Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 wicked game ↄ Niels

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Karen Blackthorn
Karen Blackthorn
Serpentard

Parchemins : 295
Âge : 16 ans ↄ 10 novembre 2000
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Danielle Rose Russell/Elizabeth Gillies


wicked game ↄ Niels Empty
Ξ Sujet: wicked game ↄ Niels   wicked game ↄ Niels EmptyLun 1 Aoû - 22:53


wicked game

I'll always be sinful it don't make me evil but I got my wicked ways. I'll never be faithful I'll always be tempted it don't make me evil, I ain't evil but I got my wicked, got my wicked ways.

Karen Niels
Poudlard Express ↄ 1er juillet 2017


La fin de l’année scolaire n’avait pas été une partie de plaisir pour Karen. D’abord, elle avait dû conseiller Itachi sur ce qu’il devait faire avec Katarzyna Ells et malgré toute son antipathie pour la blonde, elle n’avait pas pu dire à son ami de la laisser tomber, car elle ne souhaitait que son bonheur, après toutes les épreuves qu’il avait traversées, il méritait au moins ça. Ensuite, Thomé Mertvyy s’était mis à sortir avec cette catin de Vanellope Reynolds et cela avait énervé Karen, d’une manière qu’elle n’avait pas tout à fait comprise. Elle avait depuis rangé son agacement bien sagement loin, très loin dans son esprit, mais cela la rendait tout de même malade qu’un garçon à haut potentiel intellectuel magique comme le Russe s’encombre d’une Née-moldue dont le seul but était de convertir les sorciers à des réseaux sociaux superficiels et de coucher avec le plus de personnes possible. Et bien sûr, du jour au lendemain, Jensen, qui s’était pourtant repris en main depuis son baiser avec Spingate-la-gourgandine, s’était mis à sortir avec Fiona Quincy, une autre Née-moldue. Si Fiona, contrairement à l’autre gourde, avait un tantinet de respect pour son corps, elle avait quand même du mal à lancer un simple sort. Or, Karen respectait avant tout le pouvoir. Elle partait donc sur un a priori négatif sur Fiona mais elle était assez objective pour se rendre compte que la blonde rendait Jensen sincèrement heureux, et que cette relation était bien moins toxique que celle qu’il avait entretenue avec la Vipère, aussi tentait-elle de se réjouir pour lui –même si elle continuait de penser qu’il aurait mieux fait de se mettre avec Dahlia Lloyd, qui était tout de même beaucoup moins encline aux catastrophes son frère en revanche… que sa camarade de Serdaigle.

Aussi, Karen était contente de s’éloigner de tout le brouhaha poudlarienne pendant deux longs mois afin de retrouver un peu de tranquillité personnelle. Bien sûr, son père l’entraînerait comme à son habitude, et elle devrait aussi accomplir deux semaines de stage dans l’entreprise familiale pour se familiariser davantage avec son nouveau travail, mais au moins ne serait-elle plus entourée d’adolescents pré pubères à l’intellect limité. Son cerveau avait besoin de répit, elle avait parfois l’impression de se griller des neurones à force de les écouter penser attends de découvrir la télé-réalité Karen.

Michael et elle s’étaient installés dans un compartiment inoccupé mais son meilleur ami l’avait laissée un instant pour dire au revoir à Violet, sa cavalière de bal et autre sujet brulant à surveiller. Elle sortit Le Portrait de Dorian Gray de son sac à main [elle trouvait Lord Henry tout à fait fascinant] et le feuilletait lorsqu’elle perçut une présence familière. Une présence dure et froide comme la Bulgarie, noble comme le Sang-Pur qui coulait dans ses veines, l’odeur de bois et d’épices de son parfum. Elle reposa son livre avec un sourire aux lèvres et rencontra, à sa grande satisfaction, l’esprit fermé de Niels. Il tombait bien, elle devait s’entretenir avec lui.

Elle ouvrit la porte de son compartiment d'un coup de baguette et désigna la banquette qui était en face à elle. « Bonjour Niels. Comment te portes-tu ? Je t’en prie, installe-toi », lui dit-elle en préambule. « Mon père souhaite te rencontrer cet été. Il veut constater de ses propres yeux tes capacités en Legilimancie et Occlumancie, poursuit-elle après avoir refermé la porte coulissante. Mais je dois te prévenir : mon père peut se montrer bien plus sévère que les professeurs que tu as eu à Durmstrang. Je pourrais te partager quelques souvenirs de nos séances d’entraînement, pour que tu te prépares. A moins que tu ne préfères garder la surprise ? » La malice brillait dans son regard. Karen ne proposait rien sans rien. Si Niels voulait obtenir, le plus pratique serait encore qu’il ouvre son esprit et pendant qu’elle lui partageait des bribes bien choisies de son passé, elle pourrait en profiter pour fouiller le sien…

I've been the liar, I've been the cheat I've been the black heart, I've been the thief curse my name but I believe we all play the sinner and the saint and the in-between. I need my devils, I let them rage I keep my eyes wide open when I pray I've been the villain to misbehave I like trouble coming in a hundred different ways and heaven knows that I'll never change.



@tiababylo





une parfaite espionnene s'attache pas
EXORDIUM.




Dernière édition par Karen Blackthorn le Sam 6 Aoû - 18:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Niels Koning
Niels Koning
Serpentard

Parchemins : 163
Âge : 15 ans • 26.01.2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Hero Fiennes-Tiffin & Jannis Niewöhner


wicked game ↄ Niels Empty
Ξ Sujet: Re: wicked game ↄ Niels   wicked game ↄ Niels EmptyMer 3 Aoû - 12:23

Niels & Karen.
Don't you wanna be heartless and hardened as stone? Don't you wanna be finger licking' evil to the bone? This is not for us to ponder. This was preordained. You and I shall rule together, freedom soon regain. Masters of the universe, powerful and strong.
La première année de Niels à l’école de sorcellerie de Poudlard - enfin, si tant est que l’on pouvait qualifier cet établissement ainsi - était enfin terminée. Ne restait plus qu’à faire le trajet retour jusqu’à la gare de King’s Cross, et il serait enfin libre. Enfin… À moitié, car il allait devoir passer une bonne partie de son été en Angleterre, chez sa mère, en la présence du parasite et de Louisette, même si la seconde le dérangeait moins que la première, puisqu’elle ne hurlait pas à la mort la moitié du temps et ne risquait pas de provoquer la présence de Mathias Vignot chez lui.

Cela étant, Niels comptait bien passer du temps au Danemark, et avait d’ailleurs toujours dans l’idée d’y amener Karen, avec qui il devait vraiment réussir à s’entendre pour de bon, même si leur relation était à nouveau sur le bon côté de la pente; mais également Eurydice, même si de ce côté là, il savait que cela serait plus compliqué vu le comportement insupportable d’Eulalie Foster. Si jamais il ne réussissait pas à la ramener au Danemark - alors qu’elle partait en Grèce, niveau distance, le Danemark était tout de même bien plus proche ! - il pourrait toujours s’arranger pour la voir plusieurs fois à Londres. Sa mère ne pouvait pas l’empêcher de voir du monde, quitte à ce qu’il vienne chez elle, si sa prison faussement dorée restait fermée.

Sur le quai de la gare de Pré-au-Lard, Niels discutait avec Léon et Madeleine, qui allaient eux, rentrer en France avec plus ou moins d’enthousiasme. Les valises une fois toutes chargées, le brun laissa les deux amis dans le compartiment qu’ils avaient choisi, pour aller faire un tour dans le train, à la recherche que quelques petites informations. Si les histoires d’amour du tout Poudlard ne l’intéressait pas - le coeur brisé de Viska Spingate n’était franchement pas une grande découverte, quand on fouinait comme lui dans les esprits des autres, il l’avait vu venir depuis des mois, et le comportement faussement bienveillant de ses amies n’avait clairement pas aidé, si vous voulez son avis - il avait par contre envie de prendre les dernières informations qui pouvaient être intéressantes.

Alors qu’il avançait dans le couloir, sondant les compartiments un à un sans pour autant y entrer, une présence familière se précisa d’un côté. Sans attendre, la porte dudit compartiment s’ouvrît, et il adressa un sourire à la brune à l’intérieur du compartiment. « Bonjour Karen. Je vais bien merci, et toi ? Contente de rentrer ? » Il entra et s’assit en face de la brune, qui ne tarda pas à lui dire que son père avait envie de le voir pour évaluer son niveau. Si Niels était passé outre toutes les attaques qu’il avait pu subir à Durmstrang lors des entraînements à la légilimencie et à l’occlumencie, il ne pouvait nier que Klaus Blackthorn devait sûrement jouer dans la cours des grands. Il savait de Valeryia qu’il était en charge de ces disciplines dans l’organisation, et savait qu’il n’aurait pas d’autre choix, même si cela ne l’enchantait pas. « Je suis sûr que nous réussiront à organiser une entrevue, bien entendu. » Même s’il irait sans doute à reculons, il n’avait pas envie d’être l’insupportable gamin qui faisait des crises toutes les cinq secondes, il laissait cela au parasite. Après tout, il avait un statut d’héritier à défendre. « Je suis plus robuste que tu sembles le croire, Karen, mais merci de ta proposition. » Ils e doutait, bien évidement, qu’il y avait anguille sous roche avec la proposition de la brune, et il était pour le moment hors de question qu’il ne la laisse entrer dans son esprit.

« D’ailleurs, j’espérais que tu accepterais de me rejoindre un week-end à Copenhague, durant les vacances ? En tout bien, tout honneur bien entendu, mon père sera là pour nous chaperonner. » Et s’il avait sincèrement envie qu’elle accepte, c’était essentiellement pour qu’ils puissent enterrer pour de bon la hache de guerre, même si rien n’était jamais acquis avec des caractères comme les leurs. Ils se ressemblaient énormément, peut-être trop, mais Niels préférait tout de même compter Karen parmi ses alliés que parmi ses ennemis, il n’était pas stupide à ce point, merci bien.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Karen Blackthorn
Karen Blackthorn
Serpentard

Parchemins : 295
Âge : 16 ans ↄ 10 novembre 2000
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Danielle Rose Russell/Elizabeth Gillies


wicked game ↄ Niels Empty
Ξ Sujet: Re: wicked game ↄ Niels   wicked game ↄ Niels EmptySam 6 Aoû - 19:29


Après un début de relation plutôt positif, la relation de Niels et de Karen avait pris un tournant plus compliqué à la naissance de la fille de Freja et de Mathias Vignot [un choix de géniteur que Karen n’approuvait pas non plus, mais elle n’avait, après tout, pas à donner son avis] lorsque le transfuge de Durmstrang avait éclaté de colère, alors que Karen ne comprenait pas cet état. Tout comme elle, il avait été élevé en tant que petit prince, en fils unique, traité de manière plus importante encore que les nobles moldus et Karen supposait que cela créait de la jalousie envers d’autres enfants proches de sa mère, telle que Louisette, sa tante plus jeune que lui. L’héritière des Blackthorn n’avait cependant jamais eu à se soucier de l’apparition d’un indésirable dans sa propre famille, son père, même si elle savait bien qu’il fréquentait des femmes, ne s’était jamais remarié après la disparition de sa mère. Et pourquoi l’aurait-il fait ? Il pouvait se satisfaire avec des femmes sans les  épouser, et n’avait pas besoin de concevoir un autre enfant, sa fille unique étant l’héritière et l’espionne parfaite. Il l’avait façonnée de manière à ce qu’elle soit parfaite.

Heureusement, depuis la fin deux mille seize, Karen et Niels s’étaient réconciliés. Bien évidemment, Care ne lui faisait pas tout à fait confiance –cela étant dit, elle ne faisait confiance aveuglément qu’à son père. Au moins pourraient-ils fonctionner de nouveau comme un bon binôme d’alliés à présent. Ils obtiendraient sûrement des nouvelles de Magicis Sacra en rentrant chez eux, ils auraient besoin d’être soudés pour affronter ces missions. Aussi, Karen était contente de percevoir la présence du Danois alors que le Poudlard Express allait bientôt démarrer direction Londres. « Très bien, merci. Et oui, à dire vrai, je suis impatiente de retrouver Folkestone. Un peu de calme va me faire du bien, même si je devrais aussi me rendre à Blackthorn, pour les réunions de famille. Et toi ? Tu te rends tout de suite au Danemark ? » Karen retournait toujours les questions à ses interlocuteurs, c’était la base de la politesse et certains feraient mieux d’en prendre de la graine.

Niels tombait bien, puisque Karen devait lui remettre un message de la part de son père. Le grand Klaus Blackthorn, qui était pourtant bien occupé entre l’entraînement des troupes et son métier de chef d’entreprise, souhaitait le rencontrer pour l’évaluer. Karen se doutait que son père souhaitait également mesurer quel genre de garçon était Niels, et s’il était assez bien pour sa fille, dans le cas où des fiançailles seraient en vue [et Karen voyait les mariages arrangés comme un parfait moyen de pas se préoccuper elle-même de trouver un homme digne de perpétuer la noble lignée des Blackthorn]. Niels accepta de rencontrer son père, ce qui était bienvenu de sa part s’il ne voulait pas ternir sa réputation dans l’organisation. Freja était la leadeuse incontestée, mais Klaus avait de l’influence et il n’hésiterait pas à s’en servir. « Tu devrais me donner tes disponibilités, comme cela, je les transmettrais à Père. » Elle lui proposa ensuite de lui donner un aperçu d’un entraînement, mais le Serpent fut malin et ne saisit pas cette perche qu’elle lui donnait. Ses lèvres formèrent un sourire satisfait alors qu’elle l’observait, les mains croisés sur sa cuisse recouverte d’une longue robe violine. « Bonne réponse. Le premier enseignement de mon père est de ne jamais ouvrir son esprit à quiconque, même en une personne que tu penses de confiance. » Karen avait toujours réponse à tout, comme elle avait toujours un plan imbriqué dans un plan. Si elle ne pouvait lire en lui comme elle pouvait le faire avec les autres sorciers, elle trouverait un autre moyen pour s’infiltrer dans ses pensées. Elle avait de la ressource.

La proposition de Niels ne la surprit pas outre mesure. Elle s’était attendue à ce qu’il lui propose, un jour ou l’autre, de visiter son pays. Elle s’y était préparée [une espionne devait toujours se montrer prête]. « Avec plaisir; [dit-elle en danois] Bien évidemment, il faut que je demande la permission à mon père, mais je ne vois pas pourquoi il refuserait, d’autant que ton père sera là pour nous chaperonner. » Il aurait été inconvenant qu’ils ne se retrouvent que tous les deux pendant deux jours d’affilée. « Comptes-tu proposer ce voyage à ta très chère Eurydice ? », demanda-t-elle d’un ton détaché, air impassible sur le visage. Elle devait bien avouer que la relation de Niels avec la benjamine des Foster l’intriguait. Comme elle ne pouvait percevoir ses sentiments, elle ne savait pas s’il ressentait quelque chose pour la Serdaigle [ce qui aurait été bien décevant, elle pensait Niels bien trop intelligent pour s’enticher, et encore plus d’une gourde naïve comme Foster] ou non.

@tiababylo





une parfaite espionnene s'attache pas
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Niels Koning
Niels Koning
Serpentard

Parchemins : 163
Âge : 15 ans • 26.01.2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Hero Fiennes-Tiffin & Jannis Niewöhner


wicked game ↄ Niels Empty
Ξ Sujet: Re: wicked game ↄ Niels   wicked game ↄ Niels EmptyJeu 11 Aoû - 12:42

Les discussions banales que pouvaient avoir deux adolescents - les potins et autres rumeurs - n’intéressaient pas Niels. Il y prêtait toute fois une oreille attentive au cas où quelque chose venait à se montrer intéressant. Dernièrement, c’était l’état de Viska Spingate qui présageait une facilite déconcertante de l’atteindre. Cependant, il ne voyait aucun problème à discuter de son planning pour l’été avec Karen. Après tout, les deux se ressemblaient, à quelques détails près. « Non, je vais passer une semaine ici avant d’y retourner, mais je ferais plusieurs aller-retours tout au long de l’été. Tu dois en effet être ravie de ne plus avoir à supporter Ells pendant deux mois. » Niels n’avait pas encore réussit à percer le mystère des fuites de magie de la blonde, mais comptait bien continuer à se renseigner sur ces dernières. Cela ne pouvait pas faire de mal, et s’ils arrivaient à les canaliser, les drainer… Cela pouvait toujours servir.

À la réponse de la brune, Niels hocha la tête, notant de lui faire parvenir les dates de sa présence au Royaume-Uni, qui devraient être définitives dès le lendemain. « Bien sûr, je t’enverrais cela demain, il faut que je finalise certaines choses avec mes parents, comme tu t’en doutes. » Après tout, être un enfant de divorcés n’était pas une chose des plus aisées, surtout depuis que sa mère avait décidé de refaire surface dans sa vie après plusieurs années à ne pas trop se soucier de son fils unique. Il devait ménager son temps entre Londres et Copenhague, même si l’idée de passer du temps avec le parasite et la potentielle présence de Vignot lui donnait déjà des migraines. « Les capacités de ton père ne sont plus à prouver, il n’entraîne pas tout le monde pour rien. » Niels esquissa un fin sourire, quant aux mots que Karen avait utilisé. Elle se faisait des films si elle pensait qu’il lui faisait confiance. Il apprenait à l’apprécier en tant qu’alliée, de là à dire qu’il lui faisait confiance, c’était beaucoup. Il lui faisait confiance jusqu’à un certain point : établir un plan et effectuer ledit plan. Pour le reste, Karen ne faisait pas encore partie du cercle très restreint auquel Niels accordait une confiance plus étendue, mais pas totale non plus - ses parents et Valeryia, en grande partie.

La proposition de Niels n’était sans doute pas une surprise, même Eurydice devait bien s’y attendre, puisqu’après tout, il n’avait pas encore rejoint Poudlard l’an dernier qu’il rencontrait déjà ses deux potentielles fiancées durant l’été. La logique voulait donc qu’après les avoir rencontrées, et passé une année scolaire avec elles, il les invitaient pour apprendre à les connaître dans un autre environnement. « Je vois que tu as amélioré ton danois, c’est tout à ton honneur. » dit-il, ravi de voir qu’il n’était pas le seul à faire des efforts, même si la langue des signes n’était utilisable qu’avec la Serdaigle et non pas avec Karen - il estimait faire déjà énormément d’efforts avec cette dernière pour l’instant, et il fallait avouer qu’ils se ressemblaient sur bien des points, ce qui aidait ou pas. « Bien entendu, j’attendrais ta réponse. Je pensais que tu pouvais venir vers la fin du mois, puisque nous avons tous les deux un mois de juillet assez chargé. » Et s’il ne lui avait pas demandé plus tôt, c’était aussi parce qu’il réfléchissait à la meilleure façon de voir la brune en dehors de l’école, alors que sa mission pour MS ne s’arrêtait jamais. Il passerait les premiers jours à s’entretenir avec sa mère et Ryia, peut-être également d’autres membres du cercle intérieur, avant de retourner au Danemark et de continuer son entraînement, délivré cette fois par son père, bien plus physique. Alors que Karen lui demandait s’il comptait également inviter Eurydice, un fin sourire narquois étira ses lèvres. « Allons Karen, si je ne te connaissais pas un minimum je penserais que tu es jalouse. » Nul doute que l’évocation d’un tel sentiment la ferait bondir, même si seulement intérieurement, la brune restant généralement aussi impassible que lui en toute situation. « Mais si tu souhaites vraiment le savoir, oui, bien que sa mère risque de me donner du fil à retordre. Je n’ai cependant toujours pas baissé les bras, il y a en elle quelque chose qui pourrait servir à l’organisation. » Même si cela tenait essentiellement à sa dévotion pour son père, puisqu’elle n’avait pas trahi Magicis Sacra jusqu’à maintenant. Elle avait mentionné l’appartenance de son père à cette dernière à un Poufsouffle qu’elle côtoyait, mais Niels surveillait de près l’énergumène.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





wicked game ↄ Niels Empty
Ξ Sujet: Re: wicked game ↄ Niels   wicked game ↄ Niels Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
wicked game ↄ Niels
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Something wicked this way comes.
» Niels Koning • we're the gladiators.
» Protego [Niels - Themba]
» Matin de rentrée ϟ Niels Koening
» [Thème] En attendant Léon | Niels

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Londres :: Le Londres Moldu :: King's Cross :: Poudlard Express-
Sauter vers: