Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
 

 PV • helicopter • Córdoba

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1331
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptyVen 5 Aoû - 20:59

Peony & Ash
Babe, without me, you are just so defenseless from motorbikes and girls who might try break your heart. So I'm pretty sure that I should make you breakfast and then I should never leave the front seat of your car. You are important, so of course it maddens me when you're nonchalant about your own mortality. Please be more careful when you cross the road. You're a perfect arrangement of rickety bones. It's not interfering if you can't be trusted to treasure that heart like I do. Your sense of danger is antique and rusted and mine's razor sharp, oh, when it comes to you. When you wait for a train, don't cross the yellow line, don't run with scissors and don't text and drive. Call me the minute you get to your dad's, I'll be worried all night and I won't wanna ask. So forgive me, if I hover close, I'm a helicopter 'cause I love you so. Oh, bare with me Darling you should know, I'm a helicopter 'cause I love you so.

8 août 2017
après le Lucrecia/Ash
Peony avait été spectatrice de la scène du début jusqu’à la fin, sans vraiment comprendre ce qu’il s’était passé, ni pourquoi tout semblait s’être envenimé au retour de Thiago. Si elle avait voulu se moquer un peu de son petit frère et qu’elle avait reçu un coup de coude de sa sœur jumelle, qui l’avait outrée, et pour lequel les jumelles avaient finit par passer un accord pour que Peony ne passe pas à l’action comme elle en aurait eu l’habitude. Elle avait voulu partir à la poursuite de son petit frère à l’instant même où il était sortit de la piscine d’ailleurs, ne sachant pas trop ce qu’il s’apprêtait à faire. Elle avait toujours tendance à se faire énormément de souci pour lui, mais Leandró était arrivé entre temps et Dahlia l’avait obligée à rester au bord de la piscine. Elle était rentrée quelques temps plus tard, précédée par le frère de l’argentine qui menait la vie dure à son petit frère sans le savoir, ne le trouvant d’ailleurs pas dans le canapé du salon et ne pouvant aller vérifier dans la chambre que ce dernier occupait.

Elle était redescendue avant son petit frère et ses camarades de maison, retrouvant sa jumelle, lui demandant si elle avait vu leur cadet. La tête brune de Dahlia allant de droite à gauche, Peony fronça les sourcils, pas spécialement ravie de ce que cette dernière lui disait. « Il faut que je lui parle. » dit-elle à sa sœur, qui lui dit de le laisser tranquille pour le moment, et qu’il était sans doute dans sa chambre et qu’il en ressortirait pour le dîner. Ce fut le cas, et la rousse se dirigea automatiquement vers le poufsouffle, mais fut distancée par Lucrecia, qui était apparue presque au même moment, accrochée à Thiago, qui avait l’air pour le moins énervé. Et Merlin savait qu’elle avait pu voir le couple se construire, elle se doutait donc qu’ils n’avaient pas forcément passé tout l’après-midi à assouvir leurs désirs.

« Qu’est-ce qu’ils racontent à ton avis ? » dit-elle à sa sœur, les yeux fixés sur le jardin, même si elle devait admettre que Lucrecia connaissait sa maison par coeur, puisque la rousse ne pouvait voir qu’un bout de la chevelure de l’argentine et pas du tout son petit frère, ce qui l’énervait passablement. « Non mais vraiment, t’as compris quelque chose toi ? » Continua-t-elle, alors que Dahlia picorait l’apéritif en attendant l’asado, comme si c’était la seule chose qui l’intéressait. « Oh regarde, ils reviennent. » remarqua-t-elle, alors que Lucrecia et Ash repassaient la porte qui donnait sur le jardin. « Ash ! » lança-t-elle, s’approchant de son petit frère en prenant un verre de thé glacé au passage. « Tiens c’est pour toi. » Elle lui adressa un petit sourire et pressa doucement son bras, évitant malgré tout de lui poser tout un tas de questions maintenant. Dahlia lui avait fait comprendre qu’il valait mieux éviter de lui en parler tout de suite et qu’elle pourrait toujours passer à l’attaque plus tard - la rousse s’était offusquée de l’utilisant de ce mot, et avait lancé un regard en biais à sa jumelle. Pour qui la prenait-elle ?

Le repas se passa sans anicroche, même si Peony continua de surveiller Ash du coin de l’œil. Lorsque Thiago partit, Lucrecia sembla énervée et Peony fronça les sourcils, il y avait vraiment quelque chose qui clochait. Son frère ayant disparu de son champ de vision, elle laissa Andró et Dahlia, se dirigeant vers la chambre de ce dernier. Arrivée devant, elle frappa trois coups rapides : « Ash ? C’est moi. » dit-elle doucement, ce qui changeait de ses entrées en grande pompe dans la chambre de son frère comme elle faisait d’habitude à Cardiff. Elle ouvrit la porte sans attendre la réponse de ce dernier - il allait sans doute lui dire qu’il ne voulait pas lui parler et qu’elle pouvait partir - et la referma derrière elle. « Ça va ? Qu’est-ce qu’il s’est passé avec Lucrecia ? » Elle restait pour le moment sur le pas de la porte, en attendant de voir s’il voulait discuter ou non.  
acidbrain


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptyVen 5 Aoû - 23:14


helicopter

Everything is triggering. Dealing with a damaged mind. Something 'bout your fingertips can calm me down when you're around the lines. I, I, I need you like oxygen. Tired to me breathe you in prove it to me once again.

Ash Peony
Córdoba • 8 août 2017 au soir


Du moment où il était tombé, le visage heurtant la poitrine de Lucrecia, au combat de coqs dans la piscine et du pseudo câlin inopiné avec l’Argentine, suivi de la dispute avec Thiago et de sa fuite dans sa chambre, et enfin de la discussion dans le jardin, Ash avait été sûr que Peony souhaiterait lui parler. Elle était comme ça sa sœur : protectrice, aimante et carrément intrusive. Elle semblait toujours savoir quand il n’allait pas bien et avait besoin de son soutien, comme le jour d’arrivée de Thiago à Poudlard, où toutes les miettes d’espoir qu’il n’avait jamais pu entretenir bêtement sur une histoire entre Lucrecia et lui s’étaient définitivement envolées.

La journée d’Ash avait été compliquée. Il avait vaguement l’impression d’avoir été à la fête foraine moldue, son cœur et son estomac semblant revenir du grand huit. Rien que la discussion à l’extérieur avec Lu, où ils avaient mis les choses à plat, avait été pleine de rebondissements, entre ses confessions et l’affirmation qu’elle aurait aimé se rendre au bal du Ministère avec lui. Elle lui avait assuré que tout allait bien entre eux, mais comme lui, elle n’en était pas persuadée. Le genre de mots qu’il avait prononcé…le genre de et si qui avaient flottés dans l’air l’espace d’un instant à la suite de son aveu à elle…ce n’était pas des phrases que l’on pouvait simplement oublier. Ils étaient sans nul doute trop proches l’un de l’autre pour des personnes en couple et prétendument amoureux. En tout cas, c’était la conviction d’Ash après ces quelques jours en compagnie d’une Lucrecia souvent en maillot de bain. Il fallait, pour son bien et le bien de sa relation avec Dominique, qu’il mette un peu de distance avec la jeune fille. Ce constat l’attristait mais il n’avait pas le choix : il avait été à deux doigts de la connerie aujourd’hui, et était même à peu près sûr d’en avoir commis une ou deux petites. S’il perdait Dominique parce qu’il était incapable de tenir ce qu’il avait dans le pantalon comme son frère aîné et bisous Leopold surtout, et parce que sous le soleil de Cordoba, il avait l’impression qu’il n’avait pas tout à fait tourné la page, il s’en voudrait éternellement.

Après être rentré à l’intérieur, Ash avait attrapé le thé glacé que lui tendait Peony avec un sourire, et un petit remerciement. Il s’était assis à sa place et avait mangé l’asado sans appétit, en laissant une partie à Dahlia qu’on appelle la poubelle de table, ce qui était clairement la preuve qu’il allait mal –Ash ayant toujours faim. Il s’était efforcé de ne pas jeter de regard à Lucrecia et Thiago mais ne loupa pas l’au-revoir de l’Argentin, signe qu’il ne dormirait pas ici, avec sa petite amie enfin un peu de silence pour les voisins de chambre, et qu’il devait encore être fâché après leur dispute, alors même qu’Ash les avait entendu se réconcilier.

Après le dîner, Ash s’était rapidement éclipsé, peu désireux de s’éterniser à table alors qu’il n’avait qu’une seule envie : se retrouver seul. Il claqua la porte de sa chambre et se réfugia dans la salle de bain attenante, des larmes pleins les yeux. Il posa ses paumes tremblants sur le lavabo et jeta un regard à son reflet, cette image qu’il détestait, le film de sa discussion avec Lu, et de la journée, repassant dans sa tête. « Mince, Ash, pourquoi tu as autant de mal à comprendre que je t’apprécie, pour de vrai, et que j’ai sincèrement envie de passer du temps avec toi ?! », lui avait-elle demandé, sans qu’il ne lui réponde autre chose qu’un haussement d’épaules incrédule. Il ne s’appréciait pas. Il n’aurait pas envie de passer du temps avec lui s’il se connaissait. L’eau brouilla son champ de vision. La chute. Les jambes de Lu contre son corps. Sa mine concernée et ses ongles dans sa peau. Le poing partit tout seul dans le miroir qui lui faisait face, le verre le coupant immédiatement, le piquant, colorant tout en rouge brique. En rouge sang. La douleur bourdonnait dans ses oreilles, enfin plus forte que la douleur dans sa tête.

Il était toujours dans la salle de bain lorsqu’il entendit les trois coups et sut que c’était Peony. Il s’en voulut aussitôt. Il aurait dû attendre un petit peu avant de se faire du mal. Soupirant, car il savait bien qu’il ne pouvait échapper à sa sœur, il quitta la pièce, une serviette enveloppant son poing, le bras droit caché dans son dos. « Peo, c’est gentil de ta part de te soucier de moi, mais j’suis juste fatigué de cette journée… » Il fuit son regard. Il savait bien qu’il ne dormirait presque pas de la nuit, ou même peut-être pas du tout. « Tu as vu le principal. La chute, elle dans mes bras et Thiago qui débarque…C’que tu sais pas, c’est l’effet que ça m’a fait et qu’elle a évidemment capté…On s’est expliqué dehors, et il a fallu que j’lui balance que j’avais le béguin pour elle à son arrivée à Poudlard. Voilà. Tu sais tout. » Une part de lui espérait que cela lui suffirait et qu’elle s’en irait, mais il savait bien que Peony allait lui demander plus de détails. Beaucoup plus de détails.

Show me you love me, you know I get scared. I'm not just broken I'm beyond repair. Tell me you need me you know I get scared. Make me forget that I'm beyond repair.



@tiababylo





j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.




Dernière édition par Ash Lloyd le Sam 13 Aoû - 22:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1331
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptySam 6 Aoû - 9:29

Peony savait qu’elle allait se heurter à un mur, elle n’était pas idiote. Mais elle ne pouvait pas s’empêcher de vouloir voir Ash et de vouloir le réconforter, même juste en étant présente. Si son frère avait tenté de se désolidariser de la fratrie dans ses premières années à Poudlard, il la laissait cependant pénétrer un peu plus dans sa zone de confort avec le temps. Après tout, ne lui avait-il pas demandé de l’aide pour ses tenues lors de ses stages ? Si. Et si Peony avait fait les boutiques pour lui par automatisme et plaisir, qu’il lui demande officiellement lui avait fait énormément plaisir.

« Hors de question que je te laisse seul, désolée. »  Elle s’avança dans la chambre et prit place sur le lit, fixant son petit frère sans trop savoir à quoi s’attendre. Finalement,  Ash déballa tout, ou presque, ce qu’il avait sur le coeur. Il manquait des choses bien entendu, mais Peony préférait reprendre le tout à petit. « Attends, tu vas trop vite Ash. Qu’est-ce que tu veux dire par l’effet que ça t’as fait ? Tu l’aimes encore ? » Loin de s’imaginer ce qu’il s’était réellement passer, elle se souciait donc plus des sentiments que pouvait ressentir Ash, que l’imaginant réagissant au corps de la brune. Non pas qu’elle ne pensait pas son frère capable d’une telle chose, loin de là, mais ce dernier était moins à l’aise avec ce genre d’intimité que ne l’étaient les trois autres membres de la fratrie Lloyd. Et ce n’était pas grave, Peony, elle, ne comptait pas le forcer à passer à l’acte comme Leo, ce n’était pas une course, tout le monde allait à son rythme. « C’était très courageux de ta part de lui dire ce que tu ressentais pour elle. Elle t’as répondu quoi ? » Elle était sincère, car elle savait combien il pouvait être compliqué d’avouer qu’on avait des sentiments pour quelqu’un, surtout quand ils n’étaient peut-être pas tout à fait disparu, malgré le temps et l’eau qui avait coulé sous les ponts. Elle aussi avait aimé Alfie des années durant, et elle ne s’était libérée que l’an dernier, dépassant toutes les limites que Leo lui avait imposé.

Elle posa une main sur l’épaule de son frère, bien déterminée à rester là autant de temps qu’il le fallait. Elle dormirait même avec lui si besoin, bien qu’elle soit à peu près sûre qu’il n’oserait jamais lui demander une telle chose, par orgueil et fierté. « Ash, je sais que tu ne veux pas me parler, mais je ne te laisserais pas tout seul. » Elle le rapprocha d’elle, dans un câlin où elle commença par lui caresser les cheveux, d’une manière répétitive et douce, pour essayer de le calmer, de l’apaiser. C’était sans compter ce qu’elle remarqua une fois si proche de lui. « Qu’est-ce que tu as fait à ta main ?! » La vision du poing de son frère emmailloté dans une serviette lui donna des sœurs froides et elle sentit une nausée lui monter à la gorge et à la tête. Par réflexe, son poing serra les draps du lit de son frère et elle porta une main à sa bouche, le temps de faire passer cette affreuse sensation, qu’elle détestait. Depuis octobre, elle ne supportait plus la moindre égratignure, encore moins quand il s’agissait de quelqu’un qu’elle aimait et qu’elle voulait protéger. Les larmes lui montèrent aux yeux et elle se leva, prenant la direction de la salle de bain avant de s’immobiliser sur place, incapable d’aller plus loin. Une douleur dans la poitrine l’empêchait d’avancer vers cet endroit maudit, et elle fit demi-tour, s’asseyant sur le lit et prenant le bras de son frère avec une force qu’elle ne se connaissait pas. Elle enleva rapidement la serviette et la vue de la plaie renforça sa nausée. « Dis-moi que tu n’essayais pas de te faire du mal. » Sa voix se brisa sur la fin de sa question, ses yeux fixant toujours le poing de son frère, qu’elle regardait presque sans le voir, les images d’octobre défilant en boucle devant ses yeux.
acidbrain


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptySam 6 Aoû - 11:37

Du plus loin qu’il pouvait s’en souvenir, Ash avait toujours eu du mal à vivre. Brimé par ses camarades car il était petit, mince, blanc comme un cachet d’aspirine comme l’avait gentiment souligné Catalina Kostas à leur arrivée, et qu’il ne se cachait pas de pleurer, ce qui était semble-t-il la plus grande honte qui pouvait exister pour un garçon, humilié car il avait eu le malheur d’écrire un mot d’amour pour la première fille qui avait fait battre son coeur, incompris dans sa famille où tout le monde était si confiant et déterminé, il avait eu du mal à trouver sa place. Il n’était toujours pas sûr de l’avoir trouvée, d’ailleurs. Il se sentait mieux dans sa famille depuis quelques temps, réussissait à accepter les remarques de ses aînés sans les envoyer bouler, même s’il persistait à penser qu’ils le voyaient comme un bébé, avait trouvé une voie professionnelle qui lui plaisait et s’accomplissait dans sa tâche de préfet. Néanmoins, il se détestait toujours profondément, particulièrement des jours comme aujourd’hui où il faisait n’importe quoi du moment où il s’était levé. Sans doute aurait-il mieux fallu qu’il ne reste dans son lit. La part la plus sombre de son esprit lui suggérait d’autres moyens extrêmes, mais il savait que s’il disparaîtrait, cela causerait une peine énorme à sa famille, à Dominique et peut-être même à ses amis. Peut-être même à Lucrecia. D’ailleurs, la simple présence de Peony dans sa chambre ce soir témoignait qu’elle se souciait de lui et de son état. L’affirmation qu’elle ne le laisserait pas seul le fit sourire, un pauvre petit sourire. A une autre période, lorsqu’il était en pleine crise d’adolescence, déterminé à repousser ses aînés pour se construire, il l’aurait envoyé bouler. Mais pas ce soir. Il avait besoin de Peony, besoin de son soutien et de son amour pour le réconforter.

Lorsque Peony lui demanda des explications sur l’effet exact que le contact de Lu lui avait fait, il se sentit rougir. Il n’était décidément pas à l’aise pour parler de tout ça, y compris avec sa sœur. « Je l’aime encore, oui, d’une certaine façon. J’crois que quelque part, j’éprouverais toujours un truc pour elle. Mais je suis amoureux de Dominique. Et j’ai juste l’impression de l’avoir trahie aujourd’hui. » Ash soupira. Il n’était pas sûr que Peony saisirait la nuance dans ce qu’il disait éprouver pour Lu dis tout de suite que ta sœur est stupide Ash. Il avait lui-même l’impression de ne pas réussir à faire le tri dans ses sentiments. Il aimait profondément Dominique, il n’avait aucun doute là dessus, et pour quelqu’un comme lui, être aussi certain de quelque chose voulait dire beaucoup. Mais il ne pouvait nier qu’il éprouvait du désir pour Lucrecia, et il doutait que le climat de l’Argentine et ses hormones soient les seuls à blâmer. Cela le rendait d’autant plus mal à l’aise qu’il n’en était pas arrivé à ce point dans sa relation avec la Poufsouffle. Il ne savait pas quand ce palier serait franchis, ni même s’il serait franchis de sitôt. Ash ne supportait pas son corps. Et s’il arrivait à embrasser sa petite amie et à lui faire des câlins, il ne savait pas comment s’y prendre pour aller plus loin -et pour le moment, son angoisse paralysait toute son envie. Sa différence avec Leopold n’avait jamais semblé aussi flagrante. Son frère avait toujours dragué et conquis des cœurs et des corps de manière extrêmement naturelle. Pour ce qui n’était certainement pas la première fois de sa vie, Ash enviait son frère. « Je…j’ai…quand je suis tombé sur elle…puis à la piscine…j’ai…euh…comment dire ça…j’ai…bandé », bafouilla-t-il d’une voix faible et en gallois j’ai vérifié et il y a un mot pour bander. Ce n’était vraiment pas facile pour lui de l’avouer à voix haute, surtout à sa sœur, et comme quand il lui disait qu’il l’aimait, il passait par la langue de leur pays natal.

« Mouais. Je sais pas si on peut qualifier ça de courageux. J’aurais plutôt dit que c’était complètement teubé stupide de ma part. » Ash ne savait même pas ce qui lui avait pris. Elle lui avait demandé des explications, et il s’était dit que cela pouvait lui en apporter, mais il lui semblait que ça n’avait fait que compliquer les choses entre eux. Il ne savait même plus s’ils arriveraient à être amis comme avant maintenant. Bien sûr, dans le cas d’Ash, être ami avec une fille dont il avait été amoureux avait toujours paru difficile. « Elle n’avait pas l’air de comprendre pourquoi. Je te jure ! Comme si elle était pas là plus belle fille sur cette planète, ni super sympathique et adorable, genre elle s’est soucié du mal qu’elle avait pu me faire, bref. Elle m’a demandé pourquoi j’avais rien dit, qu’elle ne comprenait pas parce qu’elle venait d’arriver. Elle m’a aussi dit que j’étais déjà proche de Dominique à cette époque j’ai pas bien compris et alors, tiens toi bien, » Ash se fit vaguement l’effet de raconter cette partie de leur discussion comme Stef lui parlait de pans de sa vie “Et alors là, figure-toi qu’après trois heures quarante cinq de recherche acharnée, je tombe sur le profil d’une certaine Julia, une blonde insipide qui est, apparement, la partenaire d’Alexandre dans son stage de danse. Et qu’est-ce que je vois sur le profil de cette morue ? Des tas de photos d’Alex. Non, je te le dit comme je le pense Ash, elle a une case en moins cette fille. Et je lui ai tout de suite envoyé un message avec une photo de moi et d’Alexandre histoire de remettre les choses au clair. Puis Julia. C’est quoi ce prénom de pouffe encore ?” « Elle m’a confiée qu’elle avait voulu que je l’invite au bal de Noël il y a deux ans. Franchement ! C’est ridicule, non ? » Ash ne voyait pas pourquoi Lu aurait menti sur ça, mais il se demandait si elle n’avait pas dit ça pour qu’il se sente un peu mieux. Cela lui paraissait toujours incroyable qu’elle ait pu vouloir dansé avec un maladroit dans son genre.

Ash pensait s’en sortir avec quelques révélations. Bien sûr, c’était sans compter la propension de sa sœur à le prendre dans ses bras à tout bout de champ. Il devait cependant avouer que ses caresses du cuir chevelu tu vas avoir les mains grasses Peony lui faisait du bien, et il en oublia momentanément son poing en sang. Grave erreur. « C’est rien Peo, je t’assure. Ne t’inquiète pas pour moi », tenta-t-il de rassurer sa sœur. Il culpabilisait énormément. Ce n’était pas tant qu’elle ait découvert sa blessure auto infligée, même si cela l’obligerait à parler de tout un autre pan de trucs dont il ne voulait pas parler, c’était qu’il savait que cela renvoyait Peony à une période très sombre. Elle était celle qui avait découvert Viska en sang dans la salle de bain, et Ash voyait bien à quel point cela l’avait traumatisée. Il ne supportait pas de lui infliger de nouveau cette image. Il ne supportait pas de lui faire du mal à ce point. « Ne va pas par là », la stoppa-t-il de la voix alors qu’elle se dirigeait vers la salle de bains. Il ne voulait pas qu’elle voie le miroir cassé. Mais Peony revint s’asseoir sur le lit, et Ash en fut presque soulagé, avant qu’elle ne lui pose sa question. « Peo…je n’aime pas te voir comme ça mais…si. J’avais mal, mal au coeur, et la seule manière de me débarrasser de cette douleur, c’était de me faire mal. Mais je n’ai pas calculé, c’est parti tout seul, et ça recommencera pas. J’suis désolé Peo, vraiment, j’voulais pas que tu vois ça. Surtout pas toi… » Il n’avait pas pu lui mentir. Elle avait dû supporter les mensonges de Viska et cela avait sûrement dû entacher sa confiance dans les autres. Mais il était son frère. Si elle ne pouvait pas avoir confiance en lui…elle ne pouvait avoir confiance en personne.

@tiababylo





j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1331
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptyDim 7 Aoû - 6:30

S’attendant à se heurter à un mur, Peony avait préparé tout un argumentaire. Cependant, comme Ash lui donna des détails, elle comprit que même s’il faisait le fier, il avait tout de même besoin de parler de la journée qu’il avait vécu. « Je suppose qu’un coup de foudre ne s’efface jamais vraiment. Et je sais que tu aimes Dominique, ça se voit, mais tu ne peux pas t’en vouloir de ressentir quelque chose pour Lucrecia, sans le vouloir. » Elle savait qu’Ash allait se flageller de ressentir encore quelque chose pour l’argentine, alors que les raisons du coeur étaient, pour la plupart du temps, bien compliquées à comprendre. « Tu ne l’as pas trahie enfin, tu n’as rien fait avec Lu’, Ash. » Elle doutait fortement qu’autre chose avait pu se passer lorsqu’ils avaient discuté avant le dîner, parce qu’elle imaginait mal son frère tromper Dominique devant sa famille et ses amis comme si de rien n’était. Cela étant, elle se serait tout à fait satisfaite de cette confession de la part de son frère, elle ne voyait d’ailleurs même pas ce qu’il aurait pu lui dire d’autre, jusqu’à ce qu’il se mette à parler en gallois, où, avant même qu’il n’ait finit sa phrase, elle comprit que quelque chose clochait. « Oh… » A dire vrai, Peony ne s’était pas attendue à une telle révélation de la part de son frère. Non pas qu’elle n’était pas touchée, bien sûr, il s’agissait d’une confession particulièrement intime, d’autant plus pour un garçon, d’autant plus pour son frère. Cela étant, elle ne s’était pas imaginée qu’ils auraient ce genre de discussions un jour, encore moins ce soir. « C’est la première fois ? Que ça t’arrives pour une fille je veux dire. C’est parce que c’est elle ? Parce que c’est Lucrecia ? » Sa voix était douce, car le choquer ou agir comme pouvait le faire Leo, n’allait clairement pas aider. Comme elle ne savait pas trop son frère en était sur ce point avec Dominique,  et elle préférait ne pas assumer quoi que ce soit. Si elle ne portait pas la petite amie de son frère dans son coeur - en grande partie parce qu’elle la trouvait trop superficielle alors qu’elle se vantait presque du contraire - elle espérait au moins que s'ils en étaient à ce stade, son frère était totalement consentant et ne faisait pas cela juste pour lui faire plaisir, car elle le connaissait. « Et elle a senti, c’est ça ? Elle a réagit comment ? »

Bien entendu, Ash n’était pas du même avis qu’elle sur la confession de ses sentiments à Lucrecia. Très étonnant. « Non, ce n’est pas stupide. Il fallait que ça sorte, tu ne peux pas te faire du mal pour ça. Et puis, ce n’est pas la fin du monde, regarde quand Alfie a su que je l’aimais, on a continué à être amis. » Peony ne s’était jamais confiée à son frère quant à la vraie nature de sa relation avec le blond, mais Ash savait qu’elle l’avait aimé, ce n’était pas secret, et c’était essentiellement pour cela que Leo avait donné un non catégorique à toute forme de relation entre les deux vipères, et qui expliquait aussi pourquoi elle avait attendu aussi longtemps avant de se jeter dans ses bras. « Lu’ n’est pas une mauvaise personne, je pense qu’elle ne s’imaginait juste pas que toi tu ai pu avoir des sentiments pour elle, elle arrive alors que tu connais déjà plein de monde… C’est compréhensible. » Pour Peony, il n’y avait bien que Kate qui pouvait penser qu’elle pouvait devenir la plus importante pour un garçon juste parce qu’elle-même avait eu un coup de foudre pour lui. Et elle avait bien vu, même si la brune n’avait rien dit, que Karen avait été affectée par cette arrivée. Il fallait, en même temps, être sourd pour ne pas l’entendre. « Pourquoi ridicule ? Tu étais proche d’elle, ça paraît logique. Même si tu ne tiens pas sur tes jambes, je pense que juste passer la soirée avec toi lui aurait fait plaisir. » Elle savait que son frère se dénigrait depuis toujours. Elle ne comprenait pas pourquoi, car elle, elle le trouvait fantastique, et quoi qu’il puisse en penser lui-même, très beau, avec un certain charme. Certes il ne ressemblait en rien à Leopold, mais cela ne voulait pas dire qu’il n’était pas aimé pour ce qu'il était.

La situation prit un tournant tout autre quand Peony se rendit compte qu’Ash s’était blessé, et qu’il tentait de lui cacher. Son premier réflexe fut de se lever pour aller dans la salle de bain, pour trouver de quoi nettoyer la plaie et la panser. C’était sans compter sur toutes les images qui lui revenaient en tête, passant les unes après les autres devant ses yeux. Elle fut stoppée dans son trajet par une douleur fulgurante à la poitrine, sentant la crise d’angoisse se former et comprimer son coeur et ses poumons, mais aussi par les paroles d’Ash. Elle s’était écroulée dans les bras de sa sœur à la sortie de l’infirmerie, mais n’avait jamais mis des mots sur ce qu’elle avait pu vivre ou ressentir avec Ash, ni avec n’importe qui d’autre que Dahlia d’ailleurs. Elle gardait tout en elle et tentait de paraître forte, alors que tout s’était brisé en elle ce jour là. Les yeux remplis de larmes, elle restait bloquée sur le poing de son frère au creux de ses paumes, alors qu’Ash lui disait que oui, il avait voulu se faire mal pour faire passer la douleur que toute cette situation lui apportait. « Tu ne peux pas faire ça, Ash. On est là pour toi, tu peux nous parler, on ne te jugera jamais. » Elle luttait pour ne pas fondre en larmes, pour apparaître, encore une fois, forte, alors que la peur de perdre son frère la terrorisait. Si elle n’était pas capable de voir quand son propre sang allait mal, comment pouvait-elle seulement se considérer à la hauteur de son rôle de grande sœur ?
acidbrain


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Ash Lloyd
Ash Lloyd
Préfet de Poufsouffle

Parchemins : 548
Âge : 15 ans • 23 mai 2002
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 16
FACECLAIM: Timothée Chalamet


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptyDim 14 Aoû - 3:46

Ash était connu pour être un garçon plutôt secret sur ses sentiments. Face à ce qu’il ressentait comme étant de l’intrusion de la part de ses sœurs et de son frère, il avait toujours préféré garder les insultes des autres et ses émotions pour lui, même si son visage le trahissait souvent. Aussi, Peony avait souvent été habituée à être rembarrée dès lors qu’elle lui posait des questions indiscrètes. Mais pas ce soir. Non, pas ce soir. Ash se sentait dans une telle détresse émotionnelle qu’il ressentait, pour une fois, le besoin de se confier à sa sœur. Et puis, très honnêtement, il n’avait pas envie de se cogner les différentes menaces de Peony pour le forcer à lâcher ce qu’elle voulait entendre. « Bien sûr que je peux m’en vouloir Peony. C’est tellement ridicule que je ressente un truc pour elle ! Que je sois tombé amoureux d’elle de base c’était pathétique mais là…Une fille est tombée, je ne sais comment, amoureux de moi, et faut que je reste en partie attaché à une fille avec qui ça a toujours été impossible. C’est du gros n’importe quoi, tu peux le reconnaître au moins », affirma-t-il avec force. « Je ne sais pas si Dominique penserait la même chose que toi si elle nous avait vus dans la piscine... » Il n’y avait pas eu de geste déplacé entre eux, pas vraiment, mais il considérait qu’éprouver du désir pour Lu, Lu entre toutes, une fille dont il avait été amoureux, c’était aussi terrible que s’il l’avait embrassée, ou il ne savait quelle idée idiote lui était passée par la tête lorsqu’ils parlaient avant le dîner.

Ash poussa sa confession jusqu’à avouer à sa sœur son petit problème d’érection dans la piscine. Même si le sujet le rendait profondément mal à l’aise, il avait aussi besoin d’en parler à quelqu’un d’autre que Lucrecia, la fille à l’origine de cet état. Il savait qu’elle lui avait fait énormément d’effet, mais de là à le faire bander, alors que ça ne lui était jamais arrivé en présence de Dominique, sa petite amie ? Il se sentait vraiment mal et coupable. Tellement, tellement coupable. « Oui c’est la première fois…je ne sais pas si c’est parce que c’est Lu, le fait que c’était un moment de détente…d’habitude je pense trop, ça me bloque », confia-t-il, toujours en gallois. Il ne savait pas si sa sœur pourrait l’aider, mais en parler avec elle le soulagerait d’un certain poids. « Oui elle a senti…elle n’avait pas l’air de m’en vouloir, elle disait que ça arrivait mais qu’elle était surprise…après j’ai baratiné en disant que je pensais à Dominique et elle m’a cru mais ce mensonge n’aura servi à rien, merci Stef. »

Ce passage bien gênant n’était pas le seul objet de leur discussion avec Lu. Ash lui avait avoué, et il ne savait même pas pourquoi, les sentiments qu’il avait eu pour elle. Evidemment, sa sœur avait l’air de trouver que c’était une bonne chose, comparant à sa situation passée avec Alfie –dont il ne connaissait que des bribes, mais il savait que sa sœur avait éprouvé des sentiments pour le meilleur ami de son frère. « Je pense qu’on restera amis mais…ce sera pas comme avant. » C’était évident. Maintenant que tout avait été dit entre eux, ou presque, leur relation allait certainement prendre un tournant, un tournant qui serait sûrement marqué par plus de distance entre eux qu’auparavant. Et Ash ne pouvait s’empêcher d’être triste en y songeant. Rien que le reste de son séjour en Argentine serait certainement différent du début.

« Ça lui aurait fait plaisir de devoir danser avec un mec qui lui aurait marché sur les pieds pendant toute la valse des préfets ? J’en doute fort », rétorqua Ash alors que Peony trouvait du sens aux arguments de Lu et à son souhait de passer un bal avec lui. Effectivement, Ash ne niait pas qu’il était proche de la jeune fille, d’une proximité différente de celle qu’il avait tissée avec Stef, Eurydice, Tina, Charlotte ou Thalia. Mais l’idée qu’elle puisse accepter son invitation lui avait paru tellement improbable, qu’elle ne lui avait même pas traversé l’esprit. Il semblerait qu’il se soit trompé, mais cela lui paraissait tellement irréel…il valait mieux qu’il reste sur cette impression, sinon son cerveau ne pourrait s’empêcher d’imaginer quinze mille scénarii dans sa tête, des scénarii où ils passaient la soirée ensemble et non avec d’autres personnes.

Ash eut l’impression de prendre un tournant encore plus dramatique lorsque Peony découvrit son poing blessé. Ash dut lui avouer qu’il s’était effectivement blessé intentionnellement et regretta amèrement ce geste impulsif lorsqu’il vit les larmes dans les yeux de sa sœur. Merlin savait qu’il pouvait se montrer dur avec ses ainés de temps à autre, mais voir sa sœur aussi mal lui arrachait le cœur. « Tu dis ça, mais Leo, Dahlia et toi, vous jugez que je suis trop sensible. Vous pensez que je dois m’endurcir, ou vous me surprotégez. Mais vous pouvez pas me protéger de tout, même pas de moi-même. Mais quand je te dis que je vais pas recommencer, il faut que tu me fasses confiance. » Il gérait ses pensées noires depuis des années tout seul, il pouvait gérer. Il s’était juste laisser emporter.

@tiababylo





j'ai l'impression de servir à rienaujourd'hui j'me sens pas bien
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Peony Lloyd
Peony Lloyd
Préfete de Serpentard

Parchemins : 1331
Âge : 17 ans - 16/09/1999
Actuellement : 7ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 9
FACECLAIM: Madelaine Petsch & Kyden Fire


PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba EmptyHier à 14:03

Fronçant les sourcils aux complaintes de son frère, Peony avait juste envie de lui dire qu’il exagérait. Elle comprenait qu’il se sente un peu mal, mais il n’y avait pas mort d’homme. « Arrête un peu, tu n’as pas choisi. Et ce n’est pas pathétique, tu le sais aussi bien que moi. Tu ne sais pas ce que l’avenir te réserve, Dominique n’est sans doute pas celle avec qui tu vas te marier, tu es trop jeune pour ça, Ash ! » Preuve en était, Dahlia ne se marierait jamais pas avec Noé et elle pas avec Alfie. Par Merlin même Leo n’allait pas épouser sa première garce ! Ils étaient tous bien trop jeunes pour penser à tout ça et pour s’enfoncer de telles idées dans le crâne. « La question ne se pose pas, elle ne vous a pas vu et ne le verra pas. Si tu veux lui en parler, c’est ton droit, mais il n’y a rien eu, ça n’apporterait rien de bon, pour rien du tout. Je doute que Lu’ ou Thiago aillent lui dire quoi que ce soit. » Et puis il ne lui mentirait même pas, ce serait une simple omission pour le bien de tout le monde…

La confession d’Ash serra le cœur de grande sœur de Peony. Le voir aussi mal lui faisait mal, surtout qu’elle ne pouvait rien faire pour qu’il aille mieux. Cela dit, s’il se bloquait rien qu’à cette réaction de son corps, elle préférait éviter de le mettre dans l’embarras en lui demandant d’autres choses plus intimes, ça ne servait à rien. Pas ce soir en tout cas.  « Tu n’es pas prêt pour ça, c’est tout. » Et ce n’était pas grave, elle espérait qu’il le savait. Et ce n’était pas parce qu’une fille lui faisait ressentir un désir qu’il ne connaissait pas qu’il devait plonger tête la première par après. Serrant doucement la main de son frère dans la sienne, elle reprit, d’une voix douce, sachant qu’il risquerait sans aucun doute de ne pas apprécier ce qu’elle allait lui dire ensuite.  « Tu ne vas pas aimer ce que je vais te dire, mais je le dis quand même, ne me remercie pas mais peut-être que Dominique n’est pas la bonne personne pour ça… » Même si elle n’en n’était pas une grande fan, elle restait toujours un minimum cordiale vis-à-vis d’Ash - mais ne se gênait pas de dire tout ce qu’elle pensait de la poufsouffle à sa jumelle. Et si elle ne remettait pas en cause l’amour que son frère lui portait ou l’inverse, peut-être que pour le reste, ce n’était pas elle qu’il fallait à Ash. Alors qu’Ash lui expliquait qu’en effet, Lucrecia s’en était rendue compte et lui en avait parlé, et que cela semblait être de l’histoire ancienne. Pas très convaincue que le mensonge de son frère soit la meilleure idée du siècle, elle devait cependant admettre qu’elle-même n’aurait pas su quoi répondre d’autre si elle avait été à sa place. « C’était peut-être plus facile comme ça, pour vous deux sur l’instant. » Après tout, ils étaient tous les deux en couple avec une autre personne, qu’ils aimaient d’autant plus. Peut-être que Lucrecia n’avait pas envie de trop se prendre la tête sur de telles révélations maintenant, ou qu’elle avait, elle aussi, besoin de réfléchir. « Je ne suis pas vraiment une experte tu sais, mais ce qui est sûr c’est que tu ne dois jamais, jamais, te forcer pour ça, d’accord ? Si une fille te fait oublier tout ce à quoi tu penses, très bien, mais sinon, ne te force pas juste pour lui faire plaisir. Ton bien-être compte, Ash. Surtout dans ces moments là. » Elle n’était pas Leopold et ne savait pas trop comment les garçons réagissaient en temps normal, mais elle estimait que son petit frère n’avait pas à se forcer pour qui que ce soit. S’il ne se sentait pas, maintenant, d’avoir des relations physiques, très bien. Ça ne faisait absolument pas de lui un moins que rien.

Peony ne voulait pas donner de faux espoirs à son frère, sachant pertinemment que l’amour que ressentait Lucrecia pour Thiago était très fort et profond. Si toute la maison Serpentard l’avait compris à l’arrivée de l’argentin, lors de la petite soirée de l’année passée, tous ceux conviés avaient pu remarquer qu’il y avait bien plus qu’une simple amitié, quoi qu’ils voulaient bien laisser penser, et leur petite évasion n’était pas passée inaperçue. Depuis qu’ils avaient officialisés leur couple, ils ne se cachaient plus non plus, et il aurait bien difficile pour Peony d’assurer à Ash que ce n’était qu’une relation d’apparence. Ils s’aimaient, c’était indéniable. Mais dans un coin de sa tête, la rousse voulait le bonheur de son frère et avait envie de s’imaginer qu’une telle discussion permettrait peut-être à Lu’ de comprendre qu’il n’y avait pas que Thiago et que peut-être autre chose l’attendait. Elle n’espérait pas qu’ils rompent juste pour Ash, mais au fond d’elle, si c’était ce qu’il fallait pour qu’Ash soit heureux… « Il ne tient qu’à vous deux de vous battre pour cette relation, Ash. Si tu ne veux pas la perdre, il faut que tu le lui montre. » Et elle savait que ce n’était pas évident, mais pour le coup, ils étaient tous les deux responsables de l’avenir de leur relation.

Ash insistant sur le fait que Lucrecia ne pouvait décemment pas vouloir danser avec lui vu son niveau, Peony leva les yeux au ciel. « Ça te rassure de te dire qu’elle ne peut pas avoir envie de passer du temps avec toi, on dirait. » fit remarquer Peony, tout en tâchant de ne pas être trop brute dans ses propos. Elle savait que son frère se dépréciait constamment, mais il ne pouvait pas nier que l’argentine tenait à lui. Le simple fait qu’elle ne l’ai pas tué pour avoir bander à son contact le prouvait assez, non ? « Et je n’aime pas que Dominique utilise ses pouvoirs sur toi, tu n’es pas un sujet d’expérimentation. » En grande partie donc parce qu’elle ne l’aimait pas plus que cela, et qu’elle trouvait qu’elle cherchait bien trop l’attention, mais de la mauvaise façon. Peut-être allait-il falloir qu’elle en parle à Victoire, si elle ne craignait pas que la blonde prenne mal que Peony critique sa cadette.

Ash n’avait pas tort, en soit. Ses aînés voulaient qu’il s’endurcisse, mais il se trompait lourdement s’il pensait qu’ils allaient le laisser sombrer sans rien faire. « Parce qu’on ne peut pas risquer de te perdre comme ça Ash. Ça ne veut pas dire qu’on te trouve nul et qu’on se moque de toi et qu’on se fiche que tu ailles bien ou non. » Elle se moquait souvent de ses chutes certes, mais elle était la première à sauter à la gorge d’un élève qui se permettait de telles choses, que cela soit pour Ash ou pour Dahlia, que beaucoup se permettaient de critiquer parce qu’elle n’était « pas comme Peony », chose que la rousse détestait. Elle avait le droit de se moquer des tenues de sa sœur qu’elle n’avait pas elle-même choisi, les autres non. Elle se décida à serrer son frère dans ses bras, un long moment, peut-être pour se calmer elle-même plus que pour lui, avant de sortir sa baguette de sa poche et de la pointer vers la main de son frère, lançant un sort informulé pour laver la plaie en premier lieu, et l’éponger avec la partie propre de la serviette, puis elle passa au sort Episkey, pour passer à la blessure en elle-même, qui ne semblait pas si profonde qu’elle cela, ou du moins l’espérait-elle. « Ça devrait faire l’affaire comme ça. Comment tu te sens ? » Elle voulait appeler Dahlia pour s’occuper de la salle de bain, mais Peony savait pertinemment qu’Ash ne la laisserait pas faire, mais si elle prenait déjà beaucoup sur elle pour la blessure, la salle de bain la terrorisait.
acidbrain


J'me sens brimée, du mal à m'exprimer. J'trouve pas les mots les fois que j'en dis trop. Autant te dire que j'm'attends au pire. Est-ce de ma faute, est-ce de la tienne ou celle des autres? J'ai tant douté, j'ai perdu la foi en l'amour d'autrefois. Moi j'ai broyé du noir à force de redouter que tu t'en iras.
Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





PV • helicopter • Córdoba Empty
Ξ Sujet: Re: PV • helicopter • Córdoba   PV • helicopter • Córdoba Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
PV • helicopter • Córdoba
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PV • mi pedazo de sol • Córdoba
» Avec toi + ft Lucrecia - Cordóba
» PV • Cordóba • aquí las calles parecen el techo del mundo.
» Córdoba • L’affaire du cafard volant géant • Estefanía
» Córdoba • Hey girl, I can see your body moving and it’s driving me crazy • Lucrecia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Pour aller plus loin :: Le reste du Monde-
Sauter vers: