Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Pack Smartphone Samsung Galaxy S22 6.1″ + Galaxy Buds2 (Via ODR ...
599 €
Voir le deal

Partagez
 

 Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 573
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyMer 3 Aoû - 1:47


L'affaire du cafard volant géant

You realize that sometimes you're just not okay. You level off, you level off, you level off but it's not alright now. You need to understand there's nothing strange about this. You need to know your friends, you need to know that I'll be waving my hand watching you drown, watching you scream quiet or loud.

Ash Estefanía
Córdoba • 2 août 2017


Ash se sentait humilié. Merlin savait qu’il avait connu son lot d’offenses à travers le temps, entre ses multiples chutes, catastrophes et taches quotidiennes, il était servi. Mais là, frôler la commotion cérébrale suivie d’une noyade à cause d’un énième insecte étrange qui, évidemment, car il n’avait jamais de chance, s’en était pris à lui, devant ses sœurs, et une bonne partie des Kostas / Castillo / Piazolla, atteignait probablement le top 3 de ses plus grandes hontes bientôt il donne la liste complète. Il n’avait pas accepté de suivre Dahlia dans ce voyage qu’elle avait en tête depuis longtemps dans l’idée de mater Quino en maillot de bain pendant plusieurs jours d’affilée pour finir trucidé par un cafard aux propensions inhumaines et qui volait pour couronner le tout -avait-il été croisé avec un dragon ou une quelconque autre créature volante pour être pourvu d’ailes ? A un autre moment, il se serait sérieusement interrogé là-dessus.

Que Dahlia se sente dans l’obligation de le secourir n’arrangeait pas l’humeur massacrante de Ash après cet incident. Il en avait assez d’être cette pauvre petite chose qui avait sans cesse besoin d’être aidé pour ne pas finir blessé. Il avait eu quinze ans en mai, il fallait qu’il apprenne à se débrouiller seul, et à ne plus avoir besoin de sa fratrie -car même s’il affirmait sans cesse qu’il pouvait réussir à gérer sa vie sans eux, force était de constater que bien souvent, ce n’était pas le cas. Bien sûr, il aimait son frère et ses sœurs, mais il aurait préféré être autonome d’eux, et visiblement, éviter leur compagnie de temps à autre à Poudlard, notamment dans ses premières années, car il avait constamment l’impression d’être surprotégé, n’avait pas suffi à le rendre indépendant.

En réalité en cet instant, il en avait juste marre de lui-même et il n’aimait guère être emprisonné par ce genre de pensées, qui lui était pourtant habituelles, particulièrement alors qu’il devrait profiter de ses vacances. Au lieu de se réjouir de découvrir un nouveau pays, et une nouvelle ville, le voilà parti à ronchonner, partant du coin piscine, les poings serrés le long du corps, tandis que Peony était abordé par le grand frère de Lucrecia.

Il ne put même pas ouvrir puis fermer la porte d’entrée de la maison des Castillo de manière rageuse comme tout adolescent en colère digne de ce nom car elle était grande ouverte. Apercevant Stef dans le salon, sa tablette en main, il s’approcha d’elle et ronchonna : « Tu m’avais pas dit qu’il y avait plein de bêtes bizarres ici. C’est nul. Et ton frère peut pas arrêter avec ses sauts périlleux dans la piscine ? Il y a plus d’eau sur les pavés et l’herbe que dans la piscine. » Il croisa les bras de manière boudeuse. Il commençait à se dire que venir en Amérique du Sud n’avait pas été une super idée -cela étant dit, il avait failli se retrouver coincé dans un tombeau qui n’avait donc pas été son tombeau lorsque la famille Lloyd avait visité l’Egypte. « Tu fais quoi ? », lui demanda-t-il, finalement, décidé à ne pas faire que râler merci de ta considération Ash. Discuter avec Stef lui changerait sûrement les idées et lui faire oublier momentanément l’attaque du cafard géant.

And maybe you should sleep and maybe you just need a friend as clumsy as you've been. There's no one laughing, you will be safe in here, you will be safe in here.



@tiababylo





I am small and needywarm me up
and breathe me
EXORDIUM.




Dernière édition par Ash Lloyd le Dim 23 Oct - 11:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 754
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyMer 3 Aoû - 22:27

♛ L'affaire du cafard volant géant
Save some face, you know you've only got one. Change your ways while you're young. Boy, one day you'll be a man. Oh girl, he'll help you understand. Smile like you mean it.

▼▲▼

Pour la première fois de sa vie, c'était dans un état d'esprit très mitigé que Stef était arrivée en Argentine. Les astres auraient pourtant dû être alignés : Eurydice et Alexandre - plus brièvement - avaient pu venir la voir en Grèce, et elle s'était également organisée pour pouvoir retrouver son petit-ami à Londres, avant et après son premier voyage. Seulement, pendant qu'elle vivait sa petite vie tranquille à Athènes je laisse qui de droit contredire cette affirmation au besoin, Magicis Sacra avait sereinement débarqué sur le chemin de Traverse et pris en otage son petit-ami choquée déçue Freja, je pensais qu'on avait un deal. Et alors certes, elle l'avait retrouvé en un seul morceau mais elle avait été livide de l'apprendre, et terrifiée, et inquiète. Et s'il lui était arrivé quelque chose de grave on croise les doigts pour que l'event ne finisse pas en carnage car sinon ce post est à supprimer ? Ce n'était même pas comme si MS était vaincu. Comme s'ils étaient tranquilles. Ils étaient toujours , tapis dans l'ombre, à ricaner dans leurs barbes et à fomenter des plans tordus impliquant kidnappings et sièges. Voir Alexandre l'avait un tant soit peu rassurée : elle avait pu le prendre dans ses bras, l'embrasser, s'assurer qu'il était intact pas son visage svp c'est important. Elle aurait voulu pouvoir l'emmener avec elle à Córdoba, mais tout était déjà planifié et il avait ses propres engagements - la reprise de la danse de salon, notamment, mais pas avec EthelEthelEthel (un détail pas si anecdotique que ça pour Stef).

Vaincue, elle était arrivée en Argentine sans Alexandre dans ses bagages "comment ça il y a quoi dans la grosse malle taille humaine que je trimballe derrière moi et dans laquelle j'ai fait des petits trous ? Mais rien enfin, mes vêtements, désolée d'être une femme du monde !" mais avec la perspective de retrouver, cependant, un autre de ses amis pouvant lui offrir une oreille compatissante et compréhensive que tu crois. Car oui, c'était officiel, cette année, les vacances des Kostas croisaient celles des Lloyd le featuring de l'été. Et Ash était donc là, accompagné de ses sœurs - mais sans le célèbre Léopold. En voyant débarquer les gallois, sa mère avait presque immédiatement réussi à caser, sur le ton de la conversation, que la crème solaire n'était pas à négliger en Argentine, même en hiver. Le ton était donné bienvenue aux cachets d'aspirine.

Si Peony semblait rapidement s'être intégrée dans le grand mélange formé par les cousins Kostas, Castillo et la famille Piazzolla, notamment par le biais d'un rapprochement quasi immédiat avec Andró, et que Dahlia avait désormais l'air d'en savoir plus qu'elle sur l'histoire de Córdoba ("Le saviez-vous, l'église de la Compagnie de Jésus a été construite entre 1645 et 1654... mais qui a barré le reste du texte pour écrire 'par Joaquinus Kostatius à la place ???'"), Ash, lui paraissait plus réfractaire. Elle le sentait même grincheux, et avait pour objectif de prendre les choses en main avant même qu'il ne débarque ce jour-là, poings serrés, d'humeur visiblement massacrante, et listant tout ce qui le dérangeait à l'instant t. Patiemment, Stef leva la tête de sa tablette, qu'elle déposa à côté d'elle, invitant Ash à s'asseoir have a biscuit Asher. « De quelle bête bizarre tu parles ? C'est assez vaste tu sais, mais autour de la maison il n'y a jamais rien de dangereux t'inquiètes, c'est Quino qui a essayé de te faire peur ? Les pumas ne viennent pas ici mais c'est vrai qu'il y a une réserve pas très loin. » convînt-elle sans se douter qu'un incident venait tout juste de se produire, impliquant un cafard volant. « Si tu crois que je peux contrôler Quino, tu te mets le doigt dans l’œil. Tu peux tenter ta chance avec Gab' mais je te préviens, Quino déteste les rapporteurs. » Elle ne se souvenait que trop bien de l'affaire impliquant Noé Montgomery et un coup de balai : elle y avait assisté en direct, puis avait eu droit aux récriminations qui s'en étaient suivies. « C'est pas si dérangeant que ça, si ? Il va finir par se calmer un peu, il est excité d'être là, en plus il y a tes sœurs, je crois qu'il est juste content. » Elle trouvait son frère parfois insupportable (quand il lui prenait la manie de la jeter dans l'eau sans prévenir, par exemple !), mais elle n'aimait pas qu'on le critique.  

« Il veut seulement s'amuser tu sais, c'est toi qui es tout ronchon. » reprocha-t-elle au brun sans malice. Elle était son amie, il était de son devoir de lui faire remarquer les choses. Et là, elle ne comprenait franchement pas ce qu'il avait ! « C'est Dominique qui te manque ? Je comprends tu sais. » Elle avait beau reprocher à la Poufsouffle sa demande d'antan pour tester ses pouvoirs sur Alexandre et plus récemment, de les avoir utilisés au bal, elle ne lui en tenait pas réellement rigueur. Elle aimait bien Dominique et soupçonnait que l'éloignement impacte l'humeur d'Ash. Ça et la présence rapprochée de ses sœurs, qui ne semblait jamais trop lui réussir.

Fin des plaintes, Ash lui demanda ce qu'elle faisait et elle désigna donc sa tablette du doigt. « J'envoyais un message à Alexandre pour savoir si je lui manque car je n'ai pas eu de nouvelles depuis deux heures comment se passent les cours de danse. » expliqua-t-elle posément. « J'en déduis que tu veux rester ici ? » C'est-à-dire à l'intérieur, étant donné la hargne avec laquelle il était entré dans la pièce, elle le voyait difficilement faire demi-tour incessamment sous peu.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 573
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyVen 5 Aoû - 15:21

Si Ash avait sciemment fait en sorte de retarder le voyage de la famille en Amérique du Sud d’un an "maman, tu comprends pas, les enfants Kostas sont turbulent et dix fois plus bruyant qu’une Peony qui hurle sur Leopold !", "Dahlia, tu veux vraiment te coltiner Quino pendant deux semaines ? Comment ça oui bien sûr elle n’attend que ça Peony ???", il était réellement content de s’y trouver –quand un cafard géant ne le prenait pas pour cible, bien évidemment. Les Kostas étaient de grands voyageurs, comme les Lloyd, et c’était d’ailleurs l’un des sujets qui avaient rapproché Stef et Ash. Il avait de nombreux points communs avec celle qu’il considérait désormais comme sa meilleure amie, même s’ils n’avaient pas réellement le même caractère, Stef étant beaucoup plus expansive que lui, toujours si volontiers renfermé.

Ash aimait énormément les voyages. Il aimait beaucoup moins les multiples mésaventures qui semblaient faire partie de sa vie à sa plus grande rage et son plus grand agacement. Les années passaient, et il n’avait absolument pas l’impression que sa maladresse passait avec le temps. Et quand il réussissait à passer une journée sans chuter, se tâcher, se ridiculiser de quelque manière qui soit, il fallait qu’un volatile énorme s’en prenne à lui et qu’il ne doive sa survie à l’intervention de sa grande sœur. Il avait vraiment une vie pourrie le retour de Calimero Ash.

Il comptait bien s’en plaindre à Stef j’espère que tu es honorée Stef et il s’affala à ses côtés sans tomber par terre, je précise pour les mauvaises langues lorsqu’elle l’invita à s’asseoir "ce sont mes fesses là, Ash, pas le coussin du canapé". Il lui jeta un regard alarmé alors qu’elle lui disait que des pumas dormaient à deux pas de la maison il a bien la tendance en excès en commun avec Stef, en revanche. « Comment ça des pumas ??? C’est quoi cette histoire encore ? Je suis pas venu ici pour souffrir me faire égorger par une bête féroce ! », glapit-il, effrayé il y avait zéro chance qu’il termine à Gryffondor celui-là. « Mais non, il y a un cafard volant énorme qui a failli me jeter dans la piscine. Je pensais même pas que ça existait des trucs pareil », se plaignit-il, encore traumatisé n’ayons pas peur des mots de l’attaque de l’insecte.

Comme Ash était parti pour râler, il mentionna le turbulent Quino, qui redoublait ses pitreries en famille, de ce qu’Ash avait pu observer. Stef prit la défense de son frère, ce que le garçon pouvait tout à fait comprendre dans la mesure où il était le premier à défendre Leopold ou les jumelles, alors même qu’il se montrait parfois très critique avec eux la fameuse règle de je suis le seul à pouvoir le critiquer. « Il est toujours aussi amusant, et je suis sûr qu’il est content de voir les jumelles –même s’il n’a pas l’air de trop leur parler. C’est juste que je préférerais qu’il ne me pousse pas dans la piscine. Je suis capable de tomber dedans tout seul comme un grand, merci bien ! » Etait-ce la peine de s’en vanter à voix haute ? Qu’importe. Stef le connaissait assez pour savoir qu’il avait souvent du mal à garder les deux pieds par terre.

« Forcément je suis ronchon ! Une bête affreuse a voulu faire de moi son goûter Stef ! », s’exclama-t-il, outré, certain que son attitude était totalement justifiée. « Hein ? Ah oui. Oui, elle me manque beaucoup. Et puis on a une heure de plus de décalage horaire comme elle est en France avec sa famille. » Mais sans vraiment Victoire dans les parages, de ce qu’il avait compris, l’aînée des Weasley passant la majorité de son temps avec Ted. Et en parlant d’amoureux loin d’Argentine, Stef lui dit qu’elle envoyait un message à Dominique, justement, pour lui avouer son amour Alexandre. « Ah oui ? J’espère que ça se passe bien. Il a bien besoin de distractions après les événements de Traverse… » Les Lloyd ne s’y étaient pas trouvés, déjà en partance pour l’Argentine, ce qui n’avait pas empêché Ash de se montrer très inquiet pour son ami. « Ouais. Plus jamais je retourne dehors », affirma-t-il avec certitude même s’il supposait qu’il devrait aller à l’extérieur à un moment donné mais vu ce que ça donne dans quelques jours, il aurait mieux fait de rester cloitré dans la maison.

@tiababylo





I am small and needywarm me up
and breathe me
EXORDIUM.




Dernière édition par Ash Lloyd le Lun 15 Aoû - 0:23, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 754
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyVen 5 Aoû - 20:03

♛ L'affaire du cafard volant géant
Save some face, you know you've only got one. Change your ways while you're young. Boy, one day you'll be a man. Oh girl, he'll help you understand. Smile like you mean it.

▼▲▼

Stef n'était pas dehors, parce qu'elle voulait envoyer un message à Alexandre - elle compensait son absence par une correspondance quotidienne t'es content Alexandre ? - et elle n'avait pas particulièrement envie que Quino lui arrache sa tablette des mains pour lire ce qu'elle écrivait ("Olala Stef c'est osé, les parents savent que leur petite fille écrit des choses pareilles ? Ah non j'ai mal lu c'est chiant en fait") ou encore, se mette à rédiger à sa place ("Ses yeux sont verts comme un crapaud frais du matin - c'est beau non ? Fais confiance à ton frangin ça va le séduire di-rect ton Alexandre"), ou pire, qu'il trébuche sur Ash en train de ramasser sa tong par terre et tombe la tête la première dans la piscine avec sa précieuse tablette en main. Ce qu'elle n'avait pas anticipé, c'était que Ash débarque avec une tête d'enterrement, se laissant tomber à côté d'elle avec la grâce et la délicatesse d'un cachalot qu'elle affectionnait, certes, mais pesant son poids de rien Ash.

« Rolala, tu vas pas te faire égorger par une bête féroce. Ne dramatise pas autant tu sais bien que c'est mon rôle ça. Toi t'es censé être plus mesuré, t'as pas le droit d'essayer d'inverser. » lui fit-elle remarquer avec humour, en espérant l'aider à se détendre un peu. Elle savait que quand Alexandre lui faisait relativiser les choses, ça lui permettait de prendre du recul et de se rendre compte que, d'accord, elle abusait peut-être un peu. Elle grimaça cependant à la mention du cafard. « Ah oui il y en a. Mais quand ils sont dehors ça va, tu peux les éviter. » Elle s'interrompit, soudain perplexe. « Comment ça, jeter ? Les cafards ne poussent pas les gens. » On en revenait donc à l'exagération, de toute évidence, Ash était en train d'essayer de lui voler son titre de drama queen ! Pour ce qui était des insectes, elle savait à peu près les gérer. Elle ne prétendrait pas qu'elle aimait ça, mais elle savait aussi les ignorer en extérieur et s'en débarrasser en intérieur. Elle n'avait, d'ailleurs, pas trop eu le choix sur le sujet, comme elle l'expliqua ensuite à Ash : « Quand j'étais petite j'en ai trouvé plusieurs fois dans ma chambre. Je criais tout le temps pour que Quino ou Gab' viennent les enlever mais c'était encore pire. Genre, ils les attrapaient avec les doigts et après ils me poursuivaient dans la maison pour me les mettre dessus. L'enfer franchement. Je peux te dire que ça vaccine contre la peur. Ou l'envie de leur demander de l'aide. » Clairement, les comportements de ses frères avaient influé sur la personne qu'elle était devenue aujourd'hui bavarde, parfois hystérique et vaguement givrée, donc.

Stef n'aimait pas du tout qu'on critique sa famille. Quino avait ses défauts - elle en était même très familière -, mais il était son frère, et l'une de ses personnes préférées au monde. En outre, ils étaient en vacances, et il n'avait rien fait de grave. Ce qui l'embêtait davantage, c'était que Ash ait l'air aussi ronchon alors qu'il aurait dû profiter et s'amuser. « Tu peux juste lui dire tu sais, il n'est pas méchant il comprendra, surtout si ça te dérange autant. » Elle, par exemple, n'était pas aussi dérangée qu'elle voulait le prétendre : hurler sur Quino faisait un peu partie du show, et des attendus lors de vacances entre Kostas. « Oh ça ça ne m'étonne même plus, je ne sais jamais ce qu'il se passe dans sa tête. » ajouta-t-elle en référence au manque de discussions entre Quino et les jumelles Lloyd. Elle avait essayé de s'en mêler par le passé et s'y était brûlé les ailes, alors pas question de recommencer !

« Qu'est-ce que tu racontes. » Elle secoua la tête, adressant un sourire indulgent à Ash alors qu'il réitérait avoir risqué sa vie face au cafard volant. Décidément, il n'en démordait pas ! « J'veux dire, de manière générale, t'es pas content d'être là ? » s'inquiéta-t-elle plus sincèrement, scrutant le visage familier du Poufsouffle. Elle détestait l'idée qu'il ne se plaise pas auprès d'eux à Córdoba. Elle avait attendu si longtemps pour que l'un de ses amis puisse venir !

L'éventualité que son comportement soit lié à Dominique traversa l'esprit de la greco-argentine, qui, comme à son habitude, ne perdit pas de temps pour formuler son hypothèse à haute voix. « Vous arrivez à vous parler avec la tablette au moins ? » s'enquit-elle en désignant l'objet magique, qu'elle avait justement été occupée à utiliser avant l'arrivée en fanfare du Poufsouffle. « Hmhm, pas trop bien non plus, hein. » marmonna-t-elle à mi-voix, fronçant brièvement le nez. Qui savait quel genre de gourgandines traînaient à son club de danse moldu ? Si seulement on lui avait laissé le temps de faire une petite vérification d'antécédents sur toutes les inscrites mais hélas... Elle se racla la gorge. « Mais oui clairement. J'arrive toujours pas à croire qu'ils l'aient pris en otage. C'est vraiment des rats. J'aurais voulu être là... » Pas qu'elle se crut être d'une utilité sans nom, mais peut-être que si elle avait été avec lui, ils ne l'auraient pas pris en otage, qui sait ? Peut-être se seraient-ils trouvés autre part à cet instant-là...

« Je te préviens tout de suite, on ne va pas rester enfermés ici indéfiniment comme des pestiférés. Mais on peut rester pour l'instant si tu veux. Les autres faisaient quoi dehors, à part des bombes dans la piscine ? » se renseigna-t-elle en s'étendant un peu plus confortablement à son tour.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 573
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyLun 15 Aoû - 2:39

Ash ne s’était pas attendu à voir quelqu’un dans la maison –les Kostas-Castillo semblaient vivre dehors, en dépit des températures hivernales de l’Argentine qui devaient piquer après la Grèce. Il pensait digérer son humiliation la plus récente seul dans son coin, tout en comptant râler auprès de ses sœurs le soir venu –c’était un peu leur rôle de devoir supporter ses ronchonnements quand il en avait envie comment ça non ? Mais il s’avérait finalement que Stef n’était ni en train de se bagarrer avec Quino, ni à traîner avec Lu et Tina, ni à lancer Gabriel dans un des monologues dont il semblait friand en présence de Peony et de Dahlia "Comment ça vous ne connaissez pas tous les dirigeants d’Argentine depuis la déclaration d’indépendance de juillet 1816 ? Vous venez en Amérique du Sud et vous ne savez même pas ça ? Laissez-moi vous raconter l’histoire politique de ce pays magnifique car moi je la connais par cœur…" avant de les planter discrètement. Non elle était affalée dans le canapé, sa tablette magique à la main il faut profiter du soleil enfin Stef.

Ash pensait pouvoir se plaindre tranquillement auprès de sa meilleure amie, mais celle-ci tenta de le faire relativiser en parlant d’animaux bien plus dangereux que des volatiles transgéniques. Ash s’inquiéta aussitôt par rapport à ces pumas voisins –ce pays était vraiment dangereux, il n’aurait pas pensé que son intégrité physique serait à ce point menacé car niveau mental, il est assez perturbé comme ça- et Stef tenta de le faire rire pour oublier ses angoisses. « Si on retrouve mon corps mortellement blessé, tu auras ma mort sur la conscience Stef », répondit-il d’un ton faussement grave, même si la blague de son amie l’avait effectivement fait rire. Il fallait croire que la légère tendance à tomber dans l’excès de sa meilleure amie l’avait contaminé à force je te remercie pas Stef. « Quand ils sont dehors ? Tu veux dire qu’ils peuvent venir à l’intérieur ?? », s’alarma-t-il aussitôt. Nul doute que ses rêves cette nuit seraient peuplés d’affreux cafards géants qui le poursuivraient dans toute la maison. « Non évidemment, mais il m’a tourné autour et évidemment, ça m’a tellement perturbé que j’en ai perdu l’équilibre. Mais comme mes sœurs veillent toujours sur moi, je ne suis pas tombé la tête la première sur la dalle de la piscine », raconta-t-il avant d’exploser de rire franchement lorsque Stef lui raconta son anecdote d’enfance. « Je crois que tes frères sont pires que ma fratrie, et même mes cousins », releva-t-il avec malice. Il n’incluait pas Valentina dans le lot, évidemment, qui ne vivait que d’histoires d’amour et de positivité. « Tu crois vraiment qu’il m’écouterait ? Je m’étais dit que lui parler ne servirait qu’à lui donner envie de m’embêter encore plus », dit-il au sujet de Quino et de ses blagues à répétition. Stef connaissait mieux le Poufsouffle que lui, elle pourrait l’éclairer, même si elle affirmait ne pas savoir ce qu’il fabriquait avec les jumelles –n’étaient-ils pas censés être amis ? Au moins ils étaient deux quatre en fait si on compte Peony et Dahlia à ne pas suivre le raisonnement du bientôt septième année.

Comme Ash était particulièrement ronchon après l’attaque du cafard géant il y aura un avant et un après Stef, tu ne comprends pas, son amie s’inquiéta de son ressenti général par rapport à ses vacances en Argentine. « Mais si Stef, je suis content d’être ici ! Bon, il m’arrive des trucs, mais il m’arrive toujours des trucs. Je suis content qu’on passe des vacances ensemble. Peut-être qu’on pourra se voir en Grèce l’année prochaine ? J’aimerais bien y retourner, et je suis sûr que mes sœurs aussi. » Elles s’étaient bien plus acclimatées, en tout cas bien plus facilement, ici que lui, après tout. Pour Ash, hormis ses habituelles maladresses, tout était un peu plus compliqué, plus compliqué qu’il ne l’aurait imaginé d’ailleurs, entre la présence quasi quotidienne du parfait Thiago, et la vision tout aussi quotidienne de Lucrecia en bikini, mais ça, évidemment, il ne pouvait pas en parler avec Stef même s’il n’aurait bientôt plus le choix.

Aussi, il assura que oui, effectivement, Dominique, sa petite amie, la fille dont il était amoureux, lui manquait. « Oui, on s’est accordé sur une heure où on s’envoie des messages à on la même heure tous les jours. » Même si, selon le programme des journées, il ne pouvait pas forcément être sur sa tablette, mais dans ce cas, il prévenait la Poufsouffle.

Il sourit à la remarque de Stef sur le stage d’Alexandre, marque classique de sa jalousie. « C’est un Symphonie, le cousin de Viska. Faut croire que MS nourrit une obsession vraiment bizarre sur leur famille, remarqua-t-il. Mais tu sais, si tu avais été là, tu te serais peut-être sentie aussi impuissante, on peut pas dire qu’ils sont nuls en duels. » Lui savait bien qu’il n’aurait pas pu être d’une grande aide. Et puis, il gardait un souvenir marquant de sa dernière rencontre avec une sorcière de l’organisation, où il avait été pris pour cible, pour une raison qui lui apparaissait encore obscure.

Stef ne paraissait pas vouloir se cloitrer à l’intérieur de la maison, ce qui n’était pas du tout étonnant vu sa personnalité. « Leandró est venu chercher Peo pour l’embarquer je ne sais où. Ils sont vraiment mignons tous les deux. Dahlia est sûrement restée bouquiner, Tina doit être avec Sol, et Lu était avec Thiago, bien évidemment. » Il tenta de ne pas paraitre trop amer en prononçant ses derniers mots –Stef ne pourrait comprendre sa jalousie mal placée car en plus d’être moche, il te trouve stupide Stef.

@tiababylo





I am small and needywarm me up
and breathe me
EXORDIUM.




Dernière édition par Ash Lloyd le Sam 5 Nov - 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 754
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyDim 25 Sep - 19:30

♛ L'affaire du cafard volant géant
Save some face, you know you've only got one. Change your ways while you're young. Boy, one day you'll be a man. Oh girl, he'll help you understand. Smile like you mean it.

▼▲▼

A posteriori, Stef n'avait peut-être pas adopté la meilleure des stratégies. Elle avait voulu rassurer Ash, certes, mais elle avait eu des difficultés à déterminer exactement à quel genre de "bête" il s'était retrouvé confronté, et il en résultait que le garçon voyait à présent ses airs mélodramatiques renforcés par ses paroles. Quelle erreur de débutante.

« Tu ne vas pas mourir ici, Ash par contre y laisser un ou des organe(s) je ne dis pas. » répondit-elle tout aussi solennellement que le garçon, bien décidée à réparer les pots cassés. Elle voulait que les Lloyd passent de bonnes vacances en Argentine, elle y tenait. Elle en faisait même sa mission personnelle 24 heures sur 24 de fun garanties ! Rendez-vous à l'aquagym Dahlia, avec ta bonne humeur et ton bonnet de bain ! « Euh. » Elle prit cependant un air dépité en constatant que Ash continuait à psychoter dangereusement, et ce malgré ses efforts. « Techniquement oui mais en vrai ça n'arrive pas trop t'inquiètes je suis sûre que tu n'en verras pas. » poursuivit-elle à toute allure, un sourire volontairement rassurant sur le visage, balayant les inquiétudes de son ami du revers de la main. « Ah. » commenta-t-elle quand il mentionna ses sœurs, pinçant les lèvres car elle savait ce que ça sous-entendait. Ash détestait que ses aînés le pouponnent (ce qu'elle avait bien du mal à comprendre, elle qui adorait recevoir l'attention de sa fratrie) - d'ailleurs, le ton de sa voix n'y trompait pas : il était amère. « C'est une bonne chose qu'elles prennent soin de toi, en vrai. Moi en tout cas, je suis bien contente que tu ne te sois pas fracassé la tête. » dit-elle avec diplomatie, et bien consciente que ça ne suffirait pas à l'apaiser.

« Ils sont pires que tout. » approuva-t-elle d'un air grave quand il fut question de ses frères, bien contente néanmoins d'avoir su faire rire le Poufsouffle. Il n'était donc pas totalement bloqué sur le mode "revêche" ! Pour une fois que ses mésaventures / traumatismes d'enfance s'avéraient utiles. Mais elle ne le dirait jamais à Quino ou Gab de vive voix, certainement pas ! « Je pense que oui, il ne veut pas que tu passes un mauvais moment ici non plus. Il est juste taquin. » promit-elle au sujet de Quino. Son frère avait bon fond, elle le savait bien. Et il s'agissait d'Ash, pas d'elle. Elle, il l'aurait embêtée jusqu'à ce que hurlements vengeurs s'ensuivent, mais Ash ne lui était pas affilié. Des règles de bienséance s'appliquaient (sous certaines conditions...!)

Stef était sincèrement inquiète du fait qu'Ash n'apprécie pas ses vacances cet ingrat. Il diffusait de très mauvaises ondes actuellement tu n'es pas "good vibes" du tout Asher qu'est-ce qui se passe ? et elle comptait bien lui tirer les vers du nez : elle avait besoin d'avoir toutes les cartes en main pour pouvoir l'aider si tu savais. « C'est vrai, tu promets ? Tu me le dirais si ça n'allait pas, hein ? » Elle tapa vivement des mains c'est une otarie. « Ce serait trop bien, déjà là c'était trop cool de voir Eury' et Alexandre. J'aimerais trop, tu penses que ta famille serait d'accord ? » Comme toujours, tout allait très vite dans sa tête, et forcément, elle se projetait déjà. Ash aurait difficilement pu dire quoi que ce soit qui puisse la rendre plus heureuse en cet instant à part peut-être qu'il trouvait la nouvelle partenaire de danse d'Alexandre hyper moche.

Interrogeant Ash concernant Dominique, elle écouta sa réponse avec beaucoup d'attention. « Ah, bonne idée. Tu arrives à tenir l'horaire à chaque fois ? » se renseigna-t-elle à présent davantage comme pour une potentielle pratique à adopter que parce qu'elle soupçonnait Ash de souffrir de l'absence de sa copine.

Ce fut au tour de Stef de parler de sa relation, et outre le fait qu'elle aurait aimé qu'Alexandre soit là avec eux, elle aurait surtout apprécié qu'il ne se retrouve pas embarqué dans un énième coup foireux de MS. « Je ne comprends pas pourquoi ils ne peuvent pas les laisser tranquilles. » se plaignit-elle, sourcils froncés. N'avaient-ils pas suffisamment soufferts comme ça ? « Je sais, mais quand même. Le nombre, ça joue aussi contre MS. » ajouta-t-elle, plus par principe que par une réelle envie de débattre. Elle savait bien que c'était futile : elle ne pouvait pas revenir en arrière.

Elle nota le ton particulier qu'avait pris la voix d'Ash à fin de son résumé concernant leurs familles, mais elle ne sut pas comment l'interpréter soon. Il était en effet plutôt logique que Lu' se trouve avec Thiago : ils passaient beaucoup de temps ensemble lorsqu'ils étaient en Argentine, et en même temps, sa cousine n'était pas exclusivement avec Thiago non plus, car sinon elle se serait - inévitablement - attiré les foudres de Stef. « Tu veux qu'on aille faire un tour en ville ? Je te promets que je te protègerai des bêtes féroces. Je suis connue dans le coin. » Elle lui adressa un sourire enjoué, se redressant pour lui tendre la main et l'inviter à quitter sa position affalée. Ils étaient en vacances, il fallait profiter !

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 573
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptyDim 6 Nov - 1:56

Ash saluait les efforts de Stef pour le rassurer, mais on ne pouvait pas vraiment dire qu’ils étaient payants déso pas déso Stef. Au contraire. Maintenant, il allait avoir peur de tomber sur un puma en sortant du jardin de la villa des Castillo-Munguía, et de nouveau se faire agresser par un cafard volant géant, mais à l’intérieur cette fois-ci. L’Argentine était décidément un pays où il devait redoubler de vigilance on apprend plus aux jeunes vigilance constante ou quoi ? et ce à plus d’un titre. Et l’anxiété générée par ses peurs et ses inquiétudes avaient tendance à lui gâcher le plaisir sincère qu’il éprouvait à découvrir un nouveau pays, d’autant plus que cela signifiait passer du temps avec sa meilleure amie.

« Elles ont de bonnes intentions, j’peux pas dire le contraire, mais j’voudrais juste qu’elles arrêtent de penser que j’suis un bébé, et c’est pas comme ça que ça va arriver », déplora-t-il d’un ton boudeur, se fichant bien de passer pour le grognon de service pour le coup -et puis niveau plaintes, Stef n’était parfois pas en reste c’est cadeau Stef c’est pour moi.

Comme il avait désormais l’autorisation de Stef, il ne manquerait pas de faire entendre ses arguments à Quino la prochaine fois qu’il lui viendrait à l’idée de le pousser tout habillé dans la piscine alors qu’il venait de se réveiller et n’avait même pas encore mangé le moindre gâteau sucré -certains avaient besoin d’un café pour bien commencer la journée, lui c’était de se nourrir qui lançait correctement sa matinée. Le Brun était très amusant, mais plus il faisait ses blagues loin de lui, mieux Ash se portait tu pues Quino, c’est dit.

Il eut un pauvre sourire lorsque Stef lui demanda de promettre de lui dire si quelque chose n’allait pas. Pour quelqu’un qui n’aimait guère qu’on le tienne écarté, et qui n’aimait pas beaucoup les mensonges, il gardait secret un tas de choses dont un gros qui sera bientôt découvert. Mais ce n’était pas parce qu’il n’avait pas confiance en Stef, il la considérait comme sa plus proche amie, ce n’était pas pour rien, c’était simplement qu’il avait passé tellement d’années à tout garder pour lui, tous ses problèmes, toutes ses insécurités, qu’il avait du mal à s’ouvrir et à partager toutes ses pensées. Et puis, la plupart du temps, il se disait que ses amis n’avaient pas envie de passer leur temps à le réconforter. « Je t’assure que je passe de bonnes vacances. L’Argentine est un très beau pays, je suis content d’être ici, et de passer des moments avec toi », répéta-il donc, souriant ensuite alors que Stef s’emballait en songeant à des vacances en Grèce. « Nos parents s’alignent sur nos choix de destinations depuis plusieurs années. Dahlia avait regretté qu’on ne se concentre que sur Athènes lors de notre premier séjour, et Peony nous suivra évidemment, surtout si Leandró est lui aussi du voyage. » A moins bien évidemment que sa soeur n’oublie le brun d’ici l’an prochain -douze mois, ça paraissait rapide et long à la fois.

« Pas toujours, ça dépend de nos activités, mais j’essaye de prévenir Dominique si je ne peux pas me connecter à l’heure prévue », informa-t-il, qui elle-même devait composer avec la distance et le décalage horaire pour correspondre avec Alexandre. « MS a l’air d’avoir un très vaste plan, et on dirait bien que les Symphonie y sont liés. Au moins, personne n’a été enlevé cette fois », remarqua-t-il. Et encore heureux, sinon il ne pouvait imaginer l’état de Stef.

L’enthousiasme de la lionne étant contagieux, et l’amertume de sa dernière presque catastrophe diminuant petit à petit, Ash se sentit prêt à pointer le bout de son nez dehors de nouveau. En plus, il savait bien qu’une fois que Stef avait une idée en tête, il était très difficile de le lui faire oublier. « Allez. Tu crois que si je lance un sort sur une bestiole, dans l’hypothèse où on en croise une, le Ministère me poursuivra ? » Il se leva du canapé, attrapant la main de Stef. Il n’avait pas encore tout vu de Córdoba alors rien de mieux qu’une visite guidée pour en connaître davantage sur la ville : "alors là c’est le studio de danse où Thiago et Lu passent tout leur temps, attends Ash pourquoi tu te mets à marcher à toute vitesse ???"

***

9 août

Ash avait passé une bonne partie de sa matinée dans sa chambre, demandant à Peony qui se transforme en esclave à l’occasion de lui apporter son petit déjeuner. Il avait envie de croiser personne, et surtout pas Lucrecia et encore moins son parfait petit ami. Mais il fallait qu’il se montre un minimum poli envers ses hôtes et il dut descendre pour le repas du midi. Il gardait le regard baissé vers son assiette et se leva rapidement après le dessert, décidé à rentrer dans sa tanière. Bien évidemment, Stef ne comptait pas le laisser faire et il se retrouva face à face avec elle. Gêné, car il se doutait que Lu lui avait donné des détails qu’il aurait préféré garder pour lui tu sais pas à quel point chou, il ne réussit pas à lui offrir un réel sourire. « Ça va ? On a encore super bien mangé à midi. » Mais il savait très bien que Stef se ficherait bien de parler des plats typiques argentins…

883 mots

@tiababylo





I am small and needywarm me up
and breathe me
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Estefanía Kostas
Estefanía Kostas
Gryffondor

Parchemins : 754
Âge : 16 ans { 03 / 07 / 2001 }
Actuellement : 6ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 11
FACECLAIM: Rachel Zegler / Ana de Armas


Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  EmptySam 12 Nov - 0:39

♛ L'affaire du cafard volant géant
Save some face, you know you've only got one. Change your ways while you're young. Boy, one day you'll be a man. Oh girl, he'll help you understand. Smile like you mean it.

▼▲▼

Ash ne la relança pas concernant les "bêtes sauvages", et Stef n'insista pas plus, consciente qu'en voulant bien faire, ses efforts s'étaient peut-être révélés contre-productifs : elle avait davantage inquiété que rassuré son ami. Qu'à cela ne tienne, elle était à présent pour le défendre face aux cafards, ou a minima, le prévenir si elle en voyait, histoire qu'il ne soit pas pris de court à nouveau. Car elle savait bien que c'était aussi ce qu'il reprochait aux jumelles : le fait de le surprotéger. Elle pouvait faire le guet tout en préservant sa fierté. Il n'aurait qu'à mener sa propre bataille s'il se retrouvait confronté à un autre cafard, dans les règles de l'art. Elle voulut ajouter que ses sœurs ne le prenaient certainement pas pour un bébé non plus, mais elle connaissait cet air et ce ton : rien de ce qu'elle dirait ne pourrait le faire fléchir. Elle se contenta donc de hocher la tête docilement - chose rare -, souhaitant éviter qu'il ne finisse remonté contre elle. Contre toute attente, elle était là pour arrondir les angles, pas pour créer un grand remue-ménage. L'âge de raison.

Plus que tout, Stef voulait que les Lloyd - et en particulier Ash, puisqu'il était son ami - passent de bonnes vacances en Argentine. Elle était ravie qu'ils soient tous là, et elle tenait à ce que tout se passe bien tu vas vite déchanter. Depuis son arrivée, elle sentait pourtant qu'il y avait anguille sous roche avec Ash, même si le brun ne lui avait encore rien dit explicitement. Elle avait le flair pour ces choses-là. Et elle ne voyait pas d'intérêt à marcher sur des œufs : elle préférait confronter le Poufsouffle directement, et jauger sa réaction en direct.

Elle aurait aimé également que son détecteur de mensonge soit plus rôdé, mais ça n'était pas le cas, et il lui avait fait défaut par le passé, face à Quino. En l'occurrence, Ash se montrait rassurant, et elle supposait qu'il n'avait pas de raison de mentir. Son sourire ne remontait pas totalement jusqu'à ses yeux, mais il faut dire qu'on était encore post incident du cafard volant, et que ses révélations sur les pumas n'avaient pas aidé. Elle décida de laisser passer, pour cette fois. « Bon. » acquiesça-t-elle, lèvres pincées. Il mentionna alors la Grèce, et le visage de Stef s'éclaira tandis qu'Ash semblait indiquer que tous les voyants étaient au vert. « Trop, trop bien ! Si tu savais comme ça me ferait plaisir ! » Elle adressa un franc sourire au Poufsouffle, qu'elle fixait toujours de ses yeux noisette.

Ils évoquèrent ensuite leurs petit-amie et petite-amie respectifs, et prenant note des méthodes de communication employées par le brun, elle perdit ensuite de sa superbe à la mention de l'attaque sur le chemin de Traverse. « Non, mais ça n'a pas l'air de s'être joué à grand-chose. » soupira-t-elle, le front plissé par l'inquiétude. Le pire dans tout ça, c'était qu'elle était totalement impuissante : comment pourrait-elle protéger Alexandre de Blomberg ? D'accord, elle n'était pas mauvaise en magie, mais elle était loin d'avoir à sa disposition les compétences ou l'arsenal des Symphonie, et pour autant, Alexandre et Viska s'étaient tous les deux retrouvés sous l'emprise de MS à nouveau. C'était à devenir fou.

Enfin, elle tendit la main à Ash, espérant qu'il n'allait pas lui mettre un vent de l'extrême. S'il le faisait, elle en serait fortement vexée, et il était bien placé pour savoir qu'il était dangereux de se mettre un Kostas à dos - et plus particulièrement celle qui se trouvait devant lui en cet instant. « Je crois que oui. Garde ta baguette rangée, veux-tu ? On n'a pas besoin de magie pour se défendre face à de vulgaires insectes. » lui promit-elle avec assurance, et gonflant le bras pour lui montrer ses muscles. « Je vais leur faire peur avec toute ma force, t'inquiètes. » Sourire aux lèvres, elle ouvrit la voie vers leurs nouvelles aventures.

--
9 août

Stef avait promis à Lu' qu'elle allait parler à Ash, mais elle ne savait pas encore ce qu'elle allait lui dire, exactement. Elle avait du mal à faire le tri dans ses émotions : elle se sentait trahie, et déçue qu'il ne lui ait pas fait confiance, légèrement traumatisée par les images s'étant formées dans son esprit lors du récit de Lu', inquiète à la fois pour le Poufsouffle et pour sa cousine, et surtout, décidée à tout arranger. Pas question que Lu' choisisse de retourner à Castelobruxo, qu'Ash se replie totalement sur lui-même ou que Thiago fasse la gueule jusqu'à la fin des temps. Stef allait calmer tout ce petit monde, et rapidement.

Comme elle l'avait anticipé, Ash s'était débrouillé pour esquiver le petit-déjeuner, seulement, il n'eut pas d'autre choix que de faire une apparition au déjeuner après que Stef se soit longuement plainte auprès des parents Lloyd que leur cadet se montre très impoli : "je ne sais même plus à quoi il ressemble Madame et Monsieur Lloyd, tant ça fait longtemps que je n'ai pas posé les yeux sur lui..." Ni une ni deux, elle le rattrapa avant qu'il ne fuie pour se barricader dans sa chambre à nouveau. Haussant les sourcils, elle ne daigna même pas répondre à sa tentative de diversion - il ne l'aurait pas aussi facilement. « Tu veux me raconter ta version des faits ? » Ce qui était formulé comme une proposition n'en était pas vraiment une. Elle lui désigna le jardin, où ils pourraient plus facilement s'isoler.

CODAGE PAR AMATIS




estefanía; — Reputation precedes me, they told you I'm crazy. I swear I don't love the drama, it loves me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty
Ξ Sujet: Re: Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía    Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV • mi pedazo de sol • Córdoba
» PV • helicopter • Córdoba
» Avec toi + ft Lucrecia - Cordóba
» PV • un peu, beaucoup, pas du tout ? • Córdoba
» Estefanía Kostas {Rps}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le reste du Monde-
Sauter vers: