Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Nicolas Jones
Nicolas Jones
Directeur Serdaigle

Parchemins : 584
Âge : 29 ans
Actuellement : Professeur d'histoire de la magie & Directeur de Serdaigle


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 1
FACECLAIM: Dan Stevens


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptySam 3 Sep - 12:05

Histoire de la Magie : les écoles étrangères
Cours commun 1ère à 5ème année
mardi 5 septembre 2017
Avant d’entrer pour son premier cours – qui serait commun à toutes les années – Nick se sentit un peu anxieux. Rien à voir avec le contenu de celui-ci, qu’il avait prévu assez ouvert et simple, pour être accessible aux plus jeunes, c’était seulement la présence d’Aylaen dans la salle qui l’angoissait légèrement. Il avait déjà eu un peu de peine au début de l’année dernière à avoir Erik en classe alors qu’il considérait un peu le fils de Carry comme son filleul, mais c’était encore autre chose d’avoir sa propre nièce comme élève ! Il ne savait pas comment faisaient ses collègues, Heaven et Haven, pour avoir eu leur propre demi-frère et une tripotée de cousins par alliance en cours, lui n’était pas certain de parvenir totalement à faire la part des choses… surtout que la dite nièce était du genre surexcitée et volubile, typique des enfants qui vous mettaient toute une didactique bien huilée en pièce cet homme est beaucoup trop stressé.

Alors qu’il percevait déjà des bruits de voix dans sa salle, agrandie par magie, il y pénétra en passant un doigt entre son cou et le col de sa chemise : allez, ce n’était pas sa première rentrée, il allait s’en sortir ! Il salua les élèves déjà présents et rejoignit son estrade. Là, il se débarrassa de sa cape de sorcier puis de sa veste, et remonta ses bras de chemise pour être plus à l’aise. Lorsque tout le monde fut arrivé, il ferma la porte d’entrée par magie. Nick s’adossa ensuite à son bureau qui faisait face aux nombreuses tables – cours commun oblige – avant de commencer à prendre la parole : « Bonjour à tous, pour ceux qui ne m’ont pas déjà eu l’an dernier, je suis le professeur Jones et le directeur de la maison Serdaigle. Aujourd’hui, nous allons faire notre premier cours de l’année sur les écoles étrangères. Pour commencer, pouvez-vous nous en citer quelques unes ? » proposa-t-il attendant que quelques mains se lèvent pour répondre.

Ensuite, il poursuivit : « Chaque grande école a sa spécialité, par exemple, ici à Poudlard, nous sommes réputées pour nos cours de Défense contre les Forces du Mal. Certains d’entre vous connaissent-ils les spécialités d’autres écoles ? » Dans la mesure où ils accueillaient pas mal d’élèves étrangers, c’était probablement le cas pour certains d’entre eux, soit pour l’avoir vécu, soit pour en avoir entendu parler.

Consignes

► Dans votre poste, vous racontez l’arrivée de votre personnage en classe et son éventuelle participation au cours.

► Rappel : pensez à mettre votre nombre de mots, même en dehors des 500 !

► Ce premier tour du cours durera jusqu’au 8 octobre 2022 IRL.


    Nicolas Michael Jones
    Quand certaines portes se ferment pour toujours, d’autres s’ouvrent en des endroits inattendus. + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Roxana Crewe
Roxana Crewe
Poufsouffle

Parchemins : 55
Âge : 15 ans {14 septembre 2001}
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Shay Mitchell/Christina Nadin


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyDim 4 Sep - 20:22

Histoire de la Magie : les écoles étrangères
Cours commun 1ère à 5ème année
mardi 5 septembre 2017
Roxy avait entendu parler des événements de l’été sur le Chemin de Traverse mais ils lui paraissaient irréels. Elle, elle était rentrée sur son île, très très loin de tout ça, et aussi très loin de MS – du moins l’espérait-elle, rien ne prouvait qu’ils n’avaient pas de pions aux Philippines ! - alors le seul stress qui l’habitait depuis son retour en Ecosse était celui de la rentrée. La vie était tellement différente lorsqu’elle était chez sa mère… Elle n’était revenue dans la maison de son père qu’une semaine avant la fin de l’été. Son père en avait été un peu chagriné, mais en échange elle resterait avec lui toutes les vacances de Noël. Ce serait dur mais, tout bien réfléchi, ça avait plus de sens comme organisation. Les voyages avaient beau être accélérés avec la magie, le décalage horaire restait compliqué à gérer sur les courtes périodes.

Au bout de quelques jours arriva le cours d’histoire de la magie, matière dans laquelle Roxana était contrainte d’avoir de bons résultats, sa mère, Charisse, étant historienne de la magie. On aurait pu croire qu’entre ça et la botanique du côté de son père, on aurait pu croire qu’elle serait meilleure élève qu’elle ne l’était vraiment… Sauf qu’elle n’aimait pas beaucoup travailler, surtout les matières intellectuelles. Avoir les mains dans la terre ne la dérangeait pas, en revanche apprendre des dates par coeur… Ses résultats scolaires avaient été un nouveau sujet de discorde entre ses parents : la vraie question étant quand ils ne se disputaient pas ! Il n’y avait pas à dire, à ce niveau, Poudlard était génial ! Être loin de sa famille l’éloignait aussi de toute cette tension qu’elle supportait mal.

Malgré l’ennui que promettait ce nouveau cours théorique, la jeune Poufsouffle pénétra avec entrain dans la salle de classe. Peu d’élèves étaient présents à son arrivée, elle s’installa donc vers le milieu, et patienta en sortant une bande dessinée de son sac de cours qu’elle feuilleta distraitement – elle l’avait déjà lue en entier plus tôt dans la journée. « Bonjour professeur » dit-elle à l’enseignant quand il entra dans les lieux, mais l’attente n’était pas fini, elle replongea dans la contemplation des dessins de sa BD. Un peu plus tard, le cours commença. Elle troqua sa lecture pour des parchemins et une plume afin de prendre des notes.

Lorsque le professeur Jones annonça le sujet du cours, elle leva le nez, subitement intéressée. Elle venait d’une école étrangère après tout ! Bien que ce ne soit pas son genre à elle de participer en cours, elle était assez curieuse d’entendre les réponses de ses camarades. En effet, en dehors de Beauxbâtons et Durmstrang dont elle avait entendu parler depuis qu’elle était ici, de l’école japonaise très célèbre en Asie et, évidemment, de la sienne, elle n’en connaissait pas d’autres. Pas assez pour les situer, même très très vaguement, sur une carte en tout cas. Il faut dire qu’elle était aussi à peu près aussi douée en géographie qu’en histoire, pas beaucoup donc… pourtant, elle aimait voyager ! Mais, justement, elle ne visualisait bien que les endroits dans lesquels elle était allée… et il lui en manquait encore plein !!!

533


    Roxana Jasmin Crewe
Revenir en haut Aller en bas

Thalia Hastings
Thalia Hastings
Serdaigle

Parchemins : 98
Âge : 14 ans • 08/08/2003
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Millie Bobby Brown & Adelaide Kane


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyDim 4 Sep - 21:28

Thalia devait l’admettre, son été avait pris une tournure à laquelle elle ne s’était pas attendue le moins du monde. Déjà, elle avait quitté l’école plus tôt que ses petits camarades, juste après les examens de fin d’année, pour accompagner son frère lors de sa compétition d’échecs à New York, quelque chose qu’elle ne voyait arriver que dans ses rêves les plus fous. Elle avait adoré le temps passe aux Etats-Unis, entre les visites et parties de son frère, sans oublier les nombreuses cartes postales qu’elle avait achetées, rédigées et envoyées à ses amis. Quand ils étaient revenus sur le territoire britannique, Thalia s’était retrouvée une nouvelle fois happée par l’envie irrépressible de se plonger dans tous les livres des bibliothèques de l’université d’Oxford, de faire des binge-watch de tous les films et les séries qu’elle avait pu manquer en dix mois; et enfin celle d’essayer de vivre une vie normale, sans doute la partie la plus compliquée pour elle.

Mais à son anniversaire, une bonne surprise était venue, puisque sa mère avait enfin cédé à l’envie de sa fille, celle d’avoir une tablette magique. Thalia se demandait si tout cela était vrai et si elle n’allait pas soudainement se réveiller, et se rendre compte que tout cela n’avait été qu’un doux rêve. Elle s’était pincée très fort l’intérieur du bras, mais non, rien, elle était bel et bien réveillée et elle avait bien une tablette devant elle. Et après, tout s’était chamboulé. Elle avait pris, elle ne savait comment, son courage à deux mains pour écrire à Leith, s’était retrouvée chez lui, et avant qu’elle ne puisse dire « Quidditch », elle l’embrassait, il l’embrassait, et ils sortaient ensemble. A dire vrai, Thalia ne s’était pas attendue à ce qu’il l’apprécie autant qu’elle, mais était vraiment contente, surtout que Leith semblait mettre un point d’honneur à ce que l’on remarque qu’elle était sa copine à lui, et à personne d’autre. Dans un coin de son coeur bien sûr, il y avait toujours une petite part qui se préoccupait de Cassie, mais la lionne était sans aucun doute en dehors des limites atteignables de Thalia. Et puis, elle ne voyait que Leith pour le moment de toute manière.

C’est d’ailleurs en sa compagnie qu’elle arriva devant la porte du cours d’histoire de la magie, cours qu’elle adorait, et qu’elle était ravie d’avoir avec lui pour une fois, les cours communs avec les années supérieures ou inférieures n’étant pas légions. « Bonjour professeur Jones. » dit-elle en entrant dans la salle, sa main solidement attachée à celle du capitaine des aigles. « On se met là ? » dit-elle, pointant deux places ni trop devant ni trop au fond, sachant que Leith et l’histoire, ce n’était pas trop ça. « Je crois que Tina voulait être à côté de moi, au cas où elle aura une place comme ça. » continua-t-elle, posant son sac sur la chaise libre à sa droite, pour la garder pour son amie.

Le cours commença rapidement, et Thalia, plume en main et parchemin sous le nez, leva haut la main pour répondre à la première question du directeur de Serdaigle. « Ici, il y avait Taliesin avant, au Pays de Galles, mais elle est fermée depuis longtemps. Il paraît qu’à l’époque, de nombreux dons s’étaient déclarés chez les sorciers, pour contrer la menace existante. » Bien entendu, Thalia avait lu de nombreux livres et articles sur le sujet, et elle savait que plusieurs professeurs et assistants, dont les jumeaux, y avaient été a l’époque, et cela la fascinait. « Il y a aussi Ilvermorny et Salem, aux Etats-Unis. » continua-t-elle, avant de laisser la parole a d’autres élèves. Nul doute que Tina voudrait mentionner l’école de Sol !
acidbrain
• 617 mots •


Revenir en haut Aller en bas
https://themorningrose.tumblr.com/

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 230
Âge : 13 ans {14.07.04}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyLun 5 Sep - 9:45

Histoire de la Magie : les écoles étrangères
Cours commun 1ère à 5ème année
mardi 5 septembre 2017
Chiara faisait partie de ces rares élèves qui adoraient les cours que ceux-ci soient théoriques ou pratiques (on notera toutefois qu’elle avait abandonné sans grand regret le vol sur balais, ne partageant pas la passion de son frère aîné pour le Quidditch). Entrer en troisième année et pouvoir prendre des options l’avaient donc ravie, et retrouver les cours qu’elle connaissait déjà aussi. Sans parler de son nouveau rôle de préfète qu’elle s’appliquait à effectuer en faisant fi de ses opinions personnelles - à savoir qu’elle ne collait pas ses camarades juste parce qu’elle les trouvait trop bruyants. En résumé, cette année scolaire commençait sous de très bons auspices… sauf pour un point, qui se rappela à elle lorsqu’elle pénétra dans la salle de cours d’histoire de la magie. Leith et sa copine étaient déjà installés… Chiara sentit aussitôt sa crampe d’estomac revenir. Elle se massa discrètement sous les côtes avec le pouce puis descendit les marches non sans jeter un regard noir au couple. Ne sachant pas elle-même ce qui la mettait à ce point en colère depuis le jour de la rentrée disons plutôt qu’elle refuse catégoriquement de comprendre, elle tourna la tête pour ne plus les voir et serra un peu plus sa queue de cheval haute.

D’un pas moins tranquille qu’à son arrivée, elle rejoignit le premier rang, là où elle se mettait toujours, et s’installa à côté d’un garçon dont elle avait totalement oublié le prénom. Chiara avait bien conscience qu’elle devrait corriger cette partie de son désintérêt pour les autres si elle voulait être la meilleure des préfètes possibles… mais elle s’y mettrait plus tard. Il devait bien y avoir un trombinoscope qui traînait quelque part et qu’elle pourrait apprendre par cœur. Si ce n’était pas le cas, elle en suggérerait la mise en place car tous les préfets n’étaient pas sur le modèle de sa sœur Candys, qui parlait un peu à tout le monde et n’importe qui et n’avait donc pas besoin d’un outil de ce genre – de l’avis de Chiara du moins. « Salut » dit-elle à son voisin de gauche, laissant la chaise de droite libre de façon à ce que quelqu’un d’autre puisse s’y installer. Puis, sans prêter plus d’attention que ça au reste de la salle, elle sortit son matériel.

Quand le cours commença, elle voulut prendre la parole, mais entendit la voix de Thalia venir de derrière. Ses lèvres se pincèrent et elle renonça aussitôt à toute participation : elle avait trop mal au ventre tout d’un coup pour se concentrer. Dire que les infirmières incapables de cette école lui avaient affirmé qu’elle était en parfaite santé ! Quelle adolescente de 13 ans avait des maux de ventre sans raison, hein ? Toutes celles qui psycho-somatisent faute de lucidité! S’enfonçant sur sa chaise, encore plus pâle qu’à l’ordinaire, elle croisa les bras sous la poitrine plutôt que de prendre des notes. Ce cours était facile, elle n’aurait aucun mal à rattraper sur quelqu’un plus tard. Et il faudrait qu’elle écrive à ses parents : elle avait besoin de voir un medicomage compétent au plus tôt !

518


    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Leith Thomson
Leith Thomson
Capitaine de Serdaigle

Parchemins : 258
Âge : 13 ans • 11 juillet 2004
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Harvey Cantwell/Alex Lange


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyMar 6 Sep - 0:53


Les écoles étrangères


Leith n’était pas un élève qui brillait en cours, c’était le moins qu’on puisse dire. Ce n’était pas qu’il n’était pas intelligent, et il était plutôt bon dès qu’il y avait de la pratique comme en Sortilèges et Défense contre les forces du mal, simplement, il ne s’appliquait pas lorsqu’il rendait des devoirs théoriques et préférait dormir, embêter ses camarades, et perturber la classe comme le garçon turbulent qu’il était depuis enfant, plutôt que de participer. Ce manque de sérieux n’était pas vraiment une surprise pour ses parents, qui savaient bien qu’il préférait faire son coq plutôt que de montrer son vrai potentiel –aucun bon élève ne possédait une street cred ! Ils ne s’en étaient pas particulièrement émus jusqu’à présent, mais avant le début de sa troisième année, son père l’avait prévenu : s’il continuait ainsi, il n’aurait jamais le niveau pour garder assez de BUSEs pour devenir tireur de baguette d’élite, comme son père. Evidemment, Leith étant Leith, il avait fait son fier devant Aonghas, mais cette réflexion l’avait fait réfléchir. Il ne comptait évidemment pas entrer dans le concours idiot de premier de la classe entre Hopkins et Montgomery (bien qu’il se savait capable de les mettre à l’amende tous les deux), mais il pouvait commencer à se donner la peine de rendre des copies un poil plus correctes. Il n’aurait pas besoin de communiquer ses notes à ses petits camarades, qui se moqueraient alors de lui pour ainsi être devenu un vrai intello, n’est-ce pas ?

L’histoire de la magie n’entrait clairement pas dans la short list des cours dignes d’intérêt aux yeux de Lieth, et de toute façon il n’avait pas besoin de garder cette matière pour son futur donc autant dire qu’il y fournirait toujours le moindre effort possible. Seulement, le cours d’aujourd’hui était bien différent, car il était commun à toutes les classes jusqu’à la cinquième année. Ce qui voulait dire que, pour une fois, le petit blond allait pouvoir passer un peu de temps avec Thalia –le seul blem d’avoir une meuf plus âgée étant qu’il ne pouvait la voir à toutes heures de la journée, mais au moins faisaient ils partie de la même maison. Leith savait, au vu du caractère de Thalia et de la profession de ses parents, qu’elle aimait bien la matière enseignée depuis l’année précédente par le professeur Jones aussi daigna-t-il arriver à l’avance devant la salle, la main dans celle de sa copine, un bomber blanc et noir sur sa chemise, où il avait épinglé son badge de capitaine, histoire de ben montrer à tous qu’au fond, il était un vrai rebelle des bacs à sable. « Wesh m’sieur Jones », lança-t-il en arrivant alors que Thalia lui montrait des places au milieu. « Parfait bébé », lui sourit-il. Elle mettait de côté son envie d’être au premier rang et cela lui faisait vraiment plaisir. « Pas d’soucis, elle est cool Tina. » Un peu trop versée dans la romance et les bisounours et les licornes pour lui, mais c’était la pote de Thalia alors il l’aimait bien !

Surprenant le regard noir que la princesse des igloos lui lança, Leith le lui retourna. Ça, depuis que l’année scolaire avait vraiment débuté, elle était moins drôle à ses dépens que le premier septembre ! « Qu’est-ce t’as toi ? », l’agressa-t-il avant que le cours ne débute. Suivant l’exemple de Thalia, et se rappelant de sa conversation avec Kate, il leva la main pour ajouter : « Il y a aussi Mahoutokoro, m’sieur, c’est au Japon. »

591 mots



sourd face à la jalousiej'ai toujours rêvé d'être dans l'top
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
https://yoshisavatars.tumblr.com/

Themba Knox
Themba Knox
Poufsouffle

Parchemins : 112
Âge : 14 ans
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyMer 7 Sep - 11:07

Baignée dans la brume fraîche émanant du Lac Noir aux heures où le soleil n'a pas encore réchauffé le parc, un observateur éloigné pourrait distinguer une silhouette sombre penchée sur l'eau. En se rapprochant un peu, il remarquerait que la silhouette est celle d'une adolescente à la robe noire, à la peau brune et aux cheveux parsemés de mèches d'un jaune tirant sur l'ocre, hommage involontaire (mais néanmoins apprécié) à sa maison magique. Et si l'observateur s'intéressait à ce qu'une élève pouvait bien faire au bord du lac alors que la plupart des autres commencent à peine leur petit-déjeuner, il aurait la surprise de découvrir qu'elle a plongé ses doigts dans l'eau glacée, et que celle-ci a commencé à remonter doucement le long de sa peau jusqu'à atteindre le haut de sa paume. Une vision que ne manquerait assurément pas de surprendre quiconque ignorant tout des séances d'entraînement de l'adolescente avec sa camarade d'un an son aînée à la maîtrise de la magie élémentaire (quoi que, depuis le spectacle de fin d'année, tout le monde était peut-être au courant).
Depuis qu'elle avait appris à sentir la magie dans les éléments, et surtout à exercer une légère maîtrise sur l'eau, Themba avait continué à s'entraîner tous les jours jusqu'à la fin des cours l'année dernière. Elle n'avait pas osé se confronter au feu seule, craignant qu'une erreur de sa part ne déclenche un incendie, et s'était concentrée sur l'eau, seul élément qu'elle arrivait à saisir et à animer pour le moment. L'air lui glissait entre les doigts, et la terre demeurait trop compacte sous ses mains pour qu'elle n'arrive à la faire bouger par la magie. Elle était assez fière de ses progrès avec l'eau, mais avec les vacances d'été, elle n'avait pas pu pratiquer pendant deux longs mois, ne sachant pas si l'interdiction d'utiliser la magie en dehors de l'école portait uniquement sur la magie avec baguette, ou sur toutes ses formes possibles. Aussi avait-elle été ravie (plus encore que les années précédentes, elle ne pensait même pas cela possible) de revenir à Poudlard pour reprendre ses entraînements. Et pour que ceux-ci ne gênent ni ses cours, ni ses temps avec ses camarades, elle avait décidé de les mener tôt le matin, avant le réveil de la plupart des ses cochambreuses. Comme elle le craignait, elle avait un peu perdu en raison de son manque de pratique, mais elle savait qu'elle retrouverait vite son ancien niveau, et alors peut-être demanderait-elle à Roxana de lui apprendre de nouveaux "tours". Elle comptait aussi demander conseils sur la manipulation du feu au professeur Clarks dès qu'elle maîtriserait suffisamment l'eau pour pouvoir éteindre un départ de feu accidentel.
Jetant un coup d'oeil à sa montre, la quatrième année vit qu'il était bientôt temps pour elle de se mettre en route pour son premier cours de la journée, un cours d'histoire commun aux années une à cinq. Elle "tira" une dernière fois sur l'eau, qui atteignit enfin son poignet, avant de la laisser retomber avec un "splash" audible.  "Oups..." dit-elle en remarquant sa manche imbibée d'eau jusqu'au coude; Themba avait négligé de la rouler avant de débuter son entraînement, le tissu avait donc trempé dans l'eau, en absorbant lentement tout le temps de la séance. La sensation du tissu froid et collant sur son bras, si elle n'était pas particulièrement agréable, ne dérangeait pas l'adolescente outre mesure. Cependant, il serait peu pratique si sa robe venait à mouiller son espace de travail, surtout dans un cours où la prise de note était assez conséquente. Si seulement elle connaissait un sort pour rendre ses parchemins et son encre imperméables...  Mais bon, à défaut d'une telle solution, une autre lui vint à l'esprit, qui lui plut beaucoup parce qu'elle lui permettrait de continuer son entraînement sur le chemin du retour. Après avoir ramassé son sac, elle posa donc sa main sur la partie trempée de sa manche et commença, non sans difficulté, à "tirer" l'eau captive du tissu noir. C'était plus difficile que quand le bout de sa main trempait directement dans l'eau du lac, mais elle sentait un léger mouvement, infiniment lent. Elle persévéra donc tout en marchant vers le château.

A son arrivée devant la porte de la salle de classe, sa manche n'était plus que légèrement humide, un net progrès par rapport à son point de départ. Par précaution, elle la roula jusqu'à l'épaule pour qu'elle ne tombe pas sur sa future table, et entra. Les trois quarts des élèves étaient déjà arrivés. Elle remarqua rapidement Roxana, sans doute en raison de ses exercices élémentaires, et la salua en arrivant à sa hauteur. "Salut, tu vas bien?" Elle hésita à s'installer à côté de son amie, mais vit du coin de l'œil une place au premier rang, à côté d'une jeune fille blonde. Elle savait que si elle voulait rester concentrée, il serait plus raisonnable de ne pas s'installer à côté d'une amie, sauf à être toutes les deux juste sous les yeux du professeur. Tenant à cœur son engagement de persévérer en histoire de la magie, elle se résolut de s'installer au premier rang. "Je vais aller me mettre là-bas, sinon je me connais, je risque de décrocher. On se voit peut-être à la fin du cours?"
Et la voilà repartie en direction du premier rang. Arrivée à la place qu'elle avait repérée, elle salua sa voisine de gauche, dont il lui semblait se souvenir que le nom de famille ressemblait à "Mont-Merry" (c'était ce qu'elle avait retenu des fois où les professeurs s'adressaient à cette élève plus jeune qu'elle). "Salut, ça te dérange si je me met là?" Et, ne recevant pas d'objection, elle prit place au côté de la bleu et argent.
Lorsque le professeur annonça le sujet du jour, un sourire aussi surpris que ravis se dessina sur le visage de Themba, qui lâcha même un discret "Cool", certaine qu'elle n'aurait aucun mal à suivre ce cours-là. Elle aurait pu rester à côté de la Philippine, finalement. D'ailleurs, elle se retourna pour lui adresser un sourire complice lorsque le professeur demanda si quelqu'un connaissait des noms d'écoles magiques. Des mains fusèrent dans les airs, et les écoles les plus célèbres furent rapidement citées. Mais, à la grande surprise de Themba, Roxana n'intervint pas pour parler de l'école où elle avait passé ses premières années. La quatrième année avait attendu l'intervention de son aînée, si bien qu'elle rata la fin du temps alloué pour y répondre. "Zut, j'aurais pu citer Castelobruxo aussi."
Elle tourna la tête pour partager cette information avec sa voisine, et remarqua qu'elle était très pâle, et ne semblait pas bien en forme. Le professeur Jones posa une nouvelle question avant que Themba ne puisse questionner sa cadette sur son état, et elle saisit cette opportunité pour lever la main, résolue à interroger sa voisine après avoir donné sa réponse.
"Aux Philippines, il y a un institut magique spécialisé dans la magie élémentaire."

1 149 mots
Revenir en haut Aller en bas

Dan Hopkins
Dan Hopkins
Gryffondor

Parchemins : 68
Âge : 12 ans (12/07/2005)
Actuellement : 2ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 7
FACECLAIM: Greyson Chance


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyMer 7 Sep - 17:18


Mardi 5 septembre 2017

Dan trouvait cela un peu étrange de reprendre les cours comme si de rien n’était après les évènements du Chemin de Traverse pendant l’été. Certes, ce n’était pas la première fois que MS faisait des siennes mais c’était la première fois que lui était présent. Et il comprenait encore moins que des cours comme l’histoire de la magie continuent à être obligatoire et que l’offre de cours n’ait pas été actualisé. À quoi pouvaient bien servir les faits historiques dans la vraie vie? Il n’allait pas les réciter pendant une bataille.

“Bonjour professeur” lança t’il en pénétrant dans la salle de cours magicalement agrandie pour le cours commun. Il alla s’installer devant à la droite d’une jeune fille qu’il ne connaissait pas dont le blason criait Poufsouffle (Themba) et qui se trouvait elle-même à la droite de la nouvelle préfète des aigles. Étant donné qu’il était là autant essayer de suivre au moins un peu et ça lui semblait plus simple pour suivre le cours. Non seulement pour suivre ce que disait l’enseignant mais aussi ce que pouvaient dire ses camarades car il avait la possibilité de se retourner pour les voir, s'il se mettait lui-même derrière impossible de faire ça. Bon, ceux qui étaient tout derrière étaient très loin de lui , mais ce n’était généralement pas ceux qui participaient le plus, de toute façon.

Le professeur Jones annonça le sujet du cours qui était les écoles étrangères. Qu’est-ce que ça pouvait bien faire qu’il y ait des écoles de magie en Alaska ou Merlin sait où? Lui habitait en Angleterre, était scolarisé à Poudlard en Écosse et n’avait jamais posé un pied hors du Royaume-Uni. Il ne connaissait pas le nom de ces autres écoles. Est-ce que son frère savait ça lui? Sûrement. Néanmoins, lorsque Thalia mentionna une école au Pays-de-Galles pour les sorciers qui avaient des dons cela attira son attention. Ça lui faisait penser à son camarade d’année Erik qui avait le don du feu. Et lorsque Thomson qui était assis à coté de Thalia et était devenu l’amoureux de cette dernière prit la parole, il se retourna vers son morceau de parchemin vierge. Ce mec était incompréhensible, et n’avait probablement rien de très intéressant à raconter de toute manière.

Il écrivit Pays-de-Galles à l’encre noire et commença à dessiner une silhouette avec des flammes. Le professeur Jones poursuivit le cours en expliquant que Poudlard était réputé pour les cours de Défense contre les Forces du Mal. Il songea que ce n’était pas pour les cours d’histoire de la magie c’est sûr. On lui avait raconté qu’avant qu’il rejoigne l’école, ce cours était enseigné par un fantôme soporifique. Sa voisine de gauche raconta quelque chose à propos d’un institut et de magie élémentaire. Il n'avait pas du tout compris où se situait l’institut en question, il faut dire que ses connaissances en géographie étaient assez limitées ce qui n’aidait pas.

Dan leva la main et demanda: “Est qu’il y avait des élèves qui avaient un don pour contrôler un élément, dans l’école au Pays-de-Galles? Et si c’est le cas, y a t’il une différence avec la magie élémentaire de cet institut? Est-ce que ça veut dire que les sorciers qui rejoignent cet institut doivent posséder le don de maîtrise d’un élément pour y être accepté ou au contraire n’importe quel sorcier peut y apprendre la maîtrise d’un élément même sans don particulier?”

581


Revenir en haut Aller en bas

Sithmaith Mahony
Sithmaith Mahony
Serpentard

Parchemins : 53
Âge : 14 ans (21 décembre 2002)
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Neve Caffrey et Taylor Momsen


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyDim 11 Sep - 11:53

Histoire de la Magie : les écoles étrangères
Cours commun 1ère à 5ème année
mardi 5 septembre 2017
Sithmaith n’avait rien contre les cours de manière générale, du moment que ceux-ci avaient lieu à l’intérieur. En ce début de mois de septembre, les jours étaient encore longs, et elle avait du mal à supporter la lumière qui filtrait à travers les fenêtres. Si elle l’avait pu, elle aurait suivi tous ses cours dans les cachots jusqu’à ce que l’hiver vienne. Comme cela n’était possible que dans ses rêves, à la place, elle rabattit la capuche du sweat qu’elle portait par-dessus un débardeur, en lieu et place de la chemise d’uniforme. Elle avait épinglé sa maison dessus, faisant aussi l’impasse sur la cravate. En revanche, elle portait bien la jupe, à sa longueur réglementaire, avec un collant vert bouteille opaque en-dessous. Des bottines à talons noirs complétait le bas de sa toilette tandis qu’en haut, pour faire bonne mesure, elle avait agrafé comme elle l’avait pu sa cape de sorcière à ses épaules. Ses mains étaient gantées de dentelle serrée laissant à peine apercevoir un vernis assorti à son collant. Ses cheveux – quasiment blancs en raison d’un trop plein de lumière - étaient tous rentrés à l’intérieur de sa capuche, et elle portait son habituel maquillage noir, encore que celui-ci ne se vit presque pas puisqu’elle portait de grosses lunettes teintées anti-UV.

« Mademoiselle Mahony... » commença le professeur Jones dans un soupir à son entrée « Vous pouvez garder vos lunettes mais enlevez votre capuche, le soleil ne risque pas de vous frapper le haut du crâne à l’intérieur » Sith’ haussa les épaules, pas spécialement contrariée, mais pas tout à fait convaincue non plus. « Oui, pardon professeur » répondit-elle tout de même, enlevant sa capuche. Elle secoua un peu ses cheveux pour leur redonner du volume et se chercha une place. Comme elle n’avait pas des millions d’amis, c’était toujours un peu délicat. Elle repéra Thalia et lui fit un petit signe mais la présence du très exubérant Thomson était un véritable repoussoir pour Sith, et de toute façon, le seul siège à côté d’elle semblait déjà réservé, sûrement pour Tina, ce qui excluait aussi cette amie là de la liste. Tout devant, elle repéra Themba. Il n’y avait plus de place juste à côté de la Poufsouffle mais il en restait une derrière. Comme l’hybride n’avait pas pour intention de bavarder pendant le cours – ne pas mettre l’uniforme complet ou ne pas suivre en cours, il fallait faire des choix si elle ne voulait pas finir en retenue -, elle se décida pour cette solution.

Arrivée dans le second rang, pile derrière Themba, elle se pencha : « Salut ! Ça roule ? » avant de se tourner sur les voisins de son amie, la préfète de Serdaigle, un peu pâlotte, d’un côté, et un jeune Gryffondor de l’autre. « Et salut vous deux » elle se rassit correctement et tapota de ses ongles assez longs sur la table, impatiente que le cours commence.

Quelques minutes plus tard, ce fut le cas. Comme à son habitude, Sith’ resta silencieuse mais écouta attentivement les réponses et questions de ses camarades. Suivant sans en avoir conscience le chemin de pensée de Themba, elle se tourna vers Roxana, un peu plus loin dans la rangée. Pourquoi est-ce qu’elle ne parlait pas de son école ? Elle ne s’en privait pas pourtant d’habitude ! Peu importe, la Poufsouffle serait forcément obligée de parler à un moment, vu la question que venait de poser le petit lion à côté de Themba. À la connaissance de l’hybride, c’était la seule à avoir étudié la maîtrise des éléments, ceci en dehors de tout talent inné comme les pyrokinésistes.

606


    Sithmaith Mahony
Revenir en haut Aller en bas

Blake McArthur
Blake McArthur
Serpentard

Parchemins : 25
Âge : 11 ans - 03/01/2006
Actuellement : 1ère Année



[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyLun 12 Sep - 17:56

Mardi 5 Septembre 2017
Fatigue : 5
Douleurs : 3

Blake était entré parmi les premiers. En tâchant d'ignorer le vertige qui le prit soudain (les proportions de la salle lui semblaient vraiment bizarres), il s'était installé à l'avant dernier rang, à gauche. Le dernier rang, c'était bien trop voyant. De l'avant-dernier, il avait une bonne vue sur quasiment l'ensemble de ses petits camarades et le professeur ne le prendrait sans doute pas pour un cancre.

Il y avait une place de libre à sa droite, une à sa gauche et il se dit qu'avec un peu de chance, personne ne viendrait s'asseoir là, qu'il y avait sans doute plus de places de libres que d'élèves dans la classe. Il avait l'habitude de cours particuliers : se retrouver noyé dans une foule de gens de son âge à tenter de monopoliser l'attention de l'enseignant ne lui plaisait guère. Et puis il se sentait un peu fatigué. L'infirmière, qu'il allait voir discrètement et de bonne heure tous les matins, lui avait proposé de noter sur son carnet à intervalles réguliers son état de fatigue et la force de ses douleurs.

Aujourd'hui était un jour ordinaire : léger mal de tête et au cou, douleur sporadique aux cuisses et dans les genoux et surtout cette fatigue qui ne le quittait quasiment jamais depuis plus d'un an et qu'il apprenait encore à apprivoiser. Une solution efficace était de concentrer son esprit, ses pensées sur autre chose. Comme, par exemple, tout ce qui se tramait autour de lui.

Il posa sur la table un carnet relié de cuir et l'ouvrit aux premières pages. Le carnet était tout neuf mais les pages étaient déjà pleines d'inscriptions. L'une d'entre elles avait pour titre "Les autres". L'autre "Choses à retenir". Il trempa la belle plume noire qu'il avait acheté au Chemin de traverse dans l'encrier et se mit à compléter les deux pages, levant régulièrement la tête pour observer ce qui se passait autour de lui. Ce n'était pas une tâche facile de noter le plus de trucs possibles tout en tâchant de ne rien rater du spectacle qui s'offrait à lui.

Visiblement satisfait de sa production, il souligna deux mots dans le paragraphe du Professeur Jones après l'arrivée de la Serpentard à lunettes. Puis, langue tirée, il compléta la page pleine intitulée Dan Hopkins, Gryffondor.Il se redressa, perçut un mouvement sur sa gauche et sursauta légèrement. Une fille s'était installée là et il la regarda comme si c'était une vilaine sorcière au nez crochu. Si elle lui avait demandé, si elle lui avait adressé un bonjour, il ne l'avait pas entendue. Rapidement, il rapatria son carnet plus près de lui, cachant les annotations de ses bras, puis entreprit de vérifier s'il n'y avait pas d'autres endroits ou elle pouvait s'asseoir et où elle serait très certainement mieux. Hélas, de là où il était, il ne vit aucun emplacement de libre.

Il était coincé avec elle. Elle avait l'air jeune, une Gryffondor, sûrement une première année et elle bougeait déjà beaucoup trop à son goût. Il retint un soupir, rangea son carnet, sortit un parchemin et tâcha de se concentrer sur le cours déjà commencé. Sa mère qui voyageait beaucoup s'était rendue à de nombreuses reprises dans d'autres écoles de Magie mais il n'avait pas retenu les noms quand elle lui en avait parlé. Mahoutokoro, disait le Serdaigle... oui, ça lui rappelait vaguement quelque chose.

561
Revenir en haut Aller en bas

Valentina Kostas
Valentina Kostas
Serpentard

Parchemins : 453
Âge : 14 ans ♡ 10 février 2003
Actuellement : 4ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 13
FACECLAIM: Becky G/Cierra Ramirez


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. EmptyLun 12 Sep - 20:05


Les écoles étrangères


Valentina avait entamé sa quatrième année avec un grand sourire et un cœur empli de bonheur et d’amour. Rien qui ne change de d’habitude, souligneraient ses proches, habitués à la voir rayonner depuis l’enfance, résolue à être optimiste même lorsque son cœur venait d’être brisé par un malotru  plus jeune qu’elle. Tina aurait contredit ses proches : elle était effectivement aussi heureuse que les autres années de reprendre le chemin de Poudlard, son école, sa deuxième maison, en compagnie de Quino, Stef, Lucrecia et de Thiago, qui avait été nommé préfet-en-chef, ce qui était vraiment impressionnant vu qu’il n’étudiait pas depuis très longtemps à l’école de sorcellerie écossaise, laissant derrière elle son frère le plus âgé, Gabriel, ses parents, mais emportant dans son esprit le souvenir du plus bel été de sa vie. Tina était toujours ravie de revoir sa famille, qu’elle soit paternelle en Grèce, ou maternelle en Argentine, mais le mois d’août avait été particulièrement divertissant, les Lloyd ayant rejoint les Kostas à Córdoba durant deux semaines, Leandró s’entichant sans se l’avouer de Peony, Ash passant une partie de ses vacances loin de la piscine, et tout ce drame étrange autour de Lu et de lui -Tina s’était jurée de suivre cette histoire de près à Poudlard, et elle était persuadée que sa sœur en ferait autant détective Kostas est de retour pour vous jouer un mauvais tour.

Et puis, bien sûr, il y avait Sol. Sol était un ami de Lucia. Sa cousine lui avait assuré, une fois Tina remise de James Potter, que le jeune d’origine mexicaine était fait pour elle. Tina était certaine que sa cousine lui disait ça pour lui faire plaisir, mais force était de reconnaître qu’elle avait eu raison. Sol était un garçon merveilleux, il était son prince de conte de fées, elle en avait été convaincu dès le premier regard, dès leur première conversation. Une connexion s’était établie entre eux, une connexion précieuse, de celle que la Serpentard avait rêvé de connaître toute sa jeune vie. Bien sûr, Sol se trouvait à Castelobruxo alors qu’elle était en Ecosse, leur histoire d’amour ne commençait donc pas sous les meilleurs auspices. Mais Tina avait la foi, elle ne manquait pas de patience et les obstacles ne l’effrayait pas -elle croyait même fermement que ces derniers donnaient tout leur sel à une relation.

Son cœur désormais attaché à Sol pour, c’était évident, toute une vie, elle n’avait aucun mal à croiser James dans les couloirs. Dominique lui avait dit qu’il avait été énervé de la savoir en couple, mais il ne lui en avait pas parlé, et, à vrai dire, il paraissait surtout ronchon que son frère cadet se retrouve à Serpentard. Peut-être pourraient-ils redevenir amis ? Tina ne gardait aucune rancune envers le Gryffondor, déjà car ce n’était pas son style, et puis car elle l’avait totalement oublié désormais, une amitié était donc tout à fait possible entre eux.

Même si Sol lui manquait, Valentina gardait son sérieux à toutes épreuves et c’est avec un enthousiasme non dissimulé qu’elle se rendait à chaque cours. Ce jour là, toutes les classes jusqu’à la cinquième partageait le même, celui d’Histoire de la Magie. Guillerette, elle salua ses amis des autres promotions, ainsi que le professeur Jones, avant de s’asseoir à côté de Thalia, Leith lui adressant un de ses Wesh habituel comme salut. « Vous allez bien tous les deux ? », demanda-t-elle avant que le cours ne commence. Comme la leçon du jour portait sur les écoles étrangères, elle leva la main et cita, sans aucune surprises : « Castelobruxo. C’est une école située au Brésil, en pleine forêt tropicale, et qui réunit des élèves de toute l’Amérique du Sud, on y parle donc portugais et espagnol. Ses spécialités sont la Botanique et les Soins aux créatures magiques, ou plus précisément la magizoologie. Les élèves portent des tenues vert clair et le château, qui ressemble à un temple inca, est protégé par des esprits velus qui se nomment des Caipora. Il y a de nombreuses créatures dans la forêt », récita-t-elle avec une certaine fierté, l’école ayant accueilli ses cousins et l’amour de sa vie.

690 mots



my heart was always opensince I heard
the word love
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas
http://yoshisavatars.tumblr.com/

Contenu sponsorisé





[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]
» Inscriptions • 1ère à 5ème année
» Inscriptions • 1ère à 5ème année.
» ¤ Cours #1 [1ère à 5ème année] - La Verveine ¤
» Résumé du 5ème cours (pour les 1ère année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours d'Histoire de la magie :: Cours d'Histoire de la Magie-
Sauter vers: