Please ensure Javascript is enabled for purposes of website accessibility


AccueilAccueil  RechercherRechercher  Dernières imagesDernières images  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



Le deal à ne pas rater :
Logitech Souris Gamer G502 Hero + Tapis de souris G240
39.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 275
Âge : 13 ans {14.07.04}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptyVen 11 Nov - 17:06

Que passe dans ma cour le ciel assombriS’il y avait bien une chose que Chiara devait reconnaître en ce mois de novembre, c’est qu’elle venait de passer deux mois affreux. Il y avait toujours eu des tonnes de trucs qu’elle détestait à Poudlard, voire qui lui tapaient sur le système, mais elle avait toujours trouvé son compte dans le pur apprentissage et la certitude d’obtenir de bons résultats. Là, outre des maux d’estomac qui la gênaient par intermittence, elle sentait son moral lui descendre de plus en plus dans les chaussettes au fil des jours/semaines. Heureusement, elle le cachait avec art sous un masque de froideur encore plus solidement vissé à son visage que d’ordinaire. Malgré tout, très ponctuellement, elle craquait l’espace de quelques secondes. Souvent lorsqu’elle croisait son reflet dans le miroir. Fait d’autant plus étrange qu’elle n’avait aucun problème d’image : elle était canon pour son âge, rien à redire de ce côté si le moral ne va pas, l’ego, lui, est toujours bien en forme.

L’un de ces incidents, aussi brefs que perturbants, venait de se produire. Elle s’était rendu aux toilettes après les cours, croisant en chemin Leith et Thalia et n’y vit aucune relation avec ce qui suivit. Au moment où elle se lavait les mains, elle sentit des larmes couler sur ses joues avant de voir son mascara y faire une traînée sur l’image que lui renvoyait le miroir au mur. Agacée par sa propre sensiblerie, elle nettoya les dégâts – qu’on ne vienne plus lui dire après ça que se maquiller avait des avantages –, se relava les mains pour la troisième fois – car, après tout, on n’en faisait jamais trop question hygiène – puis fit une dernière vérification avant de partir pour sa destination suivante. Elle regarda l’heure à sa montre : il fallait qu’elle se dépêche, sinon elle allait être en retard, et elle détestait le manque de ponctualité, chez elle comme chez les autres !

« Bonjour » dit-elle en arrivant pile à l’heure dans la grande salle pour l’étude, mais essoufflée car elle avait un peu couru. Elle s’assit à côté de l’une des premières années qu’elle tutorait, contrainte et forcée par les professeurs. Au moins ne pouvait-on pas l’accuser d’être toute seule pour cette troisième année scolaire, entre les rondes, les cours particuliers et ses moments avec Lavinia, elle était presque toujours en compagnie de quelqu’un ! C’était peut-être pour cette raison qu’elle était aussi déprimée, elle qui était misanthrope par caractère, cela devait la fatiguer d’être aussi prise socialement. Son emploi du temps était devenu excessivement chargé, surtout qu’elle s’était aussi inscrite à un club. Lavinia avait insisté et Chiara devait bien ça à sa meilleure (et unique) amie.

« Comment vas-tu ? » demanda ensuite la préfète qui, bien que d’un tempérament froid et n’aimant guère ses semblables, était polie. Un chat arriva sur la table au moment où Chiara sortait ses affaires, elle reconnut aussitôt Salem qu’elle prit dans ses bras. Autant elle avait du mal avec les gens, autant elle adorait les animaux. Elle serra son compagnon à quatre pattes contre elle et le caressa, savourant son ronronnement. « Qu’est-ce que tu fais là toi ? Tu devrais être dans la salle commune, hein mon bébé ? » murmura-t-elle à Salem qui, évidemment, ne lui répondit pas. Le chat noir finit en boule sur les cuisses de sa maîtresse, léchant le bout de ses pattes aussi noires que le reste de son pelage.

Ensuite, Chiara retourna son attention sur Morrighane. « Tu as besoin d’aide dans une matière particulière aujourd’hui ? Ou des questions à me poser ? » demanda la blonde dont les yeux émeraude étaient maintenant fixés sur sa jeune camarade. Au moins, cette première année là était dans sa maison, donc elle ne devait pas être aussi incapable que certains des autres qu’elle avait pu croiser depuis la rentrée de septembre. En attendant sa réponse, elle reprit ses caresses à Salem, véritable anti-dépresseur grâce à sa boîte à ronron. Après ce moment de petite déprime, Chiara se sentait pleinement redevenue elle-même et prête à accomplir son tutorat avec la même exemplarité que le reste de ses tâches.
2981 12289 0


    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.


Dernière édition par Chiara Montgomery le Sam 12 Nov - 10:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Morrighane Moonshine
Morrighane Moonshine
Serdaigle

Parchemins : 13
Âge : 12 ans / 01/11/2005


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptyVen 11 Nov - 17:45

Que passe dans ma cour le ciel

assombri


       

Morrighane Norah Moonshine


       


       
       
Ses débuts à Poudlard avaient été difficiles pour Morrighane. En effet, la jeune fille avait d'abord fait face au stress du choixpeau magique car elle désirait, plus que tout, rendre ses parents fières. Sa mère ayant été une Serdaigle, elle avait souhaité l'être depuis son plus jeune âge. Une fois ce passage dépassé, il lui fut survivre au stress de l'intégration au dortoir et à sa maison, tellement de personnes inconnues. Elle s'efforça à ne pas paraitre trop distante ou tranchante dans ses paroles pour se préparer une année commune correcte. Ceci étant également passé, il ne lui restait plus qu'à suivre les cours à la perfection, enrichir ses connaissances avec les savoirs de la bibliothèque et, évidement, maitriser la magie ! C'est pourquoi, elle se rapprocha du professeur de sa maison afin de lui demander si il pouvait lui octroyer le moindre cours particulier. Bien entendu, le professeur accepta, d'une certaine manière. Il désigna une autre élève à Serdaigle pour tutorer Morrighane, Chiara Montgomery, la préfète de sa maison. Ainsi, comme plusieurs fois depuis, la jeune fille se retrouvait dans la grande salle à l'heure pour l'étude. Elle ne vit pas immédiatement la préfète et décida de prendre place à une table. Elle posa et ouvrit un bouquin sur les sortilèges. Le fait est que la jeune fille a énormément de mal avec le sortilège Diffindo, le sortilège de découpe. La jeune ayant toujours eu du mal à "casser" ou abîmer les choses, elle semble peiner à produire ce sortilège. C'est pourquoi, elle est bien décidée à s'entraîner et à l'étudier. De ce fait, Morrighane a placé une pomme sur la table, devant elle. Elle compte bien réaliser ce sortilège et découper ce fruit. Pendant plusieurs minutes, la jeune Serdaigle s'est efforcée à lire et relire le chapitre sur le sort Diffindo et à tenter de l'utiliser. Pourtant, il semblerait que cela ne fonctionne guère très bien, un peu comme si elle ne montrait pas assez de volonté à l'application de ce sortilège pourtant basique.

Une voix finit par la sortir de son agacement face à ses tentatives ratées. La voix d'une fille, la préfète de Serdaigle. Elle lui adressa un regard fugace de ses yeux violets avant de les reposer sur sa lecture.

"Bonjour. Dit-elle avant de marquer une pause très brève. Je vais bien, merci. Et toi ?"


Un chat s'invita sur la table et se dirigea vers la préfète. C'était Salem, l'animal de Chiara. Morrighane avait eu l'occasion de le voir de temps à autres en croisant Chiara. Morrighane ne se laissa, cependant, pas distraire par la venue du félin et continua de lire la page sur laquelle elle était arrêtée. Du moins, jusqu'à ce que la troisième année ne lui pose une question.

"Eh bien, j'ai du mal avec le sortilège Diffindo. J'ai beau lire tout ce que je peux dessus et m'exercer sur cette pomme, je n'arrive à rien. Je crois bien que je commence à être à court d'idées. Donc, si tu as une solution miracle... Je suis preneuse." Marmonna la jeune fille.

Morrighane posa sa baguette quasiment noiraude dont une tête de corbeau était sculptée à l'épaisse extrémité. Elle préférait ne pas l'avoir en main, c'était une façon pour elle de montrer son intérêt aux explications que pourrait lui apporter la préfète dont le chat s'était mit en boule sur les jambes.

       
Code by Joy



   La lune est le rêve du soleil.

   

   
Revenir en haut Aller en bas

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 275
Âge : 13 ans {14.07.04}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptySam 12 Nov - 10:26

Que passe dans ma cour le ciel assombriEn s’asseyant, Chiara avait veillé à bien mettre sa jupe sous ses jambes sur le banc. Le temps se rafraîchissait et la jeune préfète trouvait que le bois était parfois frais sur sa peau, ce malgré le port systématique d’un collant opaque dès les premiers jours de l’automne jusqu’aux derniers de l’hiver. Cette précaution lui fournit une réponse idéale à la question formulée par pure politesse de Morrighane : au cas où elle porterait encore quelques traces de ses larmes aux toilettes, autant se trouver une excuse préalable. Ou, autrement dit, mieux valait prévenir que guérir. « Tout va bien, merci, mais j’ai un peu froid aujourd’hui, le temps m’assèche les yeux » Machinalement, elle balaya la grande salle du regard. Thalia ne devrait pas être là car son emploi du temps différait par endroit de celui des troisièmes années pour les heures d’étude, Chiara s’attendit toutefois à voir Leith, peut-être avec Potter ou Flint, ses deux imbéciles de potes, mais ne trouva pas trace de son camarade le long des grandes tables qui lui étaient visibles. L’écossais était-il encore avec sa copine alors qu’elle devait avoir cours ?! Ou peut-être était-il dans son dos, auquel cas elle ne le verrait pas car jamais elle ne se ferait l’affront de se retourner pour vérifier si cet idiot travaillait.

Salem finit de la distraire de ces préoccupations. Les yeux de l’animal était d’un vert légèrement plus clair que ceux de sa maîtresse mais fixait comme elle les gens et les choses avec une certaine intensité. Pour l’heure, le félin regardait un point de l’autre côté de la Grande Salle. Chiara tourna la tête dans cette direction, par curiosité, mais fut incapable de percevoir ce qu’il pouvait y avoir de si intéressant là-bas. Elle reprit donc machinalement ses caresses tout en écoutant les questions de Morrighane. Ou plutôt la question.

« C’est un sortilège  qu’on termine de maîtriser uniquement en quatrième année, il est assez difficile, même sur de petits objets. Tu devrais prendre quelque chose de moins gros et dur qu’une pomme si tu veux un résultat. Une gomme peut-être ? » Chiara l’avait déjà réussi en quelques occasions sur des objets plus conséquents qu’une gomme, ce même si elle n’était qu’en troisième année, mais elle partait avec plusieurs avantages : elle avait toujours de l’avance sur les programmes et la professeure de sortilèges et enchantements était sa tante ! Et puis, Morrighane n’était encore qu’en première année, il était normal que les sortilèges compliqués lui paraissent encore difficiles. Plutôt trop sûre d’elle que pas assez, Chiara avait eu son lot d’échecs à son arrivée à Poudlard : l’essentiel était de continuer d’essayer sans se laisser décourager. « Pour la méthode, tu dois t’imaginer une sorte de courant d’air tranchant qui trace les coupures à l’intérieur même de l’objet. J’avais commencé avec une feuille de papier sur laquelle j’avais tracé des lignes à la règle à mes débuts pour m’aider » révéla-t-elle à sa cadette sans arrêter de caresser Salem. « Tu veux essayer avec cette méthode ? » proposa-t-elle ensuite : papier et règle n’avait rien d’un matériel bien dur à trouver.
2981 12289 0


    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Morrighane Moonshine
Morrighane Moonshine
Serdaigle

Parchemins : 13
Âge : 12 ans / 01/11/2005


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptySam 12 Nov - 11:24

Que passe dans ma cour le ciel assombri


       

Morrighane Norah Moonshine


       


       
       
Morrighane écouta les explications de son ainée. Certes, ce sortilège était compliqué et validé après quelques années. Mais, cela n'avait jamais était suffisant pour empêcher la jeune Serdaigle de tenter de le maitriser ou au moins de le produire légèrement. Cela lui ferait de l'avance à la fois sur ses camarades mais aussi sur son programme qu'elle trouvait un petit peu trop lent à son goût, encore à cause de sa curiosité et son envie d'apprendre un chouilla trop débordantes. L'idée de la gomme était intéressante, c'est vrai que la fillette avait vu gros en commençant par une pomme. Juste un peu trop gros. Mais bon, ça, son côté têtu en était l'explication.

"J'ai peut-être vu un peu gros pour la pomme... C'est vrai." Admit-elle à contre-cœur.


Lorsque la préfète lui expliqua ce qu'elle avait fait pour y arriver, Morrighane se sentit un peu bête avec sa pomme. En effet, elle avait principalement efforcé son esprit à imaginer une taillade assez large en fin de compte. Et puis, cette idée de trais tracés au préalable pour bien s'imaginer où produire ces petites coupes était également très astucieux. Pourquoi n'y ai-je pas pensé moi-même ?! Pensa-t-elle. En plus ,c'étaient des objets tout à fait basiques. Rien de difficile à trouver.

Elle jeta un regard autour d'elle afin de s'assurer que personne n'écoutait ou ne regardait. Lorsqu'elle fut, plu ou moins, certaine de cela, elle prit la pomme et croqua dedans. Une fois le petit morceau mâché et avalé, elle la reposa.

"Bon, d'accord, je veux bien essayer avec ta méthode, ce sera sans doute plus efficace que la mienne." Soupira-t-elle.

Elle jeta un coup d’œil au chat avant de poser son regard violacé sur Chiara. C'est vrai que la préfète était très intelligente sur les méthodes d'apprentissage. Elle ne s'était jamais faite la réflexion. Après tout, elle n'avait pas spécialement envie de l'imiter ou de lui ressembler un peu trop. Si chiara était préfète, son travaille aussi devait avoir été prit en compte. Du moins, c'est ce qu'elle se dit avant de tendre sa pomme, du côté non croqué à la préfète.

"Tu en veux ?" Demanda-t-elle en s'efforçant un léger sourire.

Oui, un léger sourire. Morrighane n'aimait pas trop sourire, c'était quelque-chose qu'elle trouvait désagréable. En fait, elle trouvait même son faciès un peu bizarre quand elle souriait devant son reflet. Mais bon, c'était une forme de politesse, alors, elle se forçait à sourire de temps en temps sans trop de raisons.

"Je sais que le sort est assez avancé. Mais, on nous a fait un cours dessus pour nous le présenter et j'ai bien envie de le maitriser avant ma quatrième année. Je n'aime pas trop attendre et rester sur ma faim." Se sentit-elle obligée d'expliquer. Même si elle se doutait que la préfète avait deviné.

       
Code by Joy



   La lune est le rêve du soleil.

   

   
Revenir en haut Aller en bas

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 275
Âge : 13 ans {14.07.04}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptyDim 13 Nov - 10:15

Que passe dans ma cour le ciel assombriComme il n’était pas dans l’intention de Chiara d’enfoncer la première année – qui jusqu’ici ne lui avait rien fait, contrairement à d’autres elle était même plutôt sérieuse, trait que la blonde appréciait – elle n’insista pas sur le choix de la pomme. Visiblement, Morrighane avait bien compris qu’en voyant trop gros pour commencer, c’était l’échec assuré. Rien à voir avec une absence de travail, ou un manque de talent, il fallait seulement admettre par moment que certains sorts demandaient du temps et une progression graduelle.

Chiara remarqua aussi les regards furtifs de la première année. Elle pouvait se rassurer : la compagnie de la préfète des aigles était peu recherchée. Très misanthrope, Chiara n’aimait guère ses semblables, tolérait mal le bruit, et pouvait être carrément désagréable lorsqu’elle jugeait qu’on empiétait sur son espace de travail. Pas pour rien que les professeurs cherchaient à la sociabiliser en lui donnant des tâches au contact des autres comme ces tutorats ! La troisième année leur aurait bien dit qu’ils se fatiguaient pour rien, qu’elle n’était pas du genre à changer d’opinion juste parce qu’elle parlerait plus souvent avec des élèves plus jeunes… mais comme ce n’était pas non plus le sien d’aller contre les ordres des enseignants – elle tenait trop à son bulletin parfait pour ça -, elle donnait ses cours particuliers sans rechigner. Restait à dire que certains se déroulaient mieux que d’autres, tout dépendait de l’élève qu’on lui mettait dans les pattes.

« Bonne décision, autant que ce tutorat te soit utile » remarqua Chiara avec neutralité lorsque Morrighane lui dit vouloir essayer sa méthode. Ensuite, la blonde croisa enfin le visage de celui auquel elle avait pensé avant et au début de cette heure d’étude. Il était un peu plus loin, dans la direction vers laquelle Salem regardait juste avant. Immédiatement, elle porta la main à son ventre, blêmissant. Aussi, lorsque la première année lui proposa un bout de pomme, elle déglutit en hochant la tête par la négative : « Non, merci. J’ai un peu mal au ventre tout d’un coup ». Depuis la rentrée, ces douleurs la reprenaient à intervalle régulier. Les médicomages lui avaient dit que c’était psychosomatique, ou hormonal, elle en ficherait des diagnostiques aussi stupides… comme si elle avait une tête à somatiser ! Et bien, en fait… comment te dire…

Pour se distraire de son estomac en train de se tordre, elle en revint à leur histoire de sortilège et à ses caresses à Salem qui ronronna de plus belle, comme pour la consoler de son déni et de ses conséquences. « Je comprends, j’agis de la même manière, j’ai toujours de l’avance sur le programme, mais si tu te fixes des objectifs trop importants dès le départ, ils ne feront que te frustrer. Il faut réfléchir à chaque apprentissage en te créant des étapes, une progression » De la main qui ne caressait pas Salem, elle tapota ses ongles sur la table. Chiara ne se pensait pas très bonne pédagogue, les erreurs l’agaçaient trop vite pour y prétendre, en revanche elle pouvait au moins donner à ses cadets les méthodes qui lui avaient permis de briller en classe depuis son arrivée à Poudlard – même si elle avait été parfois confronté à des écueils, travailler en amont ne suffisant pas toujours à obtenir un résultat du premier coup.
2981 12289 0


    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Morrighane Moonshine
Morrighane Moonshine
Serdaigle

Parchemins : 13
Âge : 12 ans / 01/11/2005


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: Aucun
FACECLAIM:


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptySam 19 Nov - 12:53

Que passe dans ma cour le ciel

assombri


       

Morrighane Norah Moonshine


       


       
       
Morrighane observa les réactions de son ainée, curieuse. Cependant, elle ne lui adressa ni remarques ni questions. Lorsque le chat de la préfète vint à ronronner de plus belle sous les caresses de la Serdaigle, la jeune fille reporta son attention sur la table. Elle fouilla dans sa petite sacoche qu'elle apportait toujours avec elle pour transporter un livre et deux trois bricoles pouvant se montrer utiles. Dans ce cas précis, elle pu trouver une petit gomme circulaire, un crayon de bois et un petit rouleau de parchemin. Pas de règles, d'équerres ou autre outil du genre.

"Zut..." Soupira-t-elle à vois basse.

La petite sorcière déposa la gomme et le crayon sur la table. Elle réfléchit un instant puis prit en main le crayon pour venir tracer des traits à main levée sur la gomme. Elle fit au mieux pour être la plus précise possible dans le tracé de ses traits. Une fois le travail accompli, elle déposa le crayon à côté et reposa la gomme devant elle, saisissant sa baguette entre ses doigts. A aucun moment, Elle ne lâcha la gomme zébrée de traits gris de ses prunelles violacées.

"Bon... ça devrait faire l'affaire, non ?" Demanda-t-elle, à la fois pour elle-même et pour la préfète.

La jeune fille ne voulait pas faire perdre son temps à son ainée. Si cette dernière trouvait que ça n'allait pas, Morrighane espérait le savoir le plus vite possible pour ne pas avoir à encore faire quelque-chose avant de reprendre l'exercice.
Morrighane jeta un regard incertain à l'attention de Chiara. L'avis de la préfète lui était important. Bien que l'impatience commençait petit à petit à rattraper la jeune fille, elle la musela intérieurement suffisamment longtemps pour recevoir la réponse de Chiara Montgomery.
Ce fut par curiosité que Morrighane reposa brièvement son regard sur le félin avant d'à nouveau le braquer face aux yeux de son ainée.
"Si c'est bon, on perdra moins de temps. Comme ça, je ne te prendrai pas davantage de temps"
S'interdit-elle de dire.
Tandis qu'elle attendait la réponse de son ainée, elle se mit à faire tournoyer sa baguette entre ses mains, s'occupant, catalysant son impatience de plus en plus présente. Même si cela faisait partie de son identité, elle n'était pas vraiment en phase d'acceptation suffisante pour laisser tout le monde voir à quel point elle était pressée d'apprendre à maitriser ce sortilège au plus vite pour passer au suivant.
       
Code by Joy



   La lune est le rêve du soleil.

   

   
Revenir en haut Aller en bas

Chiara Montgomery
Chiara Montgomery
Préfète de Serdaigle

Parchemins : 275
Âge : 13 ans {14.07.04}
Actuellement : 3ème année


Informations supplémentaires
SIGNE PARTICULIER:
RELATIONS:
SORTS & ARCANES:
GALLIONS EVENT: 5
FACECLAIM: Jenny Richardson/Elle Fanning


Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] EmptyDim 20 Nov - 11:29

Que passe dans ma cour le ciel assombri« J’aurais pu te prêter une règle » remarqua Chiara avec simplicité en observant sa cadette dans la maison Serdaigle qui traçait ses traits avec un simple crayon. Elle la laissa accomplir cette tâche sans rien ajouter, trop occupée de toute façon par ses douleurs à l’estomac qui l’étreignaient par vague. Au moins n’avait-elle plus envie de pleurer comme avant son arrivée dans la Grande Salle, c’était toujours mieux d’avoir une douleur physique, facile à admettre, que les traces visibles d’une baisse de moral. La préfète aurait aimé pouvoir se prendre quelques jours OFF, rentrer chez ses parents, retrouver sa chambre et le silence du manoir dans lequel elle avait grandi, entourée par les soins et les attentions de sa mère aimante et de son père protecteur. Mais, tout ceci, elle ne pouvait pas le dire. Même à Lavinia, sa meilleure amie, elle ne se confiait pas sur ce qui la travaillait. Il fallait dire, à la décharge de Chiara, qu’elle était totalement incapable d’y mettre des mots, comprenant mal ce qui lui arrivait, et refusant le diagnostique des médicomages qu’elle préférait taxer d’incapables. La blonde se disait qu’avec du temps, ces douleurs et ces malaises moraux ponctuels finiraient par disparaître d’eux-mêmes… Sinon, elle se trouverait un plan d’action. Elle ne se laisserait pas abattre par la contrariété.

« Le côté purement préparatoire, oui. Mais, attention, une gomme c’est bien mieux qu’une pomme, mais ça reste un objet solide, avec de la consistance. Il va falloir que tu réussisses à visualiser ces traits, à les imaginer comme une découpe qui pénètre profondément à l’intérieur de ton objet. Tu vois ce que je veux dire ? » interrogea-t-elle pour être sûre que son élève du moment ne se leurrait pas sur les difficultés de ce sortilège. S’il n’était enseigné qu’en quatrième année, il y avait une raison. Chiara avait l’impression que Morrighane lui ressemblait pour le sérieux et l’envie d’apprendre, mais qu’elle était aussi plus sujette à l’impatience – la préfète aux yeux émeraude était plutôt connu pour une dureté semblable à celle de la pierre précieuse servant à la décrire.

Salem avait un peu relevé la tête au-dessus de la table pour observer les préparatifs de la brune. Il avança même la patte vers la gomme mais Chiara l’empêcha d’aller plus loin et de déranger Morrighane, mettant sa main par-dessus pour l’arrêter. « Sois sage Salem » ordonna-t-elle d’un ton ferme avant de revenir à Morrighane. « Ferme les yeux, visualise ton objectif, inspire profondément, et lance ton sort sur l’expiration » conseilla Chiara en repositionnant son chat sur ses genoux. « Si tu réussis, je réparerais ta gomme » indiqua-t-elle, car contrairement à une pomme, toujours mangeable une fois coupée, une gomme perdait beaucoup de son intérêt une fois en petits morceaux.
2981 12289 0


    Chiara Heaven Montgomery
    “C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.” + aeairiel.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé





Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty
Ξ Sujet: Re: Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]   Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Que passe dans ma cour le ciel assombri [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que gagne-t-on à vivre dans le passé ?
» Tour de passe-passe avant que je ne trépasse [PV]
» 1er cour: la planète bleue
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Faire la cour selon Noé [Tempérance]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HP-Hogwarts :: Poudlard, école de Sorcellerie :: Pièces de vie :: La Grande Salle-
Sauter vers: