Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Trottinette électrique pliable 100MAX – URBANGLIDE – Roues ...
319.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Aylaen Miller-Jones
Aylaen Miller-Jones
Gryffondor

Parchemins : 35
Âge : 11 ans {05/06/2006}
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM: Mckenna Grace


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 EmptyMar 13 Sep - 8:56

Histoire de la Magie : les écoles étrangères
Cours commun 1ère à 5ème année
mardi 5 septembre 2017
Si la matière enseignée par son oncle ne faisait pas déborder d’enthousiasme la jeune Aylaen, en revanche, elle trouvait follement amusante l’idée de le voir dans le rôle de professeur. Pour la nouvelle lionne, son tonton Nicolas était un homme un peu trop sensible qui jouait avec elle aux jeux vidéos tout en plaisantant au sujet de son presque-beauf Simon – pour le plus grand plaisir d’Aylaen qui ne supportait pas le petit ami de sa mère. C’est donc avec un entrain visible mais modéré par la perspective d’un cours soporifique qu’elle pénétra, presque en retard, d’un pas sautillant dans la salle. Elle commença par admirer la pièce, agrandie par magie : un cours avec les élèves plus vieux voulait dire un cours en compagnie d’Erik ! Cette petite réunion de famille promettait d’être super drôle !!!

Évidemment, le demi-frère de son cousin faisait son fayot et s’était mis dans les premiers rangs. Hors de question qu’elle l’imite ! À la place, elle chercha Scorpius. Que son ami d’enfance ne soit pas encore arrivé ou qu’elle ne l’ait simplement pas repéré, Aylaen ne trouva pas l’héritier Malefoy dans la salle. Pas plus perturbée que ça par cette nouvelle, la petite blonde se dirigea vers un de ses nouveaux camarades de classe. Elle ne connaissait pas encore son nom, mais elle le reconnut car elle retenait bien les visages, talent fort utile quand vous débarquiez pour la première fois à Poudlard ! « Salut ! J’peux m’asseoir ? » Pas de réponse. Elle prit ça pour un oui ! Elle commença par s’asseoir et fut rapidement rejointe de l’autre côté par quelqu’un j’vous laisse décider par qui, le rang était presque rempli. Énergiquement, elle sortit ses affaires, puis elle fit de grands signes à son professeur/oncle qui lui répondit d’un mouvement de la main autrement plus timide. Est-ce que son oncle était gêné de voir sa petite nièce adorée suivre son cours ? Sacré tonton !

« Tu pourrais répondre t’sais, ça s’appelle la po-li-tesse ! » finit-elle par dire, autant parce qu’il la regardait d’un air qui ne lui plaisait pas que parce qu’il ne lui répondait pas. Par acquis de conscience, elle passa une mèche de cheveux blonds derrière sa mauvaise oreille pour vérifier que son appareil était toujours allumé, puis fit de même de l’autre côté. Tout fonctionnait bien, donc s’il avait parlé, même à voix basse, elle l’aurait entendu ! Il était donc bel et bien malpoli ! Si elle avait été un peu plus dans les clichés, elle aurait pu mettre ça sur le compte de la maison Serpentard, mais Scorpius y était lui aussi et il était plutôt dans l’excès inverse du trop formel – l’éducation d’la haute quoi !

Quand le cours commença, elle griffonna les informations sur son parchemin, et pendant un temps de creux, elle rédigea un petit mot à l’intention d’Erik. Elle avait pour projet de balancer sa boulette comme si c’était une balle de baseball. « Combien tu paries que j’arrive à envoyer cette boulette sur le ptit brun  du second rang ? » glissa-t-elle à son voisin revêche avec un air malin, par pur esprit de provocation. « Mademoiselle Miller-Jones ! Pas de bavardages ! » tonna Nicolas. Aylaen leva les yeux au ciel pour toute réponse, remettant à plus tard sa bêtise en cours.

554


    Aylaen Jenny Ana Miller-Jones
Revenir en haut Aller en bas

Scorpius Malefoy
Scorpius Malefoy
Serpentard

Parchemins : 48
Âge : 11 ans ♦ 4 avril 2006
Actuellement : 1ère année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 17
FACECLAIM: Nico Liersch/Elisey Bendas


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 EmptyMar 13 Sep - 12:25


Les écoles étrangères


Poudlard répondait-elle à ses attentes ? C’était la question que lui avait posée ses parents, dans une longue lettre destinée à savoir si tout se passait bien dans l’école de sorcellerie. Scorpius pouvait le comprendre : il était l’aîné de la famille, le premier enfant à rejoindre l’école écossaise après des années d’éducation à la maison, il devait certainement manquer à sa mère et à son père, sans compter Demetria, qui se retrouvait presque pour la première fois seule au manoir. Scorp avait également reçu une missive de son parrain Blaise Zabini, de sa tante et marraine Daphné, qui avait enseigné durant un court temps les Soins aux créatures magiques, et d’Abell, qui cherchait surtout à savoir s’il avait déjà un harem de jeunes filles à ses pieds -le blond lui avait répondu très poliment que, pour le moment, il préférait se consacrer aux études et, un concept presque nouveau qu’il découvrait désormais, à socialiser avec des enfants de son âge. Il y avait beaucoup d’élèves à Poudlard, et beaucoup rien que dans son année et dans sa maison, et Scorpius, qui avait essentiellement évolué en vase clos jusqu’à présent, n’avait pas l’habitude de cotoyer autant de personnes en même temps, ni de l’agitation et du bruit que des centaines d’élèves ne manquaient pas de créer. Son principal défi constituerait donc à s’habituer à une telle cacophonie. D’autant que même si les cours ne suscitaient chez lui aucune espèce d’inquiétude, les devoirs en équipe ou binôme, à lui, qui était habitué à travailler seul depuis toujours, seraient une autre paire de manches. Heureusement, outre Aylaen, il s’entendait bien avec Rose, Albus, et il sentait que le courant passait également avec Blake, l’un de ses autres camarades de dortoir. Ce qui faisiat au moins quatre possibilités pour qu’un devoir en commun se passe correctement.

En tant que grand curieux, avare de savoir autant qu’un Serdaigle, Scorpius se montrait toujours enthousiaste lorsqu’il découvrait une nouvelle matière -du moins une matière enseignée de manière différente que ses précepteurs. D’autant que ce cours ci, d’Histoire de la magie, serait un peu spécial en raison de la présence des autres promotions. Scorp se demandait si ce genre d’occurrence se reproduisait souvent. En dehors de ses camarades de classe, il était sûr de retrouver dans les rangs plusieurs jeunes sorciers qu’il avait déjà croisé lors de soirées mondaines tels qu’Alexandre Symphonie, Amy Flint, Eurydice Foster ou encore la très jolie Cassandra Fawley.

Au contraire de Blake et d’Aylaen, Scorpius décida de s’asseoir au premier rang, qui lui paraissait le plus amène pour se faire voir et se distinguer, au milieu de la classe, presque en face du professeur. Peu étonnant, Rose s’installa à ses côtés et l’héritier des Malefoy lui adressa un regard aimable. Il avait remarqué, au fur-et-à mesure des cours, que la jeune Granger-Weasley possédait un esprit affûté, et nul doute qu’ils se disputeraient la place de premier de la classe. D’ailleurs, à la question de l’enseignant, Scorpius leva rapidement la main pour répondre. « En Europe, à part Poudlard, il y a deux grands instituts de sorcellerie majeurs : Durmstrang et Beauxbâtons. La localisation exacte de Durmstrang n’est pas connue, même si elle se situe certainement en Europe du Nord, probablement dans l’un des pays de la Scandinavie, comme la présence de certains sorciers bulgares, comme le célèbre joueur de Quidditch Viktor Krum le prouve. C’est une école très secrète, et très sélective qui a longtemps privilégié les sorciers de Sang-Pur, ou du moins qui n’acceptait pas les nés-Moldus. Il se dit que le château se trouve dans un grand parc, entouré de montagnes. Durmstrang est reconnu pour son enseignement des duels, et enseigne différentes manières de combat à la baguette aux élèves. Beaucoup pensent qu’on y enseigne la magie noire, et il est en tout cas avéré qu’on y apprend la Legilimancie et l’Occlumancie, qui sont des vieilles magies destinées à lire dans les esprits pour la première, et à protéger son esprit pour la seconde. » Il se tut, satisfait de sa réponse. « Beauxbâtons se trouve en France, certainement dans le sud, loin de la capitale Paris. Rose connaît certainement la ou les spécialités de cette école, n’est-ce pas ma chère ? » Il adressa un sourire malicieux à sa voisine de table. Ce n’était pas vraiment un piège, vu qu’il s’agissait de l’école où l’une de ses tantes avait étudié.

731 mots



don't look downon top of
the world
EXORDIUM.


Revenir en haut Aller en bas

Mason Hopkins
Mason Hopkins
Serdaigle

Parchemins : 42
Âge : 13 ans (21/02/04)
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Eli Brown / Jack Dylan Grazer


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 EmptyDim 18 Sep - 13:53

♛ Cours d'Histoire de la Magie :: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.
Mama said fulfill the prophecy. Be something greater. Go make a legacy. Manifest destiny. Back in the days. We wanted everything, wanted everything. Mama said burn your biographies. Rewrite your history. Light up your wildest dreams. Museum victories, everyday. We wanted everything, wanted everything.

▼▲▼

Mason avait beau avoir cherché à refouler les événements de l'été, le fait que Dan se soit trouvé directement exposé aux actions de MS l'avait laissé ébranlé. Les anxiétés datant de l'attaque de leur père avaient fait un retour renforcé dans sa vie. Il s'était néanmoins appuyé sur les contre-attaques habituelles : les cinémas de Leeds, la lecture, son imagination. Et il avait l'impression que ça ne marchait pas trop mal. De retour à Poudlard, il faisait plutôt bien illusion, d'autant plus qu'il pouvait retomber machinalement dans des mécanismes bien rodés : concurrencer Chiara, avoir de bonnes notes, traîner avec Amy, mettre Leith en sourdine dans sa tête.

Ce jour-là, il était arrivé en cours d'histoire de la magie, conscient qu'ils seraient nombreux. Désormais en troisième année, il appréciait moyennement la perspective de se retrouver encerclé de petits élèves bruyants et surtout, moins avancés que lui, mais on ne lui laissait pas tellement le choix en la matière. Au moins pourrait-il voir son frère. Thalia était au milieu, accompagnée de Leith, avec qui elle avait eu la curieuse idée de décider de sortir pendant l'été. Chiara au premier rang, évidemment, accompagnée d'une Poufsouffle et contre toute attente, de Dan. Habituellement, Mason se serait mis devant à son tour, pour ne pas laisser trop de place à Chiara, mais la rangée était déjà chargée : un garçon se trouvait de l'autre côté de la blonde. Vaguement frustré, il alla s'installer à côté d'une Serpentard aux cheveux presque blancs, qu'il avait déjà vue en compagnie de Valentina. « Salut. » prononça-t-il par automatisme, imitant le geste précédent de sa voisine pour interpeler son frère, en particulier. Il aurait bien ajouté quelque chose à l'intention de Chiara, mais il ne trouva rien de très inspiré, et se contenta donc d'un hochement de tête civil - après tout, il s'entendait bien avec elle, malgré tout.

Il chercha Amy des yeux, ne la trouva pas, et déballa donc ses affaires, juste avant que le professeur Jones ne prenne la parole et ne leur donne le thème du cours : les écoles étrangères. Facile. Évidemment, de multiples mains se levèrent, chacun y allant de sa petite anecdote, et Mason se contenta d'écouter - il préférait attendre une question plus difficile pour s'exprimer. Il nota que Chiara était silencieuse elle aussi, ce qui le conforta dans sa décision de discrétion. Leith venait de s'exprimer à haute voix pour balancer le nom de l'école de magie japonaise, sans apporter d'information complémentaire, ce qui était bien la preuve que la question était trop accessible. Détournant les yeux de son camarade de dortoir, qui avait - caractéristiquement - interpelé Chiara sans la moindre discrétion, il porta son attention vers son frère, qui avait choisi de s'exprimer au sujet de Taliesin, l'école mentionnée par Thalia, et qui avait le mérite d'être un peu plus pointue que les autres réponses. « J'me demande si j'aurais pu avoir un don. » murmura-t-il, plus ou moins pour le bénéfice de sa voisine, et songeant distraitement à Peter Parker. Grand pouvoir, grandes responsabilités.

CODAGE PAR AMATIS

[ 531 ]



mason; — If it's a million to one shot I'll make sure I'm the one. Seems that nothing is safe, except the truth turns to lies. Never figured it out or found out why. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Cassandra Fawley
Cassandra Fawley
Gryffondor

Parchemins : 239
Âge : 16 ans { 16/09/2001 }
Actuellement : 5ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 10
FACECLAIM: Ella Purnell / Emma Mackey


[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 EmptyDim 18 Sep - 14:24

♛ Cours d'Histoire de la Magie :: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.
Back in time, oh, I go wandering. Through the rooms of my mind. Every door that I've been closing. All the people that I have let down. On a river, I'm floating down the stream and back again. Like a beggar on my knees, am I running out of time?

▼▲▼

Cassie était libérée du joug de sa grand-mère. Libre, libre, libre. Les mauvais traitements, verbaux et physiques, elle voulait tout laisser derrière elle. Elle ne comptait pas retourner chez Isla et William l'année suivante, et encore moins chez Henrietta. C'était pleine de conviction qu'elle revenait à Poudlard, forte de cette décision, décidée à ne pas repenser à Henrietta, à ne pas se laisser déborder par la rancœur ou la colère qu'elle sentait poindre dès lors qu'on lui demandait comment s'était passé son été. Obéir aux ordres, se faire reprendre, être exhibée de soirée mondaine en soirée mondaine comme la petite fille en apparence docile que sa grand-mère l'avait forcée à être.

Son look n'était pas au beau fixe : ses cheveux avaient gardé leur brun naturel, et elle n'avait rien pu acheter pendant l'été. Sa seule excursion sur le chemin de Traverse s'était soldée par une attaque de MS, et une prise de position qu'elle avait ensuite tâché de camoufler comme elle l'avait pu à Henrietta - avec un succès discutable. On ne lui avait pas laissé d'autre opportunité, et ça n'était pas même pas comme si elle avait les fonds pour acheter quoi que ce soit, de toute façon. Cece était aux abonnés absents. Elle n'avait croisé Isla et William que chez leurs "amis", occasions au cours desquels elle avait dû se montrer polie et courtoise sous l’œil vigilant d'Henrietta. Ce qu'elle ne pouvait avoir en accessoire, elle le compensait en maquillage, emprunté à Madeleine ou à Aoi. Elle s'en voulait de devoir glaner auprès de son amie ce que sa famille aurait aisément et largement pu payer, mais s'était promis que dès lors que sa situation serait à nouveau plus stable, elle se rattraperait.

Les yeux cernés de noir, et les paupières teintées de brun, elle avait pris la direction du cours commun d'histoire de la magie. Son uniforme était - relativement - réglementaire. Elle ne cherchait pas à s'attirer d'ennuis dès le début d'année, cette fois. Ulcérer Isla et William maintenant ne rentrait pas dans ses plans, et elle n'avait aucune envie qu'on la retire de Poudlard pour la coller H24 chez Henrietta.

Elle aperçut Thalia, assise à côté de Thomson, dont Amy lui avait parlé pendant l'été. Elle ne comprenait pas bien pourquoi son amie avait choisi de sortir avec un garçon - cette lubie chez ses camarades lui échappait entièrement. Mais tant qu'elle était heureuse - et ça semblait être le cas - pourquoi pas ? Elle s'approcha pour saluer les deux Serdaigle, et interrogea : « Vous attendez quelqu'un, non ? » Le premier rang ne l'intéressait nullement. Se faire légèrement discrète ne signifiait pas qu'elle avait décidé de briller en classe. Elle s'installa plutôt à côté de Roxana, qui était de la même année qu'elle, mais à Poufsouffle. « Salut, ça va ? » Sa camarade semblait toujours très attachée à la mode, et Cassie songea qu'elle avait le mérite d'être elle-même un peu moins négligée qu'en son habitude : pas de bouton manquant ou de traces de terre à signaler sur sa tenue du jour. Un bon point pour elle ? « Tu lisais quoi ? » demanda-t-elle en avisant la BD se trouvant devant sa camarade.

Le cours débuta, et Cassie énuméra les écoles de sorcellerie dans son esprit : Durmstrang, Beauxbâtons, Ilvermorny, Salem, Castelobruxo, Mahoutokoro. Puis : l'école de Roxana, justement, qui fut mentionnée par une autre Poufsouffle. Et Taliesin, citée par Thalia, et à laquelle elle n'avait pas immédiatement songé. Il y avait l'ancienne école du copain de Vanellope aussi, Thomé. Peu adepte des interventions en classe, elle écouta Scorpius intervenir avec une réponse très complète au sujet des deux autres écoles du Tournoi des Trois Sorciers. Elle était familière du Serpentard à l'illustre nom de famille parmi les Sang-Pur, ainsi que sa voisine, qui avait rejoint Gryffondor en début d'année. Tout ça avait tendance à renforcer le fait qu'elle se trouvait désormais en cinquième année. Et pourtant, elle n'avait pas l'impression d'avoir tout à fait les mêmes préoccupations que ses autres camarades : à la fois trop sérieuses, et autrement trop innocentes.

CODAGE PAR AMATIS

[ 707 ]




cassandra; — I've got this energy beneath my feet like something underground's gonna come up and carry me. I've got this sentimental heart that beats but I don't really mind that it's starting to get to me. ;;
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 Empty
Ξ Sujet: Re: [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.   [1ère à 5ème année] Les écoles étrangères. - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[1ère à 5ème année] Les écoles étrangères.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Inscription Cours n°1 - [1ère année ; 5ème année]
» Inscriptions • 1ère à 5ème année
» Inscriptions • 1ère à 5ème année.
» ¤ Cours #1 [1ère à 5ème année] - La Verveine ¤
» Résumé du 5ème cours (pour les 1ère année)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Salles de cours :: Cours d'Histoire de la magie :: Cours d'Histoire de la Magie-
Sauter vers: