les esprits étriqués de ceux qu'elle se refusait à appeler ses 'parents' - en tout cas, jamais dans sa tête, et seulement occasionnellement en public, lorsqu'elle n'avait aucun autre choix.

Elle s'apprêtait à chercher Aoi : elle avait mis un pied en dehors du carrosse, et derrière elle, elle entendait Madeleine raconter avec animation ses plans d'été à Léon. Un hibou grand duc l'attendait à l'extérieur. Sur la lettre, le cachet (soupir) des Fawley. Il fallait leur reconnaître une certaine ingéniosité : elle était indubitablement prise de court. Ses yeux survolèrent une première fois la lettre. "Il est temps de cesser tes enfantillages...", "Nous nous sommes montrés extrêmement patients envers toi...", "...ton comportement immature...", "...la réputation des Fawley est en jeu", "...ta grand-mère t'attendra sur le quai". Henrietta Fawley. Ils l'envoyaient chez Henrietta Fawley.

« On peut parler ? » Elle avait localisé Aoi, glissant un bras sous le sien pour l'entraîner vers l'entrée du Poudlard Express la plus proche. Elle fit glisser la porte d'un wagon vide, et se laissa tomber sur le siège de droite. « Isla et William m'exilent. » déclara-t-elle immédiatement, une certaine tension transparaissant dans sa voix. Elle n'avait qu'un seul souvenir vraiment marquant d'Henrietta Fawley. Elle devait avoir cinq ou six ans. Isla et William ne leur avaient pas encore choisi de nourrice, à Cece et à elle. On les expédiait plusieurs semaines chez leurs grands-parents. Heure du dîner. Elle refusait de toucher à son assiette : s'y trouvait un morceau d'animal qu'elle était incapable d'identifier. Quelque chose qui s'apparentait à de la viscère ou des entrailles. Sa grand-mère la houspillait, lui promettant mille punitions et privations. Elle ne cédait pas. Les minutes s’égrenaient, devenant des heures. Et finalement, Henrietta, excédée, levait sa baguette. Cece s'interposait.

Sa grand-mère était froide, autoritaire, et cruelle. Elle était la personne qui avait élevé William, après tout. Moins elle la voyait, mieux elle se portait, et ces dernières années avaient été assez optimales sur ce point. Depuis la mort de son mari/père de William/grand-père de Cece et de sa propre personne, elle sortait très peu. Ce qui convenait parfaitement à Cassie. Et Isla et William le savaient pertinemment. Sauf que voilà : elle était prise au piège. Son comité d'accueil l'attendait à King's Cross. Pas d'évasion possible. Et le plus triste dans tout ça, c'était peut-être ce choix d'Isla et William, de l'expédier chez Henrietta plutôt que de la gérer eux-mêmes : même cet effort-là, ils ne le feraient pas.

« Ils m'envoient chez ma grand-mère... C'est tellement... Lâche ! Elle est... » Elle haussa les épaules, détournant les yeux pour observer brièvement l'extérieur du train. Elle avait toujours eu des difficultés à dire du mal d'autrui, mais Henrietta était une horrible personne. Non contente d'avoir un caractère exécrable, elle avait l'esprit encore plus fermé qu'Isla et William. Aucune discrimination qu'elle n'applique pas. Elle ne voulait pas aller chez elle. Elle ne voulait pas passer un seul instant en sa présence. « Elle habite au fin fond de l’Écosse dans une vieille baraque » (elle prononçait toujours les mots familiers avec un accent tout particulier, même après tout ce temps) « qui sent la naphtaline. T'imagines ? Ils n'essayent même pas. Ils préfèrent se débarrasser de moi, la laisser me "remettre dans le droit chemin" pendant qu'ils s'occupent tranquillement de trouver un fiancé à Cece. » Elle secoua la tête, tendant la lettre à Aoi. Tout ça, c'était sans compter la raison pour laquelle elle voulait initialement voir Aoi : il ne servait plus à rien de garder la tête dans le sable, elle avait besoin de parler à quelqu'un de ce qu'elle avait découvert sur Isla et William l'été précédent. Elle n'avait pas encore utilisé cette munition-là contre eux, et ne savait pas pour l'instant comment elle l'emploierait, mais elle était convaincue qu'elle lui serait utile. Ce lien nauséabond avec MS avait beau la dégoûter, il existait. Impossible de se le cacher et elle aimait encore moins l'idée de le cacher à ses proches, elle qui se targuait a minima d'être toujours honnête.  

CODAGE PAR AMATIS




cassandra; — I've got this energy beneath my feet like something underground's gonna come up and carry me. I've got this sentimental heart that beats but I don't really mind that it's starting to get to me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Aoi Summers
Aoi Summers
Serpentard

Parchemins : 118
Âge : 15 ans {8 mars 2002}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Lalisa Manoban


Tricked | Aoi Empty
Ξ Sujet: Re: Tricked | Aoi   Tricked | Aoi EmptyDim 7 Aoû - 11:29

TrickedCes derniers temps, Aoi se sentait bizarre, comme dans l’anticipation d’une catastrophe imminente. Pourtant, à priori, dans son entourage, tout le monde allait plutôt bien… sauf Viska, évidemment, mais la jeune rappeuse n’en était pas si proche que ça l’affecte, et puis, après un an et demi, ce serait plutôt de voir de nouveau la blonde aller bien qui serait une surprise. Versant positif, Itachi sortait avec Kate, ce qui était la preuve que les secouer un peu avait été une bonne initiative – elle espérait de leur part des cadeaux à l’échelle de leur gratitude, parce qu’elle n’était pas Mère Theresa, elle ne faisait pas dans la charité, même pour la famille. Karen s’y était suffisamment préparé pour que cela n’envenime pas plus sa relation avec la blonde (mais pouvait-on réellement envenimé ce qui était déjà bien pourri?), en tout cas pour ce qu’en savait Aoi : parfois, le meilleur moyen de ne pas entendre quelque chose de déplaisant, c’était encore de ne pas poser de questions. Flynn et Gabin étaient égaux à eux-mêmes. Thomé avait enfin réussi à pécho V, encore que ça ne semble pas beaucoup changer les habitudes de la préfète des lions, aussi surbookée qu’auparavant. Madeleine et Léon formaient la même paire d’inséparables qu’à leur arrivée. Quant à Yuki, sa vie ressemblait toujours à un épisode des Bisounours sous amphet.

Restait Cassie. Etait-ce de là que venait le malaise d’Aoi ? Ou il y avait autre chose ? La Serpentard savait combien son amie souffrait lorsqu’elle était chez ses parents tyranniques… et elle allait devoir y retourner. Songeuse, Aoi leva le nez vers l’azur, ses yeux noirs suivant une traînée grise dans un ciel par ailleurs dégagé. C’est alors qu’un bras attrapa le sien, celui de Cassie justement. « On peut » confirma-t-elle, son impression que quelque chose clochait ne faisant que s’amplifier. Elles entrèrent dans le train, et Cassie en vint aux faits. À la nouvelle qu’elle énonça, Aoi resta imperturbable. Elle allait lui demander mais n’eut pas à se donner cette peine car son amie détaillait déjà plus en détail le projet de ses parents.

« Je vois » commença Aoi, après avoir lu le courrier, avec une sobriété qui ne lui était pas familière. Elle avait habitué Cassie à plus d’excentricité mais la brune sentait que ce n’était pas le moment pour la plaisanterie, or elle était tout à fait capable d’être sérieuse, c’était seulement qu’en général elle n’en avait pas envie. « Si tu devais faire une échelle de ce que tu trouves le plus dérangeant, qu’est-ce que tu mettrais en premier ? Ton exil chez ta grand-mère, le désengagement de tes parents ou les fiançailles de ta sœur ? Parce que si tu dois commencer à tirer pour te défendre, il va falloir que tu te choisisses une cible » Grand-mère, parents ou sœurs. Cette question pouvait paraître bizarre, mais Aoi avait assez d’expérience dans la maltraitance pour savoir que son amie allait finir par devoir agir, et pour autant, elle ne pourrait pas être sur tous les fronts. Qui Cassie voulait-elle sauver ? Elle ou sa sœur ? Aoi votait pour sauver Cassie, évidemment, mais en la circonstance, ce n’était pas son avis à elle qui comptait.

« Tu peux peut-être t’enfuir ? » suggéra ensuite Aoi. « Je peux demander à ma famille d’accueil... » commença-t-elle en sachant très bien tout ce que cette idée avait de compliqué : ce n’était pas trop le genre de Randall d’aller à l’encontre des règles en accueillant des fugueurs… « Ou alors, tu vas chez Gabin. Tu t’entends bien avec sa sœur, et leurs parents sont chouettes » Elle avait bien remarqué que Cassie avait un faible pour la famille Hastings en ce qu’elle était tout ce que n’étaient pas les Fawley, cette proposition n’avait donc rien de gratuite de la part d’Aoi. Restait que le plus difficile n’était pas de trouver un point de chute mais bel et bien de s’enfuir… en dehors de Poudlard, ils ne pouvaient pas utiliser la magie. Il allait être difficile d’échapper à l’horrible grand-mère – où était le loup pour gober la vieille du Chaperon Rouge quand on en avait besoin, hein ? - cela dit, difficile n’était pas impossible. Dommage que Gabin ne soit pas avec elles, c’était plutôt lui, l’as des stratégies. Aoi était meilleure pour mettre le bazar, un talent pas très utile pour le moment.
2981 12289 0


    Aoi Summers
    "Ce que tu dois faire, c'est montrer à ces crétins de quoi tu es capable. Montre-leur que tu n'as pas peur."

Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 220
Âge : 15 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Ella Purnell / Emma Mackey


Tricked | Aoi Empty
Ξ Sujet: Re: Tricked | Aoi   Tricked | Aoi EmptyDim 7 Aoû - 18:57

♛ Tricked
Small town girl. Shows up for her friends. Crazy 'bout the Bends. I was there when she first put away childish things. We had spring in our heels. Unwavering forces. Head first into the unknown.

▼▲▼

Cassie était soulagée d'avoir aisément localisé Aoi. Elle avait besoin de lui parler, et préférablement seule à seule. Elle n'aimait pas mentir, mais elle n'avait pas non plus envie d'exposer la situation à chaud au reste de leurs amis. Elle avait besoin de digérer d'abord, et pour ça, il lui suffisait d'Aoi.

Elle exposa le contexte initial à son amie - la lettre, l'exil, son avis sur le sujet, sans entrer directement dans ce qu'elle pensait et ce qu'elle savait d'Henrietta cependant - puis lui tendit le courrier de ses parents, qui était plus parlant que mille mots. Elle sentait ses mains trembler légèrement - elle se sentait furieuse et trahie, et surtout, dos au mur - et aurait voulu pouvoir allumer une cigarette pour ralentir ses pensées pendant un instant. Une autre habitude qui risquait, d'ailleurs, d'être proscrite chez sa grand-mère. Elle se rongea nerveusement l'ongle, attendant qu'Aoi réagisse.

Elle ne s'était pas attendu à la question de la Serpentard, et elle fronça les sourcils, brièvement pensive. « Pour Cece je pense que c'est mort de toute façon, je n'arrive même pas à me gérer moi, je ne vois pas comment je pourrais l'aider. Et elle ne veut même pas de mon aide, de toute façon. » raisonna-t-elle dans un premier temps, bien que cela ne fut pas un obstacle en soi : ce n'était pas parce que sa sœur faisait la fière qu'elle n'interviendrait pas s'il le fallait et si elle le pouvait. Soit. Elle se leva pour faire les cent pas dans le peu d'espace offert par le compartiment. « Pour Isla et William... J'sais pas, je savais qu'ils étaient... » Elle baissa la tête. « Il y a un autre truc dont il faut que je te parle. Je suis désolée j'aurais dû le faire plus tôt, mais j'sais pas, je crois que j'ai un peu joué l'autruche cette année... » Elle soupira. « Ils sont liés à MS. Ils font... des affaires avec eux. Ils les financent. J'ai découvert ça l'été dernier en les espionnant au Manoir, ça me rend malade j'te jure... » Elle secoua la tête. Tout ça avec la fortune familiale basée sur l'empire de la Chocogrenouille : la belle affaire. « Le plus gérable c'est peut-être l'exil, non ? Tu en penses quoi toi ? » demanda-t-elle à son amie en se rasseyant, et craignant quelque peu sa réaction à la révélation "l'argent de ma famille finance une organisation mondiale maléfique". Elle ne voulait pas s'en cacher, mais elle ne voulait pas non plus que ça soit vrai. Là était le problème. « Pour MS, je m'étais dit que ça pourrait être une munition à utiliser contre eux, mais je ne sais pas encore comment. » Elle s'était pourtant creusé la tête pendant l'année. Le rendre public pourrait être problématique pour Isla et William : ça mettrait leur bon nom en risque, mais elle n'était pas certaine de ce que ça lui apporterait, si ce n'est des problèmes supplémentaires. Et certes, elle était devenue assez fan de l'entropie quand ça pouvait heurter les sensibilités réactionnaires des Fawley, mais elle n'était pas maso non plus.

« J'y ai pensé. » admit-elle au sujet de la fugue. « Même cet hiver tu sais, quand je suis tombée sur Thalia sur le chemin de Traverse ? Mais je ne vois même pas comment je pourrais faire sans magie. Ils ont été forts pour le coup, un comité d'accueil m'attend à King's Cross, et une fois que je serai chez elle... » Tâchant de ne pas céder totalement au désespoir, elle reprit de manière plus raisonnée. « Je ne pourrais pas faire ça aux Hastings de toute façon. Ni à ta famille d'accueil. Je ne sais pas comment Isla et William réagiraient ce serait... potentiellement assez... gênant. Et horrible. » Viendraient-ils la chercher à Galway ou à Oxford ? Ou s'en laveraient-ils les mains ? S'ils comptaient vraiment abandonner avec elle, ils n'auraient pas pris la peine de recourir à Henrietta. Il leur restait Cece, dans le fond... Non, il y avait bien un risque pour qu'ils débarquent. Elle visualisa le visage de la mère de Gabin et Thalia, les parents d'accueil des Summers... Non, elle ne leur ferait pas ça pour l'instant.

CODAGE PAR AMATIS




cassandra; — I've got this energy beneath my feet like something underground's gonna come up and carry me. I've got this sentimental heart that beats but I don't really mind that it's starting to get to me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Tricked | Aoi Empty
Ξ Sujet: Re: Tricked | Aoi   Tricked | Aoi Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tricked | Aoi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: