Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
 

 Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 EmptyJeu 4 Aoû - 21:25

Le rire de Lucrecia était enchanteur, ensorcelant et contagieux. Une fois qu’on l’avait entendu, on avait envie qu’il résonne, encore et encore avouez mes descriptions niaises du rire de Lu vous ont manqué. Ash se sentait toujours aussi chanceux de pouvoir écouter ce son chantant –d’autant que cela le rassurait sur son humour, une des rares qualités qu’il était prêt à se reconnaître. « N’est-ce pas ? Cela s’appelle un reportage d’immersion, j’ai appris ça durant mon stage », expliqua-t-il à Lucrecia d’un ton joyeux, content de partager ses découvertes avec la jeune fille.

Ash s’était effectivement baigné en compagnie de Lu en début de séjour, alors que Thiago n’était pas dans le coin. Pouvoir échanger avec elle dans un cadre aussi idyllique que la maison des Castillo, les Kostas dans les parages et les jumelles avec toujours un œil sur lui avait quelque chose d’irréel. « Peony oui, Dahlia apprécie moins, remarqua-t-il. Quand tu viendras, il faudra que je te fasse visiter. Mais je te préviens : Cardiff est une ville si belle que tu ne voudras plus jamais repartir, après. » Il sourit, amusé, mais sérieux dans le fond. Il aimait son pays, et il pouvait en parler pendant des heures. Il approuva rapidement l’affirmation de Lu, car il pensait effectivement que la salle commune serait bien vide sans Quino, mais il ne doutait pas que d’autres trublions prendraient sa suite.

Un combat de coqs, un compliment qui s’échappe de sa bouche, et le retour de Thiago plus tard, la légèreté de l’instant passé à discuter dans la piscine s’était définitivement envolée. Ash s’en voulait de s’être laissé aller. La situation n’était pas juste pour Lucrecia, et pour Dominique, bien sûr, à qui il ne savait pas s’il devait parler ou non, se disant que relater cette scène ne servirait qu’à créer des problèmes et à renforcer ses complexes.

Enervé, surtout contre lui-même, Ash était bien décidé à ne surtout pas parler de la soirée. C’était sans compter Lucrecia. « Bien sûr que si, je l’ai senti même en le regardant pas. A l’heure qu’il est, ma tête est sûrement mise à prix dans toute l’Argentine », répliqua-t-il, pince sans rire. Dire qu’il allait devoir se coltiner des rondes avec ce mec. Rondes lors desquelles il allait devoir se justifier maintes et maintes fois sur la raison de la présence de sa copine tout contre lui. Et encore, Thiago ne savait même pas qu’Ash était tombé sur la poitrine de Lu plus tôt dans la journée, ou encore l’effet que leurs contacts répétés avaient eu sur son corps, lui qu’on ne pouvait réellement qualifier de précoce sur ce sujet-là au grand damne de Leopold.

« Hein ? » Ce mot, qui reflétait bien toute l’éloquence que le garçon pouvait posséder Teddy Lupin rpz, fut lancé à la suite de l’auto-flagellation de Lu. Ash daigna enfin regarder la jeune fille, et ses paroles, comme sa griffure, lui firent oublier en une seconde sa colère, son amertume et sa frustration. Il se rapprocha d’elle, les sourcils froncés et retira sa main droite de son bras, la gardant fermement serrée contre la sienne, et tant pis pour la chaleur qu’il ressentit immédiatement, ses joues rougies, ou la certitude absolue que leur famille dans leur intégralité les espionnait bonjour l’intimité. « Je t’interdis de t’excuser. Je t’interdis de t’en vouloir. Ça devrait être moi qui m’excuse, pas l’inverse. Je te suis tombé dessus, je t’ai causé des problèmes avec ton petit ami…c’est toi que j’ai mis mal à l’aise, alors je t’en prie, ne te fais pas du mal. Tout est de ma faute, pas de la tienne », lui assura-t-il d’un ton grave, les yeux marron plantés dans les siens, et (pour une fois dans sa vie) le ton assuré. Ça le tuait de la voir ainsi. Oui, ça le rendait malade. Il culpabilisait déjà tellement, il n’avait pas besoin de la sienne en plus. Il ne voulait pas la voir comme ça. Lu était une fille solaire, elle devait rayonner, pas être aussi triste qu’une pluie d’automne en Écosse.

Sa question le surprit, à croire qu’elle ne faisait que ça, le surprendre, et il lâcha sa main, brutalement gêné, réalisant qu’il était en train de la tenir et qu’il était de nouveau très proche d’elle. « C’est une vraie question ? », demanda-t-il, incertain. A ses yeux, une fille comme Lu ne pouvait pas douter de son charme et de sa beauté. « Oui. Oui, je le pensais vraiment », avoua-t-il donc dans un souffle à peine audible. Il ne savait pas où cette discussion le mènerait, mais il était probable qu’elle entraîne tout un tas de dramaaaa complications.

@tiababylo





j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 9:52

Ravie de voir que finalement, l’avenir d’Ash en tant que journaliste était l’option la plus certaine - et non pas celui de finir concierge -; elle devait également admettre que la bonne humeur du gallois était communicative. Heureusement, ils semblaient réussir à échanger, en oubliant toute cette histoire de chute, et tant mieux, car vraiment, Lucrecia ne lui en voulait pas le moins du monde. Elle hocha la tête lorsqu’il lui dit que si Peony se baignait, ce n’était pas trop le cas de Dahlia, et elle tourna la tête pour voir les jumelles. Dahlia était plus bronzée que sa sœur, mais en même temps, elle n’avait pas vu un jour où Peony ne s’était pas consciencieusement enduite que crème solaire à intervalle régulier, et protégée à l’ombre d’un parasol. Si la rousse était passée de blanc clair à blanc foncé, il y avait sans aucun doute du progrès. « Deal. Attention Ash, je te prends au mot, tu seras responsable de ma survie au Pays de Galles ! » Quant au fait de rester à Cardiff après cela, elle préférait ne pas s’avancer, c’était une possibilité, bien entendu, mais pour le moment son avenir était tellement incertain qu’elle préférait éviter de faire des plans sur la comète. Et heureusement car l’ambiance changea en l’espace d’une demi-seconde.

Ash semblait déterminé à ne plus poser ses yeux sur elle, et Lucrecia était vexée et blessée. Elle avait l’impression qu’à chaque fois qu’ils faisaient un pas en avant, quelque chose se passait et ils finissaient par faire trois pas en arrière, et elle détestait cette sensation. Le Poufsouffle lui assurant que Thiago avait mis sa tête à prix, la brune leva les yeux au ciel, jetant un bref coup d’œil vers l’intérieur de sa maison. Nul doute que les jumelles et, à minima, Stef, tentaient de savoir ce qu’il se passait. « Il sait très bien ce qu’il risque s’il te touche. » dit-elle, un air de défi dans la voix. Lucrecia défendait la veuve et l’orphelin, et il était hors de question pour elle qu’Ash ne soit maltraité par Thiago juste parce qu’elle s’était accrochée à lui, et non pas l’inverse. Leur dispute avait été un échange d’arguments et de mots qu’elle détestait, parce qu’elle ne supportait pas de se prendre la tête avec quelqu’un, encore moins lorsqu’il s’agissait de Thiago, et elle lui avait bien fait comprendre avant de descendre que s’il approchait Ash de quelque façon que ce soit, avec l’envie de lui faire passer un sale quart d’heure, il devrait subir sa colère. Alors non, il n’était pas content, mais elle non plus.

Elle fut assez surprise qu’Ash s’approche d’elle, lui attrapant la main qui s’enfonçait dans son bras, ses yeux bruns se posant sur le brun, qui, cette fois, était celui qui la défiait du regard. « Je m’en fiche que tu me sois tombé dessus Ash ! C’est vraiment pas ça qui me dérange, combien de fois vais-je devoir te le dire ?! » Surtout qu’elle avait été claire sur la chose, elle s’en fichait sur l’instant, elle ne voyait pas pourquoi cela poserait problème maintenant. Ce n’était d’ailleurs pas cela qui énervait l’argentin, mais bien la situation dans laquelle il avait trouvé sa petite amie et le cadet des Lloyd lorsqu’il était revenu. Pure jalousie probablement, mais Lucrecia  n’avait pas envie de se lancer dans ce genre de débat. « Thiago s’en remettra aussi, il ne s’est rien passé de dramatique, à ce que je sache. » Du moins, rien qu’il ne savait et qui risquait de mettre la vie d’Ash en péril. De plus, Lucrecia était convaincue qu’il ne ferait pas une chose aussi stupide, pouvant mettre sa place de préfet-en-chef en péril. Malgré ce que l’on pouvait croire, l’argentin était très studieux et arborait les retenues et les situations problématiques. Ce n’était pas pour rien qu’ils avaient mis des mois à se mettre ensemble alors que leurs sentiments les rendaient complètement fous. « C’est moi qui t’ai forcé à jouer, je n’aurais pas dû, tu ne voulais pas. Je suis sûre qu’Andró aurait accepté de faire équipe avec moi, et on en serait pas là. » Attention, elle ne disait pas qu’elle regrettait d’avoir joué avec lui, mais elle lui avait forcé la main, et voilà dans quelle situation cela les mettait désormais. Tout ça, c’était sa faute, à elle.

Alors qu’elle lui demandait si ce qu’il lui avait dit était vrai, le poufsouffle sembla surprit de sa question, alors que Lucrecia était très sérieuse. En moins de temps qu’il ne fallait pour dire botruc, Ash avait lâché sa main et s’était éloigné d’elle. Elle hocha la tête sans rien rajouter de plus, le fixant de ses yeux bruns. « Ça semblait tellement… irréel. » Aussi bien le geste qu’il avait eu à son égard que ses mots l’avait déstabilisée parce qu’elle ne s’y était pas du tout attendue et qu’elle ne savait absolument pas quoi faire avec cette révélation. L’espace d’un instant, elle avait même cru qu’Ash avait été envouté et qu’il n’était plus lui-même. Et même là, alors que Ash lui disait que oui, il le pensait réellement, Lucrecia ne savait pas quoi en penser et pourtant, c’était elle qui lui avait posé la question. Et quitte à mettre les deux pieds dans le plat, Lucrecia prit son courage à deux mains, et décida qu’il était temps de parler de l’éléphant dans la pièce. « Puisqu’on est dans les discussions compliquées, et désolée si je te mets mal à l’aise, mais je ne suis pas non plus très à l'aise, est-ce que l’on peut parler de… elle hésita un instant, mais pris une inspiration avant de reprendre, De ce que j’ai senti dans la piscine… Et ne me dis pas "rien" s’il te plaît, je sais que je ne l’ai pas imaginé. » Sa voix restait douce, parce qu’elle n’avait pas envie de le braquer ni même de lui foutre la honte. Elle savait que le corps d’un adolescent était incontrôlable, le sien l’était tout autant, mais il y avait forcément une raison pour que cela arrive. Et si elle mettait les deux pieds dans le plat, tant pis, mais elle avait besoin de savoir, besoin de mettre les choses au clair, même si ce n’était pas agréable.
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 11:55

Était-il réellement raisonnable de la part d’Ash de promettre à Lucrecia de lui faire visiter Cardiff lorsqu’elle déciderait de venir au Pays de Galles ? Déjà, il était probable que le Poufsouffle réussirait à les perdre dans les rues de la cité de son enfance, et ensuite, rester uniquement tous les deux alors que la simple vue d’elle en maillot de bain suffisait à le rendre toute chose ne paraissait pas être une très bonne idée. Cela étant dit, il y avait moins de risques de se balader en deux pièces dans son pays natal, hormis l’été sur les plages. « Je pense qu’il faudrait qu’on soit escortés par les jumelles alors, tu sais, moi et la survie… », répondit-il d’un ton sarcastique. Cela étant dit, il avait tout de même survécu à quinze années de maladresse, aux cinq années de moqueries et de brimades dans son école, et aux regards tueurs de chacun de ses aînés. Il se tirait son propre chapeau.

Sa bonne humeur ne tint pas longtemps et c’est un Ash très différent de celui de la piscine qui se tenait devant Lu en soirée. Le regard fuyant, les mains crispés et l’esprit noir, si noir, il entendit l’Argentine lui assurer que Thiago ne le toucherait pas. Il était loin d’afficher une telle assurance. « C’est sûr que Peony ne le laisserait pas faire. Ni Dahlia. Peut-être même que Leopold s’absentera de son travail pour venir menacer ton copain en bonne et due forme. Il est assez impressionnant, mon frère, rien à voir avec moi », assura-t-il d’une voix quelque peu amère et envieuse. Il aimait ses sœurs et son frère, et malgré ce que pouvait lui souffler la voix la plus sombre de son cerveau, savait bien qu’ils étaient prêts à faire exploser le monde pour lui façon Umbrella Academy, mais il aurait aimé savoir se défendre seul. Ash était en tout cas loin de penser que Lucrecia avait pu s’engueuler avec Thiago, autre qu’à cause de la jalousie de l’Argentin, bien compréhensible aux yeux d’Ash, même si, soyons honnêtes, il ne faisait pas le poids face au danseur de tango, et ne le ferait jamais. Il ne pensait absolument pas qu’elle l’avait défendu, ni interdit de le toucher. Sans nul doute aurait-il été bien surpris si elle le lui disait.

Ash s’était promis une chose, lorsqu’il pleurait d’amertume dans sa chambre après l’arrivée impromptue de Thiago. Il s’était résolu à ne plus toucher Lu de ses vacances. Et le voilà, à peine quelques heures plus tard, à lui prendre la main pour éviter qu’elle ne s’enfonce les ongles dans la peau. L’image était proche, bien trop proche de lui, pour qu’il la laisse faire. Elle lui égratignait le cœur, et tant pis pour leur proximité. « Je crois que j’ai compris, cette fois, sourit-il. C’est quoi qui te dérange alors ? Que Thiago nous ait surpris ? » Cet instant irréel dans la piscine ne voulait pourtant rien dire, en tout cas, pour Lu. Mais Ash pouvait comprendre la colère de l’Argentin et il se demanda, encore une fois, comment se passerait les rondes avec lui à la rentrée. La jeune fille lui assura que son petit ami finirait par s’en remettre, mais le jaune et noir n’en était pas aussi sûr.  Il avait bien senti la brûlure du regard noir de Thiago dans son cou lorsqu’il avait suivi Lucrecia dans le jardin pour lui parler.

« J’aurais pu plus m’affirmer. Arrête de t’en vouloir, franchement, Lu. Le jeu était amusant en plus. J’aurais sûrement dû faire équipe avec Stef, plutôt qu’avec toi. Mais maintenant elle va vouloir être qu’avec Quino », observa-t-il, le duo ayant remporté la victoire contre eux. « On est vraiment en train de se disputer pour savoir qui est en tort et qui ne l’est pas ? », remarqua-t-il dans un petit rire. Cela paraissait vraiment débile, dit à haute voix comme ça.

Bien sûr, Lu avait des questions plus sérieuses que de savoir qui blâmer pour toute cette situation c’est Ashounette la coupable et moi j’ai rajouté du drama. Ash lui lâcha la main avant d’avouer que oui, il l’a trouvait belle, ce qui n’était pas nouveau puisqu’il l’avait trouvé magnifique dès l’instant où il avait posé les yeux sur elle. Cette confession aurait semblé encore plus déplacée s’il la touchait encore, pensait-il. « Oui…oui, c’est vrai, tout ce moment m’a paru irréel à moi aussi. » Il n’aurait jamais pensé, même lorsqu’il était encore amoureux d’elle, pouvoir se retrouver aussi près d’elle, ses jambes enroulées autour de sa taille et ses bras autour de son cou, dans une position que les couples prenaient pour s’embrasser. Il ferma les yeux, tentant d’effacer l’image d’un baiser avec Lu de sa tête. Ce n’était vraiment pas le moment.

Lucrecia enfonça le clou lorsqu’elle lui demanda des précisions sur ce qu’elle avait senti dans la piscine. Évidemment. Il avait fallu qu’elle le remarque. Il ne pouvait pas s’en tirer avec une simple humiliation, non, ce devait être la totale. Sa question posée gentiment, avec toute la douceur dont elle était capable, ne le brusqua pas, même s’il recula davantage et lui tourna le dos, réellement mal à l’aise avec le sujet. « Non. Non t’as pas imaginé. Mais bon tu vois, ma copine me manque, et il fait très chaud, et ton maillot de bain te va très bien, et Dominique me manque beaucoup, et je suis pas habitué à ce genre de contact sur ma peau », bafouilla-t-il pour seule réponse. Il ferma de nouveau les yeux. Ce n’était pas la complète vérité, et il le savait. Lucrecia saurait-elle s’en convenir ? Ash se tourna de nouveau vers elle, la mine torturée, hésitant. « Puis, tu vois, comme j’avais un crush sur toi il y a deux ans, ça doit pas aider. » Que disait l’expression déjà ? Foutu pour foutu ? Oui. Foutu pour foutu.

@tiababylo





j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 13:17

L’amour que portaient les jumelles Lloyd à leur petit frère était palpable, même si chacun des enfants semblait faire en sorte que cela ne se remarquait pas: des tenues sélectionnées avec attention, un cafard volant géant éloigné d’un coup de baguette, des petits mots laissés dans une langue qu’eux seuls comprenaient… Et Lucrecia était contente qu’Ash ait autant de soutien, malgré tout, et même s’il semblait souvent râler quand les jumelles se souciaient de lui. « J’en suis certaine, je vois comment elles te regardent. Mais moi non plus, Ash. J’ai pas envie qu’il t’arrive quoi que ce soit. » Pour qui la prenait-il ? Elle ne comptait pas laisser qui que ce soit s’en prendre à lui, juste parce qu’il semblait plus facile à atteindre que d’autres.  

Alors qu’il lui demandait si ce qui la dérangeait était que Thiago les avaient surpris, Lu’ haussa les sourcils, perplexe. Le choix des mots lui paraissait mauvais, mais soit, peut-être était-ce son niveau d’anglais qui lui faisait défaut à nouveau. « Quoi ? Non, il n’y avait rien à surprendre. Ce qui m’énerve c’est que tu penses que tu es nul à cause d’une chute et que je devrais, selon toi, t’en vouloir à vie. Que je me sois disputée avec Thiago n’a rien à voir, il est jaloux, c’est son problème, pas le mien, et certainement pas le tien. » Un air de défi dans la voix, Lucrecia était prête à monter au créneau si son petit ami venait encore lui chercher des noises pour rien du tout. Elle-même était jalouse, mais est-ce qu’elle lui avait fait un cinéma à cause de Maria ? Alors que, pour le coup, il était sortit avec cette garce ? Non, bien sûr que non, elle avait fait la maligne, feint que ça ne l’atteignait pas, alors qu’elle avait été pleurer dans les bras de Stef’ à la minute où elle s’était séparée de Thiago. Et est-ce qu’elle lui faisait la misère à cause de cette foutue Cleo ? Non plus, alors qu’en plus de cela, il avait osé lui lâcher la main quand ils l’avaient croisée. Alors franchement, niveau jalousie, il avait plutôt intérêt à prendre sur lui, parce que si Lucrecia laissait la sienne s’exprimer, ce serait mille fois pire qu’une Stef’ en panique sur EthelEthelEthel, parole de Castillo.

Apparement, Lucrecia et Ash ne semblaient pas s’accorder sur la responsabilité de ce qu’il s’était passé, par contre, elle était d’accord avec lui sur une chose : « Elle va jamais vouloir faire équipe avec quelqu’un d’autre maintenant oui… » Ronchonna-t-elle. Mais en même temps, elle connaissait sa cousine, et c’était logique. S’ils avaient gagnés avec Ash, elle aurait sans aucun doute eu la même réaction. Stef et elle n’étaient pas cousines slash presque sœurs pour rien ! Elle haussa ensuite les épaules avec un petit sourire désolé alors qu’il lui demandait s’ils étaient vraiment en train de se battre pour savoir qui était en tort. Visiblement oui. « On peut couper la poire en deux, au pire… » Suggéra-t-elle. Cela lui semblait assez approprié, au moins, aucun des deux ne se flagellerait plus que l’autre, n’est-ce pas ?

Quant à la déclaration d’Ash, Lucrecia sentit un froid l’envelopper quand le gallois lui lâcha la main pour s'éloigner d'elle. Devait-elle ajouter quelque chose ? Peut-être valait-il mieux éviter. Se décidant finalement à lui poser sa question bien plus intime, Ash se retourna, lui faisant désormais dos. Elle pouvait comprendre qu’il soit mal à l’aise, elle-même n’était pas la plus assurée du monde à ce moment même. Cela étant, elle fut presque soulagée qu’il ne la contredise pas. Elle avait eu peur d’avoir tout compris à l‘envers, d’avoir imaginé ce qu’elle avait sentit, et par réflexe, posa une main sur son épaule. Elle n’avait pas envie qu’il la fuit à jamais, et au fond d’elle, elle avait sincèrement l’impression que c’était ce qui allait se passer d’ici la rentrée. « Écoute Ash, je m’en fiche, d’accord ? Ça arrive, et je ne t’en veux pas. J’ai juste été surprise, je sais pas pourquoi, je pensais pas que… Que tu pourrais réagir comme ça à mon contact… Mais si tu t’imaginais avec Dominique, forcément… » Si elle pouvait comprendre que sa petite amie lui manquait, il fallait admettre qu’elle prenait malgré tout un peu mal le fait qu’il pose le visage de Dominique sur le sien. Malgré tout ce qu’elle pouvait dire et laisser paraître, cela faisait, forcément, un coup à l’ego. De ce qu’elle cru comprendre, ils ne semblaient pas avoir passé ce stade avec la poufsouffle, mais peut-être tentait-il simplement de noyer le poisson. Et en même temps, Lucrecia avait-elle vraiment envie de savoir ce que le gallois faisait derrière une porte fermée avec sa copine ? Pas vraiment.

Mais visiblement, les révélations ne semblaient pas prêtes de s’arrêter en si bon chemin, puisqu’Ash lui fit de nouveau face, en lui disant qu’il avait eu un crush sur elle deux ans auparavant. La surprise était lisible sur le visage de l’argentine, et elle se contenta un instant de le regarder, assimilant ce qu’il venait de lui dire. « Tu… Quoi ?! Mais pourquoi tu ne m’as rien dit ? » Alors qu’elle disait cela, elle se rendit compte que tout le monde n’était pas comme elle et qu'au final, elle aussi avait son lot de non-dits. Avec Thiago, ils avaient mis des années avant de s’avouer l’évidence; et même avec Ash, elle avait espéré certaines choses sans pour autant le lui dire, alors elle ne pouvait pas vraiment lui en vouloir d’être resté muet quand à ce crush d’antan. « Je comprends pas Ash, pourquoi ? Et y’a deux ans, je… Je venais à peine d’entrer à Poudlard, et tu semblais déjà si proche d’elle… » Elle parlait bien entendu de Dominique, ne comprenant pas vraiment ce qu’il se passait. Quand elle avait rencontré Ash dans le hall du Ministère, elle avait été vraiment contente de rencontrer l’un des amis de ses cousines. En plus de cela, ils semblaient, à l’époque tout du moins, s’entendre à merveille, si bien qu’elle avait espéré qu’il se propose de l’accompagner au bal de Noël. Et pourtant, Ash avait été vers Dominique, sans même un regard pour elle. Ça l’avait attristée, bien entendu, même si elle ne pouvait rien reprocher à Lucas, il avait été un cavalier tout à fait charmant. « Tu ne m’as même pas demandé si je voulais aller au bal avec toi, alors que j’espérais vraiment que tu le fasses… » finit-elle par avouer. Bien entendu, elle avait aussi espéré que son cousin se soucie d’elle, mais visiblement, les deux poufsouffles les plus proches d’elle n’en n’avait rien à faire. Elle ne savait plus quoi penser ni croire, les moments passés avec Ash deux ans plus tôt repassant en boucle dans son esprit. Pourquoi ? Comment ? Est-ce qu’ils avaient manqué quelque chose ? Elle aimait Thiago, bien entendu, il n’y avait aucun doute là-dessus, mais se pouvait-il que…
acidbrain


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 18:05

Ash passa sur la confirmation que les jumelles le couvaient du regard comme un bébé animal qui venait de naître et qui ne savait absolument pas quoi faire avec ses pattes voir les vidéos de bébé girafe, pour regarder Lu, les yeux ronds comme des soucoupes il lui offre vraiment le panel de ses plus belles expressions. « C’est vraiment gentil Lu… », souffla-t-il, toujours aussi stupéfait que son bien-être et sa sécurité revêtent une certaine importance à ses yeux. Que lui soit important à ses yeux. Bien évidemment, il savait qu’elle le considérait comme un ami, mais le savoir, et l’entendre lui assurer qu’elle ne voulait pas qu’il lui arrive quoique ce soit, comme si ça lui ferait du mal de le savoir pas bien (et Merlin savait que c’était arrivé souvent) était différent. Son cœur tambourina un peu plus vite. Il n’aurait jamais cru être aussi apprécié un jour.

La grande discussion "mettons les choses à plat avant demain" ne tournait pas tout à fait comme Ash l’avait pensé initialement. Il s’était attendu à ce que Lu l’enguirlande, lui adresse des reproches qui l’auraient braqué et rembruni, conduisant à une conversation de sourds. Mais non. Lu se fichait visiblement de s’être disputée avec Thiago à cause de lui, elle était visiblement remontée contre lui car il s’auto flagellait et se diminuait –bref, rien de nouveau. « C’est un peu mon problème quand même, vu que c’est à cause de moi qu’il t’en veut », objecta-t-il d’abord avant d’ajouter : « Je suis content que tu ne m’en veuilles pas pour la chute. Mais, tu sais, j’me sens pas nul que pour ça. Pour plein de trucs, qui sont pas liés qu’à aujourd’hui et…bref. Ne t’en fais pas pour moi. » Il avait entendu beaucoup de mots durs à son égard, mais personne n’avait été aussi sévère avec lui qu’il ne l’était avec lui-même.

Passant sur la digression qu’il était évident que Stef, en plus de se vanter pendant tout le reste du mois d’août qu’elle avait gagné, leur préférerait Quino comme partenaire de combat de coq –mais même si Ash avait trouvé le jeu amusant, était-il vraiment prêt à recommencer de sitôt ? sans doute pas- Ash fit part du côté stupide de leur dispute. Qui se bagarrait pour savoir qui avait le plus merdé ? Eux, visiblement. « Allez. C’est tranché comme ça. On a tous les deux notre part de responsabilité », approuva-t-il alors qu’elle lui proposait de couper la poire en deux concernant leur faute.

Alors qu’Ash sentait sa colère diminuer nettement, cette émotion fut remplacée par la gêne alors que Lucrecia lui demandait des explications sur son compliment, puis sur l’effet que le contact avec sa peau avait eu sur son corps à lui. Ash s’éloigna, histoire de respirer correctement et de lui cacher ses joues brûlantes. Il était encore moins à l’aise sur ce sujet que sur celui des sentiments, d’autant qu’il n’y avait pas que son manque d’assurance qui pêchait, mais aussi sa fierté. Il avait du mal à avouer qu’il avait effectivement pu être gouverné ainsi par ses hormones alors même que Lu n’était que son amie. En plus, c’était la première fois qu’une telle chose lui arrivait alors qu’il touchait quelqu’un. Déjà que quand ça lui arrivait, seul chez lui généralement quand il regardait les photos du Magic Insta de Lu, il ne savait pas quoi faire. Il était si mal à l’aise avec son propre corps qu’il n’osait même pas se toucher. Et demander des conseils à son frère était hors de question. Il avait bien trop peur de ses moqueries. « Moi je m’en veux. Ça n’aurait jamais dû arriver. Surtout pas en public », se morigéna-t-il, hésitant à se dégager pour ne plus sentir la main de Lu sur son épaule, un contact aussi douloureux qu’agréable. Elle n’avait aucune idée de l’effet qu’elle lui faisait (et tant mieux), comme ses paroles le lui prouvèrent. « Ouais. Comme je t’ai dit, elle me manque beaucoup, alors forcément, avoir une fille un peu trop proche de moi…j’suis désolé. C’était vraiment totalement déplacé », s’excusa-t-il de nouveau. Bien entendu, un tel truc ne lui serait sûrement pas arrivé avec Stef il te trouve moche Stef, c’est dit, mais elle n’avait pas besoin de le savoir.

Dans une de ses sorties autodestructrices comme ça lui arrivait quelques fois, Ash avoua à Lucrecia qu’il avait éprouvé des sentiments pour elle il y a deux ans –et dire crush était déjà beaucoup, il trouvait, même si ça ne recouvrait pas réellement toute l’ampleur de l’amour qu’il avait ressenti pour la brune. « Parce que je suis pas du genre courageux, et faut être courageux pour se déclarer en étant sûr qu’on va lui mettre un vent. Même quand j’ai avoué mes sentiments à Dominique…c’était pas évident, alors que je savais bien que je lui plaisais », expliqua-t-il en haussant les épaules. Son frère aîné draguait comme il respirait, Dahlia avait été très détachée de son couple-mais-c’est-pas-un-couple avec Noé Montgomery mais n’avait pourtant pas hésité à se mettre avec lui, et Peony faisait battre des cœurs même à l’autre bout du monde. Il n’était en rien comme sa fratrie. Il était complexé, méfiant, et il avait peur d’exprimer ses émotions. Peur de se retrouver blessé, encore et encore.

« Comment ça pourquoi ? Pourquoi j’ai éprouvé un truc pour toi ? Enfin, Lu, tu es si belle, et si adorable, mais tu as du caractère aussi et… » Il se stoppa, rougissant encore plus, si c’était possible. Il était en couple, amoureux. Il n’allait certainement pas se lancer dans un monologue à la gloire de Lucrecia Castillo notez qu’il en serait capable. « J’suis assez proche de Dominique depuis son entrée à Poudlard, aussi. On a beaucoup en commun. Mais c’est surtout après le bal que ça a évolué entre nous », précisa-t-il. Sa petite amie l’avait sauvée pour le bal de Noël, son premier en tant que préfet, puis sa compagnie agréable l’avait aidé à se changer les idées, surtout lorsque Thiago avait débarqué d’Argentine et qu’il avait paru évident aux yeux d’Ash et du tout Poudlard que les deux meilleurs amis s’aimaient. Le Poufsouffle était tombé amoureux progressivement de la cadette Weasley, et au fur-et-à mesure ses sentiments pour Lu s’étaient estompés. Il avait tourné la page. Mais depuis le début de son séjour en Argentine, dans la piscine et en cet instant plus particulièrement, il n’était plus très sûr de l’avoir réellement tournée. Pas quand il se rendait compte de l’effet qu’elle continuait d’avoir sur lui.

« Hein ? » Il cligna des yeux bêtement. Mais de quoi parlait-elle ? « Je comprends pas. Pourquoi…pourquoi une danseuse comme toi voudrait aller au bal avec moi ? Je sais à peine marcher correctement Lu ! La seule raison pour laquelle je me ridiculise pas lors de la danse des préfets, c’est parce que Dominique m’envoute avec son charme de Vélane ! », fit-il valoir, interloqué et perdu. Que venait faire le bal dans toute cette histoire ? « De toute façon, ça n’a aucune importance. Tu aimes Thiago, et je suis amoureux de Dominique. On est tous les deux heureux, insista-t-il. Je suis content qu’on ait éclairci les choses. Tout va bien entre nous, n’est-ce pas ? On peut peut-être retourner à l’intérieur maintenant ? Dahlia va m’en vouloir si elle n’a pas son asado au chimichurri à temps. » Comment ça il essayait d’écourter la conversation car il craignait d’avoir pris un terrain glissant avec sa confession et qu’il serait un peu dangereux pour lui de continuer à parler de sentiments avec Lucrecia ? Non. Non, pas du tout. Il lui tendit la main, sourire encourageant sur les lèvres. Oui, il serait temps de rentrer maintenant, leur famille devait se demander ce qu’ils fabriquaient…

@tiababylo





j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Lucrecia Castillo
Lucrecia Castillo
Serpentard

Parchemins : 500
Âge : 16 ans (31.12.2000)
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Danna Paola & Eiza González


Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 EmptyVen 5 Aoû - 19:39

Lu’ fit un geste de la main pour balayer les compliments du Poufsouffle. Elle n’était pas gentille par pitié, elle était gentille parce qu’elle se souciait de lui et qu’elle l’appréciait grandement, une chose qu’il semblait clairement avoir du mal à comprendre. Pourtant, il ne lui semblait pas qu’elle ait un jour été mauvaise avec lui, au contraire, c’était plutôt l’inverse qui s’était passé, quand Ash lui avait hurlé dessus au beau milieu du hall alors qu’elle s’inquiétait sincèrement pour lui. Non, elle ne s’en remettait pas, parce que c’était la première fois où elle avait vu le côté plus sombre du Poufsouffle et qu’elle ne s’y était pas du tout attendu. Mais cela ne voulait pas pour autant dire qu’elle allait le faire payer jusqu’à ce qu’il se sente plus bas que terre. Il y avait eu des circonstances atténuantes et même si elle gardait toujours cette altercation dans un coin de sa tête, elle était passée au dessus.

Bien entendu, Lucrecia n’était pas contente de s’être disputée avec Thiago pour des broutilles, elle n’était pas masochiste non plus. Elle lui avait pourtant bien dit qu’il ne s’était rien passé, et c’était vrai. Elle avait peut-être omis de mentionner qu’Ash avait réagit à sa présence contre lui, mais était-ce nécessaire de le lui dire ? Elle n’avait pas cherché à provoquer une telle réaction chez le gallois. « Ne t’en fais pas, on a traversé pire. Ça lui passera dans trois jours. » Ou peut-être un peu plus, mais elle savait qu’il ne la laisserait jamais trois jours -ou plus- toute seule face à Ash juste pour être sûr qu’elle ne lui échappe pas, même s’il ne faisait que de passer dans la journée pour se rappeler au bon souvenir -ou pas- du gallois et délimiter son territoire. « Je suppose que tu n’as pas envie de m’en parler ? Ou du moins, pas maintenant… Mais tu sais, si tu as besoin, je suis là. Ici ou à l’école. » Mais bien entendu, elle savait que cela risquait de ne jamais arriver,. Pas parce qu’il ne lui faisait pas confiance, mais parce qu’il n’avait sans doute pas envie d’afficher ses craintes à la première venue. Et même si elle le portait dans son coeur, elle n’était clairement pas la fille dont il était le plus proche. Stef’ avait d’ailleurs eut un élan de jalousie lorsqu’ils s’étaient rapprochés, craignant que sa cousine ne lui vole son ami. la pauvre, si elle savait

Finissant par s’accorder pour se partager la responsabilité de la situation, Lucrecia passa à un sujet plus sensible, qu’elle n’aurait pas aimer voir exposé devant tout le monde pour elle-même. Et pourtant, elle avait eu droit à une discussion plus que gênante en présence de sa mère, de la mère de Thiago et de Camila, où sa vie sexuelle potentielle avait été mise à la lumière. Si elle avait finalement capitulé et avoué que oui, elle couchait avec Thiago, la façon de faire ne lui avait pas fait plaisir. Alors forcément, elle voulait éviter qu’Ash ressente cette gêne là lui aussi. « C’est pour ça que je ne voulais pas t’en parler devant tout le monde. » Elle aurait pu, bien entendu, mal le prendre, et l’espace d’un instant, elle l’avait mal pris, elle s’était sentie prise de cours, et mise devant un mur, sans pouvoir faire marche arrière. Puis elle s’était calmée, se rendant compte qu’elle était en effet un peu trop près d’Ash et que peut-être tout cela pouvait prêté à confusion, surtout alors qu’elle s’était accrochée à lui comme si sa vie en dépendait alors qu’elle était tout à fait capable de nager seule et de reprendre son souffle comme une grande. « C’est pas grave Ash, on oublie, t’en fais pas. » Dans un coin de sa tête, une image se fit un peu trop insistante, et elle se força de la chasser de son esprit, afin de ne pas se sentir rougir, qu’Ash lui tourne le dos aidait, il fallait bien avouer.

Loin de s’imaginer qu’Ash avait pu ressentir de tels sentiments pour elle, Lucrecia tomba des nues. Elle ne savait pas, où plutôt, elle ne savait plus, si elle voulait qu’Ash ait pris son courage à deux mains il y a deux ans ou non. « Est-ce que je t’ai blessé, dans mon comportement ? Je suis désolée Ash, j’en savais rien… » Elle était, à son arrivée à Poudlard; encore troublée de ce qu’il s’était passé - ou plutôt ce qu’il ne s’était pas passé - avec Thiago et s’était fait mille et un scenarii pendant son absence. Elle avait beaucoup pleuré aussi, l’absence de son meilleur ami et de sa famille, cumulée au temps maussade de l’Écosse n’aidant pas. Puis quand l’argentin était arrivé, elle n’avait plus que passé du temps pendu à son bras ou à son cou. Malgré tout, alors qu’Ash lui disait pourquoi il avait succombé à son charme l’espacé d’un instant, la brune sentit ses joues la bruler. Elle ne s’était pas attendue à cela. Encore moins maintenant alors qu’ils venaient de passer un stade compliqué dans leur relation. Ils ne seraient plus jamais deux adolescents innocents l’un envers l’autre, c’était sûr.

Lucrecia fronça les sourcils quand Ash remit son envie d’aller au bal avec lui en question. Il fallait vraiment qu’il arrête de se rabaisser systématiquement, parce que Lucrecia ne supportait pas qu’on lui fasse croire qu’elle était idiote. Elle sentit cependant une pointe de colère quant au fait que Dominique usait de son pouvoir sur le gallois, même si cela avait supposément aidé sur ses capacités. « Parce que tu es mon ami et que j’avais envie d’y être avec quelqu’un dont j’étais proche ! Mince, Ash, pourquoi tu as autant de mal à comprendre que je t’apprécie, pour de vrai, et que j’ai sincèrement envie de passer du temps avec toi ?! » Ce n’était pourtant pas si compliqué, si ? Elle avait toujours cherché sa présence à Poudlard, elle avait été vers lui dès qu’elle le pouvait, et pourtant, il semblait remettre continuellement son amitié et l’amour qu’elle pouvait avoir pour lui en doute. « Oui, tout va bien entre nous… » Ou du moins elle l’espérait, car même si ils disaient tous les deux cela maintenant, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’une distance allait forcément s’installer. Alors qu’il lui tendait la main, elle esquissa un léger sourire, ne la saisissant pas, pour une raison qui lui paraissait évidente, même si l’envie, de son côté, était présente. Elle n’avait simplement pas envie de donner matière aux autres et surtout à Thiago de penser qu’il y avait quelque chose entre eux. « Je ne suis pas sûre que ça soit une bonne idée, Ash… » Elle déposa cependant un baiser sur sa joue avant de se mettre en route vers la maison, espérant que les jumelles avaient quitté la fenêtre et que Quino occupait toujours Thiago. Elle n’avait pas faim, mais elle allait devoir faire illusion, au moins jusqu’à ce que tout le monde aille se coucher. En rentrant, elle passa aux côtés de Stef’, et lui chuchota au creux de l’oreille, en espagnol : « Tu dors avec moi ce soir, s’il te plaît ? » même si sa question était plutôt une affirmation et que les sourcils froncés de sa cousine cachaient des milliers de questions alors que les yeux de la greco-argentine allaient de Thiago à Lucrecia puis à Ash. Une fois le précieux sésame obtenu (un « oui » donc) elle alla voir Thiago et glissa sa main dans celle de l’argentin, l’air toujours un peu morose. La soirée allait être longue.
acidbrain


• topic terminé  coeur


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia    Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia  - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Avec toi + ft Lucrecia - Cordóba
» PV • mi pedazo de sol • Córdoba
» Life is about taking decisions and moving on ...
» You're crazy !!! [PV]
» She's crazy but I like it...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le reste du Monde-
Sauter vers: